AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Eddy Cort


Messages : 1841
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Mar 26 Nov - 22:22

J'étais tout seul ce soir... Et je savais que j'aurais du en profiter pour aller voir Cali au Stryge Bar, et me faire offrir des bières pendant qu'en échange, je l'aurais laissé jouer avec mes cheveux, faire des tresses dedans ou des conneries pareilles...

Mais non, comme d'habitude, je ne m'aidais pas moi-même et plutôt que de profiter de ma solitude pour peut-être dire et faire certaines choses que j'aurais jamais aosé dire devant Clepto et les autres, je partis vers le Crazy Ginger... J''étais souvent passé devant sans jamais y entrer... En même temps, on y passait chaque fois qu'on sortait du Stryge déjà morts pétés et plus assez frais et en plus, à cette heure-là, il y avait souvent des bagarres au Ginger... Et on était pas vraiment des bagarreur, mais le groupe savait très bien que si on venait me provoquer, j'étais le premier à me mettre en colère et à d'abord gueuler très fort avant de me jeter moi aussi dans le bordel...

C'était d'ailleurs une des raisons pour lesquelles beaucoup de rockers ou de fans de rock qu'on connaissait avaient déjà passé au moins une nuit dans les cellules miteuses du commissariat du centre de L.A. Mais pas nous... Parce qu'on évitait le Ginger... Même morts pleins, on était juste heureux, prêts à faire la fête, mais on voyait pas trop de raison de se battre. Mais bon... On faisait du metal aussi alors relax quoi...

Mais ce soir, c'était différent... Je me sentais l'âme à explorer les rares coins de L.A. dans lesquels je n'avais pas encore pénétré. Et puis Billy Lighter était bien venu au Stryge Bar... Je ne pouvais pas mourir sans être entré au moins une fois au Ginger... Ni sans avoir été une fois en cellule d'ailleurs...

J'approchai du club. Il était 21 heures, donc ça commençait seulement à chauffer là-dedans, mais gentiment. J'entrai, les sorteurs me dévisageant, mais je correspondait aux critères des clients habituels avec mes cheveux longs, ma veste en cuir pleines de badges et de pin's de toutes sortes.

Je me dirigeai donc vers le bar, regardant autour de moi. C'était à la fois pareil que le Stryge et tellement différent...











EDDY


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eileen J. Kramer


Messages : 1526
Date d'inscription : 04/12/2013
Age du personnage : 21
Localisation : In his arms

Who Am I?
Birth place: Teignmouth - Angleterre
Je suis: Timide, sympathique, généreuse, étourdie.
Song: Imagine - John Lennon


MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Dim 8 Déc - 16:45

Eileen était nouvelle à Los Angeles, elle ne connaissait pas encore bien la ville et le moindre de ses recoins. Néanmoins, elle commençait à avoir quelques repères. Ceci s'arrêtait à la mairie, au centre commercial et la maison de disque MTI. Elle avait envie de fêter on va dire cette première semaine qui s'était déroulée à merveille, mieux qu'elle ne l'avait imaginée dans ses rêves les plus fous. Elle prit le plan et scruta des pubs ou bar pour s'amuser. The Crazy Ginger l'attira. Elle trouvait que le nom sonnait bien, Crazy, Ginger, ça annonçait plutôt de bonnes soirées.

Eileen se prépara. Elle prit une petite douche rapide. Puis, elle s'habilla de façon simple mais chic à la fois. Elle avait un short en jean noir, un tee-shirt blanc avec de la dentelle noire dans le dos pour couvrir le dos nu. Etant donné qu'il faisait chaud, elle ne prit qu'un petit boléro noir au cas où, elle mit de petits escarpins noirs (la base pour une femme), un petit coup d'eye-liner rapide. Ensuite, elle prit son sac à main en cuir, une paire de lunettes de soleil, son foulard en soie fétiche et sortie de son appartement.

Notre brunette anglaise prit un bus pour se rendre dans le quartier des bars et pubs. Le trajet fini, elle marcha jusqu'à trouver le fameux Crazy Ginger. Elle entra à l'intérieur, c'était totalement différent de ces petits pubs anglais qu'elle adorait mais ce n'était pas un endroit laid pour autant. Elle jeta un rapide coup d'oeil et lorsqu'elle trouva le bar, elle s'y dirigea aussitôt. Elle réfléchit un instant à ce qu'elle allait prendre comme boisson, quelque chose de sophistiqué ou de viril ? A en voir la clientèle, la pression devait couler à flot … Ne sachant s'ils faisaient des cocktails ou autre kirs et ne voulant pas de bière de peur d'être déçue, elle vient quand même d'une région renommée pour cela, Eileen se contentera d'un whisky bourbon. Elle avança jusqu'au bar. Elle commanda avec un sourire.

- Un whisky s'il vous plait … Merci !

La petite anglaise regarde rapidement les personnes aux alentours. Beaucoup de chevelus, quelques cheveux courts, les femmes n'étaient pas en majorité. Peut-être aurait-elle mieux fait de choisir un autre bar finalement. Sur ce elle commença à boire son whisky tranquillement.



Thank You
Happiness, no more be sad,
Happiness … I'm glad
If the sun refused to shine,
I would still be loving you
When mountains crumble to the sea,
there will still be you and me
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2170
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Dim 8 Déc - 21:45

Cela faisait déjà un petit moment que je vivais reclus avec Cash chez moi. Lui sortait de temps à autres pour faire diverses courses quand Liam était pris. Mais moi… Non, je ne sortais pas, c’était bien trop dur pour moi. Du moins jusqu’à aujourd’hui.

Ouais, aujourd’hui c’était différent. Je m’étais levé sans avoir la moindre pression, sans avoir la moindre angoisse. Cela faisait des mois que cela ne m’étais plus arrivé. J’avais enfilé un pantalon en cuire assez moulant et un t-shirt à l’effigie de mon propre groupe.

J’avais ensuite mangé ce que je trouvais dans le frigo. Et j’avais fait tout cela avant même que Cash ne ce lève. Il avait beaucoup de mal à ne pas replonger dans la drogue donc je faisais mon possible pour qu’il reste un maximum entre ces quatre murs. Et je devais avouer que ce n’étais pas simple du tout…

Ce n’est que vers la fin de l’après-midi que je ressentis une sérieuse envie de sortir. Waw, est-ce que j’étais entrain de m’améliorer ? Peut-être… Quoi qu’il en soit il fallait absolument que je m’organise une sortie.

Après de longues minutes à réfléchir tout en regardant la télévision avec Cash, j’eu l’idée d’aller faire un tour au Crazy Ginger. A vrai dire, je ne voyais pas bien dans quel autre endroit aller. Le Crazy Ginger c’était mon bar favori !

Mais ce n’est que le soir que je me décidai sérieusement à y aller. Cash s’était endormis devant une émission culinaire et j’appelai Liam afin de lui expliquer la situation. J’enfilai ma veste et griffonnai un mot afin que Cash ne s’inquiète pas. Un simple : « Je suis partis au Crazy Ginger. Ne me rejoins pas ! Billy » suffisait pour qu’il comprenne que j’allais bien et que tout allais bien ce passer.

Liam finit par arriver et je le rejoignis dehors en prenant bien soin de fermé la porte à double tour avec, à l’intérieur, un Cash endormis sans la moindre clé pour sortir étant donné que j’avais pris les siennes et les miennes. Je ne voulais absolument pas qu’il sorte. Il risquait d’être tenté d’acheter de la drogue ou, pire, de me rejoindre !

J’entrai dans la voiture de Liam et il nous conduisit au Crazy Ginger. Il était, bien sûr, indispensable qu’il reste toute la soirée en ma compagnie ! Nous nous garâmes à quelques mettre du bar. J’avais, comme à mon habitude, attaché mes cheveux, retiré mon maquillage et mis mes lunettes de soleil. Ces dernières étant totalement inutiles était donné qu’il faisait maintenant nuit.

Je m’engouffrai dans le bar suivit d’un Liam très attentif. Il n’y avait, pour l’instant, aucun groupe qui se produisait sur la scène mais ça n’allait sûrement pas tarder. Je fixai alors le bar afin de voir si c’était safe de ce côté-là. Je ne pris pas longtemps avant de repérer Eddy Cort. Au moins, il me connaissait et n’allait pas me sauter dessus… Non loin de lui il y avait une jeune fille habillé plutôt légèrement pour cette période de l’année.

Je montrai Cort du doigt à Liam afin de le signifier que j’allais aller par là.

-Salut Eddy.

Je lui fis un léger sourire. Cette journée était vraiment spéciale car je n’avais pas l’impression que quelqu’un allait me tuer dans les minutes à venir… Et je devais avouer que cela me faisait beaucoup de bien.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Dim 8 Déc - 23:04

Ca faisait déjà plusieurs jours que je restais tout seul chez moi le soir, et ce soir c'était toujours pareil. Sauf que là, ça me gavait plutôt de passer encore un soir à rien foutre, ce qui fait que je m'étais décidé à sortir. Je ne savais pas encore trop dans quel bar, et j'allais pas vraiment me prendre la tête là-dessus, décidant que le premier bar que je trouverais sera celui où j'irai. N'importe quel endroit était bon pour moi, même ceux les plus bondés, en fait. Je me foutais pas mal de si les gens venaient en me disant, eh, mais c'est Kayden James ! C'était même plutôt cool.

J'étais pas vraiment sorti ces derniers temps, et il était vraiment temps que je le fasse. Je décidais d'y aller seul – non pas que j'aimais pas les gars, mais il y avait des jours où j'aimais plutôt sortir seul, et voir ce que la nuit allait me réserver. J'étais plutôt du genre à improviser quand je sortais, et franchement, c'était mieux ! Ca avait un côté plus fun de ne pas savoir ce qui allait t'arriver une fois que tu mettais le pied hors de chez toi.

Avant de partir, je pris une douche rapide, me préparant un minimum – j'aimais pas sortir et ressembler à rien. Je fouillais rapidement dans mon placard, pris un simple jean et un t-shirt blanc. En fait, je n'aimais effectivement pas 'ressembler à rien', mais je restais toujours plutôt dans les trucs simples. J'enfilais mes chaussures, ma veste en cuir noire, je pris mon portefeuille et mes clés, et j'étais parti.

