AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Back Off [PV Axel][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Liam Taylor


Messages : 79
Date d'inscription : 08/03/2015
Age du personnage : 32
Localisation : In deep Chaos


MessageSujet: Back Off [PV Axel][TERMINE]   Dim 8 Mar - 17:57

Back Off ft. Axel Moriarty


C'était la première fois que Billy se décidait à sortir depuis bien longtemps. Depuis que Ruby était partie, en fait. Il fallait dire que depuis, la vie n'avait pas été simple pour The Lightening, entre cette séparation, l'album, la tournée et puis la crise cardiaque de Cash Izbel... Ce dernier était toujours cloîtré chez sa mère et Billy n'avait donc rien dit au guitariste sur son envie de sortir. S'il l'avait fait, aucun doute qu'on aurait eu un fugitif sur les bras, à demi cardiaque, et qui serait prêt à picoler à mort pendant le reste de la nuit, sans espoir de le ramener chez lui sans devoir l'assommer.

Et donc, hormis à moi, Billy n'avait sonné à personne. Je savais donc qu'en plus, il voudrait qu'on y aille incognito. Parce que s'il avait sonné à un autre que moi ou Abel, deux heures plus tard, tout L.A. aurait été au courant. Dont Cash, ce qui nous ramènerait à l'hypothèse citée plus haut.

J'avais donc fait le trajet avec ma voiture une Ford Thunderbird rouge que j'avais achetée d'occasion il y avait de ça quelques mois et qu'Abel m'avait aidé à remettre pratiquement à neuf, jusqu'à sa villa immaculée de Malibu. Une fois sur place, je sonnai à l'interphone et attendis quelques minutes, tranquillement. Je savais que Billy était toujours très pressé au téléphone, mais que le temps que j'arrive, son empressement aurait largement diminué.

Soudain, j'entendis du grésillement dans le micro et puis la voix caractéristique de Billy.

-Ouais?

-C'est Liam, ouvre, s'il te plait...

Il m'ouvrit et bien évidemment, il n'était pas prêt. Il n'avait pas encore choisi la tenue qu'il allait mettre et qui le rendrait méconnaissable aux yeux de ses fans. Mais avec ses cheveux si caractéristiques, c'était difficile...

Après une heure à lui proposer différentes choses pour l'aider comme de mettre ses cheveux dans sa casquette pour les faire paraître court ou encore, d'aller en vitesse chercher de la teinture pour atténuer le roux flamboyant de ses cheveux... On réussi à le faire paraître un peu moins Billy Lighter que Billy Lighter... Même si avec sa façon caractéristique de marcher et de se tenir, ce n'était vraiment pas gagner...

Et puis j'étais tellement souvent avec lui que bientôt, moi aussi j'allais devoir me déguiser. Parce que les fans commençaient à me connaître aussi bien que lui.

On sortit de la villa et Billy se dirigea vers la Lamborghini...

-Heufff... Billy... Ce serait mieux si on allait avec la Ford, non ? Ta bagnole, tout le monde la connait...

Heureusement, il n'en fallu pas plus pour que le chanteur change de direction. Et en avant pour le Crazy Ginger.

Retour à L.A., je trouvai un place pas trop loin du bar et me stationnai. Avant de sortir de la voiture, je pris le temps de regarder aux alentours. Mais personne n'avait réagi à la voiture. Normal, vu qu'elle était relativement nouvelle, même si j'avais gardé ma plaque d'immatriculation.

Je sortis le premier de la voiture et parti en éclaireur, Billy me suivant trois minutes plus tard. Ouais, pour ce genre de timing, il était ponctuel. Ce qui me facilitait grandement la vie.

Quelques minutes plus tard, on était dans le bar, Billy au comptoir, et moi un peu plus loin, changeant de temps en temps de place, discutant musique avec des roadies de chez MTI qui savaient pourquoi j'étais là,  mais n'alertaient pas le monde, et souriant timidement aux filles qui, par hasard, posaient les yeux sur moi.

Mais jamais je ne quittais Billy des yeux plus d'une seconde et jamais je ne m'en éloignais trop.

© Billy Lighter


Dernière édition par Liam Taylor le Dim 22 Mar - 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Axel Moriarty


Messages : 271
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: Re: Back Off [PV Axel][TERMINE]   Lun 9 Mar - 17:45

Back Off ft. Liam Taylor


Trois groupes. J’avais vu trois groupes depuis mon arrivée ici. Trois groupes aussi nuls les uns que les autres. Le premier se revendiquait punk mais n’avait rien de punk, même pas l’attitude. Le seconde se revendiquait rock, mais faisait presque du jazz de seconde zone. Quant au dernier… Je ne savais plus, c’était tellement inaudible que je suis allé me shooter dans les toilette du Ginger. La programmation était digne d’un jeudi… Pourquoi je m’étais amené ici un jeudi, déjà ?

Des cadavres de verres vides étaient devant moi. La serveuse n’avait pas encore eu le temps de venir les chercher vu ma vitesse d’absorption et le nombre de gens qui commençaient à affluer parce que la soirée avançait. Un autre groupe monta sur scène. Pffff… Je soupirais regardant ma montre. 23h. Encore se groupe là puis j’allais rentrer chez moi dormir.

Alors que le groupe faisait les derniers réglages, je laissais voyager mon regard dans tout ce bordel qu’était le Crazy Ginger. Pas de bagarre à l’horizon. Après tout, on était que jeudi. Les bagarres c’était souvent le vendredi ou le samedi. D’un seul coup, mon regard s’arrêta sur un homme. Un jeune homme qui ressemblait très fort à Billy Lighter. Non, à y regarder à deux fois, c’était bien Billy Lighter. Sa manière peu assurée de boire sa vodka et de regarder suspicieusement tout le monde l’avait trahi. Et en y regardant du plus près, on pouvait voir que ses cheveux avait était teint en blond à l’arrache et que sa casquette dissimulait mal ses cheveux longs. C’était ma chance, j’avais Billy Lighter à quelques mètres de moi. Un regard à gauche, un regard à droit. Liam… Liam était là. Je fronçais les sourcils. J’étais si proche et cet enfoiré de Liam était là. Plusieurs fois j’avais essayé de passer en douce backstage lors de la dernière tournée de The Lightening et à chaque fois j’avais été pris par Liam qui s’est fait un plaisir de me foutre dehors.

Je soupirais. Le garde du corps de Billy était en train de discuter avec deux hommes qu’il semblait bien connaitre. Ok, ça n’allait pas être assez pour qu’il quitte les yeux de Billy assez longtemps. Je me levai de mon siège et alla m’assoir près d’une fille à qui j’avais fait visiter les toilettes du Ginger il y a deux semaines. Je me rappelais de sa tête, j’oubliais rarement les têtes de mes « victimes ». Elle sourit en me voyant et je lui glissai à l’oreille :

-Tu vois l’homme là-bas.

