AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Chriztmaz (LIBRE)[Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] Empty
MessageSujet: Chriztmaz (LIBRE)[Terminé]   Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] I_icon_minitimeMar 3 Déc - 19:59

J'étais pas de service aujourd'hui, alors j'en profitai pour enfiler de VRAIS vêtements, soit un t-shirt à l'effigie de The Lightening et un jeans dont je n'étais même pas sûr que c'était le mien... En fait, ça faisait maintenant une semaine que Duncan et son groupe avaient investis mon appartement... Et c'était le chaos.

Moi qui était plus ou moins ordonné sans être totalement maniac, je ne savais plus trop où se situait le salon par rapport à la cuisine, ni où était mon lit tellement c'était le bordel... Mais qu'est-ce qu'on se marrait à s'endormir complètement crevés les uns sur les autres avec trois ou quatre verres dans le nez après qu'ils ait joué de la musique toute la soirée, voire même le début de la nuit...

D'ailleurs, ça avait déjà attiré des collègues (heureusement pas du même commissariat que moi...) qui étaient venus pour tapage nocturne... Evidemment, j'avais vite arrangé la situation... Quand les autres savaient que j'étais flics, ils nous foutaient la paix et arrangeaient les choses avec les voisins. C'était pas comme si on faisait vraiment un crime, c'était que de la musique!

Et je rentrais alors, tellement pété que je jouais presque les groupies! Il fallait dire que le groupe de mon frère valait le détour à mes yeux... Mais évidemment, j'avais aucune objectivité dans l'histoire.

Duncan et ses potes dormaient encore quand j'avais quitté l'appart en ce début d'aprem pour aller prendre l'air... Eux pouvaient rester plusieurs jours d'affilée enfermés entre les quatre murs de ma petite habitation. Pas moi... Quand j'allais pas au boulot, fallait que je sorte, même si c'était pour errer sans but.

Il faisait caillant et les fêtes approchaient. On était déjà rentrés chez maman, dans le Nevada, pour Thankgiving, après quoi, on était tous les deux revenus à L.A. Ca avait été l'occasion aussi de revoir nos deux autres frères.

Je voulais trouver quelque chose de bien pour Duncan, parce qu'il le méritait... Alors je traînais dans le centre commercial, allant d'une vitrine à l'autre sans avoir aucune idée de ce que je cherhais...











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Delfino Alvarez
Delfino Alvarez


Messages : 362
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Chriztmaz (LIBRE)[Terminé]   Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] I_icon_minitimeVen 6 Déc - 12:43

Noël approchait à grand pas. C’était un fête de j’affectionnais tout particulièrement. Cela me rappelait de très bons souvenirs comme la fois, à 5 ans, où je suis descendu dans notre petit living et que le cadeau que j’attendais tant était là, devant le petit sapin assez sobre qu’avait décoré ma mère. En fait, tout simplement, cette fête me rappelait ma mère et le bon moment qu’on avait passé ensemble. Tous ces moments avant que je ne devienne un sale petit délinquant.

C’est donc tout naturellement que je me rendis au centre ville afin d’y entendre l’ambiance de pré-fête et de voir tous ses gens qui allaient faire leurs achats afin de rendre leur famille heureuse. Car l’ambiance de Noël se sentait déjà des semaines avant les fêtes et c’était bien cela qui était magique. Et, même si j’allais encore passer ces fêtes seul, je n’étais pas malheureux. Je savais que les beaux jours étaient devant moi.

J’errais dans les rues sans but précis. Il faisait froid et ma petite veste en cuir n’était pas suffisante pour me réchauffer. J’arrivai au centre commercial et commençai à regarder les vitrines. Cette année, j’allais me faire plaisir en m’achetant quelques vinyles afin de compléter ma collection.

Les décorations de Noël embellissaient déjà les vitrines des magasins. Je regardais les enivrions et ne pu m’empêcher de sourire devant l’excitation d’un enfant devant un train électrique qui lui faisait de l’œil. Il était entrain d’essayer de convaincre ses parents de lui acheter. Il avait bien de la chance…

Je continuai ma petite promenade et m’arrêtai devant le magasin de vinyles. Une autre homme était là et faisait de même. Je ne pu m’empêcher de le regarder car sa figure me disait quelque chose. Ouais ! J’avais déjà vu ce type mais impossible de retrouver dans quel contexte… Mais, d’après ce que je ressentais au fond de moi, ce n’était pas dans une situation positive que je l’avais vu.

Et, après quelques minutes de réflexion, je réussis enfin à me rappeler. Ce type était flic… Et, il y a quelques années, il m’avait arrêté plusieurs fois pour des délits mineurs… Je reculais d’un pas... Vieux réflexe… Puis je revins à la réalité. J’avais changé, je n’avais plus rien à craindre…

Je repris alors contenance.

-Keller… Je savais pas que tu aimais la musique…

Ce type n’était pas réputé pour être un tendre et cela faisait bizarre de ne pas le voir en uniforme.


Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Chriztmaz (LIBRE)[Terminé]   Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] I_icon_minitimeVen 6 Déc - 15:21

Je pouvais toujours me plaire à penser que j'étais juste au centre-commercial pour trouver vite-fait un cadeau pour Duncan et pour simplement sortir de l'appart, je devais quand même avouer que je recherchais un peu cette ambiance de Noël qui planait un peu partout en ville... Et toutes les lumières multicolores qui l'illuminaient encore plus que d'habitude. Je pouvais jouer au dur tant que je voulais, voir des choses pareilles me faisait du bien. Et ça allait être encore mieux vers 17h30, quand le soleil serait couché.

J'avais finalement trouvé le magasin qui me convenait et je traînais devant la vitrine depuis un moment. C'était très bien d'avoir l'idée de lui acheter un disque. Ca marchait à tous les coups, sauf que je n'avais aucune idée de quels disques il avait déjà... J'avais intéret à tabler sur une nouveauté ou un truc original pour être sûr de ne pas me planter. J'étais en pleine réflexion quand une vois s'éleva à côté de moi, prononçant mon nom. Je ne tournai pas la tête, comme n'importe qui aurait pu le faire. Il y avait bien des réflexes naturels que la guerre avaient tué en moi.

Et autre chose que j'avais appris là-bas, c'était à reconnaître les gens d'après leurs voix: parce que pour reconnaître les potes avec tout le camouflage qu'on avait sur la gueule, c'était pas évident. Alors on se fiait à la voix, ce qui me permit de reconnaître mon interlocuteur bien plus facilement que si je l'avais regarder.

-Normal, Alvarez, en ce temps-là, c'était moi qui posait les questions.

Ce n'est qu'à ce moment-là que je relevai la tête de la vitrine pour le regarder. Delfino Alvarez, pour moi, ça rimait avec des détentions provisoires de 4 à 8 heures qui ne menaient jamais à rien. Il avait été pris plusieurs fois pour deal, mais avec de trop petites quantités sur lui pour le retenir plus de quelques jours. Et surtout, il ne balançait jamais. Il nous avait toujours assurer qu'il vendait sa propre petite production... J'avais, à la limite, accepté de le croire pour ce qui était de l'herbe (on avait en effet retrouver quelques plants chez lui, mais pas de véritable plantation)... Et on le prenait quasi toutes les semaines, c'était ça, le pire... Et chaque fois, c'était le même cinéma qui recommençait... Nous, on sentait à l'instinct que c'était un trafic plus grand, mais jamais les magistrats ne nous suivaient. Fallait dire que des latinos qui dealaient, à L.A., ça faisait partie du paysage...

Il me semblait qu'Alvarez avait eu un mouvement de recul, mais c'était peut-être qu'une impression. En tout cas, il m'avait adressé la parole, c'était déjà bizarre. J'hésitais encore à savoir si c'était une provocation ou une simple façon de dire bonjour... Parce que Delfino avait disparu de nos dossiers il y avait quelques temps déjà... On avait plus entendu parler de lui.

Et il n'avait plus tout à fait la même façon d'être. Bien sûr, à l'époque où on jouait au chat et à la souris, lui était prétention comme n'importe quel jeune délinquant et moi, zélé, chasseur et avide de justice comme n'importe quel jeune flic, mon envie de justice étant à l'époque en plus exacerbée par les horreurs du Viet-Nâm.

Mais là, il me semblait plus calme, moins provocateur et ampli d'une fierté qui n'était pas celle d'un gosse qui se prend pour le boss du quartier. Même si physiquement, il avait toujours le même style, bien qu'un peu de barbe en plus.

-Toujours adepte de la musique punk?

On apprenait énormément de choses en faisant une audition. Il fallait parfois faire des tours et des détours avant d'arriver au sujet qu'on voulait aborder. Mais chaque détail pouvait s'avérer utile.

On pouvait sentir une certaine tension entre nous, venant probablement plus de moi que du latino. En effet, lui savait où je me situais, un flic restait un flic, calmé ou non. Mais lui, où était-il passé pendant tout ce temps? Avait-il arrêter de dealer ou était-il devenu plus malin et avait-il grimpé les échelons?

-Ça fait longtemps qu'on t'a pas vu au commissariat...











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Delfino Alvarez
Delfino Alvarez


Messages : 362
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Chriztmaz (LIBRE)[Terminé]   Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] I_icon_minitimeMer 11 Déc - 16:22

Keller avait finit par me regarder. Rien qu’à voir son regard, je ne pouvais empêcher les souvenirs revenir à la surface. De tous les flics de L.A., Jordan était l’un de ceux qui faisait le mieux son job. Et il fallait dire que quand je passais des nuits à la prison je préférais que ce ne soit pas lui de garde. Même si je le préférais nettement à ceux qui utilisaient les détenus pour passer leurs nerfs.