Je conduisais dans les rues de L.A. Pendant un petit moment, avant de voir l'enseigne d'un bar où j'étais déjà allé pas mal de fois – le Crazy Ginger. Une fois garé, je rentrais rapidement dans le Crazy Ginger, cherchant des yeux un endroit où je pourrais aller – avant de voir Eddy Cort et Billy Lighter au bar. Putain, ce qu'il me fallait, en fait ! Je me rappelais qu'Eddy m'avait parlé de sa rencontre avec Billy, mais ça m'avait quand même surpris, dans le sens où je m'étais pas vraiment attendu à les croiser. Je m'avançais donc vers eux, souriant légèrement. Je remarquais aussi une femme pas loin, qui avait l'air d'être seule. Je me fis la remarque intérieurement de l'inviter à nous joindre si elle restait seule.

« Hey, Billy, Eddy ! C'est cool de vous voir par ici ! »

Je pris un siège au bar et me commandait un verre de vodka. Je commençais pas la soirée de manière très soft, mais bon, je crois qu'au fond, je le faisais jamais vraiment. J'avais toujours été comme ça, et je savais ce que je valais niveau alcool. Enfin, je savais que j'allais pas non plus mettre seulement 5 minutes à le boire, ce qui restait donc un bon moyen de commencer la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 1841
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Lun 9 Déc - 15:28

J'étais tout seul, dans un endroit où je débarquais pour la première fois (et étant natif de L.A., je ne pouvais m'empêcher d'en avoir un peu honte). Mais j'étais pas le genre à rester seul très longtemps. Dès que je trouverais quelqu'un avec une tête qui me reviendrait bien, j'allais entamer la conversation. Dans un environnement comme celui-ci, c'était assez simple, suffisait de commencer en parlant musique et c'était assez vite partit!

Je regardais donc autour de moi, sifflant ma bière "calmement"... Enfin aussi calmement que je pouvais quoi. Il y avait en majorité des rocker, purs et durs, vestes et pentalon de cuir moulant, t-shirt moulant ou large, cheveux longs, évidemment... Un peu moins nombreux, parce que la plupart d'entre eux se retrouvaient au Rainbow, il y avait les glam rockers: petits, très minces, cheveux décolorés à l'eau oxygénée, laque, maquillage et vêtements colorés, je trouvais leur style original mais je savais que personnellement, je me voyais mal avec une tenue pareille... Puis il y avait toutes les filles qui gravitaient autour de ces gars mais qui, l'air de rien, avaient le pouvoir sur la plupart d'entre eux: belles, intelligentes, stratège, certaines jouaient les fausses farouches, d'autres, paradaient, d'autoproclamant reines du Crazy Ginger, au moins pour un soir.

Et alors que j'analysais vaguement toute cette foule grouillante qui composait la faune et la flore du Club, quand la porte du Ginger, qui s'ouvrait et se fermait un peu à la manière d'une porte de saloon, attira mon attention. Une jeune femme venait de rentrer, différente de toutes celles qui était déjà là... Pourquoi? Ca m'échappait encore. Sa tenue était à la mode mais il y avait une certaine retenue dedans dans le sens où les couleurs, la forme de ses vêtements restait classique, simple et classe. Enfin bref, elle était jolie sans se prendre la tête quoi et ça, c'était le genre que j'adorais.

Elle alla s'installer et bar, commanda un whisky et je souris, tout en arrêtant de la suivre des yeux. Elle avait un accent qui sonnait à mes oreilles comme snob mais que je n'arrivais pas à situer. En fait, je devais avouer que mon monde s'arrêtait aux limites de L.A....

J'attendis quelques minutes: elle était seule, et je voulais savoir si elle allait rester seule. Et si c'était le cas, j'aurais peut-être trouver quelqu'un avec qui passer la soirée et aussi avec qui j'étais sûr que même plein à mort, je n'allais pas me battre.

Et j'étais sur le point de me lever de mon tabouret pour aller demander à la jeune femme si elle voulait pas une bière avec son whisky quand j'entendis mon nom juste derrière moi, prononcé par une voix grave et profonde, reconnaissable entre mille. Je me retournai, oubliant presque ce que j'étais à deux doigts de faire! Il fallait dire qu'être interpellé par une des star du rock du moment, c'était pas donné à tout le monde. Même si je le voyais maintenant plus comme un grand chanteur et un génie au niveau des lyrics que comme une star.

-Hey Billy! J'aurais du parier que je te verrais ici! Ca fait un bail qu'on t'as pas vu dans le coin...

Je disais ça comme ça alors que c'était la première fois que je venais au Ginger. C'était ma façon de lui demander si ce qu'on racontait dans la presse était vrai, s'il était vraiment resté enfermé tout ce temps... Avec Cash en plus... Je me demandais s'ils en avait profité pour écrire de nouvelles chansons, de nouveaux riffs. Si j'étais enfermé avec Clepto autant de temps, c'est probablement ce qu'on aurait fait... En plus de ruiner l'appartement.

Billy était sortit, comme à son habitude, avec un style totalement opposé à celui qu'il arborait sur scène. Cheveux attachés, lunettes de soleil alors qu'il faisait sombre... Mais ça faisait quand même moins "incognito" que la première fois que je l'avais rencontré. Il semblait aller particulièrement bien et sourait, ce qui était peut-être la preuve que ça avançait pas mal au niveau composition.

J'allais justement lui poser la question quand de nouveau, j'entendis mon prénom et me retournai. Mon visage s'illumina encore plus. Ben décidément! J'avais bien fait de choisir le Ginger! Et déjà, mon regard fut ébloui par un flash qui me surpris. Evidemment, avec Billy et Kayden à deux mètres l'un de l'autre, ça pouvait pas rater, les journalistes et fans présents dégainaient leurs appareils photo. Je n'étais pas habitué à ça et j'avais été complètement surpris. Je clignais encore des yeux parce que des boules lumineuses me dansaient devant les yeux quand je saluai Kayden en lui frappant dans la main.

-Hey Kayden, mon pote! Comment ça va? L'album avance?

J'avais presque pas d'argent, juste assez pour quelques bières et pour bouffer le lendemain au KFC ou au McDonald. Tant pis, je bouffrai pas demain... J'interpellai le barman et commandai trois bières! Quand il les amena, j'en tendis une à chacun des chanteurs...











EDDY


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eileen J. Kramer


Messages : 1526
Date d'inscription : 04/12/2013
Age du personnage : 21
Localisation : In his arms

Who Am I?
Birth place: Teignmouth - Angleterre
Je suis: Timide, sympathique, généreuse, étourdie.
Song: Imagine - John Lennon


MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Lun 9 Déc - 16:08

Eileen buvait son petit verre de whisky bourbon tranquillement. Il ne servait à rien de se presser. Elle voulait prendre son temps et profiter, il y a peut-être des personnes convenables ici au final et de toute façon, Eileen a une peur bleue des trous noirs, vous savez quand on ne se souvient plus de rien …

Alors qu'elle contemplait son verre, elle entendit des voix masculine à sa gauche. Il s'agissait d'un Eddy et d'un Billy. Elle ne prit pas la peine de regarder de qui il s'agissait. Pour elle, il s'agissaient de deux personnes lambda en train de profiter de leur soirée, qui ce sont croisées par pur et simple hasard. Son regard resta fixé sur les deux glaçons de son whisky, elle repensa sans savoir pourquoi à son vieux professeur de sciences naturelles du collège. Il faisait sans cesse des références aux iceberg, elle ne sait pas ce qu'il est devenu et ne s'en préoccupe guère à vrai dire.

Elle leva la tête et regarda par-ci par-là ce qui se passait ici, au Crazy Ginger. Eileen adore regarder et observer les personnes. On en apprend énormément sur elles de cette manière. A sa droite se tenait un homme vêtu d'un blouson de cuir et d'un jean délavé et troué. Il avait un longue crinière rousse, au vu de l'état de ses cheveux c'était bien une crinière et non plus une chevelure. Il avait déjà enfilé trois bières depuis son arrivée. Il faisait jeune mais avait l'air d'être assez machiste, apparemment ça n'avait pas l'air d'aller fort, surement des problèmes de couples. Il y avait aussi ses pauvres groupies avide de pouvoir au fond du bar. Elles sont prêtes à tout pour un rendez-vous et plus si affinités avec leur idole … Elle ne comprendra jamais ce genre de filles …
Elle pourrait faire le tour de tout le bar comme ça, mais elle s'arrêta là et mit à boire une nouvelle gorgée de son whisky. C'est alors qu'un brouhaha commença à se faire entendre. Notre jeune anglaise soupira. Il n'y a donc pas moyen de passer une soirée tranquille dans cette ville ? Ce bruit était vraiment désagréable ! Comme si cela ne suffisait pas, en plus des cris qui étaient tellement nombreux qu'ils en devenaient incompréhensibles, s'ajouta des grosses lumières blanches. Pas de doute, ils s'agissaient de flashs d'appareils photos. Elle se retourna alors vers l'entrée et fut immédiatement éblouie, elle revint donc sur son verre de whisky attendant de retrouver une vue correcte. Etrangement, l'attroupement massif de personnes se dirigeait vers sa gauche. Elle se retourna. Ils étaient en train de photographier Eddy et Billy, elle n'arrivait pas réellement à les voir et donc à savoir s'ils étaient connus ou non, mais c'était surement le cas, et un autre brun qui était de dos et ne savait donc pas qui c'était.

La foule se calma légèrement et notre brunette en profita pour boire une gorgée, le risque d'être bousculée par la foule était passé … C'est alors qu'elle entendit le prénom de Kayden, et là comme on dit, ça a fait tilt dans sa tête ! Il s'agissait surement de Kayden James des Bruning Fire, et ça expliquerait pas mal de choses en effet. Eileen appréciait beaucoup leurs chansons, elles correspondaient au style de musique qu'elle écoutait. Alors que tout se passait tranquillement, Eileen se fit bousculée et renversa son whisky. Ni une ni deux, elle se retourna aussitôt. c'est alors qu'elle vit une jeune femme d'à peu près son âge en trains e crier et de faire des gestes brusques, apparemment elle était fan de quelqu'un. Elle n'avait même pas daigner s'excuser, c'est la moindre des politesse, Eileen tient beaucoup au respect de cette dernière. Elle ne pu s'empêcher de le lui faire remarquer calmement.

- Eh vous venez de me faire renversez mon whisky, vous pourriez au moins avoir la politesse de vous excuser ?

La jeune femme regarda Eileen et se retourna aussitôt. Quel culot ! Eileen commanda alors un verre d'eau. Vous imaginez la suite ? Je vais vous le dire tout de même. Une fois le verre d'eau en mains, Eileen se retourna vers l'autre femme et le lui renversa avec un magnifique regard noir.

- La prochaine fois vous vous excuserez surement après avoir bousculer une personne !