Je montrais discrètement Liam du doigt.

-Drague-le. Il en a besoin. C’est un de mes amis.

Je glissais quelques dollars dans la main de la fille qui s’empressa d’aller faire ce que je venais de lui dire. La puissance des dollars… Je souris, mon plan fonctionnait. L’attention de Liam était accaparée par ma jolie blonde.

J’avais peu de temps. Je me dirigeais vers Billy et m’installai à côté de lui. Il devint blême mais il ne disait rien. Il avait bien trop peur de se trahir. J’évitais de faire part de ma satisfaction en prenant une expression neutre et en ne regardant pas le chanteur dans les yeux. Je regardais plutôt les alcools qui trônaient derrière le comptoir.

-Alors, Lighter. Comment tu vas ?


La question était vaste et il pouvait me dire plein de chose. Je savais que Billy était un type bavard. Il était réputé pour ça. Mais moi, je n’eus pas le droit à un tirade mais juste à un :

-Dégage, Moriarty.

Qu’il marmonna dans sa barbe. Je fis une moue déçue, le regardant enfin.

- On n’est pas en interview, ici. C’est mon jour de congé. Je voulais juste te rencontrer et discuter un peu.

J’avais l’impression que Billy se retenait de me casser la gueule. Il devait sûrement être tiraillé entre le fait de devoir continuer à cacher son identité au reste du bar et le fait de me régler mon compte.
© Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice © Guns N'Roses


Dernière édition par Axel Moriarty le Mer 11 Mar - 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liam Taylor


Messages : 79
Date d'inscription : 08/03/2015
Age du personnage : 32
Localisation : In deep Chaos


MessageSujet: Re: Back Off [PV Axel][TERMINE]   Mar 10 Mar - 12:04

Back Off ft. Axel Moriarty


Évidemment, entre roadies, on en avait des choses à se dire ! Et c'était surtout de la spéculation, parce que rien ne filtrait de la part de Maureyn Legrio. Où est-ce qu'on allait aller ? Regard à Lighter. Safe. Quelle serait la set-list ? Comment on allait se déplacer ? Regard à Lighter. Safe. En bus ? En avion ? Dans quels hôtels on allait rester ? Regard à Lighter. Safe. Et surtout, qu'allait nous réserver The Lightening cette fois-ci ? On pouvait passer la soirée, voire la nuit à discuter de la future tournée, à en rêver, une bière à la main. Et puis il y avait quelque chose qui allait changer par rapport à la première tournée : on ne partirait pas avec un groupe, mais deux, d'après la presse. Et en prime, deux maisons de disque rivales. Regard à Lighter. Safe.

Et je ne savais pas si c'était la poisse ou si tout ça allait envoyer un message du style « l'union fait la force »... J'étais un grand rêveur, certes, je pouvais même avoir des idées révolutionnaires à mes heures, mais là, ça dépassait largement mes limites...

Je sentis un contact sur mon épaule et sursautai. Merde, j'avais lâché Billy du regard quelques secondes ! Et alors que je me retournais en pensant que c'était lui qui m'interpellait parce qu'il voulait rentrer à la villa...

-Ouais, Billy, on y...

Je sursautai une deuxième fois en découvrant une magnifique jeune femme blonde qui me souriait. Évidemment, les autres roadies, me connaissant, de mirent à rire. Je rougis automatiquement, comme à chaque fois. J'avais tendance à penser que les jolies femmes étaient inaccessibles pour un gars comme moi.

-Heu... Je peux vous aider?

Elle chercha à m'entraîner par la main pour m'emmener je ne sais où. Et les autres m'encourageaient à y aller. C'était la merde... Si elle voulait m'emmener danser, je ne savais pas le faire, déjà, et en plus, le groupe qui passait était pas terrible. Et si elle voulait autre chose... Arf valait mieux pas y penser. Puis il y avait Billy !

Comme un réflexe, je posai à nouveau mes yeux sur mon protégé. MERDE ! Ennemi public numéro un en vue ! Non, l'ennemi public numéro deux... Le numéro un restait Amon, pour le moment. Et beaucoup trop près de Billy ! Merci Axel, tu me sauves et en plus, j'adore te mettre dehors.

Je levai les mains en l'air et passai entre la jeune femme et les autres gens. Je levais les bras pour être sûr de ne rien toucher de sensible... Ouais, parce que j'avais vu Billy, qui n'avait rien fait, se faire traîner en justice pour viol alors qu'il n'avait même pas toucher la fille... Mon témoignage l'avait en partie sauvé, cette fois-là.

-Excusez-moi!

J'étais né à Los Angeles, et pourtant, on me disait souvent que j'étais bien trop poli pour L.A. Ouais, j'en avait conscience, mais j'avais été bien élevé, par des gens qui trimaient pour qu'on puisse manger à notre faim. La basse classe, quoi. Mais de celle qui savait que la politesse était un atout, ne serait-ce que pour trouver un job dans une pompe à essence.

Le chemin jusqu'au comptoir était bourré de gens et d'obstacles. Mais je finis par y arriver et à passer mon bras autour des épaules du journaliste, assez fermement pour qu'il ne puisse pas résister. Je devais l'éloigner de Billy, mais ne pas attirer l'attention des autres personnes présentes dans le bar sur Billy. Je forçai juste un peu sur les épaules d'Axel Moriarty et l'emmenai un peu plus loin, lui parlant sur le ton d'un gars qui vient de retrouver un ami de longue date.

-Tiens ! Axel, ça faisait longtemps ! Qu'est-ce que tu fous ici ?

Tout en l'éloignant, je jetai un coup d’œil à mes potes roadies qui eurent vite compris ce qui se passait. Je leur fit signe de garder un œil sur Billy le temps que je m'occupais du journaliste de G&P.

Je le fis sortir par derrière, où on pouvait s'entendre. Le sorteur du Crazy me connaissait bien, lui aussi, à force. Et quand je sortis, il entra, nous laissant seul dans la petite rue. Je plaquai Axel au mur, un peu brutalement. J'avais oublié qu'il était si léger.

-T'as pas encore compris ? Si tu veux une interview, tu dois passer par MTI !
© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Axel Moriarty


Messages : 271
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: Re: Back Off [PV Axel][TERMINE]   Mer 11 Mar - 14:02

Back Off ft. Liam Taylor


Billy fuyait mon regard. Il cherchait à oublier complètement ma présence. Il ne disait rien, de peur que le moindre de ses gestes, la moindre de ses paroles ne le trahisse. Il avait fait la démarche de venir jusqu’ici. C’était courageux connaissant le gars mais en faisant ça, il s’était complètement livré à moi.

-Allez, Billy. On ne parlera même pas de The Lightening.

