AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-78%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
23.95 € 110 €
Voir le deal

Partagez
 

 On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2558
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeLun 28 Mar - 19:52


On The Road To L.A.

ft. Maria Watson


Le destin était Anglais… Non, sans déconner, j’avais appris hier soir que la tournée était annulée… Plus de concert, plus rien… Et la seule raison qu’on m’avait donnée c’était que The Lightening n’était pas psychologiquement capable de continuer la tournée au vu des évènements de Saint-Louis. Et qui disait fin de tournée disait fin du fun et retour à L.A. Et qui disait retour à L.A. disait reprise de l’enregistrement de l’album et. Foudre de Timmy. Voilà pourquoi ce foutu destin était Anglais… Parce qu’il avait écouté les prières de mon manager qui voulait absolument que je rentrer à L.A. Et je savais qu’une fois arriver là-bas j’allais en prendre plein le gueule.

Après avoir appris la nouvelle, j’avais nonchalamment fait mes bagages. J’avais plusieurs vols pour L.A. le lendemain matin… Et j’étais prêt à en réserver un quand une idée me traversa l’esprit. Tant qu’à rentrer autant rendre le voyage de retour plus long et plus amusant… J’abandonnai donc mes bagages dans ma chambre pour partir faire un petit tour à la cafétéria de l’hôtel. Là, j’y trouvai un roadie.

-Hey mec, t’as entendu que la tournée est terminée ? C’est vraiment la loose…

Il buvait tranquillement sa bière en me disant que ouais c’était bien dommage et qu’il était désolé pour The Lightening. Qu’il avait cru jusqu’au bout qu’ils pourraient s’en remettre et continuer la tournée. J’appris très vite qu’il était roadie chez BSC et que le groupe Roadtramp ne pouvait pas continuer la tournée seul parce que le patron de BSC avait refusé de payer pour une tournée qui devait être, techniquement, être presque entièrement financée par MTI. Un truc dans le genre… Ricci devait avoir la haine et j’en souris rien que d’y penser. Je m’incrustai à sa table.

-Faudra bien profiter du chemin du retour… Vous avez de la chance de pouvoir la faire en bus...

Je dis ça en baissant le regard pour lui montrer que moi je les enviais. Je me faisais presque tout triste pour qu’il ait pitié. Et ça marcha parce qu’il dit : « Tu as qu’à venir dans notre bus ! Ça fera plaisir aux autres d’avoir Howard Stone avec nous ! » Il sourit et je fis de même.

-Génial ! Merci de l’invitation ! Je viendrais !

Ça c’était fait et le lendemain matin j’embarquai avec les roadies dans leur bus qui suivait le car de Roadtramp et The Lightening. Je savais que Maria était dans celui de Roadtramp et j’attendais avec impatience la première pause. Il n’y avait pas une heure où je ne pensais pas à nos conversations et nos moments de détentes qu’on avait passé depuis Saint-Louis.

Le bus des roadies était un bus rempli de gens qui savaient faire la fête. On buvait des bières, de l’alcool fort, tous ces trucs qui agrémentaient une bonne conversation sur le rock n’roll. Je leur racontais des anecdotes que j’avais vécu avec The Burning Fire. Ils étaient tous pendus à mes lèvres, c’était drôle.

Après presque 5 heures de routes, on s’était arrêté à un station-service. On avait une heure pour s’y détendre d’après le chauffeur. Le bus de Roadtramp et The Lightening était déjà là, je le remarquai en sautant hors du bus m’éloignant des roadies que j’avais côtoyé pendant 5 heures. Il fallait que je trouve Maria.

Je ne l’avais pas trouvé au petit restaurant de la station-service où s’étaient déjà attablé pas mal de gens dont Lenny. Je ne l’avais pas non plus trouvé dans le petit magasin (où j’avais, tant que j’y étais, acheté un paquet de cigarette). Je sortis donc dehors et la repérai juste derrière les murs de la station-service. Elle devait sûrement se dégourdir les jambes. Je souris et vint par derrière elle mettant mes mains autour de sa taille. Je chuchotai à son oreille.

-Je t’ai manqué ?

Un grand sourire s’afficha sur mon visage. Elle ne devait sûrement pas se douter que j’avais réussi à m’incruster dans l’un des bus.

© Billy Lighter





Dernière édition par Howard Stone le Ven 13 Mai - 11:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeLun 28 Mar - 20:44


On The Road To L.A.

ft. Howard Stone



J’étais exténuée. Après avoir reçu l’info  comme quoi la tournée était annulée suite à l’émeute, j’avais dû travailler tard dans la nuit- ou tôt le matin- avant de faire ma valise, j’avais cherché partout toutes mes affaires que j’avais laissé éparpiller dans ma chambre d’hôtel, pensant y rester plus de deux jours. Daniele était execrable vu que la tournait prenait fin et qu'il n'avait pas eu le temps de faire assez son cirque de "je suis le plus fort" et j'avais à le calmer de ce côté là . J’avais dû dormir 2 heures à tout cassé avant que mon réveil ne sonne pour partir.

Nous avions plus de 34 heures de bus je pouvais au moins espérer dormir un bon bout de temps avant de retravailler sur des rendez-vous. De toute façon, j’avais  passé toute ma nuit à annulé les intervews des prochaines dates de la tournée alors au moins, je pouvais avoir un peu plus de temps pour moi dans le bus.

Nous étions partit tôt le matin, il faisait même encore nuit quand j’avais pris place dans le bus, sur une banquette alors que la plus part des membres du bus allaient redormir. Je devais au moins finir d’écrire deux dernières choses dans l’agenda avant d’aller prendre place dans une couchette. Au vue du niveau de fatigue où j’étais, m’allonger dans la couchette fut du pain bénit alors que ce n’était pas plus confortable que cela. Je m’étais très vite endormi.

