AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -85%
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
22.95 €

Partagez
 

 Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1794
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] Empty
MessageSujet: Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé]   Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] I_icon_minitimeDim 25 Oct - 16:31


Welcome In Hell... I'm The Devil Here!

ft. Luke Werner


La route 44 qui nous menait à Saint-Louis s’étendait sur des kilomètres et des kilomètres. Je maudissais les Etats-Unis pour ses longues routes interminables. Putain, je crèverais pour avoir un jet-privé, là maintenant, tout de suite. Surtout que la date d’Oklahoma City avait été… Comment dire ? Plutôt… Sportive… Entre l’émission avec Jake Snyder et mon plan anti-Timmy, on pouvait dire que je n’avais pas chômé. Ce matin, je m’étais levé avec des crampes partout, sans trop savoir pourquoi. Putain, je crois que je devenais vraiment vieux et ce n’était pas pour me plaire.

Comme d’habitude, j’étais assis à l’avant pas loin du chauffeur, les jambes étendues sur le tableau de bord. Je fumais tranquillement une cigarette avec tout le style qui m’était donné. J’arborais des lunettes de soleil, totalement inutile en ce jour plutôt gris. Roadtramp s’éclatait derrière en partageant des bières et en écoutant de la musique. Eddy s’était bien remis de sa « rupture » avec Zoey et c’était pas plus mal. Moins mon groupe avait de problème, plus je pouvais profiter des problèmes de The Lightening. J’attendais, d’ailleurs, un gros coup d’éclat de Lighter pour bien faire pencher la balance en faveur de mon groupe.

Au fil de ce voyage sans fin, je commençais à somnoler malgré le boucan que faisais Eddy et compagnie. Jusqu’à ce qu’une main me secoua un peu. Je sursautai d’un seul coup.

-Quoi ?! Qu’est-ce qui ce passe ? Qu’est-ce qu’il y a ?!
, dis-je complètement affolé.

Putain, c’était Maria… Elle me regardait, surprise par ma réaction. Ouais, ben… Je devais pas vraiment avoir la conscience tranquille. Je reprenais mon souffle.

-Nous sommes arrivé à une station essence, Monsieur Ricci. On y fait une pause, dit-elle sans perdre son regard concerné.

-Ok, je descends tout de suite…, répliquais-je en faisant signe à Maria que tout allait bien.

Elle approuva et descendit en compagnie de Roadtramp. Je passais une main sur ma figure et dans mes cheveux en bataille. Je pris ma veste en cuir et l’enfilait. C’était l’heure de parader dehors. J’adorais les pauses sur les routes, ça me permettait de causer avec d’autres gens et leur montrer à quel point j’étais « The Best ».

Je descendis du bus et ressenti à nous ces putain de crampes. Faudra vraiment que je freine avec les groupies. Dehors, on pouvait voir tous les bus alignés. Celui de The Lightening, celui de Roadtramp et le bus des roadies où se trouvaient aussi certaines groupies chanceuses. Du coup, une marée de personne avait pris l’assaut du petit magasin qui se trouvait près de la pompe à essence.

Je m’étirais en regardant vers le bus des roadies. Une jeune groupie en sortis et je lui fis un clin d’œil. Elle sourit avant de se diriger vers le magasin. Moi, je n’avais pas besoin d’y aller, je savais que Maria allait me ramener quelque chose. Elle sait ce que j’aime, après tout. Je fixais toujours les alentour du bus des roadies et remarquais une personne que je n’avais encore jamais vue… Un homme, bien plus grand que moi à l’air sérieux.

-C’est qui lui ?, dis-je à Maria qui venait à l’instant de revenir avec une bouteille d’eau et en pointant du doigt l’homme dont l’identité m’était inconnue.

Je fixais la bouteille d’eau.

-Sérieux ? De l’eau ?, dis-je en faisant la moue.

Elle soupira d’exaspération et regarda dans la direction que je pointais.

-Il s’agit de Luke Werner, garde du corps de Cash Izbel fraichement engagé par MTI. Il est avec nous depuis le concert d’Oklahoma City, dit-elle tout en essayant de trouver un moyen de me refiler la bouteille d’eau. Vous allez prendre la bouteille de mes mains, oui ou non ?, finit-elle par dire en soupirant.

Un garde du corps pour Cash Izbel ? J’éclatai de rire pendant quelques secondes avant de reprendre un semblant de sérieux. J’avais du mal à voir Cash Izbel suivit d’un garde du corps. Izbel, c’était pas Lighter. Izbel, il aimait se foutre dans la merde. Putain, comme je plaignais ce Luke.

-MTI va me tuer de rire un jour ! Faut que je rencontre ce type, dis-je en me dirigeant vers ce Werner.

Derrière, Maria pestait déjà :

-Non !!! Revenez ici !! Prenez la bouteille !!!

Je ne me détournais pas vers ma secrétaire mais je l’entendais toujours crier :

-Je vous préviens que s’il vous étrangle ou essaye de vous tuer, je ne viendrais pas vous sauver !!!

Wow, elle était en colère la Maria. En plus, elle faisait des références désagréables à ma mésaventure avec Snyder. Bon, oublions Maria et sa bouteille d’eau et concentrons-nous sur le garde du corps de Cash. Avec de la chance, il aura quelque chose à boire ou à manger pour moi. Quelque chose de plus excitant que de l’eau.

Je m’approchais de Luke un grand sourire confiant aux lèvres malgré ma figure fatiguée, mes cheveux en bataille et mes crampes.

-Salut ! Alors c’est toi Luke Werner ? Le garde du corps de Cash ? Bienvenue sur la tournée et dans notre « petite famille ».

Je lui tendis la main pour la lui serrer.

-Pas trop durs les premiers jours ?, dis-je sans pour autant effacer mon éternel sourire sûr de moi.

Il avait déjà dû faire le tour de The Lightening et des roadies. J’étais prêt à parier qu’il avait déjà vécu des aventures délirantes.

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Luke Werner
Luke Werner


Messages : 412
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 32
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: le garde du corps d'Howard Stone
Song: Higway to hell - AC/DC


Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé]   Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] I_icon_minitimeMar 27 Oct - 15:08

Welcome In Hell... I'm The Devil Here!

ft. Daniele Ricci


Le fait de partir en tournée avec The Ligthening était génial ! J'adorai parcourir des kilomètres pour arriver dans des villes que je ne connaissais pas, même si j'étais né à Los Angeles. Je n'avais jamais vécu une chose pareille ! C'était extra pour moi de découvrir ça. Et le fait d'être entouré de stars et d'autres roadies, me mettaient complétement à l'aise. Le simple fait de ne rien faire, se la couler douce, c'était vraiment top ! Le chauffeur du bus était très sympa et je m'étais rapidement entendu avec lui. Il s'arrêta près d'une station à essence et j'allais enfin pouvoir pisser. J'en mourrai d'envie depuis qu'on était parti, mais je n'avais pas pu aller aux toilettes avant, car je n'avais pas eu le temps et puis Cash avait décidé de se lever quand il le voulait... Ah ces rockstars.. Enfin bon, la prochaine fois, c'est moi qui le réveillerai et là, il rigolera moins. Enfin, pour l'instant, ce n'était pas franchement gagné, mais je suis sûr qu'il m'obéira quand je le connaîtrait un peu mieux. Bref, je descendis donc du bus, pour a la fois me dégourdir les jambes, et aussi me diriger vers les chiottes. Dieu que ça faisait du bien, j'étais revenu quelques minutes plus tard vers notre bus quand je vis quelqu'un descendre d'un autre bus

Et ce n'était pas n'importe lequel... Il s'agissait du bus de Roadtramp et le mec que j'avais vu descendre, était en fait leur manager, Daniele Ricci. Je savais qui était ce groupe. Daniele était connu pour à la fois être un bon manager, mais aussi coriace. J'avais lu plusieurs articles dans des journaux le concernant, mais je ne l'avais jamais vu. Évidemment que je savais qui il l'était ! Quand même... Je ne pouvais pas le détester puisque je ne lui avais jamais adressé la parole, et pour quelles raisons le ferais-je d'abord ?! Je savais que c'était un homme plus vieux que moi, mais il en avait des couilles ! Et quand il n'était pas d'accord avec quelqu'un ou quelque chose, il n'hésitait jamais à le faire savoir ! Celui-ci s'était avancé vers moi, alors que j'attendais que Cash sorte des toilettes, ben ouais, il avait voulu que je l'accompagne, donc forcément... J'étais là, comme un con, les bras croisés, à attendre que mon protégé veuille bien sortir. Heureusement qu'il ne pleuvait pas ce jour-là. Le manager de Roadtramp m'avait adressé la parole. J'avais accepté de le saluer et avait répondu tout en lui souriant. Il savait qui j'étais aussi. Décidément... Inutile de paraître agressif, surtout envers lui...