Je souriais. Cette situation était plaisante à vivre. J’en appréciai chaque minute même si j’étais quasi certain de ne rien retirer de cette « conversation ». Au moins, je venais de prouver à Billy que dès qu’il sort de son bunker, il est vulnérable.

J’allais commander une bière quand quelqu’un vint s’assoir à côté de moi entourant mes épaules de se bras. Un bref regard à l’homme. C’était Liam. Mon sourire disparu instantanément. Ma stratégie de la fille qui drague n’avait guère duré. C’était même un échec cuisant. Je gardai mon sang-froid mais, de force et toute en discrétion, Liam réussi à me faire quitter le bar en forçant sur mon épaule. Il joua ensuite la carte de la discussion banale pour ne pas attirer l’attention sur Billy et sur ce qui se tramait à ce moment précis.

Je n’étais pas content, pas content du tout. Mais je ne dis rien. Je ne jouais ni la carte de l’opposition (qui aurait été stupide et inutile vu la carrure de Liam et la mienne), ni la même carte que le garde du corps de Billy (je n’allais quand même pas lui faciliter la tâche).

-Ce que je fous ? J’essaye de causer à ton protéger.


Pas de chance, personne ne capta ma phrase. Les gens étaient décevants parfois. Liam me fis sortir par la porte de derrière. Le sorteur était là. Il me connaissait bien, je venais très souvent ici. Mais il semblait bien connaitre aussi Liam et devait l’avoir à la bonne parce qu’il rentra directement à l’intérieur. J’avais passé la journée ici à renflouer les caisses du Crazy Ginger et je devais sortir par la petite porte  sans objection du personnel… Bah, c’était du joli !

Je souris, pour la forme uniquement. Et pour essayer de conserver ma confiance en moi rarement ébranlée. Alors que je pensais dire quelques mots polis et quelques sarcasmes à Liam, celui-ci me plaqua contre le mur. Je laissai échapper un petit cri de douleur. Liam avait dû oublier que je n’étais pas un de ses foutus motards qu’il a l’habitude de rencontrer aux concerts du groupe de Lighter. Et il m’envoya en pleine figure son petit discours habituel. J’étais toujours plaqué contre le mur, je fronçais les sourcils.

-MTI ? Je suis déjà passé par eux au moins une bonne vingtaine de fois. Chaque fois, ils m’empêchent d’obtenir une interview. Mais ça je suppose que tu es au courant !

Mon sourire revint. Plus MTI me faisait attendre, plus mon article sera virulent. Si un jour j’arrive à interviewer le groupe ce ne sera pas pour faire la promotion de leur maison de disques. J’essayai de me dégager de l’emprise de Taylor, mais en vain. Je n’avais que mes mots pour le toucher. Mes muscles étaient totalement inutiles.

-Tu aurais dû profiter de cette fille… Une occasion pareille ne risque pas de se représenter de sitôt. Tu ne prends jamais congé ou quoi ?

Je souris un peu plus. Ce sarcasme, c’était pour mon mal de dos ! Et puis ça lui montrait jusqu’à quel point je pouvais aller pour l’éloigner de Billy. Alors, Liam, choqué ?
© Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice © Guns N'Roses


Dernière édition par Axel Moriarty le Lun 16 Mar - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liam Taylor


Messages : 79
Date d'inscription : 08/03/2015
Age du personnage : 32
Localisation : In deep Chaos


MessageSujet: Re: Back Off [PV Axel][TERMINE]   Dim 15 Mar - 17:51

Back Off ft. Axel Moriarty


Axel n'essaya pas de se rebeller. En fait, tous les deux, on se connaissait trop bien pour que ça tourne mal. Je savais que le journaliste n'irait pas à la confrontation physique, parce que ce n'était pas son genre. Et il devait savoir que je n'allais pas lui mettre sur sa gueule gratuitement. Parce que ce n'était pas mon genre à moi. J'étais devenu garde du corps pour protéger Billy Lighter, comme, avant ça, j'avais travaillé comme agent de sécurité pour la sécurité des personnes. Pas pour frapper dessus, même si parfois, avec ceux qui sont un peu bouchés, le message rentrait parfois mieux dans leur crâne en frappant un peu.

Axel était certes bouché aussi, vu le nombre de fois où je l'avais éloigné de Billy, où je l'avait viré des coulisses. Mais quelque part, j'admirais son déterminisme... Au point que j'en venais parfois à trouver un peu injuste qu'MTI ne lui accorde pas même dit minutes avec un membre de The Lightening... Pas forcément Billy, mais quelqu'un d'un peu plus fort, comme Cash par exemple... J'avais vu quelques journalistes interviewer le guitariste... Et chaque fois, dans mon coin, il fallait que je me retienne de rire... Et comme Cash finissait par se rendre compte que j'étais à deux doigts du fou rire, en général, il en rajoutait une couche et me faisait craquer.

Et je souhaitais bien du bonheur à ces journalistes en question pour tirer un article d'une interview avec Cash. Surtout quand ce dernier décidait qu'il n'était pas motivé pour leur donner matière à écrire.

Bref, j'aurais fait partie de MTI à un autre niveau que celui de la sécurité, j'aurais donné à Moriarty un os à ronger, même un tout petit, histoire qu'il leur foute un peu la paix.

Mais les ordres étaient les ordres... Et ils ne me venaient pas de MTI, mais de Lighter en personne. Et ils étaient : périmètre de sécurité hermétique. Pas de journalistes, pas de groupies, pas de fans. Pas de contact. Et j'obéissais. Parce que je savais que Billy avait besoin de temps avant d'être de nouveau un peu plus accessible.

Axel, alors qu'on se dirigeait dehors, m'annonçait que ce qu'il foutait, c'était essayer de parler à mon protéger. Je ne répondis pas, regardant autour de nous tout en avançant sans hésiter. Heureusement, la musique allait tellement fort que Moriarty n'attira l'attention de personne.

J'avais fait mal à Axel en le plaquant au mur, même si ce n'était pas l'intention. Bah, tant pis, peut-être que la douleur allait réussir à faire ce que tous les mots que je pouvais débiter ne réussiraient jamais à faire. Je le maintins le temps de lui envoyer en pleine figure mon laïus habituel... J'étais très fort pour ce qui était de mon métier, mais je n'étais pas Lighter et les discours n'étaient pas mon fort. N'empêche qu'il faudrait un jour que je m’attelle à faire une liste de différentes phrases type pour en changer de temps en temps.

Je lâchai le journaliste, mais restai en face de lui, le gardant contre le mur de briques rouge sans le tenir. On avait exactement la même taille.

-Ouais, je sais. Et t'as toujours pas l'air d'avoir compris ce que « non » veut dire... Mais on a pas du t'apprendre ça, de là où tu viens...

