AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Do You Feel It? (1965) [PV Barbara][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 346
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: Do You Feel It? (1965) [PV Barbara][TERMINE]   Mar 18 Aoû - 18:50


Do You Feel It ?

ft. Barbara G. Sherman


Le premier album de The Army était sorti en janvier 1965, soit cette année, grâce à ce mec nommé Daniele Ricci qui était, depuis, devenu notre manager. Ensuite, on était partis en tournée, d'avril à octobre... A notre retour, on avait appris qu'un nouveau centre commercial s'était ouvert à L.A. et mon père avait alors décidé de déménager son magasin de disque là-bas. Le magasin, du coup, ne serait plus attenant à notre maison et ça aurait l'air moins familial, mais mieux valait ça que de faire faillite, disait mon père. Quand j'étais né, il avait déjà 54 ans et on était 22 ans plus tard... C'était plus vraiment le moment de prendre des risques, qu'il disait...

On était maintenant en décembre et les gens commençaient à faire leurs courses pour noël. Et nous, on avait pas encore vraiment fini de tout installer dans le magasin, mais on avait déjà ouvert. Après tout, c'était que des disque à ranger, des étiquettes à faire...

Alors, quand j'étais pas avec les autre en train de travailler sur notre prochain album qui allait probablement s'appeler « Panther », je venais ici aider mon vieux à mettre tout en place. Bien que j'étais pas le mec avec la plus grande concentration au monde, et que donc, j'allais à gauche et à droite sans faire vraiment grand chose. Mais comprenez-moi, j'étais un chanteur et guitariste entouré de milliers de disques ! J'avais du mal à les mettre simplement dans les bons bacs sans les regarder, les ouvrir et même parfois les faire tourner... Au moins, on avait un peu d'ambiance !

On avait quand même régulièrement des clients dont mon père s'occupait pendant que je continuais à « ranger ». Pour une fois, j'étais pas en treillis militaire, mais en simple jeans et un t-shirt noir. Ma mère m'avait pris tous mes treillis pour les laver avec un air dégoûté. Bah quoi ? J'adorais ces frocs alors je les mettais tout le temps...

J'étais tranquillement en train de regarder la pochette du tout nouvel album des Who intitulé « My Generation »...

-Evan...

C'était un tout nouveau groupe mais putain ! Qu'est-ce qu'ils étaient bons ! C'était encore un groupe de rock anglais, mais j'étais sûr que nous, The Army, on pourrait devenir un aussi bon groupe, même en étant américains.

-Evaaan...

Fallait que je mette ce disque, maintenant, tout de suite, mais y avait encore les Animals qui avait pas fini de tourner... Alors j'allais faire qu... ?

-Sniper!

Je sursautai et me tournai brusquement vers mon père qui m'avait appelé. Il ne criait jamais et il n'avait pas vraiment crié cette fois mais...

-Tu étais encore bien loin, mon fils.

Il s'était approché de moi et avait posé sa main sur mon épaule. J'avais levé mes grands yeux vers lui. Je tenais beaucoup de ma mère et si mon père était grand, ce n'était pas mon cas.

-Ouais... Cet endroit est bourré de trésors et de trucs que j'ai envie d'écouter et je sais pas par où commencer...

Il avait souri.

-Je croyais que tu étais là pour aider...

J'avais souri moi aussi...

-Bah j'aide... Environs dix minutes sur une heure...

Il rigola et m'annonça qu'il allait chercher quelque chose à manger au restaurant chinois à quelques magasins d'ici. Je lui demandai de me ramener des nouilles à moi aussi et que j'allais garder le magasin pendant son absence... Fallait dit que Chang était pas pressé pour cuisiner alors ça allait lui prendre un peu le temps...

Une fois que mon père fut parti, je me dirigeai vers le comptoir, retirai le disque des Animals du pick up et y plaçai celui des Who.



Je m'allongeai ensuite tout bonnement et simplement sur le comptoir, fouillai dans la poche de mon jeans et en sorti une clope que j'allumai... Puis fermai les yeux pour profiter de la musique.

© Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Barbara G. Sherman


Messages : 168
Date d'inscription : 16/08/2015
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: une mère
Song: Family Portrait - P!nk


MessageSujet: Re: Do You Feel It? (1965) [PV Barbara][TERMINE]   Mar 18 Aoû - 20:31




Do You Feel It ? ft Evan "Sniper" Kurtz




Ah 1965, je venais d'avoir ma majorité depuis quelques mois. Qui dit majorité dit liberté non ? Je commençais à découvrir ou redécouvrir l'alcool et les soirées entre potes. Je voyais de plus en plus de drogue circuler dans mon entourage, sans pour autant y toucher. Boire ne me gênait pas, fumer un joint non plus mais ces drogues là si, cocaïne, heroïne, exta, LSD et j'en passe. Ce n'était que le début et je sentais bien déjà que ça n'allait pas s'arrêter tout de suite … 

Enfin soit, cet automne 1965, j'étais tombée amoureuse d'un groupe aussi, The Army, que j'avais trouvé dans un vieux disquaire non loin de chez moi. Le chanteur m'avait tapé dans l'oeil aussi, d'ailleurs les siens étaient … ah je ne saurais les qualifier. Du coup, j'écoutais en boucle cet album, cela plaisait moyennement à mes parents, non pas qu'ils ne soient pas rock n roll, mais ils n'accrochaient pas trop au punk, au hard rock etc … Ils aimaient le rock simple et gentillet si je puis dire. Ma mère adorait par dessus tout Elvis Presley.

Ceci m'amène donc à ce que je comptais faire ce jour-là. Je voulais aller rendre visite au nouveau disquaire du centre commercial. Je n'y avais pas encore mis les pieds, mais j'avais eu de très bons échos. Ce serait le moyen de faire une découverte musicale et d'acheter des disques à mes parents. J'y allais, vêtue simplement d'une chemise en jean, de mon perfecto et d'un jean noir. Ma tenue préférée du moment. J'y allais tranquillement, le sourire aux lèvres.

J'apercevais enfin le centre commercial, puis le dit magasins de disque. C'est le pas léger et décidé à la fois que je me rendais à l'intérieur. La décoration représentative de notre époque me plaisait énormément, la musique que j'entendais passer aussi. J'avançais discrètement vers un des bacs, mais j'étais vite perdue … Je fouillais la salle du regard et vit un jeune homme de dos non loin. Je me mis à marcher dans sa direction. Une fois à côté de lui je me mis à racler ma gorge avant de parler.


- Excuse-moi … J'aurai besoin d'un petit coup de pouce pour des disques … Pour quoi d'autre tu me diras … C'est possible ?


J'attendais sa réponse et qu'il se retourne. Il n'avait pas l'air très actif, je ne savais pas non plus s'il m'avait entendu ou pas. Il faut dire que je n'avais pas encore mes repères dans ce magasin, alors je ne savais pas trop où aller pour commencer …






“Find a place inside where there's joy, and the joy will burn out the pain •”

©️ Ely
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 346
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: Re: Do You Feel It? (1965) [PV Barbara][TERMINE]   Mer 19 Aoû - 11:24


Do You Feel It ?

ft. Barbara G. Sherman


Les yeux fermés, couché sur le comptoir, à fumer et écouter de la musique, j'espérais réellement que Chang allait bieeen prendre son temps. Je crois que si j'avais pas tourné musicien, je serais devenu disquaire moi aussi... A défaut d'être militaire... Ça, j'aurais bien voulu aussi, mais mon père me l'avait déconseillé. Et comme il savait de quoi il parlait puisqu'il avait fait la dernière grande guerre mondiale, je l'avais écouté.