Bonjour. En effet, je suis bien Luke. Daniel Ricci, je présume ? Vous avez raison, je suis bien son garde du corps.

Il avait sans doute lu un article me concernant ainsi que Cash, qui avait détruit une télé parce que je m'étais un peu emporté. Mais je ne voulais pas qu'il revienne là-dessus, s'il a lu l'article, évidemment. Sinon, je ne sais pas ce qu'il me veut alors je reste méfiant, tout de même. Puis, il me demanda si ce n'était pas trop dur avec le groupe et surtout avec Cash. S'il savait ce que je vis en ce moment... Je soupirais et repris la conversation.

En ce moment, c'est assez dur, mais je m'y fais petit à petit. Je me demande si j'arriverais à comprendre Cash, un jour. En revanche, les autres gars sont super sympas avec moi. Et comme je suis le petit nouveau, on ne me fait pas de cadeau, mais rien de méchant, heureusement.

Pour que je sois bien intégrer dans l'équipe, il faut que les autres arrivent à me comprendre, ainsi, on pourra tous très bien s'entendre. Même si j'ai un sale caractère parfois... J'espère que ça changera avec la tournée...

Mais, parlons un peu de vous. Vous êtes manager depuis longtemps ?

Je n'arrivais pas à le tutoyer, enfin pour l'instant. Il était plus âgé et c'était une forme de respect en fait.


© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1794
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé]   Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] I_icon_minitimeMer 28 Oct - 14:02


Welcome In Hell... I'm The Devil Here!

ft. Luke Werner


Hé ben, il avait de la poigne le petit nouveau. Il avait la tête de l’emploi, à croire qu’il était né pour être garde du corps. Sans complexe – parce qu’un Daniele Ricci complexé, ça n’existe pas – je commençais la conversation avec Luke qui, comme je pouvais le prévoir, connaissait mon nom. D’ailleurs, à la prononciation de celui-ci, je tiquais un peu. Je ne savais pas pourquoi mais les américains avaient tendance à prononcer mon prénom à l’américaine. Au début de ma carrière même certains journaux et autres radios faisaient la faute. Jusqu’à ce que je devienne un mythe et que plus aucune instance de communication ne se trompe. Daniele… C’était pas si compliqué pourtant… Très Italien, mais pas compliqué.

-Daniele, dis-je avec mon plus bel accent italien et le sourire qui allait avec. Oui, tu présumes bien.

Il confirma son rôle de garde du corps de Cash Izbel. Putain, ça devait être beau… Dommage que j’avais été fort occupé ces deux derniers jours sinon j’aurais été curieux d’entendre si les débuts de ce cher Luke avaient été probants ou non. Si j’avais fait l’effort de tendre l’oreille vers le staff de The Lightening, j’en aurais certainement entendu des belles. Pas de chance pour moi, je venais à peine d’apprendre que Luke faisait maintenant partie de notre… Comment on va appeler ça ? Une équipe ? Oh non, certainement pas… On va plutôt dire : pas de chance pour moi, je venais à peine d’apprendre que Luke faisait maintenant partie de notre gros bordel ambulant. Ouais, c’était plus représentatif de la vérité.

Bon, comme je ne savais rien des débuts de ce Werner, il fallait que je prenne la température moi-même et… O Surprise, ça n’avait pas été facile. Surtout avec Cash, il semblerait. Tu m’étonnes… Putain, je crois qu’il y avait que la mère d’Izbel ou bien sa sœur qui pouvait le comprendre. Ah et aussi ce déséquilibré de Lighter, de temps en temps. Pour ce qui était du reste du monde, c’était une autre histoire. Personnellement, je me contentais de boire une bonne dose d’alcool avec ce cher Cash. En dehors de ça, je lui causais jamais. Sinon, Luke ne se plaignait pas des autres qui semblaient sympathique avec lui, même si son statut de nouveau poussait les autres à le tester.

-Oh Cash… Ouais, c’est une vraie plaie pour les nouveaux. Tant qu’on lui fout la paix il n’est pas méchant. Ah et si tu lui offre un peu d’héroïne il deviendra sûrement ton ami, dis-je en souriant – même si je croyais vraiment ce que je venais de dire.

J’étais pas le genre de gars à dire à son groupe de ne plus se droguer ou tout ce blabla moralisateur. Si la drogue les aide à faire du bon boulot, je vois pas pourquoi je les priverais de leur petit plaisir.

-Mais je te comprends. Débarquer sur cette tournée en tant que nouveau et pas avec un job facile en plus, c’est pas évident. Tu finiras par faire ta place. Les autres t’y aideront, dis-je en lui tapant amicalement sur l’épaule.

C’est un peu comme faire sa place au sein d’un club privé… Ou d’une sorte de secte. Et ce cher Luke continua en centrant la conversation sur moi. Bon point pour lui, j’aimais ça quand on parlait de moi.

-Oh ouais depuis… Hmm, attends que je calcule… Depuis, 17 ans. J’ai commencé chez BSC à 22 ans. Précoce, je sais. J’ai déjà manager quelques groupes depuis.

J’aimais étaler mon expérience. Il s’en était passé des choses depuis mes 22 ans. J’avais l’impression que mes premières années dataient d’une autre vie.

-T’as pas à boire ? Du coca ou quelque chose dans le genre… Ma secrétaire n’a que de l’eau…, dis-je en pointant du doigt une Maria qui boudait appuyée contre mon bus – enfin celui de Roadtramp…

Je mourrais de soif, moi…

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Luke Werner
Luke Werner


Messages : 412
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 32
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: le garde du corps d'Howard Stone
Song: Higway to hell - AC/DC


Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé]   Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] I_icon_minitimeMer 28 Oct - 14:28

Welcome In Hell... I'm The Devil Here!

ft. Daniele Ricci


Oups, je n'avait pas bien prononcer son prénom. Mais comment je pouvais le savoir, hein ! Je ne savais pas qu'il était italien, je pensais qu'il était américain comme moi, mais non visiblement. Cet homme avait l'air d'être très décontracté. Je ne sais pas comment il faisait pour être aussi zen que ça, mais j'aimerai bien avoir son truc.. Je fut surpris par ce qu'il était en train de me dire, filer de la drogue à Cash pour qu'il soit mon ami ? Hors de question ! Depuis que Billy m'avait informé que son guitariste avait fait une crise cardiaque, je ne pouvais pas faire une chose pareille à mon protégé. C'était inimaginable ! N'importe quoi mais pas ça..

C'était évident que je ne m'étais pas trompé concernant Ricci. Ah le bel accent italien, ça faisait rêver, mais je n'étais pas gay pour autant ! Oui, j'aimais les accents étrangers et alors ?! Bref, reprend tes esprits Luke.

Sauf votre respect, monsieur Ricci, il est hors de question que je fasse une chose pareille ! Comment pouvez-vous dire ça ? Je ne pense pas que la drogue soit une bonne chose pour Cash. Je pense plutôt, qu'il devrait s'en passer. Oui je sais, c'est plus facile à dire qu'à faire mais.. Mais je pense que c'est la bonne solution.

C'est vrai quoi.. M'occuper de la sécurité d'un drogué ? Et puis quoi encore?! Non et non, je ne pouvais pas faire ça. Même si quelques fois il se shootait, je ne le laisserait pas détruire sa vie. J'était quand même là pour veiller à ce qu'il ne lui arrive rien, n'est-ce pas? Et ce n'était certainement pas Daniele qui allait m'en empêcher. Mais pour l'instant, restons méfiant.

Oh oui, il n'est pas facile à vivre. Mais vous savez, il finira bien par accepter d'avoir un garde du corps, il n'a pas trop le choix de toute façon. Puis, si ça ne marche pas bien avec lui, je partirai mais très honnêtement ? Je n'en ai pas envie.