Ok, c'était bas, comme réplique. Mais Axel était impitoyable, et je savais que je n'avais pas la tchatche pour pouvoir rivaliser avec lui, loin de là. Et je connaissais Moriarty. Enfin, MTI m'avait briefé sur le personnage. Et je savais que le gars venait de la classe sociale opposée à la mienne. Son père était même un politicien reconnu dans l'Illinois.

Mais le journaliste me prouva qu'il pouvait aussi être le meilleur au niveau bassesse et mesquinerie, en me demandant pourquoi je n'avais pas profiter de la fille. C'était donc lui ! Lui qui avait envoyé la jolie blonde ! Preuve, encore une fois, que ce n'était pas moi qui avait attiré son attention, mais qu'elle n'avait fait qu'accéder à une demande de Moriarty. Et la réputation du journaliste, je la connaissais aussi. C'était un épicurien... Même pire que ça. Je ne résistai pas à un pulsion et poussai une nouvelle fois Axel, l'envoyant rebondir sur le mur. Mais ce n'était pas dans le but de faire mal. Si je le faisais, c'était parce que je ne sentais pas ma force. Non, ces petits gestes agressifs étaient plus de l'intimidation qu'autre chose.

-Tu devrais avoir honte de te servir des femmes de cette façon !

Je ne criais pas, mais mon ton était acéré.

-Un jour, tu vas tomber sur une qui va t'envoyer chier, Moriarty... Et j'espère que je serai là pour voir ça!

Féministe, Liam ? Non, juste un peu révolutionnaire sur les bords. Et sûrement avec une goutte de sang anglais quelque part, parce qu'avec les femmes, j'étais un gentleman... Et timide en plus...

© Billy Lighter











LIAM


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Axel Moriarty


Messages : 271
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: Re: Back Off [PV Axel][TERMINE]   Lun 16 Mar - 17:33

Back Off ft. Liam Taylor


Le mur plus le petit discours de Liam m’avait gâché la soirée. On était maintenant dehors dans les rues sombres de Los Angeles. Et je commençais à croire que Liam manquait un peu de vocabulaire tellement son speech ressemblait au précédent. Les mêmes mots, le même ton ferme. J’en aurais soupiré d’exaspération si je n’avais pas eu mon petit mot à dire. Jamais MTI ne me donnera mon interview tant espéré et Liam le savait. C’était pour ça que j’essayais maintenant de coincé Lighter dans un coin pour pouvoir le mitraillé de questions. J’en était arrivé à cette extrême là et je n’en avais aucune honte.

Liam lâcha la pression et je remis en place ma chemise froissée d’un geste de la main. J’avais enfin de l’air et ce n’était pas plus mal. Liam me parla de mon obstination d’une manière qui ne me plaisait guère. « De là où je venais » voulait tout dire quand ça venait d’un gars qui a grandis dans les classes populaires. Je souris.

-Tu veux dire, on ne m’a pas appris à me prosterner devant les demandes de gens hauts placés. En effet, on ne m’a pas appris ça.

Contrairement à toi que j’aurais pu ajouter. Mais chaque sarcasme en son temps et l’idée de ramener la conversation sur la fille que j’avais engagé tout à l’heure était trop tentant pour que je passe directement sur nos différents de classes. La fille était envoyée par moi, elle avait été payée et le fait qu’elle ait dragué Liam ne venait pas de son sex-appeal. La réplique était basse, certes, et elle avait choqué Liam. Tellement que mon dos toucha encore le mur d’un geste quasi réflexe du garde du corps de Billy. J’avais eu moins mal que la première fois et je continuais, inlassablement, de sourire. Ouais, il était vraiment choqué par ma manière de traiter les femmes. Oh, alors mon petit Liam, serait-on progressiste ? Je l’étais aussi à ma façon mais quand je n’étais pas le petit débauché épicurien, j’étais le sale conservateur. L’un peut très bien se marier avec l’autre, ne vous en faites pas. D’après Liam, un jour, l’une de ses filles finira par m’envoyer chier.

-Premièrement, Taylor, je l’ai bien traité cette fille. Elle a été payée. Excuses-moi de cassé ton mythe de la fille toute gentille et désintéressée. Les filles sont vénales, peut-être plus que nous.

Je devais casser ses illusions après tout.

-Et aucune d’entre elle ne me repoussera jamais pour plusieurs raison. La première est que je suis riche. La deuxième, que je suis reconnu et la dernière, et non des moindre, que j’ai un sex-appeal indéniable.

Je souris. Il pouvait toujours attendre que quiconque repousse mes avances, cela ne m’étais encore jamais arrivé alors les probabilités que ça arrive devant lui étaient plutôt mince.

Je m’appuyai contre le mur sortant une cigarette et l’allumant. Après tout, ici, dehors, je n’avais rien d’autre que cela. Pas d’alcool, pas de drogues, ce n’était pas génial. J’avais juste le droit de martyriser Taylor.

-Est-ce que tu es féministe au point que tu as peur d’approcher les filles ? On ne peut pas dire que tu sois réputé pour tes conquêtes. Parfois je me demande si tu en as déjà touché une.

Je soufflais la fumée droit vers Liam me laissant aller à un sourire sarcastique.
© Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice © Guns N'Roses


Dernière édition par Axel Moriarty le Mer 18 Mar - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liam Taylor


Messages : 79
Date d'inscription : 08/03/2015
Age du personnage : 32
Localisation : In deep Chaos


MessageSujet: Re: Back Off [PV Axel][TERMINE]   Mar 17 Mar - 16:19

Back Off ft. Axel Moriarty


Pour moi, le journaliste était une cause perdue... Pourtant, je trouvais ça vraiment dommage parce qu'il avait un putain de talent et l'intelligence qui allait avec. Et il y avait une chose que j'admirais chez lui, du moins, avant de l'avoir rencontré pour la première fois. D'après ce que MTI m'avait donné comme informations quand Axel Moriarty était apparu dans le paysage de la jet set journalistique de L.A., il avait refusé un destin facile, marcher sur les traces de son père, pour venir s'installer ici... Et construire sa vie à lui, se démerder avec ses propres talents. Ses faire un nom, sans profiter de la renommée de son père, ni être désavantagé par l'ombre de celui-ci.

Pour faire court, j'aurais pu être le plus grand fan d'Axel... Parce que ce qu'il faisait dans un sens, j'essayais de le faire dans l'autre... Et j'y arrivais pas trop mal quand même : j'avais réussi à passer de pompiste à garde du corps de Billy Lighter, quand même...

Mais seulement, Axel était détestable, collant... Et sa fonction n'était pas compatible avec la mienne, si ce n'était dans une opposition permanente.

Je fronçai les sourcils et répliquai, un peu comme un gosse qui n'est pas d'accord...

-Je ne me prosterne pas.

