AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Sélection d’ebooks gratuits en français proposée par La Fnac
Voir le deal

Partagez
 

 Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Billy Lighter
Billy Lighter


Messages : 2916
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 28
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé] Empty
MessageSujet: Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé]   Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé] I_icon_minitimeLun 2 Nov - 19:47


Tic, tac... BOUM!!

ft. Cash Izbel


J’étais dans ma grotte, mon minuscule havre façonné à la va-vite dans un bus décidément bien trop petit pour tous nous contenir. Entre le mini-bar, l’allée principale et les sièges avant où discutaient, la plupart du temps, Lenny et le chauffeur se trouvait mon petit coin de paradis, une minuscule « chambre » cloisonnée par des rideaux épais que j’avais ordonné qu’on installe peu après notre arrêt à Oklahoma City. Dedans s’y trouvais ma bouteille d’oxygène juste à côté de la couchette, une boite remplie de divers médicaments, un sac remplis d’habits (les autres se trouvant dans la soute du bus), des canettes de coca alignées au millimètre juste à côté d’une bouteille de vodka et mon flingue, un 9mm que j’avais acheté juste avant la tournée. Le nécessaire pour vivre… Et pour mourir.

J’étais couché sur ce qui me servait de lit me retournant dans tous les sens, peinant à trouver le soleil pourtant bercé par les mouvements du bus qui filait vers Saint-Louis, notre prochaine date. Mes boules quies bien enfoncées dans mes oreilles afin de couvrir le potentiel bruit que pourrait faire les autres ne suffisaient pas à me perdre dans un long sommeil. Rien ne me permettait de déconnecter de ce foutu monde, de ce foutu voyage qui commençait à me filer la nausée et de cette foutue tournée. Quelque chose n’allait pas… Quelque chose que je n’arrivais pas à déterminer… Un foutu mauvais pressentiment qui venait de l’air ambiant, qui se rependait dans tout mon corps. Un sentiment qui devenait intenable et qui me fit m’assoir sur ma couchette. J’enlevais d’un geste brusque les boules quies de mes oreilles. La mauvaise humeur se lisait sur mon visage et j’ouvris la tenture qui me séparait de la lumière qui venait de l’extérieur du bus. De grandes étendues plus ou  moins boisées s’étendaient à perte de vue. Je rapprochais mes genoux de mon torse me recroquevillant presque sur moi-même. Je n’arrivais pas à dormir et je commençais à comprendre pourquoi. On venait de passer la frontière du Missouri qui par extension était aussi celle du Midwest. Des routes que j’avais empruntées en stop ou en bus étant plus jeune afin de fuir l’Indiana. Et maintenant je les reprenais, dans l’autre sens… J’avais une boule au ventre alors que les paysages se faisaient de plus en plus semblables à ceux que j’avais quitté des années plus tôt. Je serrais les dents fermant ensuite la tenture d’un geste sec. Je ne voulais plus voir l’extérieur ! Je ne pouvais plus le voir !! Je voulais retourner en arrière !!!  Retourner à Oklahoma City où tout c’était si bien passé. Où même Moriarty n’avait pas pu entièrement nous briser. Si on allait plus loin, rien n’allait plus aller. Je le sentais. Quelque chose allait foirer.

Je sortis de mon havre bousculant au passage mon flingue qui tomba en bas de ma couchette. J’avais tellement violemment ouvert la tenture qui me séparait des autres qu’elle faillit s’arracher ! Je me mis au milieu du bus.

-Je veux rentrer !!!! Je veux retourner à Oklahoma City !!!!!!!!!!!

Je criais fronçant les sourcils, perdu entre la haine, l’angoisse et la détresse. En dehors de mon havre, toutes les tentures étaient ouvertes et le paysage était partout autour de nous. Foutu Missouri !! Sans plus attendre, je m’empressais de toutes les fermées croisant au passage le regard de Cash. Lui allait me comprendre. Lui devait comprendre ! On était plus proche que jamais depuis notre dernier concert et, pourtant, déjà, je sentais notre symbiose s’effriter. Parce qu’elle était aussi éphémère qu’éternelle. Parce que je me remémorais les paroles de Luke qui m’avaient fait comprendre, sans le savoir, que je ne comprenais pas aussi bien Cash que je pouvais le penser.

