AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-29%
Le deal à ne pas rater :
Griffoir Lion pour chat
9.99 € 13.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Radio K.A.O.S. [PV Daniele][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1794
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Radio K.A.O.S. [PV Daniele][TERMINE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Radio K.A.O.S. [PV Daniele][TERMINE]   Radio K.A.O.S. [PV Daniele][TERMINE] - Page 2 I_icon_minitimeMar 3 Nov - 20:22


Radio K.A.O.S.

ft. Jacob Snyder


Ouais, ouais… J’étais au mauvais endroit. Ils étaient tous en train de s’amuser à boire de l’alcool en compagnie de strip-teaseuse alors que moi, j’étais ici, coincé avec Snyder. Mais le pire, c’était que c’était entièrement ma faute…

Quitte à m’apitoyer moi-même sur mon triste sort, autant en rajouter une couche sur ma réputation. Tout le monde savait que j’enchainais les conquêtes et que donc je ne crachais pas sur quelques strip-teaseuses. Mais ce que j’avais particulièrement aimé c’était comment j’avais gérer toute la mise en scène faisant, dans un premier temps, croire que j’étais outré à cause du concert gratuit avant de finalement continuer la légende du manager cool.

Je suivais le regard de Snyder vers ma secrétaire qui le regardait avec un regard effrayé. Elle avait eu peur la pauvre Maria devant la violence de Jake. Qu’est-ce qu’il croyait ? Que c’était normal d’étrangler les gens ?

Soit passons, ce jeu de regard c’était entre eux deux. Moi, j’étais concentré sur ma conversation avec Cash. Ce dernier croyait que j’étais déjà parti avec une de ses jolies créatures. Et ben non… Et j’en étais bien désolé pour moi… Puis il se la ramena encore avec son Billy. Attache-le à une chaise, Izbel, ainsi tu seras sûr de pouvoir le récupérer quand tu voudras lui parlé.

-Non, je ne sais pas où il est, dis-je en me retenant de rajouter un : « et je m’en fous ! ».

Après cela, ma main fondit sur le paquet de cigarette de Jake dans lequel je piquai une clope sans aucune gêne. Snyder essaya, dans un geste – une peut tard – de me le reprendre. Raté ! Je souris sadiquement tout en allumant ma clope. On aurait dit deux gosses, mais c’était de bonne guerre. Il me devait des excuses de toute façon, alors autant me payer moi-même. Une fois mon bien acquis, je renvoyais le paquet à Jake en le lançant sur la table d’un geste dédaigneux. Je savais que, tant qu’on aurait quelqu’un à l’autre bout du fil, il ne pourra rien dire. Surtout que là, on avait Izbel.

Izbel qui d’ailleurs m’ordonna presque de quitté cette émission pour que je vienne l’aider à retrouver son pote roux. Oh putain, la voilà ma porte de sortie ! Le tout était de mettre tout ça en scène.

-Hmmm… Les fans vont m’en vouloir si je m’en vais si vite, Cash…
, dis-je tout en regardant Snyder qui ruminait sa mauvaise humeur en mettant son paquet de clopes hors de ma portée.

-Mais bon, si c’est pour Billy, je crois que je vais devoir t’aider. Il faut bien que je fasse mes heures de bénévolat pour MTI, après tout, dis-je en laissant apparaitre un sourire sarcastique. C’était un plaisir d’être ici avec vous tous. Et avec toi aussi, Jake !, dis-je alors que mes expressions disaient tout le contraire. Ciao à tous et n’oubliez pas de venir soutenir Roadtramp à Saint-Louis !

Sur ce, je tirai mon casque, ma cigarette calée entre mes lèvres, pour laisser Snyder conclure. Je lui envoyai un dernier regard, sans sourire cette fois, juste pour lui faire comprendre que tout ça ne serait que partie remise.

Je quittai ensuite le studio comme j’y étais entré, c’est-à-dire, comme un voleur. Maria m’accosta directement à ma sortie.

-Maria, il faut que j’aille au Red Light Nights, dis-je tout en marchant pour être hors de la vue de l’aquarium où était toujours enfermé Jake.

-Vous êtes cinglé !, dit-elle en soupirant.