Elle esquissa un sourire, puis elle se retourna et commanda un autre whisky. Il y en a qui ont un sérieux problème d'éducation ! Elle souffla pour reprendre son calme.


Thank You
Happiness, no more be sad,
Happiness … I'm glad
If the sun refused to shine,
I would still be loving you
When mountains crumble to the sea,
there will still be you and me
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2170
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Lun 9 Déc - 16:52

Eddy était surpris et content de me voir. Personnellement, j’étais très content aussi. Il disait que cela faisait longtemps qu’on ne m’avait pas vu ici. Sans blague… N’empêche que, lui, je l’avais jamais vu ici… Mais jamais, même avant quand je n’étais pas encore connu et que je venais quasi tous les jours.

-Ouais… Ca fait un moment… J’avais des choses à faire… Mais toi, je t’ai jamais vu du tout ici…

Je souris ironiquement. J’allais continuer la conversation sur un autre sujet qui n’entrainerait pas que je parle de ma réclusion mais une autre voix s’éleva. Une voix que je connaissais. C’était Kayden.

-Salut Kayden. Comment ça va ?

Je l’avais déjà croisé quelques fois dans les locaux de MTI (si peux que j’y allais car la plupart du temps j’envoyai quelqu’un d’autre à ma place pour aller discuter avec Lenny et me rapporter ses réponses). Il fallait dire que j’aimais beaucoup ce que son groupe faisait. C’était bien différent de ce que faisait The Lightening mais il fallait dire que je n’étais pas insensible à leur style de musique.

Mais ce qui était drôle dans l’histoire c’était qu’Eddy semblait bien le connaitre aussi. Décidément, le chanteur de Roadtramp savait s’entourer des bonnes personnes pour espérer percer un jour dans le milieu. Je me demandais bien à quel endroit ils avaient bien pu se rencontrer.

Je les laissais discuter quand des flashs virent nous éblouir. Bordel, les paparazzi ne s’arrêtent vraiment jamais ! Cela m’exaspéra un peu sur le coup, mais je gardais mon calme. Pour le moment… Je pouvais entendre mon nom et celui de Kayden dans toutes les conversations des fans autour de nous. Les gens s’approchai de plus en plus et je pouvais voir que Liam faisait son possible pour que mon espace vital (qui devait avoir un taille assez conséquente) soit respecté.
Les gens causaient et criaient tellement que je ne m’entendais plus penser… Je finis par me boucher les oreilles un petit moment, le temps que la foule finisse, enfin, par se calmer un peu.

-Bordel, on peu jamais être tranquille.

J’avais dit cela tout haut en m’adressant autant à Kayden qu’à Eddy.

Je regardai ensuite les alentour et ne pu m’empêcher de voir une jeune femme déchainée en bousculée celle que j’avais remarquée quand j’étais entré ici. Les gens devenaient vraiment dingues dans ce genre de situation…

Apparemment, la jeune femme brune voulait des excuses qu’elle n’arrivait pas à obtenir. En tous cas c’est ce que je constatais par ses gestes. La « groupie » s’en détourna totalement et se dirigeai dangereusement par ici. Non ! Pas de fan ici ! Pas maintenant !

Et, alors que la jeune fan allait dépasser la barrière humaine qu’était Liam, la brunette lui envoya un verre d’eau en pleine figure. Je ne pu m’empêcher de me marrer. C’était trop bien joué et ça me sauvais par la même occasion d’une fan un peu trop encombrante.

-Bien vu !

Je donnai un léger coup de coude à Kayden.

-Tu devrais inviter cette fille. Après tout, elle le mérite, c’était trop beau !

J’aurais pu le faire moi-même… Mais non… C’était pas mon style ! J’invitai pas des filles inconnues moi…


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Lun 9 Déc - 17:40

N'empêche que, même si je savais qu'Eddy et Billy se connaissaient d'avance, ça m'avait surpris de les voir ici. Et en y réfléchissant, c'était plutôt dingues qu'on se retrouve tous les 3 dans le même endroit – même si, du fait que je trainais pas souvent dans ce bar, je ne savais pas vraiment à quelle fréquentation ils y allaient.

J'avais jamais vraiment parlé à Billy avant. Je l'avais un peu croisé dans les locaux de MTI, mais sans plus. Par contre, je sais que j'avais écouté ce qu'il faisait avec le reste de son groupe, et j'appréciais leur style de musique. C'était complètement différent de ce qu'on faisait avec notre groupe (de toutes façons, on était déjà pas mal en décalage par rapport aux autres groupes du moment, dans le sens où la plupart des groupes en ce moment faisait soit du metal, soit du rock qui s'en approchait), mais c'est justement ce qui m'intéressait. En fait, j'écoutais pas vraiment de groupes qui faisait le même style que le nôtre, on avait des influences diverses et on faisait un peu notre truc avec.

Je tapais dans la main qu'Eddy me tendait avant de répondre à lui et Billy.

« Ca va et vous ? »

Quand Eddy me parla de l'album, j'acquiescais légèrement.

« Ouais, ça va, enfin... plutôt tranquillement, ces jours-ci c'est plutôt bières et foutoir plutôt que boulot... Mais ouais. »

Avant que je puisse dire quoi que ce soit d'autre, je fus surpris par des flashs assez soudains. Et merde... Je me mis intérieurement à espérer que ça ne durerait pas trop longtemps. C'est vrai qu'à y réfléchir, moi et Billy au même endroit, ça devait pas mal attirer la presse, et ça allait les faire vendre leurs journaux du lendemain. Par contre, c'était assez saoulant, à la longue, surtout quand tu voulais passer une soirée plutôt tranquille et hors de tout ça. Je restais calme pour le moment, car tant qu'il n'y avait pas de débordements, ça devrait se calmer plutôt vite ; une fois leurs photos prises, ils devraient être plutôt satisfaits. Ce qui s'était justement passé, et rapidement, ça revenait à peu près à quelque chose de normal.

Je souriais un peu à la remarque de Billy.

« Ouais... Ca s'arrête jamais, c'est pesant à la longue. »

Mais ce soir, c'était resté plutôt soft, ce qui me soulageais pas mal, quand on savait parfois ce que les bars de L.A. pouvaient te réserver si tu étais un mec connu. Et puis, d'un coup, je réalisais que j'avais parlé trop vite. Une des fans présentes, plutôt excitée, se mit à bousculer la fille qui était prêt de nous. Et ça, c'était pas bon... Vraiment pas. Et alors que je m'attendais au pire, je vis la fille qui avait été bousculée lui lancer une verre d'eau dans la figure, et sur le coup, mon premier réflexe fut de rire. C'était excellent ! Et sur le coup, elle nous avait bien aidé.

Je hochais la tête à ce que Billy m'avait dit.

« Tu as raison. C'était tellement cool, elle mérite qu'on lui paye un verre. »

Je me dirigeais donc vers la jeune femme, souriant légèrement.

« Hey, salut. Ca te dirait de boire un verre avec nous ? Disons que tu viens un peu de nous sauver la vie, là, et en plus, c'était trop beau à voir. Au fait, c'est quoi ton prénom ? »

Je n'avais pas pris la peine de dire le mien, parce que de toutes façons, je savais qu'à L.A. (et même au delà), tout le monde le connaissait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 1841
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Lun 9 Déc - 18:44

Apparemment, Kayden se marrait bien avec son groupe! Je souris, content pour lui.

Ca avait vite commencé à monter autour de nous... J'avais déjà vu ça, mais de l'extérieur! Et là, j'étais en plein dans l'oeil du cyclone! Je voyais le pauvre garde du corps de Billy faire barrière entre nous... Enfin entre Billy, Kayden, et les gens... Ca se calma assez vite quand les journalistes présents eurent ce qu'ils voulaient et que les fans eurent bien compris que le premier qui essayait d'approcher trop violemment de Billy, Liam, malgré son visage assez doux, lui ferait la tête au carré.

Mais c'était sans compter sur une groupie qui avait apparemment oublié son cerveau chez elle, entre deux piles de fringues... Elle bouscula la jeune fille qui avait attiré mon attention et qui avait l'air si douce quand elle était entré... Et ben, mon pauvre Eddy, fallait pas trop se fier aux apparences! Quand la groupie fini le visag etrempé et le maquillage dégoulinant, je ne pu me retenir d'éclater de rire puis de m'exclamer, le point lever en Devils Horns.

-YEEEEEEEEEEEEEAAAAAAAAH!!! Bien joué!!!!

On avait tous réagit à notre façon en fait et c'était génial parce qu'on était d'accord pour dire que cette fille avait vachement bien réagit. Liam aussi d'ailleurs vu qu'il s'approcha de la groupie trempée et l'invita à s'éloigner de la jeune femme, s'éloignant un peu avec elle, le temps de la calmer probablement pour ne pas que ça tourne en bagarre de filles.

Sur quoi, Kayden s'approcha de la jeune femme qui avait encore le verre vide en main... Oh cool! Kayden allait se charger de la ramener ici! Il devait gérer vu que c'était Kayden James et qu'il devait avoir l'habitude. Je regardai attentivement la manoeuvre, à côté de Billy, sirotant ma bière à grandes gorgées.

Heu... ouais... Je m'attendais à un truc un peu plus original, mais tant que ça marchait, qu'est-ce qu'on en avait à foutre. Puis il était Kayden James alors il avait sûrement pas besoin de rivaliser d'imaginationb pour attirer l'attention... Moi, c'était l'inverse et je pouvais devenir TRES envahissant si je voulais...

-Ouais viens boire un coup!

Je rappelais le barman et fouillait dans ma poche pour en sortir quelques billets chiffonés.

-Met-lui ce qu'elle veut, mec!











EDDY


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eileen J. Kramer


Messages : 1526
Date d'inscription : 04/12/2013
Age du personnage : 21
Localisation : In his arms

Who Am I?
Birth place: Teignmouth - Angleterre
Je suis: Timide, sympathique, généreuse, étourdie.
Song: Imagine - John Lennon


MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Lun 9 Déc - 19:11

Alors que son deuxième whisky était en cours de préparation et qu'elle s'était retourné, Eileen entendit comme des cris d'encouragement, de soulagement, enfin elle ne sait pas trop mais sa réaction avait l'air d'avoir plu aux trois hommes. Elle ne s'y était pas du tout attendu. Généralement les rockeurs adorent leurs petites groupies d'amour. Pas cette fois. la raison l'emporta. Du coup, notre brunette se retourna, un garde du corps s'était chargé de la folle et c'est tant mieux. Alors qu'elle pensait être de nouveau tranquille et que tout allait rentrer dans l'ordre, quelle ne fut pas sa surprise lorsque le très connu et qu'on ne présente plus, Kayden James vint proposer à Eileen de se joindre à eux. C'était tellement maladroit que cela l'a fit sourire. Comme quoi ce n'est pas parce que l'on est connu que l'on sait inviter une jeune inconnue à boire un avec soi.

