AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -55%
-30 € sur AUKEY USB C – Station de charge
Voir le deal
24.99 €

Partagez
 

 Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Delfino Alvarez
Delfino Alvarez


Messages : 374
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] Empty
MessageSujet: Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE]   Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 5 Nov - 17:08


Avoid Your Fate

ft. Abel Hudson


Cette tournée de The Lightening aurait dû être un super moment dans ma vie. Je me rappelai le jour où Abel m’avait proposé de venir avec lui sur la tournée et de pouvoir profiter de cette vie complètement farfelue pendant quelques mois. J’avais refusé étant donné le travail que j’avais au Dizzy Warhol. J’avais été triste de refuser mais, en même temps, je me devais de répondre présent à mon boulot de barman parce que ce boulot représentait ce que j’avais réussi de mieux dans ma vie.

Mais tout ça, c’était avant que mes vieux démons ne viennent me hanter. Que tout ce que j’avais construit ne soit pourri par mon ancien boulot. Depuis ma petite escapade aux studios d’Hollywood, j’avais réussi à obtenir deux, trois clients fiables. Mais c’était loin d’être suffisant pour satisfaire le gang. Ils en demandaient toujours plus… Je leur disais que ça allait venir, qu’il me fallait juste un peu plus de temps… Mais un jour, mon ancien « meilleur ami » est venu jusque chez moi pour me dire que je n’avais plus le temps. Il m’avait laissé un ultimatum de deux semaines pour obtenir quelques clients supplémentaires et, avant de partie, il m’a dit : « Tu connais Izbel, non ? Utilise ça comme porte d’entrée. » Depuis, je ne dormais plus… Oui j’avais bien pensé à Cash mais, après la crise cardiaque qu’il avait faite devant moi, je ne voulais pas être celui qui lui vendrait sa dose fatale. Pour le gang, avoir les membres de The Lightening comme clients c’était un honneur et c’était bien pour ça qu’ils me poussaient à vendre à Izbel.

Mais c’était maintenant ma vie qui était en jeu… Donc je n’avais pas vraiment le choix…

J’ai donc rassemblé mes économies et je me suis envolé pour Saint-Louis. C’était l’endroit où allait se passer le prochain concert de The Lightening. Le plus cher, c’était bien sûr, l’hôtel. Plusieurs sources de mon gang avait été chercher bien loin pour savoir dans quel hôtel allait se rendre le groupe et, bien sûr, c’était l’un des plus cher de la ville… J’ai loué la chambre la moins chère mais elle restait quand même à un prix élevé pour un simple barman. Heureusement, c’était une belle chambre, un luxe largement suffisant pour un petit gars qui a vécu dans l’Eastside toute sa vie.

Cela faisait un jour que j’étais ici et le groupe n’était pas encore arrivé. Le concert n’était pas pour tout de suite et les groupes avaient l’habitude d’arriver qu’un ou deux jours à l’avance. Pendant le temps qu’ils seraient là, je n’avais qu’une seule mission : approcher Cash et les autres membres tout en évitant autant Billy qu’Abel. Billy parce que je ne voulais pas qu’il me tue et Abel parce que j’avais honte… Je ne voulais pas qu’Abel sache que j’avais repris mes anciennes activités et que, finalement, je ne valais pas mieux que les autres dealers. C’était comme avoir trahi sa confiance lui qui m’avait montré ce que c’était d’avoir un vrai ami.

Ce matin, je me suis levé de bonne heure pour aller déjeuner au restaurant de l’hôtel. Je n’avais pas vérifié si les bus étaient déjà là en me disant qu’il était certainement trop tôt pour ça.  Je m’installai à une table et commandai un déjeuner typiquement américain. Il y avait plus de gens que d’habitude… Beaucoup plus qu’hier… La salle était remplie de gens affamés. Je parcourais l’assemblée des yeux et le style des femmes, notamment, me firent venir à une conclusion qui me fis me lever de ma chaise : ils étaient là ! Et, en effet… A une table, je reconnu Abel… Merde… Je me levai malgré que ma commande soit déjà faite. Je ne regardais plus le roadie de peur qu’il croise mon regard. D’un pas peu assuré, je traversai le restaurant pour me diriger vers la sortie.  

© Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
Abel Hudson
Abel Hudson


Messages : 446
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE]   Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] I_icon_minitimeVen 6 Nov - 13:33


Avoid Your Fate

ft. Delfino Alvarez


On était arrivés à St-Louis tôt ce matin. Je n'avais pas dormi de la nuit parce que je ne voyageais jamais dans le bus des roadies, je suivais toujours ce dernier avec mon Impala remplie de mon équipement. On s'était petit à petit distancés au fur et à mesure qu'on avançait et finalement, j'avais perdu de vue le bus de The Lightening derrière moi. Et malgré les quelques arrêts qu'on avait fait en route à différentes pompes à essences et petit resto-route afin de manger un bout ou boire un café pour tenir le coup, il n'avait jamais réussi à rattraper leur retard.

Mais on ne s'était pas vraiment inquiété. C'était The Lightening et avec eux, les retards étaient monnaie courante.