C’est le bruit du bus se garant qui m’avait fait ouvrir les yeux. Un peu dans le brouillard, je m’étais étirée avant de me faire une queue de cheval et de sortir du bus tranquillement. Il n’était pas loin de midi et mes jambes étaient toutes engourdies. Une heure de pause suffisait largement pour que je me réveille doucement et que je mange quelque chose. Mon ventre criait famine et depuis hier midi je n’avais rien avalé.

Alors que Daniele et Eddy sortaient du bus, je m’étais faufilé entre eux pour aller me chercher de quoi grignoté. Achetant des Nachos prêt à être manger et tout chaud, je m’étais mise un peu à l’écart, derrière le magasin et le restaurant, pour être tranquille. Marchant tranquillement pour aller m’asseoir sur une table non loin de là, je fus stoppé par deux bras qui arrivèrent à ma taille puis une voix plus que reconnaissable arriva à mes oreilles. Je ne pus m’empêcher de sourire.

Décidément, il était partout où j’étais et cela ne me dérangeait pas du tout.
« Tu es vraiment plein de surprise... » Dis-je en me retournant, venant lui voler un baiser sur les lèvres. Les yeux pas tout à fait ouverts –ou peut être dévoilant mon manque de sommeil- je le regardais en souriant. « Comment tu as fait pour être avec nous ? » Parce que bon, j’étais curieuse de savoir par quel moyen il avait réussis à faire la route dans un des bus. Je n’étais pas bête, s’il était là, c’est qu’il devait être parmi les passagers d’un des nombreux bus de la tournée.




© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2558
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeMar 29 Mar - 15:11


On The Road To L.A.

ft. Maria Watson


Maria se retourna me rappelant que j’étais plein de surprises. C’est vrai qu’ici, elle n’aurait pas pu prévoir que je la vois avant notre arrivée à L.A. Mais j’avais été suffisamment persuasif pour pouvoir encore profiter de ce qu’il nous restait de la tournée (donc, le chemin de retour) et en profiter avec Maria. Parce qu’après tout, on ne savait pas ce qu’allait devenir notre relation, aussitôt arrivé sur le bitume de la Cité des Anges.

Je lui souris et elle déposa ses lèvres sur les miennes. Je la gardais contre moi mettant mes mains sur ses hanches alors qu’elle me demandait comment j’avais fait pour me faufiler dans un des bus. Je souris.

-J’ai parlé avec un roadie et il m’a proposé de les accompagner dans leur bus. Il m’a suffi de le regarder comme ça.

Je mimais alors mon petit air triste que j’avais fait au roadie ce matin. Je rigolai ensuite.

-Je ne voulais pas faire le trajet en avion… Je voulais te voir avant qu’on arrive à L.A.

Mon sourire était un peu plus angélique que d’habitude. C’est là que je remarquais les petits yeux fatigués de Maria. Elle avait l’air vraiment crevée. Je passais un doigt sur sa joue penchant ma tête sur le côté pour mieux la regarder. Je pouvais presque remarquer des cernes sous ses yeux.

-T’as l’air vraiment crevée… Tu as encore trop travaillé ?

J’étais un accro de l’alcool et de l’adrénaline mais Maria était une accro du travail. Surtout qu’elle devait se coltiner Ricci en plus du travail habituel d’un secrétaire.

-La tournée est finie, tu devrais vraiment prendre une semaines ou deux de vacances.

Pourquoi pas chez moi ? Ça pourrait être une idée.

© Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeMar 29 Mar - 16:01


On The Road To L.A.

ft. Howard Stone



C’est vrai que je ne pouvais pas dire que je savais où j’allais avec Howard, c’était peut-être qu’un ‘amour de vacances’ comme on dit quand on est enfant. Et pourtant, j’avais le sentiment que nos chemins allaient se croiser encore et encore. Je lui avais donc demandé comment il avait réussi à venir dans un des bus et m’avais rejoué la scène. Cela me fit rire.   « Personne ne peut résister à ce regard-là ! »

Je continuai de le regarder en souriant, il voulait me voir avant L.A sans doute voulait-il savoir ce qu’on ferait. C’était une option non ? Après tout, peut-être que nous devions en passé par là. « C’est gentil de vouloir me voir avant de retourner dans le monde réel... Après tout, on ne sait jamais de quoi demain est fait là-bas... Même si.. » Le plateau de Nachos contre moi fut bientôt contre Howard aussi et fit craquer un peu la nourriture sur le plateau. Cela me fit sourire un peu. « ...Même si Je crois qu’il y a quelque chose entre nous...» Dis-je en plaisant – ou pas- sur les Nachos qu’il y avait entre nous. Le double sens, toujours et encore.

Son sourire était vraiment très beau et allait être gravé dans ma mémoire pour le reste des heures de bus –de moins jusqu’à le revoir à la prochaine pause- puis il remarqua les heures sommeil en moins que j’avais accumulé.  «  Avec la fin des date annulée, j’ai passé ma nuit à supprimé toutes les interviews et autre rendez-vous de Ricci...Et faut dire qu’il n’aide pas beaucoup mais c’est mon job. Après j’ai dû faire ma valise et quand j’ai fermé les yeux dans mon lit était déjà l’heure de partir. »

Je lui fis un sourire quand il proposa des vacances et j’eu un petit rire, j’en avais jamais pris depuis que je travaillais pour Daniele. « Vacances ? C’est quoi ce mot ? Ça se mange ? »






© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2558
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeMar 29 Mar - 17:26


On The Road To L.A.

ft. Maria Watson


Je rigolai quand elle disait que personne ne pouvait résister au regard que j’avais envoyé au roadie et qui m’avait permis de pouvoir faire le voyage en bus. Je lui les raisons qui m’avait conduit à ne pas prendre l’avion. Si celle de voir Maria était véridique, elle n’était pas la seule… Mais il semblait que ce soit la plus importante, pour moi, de mon point de vue.