- Sauver la vie, carrément ! Je pense que vous auriez pu vous en sortir à vous quatre. Et, comment dire … J'ai horreur que l'on me manque de respect … Je pense qu'elle a compris …

Eileen fit une petite pause et esquissa un petit sourire. Après tout cette jeune groupie complètement déraisonné l'avait bel et bien mérité !

- Et bien, je m'appelle Eileen ! Ravie de faire votre connaissance Kayden James.

Elle n'avait pas encore donné sa réponse, elle avait un peu peur de déranger, qu'ils aient l'impression de lui être redevable de quelque chose, alors que ce n'était pas du tout le cas. Mais étant donné que les deux autres chevelus insistaient plus ou moins pour qu'elle les rejoigne, elle ne pouvait qu'accepter. C'est dans un petit soupir et avec un petit sourire qu'elle répondit à Mister James :

- Et bien c'est d'accord, mais faîtes attention à mon verre alors … Je ne voudrais pas en renverser un de nouveau …

Elle entendit alors le chevelu touffu demander au barman de me servir ce qu'elle voulait. Etant donné qu'elle n'avait pas encore payé son whisky bourbon, les billets gentiment donnés servirent à cela. Du coup, notre brunette se leva de son tabouret et se dirigea vers les rockeurs en compagnie de Kayden et de son verre de bourbon plein cette fois. Elle en profita pour remercier le jeune touffu pour le verre.

- Merci beaucoup pour le verre, c'est très gentil de votre part.

Elle esquissa de nouveau un sourire. A vrai dire, maintenant qu'elle était là elle reconnut le deuxième blondinet. Elle avait entendu le nom de Billy, et ça lui disait quelque chose un blond portant ce nom et étant de plus, très connu … Mais bon sang mais c'est bien sûr ! C'est Billy des Lightening, elle n'a jamais vraiment écouté leur musique mais néanmoins elle les connaissait de nom, c'est déjà ça … Elle se sentait au fond un peu étrangère, dans le sens où ils ne font pas vraiment parti du même monde, mais ils avaient l'air d'avoir les pieds sur terre, la tête sur les épaules et d'être plutôt agréables. Affaire à suivre …


Thank You
Happiness, no more be sad,
Happiness … I'm glad
If the sun refused to shine,
I would still be loving you
When mountains crumble to the sea,
there will still be you and me
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2170
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Lun 9 Déc - 19:54

Kayden avait eu à peu près la même réaction que moi en ce qui concernait les flashs et les fans. A croire que j’étais loin d’être le seul à en avoir marre de tout ce cinéma. Eddy, lui, avait été plus surpris qu’autre chose mais c’était bien normal…

Quand tout fus plutôt calme et que Liam s’éloigna avec cette folle de groupie. Liam, plus loin de moi, je me collai un peu plus au bar par réflexe. Comme si le bar allait me sauver d’un assaut de fan…

Kayden était de mon avis pour inviter la fille à nous rejoindre. Je le laissai faire, un type comme lui devait savoir aborder les filles. Je bus une gorgée du verre de bière que m’avait offert Eddy tout en regardant Kayden à l’œuvre.

Et ce type était… Pas si doué que ça… Mais bon c’était pardonnable… J’aurais peut-être fait mieux, mais sur la longueur je sais très bien que cela finissait toujours très mal… C’était bien pour cela que j’avais envoyé Kayden. Et aussi parce que je n’avais pas envie de voir ma tête dans le journal demain avec le titre : « Une nouvelle conquête pour Billy Lighter ? » ou encore « Billy Lighter sortirai-t-il avec une de ses fans ? ». Tant de rumeur qui peut amener les paparazzi devant chez moi pendant un mois…

Quoi qu’il en soit, Kayden avait été assez bon pour que la fille accepte. D’après ce que j’entendais elle s’appelait Eileen. Eddy l’encouragea un peu et lui paya un verre. Il en avait des thunes le Cort aujourd’hui. Il payait littéralement tout… Et, vu comme il venait de payer le barman il ne calculait rien du tout…

Eileen et Kayden c’était approché de nous et je pouvais maintenant mieux la voir. Elle était brune et n’avait pas le style des groupies du coin. Ni la façon de parler d’ailleurs. Ni les réactions… Je fronçai légèrement les sourcils devant tant de politesse. Est-ce que ça cachait quelque chose ? Le parano au fond de moi (pas si au fond que ça en fait) se disait qu’il y avait un piège quelque part…

-Je suis Billy Lighter et lui c’est Eddy Cort…

Pourquoi je me présentais moi ? Par habitude… Je laissai aller mon regard vers Liam qui était toujours entrain de calmé cette fichue groupie puis je reposais mon regard sur Eileen.

-T’as pas le style, ni la façon de parler d’une fille qui fréquente ce bar… Pourquoi tu es venue ici ?

C’était dingue comme j’avais pu passer du gars super enthousiaste à l’idée d’inviter une fille inconnue qui venait de reclaper une groupie au gars suspicieux envers cette même fille.

J’esquissai quand même un sourire pour ne pas paraitre trop méchant ou impoli.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Lun 9 Déc - 21:10

En fait, dès que j'avais ouvert la bouche, je suis dit, putain, Kayden, t'es vraiment con. Aussi bizarre que cela pouvait paraître, même après être devenu une rockstar, j'avais toujours pas le truc pour commencer une conversation avec une fille – de toutes façons, j'avais vraiment bossé là-dessus, parce qu'en général c'était elles qui venaient vers moi, ce qui fait que j'avais pas à trouver quoi dire pour que la fille me paye attention. Ca venait tout seul, car quand une fille venait d'elle-même, je savais que c'était gagné d'avance, de toutes façons.

« Ouais enfin, sauvé la vie... On se serait démerdé tous seuls, ouais, mais c'était juste une manière de dire que c'était bien marrant à voir. »

Je haussais légèrement les épaules.

« En tout cas, c'est sûr qu'elle l'avais effectivement mérité. Certaines filles sont juste... Irresponsables, quand ça en vient à voir leur idole en vrai. Le respect, ça en devient futile. Désolé que tu aies eu à en subir les conséquences. »

Quand elle se présenta, je me rendais compte qu'elle m'avait vouvoyé ; avant de tilter par rapport à son prénom. Putain, si c'était bien la fille dont Timmy m'avait parlé, d'une, c'était franchement bizarre de la croiser comme ça, avant même que j'ai pu la voir chez MTI, et ensuite, c'était plutôt cool si c'était bien elle. Je ne la connaissais pas, mais rien que par rapport à ce qui venait de se passer, je pouvais dire que c'était une fille qui était plutôt sympathique.

« Enchanté, Eileen. »

Quand elle accepta de se joindre à nous, je souriais légèrement. Bah, j'étais peut-être pas doué pour engager une conversation mais au moins, elle avait accepter de se joindre à nous.

« Bien sûr, je peux comprendre. Au fait tu peux me tutoyer... »

Je savais pas trop comment apporter le sujet 'Timmy' dans la coversation, donc je décidais de juste lui demander. Mais si elle me disait que ça lui disait rien, j'aurais pas l'air con moi, après... Mais, j'avais capté, d'une part, qu'elle avait l'accent anglais, et donc qu'elle était possiblement nouvelle dans le coin, et si elle venait d'être recrutée par Timmy... Ca collait à peu près, mais j'attendais un peu qu'Eddy et Billy se présentent avant de poser ma question.

« Tu es photographe, non ? Tu viendrais pas de te faire embaucher par Timmy Evans ? »

Je savais encore une fois que j'avais pas eu vraiment de tact, mais j'avais tellement envie de savoir si c'était bien elle que j'avais pas spécialement réfléchi avant de parler. Et puis Billy venait aussi de lui poser une question, ce qui fait que je sentais ma question était un peu de trop, mais vu que ça me tournait un peu dans la tête, je l'avais posé plutôt spontanément. Ce qui fait que comme première impression, c'était possiblement pas la meilleure que je donnais...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 1841
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Lun 9 Déc - 21:49

Kayden était revenu avec la fille et le barman s'était servit de mes dollars pour payer je ne savais pas quioi qui coûtait je savais pas combien... Soit... En fait, j'oubliais que j'étais pas au Stryge Bar... Là bas, ils savaient que je ne faisait pas attention, surtout quand y avait de l'action tout autour de moi. Alors ils prenaient les dollars et me rendaient la monnaie juste. Mais ici, au Ginger, ils allaient pas se gêner...

La jeune femme s'appelait Eileen et avait en effet, comme je l'avais remarqué un peu plus tôt, un gros accent anglais. Et Kayden semblait déjà avoir pleeeein de questions à poser... C'est Billy qui nous présenta et je souris à la jeune femme... Un sourire à la Eddy Cort, un sourire de déconneur fini et irrécupérable... J'avais rien d'un séducteur comme Kayden ou d'un mystérieux comme Billy... J'étais juste... moi, Eddy, Metalleux, sobre depuis... Heu... Pas encore sobre. BONJOUR EDDY!

Et après Kayden, ce fut Billy qui s'y mettait avec des questions! Et je le regardai en coin... Heu... Depuis quand il était flic, lui?

-Relaaaax Billy... Il est pas marqué interdit aux filles qui sont pas des groupies sur la porte... Si?

Puis je m'adressai à la fille, revenant brièvement sur "l'incident" du verre d'eau... Sincèrement, j'avais déjà vu pire: deux groupies, une fois, avait voulu s'entre défigurer à coup de tessons de bouteille... Merci à la police de L.A. d'être intervenue à temps parce que c'était bien partit pour la gloire cette fois-là... Et devinez où j'avais vu ça? Ben devant le Ginger...

-Le problème des groupies, c'est qu'elles sont pas toutes intelligentes ni aux petits soins avec leurs idoles... Y en a qui sont juste... Cinglées...

J'achevai ensuite ma bière... Ma deuxième je crois... Oh j'avais encore de la marge. Je fouillai dans ma poche... Il me restait un dollar... Merde... C'était mal barré... Je continuai de fouiller dans mes autres poches parce que j'avais l'espoir d'avoir encore un peu de thune quelque part...