Et toujours pas de trace de ce fameux bus aux couleurs de « Be Mine ! » une fois arrivés à St-Louis. Le soleil d'hiver tardait à se lever et il faisait plutôt froid. Je portait un pull en laine en dessous de ma veste en cuir et malgré ça, je devais avouer que je me les gelais. Bienvenue dans le Midwest...

On déchargea notre matériel, nous disant que comme ça, quand The Lightening se déciderait à arriver, on aurait plus qu'à s'occuper de monter leurs affaires dans leurs chambres et ce serait terminé, on pourrait retrouver un rythme de travail normal. C'était lors des arrivées et des départs que c'était vraiment éprouvant parce que c'était le rush.

Quand on en eu terminé et que le dernier camion parti pour la salle de concert elle-même où on irait tout monter durant la journée, ce fut l'heure d'un petit déjeuné bien mérité. Le soleil commençait à poindre et on aurait probablement droit à une belle journée ensoleillée bien que pas très chaude.

Je m'installai avec Liam qui commençait, lui qui était habituellement calme, à devenir quand même nerveux parce que le bus du groupe n'arrivait pas. Il s'inventait tous les scénarios possibles et imaginable, mais jamais rien de grave. Un pneu crevé, un arrêt plus long à une des pompes à essence, un problème technique sans grande conséquence au niveau du bus. Mais je sentais bien que ça ne fonctionnait pas. Et sincèrement, c'était vrai que ça commençait à devenir inquiétant. En effet, les gardes du corps voyageaient dans le bus des roadies et non avec le groupe (sauf si le groupe avait envie d'avoir Liam avec eux, ce qui arrivait encore souvent). Après tout, il n'y avait aucune raison que le garde du corps soit avec eux dans le bus qui était un endroit clos. Il devait juste être là pour les accueillir à leur arrivée.

J'essayais de conforter Liam dans ses scénarios de problème technique, de le convaincre que Lenny allait bientôt téléphoner de l'une ou l'autre pompe à essence pour rassurer tout le monde, que ça allait pas tarder. Et qu'au pire, si ce n'était pas le cas d'ici une demie heure, on tracerait la route en sens inverse à la recherche de The Lightening.

Soudain, je secouai la tête. A une table dans le fond de la salle, un homme se leva, copie conforme de Delfino Alvarez. Je fronçai les sourcils. Ça ne pouvait pas être lui... Il n'avait pas les moyens ni le temps de participer à la tournée, même pour un seul concert d'après ce qu'il m'avait dit. Mais quand il partit vers la sortie, j'eus bel et bien l'impression que c'était sa façon de marcher.

Il fallait que j'en aie le cœur net. Alors je m'excusai auprès de Liam et suivis le gars qui était déjà sorti.

J'accélérai le pas alors qu'on se trouvait dans le grand hall de l'hôtel et interpellai celui dont j'étais sûr qu'il s'agissait de Delfino.

-Hé ! Delf ! Delfino!

Je courus les quelques pas qui nous séparaient encore et me retrouvai face au petit latino. Puisqu'il s'agissait bien de lui. J'avais un grand sourire sur le visage, mais en voyant l'expression du sien, le mien s'affadit.

-Ça va, mec ? Je suis content de te voir ! Je croyais que tu savais pas venir...

Mon ton n'était pas un ton de reproche. C'était un mélange d'enthousiasme et de perplexité.

© Billy Lighter












Abel
Revenir en haut Aller en bas
Delfino Alvarez
Delfino Alvarez


Messages : 374
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE]   Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 12 Nov - 19:05


Avoid Your Fate

ft. Abel Hudson


J’étais parti du restaurant comme un voleur en regardant droit devant moi pour ne pas croise le regard d’Abel. S’il me voyait ici, il allait poser plein de questions car je lui avais dit que je ne saurais pas venir à cause de mon travail au Dizzy Warhol. Je n’étais pas un mauvais menteur mais ici, il s’agissait de mentir sur une nouvelle situation qui risquait de durer et durer encore et à la fin, Abel se rendra compte de ce qui ce passe. Je n’étais pas bête au point de croire que je pourrais lui cacher ça longtemps. Après tout, Abel est lié au monde de la musique et est très proches de Billy et Cash, il apprendra vite que je suis redevenu dealer.

Quand j’atteignis le hall de l’hôtel, je croyais être tiré d’affaire alors je ralentis le pas. Je n’avais plus qu’à retourner dans ma chambre et prendre des dispositions pour éviter Abel tout en atteignant Cash. J’étais au milieu du hall quand j’entendis mon nom derrière moi. C’était la voix d’Abel. J’étais repéré… Je ne pouvais plus fuir maintenant. Je m’arrêtai directement et pris une grande respiration pour me donner du courage. Je me retournai vers Abel sans être capable d’afficher le moindre sourire. Alors que le roadie, lui, avait un sourire rayonnant. J’avais entendu à la radio que le concert de The Lightening d’Oklahoma City avait été l’un des meilleurs de la carrière du groupe alors je me doutais que ça déteignait sur l’ambiance chez les roadies ainsi que sur leur humeur. Et puis, ça devait être génial de suivre un groupe en tournée alors je comprenais la bonne humeur de mon ami Abel.