Elle apprécia la raison et, tout comme moi, elle ne savait pas comment appréhender l’avenir. Tout ce qui nous attendais au retour de L.A. Comme si on revenait d’un voyage de plusieurs années et qu’on redoutait le retour. Mais ce n’était peut-être pas vraiment L.A. qu’on redoutait… Mais la reprise de la routine.

-Non… Ou on le sait trop… C’est ça le problème.

J’entendais le craquement des nachos qu’il y avait entre nous. Ils nous empêchaient d’être totalement collés l’un à l’autre. Maria y vit allusion sur le ton, que je commençais à connaitre, du double sens.

-T’en fais pas… Je passe tous les obstacles…

Je lui rendais le double sens le regardant droit dans les yeux avec un regard attendrissant. Quoi qu’il y ait entre nous, il n’allait pas m’empêcher d’apprécier les bons moments avec Maria. Que ce soit Ricci, la presse, nos obligations ou même ces foutus nachos. En regardant intensément la secrétaire de l’Italien, j’aperçu la fatigue dans les yeux de Maria. Cette fatigue était due à son travaille, je faisais la moue. Son patron n’était pas un cadeau… Elle devrait vraiment songer à réaliser son rêve de devenir manager… Ça lui éviterait tout ce travail à la con. Je lui proposai des vacances. Bordel, ce serait cool… Elle et moi en vacances, loin de tous ces gens… Je rigolai à la réplique de Maria.

-Non, ça ne se mange pas ça se déguste. A deux de préférence.

Mes insinuations n’en étaient pas. Ma « subtilité » légendaire était à nouveau au rendez-vous.

-Viens.

Je pris le plateau de nachos de Maria dans un main et la sienne dans l’autre. Je la dirigeai jusqu’à la table non loin de nous et y déposais les nachos. Je m’installai laissant Maria s’assoir à côté de moi.

-Tu devrais sérieusement penser à devenir manager… Tu pourras avoir une secrétaire, ainsi et fini tout ce boulot. Tu vaux mieux que ce que tu fais.

Je savais que mes paroles ne servaient à rien. Si elle était depuis 9 ans la secrétaire de Ricci c’était pour une raison… Elle devait aimer son job ou, du moins, avoir beaucoup de respect pour l’Italien.

-Et si tu ne veux pas changer de carrière tout de suite, je peux te proposer quelques jours de vacances. Je connais une petite villa à Berverly Hills où tu pourrais te détendre quelques jours.

J’avais fait ma proposition et je l’avais fait en taxant un nacho du plateau de Maria mon regard, un peu charmeur, braqué sur elle.

-Sauf si…

Sauf si tout ça n’était qu’une amourette de quelques jours… Et à vrai dire, même moi je n'en savais rien... Comme si j'essayais, en demandant ça, à trouver la réponse en Maria.

© Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeMar 29 Mar - 20:12


On The Road To L.A.

ft. Howard Stone



Je refusais de me dire ce qui se passerait en rentrant à L.A, je n’avais pas tellement envie que cela s’arrête et pourtant, dans ma tête, je savais que le retour dans la ville où je travaillais signifiait ne plus avoir de temps pour moi. Je n’en avais déjà pas eu beaucoup durant la tournée mais quand je suis en Californie, c’est pire. Il est où le bouton ‘pause/Arrêt’ de cette tournée pour que je profite au moins de ce qu’il me reste pour profiter d’Howard ?

C’est lui qui me retira de mes songes dans lesquelles je m’étais mise après ma petite blague sur les Nachos, il y avait répondu avec son éternel double sens et je lui avais souri. Nous étions insouciant... « Certains obstacles sont plus faciles à franchir que d’autre. Les Nachos par exemple, il suffit de les manger ! » Son regard attendrissant me fis chaud au cœur, c’était pas souvent qu’on me réservait ce regard-là, pour toute réponse à ces yeux, Je lui avait volé un baiser, écrasant un peu plus au passage mon repas du midi. Puis, il m’avait pris la main et mon plateau pour aller s’installé à l’une des tables de pique-nique de dehors. L’air était doux et faisait du bien à ma peau. Cela me réveillé un peu.

Il venait de me donner la définition de vacances, je trouvais ça amusant qu’il s’incorpore dans ce qui pourrait être mes vacances, preuve qu’au moins, il ne voulait pas que cela se termine, enfin je crois. Je ne sais pas. Je ne suis sûre de rien à ce niveau-là. Quoi qu’il en soit cette phrase m’avait fait sourire niaisement. Il me rendrait niaise maintenant ? « A deux ? Tiens donc...J’y penserais alors... »

Assez plaisanté, Howard venait de commencer un sujet très sérieux. Le fait de devenir manager était un rêve en effet et je ne le cachais à personne même pas à Daniele mais peut-être qu’être secrétaire de Ricci était une prison doré. On me voyait être un secrétaire du tonnerre, réussissant à supporter Ricci. Je me pinçais les lèvres. « Tu sais, quand je me suis ‘présenté ‘ pour devenir secrétaire de Daniele, je voulais vraiment le devancé par la suite...Mais au bout de neuf ans, Je me suis attaché à ce poste. Je suis une tarée du travail et devenir manager...j’aurais l’impression de ne rien faire... »

Je laissai un silence, prenant un nacho et le savourant «  et que ferais Ricci ? Je suis la seule qui puisse le supporter... » Et ça c’était bien vrai. « J’ai tenté plusieurs fois de démissionné, la dernière fois c’était quelques jours avant l’émeute...Mais je ne l’ai pas fait...Il sait trouver les mots...Et peut-être que je ne me sens pas prête à devenir manager. Il faut avoir du talent pour l’être, je ne sais même pas si j’en serais une convenable... »

