AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 WE WERE SO BEAUTIFUL!!! [PV Nathan][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
River Moriarty
avatar


Messages : 158
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 24
Localisation : Nowhere


Who am I?
Je suis: dangereux mais amusant.
Relations:
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


MessageSujet: WE WERE SO BEAUTIFUL!!! [PV Nathan][TERMINE]   Dim 5 Avr - 15:29

We were so beautiful !!! ft. Nathan J.Williams


Mon territoire s'était considérablement agrandi, depuis ma rencontre avec Billy Light au cimetière où était enterrée la gentille Karen Felberbaum ! Désormais, je ne chassais plus seulement sur les terre d'Hollywood. Et bientôt, je n'allais plus seulement hanter films et feuilletons, mais m'introduire avec violence dans le monde de la musique. Merci The Lightening ! D'autant que si le rouquin était assez convainquant, j'allais pouvoir faire d'une pierre deux coups, en entraînant avec moi la jolie Holly dans le trip glauque de Billy.

C'est grâce à toutes ces nouvelles relation que j'avais acquis un badge, un cadeau de Cash Izbel qui me permettait de pénétrer dans pratiquement tous les bâtiments de MTI. D'après lui, son manager n'en savait rien, mais personne ne me poserait de questions si je montrais mon badge. Et j'étais persuadé que Cash savait très bien ce qu'il faisait quand il m'avait donné ce précieux sésame en me disant que j'étais libre d'explorer mon nouvel environnement de travail.

Mais ça, c'était les affaires de Cash et quelles que soient les intentions du guitariste, peu importait. J'allais de toute façon être moi-même. Après, MTI et The Lightening n'auraient qu'à s'arranger et... nettoyer le carnage...

C'est donc totalement relax et sans aucune raison que je me pointai dans la tour MTI. Celle-ci et celle de BSC juste en face étaient dans les plus hautes de L.A., et c'était probablement cette démonstration de puissance qui m'avait attiré jusque là. Il fallait que je vois à l'intérieur, il fallait que je comprenne le système, je je repère les fondations, les failles. Et que je me trouve de nouveau alliés. On ne gère pas un plus grand territoire tout seul. Un vrai seigneur délègue. J'avais appris ça du scénariste de Keeping Our Lands.

Je devais agir comme un cancer et m'implanter partout, un maximum, et profondément.

Mais dans quel but ? Détruire ? Contrôler ? Avoir encore plus de succès ?

Non. M'amuser, c'est tout.

C'était essayer qui était fun. C'était, petit à petit, entendre chuchoter ton nom dans les couloirs. C'était ça que je voulais. Pas un contrôle concret. Mais une crainte sous-jacente. Rester présent, même quand j'étais pas là.

Une fois devant la porte qui faisait comme un carrousel, je m'arrêtai net. Je fouillai dans la poche de ma veste en jeans noire aux manches inexistantes parce que je les avait découpées et en sortis mon baladeur et mes écouteurs. Une fois mon tout fin casque en métal sur ma tête, je pris mon walkman. Dedans, une cassette. A Night At The Opera, de Queen. Je l'avais soigneusement rebobinée jusqu'au début avant de partir. Tout était préparé. Et j'appuyai sur « play » avant de m'engouffrer dans la gueule de l'énorme tour.



Là, la première chose qui me frappa, au point de me faire plisser les yeux, ce furent les murs blancs. J'étais dans une maison de disque ou dans un hôpital ? Le soleil entrait à flot par les grande baies vitrées et rendait la couleur encore plus agressive. Ça ne m'étonnait pas, au final, que Billy soit si nerveux.

Au milieu de la grande place que représentait le hall principal, un grand accueil carré, aux arêtes comme acéré. Le designer devait avoir envie de tuer quelqu'un, au moment où il avait dessiné cette tour. Je m'approchai et m'appuyai sur le comptoir. Hello, petite proie... j'enlevai mes écouteur, mais sans éteindre la musique.

-Salut !

La jeune femme de l'accueil se retourna. Une fille vraiment, vraiment jolie. Des cheveux noirs, une peau blanche, des yeux bleus. Un peu style blanche neige presque. Mince. Si elle était debout, j'aurais probablement pu confirmer qu'elle avait un corps de rêve. Ouais. Mais jeune. Quelque chose comme 19 ans... Et quand on a 19 ans, on est pas encore débarrassé de toute les emmerdes de l'adolescence. Et elle avait un petit bouton d'acnée sur le front. Rien de bien grave... Mais il ne m'en fallu pas plus.

Elle croisa mon regard, me sourit.

-Je peux vous aider?

Je souris, l'air un peu embarrassé. Acteur un jour... Et mon regard ne cessait de passer de ses yeux à son petit bouton d'acné. Son seul défaut. Je voulais qu'elle sente que je ne voyais que ça. Et après quelques secondes de silence, elle porta sa main à son front, d'abord légèrement, et rougi...

-Ouais, peut-être...

Je faisait durer le plaisir. Je regardai autour de moi, laissant la fille se demander ce qui se passait, et vit un grand gars tout mince avec une touffe de cheveux crollés. Je l'interpellai.

-Hey, Monsieur, venez un peu voir!

J'interpellai le grand gars d'une main, l'invitant à me rejoindre et à venir voir cette erreur de la nature.

© Billy Lighter




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... © Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
Nathan J. Williams
avatar


Messages : 90
Date d'inscription : 23/02/2015
Age du personnage : 23



MessageSujet: Re: WE WERE SO BEAUTIFUL!!! [PV Nathan][TERMINE]   Dim 5 Avr - 23:54

WE WERE SO BEAUTIFUL!!! ft. River Moriarty


-Regarde ! J’ai un badge !

C’est triomphalement que je montrais mon badge à une fille qui passait dans le couloir. C’était un secrétaire qui travaillait pour l’un des managers de la boîte. Depuis que j’étais membre de The Burning Fire je venais chaque jour montrer mon précieux badge à tous les gens qui passaient.

Ça n’impressionna pas la fille qui me snoba royalement. Une androïde !!!! Je commençais à le repérer. J’avais ma petite liste de qui était un androïde et qui n’en était pas. Ce n’était pas toujours facile de les distinguer, ils ont tous l’air tellement humain. Sur ma petite liste il y avait quelques noms comme le roadie qui amenait toujours des donuts le matin, un certain Martin. Ce type-là était vraiment bizarre. Je pris un air choqué et criai à l’androïde :

-Va huiler tes boulons, méchante boîte de conserve !!

Elle m’envoya un regard noir mais j’étais toujours trop choqué et préférai m’en aller d’un pas nonchalant ailleurs.

Après avoir fait de long en large tous les couloirs blancs de MTI, je revins dans le hall d’entrée dans l’espoir que la réceptionniste ne soit pas une des androïdes. Je m’attardais pour regarder les disques d’or et de platine triomphalement exposé dans le hall. Un d’eux était le dernier disque de The Burning Fire. Un jour mon propre disque sera là lui aussi.

J’entendis soudain quelque appeler un monsieur. Je me retournais vers la voix, un homme aux yeux bleus me regardait. Je me montrais du doigt du genre : « Are you talking to me ? » C’était bien moi qu’il appelait. Je souris et le rejoignis en sautillant presque. Il voulait me montrer quelque chose. Je lui fis une tape amicale.

-Hey man ! Comment tu vas ?