Mon expression qui ne respirait pas la joie suffit à faire faner le sourire d’Abel. Il était content de me voir mais ne passa pas par quatre chemins pour me rappeler que je lui avais dit que je ne pouvais pas venir… Je forçai un sourire pour éviter de paraitre suspect.

-Oui, je vais bien. Le voyage à était long c’est tout. Je n’ai pas l’habitude de prendre l’avion et de voyager.

Pour être tout à fait correct, je n’avais dû sortir de L.A. que quatre ou cinq fois dans ma vie et c’était toujours pour des affaires de drogue. Aujourd’hui, c’était encore le cas. Je ne voyais du pays que quand je faisais de mauvaise chose…

-Je sais… Mais en fin de compte, mon patron m’a offert un congé. Il voulait me récompenser pour mon rendement et comme il sait que je suis fan de The Lightening il m’a libérer le temps des dates à Saint-Louis. Je pouvais pas passer à côté d’une opportunité pareille.

Mon histoire étai crédible mais je m’en voulais déjà de mentir comme ça à Abel. Surtout que je ne savais pas pour combien de temps j’allais pouvoir rester crédible.

-Je suis content de te retrouver aussi vite, ici. Je croyais devoir te chercher dans tout l’hôtel. Il parait que le concert de The Lightening à Oklahoma City était génial, si j’avais pu lire l’avenir j’aurais déplacé mon congé à cette date-là.


Au fur et à mesure que je parlais, mon sourire s’agrandissait. Car malgré tout ce que je devrais cacher au roadie, il restait quand même mon ami et quelqu’un avec qui j’adorai parler musique.

© Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
Abel Hudson
Abel Hudson


Messages : 446
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE]   Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] I_icon_minitimeMar 17 Nov - 11:47


Avoid Your Fate

ft. Delfino Alvarez


Le petit latino me sortit... Un tas de conneries. Est-ce que j'avais l'air si con que ça ? Ne se rappelait-il pas que notre première rencontre s'était faite alors qu'il fuyait des gens vraiment pas recommandables prêt à le buter parce que Delf avait quitté leur gang pour refaire sa vie ? Il était fatigué par le voyage, qu'il disait et son patron avait accepter qu'il soit en congé pour venir voir The Lightening.

Je fronçai les sourcils.

Ce n'était presque pas contradictoire... Je savais à quel point Delfino était fanatique de The Lightening et j'étais sûr que dans ces circonstances, telles qu'il les décrivait, même la fatigue n'aurait pas pu lui faire tirer la gueule comme ça. Et puis rien que de sortir de l'Eastside aurait dû lui faire du bien, de même que d'être loin de ses anciens « amis » qui voulaient maintenant le tuer.

Et puis... Il y avait les marques que Delfino avait sur le visage. Elles étaient pratiquement cicatrisées, mais aucun doute qu'il avait pris sur sa gueule et j'étais prêt à parier que ce n'était pas simplement parce qu'il avait été pris à partie dans une bagarre au Dizzy...

Je l'écoutais attentivement et j'aurais tellement voulu croire à ce qu'il me disait alors que plus il parlait, plus il semblait sûr de lui. Comme si de vieux réflexes lui revenaient naturellement. Après tout, il avait certainement dû mentir très souvent, à sa mère et aux flics. Et le pire, c'était que maintenant comme alors, on ne pouvait pas lui en vouloir de faire ce qu'il faisait. Pour les familles pauvres de l'Eastside, ce n'était pas évident de s'en sortir et pour ce qui était du moment présent... Putain, fallait pas oublier que ces mecs voulaient le tuer !

Alors qu'il me disait qu'il aurait dû déplacer son congé pour pouvoir voir le concert magnifique que The Lightening avait donné à Oklahoma City, je pris mon ami par le coude et le tirai à l'écart, regardant autour de nous. On ne savait jamais que le petit latino ne soit pas venu tout seul. Une fois dans un endroit plus tranquille qu'en plein milieu du hall de l'hôtel, je parlai librement à Delfino.

-C'est eux qui t'ont tapé dessus ?

Je soupirai.

-Ils t'obligent à reprendre ?

Je fis en sorte que Delfino ne puisse pas fuir mon regard, l'attrapant doucement, mais fermement, par les épaules.

-Delfino, je suis pas ton père, ok. Je peux pas non plus savoir ce que tu vis parce que j'ai jamais été dans le cas. Mais est-ce que t'es bien sûr que c'est la bonne solution, faire ce qu'ils veulent ?

Parce qu'après tout, il se mettait peut-être à l'abri de son propre gang, mais qu'en était-ils des gangs rivaux ? Des flics ? Delfino ne méritait pas de finir en taule.


© Billy Lighter












Abel
Revenir en haut Aller en bas
Delfino Alvarez
Delfino Alvarez


Messages : 374
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE]   Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 19 Nov - 18:11


Avoid Your Fate

ft. Abel Hudson


J’avais déballé un tas de conneries à un de mes meilleurs potes. Autrefois, mentir était mon quotidien mais maintenant, j’avais des remords chaque fois que je le faisais. Surtout que là, il s’agissait d’Abel. Quelqu’un que je considérais comme un de mes meilleurs amis. Inutile de dire que des amis de confiance, depuis que j’avais quitté mon gang, j’en avais peu.