La chanson était géniale ! Sans vraiment faire d'effort ni le faire exprès, mon cerveau était en train de la décortiquer. Ligne de basse, ligne rythmique, ligne lead et enfin, la batterie, le domaine de Sherman. Les Who jouaient plus vite que nous et Roger Daltrey avait une façon de chanter bien à lui. C'était ça qui faisait un bon groupe de rock : quand on pouvait les reconnaître direct.

Notre musique à nous avait tendance à être plus lente, mais pas parce qu'on ne savait pas jouer vite, non, c'était clairement voulu. En fait, quand on écrivait, on voyait notre musique comme étant celle d'un film, ce qui donnait automatiquement un rythme différent. C'était comme une musique d'ambiance sur laquelle on aurait mis des paroles expliquant ce qui se passait pour ceux qui ne pourraient pas voir les images. Comme le père de Captain qui était revenu de la guerre aveugle et qui adorait ce qu'on faisait, et le message qu'on voulait faire passer.

J'avais roulé sur le flan, tournant le dos à l'entrée du magasin, le temps de chipoter aux réglages de l'ampli qui servait de diffuseur au pick up. Dans le déménagement, les boutons avaient dû tourner légèrement et le son n'était pas tout à fait parfait. Or, le matériel de BSC dont on disposait pendant la tournée m'avait habitué à avoir un son vraiment tip top et les petits défauts, maintenant, je les entendait clairement.

Tenant ma clope d'une main, je modifiai les réglages, tournant doucement les boutons en crachant la fumée que j'avais dans les poumons. C'est à ce moment-là que j'entendis la voix d'une toute jeune femme. Enfin, c'était ce que j'entendais. Elle demandait de l'aide. Et aujourd'hui, c'était mon job. Je me retournai, m'asseyant sur le comptoir, les jambes dans le vide, face à elle.

C'était une jeune femme, mais elle devait faire presque ma taille. Et putain qu'est-ce qu'elle était jolie ! J'en avais les yeux écarquillés et il me fallu deux secondes avant de remettre ma clope en bouche et de pouvoir parler. Mauvaise idée, ça...

-Salut ! Ouais tout ce que tu veux !

Mais j'étais tellement surpris par cette magnifique apparition que ma clope tomba du coin de ma bouche pour atterrir par terre.

-Merde ! Quel con !

Je sautai du comptoir pour récupérer ma clope et l'écrasai dans le cendrier. C'était pas cool si je foutais le feu au magasin de papa.

Je fis alors à nouveau face à la jeune femme. Son perfecto lui allait super bien et elle était habillée toute simple et... Concentre-toi, Evan !

-Désolé...

Je remis mes cheveux derrière mes oreilles parce qu'ils s'étaient tous virés quand j'étais descendus en urgence du comptoir.

Je m'appuyai au comptoir, essayant de reprendre contenance. Pendant la tournée, Daniele m'avait expliqué deux ou trois trucs sur comment il fallait agir avec les filles... Comment leur parler, se tenir, quoi leur dire aussi... Mais tout ça venait de partir en fumée avec l'explosion de mes neurones.  Alors j'allais agir comme Sniper Kurtz et pas comme Daniele Ricci.

-Tu cherches quoi ? A te voir, je dirais du bon rock... Mais si c'est pour un cadeau de noël, faut que tu m'expliques...

© Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Barbara G. Sherman


Messages : 168
Date d'inscription : 16/08/2015
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: une mère
Song: Family Portrait - P!nk


MessageSujet: Re: Do You Feel It? (1965) [PV Barbara][TERMINE]   Dim 23 Aoû - 18:14




Do You Feel It ? ft Evan "Sniper" Kurtz




J'étais donc perdue dans ce nouveau magasins de disques … Mes recherches étaient précises et vagues aussi … Il y avait tellement de choix mais je ne savais pas du tout comment tout cela était rangé … Dans mon petit malheur j'ai eu de la chance. Il y avait un jeune homme non loin qui fumait et traficotait je ne sais quoi à l'ampli qui était en face de lui.

C'est avec un peu d'inquiétude tout de même que je me dirigeais vers lui. On peut se faire rembarrer tous les jours par n'importe qui, et ceux même avec une jolie e douce voix et un petit minois pas désagréable. J'avais donc approché le jeune homme pour qu'il m'aide. Je ne suis pas douée quand il s'agit du premier contact. J'attendais donc qu'il se retourne et me parle, que ce soit pour m'aider ou me rembarrer, je voulais juste une réponse quoi.

Alors que je commençais à avoir peur que l'on m'ignore totalement, peut-être est-il sourd ? Bref, au moment où je commençais à désespérer, il se retourna. Je ne fus pas déçue du voyage … Je vous ai dit que j'étais devenu fan d'un groupe ? Si je vous disais que j'avais le chanteur en face de moi à ce moment là, vous penseriez surement que je suis folle ! Et bien non, j'avais bel et bien le chanteur de mon groupe fétiche du moment, The Army, juste devant mes yeux. Il m'avait répondu mais je n'avais strictement rien entendu, j'étais tellement sous le choc … Je me suis contenté de lui sourire comme une idiote ! C'est quand il fit tombé sa cigarette que je me mis à cligner des yeux. Non, ce n'était pas un rêve … Je tentais de reprendre mes esprits et ne pas passer pour la pauvre cruche perdue qui vient de rencontrer son chanteur du moment …

Quand il s'excusa, je me mis à sourire. Il n'avait pas à s'excuser. Ce n'était pas mon magasin, ni mon sol et je n'étais pas touchée non plus. J'attendais un peu qu'il reprenne la parole, sur le moment je ne savais pas trop quoi dire … Cela me soulagea quand il me parla. Il visait juste le petit con !


- Euhm … C'est un peu compliqué à vrai dire …


Je remettais alors une mèche de cheveux derrière mon oreille. Ma recherche était assez compliquée, déjà dans un magasin que je connaissais comme ma poche cela aurait été difficile mais ici …


- Je recherche deux cadeaux de noël, pour mes parents, c'est assez précis. … Après, pour moi ce serait plus un petit plaisir personnel, je ne recherche de précis, juste un nouveau disque que je pourrais écouter presque autant que mon petit favoris du moment.


Je restais calme. Je n'allais pas me mettre à le draguer ou à le chauffer. C'est peut-être une rockstar comme une autre, même si j'avais l'impression du contraire. Je me sentais de plus en plus attirée vers lui. Il me semblait vraiment être quelqu'un d'humain, avec ses forces et ses faiblesses, ses défauts et ses qualités.






“Find a place inside where there's joy, and the joy will burn out the pain •”

©️ Ely
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 346
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: Re: Do You Feel It? (1965) [PV Barbara][TERMINE]   Dim 23 Aoû - 20:04


Do You Feel It ?

ft. Barbara G. Sherman


Le sourire de la jeune femme m'avait complètement fait oublié qui j'étais, en plus du reste. Enfin, j'avais pas encore vraiment conscience de ce que j'étais non plus. C'était trop récent et depuis notre retour de tournée, j'avais repris une vie pratiquement normale de petit gars de L.A. qui a un petit groupe... Si ce n'était les visites chez Daniele et chez BSC... Alors, le fait d'être une rockstar, je l'avais pas encore tout à fait intégré, si j'en étais vraiment déjà une...

En me relevant après avoir ramassé ma clope, j'avais croisé les yeux bleus de la jeune femme. Cette fille avait vraiment quelque chose qui me plaisait. Mais quoi ? Aucune idée... J'allais pas m'emballer, elle venait pour des disques... Notre rencontre allait durer dix minutes  grand max et puis elle allait partir... Et j'allais plus jamais la revoir parce que même si elle revenait au magasin, celui-ci ne m'appartenait pas. Et ça, c'était vraiment dommage.

Fallait que je trouve comment faire pour ne pas que ça arrive. Pour ne pas que ça s'arrête là.