Partir ? Non.. Pas maintenant. Il fallait que je fasse mes preuves avant d'abandonner The Ligthening, puis même, il ne me viendrait jamais à l'esprit de démissionner. Quelle idée farfelue ! Il me comprenait, vraiment ? S'il savait ce que j'endure, il ne dirait pas ça. Ricci mit sa main sur mon épaule mais je la retirait doucement, je n'aimait pas trop les contacts des personnes que je ne connaissait pas encore assez bien. Un inconnu qui vous touche, vous vous laisseriez faire vous? Moi non plus..

C'est la première fois que je dois protéger une rockstar. Avant, je m'occupais d'acteurs, c'était moins stressant, mais avec énormément de boulot également. Je courrait dans tous les sens, c'était vraiment n'importe quoi. Merci, j'espère aussi qu'on m'aidera a trouver ma place.

Je sourit et reprit immédiatement la conversation.

Ah quand même.. 22 ans ? C'est jeune en effet. Mais si ça vous plait, c'est le principal non?

Demandais-je en cherchant dans mes poches si je n'avait pas un coca. Fort heureusement, il m'en restait une canette dans la poche de ma veste. Je l'avait prise avec moi, au cas où. Je sorti la canette de coca et la tendit au manager de Roadtramp.

Vous avez de la chance, il me reste une canette de coca, tenez.

Disais-je en regardant la secrétaire de Daniel Ricci.


© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1794
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé]   Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] I_icon_minitimeVen 30 Oct - 18:31


Welcome In Hell... I'm The Devil Here!

ft. Luke Werner


Visiblement Luke ne voulait pas donner un peu d’héroïne pour que Cash s’habitude à son nouveau garde du corps. Comment est-ce que je pouvais dire ça, disait-il ? Boh… Euh… Je haussais les épaules. Ben comme ça. Parce que j’étais Daniele Ricci et que donc je pouvais tout dire. Pour moi, il n’y avait rien de grave à filer une bonne dose à un drogué. Pourquoi ? Parce que je savais ce que c’était que d’être en manque. Luke croyait bon pour Cash qu’il se passe de son petit fix d’héroïne. Ouais, la drogue s’était pas bon pour la santé…

-Ouais, l’en privé c’est sûrement ce qui sera le mieux pour sa santé. Mais peut-être pas pour lui
, dis-je tout en haussant à nouveau les épaules.

Bon ok, j’étais pas le genre de gars à faire de la pub pour la désintox. Un Cash shooté à l’héroïne c’était plus facile à gérer qu’un Cash en manque. Donc si j’étais son garde du corps, je fermerais les yeux sur la consommation de mon protéger. Ainsi, je n’aurais que les fans à gérer et pas les fans plus Cash.

Mais bon, c’était le boulot de Luke tout ça alors s’il voulait choisir le chemin ardu c’était à lui de voir. Et pour preuve, il avait du mal avec Cash. Il croyait que ça allait aller, que Cash s’habituera et que de toute façon, le guitariste n’avait pas vraiment le choix. Pas faux. Dans le sens où Luke est engagé par MTI et non par Cash lui-même.

- Si ça ne va pas, comme tu dis et que, en fin de compte, tu décides de partir, n’hésite pas à m’appeler. Les membres de Roadtramp commencent à devenir célèbres et ils devront bientôt avoir besoin d’un garde du corps, dis-je en faisant un clin d’œil à Luke.

Bah si je pouvais voler un garde du corps à MTI, c’était tout bénef’. Toute occasion était bonne pour les emmerder de toute façon.

Luke retira doucement ma main de son épaule et je fis la moue. Des tonnes de gens payerai pour avoir tape amicale de Daniele Ricci mais pas ce Luke. Mon ego en pris un léger coup et j’enfonçai mes mains dans mes poches.

Notre cher Luke s’était occupé d’acteur avant de devenir le garde du corps d’Izbel, ce qui était, de son avis, un métier moins stressant. On avait pas du rencontrer les mêmes acteurs, alors.

-Sérieux ? T’as du faire que des acteurs alors, pas des actrices. Parce qu’être le garde du corps d’une actrice ça doit être un enfer, dis-je en laissant apparaitre un sourire carnassier.

A moins que ce soit moi qui rende les actrices cinglées… Je sais pas trop, en fait… J’en ai rencontré tellement… Et j’en ai… Enfin, passons…

Après que Luke m’ait fait part de son CV, c’était au tour du mien. Ouais 17 ans de carrière, c’était pas rien. J’en conviens.

-Ouais c’est le principal. Ce travail m’éclate. Sinon je serais déjà en train de faire autre chose. Je peux tout faire alors je n’ai que l’embarra du choix. Manager, c’est là où j’excelle le plus
, répondais-je alors que Luke cherchait sûrement quelque chose à boire dans ses poches après ma demande.

J’aurais pu être patron d’une grande entreprise, acteur ou même rockstar. Mais manager c’était là où je m’éclatais le plus.

Luke sortis une canette de sa poche et... Me le tendis. Aïe… Je fis une petite grimace. Putain, dommage qu’il me la tendait, elle faisait envie cette canette.

-J’aime pas qu’on me tende des trucs… Tu peux la poser à terre, s’il te plait, dis-je en montrant le sol d’un bras hésitant et en détournant le regard vers ma secrétaire que regardait aussi Luke.

Maria ne nous regardait pas, elle faisait exprès de ne pas nous regarder. Bah, elle allait pas m’en vouloir très longtemps.

-Dis-moi… Ça marche bien chez The Lightening? Je veux dire, tout va bien dans le groupe ?, dis-je mine de rien.

Lenny n’était pas très causant sur son groupe, surtout avec moi. Je me demande bien pourquoi…

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Luke Werner
Luke Werner


Messages : 412
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 32
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: le garde du corps d'Howard Stone
Song: Higway to hell - AC/DC


Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé]   Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] I_icon_minitimeVen 30 Oct - 20:04

Welcome In Hell... I'm The Devil Here!

ft. Daniele Ricci


Comment ça, pas pour lui? Soit j'avait loupé un épisode, ou soit Cash était complètement drogué à l’héroïne. Et ça n'était pas plus mal que j'aie refusé son offre. Pas question pour un garde du corps tel que moi, que je file de la drogue à mon protégé. N'importe quoi.. Elle commençait mal notre conversation.. Je n'aimait pas vraiment qu'on pose ses mains sur moi comme ça, je n'était pas un chien quand même ! Je restait méfiant envers les personnes que je ne connaissait pas bien, mais Ricci, c'était tout le contraire.. Un manager aussi doué que lui, je n'en connaissait pas d'autres. Il en avait fait des tas de couvertures sur les magasines. Je le regardait à nouveau en déposant la canette sur le sol. Curieux sa façon de réagir... Je ne comprenait pas pourquoi il n'aimait pas quand on lui tendait des choses, mais ça devait être important pour qu'il en ai peur comme ça, ou pas d'ailleurs. Puis, il m'avait dit que si ça ne marchait pas avec The Ligthening, je n'avait qu'à aller le voir, parce que Roadtramp commençait à devenir célèbre et aurait probablement besoin d'un garde du corps. Euh.. Qu'est-ce qu'il me faisait, là?! Je ne comptait pas quitter Cash et Billy tout de suite, voire jamais.

Si je vois que ça ne passe pas avec Cash, je viendrai vous voir. Mais, personnellement, je ne crois pas que je quitterai le groupe de sitôt.

Ben oui quoi, ils étaient célèbres certes, mais je ne pouvais pas me permettre de les laisser en plan, comme ça, en plein succès et surtout, en pleine tournée. MTI ne m'avait pas recruté pour rien, tout de même. Je ne sais pas ce que me faisait ce manager, mais ça ne me disait rien de bon. Et Cash qui restait toujours aux toilettes. Cela fait un bon moment qu'il y est d'ailleurs.. J'espère qu'il ne s'est pas endormi sur la cuvette.. Non, pas du tout. Le voilà qui ressort quelques minutes plus tard et remonte rapidement dans le bus. Ok, ça c'est fait. Et moi, me voilà en train de discuter avec Daniele.

Le cauchemar, si ça avait été une actrice. Je n'aurai pas accepté d'ailleurs. Oh mais, je n'ai jamais été le garde du corps d'une star féminine. Que des gars.

Je m'entendait mieux avec les gars qu'avec les filles. Donc du coup, forcément, dés qu'il y a une fille dans les parages, star ou pas, je ne la regarde même pas.