-Cash !!! On rentre !!!

Lenny s’était levé complètement abasourdi. Il était déjà suant de stress. Il faisait des signes d’apaisement avec les bras :

-Calme-toi, Lighter.

Me calmer ??? Alors qu’on était aux portes du Midwest ??? Je ne pouvais pas…

-Je veux revenir en arrière !!!

De quelques kilomètres… Des kilomètres si important pour moi, qui pouvaient tout changer.

© Billy Lighter



Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R


Dernière édition par Billy Lighter le Mer 18 Nov - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
Cash Izbel
Cash Izbel


Messages : 800
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé]   Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé] I_icon_minitimeJeu 5 Nov - 11:58


Tic, tac... BOUM !!!

ft. Billy Lighter


Même alors que nous n'étions qu'à quelques centimètres l'un  de l'autre, je ne pouvais pas voir Billy. Il s'était retranché derrière ses tentures et ses couvertures. Et pourtant, alors que j'étais à moitié affalé sur ma couchette qui était juste à côté de la sienne et alors que sa tête devait être à une dizaine de centimètres de la mienne, je pouvais sentir que quelque chose n'allait pas. Qu'il ne dormait pas, qu'il ruminait quelque chose.

Son angoisse m'empêchait de dormir, d'autant que je savais pertinemment qu'il avait à côté de lui de quoi mettre fin à tout ça. Il avait même l'embarras du choix et je pensais bien que c'était ça qui le sauvait. Il n'avait pas encore mis fin à ses jours parce qu'il était incapable de se décider entre se mettre une balle dans la tête et s'endormir à jamais à coup de médicaments.

Et j'avais mes propres ressentis aussi à gérer. Il y avait le sevrage. Cela faisait plus d'un mois que j'étais sorti de l'hôpital où j'avais été soigné pour ma crise cardiaque et depuis, je n'avais touché aucune drogue dure. Mais sans cesse, j'avais l'impression de m'éloigner de mon monde, et que la porte, que je pouvais franchir de temps à autre pour me réfugier et me ressourcer, allait un jour se fermer à jamais.

Et en plus, il y avait la Sentinelle...

J'avais de nouveau oublié son nom, mais pas sa fonction. Je l'avais laissé faire une partie du trajet dans notre bus avant de l'envoyer dans le bus des roadies parce que je l'avais assez vu pour aujourd'hui. Et Liam l'avait accompagné dans le bus des roadies.

Je fermai les yeux, essayant d'entrer en communication avec le serpent qu'on chevauchait et dont je pouvais sentir les anneaux onduleux lorsque le bus tournait dans un sens ou dans l'autre. Quand je les rouvrais, je regardais la route par le pare-brise avant, entre Lenny et le chauffeur, essayant d'imaginer les écailles, essayant de trouver l'inspiration que je trouvait toujours sur le dos du serpent.

Je levai le bras et portai ma bouteille de Jack à ma bouche, espérant que cela allait anesthésier l'angoisse de Billy que je ressentais jusqu'ici, que j'allais oublier jusqu'à la présence de la Sentinelle et que j'allais enfin pouvoir entrer en contact avec mon propre monde.

J'en étais à ma troisième longue lampée quand, comme si Billy savait que j'essayais de faire taire ses hurlements dans ma tête, se mit à hurler pour de vrai. Se faisant entendre des autres également, même si c'est à moi qu'il s'adressa en premier.

On devait rentrer, on devait faire demi-tour. Je dégageai mes cheveux de mes yeux pour croiser le regard effrayé de Billy. Ce n'était pas un caprice, ce n'était pas du jeu. Il fallait faire demi-tour. Un seul regard et j'étais convaincu. On devait faire demi-tour.

On devait rester là où tout s'était bien passé, là où l'esprit du Skirvin nous protégeait.

Ce que Lenny disait n'avait pas d'importance.