Je savais que sa remarque me visait. Et je savais qu'il ne voyait pas de tout ce que je faisais comme moi je le voyais. J'étais garde du corps parce que c'était ce que je faisais le mieux. Et je n'obéissais pas à Lighter. J'aidais Lighter. Parce que j'appréciais ce type. Si le courant n'était pas passé entre nous, j'aurais démissionné, point-barre.

Mais je ne me justifiai pas à Axel, parce que je n'avais pas de comptes à lui rendre. Cependant, je ne me rendais même pas compte que la conversation tournait vers des trucs qui me tenaient à cœur... Parce que je connaissais bien Axel, mais lui commençait aussi à bien me connaître à force... Et j'entrais dans son jeu...

Et je détestais la façon de faire d'Axel avec les femmes. C'était un coureur de jupons et j'avais entendu dire que pour n'avoir à endosser aucune responsabilité, il payait même les filles qui ne demandaient pas à être payées... Juste pour montrer qu'il était riche. Je ne voyais pas l'intérêt... Si ce n'était repousser clairement des femmes qui, potentiellement, pourraient l'aimer. Enfin bref... J'y pigeais que dalle quoi.

Lui, il disait que les femmes étaient vénales et tout...

-Que ?... Quoi ?... Mais non !... Enfin pas toute!

J'étais pas totalement naïf, ouais, il y avait des femmes vénales, et même certaines qu'on pouvait considérer, comme dirait Billy, comme de « véritables salopes ». Mais ce n'était pas une généralité... Enfin, j'en était presque pratiquement sûr !

Et Axel continuait en disant que jamais au grand jamais une fille n'allait le repousser... Pour des raisons... Des raisons qui, selon moi, étaient tout sauf des raisons. A ce moment-là, je me repris un peu... Et un petit sourire se dessina sur mes lèvres.

-Tout ton charme ne marche pas avec MTI apparemment...

Bon, ok, MTI n'était pas à proprement parlé une fille... Et la réplique était facile. Mais je savais qu'avec Axel, je devais me contenter de peu dans une joute verbale... Les choses auraient évidemment été totalement différente sur un ring... Mais on était dans les rues de L.A...

Mais il en fallait un peu plus pour désarçonner le journaliste, évidemment. Et il contre-attaqua directement. En remettant les filles sur le tapis...

Je ne pus m'empêcher d'être surpris et que ça se lise clairement sur mon visage.

-Hu ? Heu... Et qu'est-ce que ça peut te faire ? Tu travailles pour L.A. People, maintenant ? Même eux, ça les intéresse pas, ce que je fais...

J'avais eu des petites amies... Ok... Juste trois... Mais trois que j'avais vraiment aimées... Et trois qui m'avaient plaqué sans que j'oppose de résistance. Je les aimais tellement que je considérais que si elles n'avaient plus envie d'être avec moi, le mieux pour elle était que je n'insiste pas... Heu... Quand Emy m'avait dit que c'était fini, j'avais 17 ans... Pour Kate, j'avais 20 ans... Et Julia... Julia m'avait congédié le même jour que Savannah avait quitté Billy... Julia était la maquilleuse de Savannah et nos deux couples s'étaient formés pratiquement en même temps... Enfin, celui de Billy plus vite que le mien... Et je devais avouer que toute cette histoire avait fait que Billy et moi, on était si proches maintenant... Parce qu'hormis lui et moi, personne n'était au courant de la face cachée de cette période.

Je secouai la tête, je me perdais là... Axel, lui, avait allumé une clope et me souffla la fumée au visage. Ce qui ne me fit ni chaud ni froid. Qu'est-ce qu'il croyait ? Je passait des jours et des nuits entouré de Billy et Cash... Je fumais pratiquement autant qu'eux sans jamais porter une cigarette à ma bouche. Même mes yeux ne réagissaient plus. Et donc, je ne reprenais pas de distance non plus. Axel m'oppressait avec ses réflexions, et en retour, je le pressais contre le mur. Psychologiquement, l'effet était le même.

-Qu'est-ce qu'il faut que je fasse pour que tu lâches Lighter ? Faut que je te mette sur ta gueule une bonne fois ?

J'avais dit ça sur un ton désespéré plus qu'énervé. Parce que ce n'était pas du tout mon intention de défigurer son beau visage si charmant, comme il disait...

© Billy Lighter











LIAM


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Axel Moriarty


Messages : 271
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: Re: Back Off [PV Axel][TERMINE]   Mer 18 Mar - 17:21

Back Off ft. Liam Taylor


Non, Liam ne se prosternait pas. J’en souris sarcastiquement. Il ne se prosternait pas au sens strict mais je savais que les gens des classes sociales basses se contenaient de ce qu’ils avaient sans se battre. Ils s’habituaient. En tout cas, c’est toujours l’impression qu’ils me donnent.  Et c’est par cette habitude de vivre comme il le vive que des gens comme mon père peuvent s’enrichir facilement. Sans opposition.

Moi, j’avais refusé d’être comme mon père. Pas parce que je le trouvais détestable ou autre chose qu’un gamin progressiste né dans une famille de conservateur aurait pu dire. Non, je voulais juste pouvoir vivre me vie de débauché loin des exigences de mon père et du mariage que je devais subir. Mais ça personne ne le savait. Alors certains m’admirait parce qu’ils ne savaient pas les vraies raisons et qu’ils m’en inventaient d’autres bien plus glorieuses.

Et quand on aborda le thème des filles, la vision de Liam et la mienne était représentative de milieu où on avait grandis. Moi j’aimais les filles pour leurs atouts purement physique et Liam, lui, les prenait pour des personnes intelligente et douce (ce qu’elles ne sont pas toutes). Je voulais casser sa vision des choses en mettant en avant le côté purement vénal de ces « douces » créatures. Et j’avais déstabilisé Liam. Il balbutiait et je souris. Pas toute ?

-Plus que tu ne le crois, Taylor ! Demande à ton cher ami, Lighter.


Je savais, pour avoir lu pas mal d’interview et entendu certains échos, que Billy Lighter avait une vision aussi conservatrice – voir plus – que moi sur les femmes. Cela, je supposais, venait de ses mauvais expériences avec ces dernières.

Je profitais de l’expression choquée et troublée de Liam pour en rajouter une couche et lui expliqué que, contrairement à lui, aucune fille ne me repoussera jamais et j’avais une tonne d’arguments pour lui prouver. Et Liam m’envoya un sarcasme digne de ce nom en pleine figure. Je souris, mais jaune cette fois. MTI et ses refus était décidément la meilleure réplique qu’ait trouvée Liam.

-On ne peut pas dire qu’ils aient beaucoup de goût…

C’était tout ce que j’avais trouvé comme répliquer mais j’étais plutôt satisfait. Assez pour récupérer mon sourire légendaire. Et je continuais à enfoncer Liam, le revoyant directement à sa vie amoureuse inexistante. Et vu sa réponse, c’était un sujet que Liam n’aimait pas trop parler. Je ricanais.