C'est sur, ça ne doit pas être facile tous les jours, surtout avec des groupes qui commencent à devenir célèbres, non? Savoir Gérer les fans, la presse. Je ne pourrai pas faire ce que vous faite.

Personnellement, je ne pourrai pas faire ce que Ricci fait. Manager un groupe, ça n'était pas pour moi, j'était plus penché vers la sécurité rapproché.. Il n'y avait que ça qui m’intéressait. Enfin pas que, évidemment.

Tout se passe très bien, aucun soucis. Sauf la première fois où j'ai rencontré Cash, ça a été un peu le bordel, mais je finirait bien par m'adapter à son comportement. Enfin, travailler avec ce groupe, c'est du sport, mais ça ne me dérange pas. J'aime ce que je fais et c'est le principal.

© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1794
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé]   Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] I_icon_minitimeSam 31 Oct - 17:29


Welcome In Hell... I'm The Devil Here!

ft. Luke Werner


Pourquoi j’avais dit à Luke qu’il pouvait venir me voir si ça ne marchait pas avec Cash ? Ben parce que pour moi, je pouvais tout avoir. Si je voulais un garde du corps qui appartenait à MTI, je pouvais le prendre. Mon éducation et mon succès grandissant avec les années m’avait rendu comme ça. Si je voulais un objet, même inutile, je le prenais.

Luke garda ma proposition en tête mais n’était pas du tout prêt ç quitter Izbel. Ouais, pas encore. Ça faisait que deux jours qu’il était là donc forcément… Je lui souris quand même parce que j’avais comme l’impression qu’il allait vite en avoir marre des frasques de The Lightening.

Tiens, en parlant du loup, Cash Izbel passa non loin de nous pour remonter, tel un zombie, dans son bus. Il n’avait même pas regardé vers nous. En fait, je m’en foutais un peu d’Izbel, j’étais concentré sur ma conversation avec Luke. Comme si de rien n’était, je pris la canette de coca qu’il s’était résigné à poser à terre. Il parlait de son ancien métier en tant que garde du corps d’acteurs alors pendant que j’ouvrais la canette. Après que j’ai parlé des actrices qui, de mon avis, devait être de vraie plaie à protéger – croyez-en mon expérience personnelle – Luke m’affirma qu’il n’aurait de toute façon pas accepté de surveiller l’un d’entre elle.

-Bah dans un sens tu aurais pu en profiter si ça avait été une femme. Que, les gars, tu dois te contenter de les protéger point barre, dis-je avec un sourire aux lèvres entre deux gorgées de coca.

Moi si j’avais été garde du corps – ce qui ne serait jamais arrivé étant donné d’où je venais (et ma carrure aussi…) – j’aurais demandé pour protéger des femmes uniquement. Histoire d’allier plaisir et boulot. Daniele Ricci ne faisait jamais les choses à moitié.

Là-dessus, on en vint à moi et à mon super métier. Un métier que n’aurait jamais su assumer Luke d’après ses dires.

-Disons que c’est plus facile de faire s’occuper d’un jeune groupe qui monte plutôt que d’essayer de faire redémarrer un vieux groupe. D’ailleurs, je suis un des rares managers à être arrivé à relancer la carrière de plusieurs groupes qui n’avaient pas réussis à s’adapter aux changements et qui donc étaient tombés dans l’oubli. Pour ce qui est des fans et de la presse, je dois avouer que c’est ce que je préfère dans ce métier.


Putain que j’aimais parler de moi. Je pourrais le faire pendant des heures. Mais assez parlé de moi – on pourra de toute façon y revenir plus tard – cherchons plutôt à savoir comment va The Lightening. Le groupe avait fait un bon concert à Oklahoma City – chose que n’avait pas pu s’empêcher de souligné cet enfoiré de Snyder. Et apparemment, ça se passait bien à quelques détails près…

-Un peu le bordel ? Un peu le bordel comment ?, dis-je intéressé.

J’aimais le bordel moi surtout quand c’était chez « l’ennemi ». Je savais pas vraiment si Luke voulait parlé dudit bordel parce qu’il atténua son propos en disant qu’il finira pas bien par s’adapter.

-Faudra t’habituer au bordel. C’est le quotidien de The Lightening. Chambre d’hôtel détruite, concert raté, crise de colère de Lighter, crise cardiaque de Cash… Tout ça agrémenté d’un peu d’alcool. C’est ça The Lightening
, dis-je en affichant un très grand sourire.

Le pire c’est que je ne mentais même pas, c’était réellement comme ça.

-J’espère que tu aimes faire la fête en tout cas !


Je vis furtivement Maria passé non loin de nous du coin de l’œil. Elle ne nous avait toujours pas regardé – en tout cas, pas quand je regardais vers elle…

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Luke Werner
Luke Werner


Messages : 412
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 32
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: le garde du corps d'Howard Stone
Song: Higway to hell - AC/DC


Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé]   Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] I_icon_minitimeDim 1 Nov - 19:40

Welcome In Hell... I'm The Devil Here!

ft. Daniele Ricci

Ouais, dans un sens il n'avait pas tort, mais ce n'était pas moi qui choisissait qui je voulais protéger ou pas. Mais c'est vrai que je n'avais encore jamais eu affaire à une femme. Ça crie, ça pleure, ça fait des caprices pour rien, on dirait des gamines de huit ans. Non mais sérieux.. M'occuper de femmes? Pfft autant changer de métier, tout de suite alors ! Je ne suis pas vraiment patient avec elles en fait. C'est pour ça que je dis toujours a ceux qui m'emploient, que je préfère des gars. Oh, en fait ce n'est pas tout à fait vrai quand je dis que je ne me suis jamais occuper de meufs. J'en ai eu, forcément, mais ça remonte à très très loin. Et je n'aime pas revenir sur ça. Quel plaie ces gonzesses alors !

Ouais, mais tu sais, les femmes c'est chiant au bout d'un moment. Et vas-y que j'ai envie de faire ci, et par la suite, elle choisit autre chose cinq minute plus tard. Non, vraiment, je crois que je péterait un câble avec elles. Impossible de travailler avec des gonzesses, surtout si elles sont très capricieuses, si tu vois ce que je veux dire..

Pas faux. Tout ce que me disait Daniele était impressionnant, tout de même. De combien de groupe s'était-il occupé déjà? Ça ne devait pas être le premier surement.. Mais je m'en foutais un peu, à vrai dire. Je ne lui montrait pas, pour éviter de me retrouver a la une d'un magazine. Les fans et la presse, il aime ça.. Pardon? Est-ce que j'avait bien entendu? C'était bien la première fois qu'un manager, tel que Ricci ici présent, aimait les fans et la presse. Les journalistes racontaient que des conneries ou ce qu'ils voulaient bien faire croire aux gens concernant les stars et très souvent, c'était du pipeau. Je les surnommait les torchons, ces magazines de merde des journalistes! Je ne les aimait pas beaucoup. Quant aux fans.. Je ne les avait encore jamais vu. Enfin, pas ceux de Cash et j'espère qu'ils n'ont pas le même genre de réaction que leur idole, sinon je suis mal barré..

Euh.. Même les fans hystériques ? Pour ce qui est de la presse.. Je n'aime pas beaucoup les journalistes ici. Ils disent souvent que des conneries et c'est franchement, énervant.

Je sentait que j'allais m'énerver si on parlait de ça.. Ce n'était pas mon genre de tant parler, mais j'avait le temps donc.. Puis, Cash et les autres attendront que je remonte dans le bus. On avait le temps, après tout. Oh non.. Pitié, pas cette question..

Le genre de bordel ou Cash balance une télé par la fenêtre d'une chambre d'hôtel, par exemple.

Je pouvais en citer encore, mais ça serait beaucoup trop long à expliquer. Il devait savoir de quoi j'était en train de parler, sinon, c'est qu'il dort dans une tanière pour ne pas savoir ça.. De l'alcool.. Ben voyons.. Il ne manquait plus que ça.. Entre la drogue et l'alcool, pas étonnant que Cash aie fait une crise cardiaque.. Il est tout le temps à moitié défoncé. Quel merde..

Puis, Ricci changea complètement de sujet en parlant de fête et si j'aimais la faire. Naturellement que j'aimais faire la fête, il me faisait quoi, là?! Il changeait souvent de sujets de conversations ou c'était uniquement avec moi?

Qui n'aime pas faire la fête, Daniele?