Je sautai moi aussi, me réceptionnant maladroitement, de ma couchette, ma bouteille à la main. Et je me plaçai front vers l'avant du bus, faisant mur avec Billy. Le reste du groupe restait interdit, attendant avec appréhension de savoir ce qui allait se passer. The Lightening, ça avait toujours été Billy et moi. Les autres avaient bien sûr énormément d'importance. Sans eux, pas de musique. Ils étaient le mortier entre les briques. Mais leurs caractères se faisaient littéralement bouffés par les nôtres, gouffres insatiables.

-Demi-tour...

Contrairement à Billy, je ne criais pas. Je n'avais pas besoin de crier. La plupart du temps, je n'avais même pas besoin de parler.

J'avais dégagé les trous noirs qu'étaient mes yeux et Lenny détournait clairement le regard pour ne pas s'y perdre.

Je posai mon bras sur l'épaule de Billy, le soutenant moralement et me soutenant physiquement.

Je sentais que retourner sur nos pas était la chose à faire, même si je n'aurais pas pu donner une raison à cette irrésistible envie ni à cette peur contagieuse qui venait de Billy et qui me disait que plus on se rapprochait de Saint-Louis, plus on approchait du Mal.

Lenny nous faisait face à présent, mais la transpiration qui dégoulinait le long de son visage et de son t-shirt trahissait le fait qu'il savait qu'il ne pouvait rien contre nous deux.

Pour l'instant, on se regardait tous les trois en chiens de faïence. Le calme avait la tempête.

© Billy Lighter



Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
Billy Lighter
Billy Lighter


Messages : 2916
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 28
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé]   Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé] I_icon_minitimeVen 6 Nov - 13:58


Tic, tac... BOUM!!

ft. Cash Izbel


Le bus roulait toujours à pleine vitesse vers l’Enfer. Je faisais face à Lenny, complètement paniqué. Les tentures de bus étaient à moitié-ouverte, parfois même presque arraché dans ma folie de ne plus voir le paysage dehors. Je criais de toutes mes forces qu’il fallait absolument qu’on retourne en arrière. Ne serait-ce que de quelques kilomètres pour repasser la plaque du Missouri. Lenny me regardait aussi transpirant que stressé. A part que dire de me calmer, il ne disait rien en rapport avec ce que je disais. Ce qui me fis crier plus fort pour qu’on m’entende vraiment.

Tout le monde regardait la scène, sauf le chauffeur qui était concentré sur la route. Il filait, tout droit, vers ce foutu Midwest. Il nous y enfonçait chaque seconde un peu plus.

Je me perdais de plus en plus dans l’angoisse qui commençait à me rendre dingue. Une angoisse qui diminua d’un cran quand je sentis la présence de Cash juste à côté de moi. Il demanda à faire demi-tour, parlant ainsi la même langue que moi, comprenant ce que Lenny ne semblait pas comprendre. Le manager était face à un mur nommé The Lightening et son visage marquait une inquiétude à des années lumières de la mienne. Il détourna son regard de nous alors que je sentais toujours le poids du Midwest sur mes épaules. Mais j’avais Cash avec moi, alors c’était tout de suite moins lourd. Je m’agitais quand même continuant de crier qu’il fallait s’arrêter. Des agitations qui cessèrent quand mon guitariste posa son bras sur mes épaules.

-Il faut qu’on retourne en arrière, Lenny !!

Il ne répondit pas tout de suite, se grattant l’arrière de la tête. Il cherchait les bons mots et je serrais les dents.

-On ne peut pas… On a plein de dates qui nous attendent et on ne peut pas les annulés juste parce que vous voulez revenir en arrière…

Il se mangeait la lèvre alors que je sentais que je ne pouvais plus tenir. Lenny venait de nous condamné à voyager vers l’Enfer. Lenny voulait me tuer. Il cherchait ma mort. Il cherchait notre mort, à tout The Lightening. Il avait peur de faire pâle figure devant BSC et, pour éviter ça, il était prêt à nous sacrifier. Je me crispais malgré le soutien de Cash dont la présence emplissait tous les bus autant que mon infatigable angoisse. Les autres n’osaient pas bouger… Ils n’osaient même pas cligner des yeux. Le temps était comme suspendu après la réponse négative de Lenny.