Abel me regardait. Ses sourcils étaient froncés. Tout ça, c’était mauvais signe. Je ne savais pas si c’était parce que je parlais sans m’arrêter ou si c’était parce qu’il n’avalait pas un seul mensonge que je lui disais. Faut dire, j’avais été pris de court et je n’avais pas eu le temps de vraiment réfléchir à un mensonge qui tienne vraiment la route. J’aurais tellement aimé venir ici dans d’autres conditions…

Je continuais quand même dans mon mensonge en essayant de sourire, d’être le plus crédible possible et d’énoncer les faits d’une manière banale. Au fur et à mesure, je reprenais mes mauvaises habitudes. Celles quand j’avais à l’époque où mentir était ma seconde nature. J’avais tant de fois menti à ma mère pour ne pas qu’elle souffre, j’avais tant de fois menti aux flics pour me sortir de mauvais pas, j’avais tant de fois mentis à tellement de monde pour pouvoir survivre dans le monde où j’étais né. Au final, avec les années, j’avais commencé à mentir par reflexe, sans remords, parfois même à des moments où ce n’était pas forcément utile. Ce réflexe s’était effrité après que je me sois retiré de mon gang et du monde du deal mais, il semblait que c’était aussi simple que de se remettre au vélo.

Quand je partis sur le concert de The Lightening, Abel me tira par le coude pour nous emmener dans un endroit en retrait. Dans un premier temps, je pris un air surprise, mais après quelques secondes, je compris qu’il se doutait sûrement que quelque chose clochait. Les questions commencèrent à affluer. Je soupirais un grand coup. J’avais oublié que mon altercation avec les membres de mon gang m’avaient laissé des traces sur le visage et que celles-ci n’étaient toujours pas entièrement effacées. J’approuvais de la tête, évitant le regard d’Abel. Il se doutait de trop de chose, le nier m’enfoncerait encore plus.

Je n’osais pas répondre à la question suivante... Il capta alors mon regard en me tenant par les épaules. Je n’avais d’autre choix que de faire face à tout ce qu’allais pouvoir me dire Abel. Voyant que je ne répondais pas, il continua me demandant si c’était bien la bonne solution. Je soupirais encore une fois un grand coup, fermant brièvement les yeux avant de regarder à nouveau Abel.

-Je n’ai pas le choix… Bonne solution ou pas, c’est la seule que j’ai…


Depuis que j’avais quitté le gang, je m’étais demandé chaque jour combien de temps j’allais pouvoir tenir avant qu’ils m’obligent à replonger ou qu’ils me tuent. J’avais maintenant la réponse.

-Leurs menaces ont été claires… Je n’ai pas le choix. Si je cafte au flic, je serais mort d’une manière ou d’une autre. Je sais comment ça marche.

J’étais dans une impasse. Je parlais d’une manière grave, d’une voix sans espoir.

-Je leur ai promis de gros clients…

C’était pour ça que j’étais ici. J’aurais préféré être ici comme barman comme Abel me l’avait proposé. En fait, j’aurais dû accepter sa proposition… Quitter L.A. avant que ça ne dégénère et retarder l’échéance.

© Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
Abel Hudson
Abel Hudson


Messages : 446
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE]   Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] I_icon_minitimeVen 20 Nov - 13:06


Avoid Your Fate

ft. Delfino Alvarez


Delfino ne m'avait pas menti longtemps. Et c'était tout à son honneur. C'était même la preuve qu'il me faisait confiance, même si là, très sincèrement, je séchais un peu sur la manière de l'aider. Mais je lui étais reconnaissant de ne pas avoir persisté à mentir et mon regard changea, mélange de gratitude et de fierté. Il avait peut-être été obligé de replonger, par peur de ce que son gang lui réservait si jamais il ne le faisait pas, ce qui était plus que compréhensible, mais au moins, il se confiait, ce qui signifiait que, quelque part, il avait quand même envie de s'en sortir.

Mais comment ? Comment j'allais pouvoir faire pour l'aider ? Était-ce seulement mon devoir ? Oui, en tant qu'ami, j'étais convaincu que ça l'était. Mais je ne savais pas si j'avais les capacités pour l'aider. Je ne savais pas comment fonctionnait ce genre de gang. Je venais d'un garage en plein désert, j'étais le fils d'un petit indépendant trop occupé à gagner sa vie afin de pouvoir m'élever pour avoir le temps de faire quoi que ce soit d'illégal. Et je suivais le même chemin.

J'avais lâché les épaules de Delfino au moment où il avait commencé à me dire la vérité. Et il avait terminé en disant qu'il avait promis à ses partenaires de gros clients. Je fis la grimace... C'était chez lui que Cash avait fait sa crise cardiaque et je savais donc que le latino et le guitariste se connaissaient. Sans pour autant avoir un ton de reproche, j'affirmai...

-Alors tu es revenu chercher Cash...