C'était complètement irrationnel, d'accord. Sherman et moi, on était les premiers à rigoler quand on voyait des films romantiques à la télé où les acteurs ont le coup de foudre... Tout ça, c'était des films pour les filles et ça se produisait jamais en réalité. Daniele n'y croyait pas non plus d'ailleurs. Parce que Daniele ne croyait pas en grand chose d'autre qu'en lui-même.

Seul Captain osait s'aventurer à dire que peut-être, ça pouvait arriver. Mais bon... Captain... Enfin soit. Pour faire court, il était irrécupérable.

Enfin c'était ce que je croyais avant que mes yeux bleu-vert ne se perdent brièvement dans le bleu pur de ceux de la jeune femme.

Elle disait que ce qu'elle cherchait était compliqué... Je souris. Tant mieux ! Si nos recherches pouvaient durer deux heures, ça m'arrangerait. J'écrasai ma clope dans le cendrier, tendant le bras le long du comptoir. Je voulais me consacrer tout entier sur sa demande.

Elle m'expliqua qu'elle cherchait quelque chose pour ses parents puis un truc pour elle. Trois trucs ! Génial ! Y avait moyen de faire durer le plaisir... Je me grattai la nuque, à la base du crâne, réfléchissant. Et c'est là que je me dis que ça aurait été marrant qu'elle me connaisse, ce qui n'avais pas vraiment l'air d'être le cas. Vu comme elle souriait, elle avait juste l'air de me trouver hilarant intérieurement.

-Heu... On va voir ce qu'on peut faire... Suis-moi...

Je voyageai entre les bacs... Et c'était vrai que c'était un peu le bordel... Si je m'y étais mis, tout serait peut-être un peu mieux ranger. Mais c'était pas plus mal que ce ne soit pas le cas puisque je cherchais à gagner du temps. Je m'expliquai à ma jeune cliente.

-En fait, on... Enfin, mon père... vient de s'installer alors c'est encore un peu le bordel...

Je me retournai et lui souris.

-Mais on va trouver, t'inquiète...

Je savais pas si je devais commencer par ce qu'elle cherchait pour ses parents ou pour elle... Alors on allait y aller au feeling. T'façon, y avait presque rien de classé...

Je m'arrêtai devant un bac, complètement au hasard et me mis à fouiller dans les vinyle... Sauf que je regardais même pas les pochettes, c'était elle que je regardais.

-J'aurai plus facile si tu me dis ce que tes parents aiment bien, en général... Et puis ton groupe favori comme ça, je sais plus ou moins quoi chercher. Je connais pas tout non plus, mais je vais me débrouiller. Le vrai connaisseur, c'est mon père...

Je baissai le regard sur les vinyle et rougit légèrement... Ouais, bien sûr qu'on rencontrait pas mal de fille en tournée... Mais là, c'était bizarrement et complètement différent...

-Comment tu t'appelles, si c'est pas indiscret ?

Bah si, ça l'est, gros débile...

-Je suis juste... Curieux...

Et ça, c'est un défaut Evan... Tu t'enfonces...

Et les disques, eux, continuaient à passer devant mes yeux au rythme où je les faisait défiler, mais je ne les voyais pas...  

© Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Barbara G. Sherman


Messages : 168
Date d'inscription : 16/08/2015
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: une mère
Song: Family Portrait - P!nk


MessageSujet: Re: Do You Feel It? (1965) [PV Barbara][TERMINE]   Lun 24 Aoû - 17:30




Do You Feel It ? ft Evan "Sniper" Kurtz




Je restais à peu près calme et tentais de paraître normale face à cette miraculeuse rencontre. Je n'aime pas trop le comportement de certaines fan voire groupies. Certes rester calme est assez difficile mais quand on veut on peut. Je n'aime pas non plus passer pour une idiote cupide ou avare.

Du coup j'essayais d'être le plus normale possible en espérant que cela ne se voit pas plus que ça. Le pire c'est que j'avais peur que mes sourires me trahissent, ils n'étaient pas niais mais … voilà … Il m'a ensuite demandé ce que je recherchais. Il fallait rester simple, dire tout simplement ce que je voulais. Enfin c'était pas une affaire très simple et je lui en faisais part. J'étais un peu gênée, j'allais surement l'embêter avec tout ça. J'expliquais un peu plus en détails ma recherche plus ou moins compliquée.

Il allait prendre en main ma recherche ce qui me fit sourire une enième fois. Je le suivais donc entre les bacs. Il m'expliqua ensuite pourquoi c'était bordélique. Je m'en doutais bien et je comprenais tout à fait. Ranger ne se fait pas tout seul et rapidement. Je lui retournais alors son sourire.


- C'est normal … Ce n'est pas tellement mieux rangé chez moi tu sais.


On s'arrêta alors en face d'un bac. je pense qu'il l'avait pris au hasard. Ce qui me fit sourire une nouvelle fois, c'était le fait qu'il ne regardait pas les disques, mais moi. Je commençais à vraiment croire qu'il était la personne qui écrivait ses chansons. Il était si naturel et humain. Si … parfait …

Maintenant, je devais lui parler des goûts de mes parents puis les miens. Mon groupe favoris … Je ne pouvais pas lui dire tout de suite que c'était son groupe qui me faisait vibrer. J'allais un peu improviser, sans mentir pour autant.


- Ma mère est une grande fan d'Elvis Presley. Mon père il aime par dessus tout The Zombies. Ils aiment bien la folk et la soul aussi. Me concernant, j'aime bien ceux qui expérimentent, qui ont  de beaux textes. J'apprécie beaucoup les chansons des Doors, Janis Joplin ou Jimi Hendrix … Je suis persuadée que l'on va y arriver.


La tendance des sixties était très british au niveau de la musique et bien que je l'apprécie beaucoup mon côté patriotique prenait le dessus. Etant encore qu'une jeune rebelle qui veut s'indigne, il faut dire que depuis la mort de JFK rien n'aide à nous calmer, nous la jeunesse.

Je ne savais pas encore comment amener sur le tapis le fait que j'étais fan de lui et de ses chansons … C'était une situation assez compliquée. En attendant il enchainait sur un autre sujet. Je crois que j'ai dû rougir un peu quand il m'a demandé mon prénom. J'esquissais un petit sourire.


- Ce n'est pas un soucis. Je suis curieuse moi-même … Enfin, moi c'est Barbara !


Je lui adressais un énième sourire. Avec ça, il va forcément penser que je suis complètement idiote … Il fallait que je me lance, je devais lui dire … Non, j'attenderai qu'on parle un peu, qu'on trouve quelques disques c'est préférable. Je le regardais dans les yeux, toujours le sourire aux lèvres.


- Et, et toi, c'est quoi ton prénom ?


Je le regardais toujours. J'étais dans un autre monde actuellement.






“Find a place inside where there's joy, and the joy will burn out the pain •”

©️ Ely
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 346
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: Re: Do You Feel It? (1965) [PV Barbara][TERMINE]   Lun 24 Aoû - 19:25


Do You Feel It ?

ft. Barbara G. Sherman


Il y avait quelque chose qui illuminait le visage de cette jeune femme. Ouais, ok, ses sourires, bien sûr. Mais elle avait comme des étincelles dans les yeux et c'était vraiment beau et amusant à voir à la fois. Et son sourire était contagieux mais je ne faisais vraiment rien pour m'empêcher de sourire moi aussi. Pourquoi je le ferais ? J'avais aucune raison de tirer la gueule, bien au contraire...

Je lui avais dit de me suivre, que j'allais m'occuper de son « problème » et qu'on allait s'en sortir. Et je lui expliquai aussi pourquoi il était si difficile de s'y retrouver dans le magasin pour l'instant. Et elle avait l'air de comprendre, et je rigolai quand elle dit que c'était pas vraiment rangé chez elle non plus...