Je regardais Cash d’un regard qui mêlait le désespoir et la colère. Pas contre lui, contre Lenny, contre ce foutu Midwest. Dans un geste désespéré, alors que j’avais l’impression que notre mur à Cash et à moi faisait face à un vent qui se faufilait entre nos joints craquelés, je pris une bouteille de vodka qui trainait pas loin de moi.

-JE VEUX RETOURNER EN ARRIERE !!!!!!!

Et je lançais la bouteille vers Lenny qui l’évita de justesse. La bouteille alla se briser sur le pare-brise du véhicule.

© Billy Lighter



Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
Cash Izbel
Cash Izbel


Messages : 800
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé]   Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé] I_icon_minitimeSam 7 Nov - 17:19


Tic, tac... BOUM !!!

ft. Billy Lighter


Tous les deux face à Lenny, énorme crapaud suant qu'il fallait convaincre afin de retourner sur nos pas pour ne pas finir en Enfer, j'avais l'impression que plutôt que de ralentir, la cage de métal dans laquelle nous étions prisonniers fonçait vers l'avant, de plus en plus vite. Je ne savais pas ce qui nous attendait au détour de cet anneau du serpent de tarmac que nous chevauchions, mais je savais au plus profond de mes tripes que quelques chose n'allait pas. Qu'on se rapprochait de quelque chose qui puait la mort.

Le serpent sinueux que dessinait la route était sensé me sauver, avait dit Adriana alors que j'étais cloué sur un lit d’hôpital par une crise cardiaque provoquée par l'ennui. Mais là, pour le coup, j'avais l'impression que c'était tout le contraire. Quelque chose clochait dans l'itinéraire.

Et c'est là que Billy hurla, crispant tous les muscles de mon corps et me faisant sursauter quand la bouteille qu'il balança se brisa contre le pare-brise, le fendant du même coup. Le chauffeur braqua brusquement, surpris lui aussi et je me retrouvai projeté contre la couchette de Billy, le chanteur lui-même tombant sur moi.  Mais le chauffeur repris le contrôle du véhicule et Lenny se mit à vociférer de peur, sans que je puisse être capable de comprendre ce qu'il disait. Il avait été lui aussi brusquement projeté sur le côté.

Tout ce que je savais, c'était que Billy avait raison.

Il fallait retourner en arrière.

Ou faire un détour.

Mais pas continuer tout droit.

Alors que le bus se redressais sur la route, le mouvement fit tomber le Glock de Billy sur moi. Mon épaule accusa le choc et l'arme se retrouva à terre à côté de moi.

Et Lenny continuait de crier.

-C'est un piège...

J'avais murmuré ça sans savoir où était exactement le piège. Mais Billy devait avoir entendu mon murmure, crispé qu'il était tout contre moi alors que le choc, la surprise et la force centrifuge du bus qui était à nouveau sous contrôle, nous empêchait de nous relever et nous gardait l'un contre l'autre, ses cheveux de feux se mêlant à mes boucles de ténèbres.

Où était le piège ? Au bout de la route ? Ou résidait-il dans l'arme que j'avais à portée de main ? Ou l'arme était-elle justement l'objet qui changerait toute la donne ?

Ma main se posa sur la crosse, mais sans la tenir vraiment. Elle n'était que posée dessus, indécis que j'étais.

Je tournai la tête vers Lenny, passant mon bras libre autour de Billy. Comme si, plus proches on était, plus en sécurité on était. Et je tournai la tête vers notre manager.

-Lenny, il y a un piège...

Contrairement à Billy, je ne hurlais pas. Je n'en avais pas besoin, mon ton recelait toute l'horreur qui nous attendait.

Quoi qu'on choisisse de faire.

On était piégés.

© Billy Lighter



Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
Billy Lighter
Billy Lighter


Messages : 2916
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 28
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé]   Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé] I_icon_minitimeDim 8 Nov - 21:52


Tic, tac... BOUM!!

ft. Cash Izbel


Le bruit de verre qui éclate résonna dans tout le bus. Ce son désagréable était la seule et dernière chose que j’avais trouvée pour essayer de me faire entendre par notre manager. Une longue fissure éventrait le pare-brise du bus. Je voyais cette fissure comme une porte de sortie bien trop étroite pour pouvoir m’y faufiler et m’enfuir. Elle se dressait là, sinueuse, comme une carotte devant un âne. Elle me narguait cette fissure car elle savait que sortir me serait impossible.