Je n’avais jamais vu ce type de ma vie, mais à quoi bon passer par tout un tas de politesse. Je préférais faire comme si je le connaissais depuis toujours. Il avait une bonne bouille.

-Voir quoi ?

Je finis par regarder la réceptionniste. Je l’avais déjà vue, c’était une jeune réceptionniste qui avait été engagée avant-hier si j’avais bien tout compris. Mais ce que je vis était vraiment hors du commun. J’ouvris la bouche. J’étais complètement choqué.

-Oh mon Dieu ! Quelle horreur ! C’est vraiment horrible ! Je n’ai jamais vu ça de ma vie !

Le bouton au milieu du front de la jeune femme était énorme ! Elle ne souriait pas du tout et était rouge comme une pivoine. Je regardais ensuite le mec aux yeux bleus.

-Tu as déjà vu ça, toi ?

C’était impossible.
© Billy Lighter




Dernière édition par Nathan J. Williams le Mar 7 Avr - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
River Moriarty
avatar


Messages : 158
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 24
Localisation : Nowhere


Who am I?
Je suis: dangereux mais amusant.
Relations:
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


MessageSujet: Re: WE WERE SO BEAUTIFUL!!! [PV Nathan][TERMINE]   Lun 6 Avr - 15:23

We were so beautiful !!! ft. Nathan J.Williams


Le type se tourna vers moi avec un air interrogateur plus qu'éloquent ! Il avait un visage très expressif. Je hochai la tête. Ouais, c'est à toi que je cause, mon pote ! Il s'approcha en sautillant comme un gamin et m'aborda comme si j'étais son meilleur pote... Pas grave, je jouai le jeu... C'était plutôt marrant.

-Ça va nickel, mon pote!

Autant laisser tomber les vouvoiement et les « Monsieur », du coup. Ça ne servait plus à rien. L'adaptation était la base de l'improvisation.

En y regardant de plus près, je remarquai que physiquement, nous étions de parfaits opposés. Il était grand et j'étais petit. Il avait les cheveux clairs et bouclés là où les miens étaient raides et foncés. Il faisait de grands gestes alors que je restai calme. Et enfin, son visage semblait perpétuellement en mouvement là où le mien restait de glace si ce n'était une certaine tension dans les mâchoires.

Il me demanda ce qu'il y avait à voir. J'ouvris de grand yeux, si c'était possible de faire pire. L'air choqué, comme si j'étais étonné qu'il n'ait pas encore remarqué la vision d'horreur que nous donnait la jeune femme et son petit bouton d’acné sur son front lisse. Puis, je la lui désignai.

Et là ! Oh je n'aurais pas pu rêver mieux ! Sur tous les mecs qui se trimballaient dans les couloir de l'énorme tour, j'étais peut-être tombé sur le seul qui était aussi impitoyable que moi. Il joua le jeu à la perfection...

Heu... En réalité, je n'étais même pas sûr qu'il jouait. Il avait réellement l'air horrifié. Et il m'en donnait des frisson de plaisir partout. Au point que je ne pouvais me retenir de sourire sadiquement, excité comme j'étais.

-Non ! Je n'ai jamais vu quelque chose d'aussi dégoûtant!

Puis, m'adressant à la jeune femme qui avait fini par plaquer sa main sur son front pour cacher l'objet de notre horreur :

-Je crains que nous ne soyons obliger d'avertir le service d'hygiène!

Et, me tournant vers mon nouvel ami :

-N'est-ce pas, Charlie ?

Il n'en fallu pas plus. Sans même chercher à se défendre contre nos accusation complètement surréalistes, elle s'en fut en courant. Les gens autour de nous nous regardaient, se demandant probablement ce qui se passait, mais ça ne me troublait pas. Pas plus que ce bon vieux Charlie, d'ailleurs.

Notre victime ayant bien ramassé, était venu le temps de faire les présentations en bonne et due forme. Car ce gars était peut-être l'allié que je cherchais. Lui aussi avait un badge après tout !

Je lui tendis la main.

-Bien joué, Charlie... Moi, c'est River Moriarty.

Je serrai sa main puis m'appuyai au comptoir où une autre femme, plus vieille et réellement plus laide, celle-là, était venue remplacer sa jeune collègue. Mes écouteurs diffusaient toujours du Queen à fond, mais comme ils n'étaient pas sur mes oreilles, ça ne faisait qu'un agréable bruit de fond.
Dans ma nouvelle position, j'avais vue sur tout qui entrait ou sortait de la tour.
© Billy Lighter




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... © Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
Nathan J. Williams
avatar


Messages : 90
Date d'inscription : 23/02/2015
Age du personnage : 23



MessageSujet: Re: WE WERE SO BEAUTIFUL!!! [PV Nathan][TERMINE]   Mar 7 Avr - 18:30

WE WERE SO BEAUTIFUL!!! ft. River Moriarty


Mon nouveau pote allait très bien et pourtant il était face à une horreur sans nom. Ce bouton était énorme, un véritable pustule. J’étais bouche bée, le petit homme aux cheveux noir avait les yeux grand ouvert. Je pris un air vraiment dégoûté alors que la fille essayait de cacher cette horreur. Mon Dieu, à sa place je ne serais pas venu ce matin si j’avais eu un bouton pareil sur le front !

Mes remarques de dégoût résonnèrent dans tous le hall. On devrait amener un spécialiste sur place pour étudier ce spécimen. Mon nouvel ami souriait. Ce n’était pas drôle ! C’était effrayant ! Pas son sourire, le pustule ! Le petit homme n’avait lui aussi jamais vu une telle chose et qu’il fallait absolument appeler le service d’hygiène.

-Non, appelons tout de suite le service quarantaine. Je ne veux pas me retrouver avec cette horreur sur mon front demain matin.

Je ne m’appelais pas Charlie mais j’aimais bien ce nom et j’aimais bien ce petit type. La femme finis par partir en courant et quelqu’un vint la remplacer. Oh, non, un ancien modèle androïde ! Je détournais mon regard de la réception pour recevoir les présentations de mon nouveau pote.

-Hey Ron ! Moi c’est Jerry The Kid !

Mon surnom n’étais pas encore officiel et je devais normalement attendre avant de m’appeler comme ça mais j’étais quand même Jerry The Kid alors…

Le son des écouteurs de Ron arrivèrent à mes oreilles. Je les montrais du doigt à mon interlocuteur.

-Hey man ! Queen ! Trop fort ! C’est mon groupe préféré!

Ce type, je l’aimais déjà beaucoup. Il aimait Queen et détestais les pustules.

-Enfin mon groupe préféré après The Burning Fire. C’est mon groupe après tout.

Je souriais de toutes mes dents. Les gens autour de nous nous regardaient mais j’avais l’habitude. Depuis que j’étais à MTI les gens avaient l’art de me zieuter. J’étais une rockstar ça devait être pour ça.
© Billy Lighter




Dernière édition par Nathan J. Williams le Jeu 9 Avr - 19:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
River Moriarty
avatar


Messages : 158
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 24
Localisation : Nowhere


Who am I?
Je suis: dangereux mais amusant.
Relations:
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


MessageSujet: Re: WE WERE SO BEAUTIFUL!!! [PV Nathan][TERMINE]   Mer 8 Avr - 20:23

We were so beautiful !!! ft. Nathan J.Williams


Notre victime partie pleurer ailleurs et un modèle bien moins amusant de panzer étant venu la remplacer, nous nous étions tourné vers le hall. Il y avait un tas de bruits à écouter, ici. Des bribes de conversations, les sonneries des téléphones des réceptionnistes derrière nous, les pas qui résonnaient... Tout ça donnaient un tas d'informations. Il y avait moyen d'apprendre un tas de trucs sur les stratégies de MTI rien qu'en se baladant dans le hall. Savoir qui était stressé, qui ne l'était pas ou qui était surexcité comme mon nouvel ami Charlie.