Il avait ensuite reprit le sujet des vacances, ça m’avait fait sourire, c’est vrai que c’était très tentant mais avais-je réellement le temps et le droit à ces vacances ? Il fallait que je demande à Daniele et il ne me les donnerait sans doute pas ou alors s’il me les donnait c’était l’hécatombe au niveau de ses rendez-vous. Je poussai un soupire « Howard je...J’aimerais vraiment beaucoup venir à Beverly Hill... » Son regard me faisais craqué, cela me faisait de la peine de refusé. « Mais je n’ai jamais pris de vacances depuis que je travaille pour Ricci...J’ai peur de prendre des vacances et qu’à mon retour, je dois refaire une reconstruction totale parce que la troisième guerre mondiale se sera déroulée... »

Un silence passa, les lèvres toujours pincées, je caressais sa joue. « Mais je ne dis pas que je ne veux pas y aller ! »



© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2558
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeMer 30 Mar - 21:51


On The Road To L.A.

ft. Maria Watson


Mon insouciance de gamin était bien souvent ramenée sur terre pas les paroles de Maria. Moi, je pensais passer tous les obstacles. Dans toute ma vie, aucune ne m’avait jamais résisté. J’ai toujours eu tout ce que je voulais même en ne venant pas d’une famille bourrée de thunes. Pour Maria, certains obstacles étaient plus faciles à franchir que d’autres. Je ne voulais pas la contredire, surtout qu’elle avait à nouveau posée ses lèvres sur les miennes, chose dont je ne me lassais jamais.

On s’installa sur une table un peu plus loin. Directement, je parlai d’un sujet que Maria devait peu connaitre, c’est-à-dire les vacances. Elle travaillait trop, j’en étais persuadé. Il n’y avait qu’à voir ses petits yeux pour le savoir. Du coup, je lui donnai la définition de ce qu’était les vacances. Ou plutôt, ma définition. Ses sourires étaient tellement innocents que ça me faisait sourire aussi. Mais définition était presque une demande cachée et Maria allait y penser. Je souris encore plus.

J’étais le genre de gars a pour passer d’une conversation sur les vacances à une sur le boulot. Normal, dans ma vie j’associait souvent les deux. Mon métier était ma passion alors c’était comme si je ne travaillais jamais. Enfin, en tout cas, c’est ce que je ressentais avec ses derniers mois et les mésententes qu’il y avait au sein de mon groupe. Pour moi, Maria était faite pour être manager et elle devait tenter sa chance et lâcher Ricci. La secrétaire m’exposa qu’au départ, ça avait été son intention mais qu’au fils des années elle s’était attachée à son travail de secrétaire. J’avais rigolé quand elle disait qu’elle aurait l’impression de ne rien faire si elle devenait manager.

Je continuais de taxer des nachos à Maria et elle continuait de parler. D’après elle, personne d’autre qu’elle ne pourrait supporter Ricci.

-Ça c’est pas faux…

Mais Maria, c’est normal, il est insupportable ton patron. Un vrai gamin de merde. Elle avoua avoir failli démissionner plusieurs fois sans y arriver. L’Italien était assez convainquant, apparemment. Cumulé à ça, un petit doute de la part de Maria quant à son talent.

-Tu gère l’emploi de temps de Ricci et Ricci lui-même. Tu t’occupes de Roadtramp. Tu sais tenir le coup une tournée. Tu as sûrement un très bon sens de l’organisation et si tu es arrivée à rester le secrétaire de Ricci pendant autant d’année c’est que tu dois avoir du caractère. Donc tu as toutes les qualités requises pour être une bonne manager.

Et puis, si un type comme Lenny Knowles avait réussi à le devenir, Maria n’aurait aucun problème à l’être. Je lui souris comme pour lui donner confiance. Puis, j’enchainai, encore, sur les vacances. J’avais fait une proposition qui consistait à passer quelques jours chez moi à Beverly Hills. Nous deux cloitré dans ma villa, loin de tout le monde (même si concrètement, ma villa n’est qu’à quelques pâtés de maison de celle de Ricci). Mais elle refusa… Je pris un air déçu… Elle avait peur que tout parte en couille sans elle auprès de Ricci. Je penchai la tête sur le côté avec toujours cette même mine déçue alors qu’elle caressait ma joue essayant de me rassurer sur ses intentions. Je soupirais la regardant droit dans les yeux.

-Je comprends… Mais n’hésites pas à venir dès que tu as un peu de temps libre. Je te donnerais mon adresse et mon numéro de téléphone. Si tu n’arrives pas à me contacter, sonne chez MTI, ils te diront où me trouver.

Je l’embrassai, ensuite, longuement mettant ma main sur sa joue. Alors que je faisais durer ce baiser encore et encore, j’entendis comme des petits « clic » assez désagréable et assez reconnaissable. C’était le bruit quand on enclenche un appareil photo. Je brisai le baiser tournant la tête vers la source de ce bruit.

-Et merde…

A quelques mètres de nous se trouvait une fille que je reconnus comme étant une photographe qui travaille pour Guitar&Pen. Elle venait de nous prendre en photo à un moment où il fallait pas.

-Putain mais depuis quand les journalistes de Guitar&Pen font dans le people ?

Un peu d’agacement (doublé de ma désinvolture naturelle) s’entendait dans ma voix. La photographe nous regardait avec un sourire narquois.