-Ça peut pas être pire que ma chambre, tu sais... Quoi que... J'en sais rien en fait. T'es peut-être hyper bordélique...

Si on avait été un peu plus loin dans notre conversation, ou qu'on en avait été à notre troisième ou quatrième rencontre, j'aurais peut-être ajouté qu'elle pourrait me montrer, une fois, qu'on puisse comparer, voir qui était celui qui était capable de mettre le plus de chaos dans une pièce...

Mais c'était un peu prématuré là, non, Sniper... Allez...

Daniele aurait pas hésité une seconde, lui... Mais c'était un putain de gros balourd quand il voulait aussi, le Daniele. Puis il draguait jamais des filles normales non plus... Elles avaient toujours l'air d'être riches et complètement nymphomanes, les filles que Daniele draguait... Ce qui faisait qu'en fait, il avait pas vraiment de mérite...

Et avec tout ça, je regardais même pas ce que je foutais. La preuve ? C'était que j'étais en train de faire défiler les disques dans un bac consacré au Jazz alors que je lui avais dit que rien qu'à la voir, je pensais bien qu'elle cherchait du rock. Rien à voir, donc... Et c'était probablement pour ça qu'elle rigolait presque. Mais bon, comme j'avais besoin de plus de détails sur les goûts de ses parents et les siens avant de pouvoir lancer des vraies recherches, c'était pas trop grave...

Elle m'expliqua donc ce qu'elle cherchait et je l'écoutai attentivement. Je n'avais pas fait preuve d'autant de concentration depuis un bail. Mais je ne voulais pas rater la moindre petit intonation de sa voix. En fait, elle m'absorbait totalement. Elle aurait été la première fille que je voyais de ma vie que j'aurais pas tiré une autre tronche. Daniele pouvait prendre toute la cocaïne du monde, baiser toutes les femmes du monde, j'étais sûr et certain que jamais il ne ressentirait ce que j'étais en train de découvrir maintenant.

Si je racontais cette rencontre à Sherman, il allait se foutre de ma gueule. Et je m'en foutais. Je lui raconterais quand même ! Le pauvre pouvait ne pas y croire, il savait pas ce qu'il ratait.

Et par chance, je voyais plus ou moins ce que la jeune femme cherchait. Mais avant de commencer à chercher, je lui demandai son nom. Comme ça, par pure curiosité. Parce que je voulais mettre un nom sur ce beau visage...

Elle rougit... Merde... Elle avait peut-être compris que je n'étais pas tout à fait indifférent à ses charmes. Et j'appris son prénom. Et aussi qu'elle était curieuse.

Elle s'appelait Barbara et me retourna ma question, fidèle à ce qu'elle venait d'avouer. Je souris...

-Bienvenue à Rock Paradise, Barbara... Moi c'est Evan... Et c'est pas en cherchant dans un bac de disques de Jazz que je vais t'aider...

Je souris. Ouais, je précisai pas que mon surnom était Sniper... Parce que Barbara m'avait réduit à Evan... Juste Evan...

Je me redressai parce que j'étais complètement appuyé sur le bac... Je me mordillai la lèvre inférieure, réfléchissant à ce qu'elle m'avait dit sur les goûts de ses parents.

-Heu... Viens, Barbara... j'ai peut-être des trucs qui pourraient t'intéresser...

Je me dirigeai vers un coin du magasin où des bacs en plastique étaient encore un peu entassés. J'en bougeai deux ou trois avant de tomber sur celui que je cherchais... Je lui sortis l'album I Walk The Line de Johnny Cash.

-Tu connais sûrement. Mais je pense que si ta maman aime bien Elvis, elle devrait aimer Johnny Cash, si elle a pas déjà des albums...

Je rigolai...

-Maintenant, c'est un autre genre de sex appeal, c'est clair...

© Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Barbara G. Sherman


Messages : 168
Date d'inscription : 16/08/2015
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: une mère
Song: Family Portrait - P!nk


MessageSujet: Re: Do You Feel It? (1965) [PV Barbara][TERMINE]   Jeu 27 Aoû - 23:55




Do You Feel It ? ft Evan "Sniper" Kurtz




J'avais suivi le chanteur de mon groupe favoris au milieu des bacs. Il avait expliqué pourquoi c'était mal rangé, il s'était même excusé. Pour le rassurer, et puis parce que c'était un peu vrai, j'avais précisé que ce n'était pas mieux chez moi.


- Je prendrai bien une photo de ma chambre mais je ne saurai pas mettre en valeur ce bazar …


Je lui adressais un autre sourire. Je ne savais pas comment il allait prendre cette réponse, alors je me suis dit que paraître sympathique une fois de plus atténuerai l'aspect un peu idiot de ma phrase. Il faut dire que je ne suis pas experte en drague ou autres trucs dans le genre. Je préfère me faire draguer.

Une fois arrêtés devant un bac, nous avions entamé une nouvelle conversation sur ce que je recherchais. Bien qu'il ne regardait pas les disques qu'il bougeait, je faisais comme si de rien n'était, et puis c'était plutôt flatteur … Il a donc fallu que je parle un peu des goûts de mes parents et les miens, sans évoquer pour le moment The Army, je ne me sentais pas prête. De plus, je ne voulais pas le gêner du tout … Ce qui m'a plu aussi, c'est la façon dont il m'a écouté débiter mes recherches, comme captivé et réellement intéressé. Je crois bien que ça ne m'étais jamais arrivé, c'est assez intense.

Il semblait essayer de chercher ce qu'il avait en magasin qui pourrait me plaire. Je me trompais peut-être. Voir toute cette motivation me faisait encore plus chaud au coeur. Avant de fouiller parmi les bacs, il me posa une question, quel était mon prénom. Cela m'avait rougir et je me sentais toute honteuse après. Il va capter que je l'ai reconnu, c'est certain ! Je suis nulle ! Vraiment nulle … Enfin, ce qui me rassura, c'est qu'il accepta de me donner son prénom et m'a rendu plus détendu avec une petite blague par rapport au contenu du bac. Ca me fit sourire et je me sentais déjà mieux.


- Tu ne pouvais pas savoir. Mes parents auraient pu être fan de Jazz ! D'un côté ils ne détestent pas non plus …


Il se releva, se mordilla la lèvre et semblait de nouveau réfléchir. Quant à moi, je restais là, le sourire aux lèvres, à attendre la suite. Soudainement, il eut un éclair de génie et me demanda de le suivre, je lui adressais alors un signe de tête et me mis à le suivre toute contente. Il sorti un disque de Johnny Cash du bac devant lequel nous nous trouvions alors.


- Bien écoute je connais de nom et une chanson seulement. Ca lui plaira c'est certain !


Suite à son rire et sa remarque sur le sex appeal de Johnny, je me suis mise à rire à mon tour.


- C'est certain que c'est différent.


Je le regardais toujours. Je me sentais de mieux en mieux en sa compagnie. Je commençais à ressentir quelque chose d'étrange, comme si cela faisait des années que je le connaissais.


- En tous les cas, celui-là je le prend ! Pour mon père, tu me proposes quoi mon cher Evan ?


J'avais vraiment envie qu'il me conseille et je ne voulais pas non plus attendre trop longtemps en silence. Ce n'est pas que sa présence me gène, mais j'adore entendre sa voix parlée, autant que celle chantée d'ailleurs.






“Find a place inside where there's joy, and the joy will burn out the pain •”

©️ Ely
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 346
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: Re: Do You Feel It? (1965) [PV Barbara][TERMINE]   Ven 28 Aoû - 15:08


Do You Feel It ?

ft. Barbara G. Sherman


J'avais l'impression que je mettais Barbara... Pas vraiment mal à l'aise, c'était pas ça. Disons qu'il y avait des moments où elle rougissait puis d'autre où elle avait un regard espiègle, c'était vraiment spécial comme réactions qu'elle avait. Et petit à petit, je me disais qu'elle m'avais peut-être reconnu sans être sûre que c'était vraiment moi. Ou un truc comme ça. Et qu'elle avait peur de me le dire de peur de se tromper. J'en savais vraiment rien. Mais fallait que je m'habitue à être reconnu maintenant...