Les présentations furent vite faite. Mais malgré ça, mon pote ne m'appela pas River mais « Ron ». Bah, peu importait, en fait... Si je me rappelais bien ce que ma mère m'avait raconté, elle m'avait donné le nom d'un conducteur de Greyhound qui lui avait juste donné l'opportunité de dormir quelques heures dans son bus alors que j'étais encore un nouveau né de quelques semaines. Alors, pour ce que ce nom valait... Elle m'en avait donné un parce qu'il allait bien finir par falloir m'appeler pour pas que je fasse trop de conneries, en gros... Et pour se faire, elle avait choppé le premier qui était venu à ses oreilles, vu qu'elle allait quand même pas m'appeler comme son père qui l'avait foutu dehors... Elle était fleur bleue, mais pas à ce point-là...

Il se présenta comme étant Jerry The Kid... Je tiquai et le regardai sourcils froncés, perplexe, mais sans me départir de mon sourire. Ma petite visite improvisée marchait trop bien pour que je soit insatisfait. Une chance que... Jerry The Kid... aie été là...

Il ne me laissa pas le temps de dire quoi que ce soit avant de reconnaître ce qui passait dans mes écouteurs, mon sourire s'agrandit. Puis, il m'annonça que son groupe préféré était quand même The Burning Fire... Normal, vu que c'était son groupe. Il me semblait bien ! Je restai impassible dans un premier temps, mais je l'attendais au tournant.

-Ouais... J'adore ce groupe aussi... « Death On Two Legs », « All Dead, All Dead », «Bohemian Rhapsody »...

Et finalement, j'en vins au fait.  

-Jerry The Kid ? J'aurais plutôt parier sur Nathan Williams... Mais bon...

Depuis le début, j'avais reconnu la dégaine du chanteur de The Burning Fire. Comment j'aurais pu le rater ? Amon Sørensen avait été le premier à annoncer que le groupe de Kayden James s'était trouvé un nouveau chanteur. Petit nouveau qui n'avait pas tardé à faire le ménage, d'après le journaliste. Information qui avait fini par être confirmée par plusieurs magazines dont le sérieux Guitar&Pen.

Et comme j'étais fan des articles de L.A. People et, en particulier, d'Amon Sørensen, j'étais bien évidemment au courant de tout ce qui se passait à L.A., surtout les trucs juteux avec lesquels il y avait moyen de faire.

Et, si je n'étais pas fan de The Burning Fire, loin de là, je pensais que ça allait peut-être pouvoir changer. Parce que Nathan me revenait bien. Sa réaction vive d'aujourd'hui était, en tout cas, un très bon point pour lui. Restait tout de même à le voir à l’œuvre avec ses cordes vocales, mais ça viendrait assez vite.

Ce qui m'intéressait surtout maintenant, c'était de voir sa réaction. Et ouais, Charlie, je te connais, mon pote !

-T'as l'air bien plus compétent que James...

Je lui souris. Évidemment, je ne parlais pas de ses compétences vocales. Je ne pouvais pas juger puisque je ne l'avais jamais entendu. Par contre, j'adorais déjà sa personnalité. Un gars avec qui ça allait être amusant de sortir, de chasser et de détruire des gens rien qu'en leur parlant, un peu comme ce qu'on venait de faire avec la jeune réceptionniste.

Faudra que je le présente à Robin.

© Billy Lighter




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... © Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
Nathan J. Williams
avatar


Messages : 90
Date d'inscription : 23/02/2015
Age du personnage : 23



MessageSujet: Re: WE WERE SO BEAUTIFUL!!! [PV Nathan][TERMINE]   Jeu 9 Avr - 19:38

WE WERE SO BEAUTIFUL!!! ft. River Moriarty


J’étais Jerry The Kid mais je ne l’étais pas. C’était vraiment compliqué parfois la vie. Alors pour la rendre moins complexe, ben, j’avais décidé d’être quand même Jerry The Kid que ça n’en déplaise à Tim. Ron fronçais les sourcils. Bah quoi ? C’est pas beau Jerry The Kid ?

Bah, s’il n’aimait pas mon surnom, il aimait quand même Queen alors ça allait. Il aimait Bohemian Rapsody et compagnie. Moi, ma préférée c’était Don’t Stop Me Now. Je fis une tape amicale à mon nouveau pote pour lui faire comprendre que ses goûts étaient déments.

Il revint sur mon nom en découvrant, au passage, mon identité secrète. Je pris un air étonnée parce que c’est ce que j’étais. J’étais même carrément surpris.

-Comment tu les sais ? Personne n’est censé savoir mon identité secrète, Ron !

J’avais tendance à oublier que je n’étais pas un super-héros mais une rockstar. La différence entre les deux était pourtant évidente. Les super-héros avaient une identité secrète, pas les rockstars. Je n’étais pas encore vraiment habitué à être connu sous le nom Nathan Williams. Pour moi le type connu c’était le grand Jerry The Kid.

-Nathan Williams, c’est du passé ! Place à Jerry The Kid !

Je fis une sorte de petite chorégraphie avec mes mains pour illustrer mes mots. Je faisais ma propre pub à un type que je ne connaissais même pas. Il me revenait bien de toute façon alors je n’avais pas trop à craindre.

Ron disait que j’avais l’air bien plus compétent que Kayden. Je souris de toutes mes dents. C’était gentil ça !

-Oh, j’en sais rien, en fait. Je n’ai jamais fait de concert de ma vie. J’ai juste passé une audition et c’était dans la poche.

Les gars de The Burning Fire avaient l’air vachement désespéré d’ailleurs quand j’y repensais le jour de l’audition. Je crois que les gars qui étaient passés avant moins étaient vraiment nuls.

Ron savait tout sur moi parce que j’étais une rockstar. Mais qui était donc Ron ?

-T’es là pourquoi toi ? Pour les androïdes ?

Il devait bien il y avoir quelqu’un qui s’en occupe pour qu’ils soient tous opérationnels. Il faut bien les huiler de temps en temps. Mon pote avait pas vraiment la tronche d’un mécanicien mais parfois l’habit de faisait pas le moine.
© Billy Lighter




Dernière édition par Nathan J. Williams le Sam 11 Avr - 23:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
River Moriarty
avatar


Messages : 158
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 24
Localisation : Nowhere


Who am I?
Je suis: dangereux mais amusant.
Relations:
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


MessageSujet: Re: WE WERE SO BEAUTIFUL!!! [PV Nathan][TERMINE]   Jeu 9 Avr - 21:53

We were so beautiful !!! ft. Nathan J.Williams


Nathan, pardon, Jerry The Kid me faisait vraiment marrer. Je n'arrivais plus à seulement sourire. Et le truc nouveau pour moi : je n'avais aucune envie de détruire ce gars à petit feu. Pourquoi ? Aucune idée... Peut-être parce que je ne pensais pas que lui faire du mal pouvait être plus agréable que d'écouter ses conneries. Peut-être parce que c'était plus amusant de mettre les gens mal à l'aise à deux. Je venais d'en faire l'expérience et ça ne m'avait pas déplu.