Ouais… Un peu… Je finis par m’appuyer subitement contre un mur reprenant mon souffle, ma cigarette se consumant entre mes doigts. Je commençais à subir le contre coup de ce qu’il venait de se passer. Jamais une interview ne m’avait pompé autant d’énergie…

-Il faut rentrer à l’hôtel
, dit-elle finalement.

Une fois mon souffle repris, je lui souris et repris ma posture sûre de moi habituelle.

-L’hôtel ? Déjà ? Non, non, non. Il me faut ces strip-teaseuses !

Je fis un clin d’œil à une Maria désespérée avant de finalement me diriger vers la sortie, direction le bar. J’étais crevé mais si je n’y allais pas, ce serait comme montrer à Jake qu’il avait gagné cette manche.

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 329
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Radio K.A.O.S. [PV Daniele][TERMINE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Radio K.A.O.S. [PV Daniele][TERMINE]   Radio K.A.O.S. [PV Daniele][TERMINE] - Page 2 I_icon_minitimeMer 4 Nov - 21:27


Radio K.A.O.S

ft. Daniele Ricci


Je sentais que Cash pouvait me tirer d'affaire, qu'il pouvait emmener cet enfoiré de Daniele Ricci loin de moi et de mes techniciens qu'il méprisait, quoi qu'il ait pu dire à l'antenne. Et quand Cash prononça le nom du Red Lights Night, je sentis comme une délivrance. Connaissant la réputation du manager de Roadtramp qui était en train de me piquer mes clopes, ce que je ne pus l'empêcher de faire, il n'allait pas pouvoir résister à la tentation de quitter l'émission.

Il allait le faire avec « style », comme à son habitude, mais il allait le faire. Et j'en étais arrivé au point où seul cela comptait. Peu m'importait comment il le faisait tant qu'il se retrouvait hors de ma vue. Il me fatiguait... Je me fatiguais...

J'avais mis mes clopes bien à l'abri pour ne pas qu'il recommence. Je l'aurais bien étranglé une deuxième fois si je n'avais pas dû me retenir parce qu'on était à l'antenne.

Je fermais ma gueule, en tout cas, parce que j'avais tellement peur de dire quelque chose qui fasse que Daniele aurait envie de rester, par défi ou simplement par caprice. Je laissais Izbel faire. Et Izbel semblait avoir lu dans mes pensées. Bien des rumeurs, pour ne pas dire des mythes, courraient sur le guitariste de The Lightening. On le disait Shaman, médium, venant carrément d'une autre planète ou d'une autre dimension... On disait même qu'il parlait aux serpents...

En tout cas, son « Fout la paix à Jake Snyder » sonnait comme une phrase salvatrice à mes oreilles.

Et Daniele n'hésita pas longtemps. Je daignai même sourire malgré qu'il se mit à nouveau en avant, en rajoutant une couche quant à sa réputation. Je ne souriais pas de ce qu'il disait, je souriais rien qu'à l'idée de le voir enfin quitter ce studio dans lequel il n'avait rien à foutre. Pas ce soir en tout cas.

Maintenant qu'on était deux à fumer, une brume presque apaisante envahissait l'espace, et je voyais moins distinctement le visage du manager, comme s'il était déjà à moitié partit. Déjà à moitié un souvenir.

Et il continuait quand même de m'impressionner, dans un certain sens. Parce qu'il ne mentait pas, se faisait passer pour un bon samaritain en disant que c'était bon si c'était pour Billy et pour aider le guitariste tout en arrivant en même temps à tacler MTI au passage. Et il continuait sur sa lancée en disant que ça avait été un plaisir d'être avec les auditeurs... Et avec moi. Encore une fois, j'étais certain que ce n'était pas un mensonge. Cette petite bataille qu'on s'était livré durant toute la durée de l'émission, j'étais sûr qu'il y avait pris plaisir, d'une certaine façon...

Au moins autant que moi...

Et le manager de saupoudrer le tout d'un peu d'humour pour que même les pires choses qu'il puisse dire passent comme une lettre à la poste.

C'était un pro de la communication, un pro des médias... un petit con.