Par contre, j'étais vraiment pas le genre à me la jouer Daniele Ricci. Parce que lui, il aurait pas hésité, sa première phrase, ça aurait été un truc du genre : « Salut, je suis Daniele Ricci, mais tu peux m'appeler The Best... ». Juste pour être sûr que la jeune femme savait à qui elle avait à faire. Mais non, moi, j'aimais pas vraiment me la péter. Je trouvais ça un peu nul... Ah ouais, j'allais pas nier que j'étais un frimeur à mes heures perdues, un peu comme tous les gars, je crois. J'aimais bien aussi me faire remarquer de temps en temps, voire même souvent.

Mais pas vraiment en utilisant mon statut de chanteur et guitariste de The Army. Je faisais plutôt des conneries pour attirer l'attention, ou alors j'essayais d'être marrant. Enfin, des trucs comme ça quoi... Ce que les gars font pour attirer les filles quoi...

Mais là, ni le moment ni l'endroit ne se prêtait à ce genre de chose. Puis j'avais pas besoin d'attirer son attention : je l'avais.

Elle dit qu'elle ferait bien une photo de son bordel, mais qu'elle arriverait pas à le mettre en valeur...

-Faut être photographe de métier pour arriver à mettre du bordel en valeur... Mais tu peux toujours essayer... Puis... je sais pas... Revenir ici pour me la montrer, peut-être et si t'es plus bordélique que moi, je t'offre un coca...

Elle m'avait tendu une perche, je savais pas si c'était fait exprès ou pas, mais je m'étais empressé de la saisir. C'était une façon détournée de l'inviter boire un verre un de ces quatre... Même si la façon d'y arriver était un peu tirée par les cheveux, je l'avoue. Mais merde ! J'aurais un peu fait n'importe quoi aussi !

On s'était échangé ensuite nos prénoms, on avait parlé un peu musique. Barbara disait que ses parents ne détestaient pas le jazz... Je souris, un peu gêné...

-Ouais... mais c'est que j'y connais rien en jazz...

J'allais pas tenter le coup de frimer en essayant de lui faire croire que je m'y connaissais là-dedans, c'était un piège à con de faire ça... Parce que si elle elle s'y connaissait, ben j'aurais pas eu l'air con...

J'avais finalement trouvé quelque chose qui pourrait faire l'affaire comme cadeau de noël pour sa mère. Johnny Cash était bon, il avait de bon texte, une putain de belle histoire aussi, même s'il avait une belle partie sombre dedans. Je lui avais glissé le disque dans les mains en me redressant. Elle disait ne connaître qu'une seule chanson. J'avais fait une petit remarque sur la différence entre Johnny Cash et Elvis et ça l'avais fait rire. Puis j'avais un peu repris mon sérieux, regardant avec elle la pochette du disque...

-J'aime bien Johnny Cash... Quand ta maman l'écoutera, écoute-le avec elle. Ça peut-être sympa.

C'était mon amour pour la musique qui parlait, là. Et ça transparaissait dans ma voix comme dans le regard que je jetais au disque. Barbara me ramena à la réalité en disant qu'elle prenait le disque, ce qui me fit sourire, fier de moi.

Ma première vente ! Trop cool !

Quant au père de Barbara, il fallait lui trouver quelque chose pour lui aussi.

-The Zombies, t'as dit.

Je me frottai le menton, réfléchissant, le regard dans le vide. En fait, je passais en revue dans ma tête les pochettes d'albums que je connaissais.

-Heu... Ouais... Un truc qui bouge quand même, mais qui reste un peu psychédélique.

J'avais ce qu'il lui fallait... Je crois... Je me dirigeai à l'autre bout du magasin. Même dans le bordel, je savais encore où étaient les disques. Normal puisqu'au lieu de les ranger, je passais mon temps à regarder les pochette ou à les écouter.

Je lui sortis d'un bac un album à la pochette toute bleues avec la photo du groupe dessus. Et je lui glissai à nouveau dans les mains comme j'avais vu mon père le faire avec tout un tas de client. Mon regard croisa le sien et je lui souris. Je me demande même si j'avais pas rougit un peu...

-C'est Turn ! Turn ! Turn ! Des Byrds. La chanson titulaire, t'as dû déjà l'entendre à la radio. Elle passe pas mal ces temps-ci sur L.A. Rocks parce que le disque est sorti le 6 de ce mois-ci...

Je me retournai et fouillai encore dans le même bac... J'en sorti l'album des Kinks du même nom.

-Et ça, ça devrait te plaire à toi. C'est un album de l'an dernier, tu l'as peut-être déjà, je sais pas. C'est sur celui-là qu'il y a la chanson You Really Got Me.

Pour l'aider à resituer, et parce que j'avais la capacité de le faire, je lui chantai le refrain.

Girl, you really got me goin'
You got me so I don't know what I'm doin'
Yeah, you really got me now
You got me so I can't sleep at night


Bon ben comme ça, en plus, c'était dit...



© Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Barbara G. Sherman


Messages : 168
Date d'inscription : 16/08/2015
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: une mère
Song: Family Portrait - P!nk


MessageSujet: Re: Do You Feel It? (1965) [PV Barbara][TERMINE]   Ven 28 Aoû - 16:22




Do You Feel It ? ft Evan "Sniper" Kurtz




Je ne savais pas si mon comportement commençait à me trahir ou non, j'essayais de rester normale le plus possible, mais avec lui en face de moi, cela n'arrangeait en rien la situation. Apparemment, on a un point commun pour le moment, le rangement ce n'est pas notre fort. J'y repenserai quand je vivrai chez moi pour de bon … Enfin sa petite proposition me fit sourire concernant le verre si je le bats.


- Ça marche, je reviendrai alors et si tu gagnes c'est moi qui te l'offre !


J'avais ris un peu. J'appris qu'Evan n'était pas doué en Jazz. Ce qui me fit sourire, au moins il est honnête et j'aime les hommes honnêtes. Tout le monde à des défauts, des qualités aussi. On ne peut pas être partout ni tout connaître. Il était vite pardonné. Je ne suis pas experte dans ce domaine non plus …


- Je ne m'y connais pas énormément non plus … Juste un ou deux gars par-ci par-là … Je préfère le rock !


Il était vrai que pour moi, ce style m'attirait plus que tout, un peu comme Evan … Plus j'étais avec lui et plus je regardais ses yeux. Ils sont vraiment encore mieux en vrai. Une couleur particulière, la forme aussi l'est tout autant. Il nous captive sans le vouloir … Je me reprenais alors mes esprits. Il avait trouvé du Johnny Cash pour ma mère et ça allait lui plaire, j'en étais certaine ! Un peu différent d'Elvis mais il avait un petit truc en commun, ma mère ne serait pas indifférent à cet homme.


- On écoute toujours nos disques ensemble. On peut pas toujours avoir des moments où on est réunis alors le soir on met un disque au hasard, sauf s'il est nouveau, on l'écoute et on en parle après.


Ce n'était pas forcément passionnant, il en avait peut-être rien à faire après tout … C'était sorti tout seul … La musique occupe une place très importante dans ma famille et dans ma vie aussi. Je ne suis pas intéressée par en jouer, je veux juste l'écouter et me laisser transporter, laisser d'autres personnes parler pour moi et exprimer ce que je ressens. Je ne leur ferai pas écouter leur cadeau ce soir, mais mon petit disque ils n'auront pas le choix !

Je revins avec Evan quand il fut content d'avoir sa première vente. Je lui souris.