Depuis que j’avais quitté le monde hostile du traffic, j’avais appris à ne plus haïr tous les flics. Je savais désormais faire la différence entre les bons et les mauvais et Jordan faisait partie des bons. Toutefois, difficile pour un petit latino comme moi de ne pas leur tenir rancune de certaines choses.

Mais ce qui m’étonna, sur le coup, c’est qu’il ne du même pas me regarder dans les yeux pour me reconnaitre. J’avalais ma salive nerveusement. Comment il avait fait ça ? Ok, j’avais fais quelques séjour dans sa petite cellule… Parfois j’y allais même toutes les semaines mais bon, de là à me reconnaitre rien qu’à ma voix c’était plutôt flippant.

Il releva enfin la tête et nos regards se croisèrent. Je devais probablement avoir une tête de coupable à cet instant. Fallait dire que je n’étais pas très à l’aise…

Sans répondre à ma question, il m’en posa une.

-Ouais. Rien de tel que le punk ! Même si j’essaye de me diversifié.

C’était dingue comme il savait tellement de choses sur moi et que moi je ne savais quasi rien de lui. Il fallait dire, qu’à l’époque, j’avais une grande gueule et je parlais souvent de tout et n’importe quoi pour faire passer le temps en cellule. Après tout, tant que je ne parlais pas traffic et que je ne balançais personne, je pouvais parler de tout le reste.

Je me détendis légèrement en essayant sans cesse de me dire à moi-même que je n’avais plus rien à craindre des flics… D’ailleurs, Jordan me ramena à cette réalité en affirmant qu’il ne m’avait plus vu depuis longtemps au commissariat.

-Normal… Je ne deal plus…

Voilà, je parlais encore et encore… Je ne pouvais m’en empêcher…

-J’ai trouvé un job légal… Ca t’étonne ?

Parler avec quelqu’un qui connaissais un rien mon passé ça faisait assez bizarre…

-Et toi… D’après ce que j’entends, t’es toujours flic… T’en as pas marre ?

Je laissais apparaitre un sourire légèrement narquois. Le métier de flics, j’avais toujours trouvé ça ignoble…


Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Chriztmaz (LIBRE)[Terminé]   Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] I_icon_minitimeVen 13 Déc - 12:14

Le malaise passa vite du côté de Delfino, mais mon instinct me faisait rester sur mes gardes. JE ne pensait pas qu'un ennemi un jour le reste forcément à vie, mais vallait mieux prévenir que guérir quand même. Ce n'était pas parce que Delfino venait me parler d'initiative qu'il était rentré dans le rang. Au contraire, je connaissais bien des dealers qui, en voie de vouloir se refaire une vie plus ou moins correcte ou simplement, voulant expier leurs fautes, étaient devenus des indics pour nous...

J'étais d'ailleurs un des intermédiaires avec eux. Pourquoi? Parce que j'avais une tronche de type qui étaient un peu toujours sur le fil du rasoir question du bien et du mal? Non, parce que j'étais un homme de parole. Et que les dealers étaient sûr qu'on ne les arnaquaient pas.

Je souris quand Delfino me dit qu'au niveau musique, il n'avait pas changé de goût... Je me rappellais de la première fois qu'il était venu en cellule, au milieu de la nuit, il avait commencé à stresser un peu parce que sa libération approchait. Il était persuadé qu'une fois dehors, il allait en prendre plein la gueule. Et comme j'étais garde cellule cette nuit-là, j'avais allumé la radio sur une station qui passait du metal et du punk pendant la nuit. Et Delfino s'était détendu... Je partais du principe que ces gars, si on les respectait, ils auraient une raison de changer. Tandis que si on les traîtait comme de la merde, ils auraient aucune raison de troquer la violence pour le violence... Maintenant, fallait pas non plus me faire chier.

Mais je n'avais pas encore assez confiance pour lui dire que mon frère faisait lui-même de la musique Punk. Je devait en savoir plus... Avant de peut-être accorder une once de confiance à Delfino.

Il m'annonça avoir un job légal.

-Ca ne m'étonne pas... T'es plus le genre à te tailler avant que ça ne devienne dangereux. Quitte à te planquer s'il faut. Mais félicitations. Tu travailles où?

Il pouvais me mentir, mais ce n'était pas mon problème. Même en audition, les suspects avaient le droit de mentir. Mon job, c'était juste d'écrire ce que ces gars déblatéraient. J'étais flic, pas juge.

-Ouais, toujours flic. J'en ai pas marre. Suffit de savoir faire la part des choses entre boulot et vie privée, savoir se mettre sur off.

Ce que je ne savais en fait pas du tout faire, même si je le disais. Il suffisait que je fasse un trajet en voiture pour repérer toutes les infractions faites par les autres conducteurs. Toutes, sauf les miennes...

-C'est bientôt noël... Tu viens faire des achats?

C'était une nouvelle question détournée. Je pouvais en savoir beaucoup rien qu'avec sa réponse. Je savais que Delfino avait une mère. Elle était déjà venue le chercher plusieurs fois au commissariat, en pleurs. Une petite latina, la quarantaine à tout casser, pas vieille du tout et pourtant mère d'un si grand garçon déjà.