En une fraction de seconde le monde se secoua. Le chauffeur, surpris, braqua un énorme coup et mon corps fut projette sur Cash qui avait lui-même atterri contre ma couchette. Je n’avais pas poussé le moindre cri me laissant projeter, sans résistance, sur mon guitariste. Mes yeux étaient fermés et mes idées tourbillonnaient dans ma tête au rythme effréné du bus qui cherchait à se stabiliser. J’entendais Lenny crier sans le voir. Sa peur résonnait alors que la mienne étaient toujours bien présente. Parce qu’on roulait toujours… Tout droit… Vers l’Enfer…

Le bus se stabilisa pour revenir droit sur la route. Mon cri avait échoué. J’avais échoué. Ce bus infernal ne s’était pas arrêté. Il n’avait fait que gripper en chemin mais il était maintenant à nouveau droit et rapide. Et il filait vers notre destin tragique.

Je n’avais toujours pas bougé de ma position terrassé par ce qui nous attendaient et par les cris incessants de Lenny qui perçaient mes oreilles. Malgré ses bruits aigus, j’entendis mon 9MM tomber. Le bruit de métal tombant sur le sol du bus. Etait-ce notre billet de sortie ? Etait-ce cet objet qui allait nous aider à arrêter notre course effrénée vers notre mort ?

« C’est un piège… » Mes poils se hérissèrent alors que j’affichais maintenant une expression horrifiée. Un piège ? Où était-il ? Devant nous ? Derrière nous ? Autour de nous ? Etait-ce tout cela à la fois ? L’énigme était trop vaste et manquait de variable. Le scénario était hors de ma portée…. Hors de mon contrôle.

Je sentais toujours le corps de Cash tout contre moi cherchant des yeux ce piège. Le bras de mon guitariste se posa autour de moi alors que Cash, d’une mystique qui me faisait trembler de peur, répéta à notre manager que qu’il y avait un piège. Lenny regardait Cash avec un regard inquiet. Il y eu un moment de silence. Un moment suspendu ou Lenny était comme coincé entre notre réalité et la sienne. Incapable de nous rejoindre. Il affirma qu’il n’y avait rien… Que c’était notre imagination et nous ferions bien de ne plus rien casser au risque de nous tuer… Il n’écoutait pas… Ils n’écoutaient jamais…

Ma main se posa sur celle de Cash qui elle-même était posée sur mon arme qui était, pour moi, l’objet salvateur. Parce que je ne voulais pas mourir demain au bout de cette route.

*Cela veut-il dire que tu veux mourir aujourd’hui ?*

-Non, je ne veux pas…

J’avais dit cela tout haut, sans crier mais avec un timbre rempli d’angoisse. Je sentais Cash indécis, ne tenant pas fermement la crosse de mon 9MM. Alors que moi, j’avais déjà choisi. Dans une pulsion, je pris le flingue de la main fébrile de Cash ne voyant plus d’autre issus et je me relevai d’un bond pour le brandir aléatoirement vers Lenny puis vers le chauffeur.

-Arrête le bus !!!

Mon regard était toujours horrifié autant par notre destin que par l’instant présent. Je ne regardais que le flingue que je tenais de mes deux mains tremblantes. Et alors que je l’avais pris pour un objet salvateur, une terrible réalité vint à mon esprit : était-il là le piège ?  

© Billy Lighter



Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
Cash Izbel
Cash Izbel


Messages : 800
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé]   Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé] I_icon_minitimeMer 11 Nov - 15:00


Tic, tac... BOUM !!!

ft. Billy Lighter


Non, je ne veux pas...

Les mots de Billy qui ne semblaient avoir aucune attache avec le monde extérieur. Ce monde hostile et effrayant dans lequel nous étions coincés. Ce monde auquel ni lui ni moi n'arrivions à nous adapter. Ces mots flottèrent dans l'air, incompréhensibles pour tous. Sauf moi.