- Et moi mon premier achat à Rock Paradise !


J'avais sautillé un peu comme une gamine. Je suis pas encore complètement mature … Je vis chez mes parents, ils s'occupent de moi, on se fait des cadeaux … Je suis encore jeune après tout ! Une jeune femme tout juste majeure.

On était revenu à mes recherches et mon père. Quand Evan prononça le groupe que je lui avais cité, j'avais acquiescé de la tête. Je l'écoutais parler, réfléchir. Cet homme s'y connaissait en musique et il savait ce qu'il correspondrait à mon père, j'en étais certaine !

Je le suivis alors à l'autre bout du magasin. les bacs n'étaient pas mieux rangés mais il savait exactement ce qu'il faisais. Il me donna alors un autre disque, celui des Byrds dont j'avais en effet entendu la chanson qui donna le titre de l'album. J'adressais alors un large sourire à Evan.


- Oui je l'ai entendu en effet, mon père aussi d'ailleurs. Et … cette chanson … il l'adore !


J'avais voulu jouer un peu sur le suspense pour effrayer gentiment le petit Evan. Je sentais qu'il s'appliquait dans les recherches et ça m'avait fait un peu rire de l'embêter ainsi. Je pense qu'il a eu peur un moment.

Maintenant c'était à mon tour. Il me sorti un album des Kinks. J'adorais la chanson mais je n'avais pas réussi à l'avoir, on avait, à chaque fois, été plus rapide que moi. Je ne peux pas me balader tous les jours dans les magasins de disque non plus … J'allais lui répondre quand il se mit à chanter, je fermai aussitôt ma bouche pour l'écouter. Oh cette voix, mon dieu ! Une fois terminé, je me suis mise à l'applaudir, c'était merveilleux !


- C'était superbe comme reprise ! … Ca fait des mois que je le cherche mais on m'a devancé à chaque fois … Je suis plus qu'heureuse de l'avoir enfin !


C'était un beau cadeau, je ne parle pas que des disques ! Non, entendre Evan chanter rien que pour moi, ça m'avait toute retournée. Je m'en souviendrai pour toujours !






“Find a place inside where there's joy, and the joy will burn out the pain •”

©️ Ely
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 346
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: Re: Do You Feel It? (1965) [PV Barbara][TERMINE]   Ven 28 Aoû - 17:34


Do You Feel It ?

ft. Barbara G. Sherman


J'avais eu un petit « Yes ! » de victoire non dissimulé quand elle avait accepté le pari. Au moins, j'avais la garantie de la revoir. Et même si aujourd'hui, j'arrivais pas à la garder avec moi très longtemps, vu que la prochaine fois elle viendrait pas pour des disques, ça pourrait être complètement différent. J'étais heureux comme pas deux, putain ! Et pourtant, c'était juste d'un coca qu'on parlait. Et ben ça suffisait à mon bonheur !

-Marché conclu!

Et c'était moi qui risquait encore de gagner un coca, là-dedans. Alors qu'est-ce que je pouvais demander de plus ?

Elle m'avait rassuré concernant le jazz vu qu'apparemment, elle s'y connaissait pas plus que moi. Enfin si, techniquement, puisqu'elle connaissait au moins un ou deux gars... Alors que moi, zéro... J'avais eu un grand sourire quand elle avait dit qu'elle préférais le rock ! Putain, j'étais de plus en plus persuadé qu'elle devait connaître The Army, c'était pas possible autrement, en fait. On nous entendait partout, on avait fait une tournée et vu qu'elle s'y connaissait quand même...

C'était probablement moi qui manquait tous les signes que j'étais sensé voir. Enfin, j'avais bien un doute, ouais. Mais sérieusement, je voulais pas avoir l'air de me la jouer. Cette fille méritait pas ce genre de truc lourd...

Elle avait décidé de prendre le disque et j'étais content. Puis elle me fis marrer en sautillant, super contente elle aussi d'avoir acheté un truc... Je me mordillais la lèvre inférieure en rigolant. Mais qu'est-ce qui m'arrivait à moi ?

Elle me raconta que chez elle, ils écoutaient souvent de la musique ensemble, le soir... J’écarquillai les yeux, comme si c'était un truc exceptionnel. En fait, pas vraiment, beaucoup de gens se réunissaient le soir autour du post de radio ou du tourne-disque. Non, je faisais cette tête là parce que c'était un point commun entre elle et moi... Et environs 80% de la population des USA aussi... Mais je ne voyais que nous deux, moi...

-Ah putain, moi aussi ! Enfin nous, avec mon père, je veux dire...

Après ça, je lui avais trouvé ce qu'il lui fallait. Enfin, pendant deux secondes, j'avais eu la peur de ma vie et cette fois, au lieu de rougir, je devais avoir pâli... Je ne pouvais pas me gourer bêtement maintenant ! Fallait que je fasse les choses bien ! Mais elle mit vite fin au suspens et je soupirai de soulagement...

-Waw... Tu m'as foutu la trouille. Je croyais que je m'étais planté...

Comme si ça avait été vraiment grave. En réalité, non. Pour moi, ouais. Parce que je voulais faire plaisir à Barbara. Et parce que je voulais qu'elle revienne. Même si, quand elle reviendrait, elle aurait beaucoup plus de chance de tomber sur mon père... Mais si elle lui demandait après moi, il allait lui dire où j'étais sans hésitation. J'étais sûr qu'elle plairait à ce bon vieux Hunter ! En fait, il avait jamais rien dit sur les deux ou trois filles avec qui j'avais eu des relations un peu plus longue qu'un mois dans mon adolescence... Il me laissait gérer ça tout seul.

Puis pour le disque que je lui destinais, pour qu'elle voit un peu de quoi il s'agissait, j'avais chanté un petit extrait. Rien de bien préparé et j'avais pas fait un grand show, juste chanté un peu... Et ça m'avait quand même valut des applaudissement. J'avais souris, me mordant encore une fois la lèvre.

-Merci, c'est cool...

Je pris un autre disque dans le bac juste à côté de moi. J'y aurais pas pensé si je ne l'avait pas vu là, mais c'était de circonstance et puis... Je voulais faire un truc... Je pris le disque. C'était l'album The Christmas Spirit de Johnny Cash. Je le donnai à Barbara.

-Et celui-là, c'est cadeau. C'est noël alors... C'est mon cadeau pour toi...

Puis j'avais froncé les sourcils, mais en gardant le sourire repensant à ce qu'elle avait dit quand j'avais eu fini de chanter, la regardant droit dans les yeux. C'étaient les groupes ou les chanteurs qui faisaient des « reprises » pas un paumé de disquaire qui chante dans son magasin...

Et au risque de me planter lamentablement cette fois, je pris quand même le risque. Je voulais juste être sûr et arrêter le suspens.

-Tu connais The Army, hein... Avoue.



© Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Barbara G. Sherman


Messages : 168
Date d'inscription : 16/08/2015
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: une mère
Song: Family Portrait - P!nk


MessageSujet: Re: Do You Feel It? (1965) [PV Barbara][TERMINE]   Sam 29 Aoû - 18:23




Do You Feel It ? ft Evan "Sniper" Kurtz




Avec Evan on s'était lancé un pari, celui qui a la chambre la plus bordélique gagne un coca. J'avais accepté et je sentais que j'allais perdre mais cela m'était complètement égal. J'avais juste envie de revoir Evan une autre fois, dans un contexte totalement différent. Tous les moyens sont bons pour y arriver.

On avait ensuite parlé brièvement Jazz, le pauvre n'y connaissait rien et avait l'air un peu gêné. Je l'avais donc rassuré sur le sujet, contrairement à mon père, je ne connais que très brièvement le Jazz. Deux gars maximum, pas de quoi faire péter le Champagne.