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Delfino Alvarez
Delfino Alvarez


Messages : 362
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Chriztmaz (LIBRE)[Terminé]   Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] I_icon_minitimeLun 16 Déc - 17:41

J’étais fier d’avoir su me recycler dans quelque chose de légal et, pouvoir le dire à un flic comme Jordan qui m’avait vu des fois et des fois en cellule ça me donnait encore plus de fierté. Et pourtant, ça réflexion à mon repentir fut que ça ne l’étonnait pas étant donné que j’étais du genre à me barrer avant que ça ne devienne trop dangereux. Je fronçai légèrement les sourcils…

-Je suis barman au Dizzy Warhol. Et je n’ai rien fuis du tout, mon traffic était en très bonne voie de développement quand j’ai quitté et j’étais bien placé dans la hiérarchie. Donc je considère que ce n’est pas de la fuite, c’est juste un choix

Par cette phrase, je voulais lui montrer que, non seulement je n’étais pas un lâche, mais qu’en plus les flics avaient été très loin de démolir notre petit traffic à l’époque. Au contraire, si j’avais continué j’aurais probablement été bien plus riche qu’actuellement… Ou alors j’aurais été en taule… Dans tout les cas j’aurais été logé et nourris !

Il était toujours flics. En fait, ça m’étonnais pas vraiment… Je le voyais mal faire autre chose. Il me disait qu’il fallait juste savoir faire la part des choses entre la vie privée et son boulot. Pourtant, j’avais toujours bien pensé qu’être flic c’était comme être dealer. Ton travaille fini toujours par envenimer ta vie privée. Si vie privée tu as.

-T’arrives à te mettre sur « off » ? Les horaires sont trop mal foutus pour avoir une vie privée, non ?


Je laissais apparaitre un sourire plein d’ironie qui disparu directement quand il me parla des achats que j’allais faire. Je réfléchis deux minutes avant de le regarder dans les yeux.

-Ouais… Je viens m’acheter un cadeau…

J’avais plus de famille, pas de petites copines, ni vraiment d’amis fiables… J’allais passer mon Noël seul comme l’an dernier… C’est dans ces moments là que je regrettais d’avoir quitté mon boulot. Avant on se faisait des grosses fiestas entre membre de gangs. Ou alors j’allais chez ma mère pour fêter la Nouvelle Année. Maintenant c’était fini tout ça.

-Et toi ? Je t’imagine mal faire un cadeau à quelqu’un en fait.

Je rigolai un peu.


Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Chriztmaz (LIBRE)[Terminé]   Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] I_icon_minitimeLun 16 Déc - 20:05

Oh... J'avais touché une corde sensible apparemment... Après m'avoir affirmé avec un fierté non contenue, cette fois, qu'il travaillait comme barman au Dizzy Warhol,son ton monta. Pas très haut, mais juste assez pour me laisser deviner que mes mots avaient fait mouche. Il avait peut-être changé de vie, mais il avait toujours le même caractère, ce petit latino... Fallait pas le prendre pour un con, il était loin de l'être... Il était au monde de la drogue ce que j'étais au monde de la justice: pas le meilleur, loin de là, avec sa propre façon de faire, et la capacité de rester en vie longtemps.

-Wow...

Je rigolais presque et j'avais mis mes deux main en avant en signe d'apaisement. Geste que je n'aurais jamais utilisé dans mon ancien métier, mais souvent utilisé dans mon métier actuel (pour la forme... Juste avant que ça ne s'envenime...)...

-Loin de moi l'idée de vouloir te vexer, tu me connais...

Non, en fait, il ne me connaissait pas... J'avais fait en sorte qu'il croit que c'était le cas, mais il en savait très peu... Il connaissait le flic que je voulais bien lui montrer... Pas celui que j'étais et encore moins l'homme que j'étais. S'il restait encore un peu d'homme en moi... J'étais certain que oui... Et grâce à mon frère, je me redécouvrais petit à petit. D'ailleurs, les cauchemars s'étaient espacés.

-Tu vois l'aspect thune de ton ancienne situation, mais plus votre petite entreprise grandissait, plus c'était dangereux d'y rester parce que y aurait eu des jaloux, des guerres de territoires. Si t'as trouvé une place réglo, c'est génial. Et t'as fait le bon choix.

Je marquai une pause et le regardai dans les yeux, comme si j'essayais de trouver la vérité en lui.

-Même si en travaillant au Dizzy Warhol, tu restes pas trop loin de la source.

Puis il me demanda, comme pour changer de conversation, si j'arrivais à me mettre sur "off"... Preuve en était le discours que je venais de lui tenir...

-Non, pas vraiment...

Mais je redirigeai assez vite la conversation avec ma question sur les cadeaux. Je pouvais pas faire autrement que continuer comme si on était en audition. Il me fallait le contrôle. Je voulais toujours tout savoir, au moins avoir deux coups d'avance... Mais sa réponse me surpris. Parce que justement, je pensais avoir la réponse...