Qu'est-ce que tu dis de ma réponse, Ricci? J'espère qu'elle te plait en tout cas.
© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1794
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé]   Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] I_icon_minitimeLun 2 Nov - 13:13


Welcome In Hell... I'm The Devil Here!

ft. Luke Werner


Oh putain que je comprenais Luke. Les femmes étaient capricieuses, indécises et tout ce bordel ? Oui, totalement. A quelques exceptions près, elles rentrent toutes dans ces critères. Je leur laisse quand même l’honneur de parfois passer une nuit avec moi – voir même deux pour les plus chanceuses – mais il ne vaut mieux pas que ça dure trop longtemps parce que sinon, elles finissent par te prendre la tête. Je profitais de tous leurs avantages sans m’encombrer des inconvénients d’une relation à long terme. Une attitude que Maria détestais par-dessus tout… Qu’est-ce qu’elle disait encore ma secrétaire ? Ah ouais : « Pour toi, toutes ces filles ne sont que des trophées ! » C’était pas totalement vrai parce qu’en réalité je les aimais vraiment le temps que ça durait.

-Oh ouais, je vois parfaitement ce que tu veux dire
, dis-je en souriant à Luke.

On passa à mon métier après avoir parlé du sien. J’aimais tout dans le fait d’être manager. J’aimais organiser des tournées, faire la promotion de mon groupe, picoler – enfin ça c’était avant… - mais j’adorais par-dessus tout jouer avec la presse et voir les fans se battre pour me voir. C’était ce qui avait de plus drôle. Ma petite irruption dans le studio de Snyder l’autre jour en était la preuve même si ça ne s’était pas  vraiment passé comme prévu. Tout ça étonnait Luke. Pour lui les journalistes ne disaient que des conneries. Dans un sens c’était pas faux, mais il y avait toujours un part de vérité dans ce qu’ils disaient. C’était ça qui rendait le défi intéressant pour moi.

-Ouais ! J’adore les fans hystériques ! C’est bon pour l’ego de voir des gens devenir dingue rien qu’en te voyant. Surtout que, les pauvres, ils n’arrivent jamais à m’atteindre, dis-je en affichant un sourire plus que satisfait.  Pour ce qui est des journalistes, c’est toujours bien drôle de faire des interviews et de faire en sorte d’être plus malin qu’eux. Je suis le meilleur pour ça.

Et pour bien d’autres choses aussi. Je bus presque toute ma canette alors que je demandais des nouvelles de The Lightening. Je crevais vraiment de soif mais pas encore assez pour regretter la bouteille d’eau de Maria. Je buvais presque jamais d’eau et elle le savait en plus…

Enfin passons, tout allait bien chez The Lightening hormis quelques petites problèmes du genre une télé balancée par la fenêtre. J’éclatais de rire. Ah bon c’était ça que Maria m’avait dit hier. Elle m’avait dit qu’une télévision avait été larguée par la fenêtre et que ça venait sûrement d’une des chambres des membres de The Lightening. Apparemment, ça venait de chez Cash. Sur le coup, j’avais trouvé ça normal. Le groupe était réputé pour tout cassé sur son passage.

-Bordel ! Encore une télé à mettre en plus sur la facture de MTI. Depuis le début de leur carrière, au groupe, ils en sont au moins à la quarantième. T’en peu rien, je crois, Cash aime juste détruire des trucs, déclarais-je en essayant de m’arrêter de rire.

C’était ma vision de The Lightening : talent et destruction. Un doux mélange que devait apprivoiser Luke. C’est bien pour ça que j’étais content de ne pas devoir m’occuper de The Lightening. Trop instable, pas assez malléable. Puis, ils seraient déjà tous mort d’une overdose parce que je ne les aurais pas empêchés de ses drogués. Je finis par me calmer et par arrêter de rire.

Alors la question c’était de savoir si Luke aimait faire la fête. Elle n’était pas si hors contexte que ça, ma question. C’était une suite logique qui signifiait : « J’espère que tu aimes faire la fête, Luke, parce que tu vas être servis ! » J’achevai ma canette avant que Luke ne réponde à ma question par une autre question.

-Je sais pas… Mais je suppose que ça peut exister,
dis-je en haussant les épaules. En tout cas, si tu aimes, tu vas être servi. Il y aura plein de fêtes tout au long de la tournée. Et il y aura tout ce qu’il faut : de l’alcool et des filles. J’espère que tu n’as pas de petite amie sinon tu ne vas pas pouvoir en profiter à fond.

Etre casé à l’aube d’une tournée, c’était pas cool. On ratait tout une dimension du monde du rock n’roll. Ma dimension favorite. Moi, même si je ne peux plus profiter de l’alcool, je pouvais toujours profiter du reste !

-Si tu en as une et qu’elle n’est pas ici, il suffira de rien lui dire, dis-je en haussant les épaules un sourire aux lèvres.

C’est si simple quand on y pensait.

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd


Dernière édition par Daniele Ricci le Mar 3 Nov - 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Luke Werner
Luke Werner


Messages : 412
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 32
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: le garde du corps d'Howard Stone
Song: Higway to hell - AC/DC


Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé]   Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] I_icon_minitimeLun 2 Nov - 20:08

Welcome In Hell... I'm The Devil Here!

ft. Daniele Ricci


Ben tiens, il me comprenait maintenant.. C'est drôle, justement quand je parlais de filles.. A croire qu'on étaient tous comme ça, nous les mecs. Cet homme était aimable ça se voyait, mais il avait un coté curieux.. Oui curieux. Je m'en faisait probablement des idées, vu que je ne le connaissait que depuis dix minutes et en dix minutes, impossible de bien se faire une idée de la personne avec qui vous parlez.

Vous avez déjà eu affaires à des femmes? Racontez-moi ça !

Je voulais en savoir plus sur le manager italien. Non pas quel marque de slip il met, ça je m'en fous, mais en savoir plus sur comment il fait pour gérer pleins de groupes à la fois. Cela devait être épuisant tout de même, surtout pour un homme de son âge. Je ne savais pas son age mais je n'était pas venu pour parler de sa vie.. Comme je ne connaissait pas l'univers du management, ça m'intéressait beaucoup. Je ne pourrai jamais faire ce qu'il fait, je n'ai pas beaucoup de patience, alors déjà ça, c'est un frein.. J'ai faillit m'étouffer en buvant ma boisson quand il me dit qu'il adorait les fans hystériques. Mais quel genre d'homme était-il vraiment, celui-là? C'était bien le seul a aimer ce genre de fans. C'était un vrai cauchemar pour les gardes du corps et les artistes. Je les comprenait parfois, être toujours suivi par des hystériques et ne pas pouvoir souffler cinq minutes.. J'était très surpris par sa réaction. Comment pouvait-on supporter ce genre de personnes, complètement cinglés?!

Euh.. Y'en a quand même qui font peur.. Je ne sais vraiment pas comment vous faite pour supporter ça. C'est un vrai cauchemar, pour moi je parle, bien sûr. Comment se fait-il qu'ils n'arrivent jamais à vous atteindre?? Vous sortez avec une garde rapprochée?

Demandais-je en souriant à mon tour.

Alors la, oui totalement d'accord. Il m'est arrivé une fois, de me battre avec un journaliste, non pas par des phrases mais bel et bien, par les poings. Il avait trop posé de questions sur la vie privée d'un acteur que je protégeai et celui-ci m'avait ordonné à frapper le journaliste. Depuis, je les hais, quels qu'ils soient.

Ces foutus journalistes de merde.. Non, vraiment, je ne les aimait pas du tout. Vaut mieux ne pas me mettre un journaliste en face de moi ou sinon, je le bousille !

La quarantième fois qu'il bousille une télé?? Mais ils prennent quoi comme drogue pour ravager tout sur leur passages, à chaque fois qu'ils sont en tournée? Euh.. J'espère que Cash ne va pas se mettre à me bousiller aussi à force.

Disais-je en rigolant. Vallait mieux le prendre à la rigolade, car jamais oh grand jamais, le guitariste ne posera la main sur moi. Sauf en cas d'extrême urgence, mais sinon, ce n'était pas la peine.

M'éclater, rire, me bourrer la gueule, oui enfin pas tout le temps non plus, hein. Les fêtes, il n'y a rien de meilleur pour souffler un peu et boire jusqu'à plus soif !

Je ne m'étais jamais retrouvé ivre mort. Je savais ou était mes limites.