-Normal que ça ne les intéresse pas. Vu qu’apparemment, il n’y a rien n’à dire. Ils ne pourraient même pas sortir trois lignes sur ta vie sexuelle.

Liam le puceau serait le titre… Non, j’exagérais peut-être mais le journalisme n’était-il pas une question d’exagération ? Plus j’y pensais plus je me disais que j’aurais fait un excellent journaliste people. Mais c’était trop simple comme fonction pour un type comme moi. Je préférais pouvoir choquer un public de vrai connaisseur.

Je fumais maintenant ma clope avec toute la classe demandée par ma classe sociale. Mon sourire était maintenant ineffaçable tellement j’avais le dessus verbalement sur Liam. C’était presque trop simple. J’avais soufflé à la figure de Taylor mais il n’avait pas réagir. En y repensant, son métier devait le plonger en permanence dans la fumée…

Plus la conversation avançais plus je me sentais oppressé contre le mur. Pourtant, Liam ne me touchait même pas. Mais il était imposant et ça suffisait à me donner cette impression d’oppression.  D’un ton un peu – voir beaucoup – désespéré, Liam me demanda ce qu’il fallait qu’il fasse pour que je lâche son protégé.

-Me frapper ? Je ne crois pas… Ça ne servira pas à me faire abandonner.


Par contre, je pouvais lui demander une contrepartie. Et à cette idée, je voyais s’ouvrir devant moi des tonnes de possibilités. En gros, je pouvais faire ce que je voulais de Liam. Je ne pus m’empêcher de sourire plus largement.

-Qu’est-ce que tu me propose en échange ? Je veux dire, que me donnerais-tu pour que je n’approche plus Billy ?


C’était une bonne question, non ? Savoir ce que Liam était prêt à faire pour la protection de son protégé. Si ça tombe, il allait me donner plus que tout ce que j’avais en tête alors c’était bien de demander.
© Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice © Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liam Taylor


Messages : 79
Date d'inscription : 08/03/2015
Age du personnage : 32
Localisation : In deep Chaos


MessageSujet: Re: Back Off [PV Axel][TERMINE]   Ven 20 Mar - 11:38

Back Off ft. Axel Moriarty


Axel n'avait pas tout à fait tort quand il me renvoya à Lighter pour ce qui était des filles. Et je restai bouche bée... Parce que je savais qu'il n'avait pas tout à fait tort. Billy pouvait être extrêmement méchant envers les femmes, par moment. Mais contrairement au journaliste, Billy ne se servirait jamais d'une femme pour quelque fin que ce soit. Non, il les respectait et les aimait encore de trop, pour ça. Billy était méchant avec elle, simplement parce qu'il en avait peur.

Mais c'était le genre de chose que je ne pouvais pas dire au journaliste. Si je parlais de Billy, il aurait gagné, en quelque sorte. Parce que ce qu'il essayait de faire, c'était une interview par procuration.

Et pour Billy, j'étais prêt à avoir l'air con et naïf, s'il le fallait.

-Si tu le dis... C'est qu'on rencontre pas les mêmes femmes alors...

Mouais, bien essayé, Taylor... Ça n'allait jamais marcher... Surtout que... Billy et Axel n'avaient pas tout à fait tort, quand je repensais à Julia... Et à Savannah... Mes deux exs précédentes avaient au moins donné une justification à leur départ, que ce soit vrai ou non... Au moins, j'avais une cause qui rendait les choses un peu plus acceptables.

Mais Julia m'avait juste dit que c'était fini. Et j'apprenais même pas une heure plus tard que la top modèle avait fait le même coup à Billy.

Je n'étais pourtant jamais arrivé à en vouloir ou à détester Julia pour ça... Billy, par contre... J'étais resté avec lui toute la nuit, à l'écouter, à échanger avec lui sur le sujet. Et il était beaucoup plus virulent que moi, ce qui n'était pas difficile, tout bien réfléchi.

Je secouai une nouvelle fois la tête et fis la grimace.

C'était l'effet Axel Moriarty. Un peu comme s'il avait un super pouvoir...

J'avais lancé une nouvelle réplique facile sur MTI. Et j'avais insinué qu'il ferait mieux de travailler pour L.A. People, que ça lui irait beaucoup mieux...

Et ça ne servait à rien. Parce qu'Axel avait toujours la réplique qu'il fallait.

Alors, désespéré, arrêtant d'essayer de jouer avec lui parce que je savais que j'étais condamné à perdre, je lui demandai clairement ce que je devais faire pour qu'il laisse au chanteur de The Lightening un peu de répit...

Et même ça ne me sauva pas. Au contraire, je me retrouvai avec une plus grande responsabilité encore. Le journaliste me posait une question qui pouvait me coûter mon job... « Que me donnerais-tu pour que je n'approche plus de Billy ? »... Et ben c'était une putain de bonne question !

Le ton de ma voix n'était plus le seul à être désespérer... Je crois que tout mon corps montrait à quel point je ne savais plus trop quoi faire.

Bien sûr, il y avait la solution facile... Et honorable... Celle d'opposer au journaliste un « non » catégorique à la MTI... Je resterais ainsi fidèle à ce que la maison de disque me demandait. Mais ça n'arrangerait pas les affaires de mon protégé...

Et j'avais une autre idée... Sauf que mon problème, là, maintenant, tout de suite, c'était que je n'arrivais pas à en mesurer les conséquences...

Je plongeai mes yeux bleus dans les marées noires qu'étaient ceux de Moriarty. Au risque de m'engluer dedans...

-Tu n'es pas obligé d'interviewer, Billy, si ? Il n'est pas le seul à pouvoir parler de The Lightening...

Sous-entendu : il y a encore les autres membres du groupe. Théoriquement plus forts que Billy Lighter... Il y avait Stix... Mais je pensais surtout à Cash... Avec Cash, il y avait moyen d'organiser quelque chose, peut-être... Si j'arrivais à lui présenter l'idée comme ludique. Il n'aurait qu'à être lui-même... Et perdre Moriarty dans les limbes agréablement traîtres de son monde...

Dilemme. Non. Je ne pouvais pas faire une chose pareille. C'était mal.

-Non, laisse tomber...

Je m'étais éloigné un peu d'Axel sans trop m'en rendre compte. Mais ce dont je commençait à prendre conscience, par contre, c'était que le journaliste s'amusait à jouer avec mes neurones.
© Billy Lighter











LIAM


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Axel Moriarty


Messages : 271
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: Re: Back Off [PV Axel][TERMINE]   Sam 21 Mar - 13:42

Back Off ft. Liam Taylor


Les femmes faisaient probablement partie d’un nombre incalculable de sujets où je ne serais pas d’accord avec Liam. J’étais persuadé qu’on pourrait débattre des heures sans même trouvé un terrain d’entente. Sur le sujet des filles, j’étais plus proche d’un Billy Lighter que d’un Liam Taylor et lui se disait que c’était parce que lui et le chanteur n’avait pas rencontré le même type de fille. Je souris. Mouais… Possible. Mais Liam avait certainement rencontré l’ex de Lighter. Etonnant qu’il ait encore une vision naïve de ce que pouvait être les filles.