Et puis ses chorégraphies étaient collector.

Il continuait à m'appeler Ron... Le principal, c'était que je sache que quand il disait « Ron », c'était à moi qu'il parlait.

-Ton identité secrète ? Sache que ta tronche orne magnifiquement le dernier article d'Amon Sørensen... Ton surnom est peut-être nouveau, mais pour ce qui est de tes exploits, tout le monde est au courant...

Mon regard passait de Jerry aux gens qui passaient dans le hall à un rythme régulier. Je ne manquait aucune entrée ni aucune sortie. Je ne le faisais plus consciemment, mais je devais avouer avoir passer mon enfance et une partie de mon adolescence à maîtriser le truc.

Par ses exploits, je parlait bien sûr de la façon dont il avait éjecté l'ancien Nathan. Je regardai Jerry d'un air espiègle, du coin de l’œil.

-Des blagues sur les comateux, hein ? J'aime l'humour noir moi aussi.

Et c'était vrai. J'adorais l'idée de Jerry. En fait, il n'avait rien fait de mal si ce n'était dédramatiser. Un peu comme moi avec Holly... Je n'avais rien fait de mal non plus. C'étaient les gens qui avaient un problème, pas non. Nous étions des incompris notoires !

Autre chose était incroyable chez ce gars. Il semblait totalement dépourvu d’ego et en avoir un énorme en même temps ! Fallait quand même le faire pour... Comment expliquer ? Pour dire un truc du style, tout en haussant les épaules : « ouais, j'ai été à l'audition de The Burning Fire en touriste et j'ai eu du bol, ils m'ont pris. »

Ça me fit marrer.

-Tant mieux, mon pote, y en avait marre de Kayden James et Nathan Williams. Ils pouvaient pas rivaliser avec The Lightening. Trop calmes, trop gentil... Des paroles pour ado... C'est pas ça que tu vas faire, hein?!

Là, mon regard sur lui s'était fait plus perçant. Je l'aimais bien. Et pour lui prouver, j'allais lui mettre la pression à mort. Bien que je doutais que ça marchât.

Je pris mon walkman et appuyai sur rewind pour rebobiner la cassette au début. Au tour de Jerry de me demander ce que je foutais là. Je crachai presque entre mes lèvres... Un rire qui était mi-sorti, mi resté à l'intérieur quand il me parla des androïdes. J'allais jouer son jeu aussi bien qu'il ne l'avait fait un peu plus tôt. Même si je n'avais aucune idée de ce qu'il entendait par androïdes.

-Non... C'est les gens qui sont en uniformes bleus qui sont là pour ça.

Je désignai un vieil homme typé italien, probablement un agent d'entretien de la tour, vu le matériel qui l'accompagnait.

-Comme ce mec, par exemple... Tu vois ces rides ? Tu crois qu'il est vieux ? Ben non, c'est parce que les androïdes lui bouffent sa force vitales pendant les entretiens. C'est pour ça qu'il a le regard dans le vague...

J'étais prêt à croire ma propre histoire. C'était quand même plus amusant que la vie réelle.

Puis j'en vins quand même au fait...

-Nan, moi je suis là parce que j'ai un badge!

Je pris ledit badge et, d'un geste vif, le plaquai sur le nez de Jerry The Kid. Pas façon de parler, hein. Littéralement.

-The Lightening me veut dans leur prochain clip.

Je remis mon badge en poche, libérant le visage du chanteur, tout en continuant mon histoire. Je désignai mes yeux.

-Tous le monde veut mes yeux... Ça a commencé avec Keeping Our Lands... Et ça continue...

Le vieil italien arriva à notre hauteur. Je murmurai à son intention, assez haut pour qu'il m'entende.

-Attention... Ils sont particulièrement de mauvaise humeur, aujourd'hui.

Le vieux me regarda d'un drôle d'air avant de passer derrière le comptoir des réceptionnistes pour aller leur faire la bise.

© Billy Lighter




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... © Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
Nathan J. Williams
avatar


Messages : 90
Date d'inscription : 23/02/2015
Age du personnage : 23



MessageSujet: Re: WE WERE SO BEAUTIFUL!!! [PV Nathan][TERMINE]   Sam 11 Avr - 23:45

WE WERE SO BEAUTIFUL!!! ft. River Moriarty


Mon identité secrète n’avait rien de secret. Vraiment dommage. Ma moue exprimait tout mon désarroi face à cette situation. Faut dire qu’on vit dans le monde réel, si Clark Kent avait vécu dans notre monde il n’aurait pas longtemps gardé son identité secrète. Ce type n’avait, après tout, qu’une paire de lunette de différence avec Superman. Oh, merde, mais oui ! J’étais comme Superman en fait ! On voit ma photo partout dans les médias ! Sauf que… Ben, je n’ai pas mis de lunette moi, alors ce Ron me reconnait.

-Ouais, c’est vrai. J’aurais dû mettre des lunettes pour garder mon identité secrète.

Un gros soupire pour accompagner tout ça. J’avais lu l’article d’Amon Sørensen et je l’avais aimé. Même aimé au point de remercier son auteur par un petit mot dans le courrier des lecteurs. Il faisait ma pub, c’était cool de sa part. Je regardais Ron, qui lui regardait moi et les autres gens dont la plupart devait être de la race des androïdes.

Il en vint à mes blagues sur les comateux. Il aimait l’humour noir. Ah ben c’est tant mieux ça parce que ce n’était pas le cas des membres de The Burning Fire. Eux, ils n’aimaient pas du tout les blagues sur les comateux.

-Ouais, j’essayais juste de détendre l’atmosphère mais bizarrement tout c’est tendu…

Je faisais des gestes avec les mains comme pour mimer ma phrase. Je ne m’expliquais pas ce phénomène. Ils n’aimaient juste pas du tout mon humour.

Mon pote Ron disait que j’allais être plus talentueux que Kayden. Meilleur je n’en sais rien mais j’allais être différent. Comme un magnifique vent rafraichissant de jeunesse et tout ce bordel. Ron, lui, en avait marre dans anciens membres phare du groupe et disait qu’ils ne pouvaient pas rivaliser avec The Lightening. J’ approuvais absolument tout ce qu’il disait. En fait, je n’ai jamais vraiment écouté The Burning Fire. Mais promis, maintenant, je vais le faire !  Il se demandait si j’allais pas faire comme eux.

-Maaaaaaiiiiiiiiis nooooooooon. Je ferais des trucs à la Jerry The Kid et ça va déménager.

Je fis encore une chorégraphie made in Nathan devant mon nouvel ami Ron. Son regard était intense mais moi ça me faisait rire. Puis d’abord, il faisait quoi ici mon pote Ron ? Il s’occupe des androïdes ou quoi ? Il leur ressemble un peu, sauf que lui est drôle. Il rebobinais ça cassette. Non, s’il était de mèche avec les androïdes il ne serait pas aussi cool et il n’écouterait pas des trucs cool comme Queen.

Mais non, il me montra du doigt un type tout habillé en bleu qui ressemblait à un vendeur de pizza. Il faisait partie des gens qui entretenaient les androïdes. Je fis ma face de choqué fini quand Ron disait que les androïdes lui bouffait sa force vitale.