Et je ne pouvais pas lui en vouloir. Il fallait être réaliste. Bien qu'il semblait que Cash ait arrêté toute drogue dure depuis sa crise cardiaque, le guitariste était un junkie. Tôt ou tard, il n'arriverait plus à rejoindre ce qu'il appelait « son monde » de façon naturelle. Il reviendrait vers l'héroïne et des dealers, il en trouverait. Il en trouvait toujours. J'en avais déjà repéré plusieurs qui suivaient la tournée, vendant aux fans tout en profitant des concerts...

On est bien d'accord, ces dealers avaient peut-être d'aussi sombre raisons que mon amis pour vendre leurs saloperies. Mais il y avait une grande différence entre eux et Delfino : je ne les connaissais pas. Et on ne peut pas sauver le monde, même si c'est pas l'envie qui manque. Alors si je pouvais en aider juste un, ce serait Delfino.

Je soupirai. Parce que je voulais l'aider... mais quant à savoir comment...

-Écoute... Tu sais mieux que moi le mal que ça pourrait faire à Cash de replonger. Même si ça arrivera certainement. Mais je suis persuadé que tu ne veux pas que ça arrive. The Lightening est ton groupe préféré et je te connais. Tu n'es pas mauvais.

Et j'admirais en plus le calme de Delfino. J'avais en face de moi un homme qui se savait à moitié condamner à mort et je n'avais aucune idée de comment il arrivait à ne pas devenir cinglé.

-Tu en as déjà ? Des clients ?

Je voulais savoir où il en était. Je ne pouvais pas simplement lui dire qu'il ne pouvais pas vendre. Parce que la situation elle-même n'était pas simple et que je m'en voudrais à mort si Delfino se faisait buter parce qu'il m'aurait écouter. On ne pouvais pas sous-estimer les gars qu'il avait à ses trousses. J'en avais eu un bel aperçu à notre première rencontre. Et les marques sur le visage de Delfino étaient là pour en témoigner.

-Tu veux qu'on essaye de trouver une solution ? Je t'empêcherai pas de vendre en attendant, pour sauver tes miches...

J'étais en train de cogiter à mort...

-On pourrait en parler à Billy...

Je ne savais pas pourquoi, mais Billy Lighter était la première personne qui m'était venue à l'esprit. Il haïssait la drogue. Et je savais, sensible comme il était, que l'histoire de Delfino le toucherait.

© Billy Lighter












Abel
Revenir en haut Aller en bas
Delfino Alvarez
Delfino Alvarez


Messages : 374
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE]   Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 26 Nov - 18:49


Avoid Your Fate

ft. Abel Hudson


Je ne voyais pas d’issues à ma situation. Je n’avais le choix qu’entre dealer et vivre ou ne pas dealer et mourir. Je n’aimais aucune des deux solutions. Personne n’aimerait avoir à faire un choix comme ça.

En parler à Abel avait été très dur parce que j’avais l’impression de l’avoir, en quelque sorte, trahi. Je sentais son regard sur moi et c’était une pression horrible. Il se demandait, au fond, s’il n’y avait pas d’autres solutions sans avoir vraiment d’espoir qu’il y en ait. Il n’y en avait pas, hélas. Je prenais déjà beaucoup de risques en disant la vérité à mon ami. Si ça s’ébruitait, mon gang (moi compris) on serait en danger, les flics risquaient de nous tomber dessus et de nous envoyer tout droit en prison. Je serais considéré comme une balance et je ne ferais pas long feu.

Je révélais à Abel que je leur avais promis de gros clients. Au point où j’en étais, je pouvais bien lui donner cette information. De toute façon, il l’aurait découvert tôt ou tard. Il en conclu que j’étais revenu chercher Cash. Je soupirais en approuvant Abel de la tête. Mes yeux étaient braqués sur le sol. Même si le ton de voix de mon ami n’était pas teinté de reproches, j’avais quand même honte. Cash était mon ami aussi et je ne voulais pas qu’il replonge (si ce n’était déjà fait…). Mais ai-je vraiment le choix ?

Abel disait tout haut ce que je pensais depuis que j’avais quitté L.A. pour venir ici. Que Cash risquait beaucoup s’il replongeait. J’en était conscient mais je n’avais pas le choix. Abel essayait de me rassurer en disant qu’il se doutait que je ne voulais aucun mal à Cash.

-Je ne voulais pas l’avoir comme client… J’ai tout fait pour éviter ça… Mais ils ne m’ont pas laissé le choix. Ils savaient que j’avais des contacts avec Cash et que donc je ne pouvais pas passer à côté…

Je regardais Abel dans les yeux maintenant. On pouvait y voir de la tristesse et du désespoir. Si Cash devenait mon client et qu’il lui arrivait quelque chose, je ne me le pardonnerai jamais.

Mon ami cherchait à savoir où j’en étais. Depuis que j’avais repris, j’avais déjà quelques clients.

-Oui. J’ai fidélisé quelques acteurs. J’en ai aussi vendu à River Moriarty qui semble en acheter pour des amis à lui…

Hollywood était une mine d’or pour trouver des clients mais pas autant que pouvait l’être le monde de la musique et ça je le savais. Je savais que si j’arrivais à vendre à Cash, ça m’ouvrira tout un monde. Ce genre de chose ce sait vite dans le milieu.