Parce que je ne voulais pas non plus. Je ne voulais pas affronter ce qui nous attendait là-bas. C'était inégal. Nous n'allions rien pouvoir faire parce que ce qu'il y avait là-bas nous dépassait. C'était quelque chose d'impalpable. C'était l'endroit où le passé et le futur allaient entrer en collision, créant un nouveau Big Bang qui signifierait la naissance d'un nouveau monde.

Et la fin de celui-ci.

Lenny était la seule chose qui nous empêchait de faire demi-tour, d'éviter cette horreur. Et ma main était sur la crosse de l'arme de Billy.

Tout pourrait être très facile.

C'était trop facile.

Mais Billy se laissa tenter. Il attrapa le flingue d'une main ferme. Trop ferme. Crispée. Je pus sentir les muscles de son bras juste avant qu'il ne se relève, étrangement stable sur ses deux jambes. Il m'avait libéré de son poids et pourtant, je me sentais encore plus lourd.

Où était ce putain de piège ?

Billy menaça Lenny et le chauffeur et Lenny plaça les mains devant lui en signe d'apaisement, tétanisé et incapable de dire quoi que ce soit, pas même de signaler au chauffeur d'obéir à l'ordre du chanteur.

J'allais me relever, essayer de faire baisser son arme à Billy, quand le chauffeur se retourna pour voir se qui se passait... Et vis la canon du Glock pointé droit sur lui.

Mes yeux s'écarquillèrent.

Et le bus partit en vrille.

PAN !

Billy voyageait chambré ! C'était la première pensée qui me vint à l'esprit. Billy gardait son 9mm chambré en permanence. Prêt à tirer. La balle attendant paisiblement le jour où le chanteur poserait le canon sur sa tempe et appuierait sur la détente.

Un nouveau bruit de verre brisé avait éclaté pratiquement en même temps que la détonation. Je ne savais pas si Billy avait pris une vie, je ne savais pas s'il avait voulu vraiment le faire ou si c'était le mouvement du bus qui l'avait fait appuyé sur la détente.

De toute façon, tout était terminé.

Billy tomba à nouveau sur moi et je le protégeai de mes bras dans un geste réflexe. Son visage était dissimulé par mes bras et j'avais replié le mien entre la nuque et l'épaule du chanteur. Nous étions toujours piégés, incapable de bougé et emporté dans le mouvement du bus. On rebondit plusieurs fois avant un brusque choc qui fit tout s'arrêter.

Je restais crispé autour du chanteur, tétanisé. Je n'avais aucune idée de comment allait les autres, et ça n'avais aucune importance. Toute ma concentration consistait à protéger mon meilleur ami de toute menace qui pourrait essayer de l'atteindre maintenant.

Mon cœur battait vite, trop vite, et de façon irrégulière.

Mais il allait tenir le coup.

Et s'accorder sur celui de Billy qui battait tout aussi vite. Frères que nous étions dans la peur que nous ressentions.

© Billy Lighter



Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
Billy Lighter
Billy Lighter


Messages : 2916
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 28
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé]   Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé] I_icon_minitimeSam 14 Nov - 14:16


Tic, tac... BOUM!!

ft. Cash Izbel


Je tenais fermement l’arme dans mes mains la braquant sur Lenny, puis sur le chauffeur. Et je ne savais pas où tirer car les ennemis que je visais étaient aussi dangereux qu’invisibles. Le visage horrifier de mon manager ne faisait que renforcer la pression que j’exerçais sur la crosse du mon 9MM. Devais-je tirer pour que tout s’arrête ? Devais-je appuyé sur la détente pour arrêter l’allure du bus ? J’avais la possibilité de le faire, mais c’était trop facile… Je n’avais qu’à appuyer… Ça rendait tout plus facile. Un simple geste… Bien trop simple… Et ce sentiment que tout allait partir en vrille que je ressentais depuis qu’on avait passé la plaque du Midwest continuait de me ronger de l’intérieur…