J'enchaînai après qu'il ait demandé aux auditeurs de soutenir ses poulains pour le prochain concert. Au moins ne les oubliait-il pas... Évidemment, vu qu'il y trouvait de l'intérêt.

-On y manquera pas, ces petits gars le méritent.

Par contre, toi, mon vieux...

Daniele avait déjà retiré son casque et fumait toujours MA clope. Je ne le suivis pas du regard, c'est à mes techniciens que j'adressai mon attention, niant à nouveau complètement le manager qui n'en avait de toute façon déjà plus rien à foutre.

Je fis signe à Charly de se tenir prêt à envoyer la musique.

-Cash ?... Tu es toujours avec nous ?

J'entendais toujours le brouhaha ambiant du club, mais pas la voix du guitariste. Pas même une respiration... Après quelques secondes, je fis signe à Charly de couper la communication. Cash n'était plus là. Il était certainement parti à la recherche de son chanteur ou complètement autre chose.

-Nous présentons nos excuses, la communication a été coupée. On souhait en tout cas une bonne soirée à The Lightening qui ont bien mériter de se détendre...

Je l’éclairci la gorge, masquant mon micro de ma main avant de continuer.

-Nous étions en compagnie de Daniele Ricci, manager de Roadtramp, qui vous a fait l'honneur de sa présence ce soir. Il est grand temps de passer un peu de musique puis nous prendrons le dernier appel de la soirée.



Charly avait choisi Roadtramp et les paroles me plaisaient beaucoup. C'était peut-être le groupe de Ricci, mais c'était pas parce que je ne pouvais pas piffer leur manager que j'allais les boycotter.

Pendant que la chanson passait, j'écoutais ce que hurlait Eddy Cort. C'était plus ou moins ce que je voulais faire, là, maintenant. « Seek'n'Destroy », supprimer tout ce qui me dérangeait. Je m'allumai une nouvelle clope que je dû aller rechercher dans mon paquet que j'avais dissimulé dans la poche de ma veste et soupirai ensuite en me frottant les yeux. Je ne pouvais pas me voir, mais j'étais certain que j'avais une sale gueule tellement j'étais crevé rien qu'à m'énerver 24h/7.

Quand la chanson se termina et au signal de Charly, je repris. Mais je sentais bien qu'il était grand temps que ça finisse.

-C'est Cindy qui nous appelle de St-Louis, le prochain arrêt de The Lightening pour cette tournée. On t'écoutes, Cindy, bonsoir à toi.

Cette fille avait un joli grain de voix, bien qu'elle devait être très jeune. Entre 18 et 20 ans, j'aurais dit... A cause de sa voix et de sa façon de parler...

-Salut Jake ! J'y crois pas que je passe sur L.A.Rocks!

Son enthousiasme me faisait sourire parce qu'elle disait ça avec une retenue que j'appréciais beaucoup. Ça me changeait des grands airs de Daniele.

-Tu es la bienvenue à l'antenne en tout cas ! Je savais pas qu'on connaissait L.A.Rocks jusqu'à St-Louis.

Ouais. L.A. Rocks était plutôt une radio locale bien qu'on émettait en dehors des frontières de la ville.

-Ah je sais pas ! Je connais parce que je suis de L.A., en fait ! Mais là, je suis à l'hôtel avec des potes et on attend le prochain concert de The Lightening!!!

Et là-dessus, ses potes en question se manifestèrent derrière elle.

-Cool ! Et vous avez écouté le concert en direct, alors ? Pour voir à quoi vous attendre ?

Ils avaient l'air d'être un petit groupe de jeunes bien sympas. La jeune femme devait avoir bu quelques verres déjà, parce qu'elle me donnait l'impression d'une fille habituellement timide qui se lâchait un peu.

-Ouais, ouais ! Mon copain est fan depuis le début, c'est lui qui m'a fait découvrir The Lightening et c'est pour ça que je l'aime, M'sieur Snyder... Et il dit que c'est le meilleur concert de The Lightening qu'il ait jamais entendu. Pourtant il en a déjà vu plein ! J'y crois pas que dans quelques jours, on va les voir pour de vrais !