Cela ne risque pas de se produire, Daniele. Vu que je suis célibataire depuis deux mois.

© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1794
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé]   Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] I_icon_minitimeMar 3 Nov - 17:53


Welcome In Hell... I'm The Devil Here!

ft. Luke Werner


Si j’avais déjà eu affaire aux femmes ? Et comment ! Ma vie était parsemée d’une multitude de conquête. Je ne les comptais même plus – à vrai dire, je ne les ai jamais comptées. Est-ce que j’étais fier de ma réputation de coureur de jupons ? Ouais, carrément, mais c’était quelque chose que je n’avais pas vraiment fait exprès. J’étais juste comme ça… Mon père était pareil et ça devait encore être un truc héréditaire.

-Et comment ! J’y ai à faire presque tous les jours. Surtout des riches… Même s’il m’arrive très souvent d’avoir à faire à des filles de toutes les classes sociales surtout en tournée. Par exemple, je ne sais pas si tu as vu que des groupies étaient présentes dans le bus avec lequel tu voyages. Et bien j’ai eu affaire à chacune d’entre elles. Et je peux te dire une chose : peu importe la classe sociale, elles sont toutes exigeantes et rancunières. Mais sans elles, je crois que la vie serait bien plus ennuyeuse. Les femmes, c’est un patrimoine mondial à protéger.

Traduisez « à faire » par… Enfin vous avez compris. J’avais beaucoup de respects pour les femmes à ma façon. Ok, j’étais le salopard de service qui allait les plaquer dès le lendemain mais je faisais tout pour que ce moment soit le plus facile à vivre possible et pour ça j’avais l’habitude d’envoyer Maria ou Erik pour leur annoncer la mauvaise nouvelle. Tout ça pouvait être pris comme une attitude de macho fini mais, en réalité, j’avais besoin d’elles pour vivre. Et pour m’amuser aussi…

Je pouvais voir tout l’intérêt que portait Luke à ma profession et à la manière dont je gérer tout ça. Je n’avais pas peur des fans hystériques et je n’avais pas non plus de garde rapprochée comme on pourrait le croire. Pourquoi ? Bonne question… Peut-être parce que je me croyais immortel.

-Ben en général, j’ai de la chance… A d’autres moments, un garde du corps intervient. Pas un à moi parce que je n’en ai pas mais celui de l’un ou l’autre rockstar qui se trouverait à proximité.

A vrai dire, je comptais souvent sur la chance. Parce que ça faisait longtemps que je croyais que je dominais la chance et que je la soumettais à mon bon vouloir.

Pour ce qui était des journalistes, ils étaient mon passe-temps préféré. Même si ce petit jeu pouvait parfois m’offrir de très mauvaises surprises comme avec Snyder. Rien que parler journalisme me faisait grimacer de dégoût en repensant à mon altercation avec Jake. C’était aussi suffisent pour me rappeler mes putain de crampes… Luke, lui, les détestaient depuis que l’un d’entre eux avait harcelé un acteur qu’il protégeait.

-Wow… Faut pas t’emmerder, toi… Ni emmerder ton protégé…, dis-je levant les sourcils de surprise devant la violence dont pouvait être capable Luke.

Ouais, les journalistes étaient des emmerdeurs… C’était bien connu. Toutes les stars seront certainement d’accord avec nous. Mais bon ça faisait partie du jeu. Reste à savoir bien jouer. Comme moi.

Et je crois que les journalistes seront le cadet des soucis de Luke quand il devra surveiller Cash. Le guitariste avait déjà bousillé une télé, ce qui n’était pas une grosse surprise pour moi. J’affirmai à Luke que c’était monnaie courant chez The Lightening de casser des trucs.

-Héroïne… Cocaïne… Lithium… Euh… Un peu de tout…, dis-je en comptant sur mes doigts avant de regarder à nouveau Luke. Mais je crois qu’ils n’ont pas besoin de ça pour casser des trucs. Ils sont comme ça… Une bande de gosses livrés à eux même avec un paquet de thunes dans les poches. Mais ne t’en fais pas, Cash n’a jamais vraiment été violent avec un être humain. Juste avec les objets. Enfin, d’après ce que je sais…

Des gosses livrés à eux même avec un paquet de thunes en poche… Pourquoi ma propre phrase se répétait-elle d’elle-même dans mon cerveau ? Je secouais la tête pour faire disparaitre cette idée avant de finalement m’assoir au sol en face de Luke en grimaçant un peu. Putain de crampes…

Luke avait le sourire pendu aux lèvres au fur et à mesure de notre conversation. On en vint au fête qui pour moi était un sujet tellement lié à The Lightening qu’il était impossible de ne pas passer dessus. Luke adorait ça pour décompresser et, chance pour lui, il n’avait plus de petite-amie.

-Tant mieux, t’a bien fait de rompre sinon tu te serais emmerdé, dis-je en rigolant.

J’étendis mes jambes sur le sol m’appuyant contre le bus alors que Maria était à quelques mètres de nous appuyer, elle aussi, sur le bus des roadies. Elle nous regardait enfin après de longues minutes d’ignorance… Alors c’est tout naturellement que je lui rendis la pareille en la niant et en continuant de regarder Luke.

-Puis, tu finiras bien par retrouver une petite-amie, un jour, dis-je en haussant les épaules. Je te déconseille les secrétaires, elles sont trop focalisées sur leur boulot. Je sais pas ce que ton ex faisait comme métier…

La pique était destinée à Maria dont je vis le visage s’assombrir du coin de l’œil. Après coup, j’envoyai un clin d’œil rapide à ma secrétaire pour me faire pardonner. Et puis, je faisais d'une pierre deux coups en redirigeant la conversation sur Luke et sur ce qu'il avait fait avant d'être embarqué dans ce merdier.

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Luke Werner
Luke Werner


Messages : 412
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 32
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: le garde du corps d'Howard Stone
Song: Higway to hell - AC/DC


Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé]   Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] I_icon_minitimeMar 3 Nov - 19:44

Welcome In Hell... I'm The Devil Here!

ft. Daniele Ricci


Alors, comme ça, le manager de Roadtramp et d'autres groupes, avait affaire à des femmes quasiment tout le temps.. Je sais pas comment il fait pour ne pas être blasé à force. Je pense que le charme italien marchait toujours, sinon je ne savais pas du tout comment il s'y prenait pour se faire aimer autant des femmes que des fans. Des personnes riches en plus de ça.. Hé ben, sacré Ricci, en tout cas, il ne passe pas inaperçu auprès d'elles, je pense. Il ne doit jamais s'ennuyer. La vie de manager doit être cool comparer à la mienne.. Euh non, je n'avait pas vraiment fait attention si des groupies ou non étaient avec nous dans le bus. Mais, personnellement, je m'en fichait pas mal de ces personnes. Ce qui me préoccupait le plus, c'était la sécurité de Cash, rien d'autre.

Hein? Des groupies dans le bus? Je ne m'en était même pas rendu compte. Merci pour l'information. Je serai plus vigilant avec Cash et les autres, dorénavant. Mais, c'est pas compliqué de bosser avec des femmes? Je pourrai pas moi, je supporterai pas leurs caprices.

Bien sûr que je savais qu'il fallait protéger les femmes.. Même si j'était abonné aux hommes.. Et vous voulez savoir? Je préférait passer beaucoup de temps en compagnie des hommes que des femmes et des filles complètement folles, rien qu'en voyant leur idoles. Non vraiment, je ne pourrai jamais prendre la place du manager, ça c'était sur et certain.

Ouais, logique.

C'est curieux qu'il n'ait pas de garde du corps, et si jamais un de ses fans, on ne sait jamais, arrive énervé et l'agresse, comment fait-il pour se défendre?? Curieux et à la fois bizarre.. Oui, ce mec était bizarre.. Mais bon.

J'ai fait l'armée avant d'être garde du corps, alors le respect et la politesse je connais. C'est clair qu'il ne faut pas m'emmerder, sinon je pourrai envoyer la personne à l'hosto ou pire, la tué. Mais je n'en suis pas à ce point-là quand même. Je n'ai encore jamais tué qui que ce soit, et je ne compte pas le faire. Pour après perdre mon job et me retrouver comme un con à mendier dans la rue? Et puis quoi encore?!

Okay... Je vois. Il ne serait pas un peu caractériel ? Par contre, Billy, je ne l'ai jamais vu briser quoi que ce soit. Faut dire aussi que je ne l'ai pas encore vu s'énerver.