-Et Maritza?

La question était sincère. D'ailleurs, elle m'avait échappé et mon regard trahissait ma surprise. Parce que je n'aurais jamais imaginé que Delfino puisse se retrouver sans ce petit bout de femme qui venait le chercher au commissariat. D'ailleurs, je laissai sa question en suspens, m'approchant d'un pas.











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Delfino Alvarez
Delfino Alvarez


Messages : 362
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Chriztmaz (LIBRE)[Terminé]   Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] I_icon_minitimeMer 18 Déc - 20:35

Le fait que je sois sur la défensive après les paroles de Jordan concernant ma reconversion avait surpris le flic. Il avait mis ses mains en avant afin de calmer la situation. Je ne comptais ni le frapper, ni autre chose, je voulais juste qu’il sache que j’étais toujours aussi fier qu’avant. Car, après tout, on ne changeait pas sa personnalité comme ça.

Il s’excusa quelque peu et me donna sa vision des choses. Il me disait, au contraire, que j’avais bien fait de partir avant que notre petit business devienne trop grand et que tout cela devienne bien dangereux. C’était vrai que plus tu devenais grand plus tu étais la cible des rivaux et plus il risquait d’avoir des tensions interne. Le pouvoir et l’argent rendait fou.

-Plus c’est dangereux, plus ça rapporte… Quelque part c’est logique…

On se regardait bien dans les yeux. Je ne regrettais pas ma vie d’avant mais je n’en étais pas fier non plus. C’était assez étrange comme sentiment, en fait.

Il m’affirma qu’en travaillant au Dizzy Warhol je n’étais pas loin de ma vie d’avant de tous ces dealers. Abel avait fait la même observation il y a peu…

-Ouais… Mais je préfère les avoir à l’œil… Question de sécurité.

Je n’étais toujours pas très tranquille par rapport aux gens qui m’en voulaient toujours d’avoir quitté le gang ainsi. Et je savais que j’en avais encore pour longtemps avant qu’il me lâche. Les latinos ont une bonne mémoire à ce niveau-là et une rancune de malade. C’était normal étant donné que le gang était comme une famille et on ne trahissait pas sa famille comme ça…

Jordan, tout comme moi dans mon ancien « boulot », n’arrivait pas à se mettre sur « off ». Ca se voyait… C’était probablement le genre de flics à voir des infractions à tous les coins de rues.

Puis Noël vint embellir notre conversation. Enfin pour quelques secondes seulement car il finit par prononcer le nom de ma mère. Mon visage s’assombris un rien et je détournai légèrement le regard de celui de Jordan. Ce dernier semblait sûrement surpris que je n’achète aucun cadeau à ma mère… Il la connaissait parce que c’était souvent elle qui venait me chercher au commissariat quand j’y passais plusieurs heures.

-Ma mère est morte.

Ma voix avait légèrement tremblé. Je me sentais toujours énormément coupable de la mort de la seule personne que j’aimais plus que tout.

-Une maladie… J’ai donc de cadeaux à offrir à personne…

Je ne savais que dire. Je n’étais pas un sensible sauf en ce qui concernait ma mère. Mais bon, je pouvais pas en vouloir à Jordan d’avoir posé la question.

-Et toi ? Tu vis seul ?

C’était bizarre de lui parler ainsi. Avant je pouvais juste que la fermer.


Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Chriztmaz (LIBRE)[Terminé]   Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] I_icon_minitimeJeu 19 Déc - 14:07

Il était pas con, le Delfino... Rester à proximité de ceux qui lui en voulait pour ne pas se faire prendre par surprise, c'était probablement la meilleure solution dans sa situation. Et le mieux dans l'histoire, c'était que j'étais persuadé qu'il disait la vérité. J'avais assez entendu Delfino mentir pour voir qu'il y avait une différence. Quend il mentait, il avait toujours ce petit sourire en coin qui voulait dire qu'il allait m'avoir... Là, c'était pas le cas. C'était peut-être la même fierté, mais ce n'était plus le même homme.

Et pour cause! Il m'annonça que le petit bout de femme Maritza était morte d'une maladie apparemment. Quelque part, j'étais déjà rassuré qu'elle ne se soit pas fait tuée par un gang ou l'autre. Mais je voyais bien que c'était très dur pour Delfino. Etait-ce l'élément déclencheur qui l'avait fait sortir du business? Aucune idée et j'avais pas envie de lui demander maintenant. J'étais peut-être un flic, mais je savais quand rester humain.

-Désolé de l'apprendre. Elle avait du mérite et tu lui a pas facilité la vie. Mais elle a pas tout foiré vu que t'es ici et pas en cellule aujourd'hui.

Je lui souris, j'avais eu, sincèrement, beaucoup d'admiration pour sa mère, même si je ne l'avais pas souvent vue et qu'une fois son fils dehors, ils me sortaient tous les deux de la tête. Question de survie, si je gardais en moi toute la misère que je voyais dans mon travail, j'étais mal barré.