Si son copain était déjà allé à un concert de The Lightening, ça ne semblait pas être son cas. Mais bon, à cet âge-là, on s'attachait pas vraiment et ça ne faisait peut-être pas longtemps qu'elle sortait avec ce gars... Ce qui n'enlevait rien à l'intensité de la chose.

Et moi, je ne pouvais pas me retenir de rigoler gentiment. J'avais été de très mauvaise humeur un peu plus tôt, mais j'avais à nouveau le contrôle de mon émission et rien que ça me rendait beaucoup plus sympa. Ça et la fatigue.

-Content pour vous ! Je les ai vu plusieurs fois et je vous garantis que ça doit être fait au moins une fois dans une vie.

Les autres, derrière elle, répondaient par des cris d'approbations et des rires. A quand remontait là dernière fois que j'avais participé à ce genre de truc ? Je l'avais déjà fait ?

-Ouais et puis Billy Lighter est trop beau aussi, donc même si le concert est merdique, ce sera même pas grave... Enfin, sauf pour mon copain. Mais lui, il aime bien Cash. Des fois il est bourré sur scène, je crois, mais il est trop marrant !

Ouais... Si tu savais... Garde bien ton innocence si l'occasion t'en est donnée, ma belle...

Un autre sembla lui voler le cornet du téléphone et s'adresse à moi.

-Et santé, M'sieur Snyder ! Merci pour la diffusion du concert!

Je rigolai clairement, cette fois.

-De rien, mon gars !

Puis il rendit le cornet à la jeune fille.

-Ouais il a raison même s'il est plein ! Merci L.A.ROCKS ! Vous êtes les meilleurs !

J'enchaînai en rigolant. Je m'étais assez battu ce soir, j'avais envie de faire plaisir à ces jeunes.

-Dis-moi Cindy, c'est quoi ta chanson préférée de The Lightening ?

Évidemment, ce fut la fête derrière elle et ils voulaient tous un titre différent sans savoir se décider. Mais finalement, la voix de la jeune femme revint à l'avant-plan plus distinctement.

-Still Love You, ma préférée c'est Still Love You.

Sans blague... Elle était vraiment magnifique, c'était difficile de passer à côté.

-Ok, on va passer ça alors ! On vous souhaite une bonne soirée à tous.

Et là, surprise...

-Attendez ! M'sieur Snyder, j'ai une question à vous poser ? On l'entend jamais sur L.A. Rocks alors, je me demandais. Y a un petit groupe à L.A., des punks, ils se sont fait arrêtés y a pas longtemps à L.A. devant la mairie...

Je fronçai les sourcils... Ouais, ça me disait quelque chose, cette histoire.

-Ouais, je crois avoir entendu quelque chose à ce sujet-là... Pourquoi ?

Moi ? Lire L.A. People ? Jamais, voyons... Hum... La jeune femme me répondit alors qu'un autre gars intimait aux autres de la boucler.

-Ben c'est BleedingHearts, on va souvent les voir aux Dizzy Warhol et ils ont une chanson qui devrait vous plaire, ça s'appelle Lost Cause et c'est génial. C'est après l'avoir joué qu'ils se sont fait arrêter par les flics. Je vois pas pourquoi parce que cette chanson est trop vraie...

Je ne connaissais pas ce groupe, ni la chanson. Je ne l'avais jamais entendue, peut-être une exclusivité ? Quant à la cause de leur arrestation...

-Ouais, je vois, c'était peut-être un peu trop vrai...

Les autres approuvèrent à l'autre bout du fil.

-Je vais me renseigner et si vous l'entendez un jour sur L.A.Rocks, c'est que je les aurai trouvé.

Ils répondirent ensemble par un grand « cool ! ».

-Merci pour ton appel, Cindy et bon concert à St-Louis ! Maintenant, pour faire plaisir à Cindy et à tous les autres fans de The Lightening, voici Still Love You... Bonne nuit à tous...



Je frottai mes yeux, enlevai mon casque et soupirai. Cette journée était terminée. Encore une de moins.

© Billy Lighter



You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
 

Radio K.A.O.S. [PV Daniele][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Tournées :: Tournée The Lightening/Roadtramp 1981/1982-