©️ Billy Lighter



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeJeu 31 Mar - 15:42


On The Road To L.A.

ft. Howard Stone



J’avais toujours été terre à terre, d’aussi loin que je m’en souvienne en tous cas. J’avais appris à laisser mes rêveries d’enfance quand je suis entré dans la vie professionnelle. J’avais compris rapidement que les rêves ne faisaient pas tout, qu’il fallait savoir la réalité de la vie pour pouvoir réussir la sienne. J’avais passé mon adolescence a rêvé et profiter de ma jeunesse dans les concerts de rock à boire et aguicher les membres pour réussir à être dans leur ligne de tir, d’intérêt. Mais maintenant, j’essayais d’être une femme respectée et respectable. Peu de personne connaissait mon passé d’ado’ rebelle –j’avais dû le glisser à Eddy à Saint Louis mais sans plus...je crois.-

Quoi qu’il en soit, l’insouciance d’Howard me faisait plaisir, c’était beau à voir que certaine personnes, après avoir dépassé la trentaine, avait gardé cela. Le fait d’être venu travailler avec Ricci m’avait prouvé qu’être responsable n’allait pas avec l’insouciance. C’était mon avis. Il fallait que je sois responsable de mon patron, pas tout le monde ne disait cela de son supérieur... J’avais souri à Howard quand il fut d’accord avec moi. Passé neuf ans aux côtés de quelqu’un, c’était déjà pas mal non ? Je l’avais vu changer de dizaine tout comme moi, nous avions un peu grandit ensemble mais il fallait croire que plus années passées, plus cet homme devenait immature.

Le fait qu’Howard me dise toutes ses choses me fit rougir un peu. Il me connaissait peu et pourtant, il avait déjà tout compris. « Mon père m’a toujours dit que j’avais le caractère de ma mère...Je le crois Après, gérer un emploi du temps, c’est facile, ce qui est dur, c’est quand le principal concerné ne le respecte pas, c’est un peu comme ne pas respecter mon travail mais il ne le comprend pas. Et puis pour être manager, faut trouver un groupe qui veuille bien commencer avec un manager inconnu... »

Je continuais de manger, j’avais le ventre qui criait famine, en plus c’était plutôt bon mine de rien pour de la bouffe d’aire d’autoroute. Il enchaina sur les vacances et, même si j’avais refusé de « partir » en vacances, je lui avais dit qu’il n’y avait aucuns soucis au niveau de venir dans cette villa. Je lui avais souris. « Je n’irais pas sonner chez MTI, ils auraient bien trop peur que je vienne de la part de Ricci » Dis-je en riant un peu. « Je viendrais dès que possible, ou, du moins, quand je ne quitterais pas trop tard du travail...Et quand tu seras là. »

Il m’embrassa ensuite, je souriais contre ses lèvres, prolongeant ce baiser, j’allais devenir vite accro à lui à défaut de ne pas l’être déjà un peu. J’avais entouré ses épaules pour le rapproché de moi avant d’entendre le bruit d’un appareil photo, nous nous étions détacher et je vis la fille d’hier matin. Je me pinçais les lèvres alors qu’elle partait sous la voix d’Howard qui se demandait bien pourquoi elle avait fait ça. Je le regardais « ...Depuis que je l’ai mise dehors hier matin... » Je poussai un soupire.

« Je me suis ‘un peu’ emporté hier matin en entrant dans la chambre de Daniele...Et j’ai foutu cette fille dehors...nue...dans le couloir de l’hôtel... »
Je laissai un silence, je n’avais pas honte d’avoir fait cela, j’étais surtout énervée qu’elle se venge comme ça. « J’étais énervé par Ricci et elle était là, elle avait pas à être là et du coup j’ai eu une réaction un peu  trop exessive...Même Daniele à été choqué de me voir comme ça pour la première fois...<<.



© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2558
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeVen 1 Avr - 9:20


On The Road To L.A.

ft. Maria Watson


Maria rougissait, ce qui le rendait d’autant plus jolie. Je lui prouvais qu’elle pourrait faire une très bonne manager de par son caractère et son sens de l’organisation. Un caractère qu’elle tenait de sa mère, parait-il. Ricci semblait vraiment être la chose qui rendait le travail de Maria compliqué. Un vrai gosse, ce type… Elle me trouva encore un obstacle à ses ambitions qui me fit sourire.

-Oh, tu sais, les jeunes groupes ne sont pas très regardant à qui les engage tant qu’ils ont un contrat.

Je ne parlais pas en connaissance de cause. Moi, quand j’ai rejoint The Burning Fire, le groupe était déjà presque engagé par Timmy. Je n’avais pas eu à faire les beaux yeux à un manager, Amon m’avait pêché à la salle de sport et m’avait présenté au groupe et à Timmy. Mon engagement a été rapide et en moins de deux, on était dans les studios à enregistrer et j’avais enfin un salaire digne de ce nom.

Mais j’étais presque sûr que d’autres jeunes groupes crèveraient pour avoir un contrat peu importe la maison de disques et peu importe le manager. En plus, Maria n’était pas si inconnue que ça pour tous les gens qui s’intéressait un tant soit peu à la musique de L.A. et à son business. Surtout que Ricci était le manager le plus connue de Los Angeles.

Maria avait, à ma grande déception, refusé des vacances. Je nous imaginais déjà en train de paresser dans mon lit avec les soleils d’hiver qui rentre dans la pièce mais non… Je la poussai, tout de même, à passer me voir de temps en temps ce qu’elle accepta.

-C’est vrai… Ils trouveraient ça louche chez MTI, ils sont tellement paranos…

Je marquais une pause laissant paraitre un sourire sur mon visage.

-Viens quand tu veux. Je tâcherais d’être là.

Ce qui, en soi, n’allait pas être simple. Je partais souvent à droit et à gauche. Il allait falloir que j’aille moins au casino et que j’attende Maria chez moi.