La voix de Delfino avait tremblé, c'est pourquoi je ne cherchai pas plus loin. Son retrait du monde de la drogue et la mort de sa mère ne devaient pas encore dater d'assez longtemps pour qu'il puisse ne parler avec du recul.

Je posai ma main sur son épaule...

-Non... je vis avec mon petit frère, un petit punk qui en a dans le ventre... Et qui fout le bordel dans mon appart avec son groupe...

Je marquai une pause. Il m'avait dit que sa mère était morte alors que ça semblait lui faire mal... Je lui devais au moins de lâcher un peud 'information personnelles , même si je restais méfiant.

-Et si on entrait voir ce qu'ils ont comme disques?

On entra et je me dirigeai vers le rayon où étaient classés les disques de groupes punk.

-Mon frère a plein de disques et j'ai peur de lui prendre quelque chose qu'il a déjà.

Je pris un disque des Tiny Suicide, un groupe de fille dont on commençait à parler pas mal...











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Delfino Alvarez
Delfino Alvarez


Messages : 362
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Chriztmaz (LIBRE)[Terminé]   Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] I_icon_minitimeJeu 19 Déc - 17:07

Parler de ma mère ne m’était plus arrivé depuis très longtemps. Au bar, j’avais toujours de simples conversations avec les gens qui passaient mais je n’entrais jamais dans les détails de ma vie privée. C’était plutôt eux qui me disaient tout sur eux. Certains venaient boire un verre uniquement pour ça. Parce qu’ils étaient seuls chez eux.

Jordan était donc une des seules personnes avec qui j’en parlais depuis longtemps. Il était désolé qu’elle soit morte et me dit quelque chose de tellement vrai à son sujet. Oui, c’était en partie ma faute si j’en étais là aujourd’hui. Sa mort est la punition pour mes erreurs, mais m’a aussi permis de ne plus en faire autant. Je regardai la vitrine sans vraiment la regarder. Toutes mes pensées étant dirigées vers ma mère et à quel point je l’avais fais souffrir.

-T’as raison… Je lui ai mené la vie dure… Elle semblait si forte… Elle a toujours pensé que je pouvais bien tourner…

J’avais réussi, mais elle n’était désormais plus là pour le voir. Je n’avais toujours pas redressé la tête vers Jordan et il ne me posa pas plus de questions sur le sujet. Ce qui n’était pas plus mal vu à quel point cela me touchait encore.

Il posa sa main sur mon épaule et je relevai, enfin, le regard vers lui essayant, tant bien que mal, d’afficher un sourire. Il m’avoua que, non seulement il avait un frère mais, qu’en plus, ce dernier faisait partie d’un groupe de punk. J’écarquillais les yeux.

-Ah ouais ?! Je savais même pas que t’avais un frère. Il fait du punk en plus, ça doit être un type génial.


J’avais retrouvé le sourire. Comme quoi j’étais peut-être plus fort émotionnellement que je le croyais. C’était bizarre de voir Jordan parler de sa vie à lui. Je m’en rendais vraiment compte que maintenant, mais, en fait, je ne le connaissais absolument pas malgré les journées passés dans ses cellules.

Il m’invita à entrer dans le magasin.

-Ok !

Je le suivis et on alla directement au rayon punk. Je connaissais un peu se magasin, j’avais acheté quelques pièces de ma collection ici. Apparemment, Jordan voulait acheter l’un de ces disques punk à son frère mais il doutait de savoir lequel il n’a pas déjà. Il prit un disque de Tiny Suicide et je ne pu m’empêcher de m’exclamer.

-Le premier album de Tiny Suicide ! C’est un super groupe ! Elles se sont déjà produites au Dizzy Warhol et ça c’est leur premier E.P. Elles n’ont pas de maisons de disques mais j’ai appris qu’elles avaient eu des thunes d’un grand manager et qu’elles ont, du coup, réussit à sortir ce disque-là.

En fait, j’étais complètement fan de ce groupe. Elles n’étaient pas encore très connue à part dans le monde punk de L.A. Mais j’étais sûr qu’elles allaient percées un jour.

-Si ton frère n’a pas ce disque, je te le conseille. Il ne le regrettera pas.

Je souris et regardais les autres disques en prenant l’un ou l’autre avant de me rendre vite compte que je les avaient déjà pratiquement tous…


Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Chriztmaz (LIBRE)[Terminé]   Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] I_icon_minitimeJeu 19 Déc - 21:42

Je souris à Delfino qui avait l'air ravi que, pour la première fois, la conversation entre nous aille vraiment dans les deux sens. Et le fait que je lui parle de mon frère l'avais détendu et moi aussi en voyant sa réaction. Il était content parce que lui en parler signifiait que je donnais du crédit à son histoire de rédemption, et que je lui accordais un peu de confiance.