J'avais ensuite réaliser mon premier "achat" à Rock Paradise et j'avais sautillé comme une gamine, en réponse à l'excitation d'Evan lorsqu'il annonça avoir fait sa première vente. Cet homme était spontané, j'aimais beaucoup cet aspect là de lui. J'avais raconté aussi le petit rituel que j'avais avec mes parents le soir, la musique était un des piliers qui soudaient notre famille. Bien que nous ayons des goûts différents, on respecte ceux des autres, on partage et on échange dessus. Mes critiques sont d'ailleurs de mieux en mieux. C'est alors que j'appris qu'Evan et son père faisaient de même. Un sourire s'afficha alors sur mon visage.


- C'est vrai ? C'est génial ! Il doit avoir une sacrée culture quand même !


Cela me donnait envie de rencontrer monsieur le père d'Evan, simplement pour parler musique. Après qui sait, je serai peut-être sa belle fille. En attendant, il faut se recentrer sur le moment.

J'avais voulu embêter le chanteur de The Army en lui laissant le doute, avait-il vu juste concernant mon père ou pas ? Même s'il s'était trompé, je ne lui en aurait pas voulu, par chance il avait vu juste. Le voir pâlir m'avait fait sourire, le voir soulagé, m'avait fait rire !


- Je suis désolée ! Mais c'était très drôle à voir je te le promets !


Après ma mère, mon père, c'était à mon tour d'avoir mon disque. Evan me trouva le super album des Kinks que je cherchais depuis des mois sans le trouver. J'étais vraiment aux anges, encore plus après sa reprise du titre phare. Est-ce qu'il avait pris cette chanson au hasard, parce qu'elle était connue ou bien parce que les paroles avaient un sens pour lui ? Bonne question, j'y répondrai plus tard, je devais me remettre de mes émotions. C'est par des applaudissement et un compliment que je lui montrait ma gratitude pour ce moment particulier.

Il prit ensuite un autre disque et me le donna en cadeau. C'était un autre Johnny Cash spécial Noël. Si j'ai des cadeaux comme ça je vais en faire mon nouveau disquaire favoris. Je devais avoir rougis un peu en même temps que de sourire. Cela fait très longtemps que je n'avais pas reçu de cadeau venant d'une personne du sexe opposé, le fait que ce soit Evan, me touchait deux fois plus.


- Oh merci beaucoup ! C'est super gentil Evan, ça me fait vraiment plaisir !


Si on s'était déjà vu plusieurs fois, je lui aurais adressé un bisou mais c'était un peu trop tôt et puis je n'osais pas du tout, rien qu'à l'idée ça me faisait peur …

Alors que je regardais vite fait vers la caisse, signe que j'allais avoir de l'argent en moins malheureusement, je me retournais aussi rapidement vers Evan. Je le vis alors froncer les sourcils et cela m'inquiéta intérieurement. Qu'est-ce qu'il n'allait pas ?

Et c'est alors que je me fis piéger. Je ne pus m'empêcher de laisser un petit rire s'échapper et de faire voyager mon regard un peu partout. Une fois ma petite gêne partie, je reposais le regard sur lui avec un petit sourire.


- Bien évidemment que je connais The Army ! J'adore ce que vous faites même …


Je ne savais pas trop quoi faire de mon regard, alors je décidais de regarder les disques du bac non loin de moi. Mes mains et mes bras, eux, ne quittaient pas les quatre albums.


- Je me passe l'album en boucle en ce moment … Ca énerve un peu ma mère d'ailleurs … "Oh Babe encore eux ? Quand est-ce que tu changes de disque ? "


Je venais de me faire prendre. Je ne sais pas ce qui m'a trahi ou s'il avait juste dit ça au pif parce que j'aime le rock … Maintenant que c'est dit … Ca m'enlève une grosse épine du pied !






“Find a place inside where there's joy, and the joy will burn out the pain •”

©️ Ely
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 346
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: Re: Do You Feel It? (1965) [PV Barbara][TERMINE]   Dim 30 Aoû - 12:08


Do You Feel It ?

ft. Barbara G. Sherman


Je commençais à cerner deux ou trois points communs qu'on avait. Bon, évidemment, c'était vraiment rien de transcendant, comme le fait qu'on écoutait de la musique avec nos parents le soir, bien que ça arrivait de moins en moins souvent vu que j'étais souvent pris par ce que je faisais avec le groupe. Mais je ne mentais pas pour autant parce que dès qu'on pouvait, on le faisait et avant The Army, c'était pratiquement tous les soirs.

Barbara semblait vraiment heureuse qu'on ait des choses en commun. Et je commençais à me dire que peut-être, elle faisais juste semblant de ne pas me connaître... J'avais regardé autour de moi, tous les disques que mon père avait et il en connaissait la majorité sur le bout des doigts. La musique était sa passion avant et il avait réussi à en faire sa vie après la guerre.

-Ouais, c'est le meilleur!

C'était pas forcément vrai, mais c'était mon père alors évidemment que c'était le meilleur !

J'avais finalement trouvé tout ce qu'il fallait à la jeune femme blonde. Et elle s'était amusée à me faire flipper en me faisant croire que je m'étais planté. Et ça l'avais fait rire. J'avais haussé les épaules en souriant. Si ça la faisait rire, c'était bon pour moi.

Et j'en avais profité pour lui offrir un cadeau de noël. C'était pas grand chose et pourtant, la jeune femme était encore prête à sauter de joie. Noël était un bon prétexte, mais si on avait été en plein été, je lui aurais quand même offert un disque.

-De rien, c'est à moi que ça fait plaisir!

Puis, je l'avais regardée dans les yeux en lui demandant si elle connaissait The Army. Enfin, c'était pas vraiment une question. Et là, je sus direct que j'avais visé juste. Elle avait eu un petit rire nerveux et avait serré ses disques contre elle. En plein dans le mille, Sniper. Je rigolai quand elle dit qu'elle adorait ce qu'on faisait.

-C'est déjà ça ! J'aurais été un peu embêté si ça avait pas été le cas...

Ouais, parce que je n'étais pas indifférent aux charmes de Barbara alors... Valait mieux qu'elle aime mon groupe parce que... Parce qu'on sait jamais... Peut-être qu'un jour, on sortirait ensemble, elle avait déjà promis de revenir me montrer la photo de sa chambre pour le pari et tout... Enfin ce que je veux dire, c'était que si un jour on se mettait ensemble, la musique de The Army, elle allait en bouffer.

Je secouai légèrement la tête, j'avais eu comme une légère absence en pensant à tout ça... Et tant que t'y es, Evan, autant planifier d'avoir une belle grande maison à la campagne, des enfants et un tracteur, non ? T'es fou ou quoi ?!

Elle disait que le disque qu'elle passait en boucle énervait sa mère. Je souris et m'appuyai sur la table sur laquelle étaient posés les bacs derrière moi.

-Ben... Dans quelques mois, je crois que tu pourras changer de disque.

Je lui fis un clin d’œil. Ouais, vu qu'on était en train de travailler sur le prochain album, y avait des chance que ça traîne pas trop. Et on soulagerait ainsi la maman de Barbara avec de nouvelles chansons.

Je me grattai la tête et souris un peu plus timidement. J'étais plus à l'aise sur scène devant des centaines de personne que devant Barbara.

-Heu... Et si tu veux avoir un avant goût, tu pourrais venir nous voir enregistrer... C'est aux studios de BSC... C'est à la San Fernando Valley... Mais... Je pourrais passer te prendre, si tu veux... Parce que c'est un peu loin, si t'as pas de voiture...

Je gagnais un autre rendez-vous si elle acceptait. Ça n'aurait rien d'un truc où j'aurais la chance de sortir avec elle, parce que tous les autres seraient là et qu'on serait concentrés sur ce qu'on ferait... Mais je m'en foutais. La voir à nouveau était déjà une victoire en soi.