Je l’embrassai laissant durer le moment aussi longtemps que possible. Mais c’était comme si le destin ne voulait pas de notre relation parce que, on fut interrompu par les « clic » d’un appareil photo que ce qui avait brisé le baiser. Je me retournai vers la fauteuse de trouble et vit une femme que je reconnus comme étant une photographe pour Guitar&Pen. De là à sérieusement me demander ce qu’elle foutait à nous prendre en photo comme ça. La réponse vint de Maria. Je la regardai tout étonné. Elle avait carrément viré cette fille de la chambre de son patron sur le coup de la colère. Après son petit récit, j’éclatai de rire.

-Ah, je comprends mieux maintenant. J’aurais bien voulu voir ça. T’en fait pas, cette fille ne pourra rien faire à ses photos vu qu’elle travail pour Guitar&Pen et qu’ils sont pas friands des trucs à sensation.

Je me repris un peu. C’est vrai que j’avais cru comprendre, la veille, que Maria ne voulait pas qu’il se tape des filles pour une histoire de médecin. P’tètre que le gros coup que Ricci a au coin de l’œil est responsable de ça. A moins que ce ne soit autre chose.

-Au fait, il a quoi ton patron ? Il a une maladie infectieuse ?

Je rigolai à nouveau. Non, plus sérieusement, je me demandais vraiment ce que pouvait avoir Ricci pour être privé de son passe-temps favoris. Attendant la réponse de Maria, mon regard se perdit autour de nous. Je remarquai, un peu plus loin, une vieille bagnole qui semblait ici depuis des lustres. Une idée germa dans ma tête et ça se voyait sur ma figure quand un grand sourire se dessina sur mon visage.

© Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeLun 4 Avr - 15:55

Maria Watson a écrit:

On The Road To L.A.

ft. Howard Stone




Howard essayait tant bien que mal de me mettre en confiance au sujet du management. C’est vrai qu’être manager de groupe était ma priorité, je veux devenir cela depuis mon plus jeune âge mais devenir la secrétaire de Ricci m’a mis d’autre priorité en tête et je commençais à me faire vieille pour devenir manger, je n’avais pas vraiment d’expérience dans ce domaine, je n’étais là que pour observer comment faisait Ricci puisque je le gérer lui. « Oui c’est vrai que les jeune groupe, juste avoir un contrat, pour eux, c’est une aubaine. »

Le fait de refuser ses vacances avec Howard ne fermait pas tout accès de le revoir. Au contraire, je me voyais déjà, après une longue journée de travail, prendre ma voiture pour aller chez lui. Il m’attendrait avec un sans déjà pas mal de verre d’alcool dans le sang mais cela ne me dérangerait pas. Nous dînerions alors que le soleil se coucherait...Je devenais beaucoup trop niaise à mon gout. Dans mes songes, j’avais tout de même entendu Howard traiter MTI de parano ce qui me fit rire un peu. « Oui j’en doute pas. Je préfère avoir que tu me les donnes toi...Et je t’appellerais avant de venir... »

J’avais apprécié ce baiser mais beaucoup moins la journaliste qui avait maintenant les clichés de notre baiser et de notre relation. Howard tenta de me rassuré en vain, il était clair qu’elle allait les utilisés, même si ce n’était pas pour guitar&pen. « Je sais qu’elle ne ferait rien de cela chez son employeur, mais les photos, ça s’achète...Et crois-moi, c’était drôle de la foutre dehors ! »

Howard me demanda alors ce qu’avait Ricci, la cause de ma colère, je poussai un soupire, je n’allais pas lui dire, je ne voulais pas et Daniele n’aurait pas voulu que je le dise. De ce fait je regardais le batteur alors qu’il était déjà partit ailleurs intérieurement. Cela se voyait, il avait un grand sourire sur le visage. « Rien de grave mais assez pour ne pas avoir à faire ce qu’il a fait...Mais toi...Tu as quoi en tête ? »

Je regardai alors dans la même direction que lui et remarqua la voiture, je souris un peu "Tu connais cette voiture?


© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2558
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeLun 4 Avr - 18:38


On The Road To L.A.

ft. Maria Watson


J’avais encouragé Maria comme je pouvais pour sa future carrière (je l’espère) de manager. On était au moins d’accord sur une chose : les jeunes groupes crèveraient pour signer leur premier contrat et ça, peu importe avec qui. L’histoire de The Burning Fire montrait bien ça. Après tout, Kayden et cie avaient bien viré leur batteur d’origine pour signer avec Timmy. Et qui a été l’heureux élu pour les remplacer : moi.

Après, on s’était comme donner rendez-vous chez moi quand on serait tous les deux retourner dans nos routines respectives. J’imaginais déjà nos futures soirées ensemble. Je souriais déjà un peu. J’avais souligné qu’MTI n’était qu’une grosse bande de parano avant qu’on ne décide de s’échanger, plus tard, nos numéros. Je souris à Maria.

-Ok. On fait comme ça.

S’en était suivit un long baiser qui avait été écourté par une foutue fauteuse de trouble armée d’un appareil photo. Les foutus mauvais côtés de la célébrité nous sautait à la gueule. Un comble pour moi qui, il y a pas si longtemps, faisait exprès de crasher sa Ferrari pour faire la Une… Enfin, cette photographe à la con n’était pas si inconnue que ça pour la secrétaire de Ricci. Elle l’avait viré de la chambre de son patron, il y a peu. J’essayais de la rassurer au sujet des photos qui venaient d’être prises mais elle n’était pas dupe, Maria.

-Ouais, je sais… On gérera ça en temps voulu. J’te le promet.

Moi, j’avais pas peur de faire la Une avec Maria. C’était pour la secrétaire que j’y voyais un problème. Mais j’étais sûr qu’on pourrait gérer ça quand la nouvelle sera connue de tous (c’est-à-dire dans pas longtemps…). J’avais rigolé un peu quand elle disait avoir apprécier la foutre dehors. Les filles, entre elles, pouvaient être sacrément méchantes.