Je ne me rendais même pas compte à quel point ce tout petit geste d'attention pouvait être fort pour lui qui se retrouvait en fait tout à fait seul. J'avais la peau trop coriace pour ça et il me faudrait un peu plus de temps que la moyenne des gens avant d'en prendre conscience. Tout ce que je voyais, jusque-là, c'était un ex-délinquant qui pouvait enfin me parler comme à un égal.

-En fait, j'ai trois frères... Mais les deux autres sont toujours dans le Nevada.

Sur quoi, on entra dans la boutique. Et directement, quand j'eus le disque des Tiny Suicide en main, il me dit ce qu'il en pensait, avec un ton qui trahissait si non l'expert, au moins un grand fan qui savait de quoi il parlait!

-Ok, je le prends alors.

Je mis le disque sous mon bras pour continuer ma progression dans le magasin. Au moins, ça avait pas été si difficile que je le pensais de trouver un truc pour Duncan. La chanteuse de Tiny Suicide, que j'avais vue sur le disque, avait un style certain. Et rien que la pochette allait plaire à mon frangin.

Delfino regardait aussi les disques. Et j'avais arrêter de regarder les articles pour regarder le latino. Putain... Ca me tuait quand même de savoir que maintenant qu'il avait une vie plus saine, il ne pouvait plus la partager avec sa mère, ni avec personne d'ailleurs d'après ce que je savais... Ok, mes infos commençaient à dater, mais j'étais bien placé pour savoir que les petits frères et les petites soeurs ne sortent pas des choux ou des cygognes. Et Delfino n'avait ni l'un ni l'autre. Quant à ses amis, j'étais prêt à parier que la plupart d'entre eux étaient maintenant ses ennemis.

Finalement, il sortit d'un des bacs un disque qu'il regarda pendant un moment. Je m'approchai de lui.

-Tu dois avoir une sacrée collection... Je crois me rappeler que tu m'en as parlé une fois. Que les thunes de la drogues te permettait d'acheter des disques. Que tu faisais de mal à personne... Tu l'as ce disque-là?











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Delfino Alvarez
Delfino Alvarez


Messages : 362
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Chriztmaz (LIBRE)[Terminé]   Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] I_icon_minitimeLun 23 Déc - 15:55

Je me sentais bien plus à l’aise, maintenant, qu’a tout début de notre conversation. Le fait qu’on puisse parler comme des égaux et que je lui avait révéler mon changement de situation et de choix de vie m’avait donné un peu plus d’assurance quand je lui parlais. Je voyais, de son côté aussi, qu’il était plus apte à me parler de lui. Il avait trois frères et ils semblaient venir du Nevada. Je n’étais jamais allé au Nevada… Pour moi, là-bas, il n’y avait que Las Vegas et pour y aller il fallait avoir des thunes. Or, j’en avais pas des masses.

La boutique où on était entrée grouillait de divers disques de toute sorte. Que se soit du rock, du punk, du métal, de la country ou bien d’autres choses plus classiques. C’était un véritable petit havre pour tous les amateurs de musique quelle qu’elle soit.

Après que Jordan ait sortis le vinyle des Tiny Suicide et que j’ai vaillamment défendu à quel point la musique de ces filles était géniale, il se décida à prendre ledit disque.

-Tu fais bien, tu ne le regretteras pas.

Je m’étais mis à regarder les autres disques, cherchant la perle rare et finis par sortir l’un d’entre eux. Toutefois, je ne pu m’empêcher de relever le regard quand je sentis celui de Jordan posé sur moi. Je le fixai dans les yeux. Que pouvait-il bien penser ? Il s’approcha un peu et me parla de ma collection. Je souris.

-Ouais, l’argent de la drogue me servait à ça. Maintenant, c’est l’argent de mes patrons. C’est vrai qu’avec le temps, je dois avouer que j’ai une superbe collection…

Je ne lui proposai pas de la voir un jour. Pas encore en tout cas. Comme si le fais qu’il soit flic et nos relations antérieurs m’en empêchait.

Puis, il désigna le disque que j’avais en main me demandant si je l’avais. Je fixai le vinyle. Il s’agissait de l’album « Party » d’Iggy Pop sorti il y a peu.

-Non pas encore. J’attendais d’avoir mes primes pour me l’acheter.

Je souris.

-Et toi, c’est quoi la musique qui t’éclate, Keller. A part celle de ton frère ?


Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Chriztmaz (LIBRE)[Terminé]   Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] I_icon_minitimeMar 24 Déc - 0:33

Delfino était plus détendu, et moi aussi. J'avais jamais vraiment cru à la magie de Noël... C'était une fête bien agréable, bien sûr, à passer en famille et j'en gardais de très bon souvenirs. Puis il y avait eu ce Noël au Viet-Nâm... Et là, j'aurais sérieusement voulu y croire. Ca nous aurait peut-être aidés, moi et mes potes, à relativiser et à ne pas passer cette nuit sous acide pour ne pas rêver à ces moments qu'on ratait sans savoir si on pourrait se rattraper l'an d'après.