J'arrêtai de fouiller... Tant pis, j'allais faire une petite pause... Billy et Kayden avait déjà posé tellement de questions à la jeune femme que je ne voyais pas pourquoi j'en rajouterais. Alors je me contentai de la regarder en lui faisant comprendre avec une expression amusé que je trouvais que les deux autres en posaient un peu trop, des questions...











EDDY


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eileen J. Kramer


Messages : 1526
Date d'inscription : 04/12/2013
Age du personnage : 21
Localisation : In his arms

Who Am I?
Birth place: Teignmouth - Angleterre
Je suis: Timide, sympathique, généreuse, étourdie.
Song: Imagine - John Lennon


MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Lun 9 Déc - 22:22

Eileen esquissa un sourire. Elle était au milieu de rockstars plus ou moins connues, à vrai dire, c'était assez étrange et inhabituel pour elle. Kayden lui annonça qu'il préférait le tutoiement, ainsi soit-il alors.

- Entendu, va pour le tutoiement, c'est juste une vieille habitude de chez moi à vrai dire …

Spotted : Eileen qui ne se fait pas encore au style tellement américain de Los Angeles. Après avoir repéré et reconnu Billy Lighter, ce dernier confirma son nom. Elle avait vraiment une bonne mémoire. Son comparse rockeur se nommait Eddy, certes mais il ajouta en présentant son ami, son nom de famille et cela donnait Eddy Cort. Inconnu pour Eileen mais il n'avait pas l'air désagréable. Tandis qu'elle essayait de repérer quelques traits de caractère de chacun, le fameux Billy fit de même et fronça les sourcils, pour qui pourquoi on ne sait pas.

- Enchantée Eddy et Billy, moi c'est Eileen au cas où vous n'auriez pas entendu.

Elle sourit histoire de détendre un peu le blond qui néanmoins semblait tendre sur le roux. Trois couleurs de cheveux différentes, trois types de cheveux différents, ils ne se ressemblait vraiment pas du tout. Bref, soudain, Billy et Kayden posèrent tous deux une question quasiment simultanément. L'une plus sympathique que l'autre. Apparemment il y avait quelque chose en elle qui ne plaisait pas à Billy, regrettait-il la groupie ? Peut-être … Elle commença par répondre à la question pas très agréable.

- Tu veux savoir ? En effet, je ne fais pas partie de ce stéréotype tout simplement car je viens d'arriver et ne m'en veux pas si je suis polie c'est une habitude chez moi. Personnellement je trouve que c'est mieux que d'être vulgaire … Pourquoi je suis ici donc. Tout simplement car j'avais envie de sortir un peu et de repérer quelques endroits sympathiques.

Elle termina avec un sourire pour détendre. Eileen ne lui en voulait pas de poser de questions, elle même en posait pas mal à son habitude, mais comment dire il y a une façon de les formuler et là ça manquait cruellement de tact. Notre brunette passa au dessus et fit comme si les questions avaient été posées agréablement. Son regard se posa sur Kayden à qui elle allait répondre. Il avait bien deviné, Timmy aurait-il déteint sur lui ? Elle garda son sourire et répondit de suite :

- Eh bien oui c'est exactement ça ! Il t'a donné plein d'indices ou tu as parfaitement deviné ?

Puis son regard vint se poser sur le dernier le blond aux cheveux très secs. Il avait gentiment dit à Billy de se détendre. Il est vrai que ça frisait la paranoïa tout de même. Puis, Eddy donc, évoqua le cas de certaines groupies pour le moins trop excessive.

- C'est ce que j'ai remarqué ! Complètement folle !

Après ce mini interrogatoire, Eileen pu enfin boire une gorgée de son whisky bourbon tranquillement. Elle posa son regard tantôt sur son verre, tantôt sur un des jeunes hommes alternativement. Déjà qu'elle n'est pas une rockstar, qu'elle se fait questionner voire interroger alors qu'elle vient d'arriver mais aussi et surtout, c'est la seule femme. C'est pas forcément désagréable, mais reste à voir leur comportement envers la gente féminine.


Thank You
Happiness, no more be sad,
Happiness … I'm glad
If the sun refused to shine,
I would still be loving you
When mountains crumble to the sea,
there will still be you and me
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2170
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Mar 10 Déc - 18:36

La jeune fille se nomma à nouveau. J’avais donc bien entendu, elle s’appelait Eileen. Son accent me laissait croire qu’elle venait d’Angleterre. Ou alors qu’elle était snob… Je ne savais pas vraiment… Faut dire que je n’avais rien ni contre les Anglais, ni contre les snobs alors ça allait. J’avais juste un peu de mal de croire qu’une fille aussi polie pouvait trainer au Crazy Ginger.

Après que j’ai posé ma question d’une manière, apparemment, non appropriée, Eddy me dit de me calmer et que le Crazy Ginger n’était pas réservé aux groupies. Mouais… N’empêche que, c’était bizarre. Ce pouvait très bien être une journaliste sous couverture qui cherchait subtilement à nous aborder afin d’avoir des informations sur nous. C’était pour ça que je voulais me renseigner sur l’identité de la jeune femme.

Eddy la félicita et Kayden, lui, posa directement une autre question. Apparemment, il soupçonnait la fille d’être la photographe dont lui avait parlé son manager. En gros, cette pauvre fille était assaillie de questions bien différentes quelque part. Moi, à sa place, j’aurais envoyé se faire foutre les gens qui m’avaient posé autant de question. Mais elle n’était pas moi et elle se mit à répondre.

Elle venait d’arrivé et était venue ici par pur hasard… En fait, elle ne connaissait pas du tout cet endroit. J’étais toujours un peu suspicieux, mais je le fus beaucoup moins quand elle confirma être la photographe dont parlait Kayden.

-Ok, ok… Bienvenue à L.A. alors. Ca fait plaisir que tu sois pas une de ces journalistes qui s'incruste en faisant croire qu'elles sont des fans...

Mon ton s’étais nettement radoucis et mes phrases faisaient beaucoup moins « flic en chasse ». J’esquissais même un sourire qui était adressé à Eileen.

-Ca m’étonne pas que Timmy t’ai engagé… T’es anglaise comme lui, ça doit jouer.

Enfin j'avais conclu qu'elle était anglaise à cause de son accent...

J’achevai ma bière et allumai une cigarette. Je fixai Eddy qui, lui, n’avait posé aucune question. Il s’était plutôt amuser à fouiller dans ces poches…

-T’as perdu quelque chose, Cort ?

Je souriais toujours.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Mar 10 Déc - 19:49

Billy avait l'air plutôt suspicieux au sujet d'Eileen ; et je pouvais comprendre en un sens, parce qu'avec tous les trucs fourbes que la presse était capable de faire, on ne savait jamais. Enfin, moi, j'avais jamais été du genre à trop me méfier, juste à faire plutôt attention à ce que je disais et faisais, en présence de journalistes pas loin. Même si c'était ce que les gens appelaient la 'rançon de la gloire', c'était jamais plaisant de se retrouver à la une d'un magazine pourri ne racontant que des rumeurs sur toi. Même si bon, Billy ne posait pas forcément ses questions comme il fallait. Après j'étais pas vraiment mieux en un sens, donc... j'avais pas grand chose à dire, à ce niveau-là.

Je laissais Eileen répondre à Billy. Ce qui était assez surprenant, c'est qu'elle savait dire les choses tout en restant toujours plutôt polie. Moi, quelqu'un me demande ce que je fous là, je l'enverrais plutôt se faire voir ! Mais bon, apparemment, tant que les gens ne lui manquaient pas de respect, elle avait l'air de rester plutôt calme. Enfin, éviter de te prendre la tête, c'était peut-être mieux, en fait. Car moi, si un mec me parlait limite mal, la plupart du temps ça se finissait en baston, mais ça c'était juste parce que j'avais un caractère de merde, quand on commençait à me chercher.

Quand elle me confirma qu'elle était bien photographe, et embauchée par Timmy, je ne pu m'empêcher de sourire. Yes, j'avais visé juste ! Au moins, même si j'avais pas été hyper doué pour l'aborder, j'étais pas complètement con.

« Aucun des deux. En fait, il a plutôt laissé le suspense pendant quelque temps, j'avais juste deviné qu'on allait avoir besoin d'un nouveau photographe, puis il m'a parlé de toi. »

Je haussais un peu les épaules, avant de finalement commencer à boire un peu. Je laissais Billy et Eddy lui parler un peu, parce qu'apparemment, maintenant que Billy savait qu'elle était photographe, il avait quitté sa parano et s'était décidé à lui parler. Et comme je pense qu'on l'avait déjà pas mal emmerdé avec nos questions simultanées, je pouvais bien arrêter cinq minutes.

Ce qui fait que je me mis à regarder Eddy, qui avait l'air de chercher un truc dans ses poches. Sauf qu'encore une fois Billy m'avait devancé, mais d'un coup je pensais à un autre truc.

« Au fait Eddy, les mecs de ton groupe, ils en ont pensé quoi, de l'enregistrement ? »

Depuis la première fois qu'on s'était vu au studio, je n'avais jamais eu vraiment l'occasion de le revoir, et même si du coup, c'était à son tour d'être questionné, j'étais plutôt curieux de savoir ce que son groupe avait pensé de ce qu'on avait fait quand il était venu dans les locaux de MTI, d'une manière qui m'avait plutôt amusé d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 1841
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Mar 10 Déc - 20:42

La fille, Eileen, avait approuvé que la groupie avait un grain, et je m'étais mis à rire. Je me moquais pas, je trouvais qu'avec son accent, sa voix et son visage doux qui cachait un caractère, à mon avis, bien trempé, ce qu'elle disait sur la groupie prenait une dimension totalement décalée. J'étais loin de me rendre compte à quel point, pour elle, les USA et en particulier L.A. ... Je me rendais pas compte ce que c'était que d'être en dehors du pays et de la ville qu'on connait par coeur. Jamais l'idée de voyager, de voir le reste du monde ne m'avait effleuré, pour être franc.

Puis, tout en fouillant dans mes poches, j'avais suivit vaguement la conversation des trois autres... Si je comprenais bien, le monde était petit... Et c'était ça que j'adorais ici! On faisait facilement de nouvelles rencontres et en plus, c'était facile de garder contact! Suffisait de fréquenter les mêmes endroits ou d'écouter la même musique.

En fait. Donc. Si je remettais mes idées en place. Kayden, Billy et Eileen travaillaient tous pour MTI. Enfin, la jeune femme était nouvelle, et photographe et non musicienne. Et moi, j'avais toujours pas trouvé de thunes... Même en cherchant bien... Et puis c'était Timmy qui avait engagé la jeune femme... C'était qui Timmy, au fait?