Le chauffeur se retourna. Fixa le flingue… Et le bus dérapa violemment. Et comme pour me défendre contre des fantômes, j’appuyais sur la détente… Et le reste ne fut qu’une suite de bruit. Du verre qui casse, des objets qui tombent, des gens qui crient… Je ne voyais plus rien parce que je bus dérapait dans tout le sens me faisait fermer les yeux. Et mon petit cœur se serra…

*Qu’as-tu fais, Billy ?*

La voix dans ma tête était accusatrice. Elle me pointait de son doigt invisible. Elle me regardait avec des grands yeux qui me blâmaient. Avais-je tué quelqu’un ? L’idée même me hantait. Mes actions guidées par la peur avait peut-être fait des dégâts irréversibles. Le flingue était le piège… Le flingue était le piège…

*Et tu es tombé dans le piège !*

Je fus projeté sur Cash alors que les secousses incessantes m’avaient fait lâché mon flingue. Le corps du guitariste était crispé ses bras me protégeant. Je me réfugiais dedans alors que mes deux mains étaient plaquées sur mes oreilles. Je ne voulais plus entendre les cris, plus entendre les bruits de verres, plus entendre les voix dans ma tête. Cash était le mur qui me séparait du vacarme. Ses battements de cœurs étaient le seul bruit sourd que j’entendais à travers mes mains. Ils résonnaient dans ton mon corps alors que les miens étaient aussi rapides. J’étais mort de peur… Je n’osais plus bouger. Et je ne bougeais plus.

Tout comme le bus… Qui avait finalement arrêté sa course après une dernière grosse secousse. Le silence… Un lourd silence s’installa alors que mes mains s’éloignèrent de mes oreilles. Etait-il tous morts ? Un frisson d’horreur parcourus tout mon corps.

*Tu les as tous tués, Billy !*

-Non !!!

Je rouvris les yeux brutalement alors que mon corps était endolori à causes des coups et des secours. Ma respiration était très rapide et je ne me rattachais qu’à la vie qui se dégageais de Cash. Lui vivait !!

Mes yeux étaient grands ouvert. Les fenêtres étaient endommagées, certaines étaient cassées. Le bus avait fini sa course contre un poteau de signalisation au milieu de ce paysage semi-boisé. Lenny me regardait, assis dans un coin, transpirant et pétrifié de peur.

-Cash !!! Ils sont morts !!!

Je les voyais vivants. Je les voyais péniblement se relever. Mais, quelque part, j’avais tué quelque chose… Et encore une fois, j’étais incapable de savoir quoi. Ma respiration était très forte et j'étais pris de petit spasme de terreur. J’étais toujours contre Cash, essayant, péniblement, de faire face à la réalité.  

© Billy Lighter



Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
Cash Izbel
Cash Izbel


Messages : 800
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé]   Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé] I_icon_minitimeLun 16 Nov - 17:12


Tic, tac... BOUM !!!

ft. Billy Lighter


Le chaos, quelque chose qu'on ne connaissait que trop.

Cette impression grisante de désorientation, cette brusque montée d'adrénaline et cette question qui reviens sans cesse.

Where do we go ? Where do we go now ?

Sans jamais pouvoir deviner la réponse à l'avance.

Puis, le monde s'arrêta de tourner, littéralement, nous laissant au sol, groggy. Je me demandais où j'étais, qui j'étais. Le réponse me vint, double, perturbante.

Je suis le Shaman, le serpent. Je suis l'exilé.

Je suis un guitariste, un junkie, un fou.

Pour seuls repères, je n'avais que les battements de mon cœur, et ma respiration. Puis, brusquement, Billy se remis à respirer.

Sauvés. Nous étions tous les deux sauvés. Parce que l'un ne pouvait être sans l'autre.

Et alors, un cri, une plainte, la voix grave que je connaissais si bien, emplie de panique. J'ouvris les yeux, que j'avais gardés fermés jusque-là, m'imprégnant de tout ce que je pouvais ressentir, sans voir. Peu importait l'horreur dans laquelle nous nous étions brièvement mis, le piège dans lequel nous étions tombés. Alors que le chaos s'était installé, pour moi, seule avait compté la monté d'adrénaline, cette douce désorientation qui nous éloignait de ce monde dans lequel nous vivions.