Je voyais bien que Liam réfléchissait. A croire que mes répliques acides faisaient marcher son cerveau rouillé. Il en fit même une grimace avant de répliquer en utilisant l’argument MTI. Pauvre réplique que je démolis en quelques secondes. Cette joute verbale était tellement simple qu’elle était une insulte à mon intelligence.

Et Liam abdiqua. Il me demanda carrément ce qu’il pouvait faire pour que je lâche Billy. J’avais gagné cette joute avec une tonne d’alcool dans le sang et la coke qui allait avec. Liam se mettait lui-même à ma merci et il n’était pas à l’aise. Il désespérait. Alors qu’allait-il me donner ? Qu’était-il prêt à sacrifier ? C’était tout le mystère et je me délectais de la situation.  Je fumais tranquillement le sourire aux lèvres.

Sa première proposition  - et je m’y attendais – c’était de me proposer une interview avec un des autres membres de The Lightening. Waw, Liam ! C’était une proposition digne de Lenny Knowles ça ! Tu m’impressionnes ! Mais non. Ce ne serait pas suffisant pour me satisfaire. Mes petits collègues s’étaient souvent cassé les dents sur Cash parce qu’ils n’arrivaient rien n’a en tirer. Je ne voulais pas que ma première interview avec le groupe soit avec ce mur qu’est Cash. Non, si interview il y aura avec ce groupe, se sera avec Billy. Point barre !

J’allais répliquer avec tous ces arguments quand Liam se ravis. Ça y est, il avait déjà perdu ses couilles. J’écrasai ma cigarette au sol me décollant du mur vu que Liam m’avait laissé de l’air en reculant.

-Tu te dégonfles, Taylor ? Une interview avec les autres membres de The Lightening ne saura pas me satisfaire. Et tu sais très bien pourquoi. Par contre…

Si lui voulait laisser tomber, moi j’allais lui en faire une de proposition. Je mis mes mains dans les poches.

-Par contre, tu pourrais être ma taupe. Tu vas me donner toutes les infos intéressantes des gens à MTI. Changement de managers, rumeurs salaces, tout ! Et j’épargnerai Lighter. Si je dois l’interviewer se sera par la voie officielle.

Je n’étais pas journaliste people mais j’en connaissais beaucoup. Et ils pourraient me payer très cher pour des infos intéressantes. Je souriais, fier de moi. Si Taylor acceptait j’allais avoir de bons bénéfices. S’il refusait, Lighter allait souffrir.
© Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice © Guns N'Roses


Dernière édition par Axel Moriarty le Dim 22 Mar - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liam Taylor


Messages : 79
Date d'inscription : 08/03/2015
Age du personnage : 32
Localisation : In deep Chaos


MessageSujet: Re: Back Off [PV Axel][TERMINE]   Dim 22 Mar - 12:12

Back Off ft. Axel Moriarty


Je me sentais piégé. Mais merde... Je pouvais simplement le planter là, après tout, non ? Le laisser se démener avec MTI et continuer à le virer à chaque fois qu'il approcherait à moins de 10 mètres de Billy. Mais je devais bien avouer une chose : c'était fatiguant. C'était fatiguant parce que le journaliste rivalisait d'imagination. Et que je n'étais pas toujours là, non plus. Parce que Billy ne m'appelait pas toujours quand il sortait. Et c'était là que la situation risquait de devenir dangereuse pour la santé mentale du chanteur.

Alors j'espérais que ma proposition allait convenir à Axel. Je le livrerai à Cash, dans le dos de MTI et il s'y casserait les dents comme tant d'autres avant lui. Quant à Cash, il accrocherait une étoile de plus à son palmarès. Et, je n'en doutais pas, ferait aussi remarquer à sa façon à Billy qu'il lui avait sauvé la mise. Et tout le monde serait content.

Mais c'était beaucoup trop simple comme plan pour avoir un as comme Moriarty. Il déclina l'offre, exposant tout haut ce que j'avais pensé tout bas.

Putain...

Et alors qu'il m'expliquait son propre deal, je n'avais pas encore compris le fond de l'idée du journaliste que je secouais déjà négativement la tête et mes lèvres formaient vaguement le mot « non »... Un refus silencieux que j'avais pourtant presque envie de hurler.

Il voulait que je devienne sa taupe ! Et puis quoi encore ?! C'était complètement incompatible avec ma façon de voir et de faire mon travail. Et ce n'était pas seulement la question de risquer de perdre mon job... Ça, ça se trouvait, en cherchant un peu. Non ! Je ne pouvais simplement pas trahir Billy parce qu'il était mon ami.

En échange, le journaliste promettait d'épargner Lighter...

-Et puis quoi encore ?! Le trahir lui ferait encore plus de mal que de te laisser lui tomber dessus à l'improviste!

Je me renfrognai.

-Et je ne suis pas un traître ! Tu t'adresses à la mauvaise personne !

Je haussais rarement le ton. Même avec les emmerdeurs les plus atteints. En générale, une poigne ferme et déterminée mettait vite fin à l'éventuelle conversation et aux actions inappropriées. Mais Moriarty était un emmerdeur... Mais un emmerdeur intelligent et qui pouvait raconter n'importe quoi dans un magazine qui était lu par des milliers de personnes.

Alors là, je perdais patience. Surtout parce qu'avec sa proposition, il insinuait que je pouvais être corruptible.

Je soupirai. Il fallait que je me calme sinon j'allais l'encastrer dans le mur. Et là, il aurait aussi quelque chose à raconter dans G&P, même si ça aurait été un article digne de L.A.People...

Alors, j'eus une idée, alors que j'essayais de faire retomber la pression. Et pourtant, j'avais tellement envie de faire ravaler à Moriarty son sourire légendaire...

Je posai mes yeux bleus sur lui, avec une expression digne d'un gars qui n'a plus vraiment le choix... Un gars qui n'a pas les bonnes armes pour se battre, mais qui essaye de se défendre tant bien que mal.

-Et si je préparais Billy, psychologiquement ? Une interview d'une demi-heure, pas plus... Et qui le mettrait une bonne fois pour toute hors de danger... Sans passer par MTI. En échange que tu lui foute la paix ?

Est-ce que Billy allait accepter, rien n'était moins sûr. Mais je pouvais au moins essayer. Billy n'avait rien à perdre. Au pire, on reviendrait à la situation initiale, avec un Moriarty qui lui collerait aux basques...

-T'as fait un pari ou quoi ? Ces derniers temps, t'es vraiment collant, bordel...