-Cool!! Photographe, c'est la classe! Ca veut que tu vas avoir la meilleure place pour voir tous les concerts de Burning Fire!

Et ça, ça m'éclatait parce qu'au point où j'en étais, je me sentais pas encore vraiment faire partie du monde de Billy et Kayden... Même si eux étaient naturellement venus vers moi dès qu'ils m'avaient vu au bar.

Finalement, Billy me demanda si j'avais perdu quelque chose, je fis non de la tête et le grattai la tête, un peu gêné. J'étais même pas encore plein et j'avais usé tout l'argent qui était sensé me servir à trouver de quoi bouffer le lendemain... J'espérais bien que Clepto aurait eu la bonne idée de pas faire pareil ce soir, où qu'il soit... Sinon, on allait devoir faire usage de ses dons pour piquer un peu de bouffe au supermarché...

-Heu... Non... Non... Je...

Puis Kayden me demanda comment les autres avaient trouvé l'enregistrement qu'on avait fait. Et mon visage s'illumina, mon sourire s'agrandit, alors que jusque là, en cherchant dans mes poches, j'avais le visage un peu fermé, ce qui me donnait chaque fois un peu l'air d'un gros râleur. Alors que quand je souriais, je ressemblais au pire des déconneurs.

-Putain-t-aurais-du-voir-la-tête-de-Clepto!!!!!

Je m'étais exclamé d'un coup! Comme si les mots voulaient sortir plus vite que ma bouche ne pouvait les formuler... Je marquai une pause, me calmai, puis repris.

-Il me croyait pas au début... Puis il est passé par à peu près toutes le couleurs avant de me sauter dessus en hurlant que c'était trop génial ce qu'on avait fait! Il resgrette de pas avoir été là. Les deux autres étaient juste sur le cul avec des yeux de merlan fris...

Je regardai la fille et Billy... Ils connaissaient pas l'histoire et étaient peut-être un peu largués...

-En fait on a fait une reprise de Kiss dans les studios MTI... C'était génial! Kayden est génial!

Puis je demandai à Eileen (car après tout, j'étais le seul à pas avoir posé de question)...

-T'as un appareil photo avec toi?











EDDY


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eileen J. Kramer


Messages : 1526
Date d'inscription : 04/12/2013
Age du personnage : 21
Localisation : In his arms

Who Am I?
Birth place: Teignmouth - Angleterre
Je suis: Timide, sympathique, généreuse, étourdie.
Song: Imagine - John Lennon


MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Mar 10 Déc - 21:22

Apparemment Billy Lighter s'était calmé. La réponse qu'avait donné notre anglaise à la question de Kayden sembla le rassurer. Ce n'est pas plus mal. Il ne faut pas croire que ça amuse Eileen de commencer une discussion avec une atmosphère tendue … Il lui expliqua à la suite et rapidement pourquoi il avait sujet, et on peut l'affirmer, à cette paranoïa. En fait, il avait cru que notre jeune anglaise était une journaliste voulant se faire discrète pour obtenir des renseignements. Elle avait déjà donné dans le journalisme en tant que photographe, elle connait le milieu et ce n'est pas le plus agréable qui existe. Il était d'avantage détendu et cela se ressentait dans l'intonation de sa voix. Elle lui répondit avec un léger sourire :

- Ne t'en fais pas, j'ai côtoyé ce monde avant de venir ici et c'est assez stressant et oppressant. Et c'est sans compter sur les sourires par devant et les coups de couteaux dans le dos … La presse c'est horrible et ennuyeux quelque part …

Son regard se posa ensuite sur Kayden. Il avait simplement fait preuve d'une grande logique. Leur photographe s'en allait, ils avaient besoin d'un ou une plutôt nouvelle photographe.

- J'ai cru comprendre que le photographe du groupe partait bientôt. C'est un sacré coup de chance.

Elle sourit et répondit ensuite à la déduction un peu trop rapide de Billy. Ce n'est pas seulement grâce à ce bel accent anglais qu'elle a été engagée, non, c'est d'avantage grâce à ses photographies.

- Oui et non j'ai envie de dire. J'ai beau être anglaise, et je n'avais jamais remarqué à quels points nos accents étaient différents à vrai dire. Enfin bref, je disais qu'il n'y avait pas que ça. Si mes photographies ne lui avaient pas plu il ne m'aurait pas engagé.

Elle fit une pause et reprit en regardant Eddy.

- C'est vrai que de ce point de vue c'est très sympa comme boulot … Et du coup Kayden il vous a montré les photos ?

Puis, à son tour elle remarqua que le jeune Eddy Cort avait l'air de chercher quelque chose dans sa poche. Elle n'allait pas le questionner vu que tout le monde le faisait déjà … Inutile de le harceler, elle venait à l'instant de voir ce que cela faisait. Elle allait lui éviter de subir le même sort. Elle en profita pour boire une nouvelle gorgée de son whisky bourbon.

Puis, Kayden se mit à parler avec Eddy d'une histoire de répétition ou enregistrement. C'était visiblement antérieur à cette discussion et Eileen ne savait rien du tout à ce propos. Néanmoins elle écouta en buvant une autre gorgée de sa boisson alcoolisée. Devant l'incompréhension et la curiosité d'Eileen tout du moins, Eddy se mit à expliquer brièvement. Tout devenait alors plus clair et notre jeune anglaise fit un léger sourire en guise de remerciement. Alors qu'elle pensait être enfin et définitivement tranquille avec les questions, c'est Eddy qui lui en posa une. Voilà ce qui arrive quand on est dans un groupe ou tout le monde se connait.

- Et bien du coup j'emprunte les vieux appareils de MTI qui datent de la décennie passée, mais je les adore, ça donne du charme. Et sinon non je ne l'ai pas sur moi, je n'ai pas de place et honnêtement je n'y ai pas pensé.

Elle montra alors la taille de son petit sac à main. Il y avait déjà tant à mettre dedans, c'est un sac de femme.


Thank You
Happiness, no more be sad,
Happiness … I'm glad
If the sun refused to shine,
I would still be loving you
When mountains crumble to the sea,
there will still be you and me
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2170
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Mar 10 Déc - 22:25

En conclusion nous étions trois membres du MTI réunis dans un même bar. A vrai dire, c’était plutôt inédit comme situation. Et les trucs inédits c’était flippant… Pourquoi je pensais ça moi ? Aucune idée…

Eileen ne me tenait pas rigueur de l’avait limite agressé avec mes questions. Au contraire, elle me sourit et semblait comprendre légèrement ma réaction. Elle avait d’ailleurs déjà travaillé dans la presse et comprenais mon point de vue. Elle avait d’ailleurs détesté le milieu.

En gros, avec ce qu’elle venait de dire, elle venait de légèrement gagner un grain de ma confiance. Et ça, ce n’était pas donné à tout le monde.

-Je suis d’accord. Ca doit être super ennuyeux… Je crois que si je travaillais pour la presse il n’y aurait plus de presse…

Je laissais apparaitre un léger sourire sadique. Combien de fois je n’avais pas rêvé me pointer dans les bureaux du plus gros journal de L.A. afin de tout détruire…

Le temps que je pense à cela, Eileen et Kayden s’étaient mis à parler « photographe ». Il faut dire qu’apparemment, ils allaient devoir collaborer ensemble désormais. En attendant, je m’étais mis à regarder Eddy qui fouillait partout dans ses poches. Il me dit, sans trop de conviction, qu’il ne cherchait rien. Mouais…

-Ok, si tu le dis…

Il mentait ! Mais c’était ses affaires… Mon attention se porta à nouveau sur la photographe. Elle semblait être certaine que ce n’était pas ses origines qui lui avaient donné son boulot mais bien son travail. Possible… Ce n’était pas le genre de Timmy de choisir des gens sans talent de toute façon.

-Ouais, t’as sûrement raison. Timmy n’engage pas n’importe qui…

Je le connaissais un peu ce manager et j’aurais fait n’importe quoi pour qu’il soit le mien… Mais j’avais Lenny et je devais m’y faire… Ou virer Lenny et prendre Timmy… Impossible… Enfin, j’allais quand même y réfléchir…

Le temps que je réfléchisse encore et toujours, Eddy et Kayden c’était lancé dans une conversation. Comme je l’avais remarqué, ils se connaissaient. C’était une histoire d’enregistrement. Je me demandais bien comment Eddy avait finit par enregistre des trucs avec Kayden en studio… Je les regardais, tantôt l’un, tantôt l’autre sans trop cerné comment cela était arrivé… Comment Eddy avait fait pour ce retrouvé dans les studios de MTI ?! Je n’aimais pas quand rien était à sa place et que tous m’échappait. Toutefois je ne dis rien de plus là-dessus… Enfin pour l’instant…

Je fumais cigarette sur cigarette et Eddy finis par poser une question à Eileen. Après tout, il ne l’avait pas encore fait… Et, elle n’avait pas d’appareil sur elle et, en effet, son sac était bien trop petit et trop remplis pour contenir cette horrible chose qu’était l’appareil photo. Je détestais les appareils photos !

-De toute façon, il y a bien assez d’appareil photo ici…

Je souris à la jeune fille et détournais le regard. Une bagarre se préparait non loin de nous entre un type bourré et son pote tout aussi bourré… Mince… Pas une bagarre, please… Je me concentrai alors sur le regard de la fille, tout en tirant nerveusement sur ma cigarette.

-Tu vas te plaire chez MTI… Kayden est sympa et il ne fout pas la pression… Tu serais ma photographe ce serait une autre histoire…

Je souris à nouveau pour faire mine que je rigolais. Mais en fait j’étais sérieux…


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Mer 11 Déc - 9:50

Notre conversation partait plutôt dans tous les sens quand on y pensait, mais le sujet principal de la conversation restait Eileen ; et possiblement du fait qu'elle était la seule ici qu'on ne connaissait pas vraiment. Du coup, je laissais un peu les gars lui parler, car apparemment ils avaient bien plus de questions qui leur venait en tête. Elle parlait un peu de son passé dans la presse avec Billy ; et même si j'avais pas de questions sur le sujet, la voir confirmer que la presse n'est pas le meilleur des milieux était toujours bon à écouter. Et c'était pour ça qu'en un sens, même si on n'avait plus vraiment le choix, Billy et moi, on pouvait autant détester la presse. Ca avait l'air d'être un milieu tellement hostile, et surtout entre eux ; probablement toujours à la recherche du scoop avant les autres.