Je n'aimerai pas être à la place de l'objet quand les stars de The Ligthening pétait un câble..

C'est elle qui m'a quitté, sous prétexte que je n'était pas souvent avec elle. Mais, je suis désolé, mon boulot me prend beaucoup de temps et elle ne l'avait pas bien saisi.

Ou pas. De toute façon, je n'était pas encore pret à avoir une relation avec une autre fille. Tant que la gonzesse ne comprendra pas que mon boulot passe avant elle, ça ne marchera jamais entre nous.

Ben pour ça, pas de soucis. Je n'aime pas les secrétaires, sans vexée la votre, bien sur. Elle bossait en tant qu'animatrice dans un zoo. Ouais, j'en retrouverai une c'est sur. Mais pas pour l'instant.

Ça ne me faisait plus rien de repenser à mon ex. C'était sa faute si j'avait rompu. Qu'elle ne revienne pas me voir ou ça risque de partir en cacahuètes.. Je ne savais pas depuis combien de temps on était en train de causer, mais je n'allais pas rester là pendant des heures encore.. Bah, tant qu'on ne m'appelle pas..

© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1794
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé]   Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] I_icon_minitimeMer 4 Nov - 20:13


Welcome In Hell... I'm The Devil Here!

ft. Luke Werner


Ben apparemment, Luke ne s’était pas rendu compte qu’il y avait des groupies dans le bus des roadies. Bon, c’est vrai qu’entre les coiffeuses et les maquilleuses, difficile de voir lesquelles étaient des groupies. En tout cas, il ne semblait en avoir rien à faire d’elle sauf si jamais elles s’en prenaient à Cash.

-T’en fait pas, les groupies qui sont dans le bus ont été triées sur le volet par… Moi, en partie…
, dis-je un grand sourire aux lèvres. Aucune d’entre elle n’est un vrai danger… Je crois…

Bon ok, je les avais choisies uniquement sur leur physique et sur leur style mais bon… Jusqu’ici, elles n’avaient pas posé de problème. Le pire pour Cash, c’était pas les groupies, ni même les fans. Le pire pour Cash c’était Cash.

Pour ce qui était de savoir si c’était difficile de bosser avec des femmes, là c’était une toute autre question.

-Hmm… Ça dépend, je suppose… Il y a pas beaucoup de femmes managers et je ne bosse pas souvent avec des femmes hormis Maria… Qui est, entre nous, très compétente. J’aime bien travailler avec des femmes, c’est vraiment différent qu’avec les hommes. Puis faut dire qu’elles ont des atouts non négligeables
, dis-je en souriant de toutes mes dents.

Enfin apparemment, les filles, c’était pas le truc de Luke. Sans mauvais jeu de mot, bien-sûr. Il semblait avoir une dent contre elle alors que moi j’adorais leur compagnie malgré leurs défauts.

C’était en tout cas plus mon truc que les journalistes qui étaient pour moi plus un passe-temps qu’autre chose. Luke, lui, il les détestait vraiment. Etait-ce à cause de son petit passage à l’armée ? Aucune idée, même s’il semblait dire que les valeurs de l’armée n’était pas vraiment les même que certains charognards de journalistes. En tout cas, il avait un petit problème de tempérament le Luke parce qu’il disait être prêt à tuer si on l’emmerdait trop. Wow… Je reculais d’un pas sans vraiment m’en rendre compte. Ouais, j’avais eu mon compte avec Snyder pour le coup…

-Euh…, dis-je avant de me reprendre tout de suite et de sourire. Si tu tues quelqu’un tu ne finiras pas à la rue mais plutôt en prison… En tout cas, si je t’emmerde un jour, préviens-moi à l’avance. Je ne compte pas finir à la morgue si vite, dis-je sur le ton de la blague – même si au fond, je pensais vraiment ce que je disais.

Impulsif le Luke ? Sûrement un peu quand même. En tout cas, il avait du tempérament. J’aimerais pas être un fan quand il est dans le coin en tout cas.

Ensuite, on en vint à The Lightening et à leur tendance à la destruction. Si Cash était caractériel ? Bah, bonne question… Casser des trucs c’était sa façon de s’exprimer, je suppose. Faut dire j’étais pas vraiment psy… Et puis, je m’en foutais au fond des états-d’âme de Cash.

-Je sais pas s’il est caractériel… On l’est sûrement tous d’une certaine façon
, dis-je en haussant les épaules.

Une réponse digne de moi quand je ne savais pas répondre. Parce que même si je savais pas, je devais répondre un truc. Même un truc vague, ça marchait.

Si Cash avait déjà montré tout son potentiel à Luke, ce n’était pas le cas de Billy dont le garde du corps n’avait pas encore vu brisé quoi que ce soit. Ah ben, il allait être servi le pauvre.

-Ça te rassure si je te dis qu’un Cash contrarié c’est rien à côté d’un Billy en colère ? A mon avis, il ne faudra pas longtemps avant que tu vois tout le potentiel destructeur de Lighter. Si Cash peut détruire une télé, Lighter peut détruire un hôtel pour des raisons pas vraiment dramatique. Izbel est peut-être space, mais Lighter, lui, il a vraiment un sérieux problème…

Est-ce que j’essayais de faire peur à ce pauvre Luke ? Non, je disais juste ce qui était. Mais c’était drôle de pouvoir le lui dire et de voir ce qu’il en pensait. Il avait dû voir Lighter dans un bon jour…

Après ça, on en vint – en faisant quelques détours – aux anciennes relations amoureuses de Luke. Je m’étais permis d’envoyé une pique à ma pauvre secrétaire qui semblait maintenant écouter notre conversation. La dernière femme qui avait quitté le garde du corps de Cash l’avait fait parce qu’il travaillait trop. Ouais, c’était peut-être une raison valable… Je suis pas forcément expert en relation longue alors je pouvais pas juger. Bon, il aimait pas les secrétaires… Aux mots de Luke, je regardai vers Maria qui semblait désapprouvé de la tête, un peu déçue parce que disait Werner. Je lui envoyais un regard rassurant et un clin d’œil, sans sourire, histoire de faire comprendre à Maria de ne pas s’occuper de ce que Luke disait. Je ne m’attendais pas à ce que Luke dise ça, en réalité, il m’avait pris de court…

-Elle est vexée… Mais c’est pas grave, au moins je suis sûr que tu n’en t’en approchera pas. Je n’aimerai pas qu’elle soit distraite de son travail, dis-je en souriant.

Puis Luke préférait les animatrices de zoo. J’en avais jamais vu de ma vie – donc jamais testé…

-Ouais ça viendra. Puis, mieux vaut le célibat’ parfois, crois-moi. Pas de contraintes, pas de disputes.


Encore un regard vers ma secrétaire qui me montrait sa montre. Ouais, je sais, il va bientôt falloir reprendre la route. Je souris à Luke.

-Si tu veux un jour faire un bout de chemin dans le bus de Roadtramp, fait-moi signe. Je t’arrangerai ça ! Ce sont des gars super, tu devrais bien t’entendre avec.

C’était une manière pour moi de montrer à Luke que je pouvais vraiment tout permettre à qui je voulais. Qu’en fait, c’était moi qui dirigeais tout ici.

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Luke Werner
Luke Werner


Messages : 412
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 32
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: le garde du corps d'Howard Stone
Song: Higway to hell - AC/DC


Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé]   Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] I_icon_minitimeVen 6 Nov - 14:47

Welcome In Hell... I'm The Devil Here!

ft. Daniele Ricci


Alors comme ça, c'était lui qui les avaient recrutées.. Effectivement, c'était compliqué de deviner qui était une groupies, parmi la grande équipe que formait The Ligthening, et puis avec les coiffeuses, maquilleuses, costumières et j'en passe, c'était impossible de savoir. Enfin, personnellement, je m'en foutait des groupies et je changeait rapidement de sujet de conversations, car bon, parler d'elles ne me réjouissait pas. Cela avait le dont de m'agacer. Ce n'était pas ça qui m’intéressait le plus, depuis que j'était avec Billy, Cash, Liam et les autres.

Si vous le dites.