-Je le savais ! Ces androïdes sont des monstres ! J’en ai dragué une, une fois, mais elle était vraiment sans cœur et ma remballé.

Il n’y avait qu’un androïde qui pouvait faire ça. Une vraie fille aurait succombé à ma demande.

Ron était là parce qu’il avait un badge. Tout excité, je lui montrais le mien aussi. Il avait obtenu ce badge parce qu’il allait jouer dans le prochain clip de The Lightening grâce à ses yeux.

-Un clip pour The Lightening. C’est cool Ronny. Fait attention, j’espère pour toi que Billy Lighter n’est pas un androïde. Sinon ça sent le piège à 200 mètres. Il risque de te faucher tes yeux en plus de ton énergie vitale !

Je pris un regard horrifié avant de légèrement capter que ce type jouait dans Keeping Our Lands. La super série que j’ai commencée à regarder seulement hier.

-Keeping Our Lands, c’est cool. J’en suis à l’épisode 2.

Je fis le fier alors que l’entreteneur d’androïde arriva près de nous. Mon pote Ron le mis en garde. Il était super prévenant mon pote. Le vieil homme qui avait rejoint les horribles réceptionnistes nous regardait d’un drôle d’air. Je lui lançai en criant presque :

-Ouais ! Faut faire gaffe. Un jour ils vous tueront ! Pire, ils vous contrôleront et nous tueront nous ! Il faut faire quelque chose !!!

Là, c’est toute l’assemblée qui nous regardait l’air sceptique. Je n’y prêtais pas vraiment attention et je regardais à nouveau mon pote Ron.

-On n’a même pas d’arme quoi ! Comment MTI peut garder des choses pareilles chez eux ? Dans ta série, ils ne donnent pas une solution ?

Ils n’avaient pas idée.
© Billy Lighter




Dernière édition par Nathan J. Williams le Ven 17 Avr - 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
River Moriarty
avatar


Messages : 158
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 24
Localisation : Nowhere


Who am I?
Je suis: dangereux mais amusant.
Relations:
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


MessageSujet: Re: WE WERE SO BEAUTIFUL!!! [PV Nathan][TERMINE]   Mar 14 Avr - 21:19

We were so beautiful !!! ft. Nathan J.Williams


Petit à petit, j'arrivais à contrôler mes envie de me marrer pour jouer totalement le jeu de Jerry The Kid, ou Nathan Williams, comme vous voulez. Ou plutôt, comme lui voulait. Parce que finalement ce que les autres voulaient nous importait peu, autant à lui qu'à moi. La seule chose importante, c'était notre propre amusement, notre propre façon de voir. On avait envie de vivre dans un monde d'androïdes suceurs d'énergie vitale? Alors ainsi soit-il. Le monde s'adaptait à nous, pas l'inverse.

A la moue déçue de Jerry, je répondis par un regard compatissant. Encore une fois, c'était du jeu. Je ne ressentais aucune compassion pour lui et en plus, j'étais sûr qu'il n'en avait pas besoin et n'en demandait pas. Je posai ma main sur son épaule en signe de soutien. Soutien, tu parles, s'il s'était appuyé sur moi, je me serais dégagé juste pour le voir tomber. Ce serait une bonne blague, non?

Quant à sa réflexion sur les lunettes et son identité secrète, il fallait avoir grandit dans une grotte pour ne pas piger l'allusion à Superman.

-Ouais, c'est con que t'aie oublié les lunettes, mon pote... Mais t'inquiète, on apprend de ses erreurs, on se perfectionne. Ca ne change rien à tes pouvoirs.

Et le plus grand pouvoir qu'on avait, me semblait-il alors que presque tout le monde dans le hall nous jetait des regards dubitatifs, voire un peu dérangés, c'était que ça ne nous touchait aucun des deux. Leurs regards glissaient sur nous, et leurs paroles auraient fait de même si quelqu'un avait osé nous adresser la parole.

D'ailleurs, Jerry ne comprenait pas du tout pourquoi The Burning Fire avait mal pris ses réflexions sur les comateux.

-La réponse est pourtant simple, Jerry. Ils ne sont pas comme nous. Nous sommes plus forts qu'eux. La preuve, qui est le nouveau leader de The Burning Fire?

Et ouais. Si le Nathan Williams originel avait été le plus fort, aujourd'hui, ce serait lui le leader et il aurait éjecté mon nouveau pote aussi facilement qu'on le faisait d'un moustique avec une pichenette. Maaaaaais non! C'était bien Jerry The Kid qui était toujours là. Quant à Nathan... Aucune nouvelle depuis.

Et c'était d'ailleurs tout bon pour The Burning Fire! D'après Jerry, adieu les chansons de merde pour ados mal dans leur peau! Et même si je n'avais aucune idée de ce que c'était des "trucs à la Jerry The Kid", j'étais déjà content de ce que le groupe n'allait PLUS faire.

Une nouvelle victime s'était alors présentée à nous. Victime basée sur l'histoire d'androïdes de Jerry. Car ouais. Ce monde était envahi par les androïdes. Mais avant de nous jeter comme des loups affamés sur le vieillard qui, finalement, ne faisait que son boulot, Jerry me conta une histoire à propos d'une androïde qu'il avait dragué. Je pris un air choqué.

-Ce n'est pas vrai! Je ne te crois pas! Même une androïde aurait pourtant du succomber à tes charmes! Ou celui qui les a conçues est vraiment très doué!

Vinrent alors des questions plus légitimes sur ce qu'on foutait là. Lui, je l'avais deviné, puisque j'avais perçé à jour son identité secrète. Mais lui ne semblait pas me connaître. Pas plus mal.

-Ah ouais... Je n'apparais qu'à partir du quatrième. Tu verras.

Petit clin d'oeil mais je n'en dis pas plus. Je n'allais pas lui gâcher le plaisir.

Et alors que notre conversation était redevenue ce que d'autres appelleraient "normale" pendant quelques minutes, c'est ensemble que nous interpellèrent l'agent d'entretien quand il passa à notre hauteur, le mettant en garde contre les androïdes qui se tenaient derrière nous. Et Jerry The kid d'en rajouter encore et encore. Moi, je restais à fixer le gars de mes yeux perçants. En général, ça suffisait.

Dans ma vision périphérique, je captai la vieille androïde qui se levait et disparaissait de mon champ de vision. Mais je n'en fis pas part tout ce suite à mon ami qui me posait déjà une question.

-Ce sont les sentinelles de MTI, Jerry. Elles protègent les managers des gens comme nous.

Mon regard se mis à briller quand je pensais à la solution.

-La solution, c'est nous, mon gars. Nous, ta langue et mes idées.

Lui, c'était une grande gueule et moi, je rivalisais d'imagination sur des choses que je ne pouvais malheureusement pas montrer au grand jour.

Le vieillard partit directement après avoir dit bonjour aux androïdes, gagnant du même coup quelques rides en plus.

Je tapai sur l'épaule de Jerry.

-Hey... Je crois qu'on a de la visite.

Un vigile, probablement alerté par la vieille androïde, se dirigeait vers nous. Je me tins coude contre épaule (vu notre différence de taille), avec Jerry pour faire front. Puis, je lui murmurai.

-Ils attaquent... C'est une déclaration de guerre.