Pas qu'il ne l'était pas avant... Mais là, ça devenait une obsession...
© Billy Lighter











LIAM


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Axel Moriarty


Messages : 271
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: Re: Back Off [PV Axel][TERMINE]   Dim 22 Mar - 15:50

Back Off ft. Liam Taylor


La proposition de Liam était loin d’être satisfaisante. Que croyait-il ? Que j’allais sauter de joie et foutre la paix à Billy parce qu’il me donnait Cash ? Il était bien naïf ou alors il me connaissait mal. J’avais des collègues, j’étais au courant de l’attitude de Cash en interview.

Mon deal était bien mieux. Mon deal avait du sens. Pour moi en tout cas. Voir Liam faire la taupe serait une bonne partie de plaisir pour moi. Le voir suer à être tiraillé entre sa fidélité à MTI et au chanteur et le fait de protéger ce dernier. J’en souriais d’avance. Et ça me fera patienter le temps d’avoir une interview avec Billy.

Mais mon sourire s’effaça quand Liam Taylor le fidèle déclina mon offre. Il disait que trahir Lighter serait pire pour le chanteur que de me le laissé en pâture. Hmm… C’était si prévenant de la part de Liam. Il prenait vraiment son boulot à cœur. Ça en était à pleurer.

-Tu es vraiment trop vertueux… Les gens comme toi me fatiguent.


Je crois que Liam préférait mourir plutôt que de faire la taupe pour moi. C’était admirable mais totalement inutile pour moi. Ma demande l’avait même énervé. Son ton avait monté alors que mon sourire n’était toujours pas réapparu. Je ne dis rien de peur de me recevoir un mauvais coup à force d’insister. De toute façon, si je ne tirais rien de Liam je pourrais toujours continuer à harceler Billy.

Je haussais les épaules et allait m’apprêter à m’en aller quand Liam revint avec un autre deal. Il me donnait carrément Billy en interview. C’était mieux que mon deal précédent en réalité. Je souris de plus belle. Ça y est, j’allais avoir ce que je rêve d’avoir depuis que The Lightening fait la une des journaux : une interview avec ce roux de Billy Lighter.

Taylor avait des conditions mais elles n’étaient pas contraignantes.

-J’accepte. Une interview d’une demi-heure. Pas plus. Et je lui fouterais la paix. C’est promis.

Je pouvais toujours promettre et ne pas tenir ma promesse après tout… Ce n’est pas comme si Liam me portait dans son estime et que j’allais le décevoir. J’allais lui tendre la main pour signer le deal quand il me posa une question. Je remis mes mains dans les poches.

-Non, pas de pari. Je m’ennuie c’est tout. Puis la tournée approche, c’est toujours bien d’avoir les impressions du groupe avant qu’ils ne partent.

J’avais redoublé d’effort après ma conversation avec Amon Sørensen. Il m’avait piqué dans mon orgueil ce qui expliquait mon acharnement sur Lighter. Je marquais une pause pour percer Liam de mon regard. Je finis par passé à côté de lui pour me dégager complètement de son emprise. Je me retournais ensuite vers le roadie.

-N’oublie pas cette interview, Taylor ! Si tu oublies, je serais encore plus collant que tu ne peux l’imaginer. Et ne traine pas !

Je me retournais une bonne fois pour toute.
© Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice © Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liam Taylor


Messages : 79
Date d'inscription : 08/03/2015
Age du personnage : 32
Localisation : In deep Chaos


MessageSujet: Re: Back Off [PV Axel][TERMINE]   Dim 22 Mar - 21:26

Back Off ft. Axel Moriarty


Je n'avais plus trop le choix si je voulais améliorer le confort de mon protégé. Il fallait que je trouve un compromis. Et ce compromis incluait une « petite » entorse à MTI. C'était un moindre mal, si toutefois ça réussissait.

Mais cette réussite dépendait d'un tas de facteurs sur lesquels je n'avais aucun contrôle. Le premier était que Billy pouvait tout simplement refuser l'idée. Ce que je m'attendais qu'il fasse, il fallait bien le dire. Billy avait une aversion combinée à une trouille bleue d'Axel Moriarty. Et pourtant - Bon Dieu ! - quelles critiques Moriarty pourrait-il bien faire qui soit assez puissante pour faire tomber The Lightening ? De mon point de vue et de celui des fan, aucune. Mais de celui de ce perfectionniste de Billy, il y avait un tas d'imperfection, un tas de trucs à redire...

Je souris quand Axel avoua que les gens comme moi le fatiguaient.

-Venant de toi, je prends ça comme un compliment... Je suis fait pour contrer les gens comme toi.

Je suis fait pour faire tomber les gens comme toi... Comme ton père... Pour moi, Axel n'avait aucune idée de ce qu'était la réalité. Aucune idée de ce que c'était de trimer pour avoir un job, de devoir faire des études ou de se lever très tôt le matin. Ni de ce par quoi les groupe qu'il critiquait, au point parfois de les détruire, étaient passé pour avoir un peu de reconnaissance et un petit public fidèle.

Non, Axel faisait partie de ceux qui avaient tellement le choix et tellement les moyens d'y arriver qu'il n'avait qu'à claquer des doigts. Et peut-être demander l'autorisation à Papa, pour la forme...

Ouais, j'avoue... J'avais à peine 18 ans que je dépensais presque toutes les économies accumulées pendant mon adolescence pour partir à D.C... J'avais dit à mes parents que j'y allait pour visiter et fêter mes 18 ans.

Quelques jours après mon départ, ils avaient reçu un coup de fil de la police militaire : j'avais été arrêté pour résistance passive pendant ce qu'on appelait aujourd'hui la « Manifestation du Pentagone ». Manifestation contre la guerre du Vietnam... Et contre la violence en générale.

Et j'étais toujours aussi rebelle... C'était pour ça que j'aimais les chansons de The Lightening, pour ça que j'en avais toujours après le système et pour ça que mes parents évitaient de me parler politique... Parce que je m'énervais directement, même si je n'étais jamais violent si ce n'était dans les mots.

Et c'était pour ça que la vue d'Axel Moriarty me faisait mal aux yeux. Parce que je savais qui il était et d'où il était issus. Et aussi parce qu'il m'emmerdait presque au quotidien.
Le journaliste accepta le nouveau deal. Mais je ne pouvais rien lui promettre, cependant. Mais pour l'instant, il avait décidé de partir, et ça me suffisait.

Je parlai à son dos alors qu'il me mettait en garde tout en s'éloignant.

-Je te tiendrai au courant de la réponse de Lighter...
© Billy Lighter











LIAM


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Back Off [PV Axel][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Back Off [PV Axel][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Visite diplomatique Flash back [Pv Esmelda] 1749 TERMINE
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: South L.A. :: The Crazy Ginger-