Soupirais-je à nouveau en regardant le manager. Je ne savais pas comment il faisait pour rester aussi calme quand il parlait à la fois des groupies et des rockstars. A croire qu'il avait été élevé QUE par des femmes.. Ouais surement même, vu comment il m'en parlait. Pourquoi est-ce qu'à chaque fois, les hommes que je rencontrait, me parlait de nanas à tout bout de champs? Il n'y avait pas que ça dans la vie, merde! Je lui avait demandé comment s'était, le fait de bosser avec des femmes. Sa réponse m'avait convaincu.

Ah, je pensais. C'est vrai que je n'en connait pas beaucoup, des managers femmes. A croire que le boulot de manager, ce n'est pas fait pour elles. Ça dépend de quels atouts vous parler.

J'avais ma petite idée, cependant. Est-ce que c'était la même qu'il avait en tête? Mouais certainement. Ou pas d'ailleurs. Le tuer lui? Pourquoi voudrais-je assassiner le manager de Roadtramp? N'importe quoi ici.. Je ne m'énervait que si on m'emmerdait ou qu'on ennuyait mon protégé, mais sinon, je n'étais pas comme ça dans la vie.

Je sais très bien. Mais, il n'y a rien à craindre. Je n'ai pas l'intention ni l'envie de vous tuer. Pourquoi ferais-je ça?

Demandais-je surpris. C'est vrai que je lui avait dit que je pouvais tuer si on venait à trop me chercher, mais il n'avait aucun soucis a se faire. Je ne voulais pas aller en taule, et puis quoi encore?! C'est là ou Ricci se trompait. J'avais déjà vu Ligther en colère, lorsque je l'ai débarassé d'un fan un peu trop excité. Mais jamais au point de détruire quoi que ce soit, pas comme Cash..

J'ai déjà vu Billy en colère, mais pas au point qu'il détruise du matériel, pas comme Cash. Si c'est comme ça qu'ils sont, ça promet.. Et qui paye les dégâts quand ils ont décidés de tout foutre en l'air ?

Oui qui ? Certainement pas les roadies qui voyageaient avec nous, mais alors qui? Le manager ou l'organisateur du concert? Bah, j'en savais foutrement rien et je préférait ne pas savoir. Ils ont du en casser des trucs.. Ça promettait..Merde, quel con. J'avais vexée la secrétaire de Daniele en disant que je ne les aimait pas, ces femmes-là. Mais je n'avais rien contre elle.. Ce n'est pas de ma faute si elle l'avait mal pris après tout.

Pour ça non, il n'y a pas de risque que je m'en approche, en effet. Je suis désolé si je l'ai vexée, ce n'était pas le but.

J'avait entendu un coup de sifflet venant du bus de The Ligthening, apparemment on allait repartir pour la prochaine ville de la tournée. Je ne voulais pas courir derrière le bus !

C'est clair. On est jamais emmerdé en tout cas.

Lui disais-je en souriant. Je ne pouvais pas rester a lui parler, il fallait que je remonte dans le bus si je ne voulais pas le louper. Puis, avant de partir, il me disait que si je voulais faire un bout de chemin dans le bus de Roadtramp, je devais lui faire signe. Oh ben, pourquoi pas. Si je vois que la situation empire dans notre bus, je n'hésiterai pas, encore une fois.

D'accord, ça marche. Désolé, Daniele, mais je vais devoir y aller, si je ne veux pas courir derrière le bus, parce que je l'aurai loupé..

Avant de lui tourner le dos pour remonter dans le bus, j'attendait sa réaction. Si réaction il y a bien évidemment.

© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1794
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé]   Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] I_icon_minitimeVen 6 Nov - 18:38


Welcome In Hell... I'm The Devil Here!

ft. Luke Werner


J’aimais les groupies et j’aimais les femmes en général. Dommage, d’ailleurs, comme je le disais à Luke, qu’il n’y avait pas plus de femmes manager. Ça mettrait un peu d’ambiance. Lui en conclu que c’était parce qu’elle n’était, sans doute, pas faite pour ce métier. Je haussais les épaules, pas vraiment sûr que ce soit la cause.

-Disons que c’est plutôt la société qui n’est pas encore prête à avoir des femmes managers et non l’inverse. Je suis sûr que plein de femmes seraient compétentes pour ça.

Maria m’avait plusieurs fois prouvé qu’elle pouvait très bien faire un très bon boulot de manager. Je crois plutôt que certaines personnes les empêchent de faire leurs preuves de peur de se faire voler la vedette. Je connais certains managers masculins qui n’arrivent pas à la cheville de ma secrétaire.

Bref, il fallait aussi dire que j’aurais voulu plus de femmes dans le métier parce qu’elles ont des atouts qui me plaisaient et afin d’être sûr que Luke et moi parlions des mêmes atouts, je lui envoyais un grand sourire éloquent. Ouais je parlais d’atouts physiques que seules les femmes peuvent se vanter d’avoir.

Plus je parlais avec Luke, plus je commençais à cerner sa personnalité. Il avait clairement quelques problèmes de tempéraments. Quand il m’avoua parfois avoir envie de tuer quelqu’un, j’avais reculé un peu sans en avoir vraiment conscient. C’était pas vraiment contre Luke, c’était sûrement une des séquelles de mon interview avec cet enfoiré de Jake. Enfin bon, Luke me rassura en disant qu’il n’aurait aucune raison de me tuer… Ouais, ben, certains en ont apparemment.

-Bah… On sait jamais…, dis-je en souriant pour partir sur le ton de l’humour. Il paraitre que je dépasse les bornes parfois.

J’aimais dépasser les bornes, en fait parce que, pour moi, je n’avais pas de bornes. Tout m’était permis.

Puis on en vint au protéger de Luke et à son cinglé de chanteur. Si Luke n’avait encore jamais vu Billy casser quelque chose, il n’avait certainement pas vu le chanteur en colère. Mais d’après lui, si, mais pas encore assez pour qu’il casse des trucs.

-Oh, ça tardera pas… Il finit toujours par casser des trucs, dis-je non sans sourire rien qu’en pensant aux dégâts que MTI devrait avoir affaire tout au long de la tournée.

Luke se demandait qui pouvait bien payer tous ses dégâts. Bonne question, Luke !

-Tout dépend où a lieu les dégâts et comment son fait les contrats avec les hôtels et les salles de concert. Si Lighter casse quelque chose, ça peut soit être la maison de disques qui paye. Donc dans ce cas-ci, MTI. Soit Lighter et la maison de disques. Soit Lighter tout seul. Il y a parfois une enquête pour savoir qui est responsable et qui doit payer. Tu n’as donc rien n’à craindre si Cash casse une télé et que tu es dans le coin.

Tout c’est trucs-là, c’était l’expérience qui me les avait enseignés. Et puis, faut dire que je m’y connaissais un rien en truc juridique… Ne me demander pas pourquoi…

La conversation devint ensuite plus privée et ça fini par atterri en pleine figure de Maria qui n’avait pourtant rien demandé… Ma faute… J’avais lancé le truc, j’étais un peu coupable. Bah, elle finira par me pardonner… Luke s’excusa et je souris en faisant signe que c’était bon. Une chose était sûre, on était d’accord sur le célibat’.

On siffla du bus de The Lightening. Qui avait sifflé? Cette bille de Lenny, sûrement. C’était sa petite manière à lui de faire croire qu’il avait la mainmise sur le timing. Comme quoi, on s’illusionne avec ce qu’on peut. Moi, je n’avais pas besoin de ça, si je rentrais dans le bus, j’étais certain que mon groupe allait suivre sans que je fasse le moindre geste – s’ils n’étaient pas déjà rentré, d’ailleurs… Ça s’appelle le charisme, chose que Lenny n’a pas. Maria me montra sa montra et je proposai à Luke de me dire s’il voulait venir rendre visite à mon groupe dans mon bus.

Luke prit donc congé de moi ne voulant devoir courir après le bus.

-Ok, on se reverra à Saint-Louis, sauf si tu décides de changer de bus avant, dis-je en lui souriant.

Je lui fis alors signe avant de me retourner vers mon bus. Maria me rejoignis. La pauvre, elle en avait pris, et je devais avouer avoir une once de remords. Alors, pour me faire pardonner, je pris la bouteille d’eau qu’elle tenait toujours dans ses petites mains.

-Merci, dis-je en lui faisant un clin d’œil.

Elle me sourit et on monta dans le bus. C’était reparti pour des heures de routes…

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé]   Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Welcome In Hell... I'm The Devil Here [PV Luke][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Tournées :: Tournée The Lightening/Roadtramp 1981/1982-