Ma curiosité était telle que j’avais demandé carrément à Maria ce qu’avait son patron pour être privé de son activité préférée. Le soupire qu’elle poussa et la réponse qu’elle me donna (ou ne me donna pas, plutôt) n’avait plus d’importance quand j’eu repéré une voiture un peu plus loin. Mon regard insistant vers le véhicule laissa des interrogrations à Maria. J’arrêtai de regarder la vieille bagnole pour porter mon regard sur la secrétaire. J’avais un large sourire sur mon visage.

-Non mais vu son état et l’endroit, son propriétaire est sûrement trèèèèès loin.

Je souris de plus belle arrêtant directement le suspens.

-On a cas la prendre et rouler jusqu’à la prochaine « pause ». Juste nous deux. Enfin, nous deux et cette caisse.

Je n’attendis pas la réponse de Maria et la tirai par la main abandonnant les nachos sur la table. On s’approcha de la voiture. Elle était vieille et les clés n’étaient pas sur le contact (ça aurait été trop simple…). Je me retournais vers la secrétaire.

-Alors ? On tente ? Je saurais la faire démarrer facilement… J’ai… Heu… Comment dire… De la pratique en la matière.

Et si on était pris pour vol de voiture et ben, je me portais garant pour prendre tout sur ma gueule.

© Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeJeu 7 Avr - 9:57


On The Road To L.A.

ft. Howard Stone




Cette histoire de photo allait considérablement faire accélérer notre relation, soit ça passait, soit ça cassait et il était clair qu’il allait falloir rester loin de toutes ses rumeurs de complots qui allaient se créer autour de notre relation, toutes ses critiques. Howard avait l’air sérieux, me promettant même qu’on gèrerait cela, après tout, il allait falloir qu’on soit soudé. J’hochais la tête pour approuvé cette promesse et toute son intention était allé sur une vieille voiture abandonnée. Curieuse, je me demandais bien ce que mijotais le batteur.

Il m’intriguait beaucoup, surtout ce grand sourire qu’il avait sur le visage, il était comme un gamin attention que sa mère est le dos tourné pour voler une sucette. Je me mis à rire un peu car sa proposition était alléchante. Faire le trajet ailleurs que dans le bus où tout le groupe ronflait, Ricci en prime, c’était plutôt sympas Et puis, si en plus elle était seule avec Howard, c’était ton bénéfique.

Je n’eus pas le temps de dire quoi que ce soit que nous étions déjà près de la voiture, elle n’avait pas l’air si défraichit que cela mais le doute persistait. « Tu es sûr qu’elle roule encore ? Si son propriétaire l’a laissé là, ce n’est peut-être pas pour rien... » Au loin, nous entendions les gens ramené tout le monde au bus, je regardais Howard, sauta à l’intérieure de la voiture et regarda les fils « Il me semble qu’il faut couper l’un des fils ici » Je lui montrais alors deux fils partant du moteur. « J’ai fait ça qu’une fois... »

Tout le monde commençait à partir et, même si Ricci ou l’un des groupes de Roadtramp voyait que je n’étais pas dans le bus, je m’en foutais. C’était assez étrange de me dire cela mais j’avais envie d’aventure et Howard m’en proposai actuellement une en volant cette voiture et en faisant le trajet avec lui. « Tu t’occupes des fils et je vais chercher un bidon d’essence ? » Je ne lui avais pas laissé trop de choix, j’étais sortis de la voiture et m’étais diriger vers la station en face de nous. Payant un bidon remplit de carburant, j’étais revenu vers Howard alors que la voiture avait démarré. Je ne put m’empêcher de sourire. « J’ai l’impression de revenir à l’adolescence ! » Avais-je en faisant le plein de la voiture.




© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2558
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeJeu 7 Avr - 18:08


On The Road To L.A.

ft. Maria Watson


 J’étais impulsif et un peu dingue. Cette voiture semblait être là depuis des lustres et j’avais envie d’un peu d’adrénaline en compagnie de la seule personne avec qui je voulais être en ce moment. Le dernier coup fun avant de rentrer me faire chier à Los Angeles. Je proposai mon idée à Maria. Bordel, je crevais vraiment d’envie qu’on se barre tous les deux.

Je ne lui avais pas vraiment laisser le temps de répondre avant de l’emmener près de ce que j’avais en ligne de mire depuis quelques secondes. De plus près, elle paraissait vraiment l’appartenir à personne. Maria n’était pas certaine qu’elle soit encore opérationnelle. Ouais, c’était ma seule inquiétude.

-On le saura très vite…

La voiture était ouverte. Elle n’avait pas été fermée à clé. A croire que son propriétaire n’en avait rien à foutre. Maria s’installa à l’intérieur et je me mis à croupis pour être à sa hauteur. Elle regardait les fils et m’indiqua celui qu’il fallait couper.

-Ouais, c’est celui-là.

J’avais dit ça en souriant, agréablement surpris qu’elle sache quelques trucs en vol de voiture. Elle disait n’avoir fait ça qu’une fois.

-Faudra que tu me racontes.

Je souris. Pour ma part, je l’avais fait… Quelque fois… Je n’ai pas vraiment compté. En tout cas, Maria était bien plus rebelle qu’elle n’en avait l’air et j’aimais beaucoup ça.

On entendait tout le monde se rassembler près des bus. La pause allait finir et ils allaient repartir. La tronche qu’ils allaient faire quand il n’allait pas nous revoir venir. Ils vont sûrement chercher après nous de quoi leur faire perdre du temps et nous prendre de l’avance.

Ma mission : faire démarrer le moteur. Celle de Maria : aller nous chercher de l’essence. J’approuvai de la tête et je me mis au volant laissant Maria se diriger vers la station-service.