© Billy Lighter




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... © Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
Nathan J. Williams
avatar


Messages : 90
Date d'inscription : 23/02/2015
Age du personnage : 23



MessageSujet: Re: WE WERE SO BEAUTIFUL!!! [PV Nathan][TERMINE]   Ven 17 Avr - 17:37

WE WERE SO BEAUTIFUL!!! ft. River Moriarty


Superman était démasqué, pour la cause, c’était plutôt Jerry The Kid qui l’étais. La prochaine fois, je mettrais une casquette comme ça on ne sera pas que je suis Nathan Williams. Mon pote Ron était du même avis. La prochaine fois je serais prévenant !

Restait les histoires avec The Burning Fire. Maintenant que mon identité n’était plus en secret pour Ron, on pouvait discuter tranquillement du groupe dont j’étais le chanteur. L’histoire du pourquoi les musiciens du groupe détestait mon humour sous les comateux m’avait toujours échappé. Pourtant, c’était drôle. Mon pote Ron avait la réponse et disait qu’on était plus fort qu’eux. Je pris un regard d’illuminé. Ouais mais dans le sens j’ai l’illumination divine, vous voyez ?

-Moi ! Moi ! Je suis le nouveau leader.

Je sautillais sur place levant le doigt avant de m’arrêter subitement  prenant une mine réflexive.

-Quoi que… Je pense que c’est Timmy.

Moi j’étais juste le chanteur. Ce n’était pas vraiment pareil parce que celui qui dirigeait pour l’instant, c’est bien Timmy. Il me l’avait bien fait comprendre. Il disait : « On ne traite pas les androïdes, on va faire un concert là, et bla bla bla,... »  J’aimais bien Timmy, il est bizarre.

Mais c’est sûr que ma voix n’était pas comme celle de Kayden et puis je n’allais pas aborder les mêmes thèmes, c’est clair.

Penser à tout ça était bien beau mais tout à coup, un livreur de pizza passa par là et il s’avéra qu’il s’agissait de l’entreteneur des androïdes qui se faisait bouffé son énergie vitale par ces derniers.  C’est vraiment horrible !  Je m’indignais sur ces androïdes en racontant mon râteau que j’avais pris de l’un d’entre eux. Une belle et jolie réceptionniste qui était, en réalité, un androïde. Mon histoire choqua profondément Ron qui disait le concepteur de ses monstres doués. Il avait mille fois raisons.

-C’est sûrement un industriel doué comme Tony Stark !

Mes références principales étaient principalement – oh mon dieu je me répète – tirées des comics que je lisais tous les soirs.

Mais plus intéressant que ses histoires d’androïde, il y avait ses histoires de badges. Mon pote Ron et moi, on pouvait se vanter d’en posséder un. Moi parce que je faisais partie intégrante de la boîte et lui parce qu’il allait apparaitre dans un clip de The Lightening tout comme il apparaissait dans un série que j’avais commencé hier. Sauf qu’il n’apparaissait que dans l’épisode 4.

-Si les androïdes ne nous tuent pas d’ici là, je regarderais la suite ce soir.

Ma maman avait tout enregistré sur VHS, je n’avais plus qu’à tout regarder avec un bon bol de popcorn pour voir mon pote Ron à l’action.

Mais les androïdes étaient partout !  Le livreur de pizza passa trop près de nous et Ron et moi on ne put se retenir de le mettre en garde. Le gars devait avoir déjà trop peu d’énergie vitale parce qu’il nous ignora royalement et alla saluer androïdes – les pas belles androïdes - de la réception. Cette invasion était des plus inquiétantes, et je me demandais bien pourquoi MTI gardait de tels monstres chez eux. Pour Ron, c’était évident, c’était pour protéger les managers de nous. Choqué j’étais !

-Les managers ?!!!! Pourquoi ?! Timmy est déjà assez effrayant comme ça, il n’a pas besoin de sentinelles!

Pour ce qui était de la solution, Ron ne le tira pas de sa série mais de nous. La solution était en nous ! Comme la force ! La force est avec nous ! Ma langue avait la force et le cerveau de Ron avait le sienne.

-Le truc classique. Je parle, tu réfléchis !

Moi ça m’allait. Je voulais bien parlé. Je nous voyais déjà avec des costumes de superhéros à essayer de tuer tous ces androïdes.  Ron tapa mon épaule.

-Oui ?

On avait de la visite. Un vigile – répertorié dans ma liste comme étant un androïde – s’avançais dangereusement vers nous. Ron et moi on se colla. L’androïde voulait la guerre. OH MY GOD !!!!! ON N’A AUCUNE CHANCE !!!

Je fonçai vers l’androïde, les yeux clos et le bras en avant.

-NAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN !!!

Je poussai l’androïde vigile de toutes mes forces en le déstabilisant un peu. J’avais réussi à passer sous son regard ébahi. J’avais foncé jusqu’à la porte et je m’étais retourné vers Ron.

-Vite Ron ! Fuyons avant qu’ils n’appellent du renfort !!!

Je lui montrais la porte d’entrée – plutôt de sortie.
© Billy Lighter




Dernière édition par Nathan J. Williams le Lun 20 Avr - 17:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
River Moriarty
avatar


Messages : 158
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 24
Localisation : Nowhere


Who am I?
Je suis: dangereux mais amusant.
Relations:
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


MessageSujet: Re: WE WERE SO BEAUTIFUL!!! [PV Nathan][TERMINE]   Sam 18 Avr - 21:24

We were so beautiful !!! ft. Nathan J.Williams


Il sembla que sans moi, Jerry n'aurait jamais pris conscience qu'il était le nouveau leader de The Burning Fire. Et alors que j'allais, après sa petite danse qui me fit bien sourire, lui confirmer que ouais, c'était lui le boss, maintenant, ben il fut pris d'un doute. Et il parla de Timmy Evans. Ouais ! Heureusement que j'étais un lecteur assidu de L.A. People et autres torchons, au moins, ça me permettait de savoir qui était qui sur le grand échiquier de Los Angeles.

Timmy, c'était le manager de The Burning Fire. Moins amusant et moins riche que Daniele Ricci pour ce que j'en savais. Je fronçai les sourcils.

-Timmy Evans ? Vraiment ? T'es au courant qu'une partie au moins de ces androïdes sont à lui, mon pote?!

Je désignais du pouce une personne invisible derrière moi, soit Timmy Evans qui devait en réalité se terrer dans un des bureaux du sommet de la tour.

-Tu vas vraiment le laisser décider pour toi ?

J'étais juste un fouteur de merde de niveau professionnel parce que je n'avais réellement rien à gagner à ce que Jerry The Kid devienne ingérable... Si ce n'était ma marrer en lisant la presse people en ayant deux fois plus de plaisir en pensant que les événements trouvaient leur origine en moi.

En plus, plus je parlais avec Jerry, plus je me rendais compte qu'il était super facile de comprendre comment il fonctionnait. A croire que les gars de The Burning Fire étaient des imbéciles finis, de même que Timmy Evans. Ce mec, il y avait moyen d'en faire exactement ce qu'on voulait. Il suffisait de savoir lire ses réactions, les tester et finalement pouvoir les anticiper. Et ce n'était même pas comme s'il cryptait les choses ! NON ! Jerry donnait noir sur blanc le mode d'emploi pour pouvoir parler sa langue.