Quand Eileen commença de nouveau à me parler par rapport au fait qu'elle avait été employée par Timmy récemment, je la regardais également avant de confirmer ce qu'elle me disait.

« Effectivement, et du peu que Timmy m'a dit, vous vous êtes croisés plutôt par hasard. Et crois-moi c'est un coup de chances autant pour toi et lui que nous. »

Une fois que Billy se mit à lui faire une remarque sur le sujet, je ne pus m'empêcher de sourire. Même si ça n'avait probablement pas vraiment joué, rien que d'imaginer ces deux-là ensemble, ça donnait un truc plutôt pas mal dans ma tête. Sachant que le bureau de Timmy était dans un style plutôt bien à lui et très anglais, Eileen avait possiblement dû s'y sentir bien.

Une fois qu'Eileen avait fini de répondre à Billy, elle repartait sur une question, au sujet de ses photographies surtout.

« Ouais ! Et j'ai pas hésité une seconde avant de lui dire que c'était ok pour que tu bosses avec nous. J'ai adoré tes photos ! En fait, je m'y connais pas en photographie, tout ça, mais je voyais bien que tu as un talent dans ce truc. Rien que la manière dont tu avais pris les photos, on voyait que c'était très travaillé, mais que tu savais faire le nécessaire pour que ça reste naturel, un peu comme si tu avais pris ces photos sur le vif, alors que non, en fait. »

Et même si j'étais vraiment nul en photo, je savais que ce qu'elle faisait, c'était franchement intéressant pour nous ; puis, en plus, après une rencontre apparemment purement faite par hasard, et qui tombait au bon moment, ça aurait été plutôt con de lui dire non.

Et du coup, ce fut Eddy qui se mit à me répondre, après. Ce qui me fit marrer d'un coup, c'est la manière dont il s'était directement emporté dans le sujet une fois que je l'avais mentionné, mais aussi la réaction des mecs de son groupe.

« C'est cool si ça leur a plu ! Il a l'air d'être plutôt quelque chose, ton pote Clepto. En tout cas, je peux comprendre qu'il regrette... Vu que c'est lui l'expert quand il faut faire quelque chose de pas trop réglo, il aurait dû venir avec toi ! »

Quand il se mis à dire que j'étais génial, et peu après, Billy de dire qu'Eileen se plaira à bosser avec nous, je haussais un peu les épaules. En fait, c'est pas que j'étais pas habitué à ce qu'on parle bien de moi, au contraire. C'était juste que pour moi, tout ce que je faisais c'était surtout parce que j'avais envie de le faire, et que ça me plaisait tellement que je le faisais toujours du mieux que je pouvais.

« Génial, Eddy, je sais pas... Après, c'est vrai que la reprise qu'on a faite était géniale, en tout cas ! »

Du coup, je me mis à répondre à la remarque de Billy.

« C'est vrai que je suis plutôt tranquille à ce niveau-là, c'est juste que tant qu'on me présente quelqu'un qui en vaut la peine, sachant que moi je suis pas un expert sur le sujet, tant que ça passe d'un côté comme de l'autre, ça me va. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 1841
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Jeu 12 Déc - 22:06

J'avais plus de bière, et pas les moyens de m'en reprendre une. J'avais une sacrée encie de leurs demander si on pouvais pas aller au Stryge histoire que je puisse continuer à orrfir des tournée.s. Mais non... Je savais que le metal n'était pas la musique préférée de Billy Lighter... Et s'ils étaient venus au Ginger, c'étaient parce qu'ils avaient envie d'être ici et pas ailleurs.

Mais bon... J'avais plus de bière, donc plus l'occasion de lever le coude, d'avoir quelque chose à faire pour garder une contenance pendant que les autres parlaient. Billy posait des questions, Kayden posait des questions, ce qui était plus que normal vu qu'ils étaient tous les trois de chez MTI maintenant...

Et Eileen n'avait pas d'appareil photo sur elle... Elle désigna son sac qui n'avait plus de place pour un appareil photo... Elle dasigna sa petite sacoche pas si petite que ça, même si pas bien grande et pleine de tout un tas de bordel... Ok, j'avais trouvé de quoi passer le temps... C'était que j'avais bien envie qu'on fasse des photos de nous entrain de déconner!!

Et alors qu'Eileen parlait de MTI, de la qualité de son travail, du pourquoi Timmy je-savais-pas-quoi l'avait engagée, j'avais doucement passé ma main dans la sangle de son sac pour le faire glisser de son épaule. Et avant qu'elle ait pu faire quoi que ce soit, j'ouvris le sac et "exclpliquait" la raison de mon geste.

-Je suis sûr que tu peux caser un de ces nouveaux appareil jetables qu'ils ont inventé là-dedans... Faut juste faire un tri...

Y avait des fois, où j'avais aucune idée des limites de la politesse. On était dans un bar, y avait de la bonne musique, une assez bonne ambiance jusque là même si c'était pas celle du Stryge et du coup, mon but, c'était d'avoir le plus de fun possible à la minute. Et faire l'inventaire du cas d'un fille, c'était le fun incontesté.

-Alors heu...

J'ouvris la p)oche principale...

-Carte de la ville? Oublie, ça sert à rien! C'est en te perdant que tu trouveras les meilleurs coins...

Je balançai le truc par au dessus de mon épaule.

-Heeeeeu... Du rouge à lèvre je te le laisse... Ca prend pas de place.

Je ne mentionnai même pas sa petite bourse pour son argent vu que c'était utile et la laissai dedans.

-Les léstiques pour les cheveux... On vire. Bonbons, on vire... Paquet de chewing gum, je garde, dans MA poche...

Je lui souris, glissant le paquet dans ma poche.

-Les clés... Boff... oh ouais, on les laisse... Boite de maquillage, on vire... T'es jolie comme ça t'façon... Tampax... on vire...











EDDY


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eileen J. Kramer


Messages : 1526
Date d'inscription : 04/12/2013
Age du personnage : 21
Localisation : In his arms

Who Am I?
Birth place: Teignmouth - Angleterre
Je suis: Timide, sympathique, généreuse, étourdie.
Song: Imagine - John Lennon


MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Sam 14 Déc - 2:05

Eileen regardait Billy. Il n'avait pas l'air d'être un ami et un supporter de la presse. Cela se comprend fortement. Etant célèbre, la presse qu'elle soit sérieuse ou à scandale, était toujours derrière lui à guetter ses moindres faits et gestes. C'est loin d'être agréable pour lui, mais bon il faut bien qu'ils bossent eux aussi quelque part … Sa dernière remarque fit sourire Eileen.

- C'est vraiment l'amour fou entre la presse et toi à ce que je vois !

Bien sûr, c'était rempli d'ironie et de second degré. Ensuite, son regard revint se poser sur Kayden avec qui elle parlait maintenant du manager anglais Timmy Evans et de photographie. Encore un qui confirma que c'était un véritable coup de chance d'avoir croisé miser Evans par pur hasard. Ce ne sont pas des rencontres que l'on fait tous les jour en effet.

- J'ai l'impression que l'on a la même façon de travailler et de voir les choses, et ça c'est vraiment génial !

A la façon dun chat qui regarderai un matchs de tennis, le regard clair de la brunette alternait entre les jeunes hommes. Tantôt Kayden, puis Billy et enfin Eddy. Heureusement qu'ils n'étaient que trois, elle ne saurait plus où donner de la tête autrement. Billy affirma que Timmy n'engageait pas n'importe qui, cela voudrait-il dire qu'elle n'est plus " n'importe qui " ? Soit, elle acquiesça en souriant à Billy Lighter.
De retour à Kayden qui parla brièvement des photos d'Eileen. Cette dernière lui sourit. Apparemment lui aussi avait vraiment aimé. Tant mieux, c'est génial, c'est super ! Le bonheur total. Décidément, elle ne regrettait vraiment pas d'avoir signé.

- A vrai dire je suis une fan de la photo sur le vif, mais pour les photos dites de studio, il est nécessaire d'avoir un minimum de mise en scène. En extérieur, il y a d'avantage de liberté et c'est ce que je préfère. Mais merci beaucoup pour tous ces compliments, je ne m'attendais pas du tout à ce qu'elles plaisent autant !

Kayden et Eddy continuèrent de parler de leur petite reprise. Ils étaient tout content c'était marrant et mignon à voir. On aurait cru voir deux enfants quelque part. Elle les laissa parler et quand ils eurent finit de raconter leurs petites aventures musicales, Eileen prit le relais.

- Si vous avez l'enregistrement ce serait sympa de nous faire écouter ça !

Elle sourit. Puis, elle suivit le regard de Billy qui se focalisait sur une bagarre. Pas encore ! Elle a eu sa dose l'autre fois, soyez décontractés quoi ! Au pire fumez un peu ça va vous détendre … Elle s'en détourna et son regard se posa alternativement sur Billy et Kayden. Ca parlait de nouveau de MTI.

- Et bien ce n'est pas grave vu que je ne le suis pas.

Elle sourit et écouta Kayden répondre au compliment que venait de faire Billy à son sujet. Apparemment ça n'aurait pas été aussi agréable de travailler avec l'homme à la chevelure rousse. Heureusement qu'elle n'est pas avec lui, ça aurait certainement fait des étincelles … Bah quoi elle ne va se laisser marcher dessus par une rockstar, il est comme tout le monde au fond, pas supérieur, ni inférieur, juste égal.
Alors qu'elle regardait Kayden, elle sentit la lanière de son sac à main glisser. C'était Eddy qui lui avait son sac. Malheureux mais que fais-tu. Elle était tellement surprise que sur le coup elle n'avait pas réagi cherchant à savoir pourquoi il avait agit ainsi. Il était en train de trier les affaires inutiles en commentant. Cela la fit sourire au final, même si se faire prendre son sac ainsi n'était pas plaisant, avec son humour et sa sorte d'innocence il arrivait à faire passer cela avec le sourire. On vire la carte de la ville mais on garde le rouge à lèvre. Elle en profita au même moment pour répondre à sa remarque concernant les appareils photos jetables, comment dire, elle n'était pas pro-appareils photo jetables, elle n'avait pas entendu le fait qu'il avait évoqué un tri de son sac, d'où la surprise.

- Les appareils photo jetables c'est l'horreur, tu ne peux rien faire avec ! Et puis qu'est-ce que tu fais avec mon sac, attention n'abîme rien !