Abel me demanda si je voulais trouver une solution sans m’empêcher de vendre pour l’instant. J’approuvai de la tête timidement. S’il y avait une solution, je sauterai dessus sans hésiter. Il réfléchissait et je ne disais pas un mot et quand il me parla de le dire à Billy j’écarquillai les yeux en reculant d’un pas.

-En parlez à Billy ?! C’est signer mon arrêt de mort ! Il me croit responsable de la crise cardiaque de Cash. Je ne pense pas que ce soit une bonne idée. Il va me tuer.

Mourir des mains de son idole c’était peut-être mieux que de mourir de la main de ses pseudos potes. La vérité était que j’avais peur de faire face à Billy…

© Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
Abel Hudson
Abel Hudson


Messages : 446
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE]   Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 3 Déc - 17:18


Avoid Your Fate

ft. Delfino Alvarez


Et bien mon ami n'était pas dans la merde, et ça n'avait rien de marrant. J'avais pleinement conscience qu'on était en train de parler d'une question de vie ou de mort. Je ne connaissais rien à la vie des gangs, ni à quel point ils pouvaient être organisés... Étaient-il en train de nous espionner en ce moment même ? Est-ce que Delfino venait de se compromettre en me disant la vérité ? Putain, j'en savais rien et je me sentais vraiment mal.

Et ce qui me foutait encore plus la haine, c'était que Delfino avait tout fait pour s'en sortir, pour reprendre une vie normale, loin de tout ça. Et ce, d'après ce que je savais, sans vendre aucun de ces enfoirés aux flics. Alors pourquoi ne pas lui foutre la paix et vivre sa vie ? Et ben non, apparemment, ça ne fonctionnait pas comme ça.

Je sentais la colère monter en moi, surtout en voyant le désespoir et la peur dans le regard de mon ami latino. Il était revenu chercher Cash par nécessité mais n'avait aucune envie de le faire.

Et moi, je ne savais vraiment pas quoi faire pour l'aider. J'avais peur de faire une connerie parce que, je n'y connaissais peut-être pas grand chose à tous ces trucs de gang, mais j'en savais assez pour savoir qu'un seul faux pas pouvait mener à la mort de Delfino.

Je lui demandai donc où il en était, pour essayer de comprendre, d'avoir une vision d'ensemble de la situation. Il avait déjà, d'après ce que je comprenais, quelques clients dont River Moriarty que j'avais aperçu de loin à Oklahoma City dans l'hôtel qu'on y occupait. Rien d'exceptionnel à ça vu que l'acteur allait bientôt faire partie du monde de The Lightening, être l'illustration d'une de leurs chansons. Ce qui m'étonnait par contre, c'était qu'il n'avait pas vraiment l'air d'un junkie. Confirmation directe de Delfino qui pensait qu'il n'en achetait pas pour lui-même, mais pour des potes à lui.

Je hochai la tête, n'en revenant pas de ce que j'allais dire.

-C'est déjà ça...

Ça faisait vraiment bizarre de se dire que c'était une bonne chose que Delfino ait récupéré quelques clients importants. Dont un qui, bientôt peut-être, allait faire partie de la famille The Lightening... Mais au moins, c'était peut-être un peu égoïste, Delfino était en sécurité tant qu'il vendait.

Mais pour l'instant, je voyait mal comment Delf pouvait se sortir de ce foutu cercle vicieux. Et le pire, c'était qu'il n'en pouvait rien, si ce n'était d'avoir fait les mauvais choix quand il était beaucoup plus jeune. Mais fallait rester réaliste aussi, même si la réalité était souvent difficile à avaler : quels choix exactement avaient les petits latinos de l'Eastside ? Cette vie était probablement la seule qu'ils connaissaient.

Et la seule solution qui me vint à l'esprit, c'était d'en parler à Billy Lighter.

Solution qui semblait faire aussi peur au petit latino que de se retrouver face à face avec ses confrères.

Je posai ma main sur l'épaule de mon ami et cherchai son regard.

-Billy hait la drogue, je sais ça. Billy hait les dealers qui traînent comme des vautours sur la tournée...

Je marquai une pause et essayai de sourire.

-Mais il y a un truc qu'il apprécie plus que tout : la vérité. Si on lui dit la vérité, ce sera le premier à t'aider.

Sincèrement, la presse pouvait dire ce qu'elle voulait sur Billy Lighter, il n'y avait pas plus généreux que lui.

-Et il ne va pas te tuer...

Au pire, il débarrasserait peut-être, dans son courroux, le petit latino de ce foutu gang qui lui collait aux basques.

-Le staff de The Lightening peut être plus terrible que n'importe quel gang, crois-moi.


© Billy Lighter












Abel
Revenir en haut Aller en bas
Delfino Alvarez
Delfino Alvarez


Messages : 374
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE]   Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] I_icon_minitimeMar 15 Déc - 17:45


Avoid Your Fate

ft. Abel Hudson


Je me sentais vraiment mal par rapport à la situation. J’étais en face d’Abel, à l’abri des oreilles de tout le monde à discuter de toutes ces histoires de deal. Mon ancienne vie n’était plus un fantôme qui me courait après, c’était redevenu ma réalité.