Les comics étaient la clé. Les androïdes, les références à Superman et maintenant, les deux pieds dans le plat avec Tony Stark qui devait être le concepteur des androïdes, suivi de près par les sentinelles qui étaient probablement une référence à X-men. Moi aussi, j'avais lu pas mal de comics, sur le tard, parce qu'on en trouvait pas facilement quand je vivais parmi ces enfoirés de hippies... Et je les connaissais par cœur. Ma mémoire était un de mes grands atouts.

-Justement, les puissants ont toujours besoin d'une armée ! Et tout le monde sait que les robots ne se rebellent jamais !

Je serrais le poing, appuyant mes dires par une gestuelle tout juste calculée pour ne pas être exagérée, tout en parlant. Vivre un personnage était mon métier... Et mon état naturel. Parce qu'il ne valait mieux pas que je sois moi-même, si ce n'était à l'écran, dans Keeping Our Lands.

Et la preuve de ce que je disais me tombait toute chaude dans les bras sous la forme d'un énorme vigile à triple menton et d'une taille qui dépassait même celle de mon nouvel ami... Nouvel ami qui ressemblait, au moment où le gars se trouva face à nous, plus à une grande brindille qu'à une rockstar.

Jusqu'au moment où il me surpris une nouvelle fois.

Nathan ferma les yeux, moulina des bras et s'enfuit, bousculant le vigile pour avoir accès à la sortie. Et il courut jusque dehors en hurlant. Et moi, je le regardais, bouche bée. En arrière plan, je perçu comme des flashes, mais j'étais trop pris par la tronche du vigile pour m'en préoccuper.

Je retirai ce que j'avais pensé sur la prévisibilité de Jerry The Kid au moment où les yeux furieux du vigile se fixèrent sur moi.

Mauvaise idée.

Une fois ma surprise passée, une sorte d'instinct de survie malsain pris le dessus. Un sourire se dessina sur mes lèvres alors que le vigile approchait pour me mettre hors d'état de nuire. Il n'y avait pas vraiment de raison à ce qu'il le fasse, une remarque verbale sur le fait de ne pas emmerder le monde aurait suffit. Mais il devait être frustré par la fuite de mon pote qui devait être bien plus rapide que lui.

Quand il arriva pour m'attraper, je lui envoyai un bon crochet dans l'estomac, la partie de lui qui était le plus à ma hauteur, de toute façon, et couru dans le sillage de Nathan. Un bref coup d’œil par dessus mon épaule me donna la vision magnifique du vigile plié en deux de douleur. Nouveau flash ! Un mec prenait des photos ! Pour la postérité, petit gars !

On sorti de la tour de MTI à toute vitesse, à quelques mètres l'un derrière l'autre. Nathan devant, moi derrière, essayant de suivre le rythme, ce qui était d'autant plus compliqué que j'étais pris d'un fou rire incontrôlable. Les passants nous regardaient, on en bousculait d'autres, et on en avait strictement rien à foutre ni des uns, ni des autres.

Le principal, c'était qu'on se marrait à mort !

Jusqu'à ce que mon souffle me donne du fil à retordre. Je n'étais pas en mauvaise condition physique, mais Nathan, bien que plus grand, devait être bien moins lourd que moi et pouvait tenir plus sur la longueur. Un cross de chasse était loin de ressembler à un cross de fuite.

-Hey ! Jerry ! C'est bon ! Arrête-toi !

Qu'il s'arrête ou pas, moi, en tout cas, il fallait que je respire. Je m'arrêtai donc après avoir passé le coin d'un bâtiment, me planquant derrière par réflexe. Je jetai un coup d’œil dans la rue d'où on venait. Mais aucune trace du vigile, ni de personne d'autre. Je m'adressai de nouveau à Jerry.

-La voie est libre, mon pote...

Mon souffle était saccadé. Mais plus par le fou rire que je sentais couver encore en moi que par la course.

-AHAH ! Je t'avais dit qu'on était les plus forts.

© Billy Lighter




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... © Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
Nathan J. Williams
avatar


Messages : 90
Date d'inscription : 23/02/2015
Age du personnage : 23



MessageSujet: Re: WE WERE SO BEAUTIFUL!!! [PV Nathan][TERMINE]   Lun 20 Avr - 17:48

WE WERE SO BEAUTIFUL!!! ft. River Moriarty


Le leader de The Burning Fire, c’était évident que c’était Timmy. Ce mec était sérieux, fou du vouvoiement et il avait de bonnes idées. Mon pote Ron pointa le doigt sur le fait que beaucoup des androïdes qui respiraient – est-ce qu’un androïde respire vraiment, en fait ? -  dans les couloirs de MTI étaient à mon manager. Sérieux ? J’étais horrifier et choqué. Alors la grande question de Ron c’était si je devais vraiment le laisser décider pour moi.

-Il décide pas vraiment pour moi. Il décide pas à quel heure je me lève, par exemple. Par contre c’est vrai qu’il est fan des androïdes !

Il décidait juste où on allait faire les concerts pour l’instant et je dois dire que ça m’arrange plutôt. L’organisation ce n’était pas vraiment l’affaire de Jerry The Kid. Je préférais déconner sur scène ou déconner tout court.

Timmy n’était pas mon problème, mon problème était les androïdes. Ils étaient partout ! Ce livreur de pizza, ces réceptionnistes, TOUS ! L’équivalant de Tony Stark devait les avoir créé, et pour Ron ils étaient là pour garder les managers parce que les puissant ont toujours besoin d’un armée. Encore une fois, j’étais choqué et horrifié.

-MON DIEU !

Il avait raison. Dans les comics, les gens puissant ont toujours besoin d’une armée. C’était le cas dans X-men. Il n’y avait qu’Iron Man qui était son armée à lui tout seul. Puis Batman aussi. Puis plein d’autre. Mais bon, la théorie de Ron tenait quand même et puis il était convainquant.

Sans qu’on s’y attende, Ron et moi, un énorme vigile – un androïde, bien sûr – s’avança vers nous. MON DIEU ! J’avais peur ! Il allait nous tuer !! Je ne voulais pas finir ainsi !!! J’avais donc fermé les yeux et foncé vers la sortie en renversant le vigile. J’exhortais Ron à sortir pour ensuite m’échapper complètement de ce bâtiment.

Je courrais, je courrais, sans regarder derrière moi. J’avais peur de voir une armée d’androïdes me suivre. Alors je courrais à grande enjambée, les gens me regardaient mais je n’en avais cure. Je ne m’arrêtais que quand Ron me le demanda. Je me retournais vers lui un peu essoufflé tout de même. Je me planquais aussi là où il s’était planqué. Ils ne pourraient nous voir que s’ils avaient des rayons X. Ron regarda et disait que la voie était libre.

-OUUUUUUUF !

Je soufflais et Ron, lui, reprenait son souffle. Ma peur disparu de mon visage quand Ron disait qu’on était les plus fort. Je sautai de joie.

-Ouais !!! Ils ne peuvent rien contre nous !!! On fuit mieux que quiconque !

J’allais quand même devoir retourner à MTI demain, je regardais mon pote Ron.

-Dis man, tu reviens à MTI demain ?  Faut qu’on se revoie pour dégommer d’autres androïdes ! A nous deux on peut purifier MTI.