Il avait l'air satisfait que j'aie pris le disque et bizarrement, quelque part, ça me faisait plaisir de le voir comme ça. Il m'avoua ce que je savais déjà... Parce qu'on en avait déjà parlé, une fois qu'il avait passé la nuit avec moi au commissariat... On avait souvent discuté en fait, probablement plus que ce que je me rappelais, d'ailleurs... Mais toujours avec ces distance flic-détenu qui semblait aujourd'hui un peu moins grande.

Le disque d'Iggy Pop, il ne l'avait pas encore... Et ne comptait pas le prendre. Quelque part, je comprenais certains malfrats... On ne gagnait rien à être honnête... Le système n'aidait vraiment pas. Et quand on savait, comme Delfino, ce que la drogue pouvait rapporter par rapport à un boulot réglo, c'était pas évident de ne pas reprendre les affaires.

Je lui pris le disque des mains et le mis sous mon bras avec celui pour mon frère. J'allais me rattraper. Pour ce Noël que j'avais passé dans un merdier pas possible! J'allais me rattraper pour tout ceux qui avaient plus l'occasion de le faire aujourd'hui.

-Et à part la musique de mon frère, je suis fan de The Lightening... J'aime aussi Burning Fire, mais c'est plus soft. Et mon prénom est Jordan...

Bah ouais, il m'appelait Keller évidemment, et hormis la première lettre de mon prénom qui figurait sur la nominette de mon uniforme, il ne devait pas le connaître, sauf si on avait parlé entre collègues et que l'un d'eux m'avait appelé par mon prénom. Mais ça avait pu arrivé, ce dont je ne me rappelais pas.

Je me dirigeai ensuite vers le comptoir afin de payer les deux disques, sans demander quoi que ce soit à Delfino ni lui laisser le temps de réagir. Je payai et puis lui tendis le disque qui était maintenant à lui.

-Joyeux Noël, Alvarez.

Je souris.

-Tu me diras ce que t'en a pensé au commissariat... T'as qu'à passer, un de ces quatre. Vu qu'on a plus besoin de venir te chercher.











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Delfino Alvarez
Delfino Alvarez


Messages : 362
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Chriztmaz (LIBRE)[Terminé]   Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] I_icon_minitimeMar 31 Déc - 13:46

J’avais très envie de ce disque d’Iggy Pop, mais, étant un disque récent, il était bien plus cher que les autres. Je ne pouvais donc pas considérer ce disque comme étant mon cadeau de Noël de cette année. Faudra que j’en achète un beaucoup moins cher.

Et, alors que j’allais reposer le disque à sa place, Keller me le prit des mains et le mit sous son bras. Je le regardai d’un regard interloqué. Peut-être que lui le voulait aussi et qu’il comptait se l’acheter pour lui ou son frère. Après tout, c’était normal. Il pourra me donner son avis dessus quand il l’aura écouté si jamais on se recroise un jour.

Il m’en dit plus sur ses goûts musicaux. Il aimait The Lightening. Le groupe de dingue… Je souris. Tiens, je n’aurais jamais cru ça… J’avais entendu dire que Lighter était un sale petit délinquant durant son adolescence. Voir un flic fan d’un type comme ça, ça faisait bizarre… Ou alors c’était ma théorie qui l’était.

-The Lightening ? J’aurais jamais cru. T’as de bons goûts, faut avouer.

Il me donna son prénom. En fait, je crois que je le connaissais déjà, ses collèges l’appelaient parfois par son prénom et j’avais du l’entendre plusieurs fois. Mais j’avais l’habitude de l’appeler par son nom de famille… Parce que dans les gangs, soit on utilisait le nom de famille, soit on utilisait le surnom. Ce dernier étant souvent le résultat d’exploits ou d’une caractéristique physique.

Jordan se dirigeai, sans rien dire, vers le caisse et paya les deux disques avant de me refiler celui d’Iggy Pop. J’écarquillai les yeux quand il me souhaita un joyeux Noël. J’étais tellement heureux que je ne savais pas comment manifester dignement cette joie. Comme si la barrière flic-délinquant qu’il y avait auparavant, entre nous, venait de disparaitre à jamais.

-Merci.

J’avais dis cela avec un ton remplis de joie. Je lui étais sincèrement reconnaissant tout en restant très surpris. Il me proposa ensuite de passer au commissariat un jour afin que je lui dise des nouvelles du disque. J’approuvai de la tête et le laissai partir.

Je restai sur place quelques secondes sans rien dire, mon disque en main. Je ne savais pas si c’était le début d’un réelle nouvelle vie et que cet évènement si anodin était un manière de marquer une rupture totale avec mon ancienne.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Chriztmaz (LIBRE)[Terminé]   Chriztmaz (LIBRE)[Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Chriztmaz (LIBRE)[Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» [Terminé] La taverne du Ménestrel [Libre !]
» Une petite baignade [libre]
» Observation [libre]
» Tutoriel: caméra libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Downtown :: Centre commercial-