Mais cet orgasme spirituel passé, ne restait plus que les dégâts que nous avions faits.

Cash !!! Ils sont morts!!!

Mais lui n'étais pas mort. Je sentais la chaleur de son corps, l'odeur de sa sueur. Il était vivant et bien vivant.

Alors... Où était le problème ?

Je secouai la tête. Billy semblait incapable de se relever, pétrifier, tous ses muscles tendus, en totale opposition avec le mien, détendus, satisfait, comme après avoir fait l'amour ou avoir pris une dose d'héroïne.

Je parcourus le bus du regard. C'était bel et bien le chaos, et il semblait que j'étais le seul à m'y sentir comme un poisson dans l'eau. Le seul qui ait encore la tête sur les épaules.

Lenny suait.

Les autres musiciens se relevaient, groggys, essayant de rétablir une certaine normalité à la situation. Un homme devait se tenir debout, un bus devait rouler sur la route... Un flingue devait être sécurisé.

Pas dans le monde de The Lightening.

Je murmurai à l'oreille de Billy, tout en regardant Lenny.

-Ils le sont depuis longtemps...

Le chauffeur, notre manager, nos musiciens, tous étaient morts depuis longtemps. Ils étaient morts le jours où ils avaient signé pour nous suivre.

© Billy Lighter



Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
Billy Lighter
Billy Lighter


Messages : 2916
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 28
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé]   Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé] I_icon_minitimeMer 18 Nov - 17:05


Tic, tac... BOUM!!

ft. Cash Izbel


La suite de bruit sourd avait fait place au silence. Un silence insoutenable dont j’étais coupable. J’avais choisi le flingue, j’avais choisi le piège. Et mes yeux horrifiés regardaient les dégâts que j’avais provoqués. Le bus sans dessus-dessous, et les gens… Les gens morts… Même si leurs yeux étaient ouverts, ils étaient morts quelque part. Et c’était moi qui les avais tués.

Je criais, à Cash, seul être vivant, seul personne que je n’avais pas touché, le crime que j’avais fait. Appuyé contre mon guitariste, je n’osais pas bougé alors que tout le monde se relevais pour constater les dégâts. Le chauffeur semblait comme traumatisé et j’entendais sa respiration jusqu’ici. Une respiration rauque et plaintive qui me torturait. Mon seul point d’attache était Cash, seul être calme dans le bus du chaos. Et je ne bougeais toujours pas, je ne parlais plus non plus. Seuls les battements de mon cœur, les contractions de mes muscles et mon expression horrifié prouvait que j’étais vivant.

Lenny se rua sur le flingue pour être sûr qu’il ne fera plus de mal. Il m’envoya un regard autant accusateur que remplis de peur. Il ne me dit rien, il restait silencieux, les regards suffisaient. Et je continuais à croire qu’ils étaient morts. Tous sauf moi et Cash. Parce que quelque chose était mort dans cet accident. Notre symbiose ? Notre tournée ? Nos âmes ? La question était trop vaste pour y répondre.

Les murmures de Cash virent envahir tout mon corps. Comme une décharge électrique. « Ils le sont depuis longtemps ».

*Ils le sont depuis le début*

Depuis que The Lightening était né. Depuis que notre quête pour la célébrité avait commencé. Depuis que Cash avait rencontré Billy et que Billy avait rencontré Cash. Telles deux astéroïdes entrant en contact provoquant le Big Bang. Source de vie… Autant que de chaos… Mes lèvres tremblèrent et je serais le bras de Cash. Et c’était trop tard pour revenir en arrière.

Le chauffeur se releva de son siège pour sortir dehors en quête d’une aide extérieure. Il cherchera à remettre le bus sur les rails. Il cherchera à nous mener vers l’enfer coûte que coûte… On était perdu, de toute façon. Il n’y a plus d’échappatoire.

© Billy Lighter



Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé




Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé]   Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Tic, tac... BOUM!!! [PV Cash][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» [UPTOBOX] La Boum [DVDRiP]
» [UPTOBOX] La Boum 2 [DVDRiP]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Tournées :: Tournée The Lightening/Roadtramp 1981/1982-