J’étais un peu penché en avant pour lui dire tout ça, pour être à sa hauteur. Fallait qu’on se revoir lui et moi. C’était mon pote Ron maintenant, après tout !
© Billy Lighter




Dernière édition par Nathan J. Williams le Mer 22 Avr - 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
River Moriarty
avatar


Messages : 158
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 24
Localisation : Nowhere


Who am I?
Je suis: dangereux mais amusant.
Relations:
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


MessageSujet: Re: WE WERE SO BEAUTIFUL!!! [PV Nathan][TERMINE]   Mar 21 Avr - 11:19

We were so beautiful !!! ft. Nathan J.Williams


Jerry The Kid n'était pas convaincu que Timmy déciderait tout pour lui. Je haussai les épaules. Il verrait bien plus tard. Henri avait bien essayé avec moi... Il n'avait jamais réussi, cependant. C'était lui qui faisait tout ce que je lui disais. Et moi, je lui téléphonais réellement à 6 heures du matin pour lui dire de se lever... Avant d'aller me recoucher. Simple retour des choses. Le prix de sa prétention à pouvoir me gérer à sa guise.

Je n'étais pas vraiment un modèle de justice, ni de proportionnalité. Et même la reconnaissance m'échappait. Parce qu'Henri m'avait quand même aidé à m'en sortir alors que j'étais à deux doigts de finir à la rue.

Est-ce que je haïssais Henri ? Non, pas du tout. Bien au contraire ! J'adorais Henri et je ne voulais pas d'un autre agent... Si ça avait été le cas, ça aurait fait longtemps qu'Henri aurait sauté sur l'occasion pour démissionner.

On se fit attaquer avant que je ne puisse lui exposer la réalité des choses. Ma réalité, évidemment. Il fallait que Timmy Evans lui mange dans la main et pas l'inverse. Mais on était un peu trop occupés à fuir pour pouvoir débattre en même temps. Je venais quand même de foutre un coup de poing au vigile et mon nouveau pote et moi, on avait harcelé verbalement une jeune femme qui travaillait chez MTI. Maintenant, c'était l'heure du replis.

J'aurais pas cru que Jerry The Kid se déciderait à fuir si rapidement. J'aurais cru qu'étant fan de comics, il aurait tenté de jouer les héros. Et ben non... Il s'était juste mis à courir en hurlant.

On avait assez vite semé notre poursuivant. Je n'étais même pas sûr qu'il avait tenté de nous suivre. On n'était plus dans la tour après tout, le problème était réglé pour lui. Par contre, il devait être hyper furax. Moi, je le serais, à sa place.

Mais nous, on était les plus fort, comme je l'annonçai à Jerry The Kid. Ce à quoi il répondit qu'on fuyait mieux que n'importe qui, ce qui me fit partir dans un nouveau fou rire. Putain, moi à qui ça arrivait rarement, ben aujourd'hui, c'était la journée. Et c'était d'autant plus dur de reprendre mon souffle.

Jerry sembla inquiet tout d'un coup. Ouais, c'est vrai ! Il devait revenir à la tour le lendemain, lui... MTI était un peu sa deuxième résidence finalement et on venait de la compromettre.

-Oh...

Je me grattai la tête, réfléchissant.

-Ouais, non... Demain, j'ai des scènes de t...

Merde, je ne pouvais pas lui dire ce qui se passait dans des épisodes qu'il n'avait pas encore vu.

-J'ai des scènes à tourner, mec... Je serai à San Fernando Valley...

Je posai ma main sur son épaule.

-Mais si un seul de ces androïdes t'emmerde, viens me le dire ! On s'en chargera ensemble.

Mes yeux bleus brillèrent d'excitation, j'avais un compagnon de jeu pour la première fois de ma vie. Un pote que je n'avais pas envie d'asservir. Du moins pas tout à fait.

-Je ferai faire un badge au nom de « Jerry The Kid » et t'auras accès à tous les studios. Je te présenterai Robin North. Oublie pas ta carte d'identité, pour qu'ils sachent bien que tu es Jerry The Kid.

Oh ! Quel magnifique bordel ça allait foutre ! J'en jubilais d'avance.

Je jetai un coup d’œil à la rue d'où on venait. La voie était toujours libre. Je me redressai.

-On ferait mieux de se séparer, les androïdes auront plus difficile de nous retrouver comme ça.

Je me remis alors à courir, plus pour la forme que par nécessité, et lançai :

-Ciao, mon pote!

© Billy Lighter




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... © Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
Nathan J. Williams
avatar


Messages : 90
Date d'inscription : 23/02/2015
Age du personnage : 23



MessageSujet: Re: WE WERE SO BEAUTIFUL!!! [PV Nathan][TERMINE]   Mer 22 Avr - 21:18

WE WERE SO BEAUTIFUL!!! ft. River Moriarty


Les androïdes avaient attaqué et la seule façon de s’en sortir vivant avait été de s’enfuir. Donc si jamais un androïde s’approche de vous d’une façon non amicale, n’hésitez pas : COURREZ !!! C’est ce que j’ai fait et Ron aussi. On n’avait pas le choix, MTI était compromis.

J’aurais couru jusqu’au bout du monde si Ron ne m’avait pas dit de m’arrêter. C’est-à-dire que j’aurais certainement couru jusque chez ma maman. Le bout du monde c’était un peu ça pour moi. Ron avait trouvé une planque derrière un mur, il était malin le Ron. Un super allier. Il pourrait être mon Robin et je pourrais être son Batman ou l’inverse, je ne sais pas trop bien. On reprenait notre souffle en se complimentant l’un l’autres. On était les meilleurs, on était des supers fuyards ! C’était trop génial ! Ron rigolais, mais moi, je devais revenir à MTI demain. Je n’étais pas trop inquiet, juste un tout petit peu. Ron n’aurait cas venir avec moi.

Mon nouveau pote déclina l’invitation, il avait des scènes à tournées. Merde, il avait trop raisons ! S’il ne tournait pas ses scènes, je ne saurais jamais la fin de cette histoire dans Keeping Our Lands.

-Ok, men. Pas de problèmes.

Toute peur avait disparue de mon esprit de toute façon. Ce qui venait de se passé avait été bien effrayant et tout, mais j’avais une carrière de rockstar à continuer. Mon pote Ron m’encouragea à lui cafter tous les androïdes qui m’emmerderaient pour qu’on les dégomme ensemble.

-Je le ferais, men !

Ça voulait dire que j’étais Robin et lui Batman ? Peu importe, tant que j’étais un superhéro. Puis mon super pote Ron me fera un badge Jerry The Kid pour que je puisse avoir accès aux studios d’Hollywood. OH MY GOD !! Fallait pas que j’oublie ma carte d’identité.

-Oh merci men ! T’en fais pas, je la prendrais avec moi !

Ce sera inutile vu que tout le monde connaitre Jerry The Kid, l’identité secrète de Nathan J. Williams ! La carte d’identité se sera juste pour la forme.

Mieux valait-il se séparer, c’est ce qu’en conclus mon pote Ron avant s’enfuir en courant. Il avait o combien raison.

-CIAO, RON !, lui criais-je.

Puis je m’enfuis moi aussi en courant vers chez ma maman.
© Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: WE WERE SO BEAUTIFUL!!! [PV Nathan][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

WE WERE SO BEAUTIFUL!!! [PV Nathan][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les gros bras(Sybille et Nathan)
» Nathan et Sybille (Pv : Syb' <3)
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan
» Présentation Virginie/Nathan.
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Downtown :: Major Tom Inc. building-