Après sa demande, je lui faisais le point sur les clients que j’avais réussi à obtenir depuis que j’avais repris ces activités dont je ne suis pas fier. Pour l’instant, j’avais quelques contacts dans les acteurs de cinéma. Je pouvais compter River Moriarty qui ne prenait sans doute pas cette drogue pour lui mais pour des amis à lui. La réaction d’Abel à ça montrait dans quelle merde j’étais. Où le grave n’était pas aussi grave que le très grave. Que j’avais des clients et que donc ça me gardait en vie jusque-là. Même si ça voulait dire risquer celle de ceux qui prennent la merde que je vendais. Je sentais qu’Abel était à mes côtés et, en dehors de la honte que je ressentais toujours vis-à-vis de la situation, je me sentais soutenu par mon ami.

Je ne voyais pas d’issue, mon cerveau était bloqué sur un problème sans solution. Abel, lui, faisait de son mieux pour en trouver. Il me sortit qu’il faudrait peut-être en parler à Billy Lighter. J’aurais presque sauté au plafond si je n’avais pas été pétrifié. J’étais désespéré mais en parler à Billy Lighter était du suicide. Je ne pouvais pas troquer la mort pour avoir trahi mon « gang » pour la mort pour avoir déçu Billy Lighter, mon idole. Ma première et dernière rencontre avec le chanteur de The Lightening s’était très mal passée et je ne voulais pas revivre ça en pire. Je donnais tous mes arguments à Abel. Il n’était pas question d’en parler à Billy. Mon ami posa alors sa main sur son épaule ce qui me fit déraidir et reposer mon regard sur lui. Il confirma que Billy détestait la drogue ainsi que les dealers. J’approuvais de la tête. Raison de plus pour ne rien lui dire ! Mais Abel n’en avait pas fini. Il souriait un peu avant de me dire que ce qu’aimait par-dessus tout Billy, c’était la vérité. Que si je lui disais la vérité, il m’aidera. J’hésitais beaucoup. En parlé à Abel avait déjà été très difficile mais en parlé à Billy, qui était une personne que j’admirais, me semblait être une épreuve bien trop compliquée…

-Je ne sais pas…


Abel continua d’argumenter son idée en insinuant que le staff de The Lightening pouvait, lui aussi, faire quelque chose. Qu’ils étaient de toute façon bien plus puissants qu’un gang. Je soupirais ne sachant pas quoi faire. Je ne savais pas si tout ça allait me mener vers une solution ou vers quelque chose de pire.

-Même si Billy Lighter me comprend, je ne serais pas sorti d’affaire pour autant. Pareil si j’ai le staff de The Lightening derrière moi… Ils ne seront pas toujours là. Je finirais toujours par retourner chez moi, dans l’Eastside, et je reverrais toujours mes vieux démons…

Tout ça sera encore pire s’ils savent que j’ai tout cafté à Lighter.

-Puis, si ça le met en danger… Je veux pas être responsable de ça…

J’avais du mal à réfléchir comme il faut. J’avais du mal à savoir si les idées d’Abel étaient bonnes ou non. Je ne savais pas ce que pouvait réellement faire The Lightening pour moi. Je regardais Abel, complètement perdu.

© Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
Abel Hudson
Abel Hudson


Messages : 446
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE]   Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] I_icon_minitimeMer 23 Déc - 20:21


Avoid Your Fate

ft. Delfino Alvarez


Je n'allais pas juger Delfino. Je n'en avais pas le choix. Nous n'avions pas grandit au même endroit ni dans les mêmes conditions et, du coup, nous n'avions pas fait les mêmes choix. Peu m'importait le pourquoi du comment, je savais que Delfino n'était pas un mauvais bougre, loin de là. Il était mon ami et j'étais déterminé à l'aider, sans pour autant être sûr que je pourrais l'empêcher de le faire tuer. Je n'avais même pas conscience qu'en essayant de l'aider, je dessinais moi-même une cible sur mon torse.

Delfino ne rejetait pas cette aide, ni même totalement l'idée de se faire aider par la rockstar Billy Lighter. Mais il ramenait tous mes espoirs au raz-des-pâquerettes, là où me semblait maintenant se trouver la réalité dans toute son horreur. Putain, jamais j'aurais cru que j'aurais un pote qui risquerait de se faire tuer par d'autres gars. Ce n'était pas naturel. Ce n'était pas normal. Je n'avais pas été éduqué dans un milieu où de telles choses se produisaient.

Delfino, bien... Et il savait comment ça marchait. Et il prenait ça avec un calme olympien, vu à travers mes yeux. Il avait l'air angoissé, certes, mais à sa place, je serait clairement en train de pisser dans mon froc.

J'avais maintenant tendance à plus regarder autour de nous que Delfino lui-même. On savait jamais que ses « partons » ait envoyé... je sais pas... des tueurs à gages qui étaient en train de nous espionner à l'instant, un truc comme ça...

Je ne savais sincèrement pas quoi faire.

-Écoute. Je sais pas comment ça marche, je sais pas à quoi ressemble ceux qui pourraient te faire du mal.

Mon regard revint sur le petit latino.

-Si c'est aussi sans espoir que tu ne le dis, alors, on a rien à perdre à jouer le tout pour le tout.