-Puis ce serait cool d'avoir l'avis de quelqu'un d'autre que Daniele...

Et aussi, si elle voulais que je passe la prendre, faudrait qu'elle me donne son adresse. Je saurais ainsi si elle habitait loin de chez moi ou la porte à côté. Bref, je voulais en apprendre plus...

© Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Barbara G. Sherman


Messages : 168
Date d'inscription : 16/08/2015
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: une mère
Song: Family Portrait - P!nk


MessageSujet: Re: Do You Feel It? (1965) [PV Barbara][TERMINE]   Dim 30 Aoû - 16:09




Do You Feel It ? ft Evan "Sniper" Kurtz




On avait déjà pas mal parlé Evan et moi et, je voyais de mieux en mieux qui il était. Une personne simple, naturelle et qui ne se prend pas la tête. C'était surtout quelqu'un qui aimait la musique et la vivait à fond, et ça j'aimais vraiment ! Nous avions déjà quelques points communs et c'était génial. D'ailleurs l'un d'eux était en rapport direct avec le partage de la musique. J'avais alors adressé un compliment au père d'Evan sans qu'il soit là, son fils m'affirma que c'était le meilleur. Ceci me fit rire, forcément c'est le mien le meilleur !

Je repartais ensuite avec quatre albums au lieu de trois, merci Evan. Un petit cadeau de Noël qui m'était adressé, cela me fit plus que plaisir. Je pense que cela c'était remarqué … Je n'arrivais pas à cacher mes émotions face à Evan. Je l'avais remercié et ce qu'il me répondit me toucha véritablement. Cet homme était un amour de rockeur ! Je crois que je tombais littéralement amoureuse de lui …

Et puis vint ensuite la question piège qui m'avait totalement déboussolée. Si je connaissais The Army bien évidemment ! Comment passer à côté ? Ca m'avait pas mal gênée sur le moment. Je ne m'y attendais clairement pas et cela devait se voir. Une fois un peu remise de mes émotions je pouvais tout lui avouer. C'est ce que je fis d'ailleurs. Le fait que j'aime sa musique l'avait rassuré.


- Rock n roll ! Yeah !


J'avais fait le signe rock avec une de mes mains, pour enlever cette gêne qui était en moi. Ensuite je lui avouais alors que j'écoutais leur album en boucle, et même que cela énerve ma mère d'entendre tout le temps les mêmes … J'ai eu le droit alors à un scoop, un nouvel album allait bientôt sortir et son petit clin d'oeil me disait que j'avais plutôt raison. J'étais encore une fois toute contente.


- C'est vrai ? Mais c'est génial ! Elle va être contente que je change de disque !


C'est alors que je vis un autre visage de mon chanteur favoris. Il était devenu un peu plus timide. Vu ce qu'il me demanda, cela ne m'étonna pas. Il venait de me proposer d'assister à un enregistrement. J'ai bien cru que j'allais tomber dans les pommes. Je gardais mon sourire qui m'arrivait aux oreilles.


- Ca me plairait énormément même !


Une deuxième occasion de revoir Evan, je n'allais pas passer à côté voyons ! C'était impensable. Surtout avec l'argument qui suivait …


- J'essayerai d'être le plus objective possible ! C'est promis.


Je souriais encore plus à Evan.


- On arrangera ça après le coca alors.


Je lui adressais un petit clin d'oeil avant de regarder la caisse l'air un peu triste … Je ne voulais pas me séparer d'Evan mais bon, je n'ai pas le choix.


- Je pense qu'il va falloir qu'on se sépare et que je paye le tout. Pour se revoir, il faut forcément se quitter un moment.


J'esquissais un petit sourire. Si je pouvais ne plus me séparer d'Evan, je le ferai ! Mais on en est pas encore à ce stade là.






“Find a place inside where there's joy, and the joy will burn out the pain •”

©️ Ely
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 346
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: Re: Do You Feel It? (1965) [PV Barbara][TERMINE]   Dim 30 Aoû - 18:32


Do You Feel It ?

ft. Barbara G. Sherman


Rien que de la voir faire le signe rock'n'roll avec ce sourire espiègle qu'elle avait et le look qu'elle avait... Bordel, elle faisait ma putain de journée ! J'avais bien fait de venir passer mon temps ici aujourd'hui, moi... J'aurais raté ma putain de vie si je l'avais pas fait ! Alors histoire de lui rendre la pareille, vu qu'elle était fan, je lui avais dit à demi-mot qu'un deuxième album allait sortir. Et je n'imaginais même pas que ça la rendrait aussi heureuse, même si je savais très bien moi-même l'effet que ça me faisait quand un de mes groupes préféré sortait un nouveau disque.

J'avais hoché la tête en souriant quand elle avait demandé si c'était vrai. Bon, ok, c'était une question rhétorique, mais je m'en foutais de si ses questions demandaient une réponse ou pas... je savais même plus vraiment réfléchir à ça pour dire vrai.

Alors pourquoi pas aller jusqu'au bout de l'idée et l'inviter à un enregistrement, hein, Evan ? Tout ça n'était aucunement de la stratégie je ne réfléchissait même pas vraiment à ce que je disais. Je voulais juste la revoir et j'aurais fait ou dit n'importe quoi pour ça ! C'était pas tous les jours que j'avais l'occasion de faire une vraie rencontre, depuis que le groupe devenait connu.

Elle me promit d'être la plus objective possible. Et tant qu'à faire, si on pouvait avoir un avis autre que celui de Daniele, celui d'une vraie fan, ce serait pas plus mal.

-Cool ! On fait comme ça alors!

Et on arrangerai ça après notre histoire de coca ! Elle avait oublié aucun des trucs que je lui avais proposés et c'était super cool! Je m'étais mordillé la lèvre en souriant quand elle m'adressa un clin d’œil puis regarda la caisse... J'avais suivi son regard moi aussi et me disais que merde... Il allait falloir clore ce chapitre-ci...

Mais elle prononça une phrase qui me rendit le sourire. J'aimais bien sa façon de voir les chose : fallait qu'on se quitte pour se revoir plus tard... Un autre jour...

J'avais hoché la tête et m'était redressé de la table sur laquelle j'étais appuyé les bras croisés pour me diriger vers la caisse.

-Ok... Mais si ça pouvait être pas trop longtemps...

Je passai derrière le comptoir en grimpant par dessus... Puis je repris...

-...Parce que je sais pas si je tiendrai une semaine... Ou même deux jours...

Si ça c'était pas un petit début de déclaration, je savais pas ce que c'était... Mais c'était lâcher ce genre de connerie ou me taire... Alors j'avais opté pour les soi-disant « conneries »... C'est comme ça que les auraient qualifiées Sherman en tout cas... Surtout pour m'emmerder, pas parce qu'il le pensait vraiment...

Elle paya les disques, sauf celui que je lui avais offert. Ça aurait été mon business, je l'aurais laissée partir avec tout le magasin sans lui faire payer quoi que ce soit... Heureusement que j'étais musicien et pas disquaire, pour le coup...

J'aurais vraiment voulu lui dire au revoir en lui faisant la bise, mais....

Oh et puis non, merde, tant pis !

A la force de mes bras, j'étais monté sur le comptoir, me couchant dessus sur le ventre, alors qu'elle me disait au revoir, qu'on se revoyait donc pour le coca, tout ça...

Et je déposai un petit baiser sur sa joue, vite fait, avant de reprendre ma place derrière le comptoir. J'étais tout rouge, je crois, mais je m'en foutais...  

© Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Do You Feel It? (1965) [PV Barbara][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Do You Feel It? (1965) [PV Barbara][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BARBARA
» Chambre de Barbara
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Réveillon de Noël av Barbara et un ami PV Barbara et Djawad
» Djawad & Barbara (Pv : Barbara)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Flashbacks-