Elle avait surtout peur qu'il maltraite son sac à main. ce dernier n'était déjà plus tout jeune et il appartenait à sa mère, c'est l'un des seuls souvenirs qui lui reste d'elle … En plus de ça, il y avait son argent et ses papiers dedans, il ne faudrait qu'une mauvaise personne tombe dessus.
Il continua le tri en enlevant élastiques, bonbon, chewing-gum, maquillage - avec un compliment au passage qui fait toujours plaisir - et pour finir, les produits hygiénique … Elle voyagera plus léger au moins. Elle sourit avant de répondre :

- Mais j'en ai besoin de ça, surtout de mon maquillage … C'est psychologique vous pouvez pas comprendre.

Elle reprit au moins sa boite de maquillage qui était au sol. Le reste c'est lui qui allait ranger. Il ne faut pas exagérer tout de même.



Thank You
Happiness, no more be sad,
Happiness … I'm glad
If the sun refused to shine,
I would still be loving you
When mountains crumble to the sea,
there will still be you and me
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2170
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Sam 14 Déc - 15:44

Je crois que je venais, en quelques minutes, de montrer à quel point je détestais la presse à cette jeune fille que je venais de rencontrer. Elle confirma mes pensées à voix haute et je ne pu m’empêcher de sourire à sa réflexion pleine d’ironies. J’approuvai d’un signe de tête tout en tirant sur ma cigarette.

Elle et Kayden enchainèrent sur Timmy Evans et le fait qu’il avait embauché Eileen pour travailler avec The Burning Fire. Je les écoutais et je compris bien vite que le jeune photographe avait un bon feeling avec le manager de Kayden.

Puis vint des compliments envers le rocker des Burning Fire de ma part et de celle d’Eddy qui avait, apparemment, bien aimé leur petit enregistrement de l’autre jour. Kayden restait modeste, c’était toujours ce que les médias disaient de lui. Et c’était probablement une de ses meilleures qualités.

Quand à Eileen, j’entendais bien qu’elle était soulagée de ne pas être ma photographe. Je laissais transparaitre un sourire. La pauvre, je m’en voulais un peu de lui avoir parlé ainsi. Mais bon ce qui était fait était fait et quand ma je ne sais quantième cigarette fut terminée, j’enchainai en n’en prenant une autre.

J’allais continuer la conversation, voir même m’excusé de ma paranoïa du début quand Eddy pris le sac de la jeune fille et commença à énumérer ce qu’il y avait dedans tout en enlevant ce qu’il considérait comme inutile. What the fuck ?! Mais ce type était vraiment sans gêne. Je fronçais les sourcils en voyant la scène. Il balança une carte de la ville, une boite de maquillage et d’autres choses utiles aux femmes en général. Il pensait que, tout cela enlevé, elle pourrait emporter avec elle un appareil photo jetable. Chose que la fille semblait avoir en horreur.

Eileen commença à ramasser le maquillage et je ne dis rien… La jeune femme ne semblait pas énervée et pourtant elle aurait pu avoir des raisons de se mettre en colère.

Je fixai Eddy et le parla d’une voix plutôt calme mais plus grave que d’habitude.

-Eddy… Ca t’arrive souvent de prendre le sac d’une fille et de le vider sur le sol ?

Je le fixais d’un regard qui montrait que je me contenais de ne pas l’engueuler un peu plus que ça.

-Tu ferais bien de ramasser !

Non mais… C’était quoi cette manie de pickpocket compulsif ? Il aurait fait cela avec mon sac, le Crazy Ginger aurait pu compter une bagarre de plus. Je laissais alors apparaitre un sourire de psychopathe dont j’avais le secret.

-Je viens de comprendre pourquoi t’as pas encore percé Cort…

J’avais beau dire que c’était mal… Je n’allais pas aider à ramasser pour autant car ce n’était pas mes affaires. Je regardais Kayden.

-Dis… Comment Cort as-t-il réussit à enregistrer une chanson avec toi ?

Mes idées défilaient un peu à cet instant et je ne pouvais rester sur cette interrogation.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Dim 15 Déc - 16:19

Quand Eileen se mit à me parler de Timmy, ça me fit légèrement sourire. Elle avait l'air plutôt heureuse et d'un côté, ça pouvait se comprendre. Une rencontre aussi hasardeuse qui se finissait en contrat d'embauche... C'était plutôt insolite, mais cool en soit.

« Bah, comme Billy le disait, c'est un anglais et toi aussi... Même si c'est pas pour ça qu'il t'a pris, je pense que ça aide dans le fait que le courant soit passé entre vous. »

Je haussais légèrement les épaules, avant qu'elle commence à ne me parler de sa façon de travailler. Et je devais dire que, comme je l'avais dit, elle me surprenait plutôt pas mal, parce que, pour une fille jeune comme elle, on ne s'attendait pas vraiment à une certaine maturité du métier, mais surprenant d'une bonne manière, parce qu'elle avait l'oeil sur certaines choses et c'était plutôt cool.

« Je suis d'accord avec toi... Les photos en studio, même si ça doit rester plutôt naturel la plupart du temps, il faut vraiment les travailler, alors que celles que tu appelles sur le vif, c'est celles que tu prends en concert, et en général, c'est pas le truc sur lequel il faut te prendre le plus la tête, sinon tu n'auras jamais vraiment de bonnes photos. Enfin, je pense. »

Une fois que j'avais fini de parler avec Eddy de notre enregistrement, c'était encore une fois Eileen qui se mit à me parler, enfin, à moi et à Eddy pour être exacts.

« Je sais qu'on a encore l'enregistrement à MTI, si tu veux je te le ferais écouter là-bas... »

Je profitais que personne ne me parlait vraiment trop pour le moment pour me reprendre une autre bière. Je commençais à la boire, tout en les écoutant un peu tous parler à chacun. Je connaissais pas vraiment la manière de bosser de Billy et son groupe, parce que, même si on était dans la même maison de disques, on avait pas du tout les mêmes personnalités, et le même style. Je savais qu'avec les gars, on était plutôt du genre à être presque sérieux en studio, même si ça finissait quand même souvent à boire des bières tout en parlant de tout et de rien. Et on entraînait toujours les gens qui bossaient autour de nous à boire avec nous, ou juste être avec nous, parce que, on voulait absolument être à l'aise avec tous ceux qui bossaient avec nous, c'était un peu des membres du groupe à leur manière.

Quand Eddy se mit à fouiller dans le sac d'Eileen, je haussais un sourcil tout en le regardant, avant de m'exclamer presque en même temps que Billy :

« Putain mec mais tu fous quoi au juste ? »

J'étais plutôt d'accord avec Billy, c'était pas un truc que tu faisais, et surtout pas à une fille ; quoique, au moins, ça finirait pas en bagarre sur le coup. Mais j'espérais qu'il allait au moins ramasser, parce qu'il était clair qu'aucun d'entre nous allion s'en charger pour lui.
Quand Billy se mit à me demander comment Eddy avait pu enregistrer un truc avec moi, je posais ma bière avant de commencer à lui expliquer.

« En fait, il a réussi à s'introduire chez MTI... Je sais pas comment, mais bref. Du coup, j'étais sorti fumer un peu entre deux enregistrements, et je l'ai vu tout seul dehors, il avait l'air un peu paumé... Du coup, je lui ai demandé ce qu'il foutait là, sauf qu'un vigile a voulu le faire dégager, mais je l'ai laissé rester parce qu'il voulait voir un peu comment ça fonctionnait chez MTI... Et c'est comme ça qu'on a fini par enregistrer un truc, il voulait voir ce que donnait la qualité, tout ça. »

J'avais résumé le truc un peu rapidement, mais c'était l'essentiel à savoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 1841
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   Dim 15 Déc - 17:51

Ils parlaient des photos, de ce Timmy qui avait l'air de fasciner tout le monde, même Billy, ce qui était étonnant parce que la seule chose, jusque là, qui avait l'air de fasciner Billy, c'était Cash... Et ça avait l'air réciproque. C'était d'ailleurs probablement pour ça qu'ils faisaient une musique tout dans l'émotion, qui ne ressemblait à aucune autre, ensemble...

Il parlèrent aussi de photos! Justement! Des photos d'Eileen, c'était ça que je voulais voir! Parler, on pouvais en parler des heures sans aller nulle part puisqu'on avait rien vu! Alors je faisais de la place, tranquille, comme je l'aurais fait avec le sac de n'importe quelle amie... Comme je l'aurais fait avec Cali, par exemple...

D'ailleurs, Billy me demanda si ça me prenait souvent.

-Bah... Ouais... Elles foutent toujours plein de trucs qui servent à rien dans leur sac. Regarde, toi, t'as un sac? Noooon! Tes clopes et tes thunes, ce qu'il faut pour survivre, est dans tes poches! Kayden, pareil... Et moi ben... J'ai plus rien du tout dans les poches... Ah si... j'ai ça!

Je comprenais pas pourquoi ça les choquait tant... Ok, j'étais déjà à moitié plein... Mais je ne pensais que rendre service!

Je sortis de la poche de mon vieux jeans troué la cassette que je ne quittais plus depuis que je l'avais. L'enregistrement de "I Love It Loud" chanson reprise de KISS qu'on avait enregistrée Kayden et moi dans les studios MTI et dont Kayden était justement en train de raconter l'histoire. Ca me faisait marrer d'ailleurs quand j'y repensais...

-Tiens, regarde...

Je filai la cassette à Billy avant de me baisser pour ramasser les affaire d'Eileen et les mettre sur le comptoir, près du verre d'Eileen.

-Désolé, je voulais juste que t'aie de la place... Ca aurait été cool de prendre des photos ce soir...

Cali aurait été là, je me serait peut-être fait engueulé et elle se serait excusée à ma place... Pourquoi je me référais tout le temps à Cali au fait?

Après m'être excusé, je regardai Billy qui regardait la cassette.

-Ils ont sûrement un magnéto ici, non? On pourrait la mettre! Kayden a été génial de me laisser chanter avec lui!

J'avais dit ça en m'appuyant d'un coude sur le comptoir... Enfin à la deuxième tentative parce qu'à la première, mon coude avaiot rippé. Mauvais calcul... Je fis signe au barman et recommandai une bière... J'avais complètement zappé que j'avais plus de quoi payer mais j'avais le temps de m'en soucier plus tard.











EDDY


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rock n Roll Suicide (LIBRE)[Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» 05. I Love Rock'n Roll [PV ERIN]
» Baek Min Hwan ¦We rock it, roll it, swing it, drop it, take it, shot !
» La maison de retraite du rock and roll
» RÉSUMÉ DE LA PARTIE 57 : Rock'n'Roll
» La gaffe du siècle (LIBRE) TERMINÉ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: South L.A. :: The Crazy Ginger-