Liam venait d'entrer dans le hall de l'hôtel, ouvrant la porte à double battant du restaurant tellement brusquement qu'il m'avait fait sursauter. Je m'attendais à voir des dealers débarquer n'importe où, n'importe quand maintenant. Putain, Liam !

Il avait l'air de chercher après quelqu'un et quand son regard se posa sur moi, il se mit à courir vers moi. J'accélérai alors le débit de mes paroles, m'adressant à Delfino et fouillant dans la poche de mon jeans en même temps.

-Voilà Liam, il me veut quelque chose... The Lightening n'est pas encore arrivé, il doit avoir décidé d'aller voir...

Je sortis de ma poche les clés de ma chambre d'hôtel et les lançai à Delfino.

-Si jamais tu es en danger, si tu te sens en danger, n'hésite pas à te réfugier dans ma chambre. N'hésite pas à appeler n'importe qui... N'hésite pas.

C'était tout ce que je pouvais dire pour l'instant. Liam était arrivé à notre hauteur et, comme s'il avait oublié sa politesse naturelle, ne fit même pas attention au petit latino.

-The Lightening s'est crashé ! Faut qu'on y aille ! Je trouve pas Luke!

Je comprenais mieux maintenant l'angoisse dans son regard. Quant au mien, l'angoisse qu'on pouvait y lire doubla d'intensité.

-Merde!

Delfino qui allait peut-être mourir, The Lightening qui avait déjà peut-être franchi le pas... Ça faisait beaucoup trop de morts en perspective. Et jamais elle ne m'avait approché d'aussi près depuis la mort de mon père. Ce n'était pas une sensation agréable.

Liam avait déjà passé son chemin, se dirigeant vers l'extérieur, je lui emboîtai le pas, mais toujours tourné vers Delfino.

-On en reparlera!

Puis je me mis à courir.


© Billy Lighter












Abel
Revenir en haut Aller en bas
Delfino Alvarez
Delfino Alvarez


Messages : 374
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE]   Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] I_icon_minitimeMar 5 Jan - 18:00


Avoid Your Fate

ft. Abel Hudson


Abel savait tout maintenant. Il était le seul à connaitre ma nouvelle profession en dehors de mes nouveaux clients. C’était le seul ami que j’avais qui le savait, pour l’instant. Il ne me jugeait pas et c’est ça qui me confirma que j’avais bien en face de moi quelqu’un en qui je pouvais faire confiance. Je savais pas mon expérience dans les rues et dans les gangs que la confiance était quelque chose de rare et précieux.

Il m’avait proposé plusieurs solutions à mon problème. Parler à Billy Lighter de tout ça faisait partie de ses solutions. Je ne voulais pas forcément me frotter à mon idole qui me croyait déjà coupable de la crise cardiaque de son meilleur ami mais Abel vendait bien ce qu’il pensait être une protection pour moi au vue de l’influence qu’avait le chanteur. Malgré tout, j’avais peur que tout ça ne mette en danger d’autres personnes dont Billy Lighter et Abel et je ne voulais pas entrainer d’autre personne dans une situation comme la mienne juste pour moi.

Abel regardait souvent autour de nous. Il avait peur qu’on nous entende et j’avais tout aussi peur que lui. La différence c’était que je vivais depuis des années dans la peur alors que pour Abel c’était quelque chose de nouveau d’avoir la mort aux trousses. Mon ami disait qu’on n’avait rien à perdre. Je ne pouvais qu’approuver fermement de la tête. Quitte à vivre une vie que je ne veux pas, autant tenter le tout pour le tout pour m’en sortir. Avec Abel à mes côtés comme soutien, je me sentais déjà prêt à beaucoup plus de chose que tout seul.

J’avais sursauté quand la porte du restaurant s’ouvrit brutalement pour faire apparaitre Liam Taylor. C’était le garde du corps de Billy Lighter, il était bien connu des fans de The Lightening comme moi. Abel avait lui aussi sursauté comme quoi on avait vraiment pas la conscience tranquille. Je soufflais de soulagement pour ensuite me tendra à nouveau quand Liam fonça vers nous. Il voulait sûrement parler à Abel.

Mon ami parlait rapidement et expliqua la situation. Le bus de The Lightening n’était pas encore arrivé et ça expliquait l’agitation du garde du corps de Billy. Abel me donna les clés de sa chambre d’hôtel à ma grande surprise pour m’y réfugier si jamais je me sentais en danger. Je pris les clés avec un regard rempli de gratitude. Abel était vraiment quelqu’un de bien.

-Je sais pas quoi dire… Merci Abel.

Je mis la clé dans ma poche quand Liam arriva à notre hauteur et nous annonça que le bus de The Lightening s’était crashé.

-Ben merde !


J’avais dit ça en même temps qu’Abel. Il fallait espérer que ce n’était pas trop grave. Liam s’éloigna de nous et Abel n’allait pas tarder à faire pareil. Il proposa qu’on en reparle plus tard. J’approuvai le regardant s’éloigner en courant derrière Liam.

© Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE]   Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Avoid Your Fate [PV Abel][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Tournées :: Tournée The Lightening/Roadtramp 1981/1982-