Après deux tentatives, je réussi à faire démarrer la voiture. Je souriais. La voiture 0, Howard 1. Le bruit qu’elle faisait montrait qu’elle avait de l’âge. Pas grave, ça fera l’affaire pour 200 bons kilomètres. Maria était revenue et faisait le plein, sa réflexion me fit sourire.

-Ouais, moi aussi. Enfin, si on considère que j’ai quitté l’adolescence un jour.

C’était souvent ce qu’on me reprochait. D’être un espèce d’adolescent attardé. Une fois le plein fait, Maria me rejoignit dans la caisse. Je démarrai en trombe faisant résonner le moteur dans tout l’endroit. On prit la route passant à toute vitesse à côté des bus.

-On va les distancer facilement.

Je souris content de pouvoir profiter un peu de Maria et l’avoir pour moi tout seul.

-Alors comme ça t’as déjà volé une voiture ? Raconte-moi ça.

Je conduisais très vite et je regardais tantôt la route, tantôt Maria.

© Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeJeu 7 Avr - 19:09


On The Road To L.A.

ft. Howard Stone




La vieille voiture qui était devant nous n’avais pas vraiment l’air de fonctionnée mais j’avais laissé Howard rêver un peu. Après tout, je n’y croyais pas tant que cela à ce voyage avec Howard loin du bus de la tournée et de cet agenda qui me prenais tout mon temps. J’avais osé dire au batteur que j’avais déjà volé une voiture ado’ et il m’avait demandé de le lui raconter. « Je te raconterais ça dans pendant le voyage »

J’avais été cherché de l’essence et entendre le bruit du moteur me dit sourire.  Nous allions pouvoir nous mettre en route et j’étais certaine que cela allait être une magnifique aventure de quelques heures mais nous allions enfin être tous seuls. Je ne dois pas être égoïste avec lui mais les seuls moments où nous nous étions retrouvés en tête à tête étaient dans nos chambres d’hôtels, j’allais pouvoir enfin savoir si j’étais réellement bien avec lui.

Je m’installais à la place du passager et regarda Howard prendre place au volant. « Tu me dis si tu veux qu’on échange le volant au bout d’un moment. » Lui dis-je. Après tout, j’avais le permis depuis quelques temps déjà.

Nous étions déjà en route, dépassant le bus qui n’était pas encore parti. Je vis au loin Ricci et lui fit un signe de la main tout en le dépassant. Puis, Howard me demanda de raconter cette vieille histoire de voiture volée. « Oh tu sais, les rebellions d’adolescence... Disons qu’à l’âge de 16/17 ans, même si j’étais brillante au lycée, le soir, je sortais. Je faisais le mur pour aller voir des concerts de rock dans des entrepôts parfois abandonnés. La plus part du temps, je restais tard la nuit et les membres de groupe me ramenait chez mon père mais il se trouve qu’un jour, j’ai eu un problème pour rentrer chez moi, on était un groupe de copains. »

En se souvenant de cette période, Maria eu un sourire. « On était comme les cinq doigts de la main...Dommage qu’ils est tous mal tournés... «  Il y eu un silence. La plus part de ses personnes s’étaient perdu dans la drogue et la criminalité. Moi je m’étais reprise à temps. « Il y avait une seule voiture encore présente sur le parking du lieu du concert et du coup nous l’avions prise. Je m’étais chargé de la faire démarrer. «  Je me mis à rire un peu  « La tête de mon père quand je suis rentrée avec la voiture. Il était rouge de colère. »
Je me mis ensuite à regarder le batteur. « Et toi ? Pourquoi tu en as volés ? »


© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2558
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeVen 8 Avr - 0:36


On The Road To L.A.

ft. Maria Watson


On prit place dans la voiture. Déjà, elle me faisait la proposition de prendre le volant que j’en aurais marre. Je lui souris.

-Ok, j’te ferais signe.

Je pourrais le lui passer si jamais des flics sont dans le coin, car, après tout, je n’avais plus mon permis de conduire et que si je me faisais chopé au volant sans permis j’allais passer un sale quart d’heure. Sauf si je brandis haut et fort que je suis le batteur de The Burning Fire, ça, ça peut toujours se faire aussi. Pour l’instant, j’avais pris le volant parce que j’aimais conduire et que ce n’était pas un petit retrait de permis qui allait m’enlever ce petit plaisir. Je jugeais inutile de révéler à Maria que j’avais plus le p’tit papier magique qui me donnait le droit de prendre le volant.

Je démarrai très vite et je vis Maria faire signe à Ricci alors qu’on dépassait les bus toujours à l’arrêt. Je souris, il devait l’avoir mauvaise. Je venais « d’enlever » sa secrétaire, après tout.

Maria me surprenait. Elle n’avait pas hésité une seule seconde à montrer dans cette vieille caisse avec moi et m’avait même montré qu’elle avait des talents de voleuse de voiture. La question était : d’où venait ce talent ? Maria me raconta un petit bout de sa vie pour répondre à cette question. C’était un adolescente rebelle qui, comme beaucoup d’ado, avait fait ses petites conneries. Elle avait un groupe d’ami qui n’avait pas pris le même chemin qu’elle. Je me surpris à sourire quand elle raconta que son père avait été très en colère.

-Qui aurait pu croire que la si professionnelle Maria Watson ait un jour volé une voiture ? En tout cas, j’ai vu tout à l’heure que tu n’as pas perdu la main pour ce qui est des conneries. Et c’est plutôt cool.

Je rigolai alors que la question m’était retournée. J’eus un petit sourire nostalgique alors qu’on fonçait toujours sur les routes et que mon regard était braqué droit devant moi.

-Pour la frime, pour le challenge, pour l’adrénaline. Pour toutes ses choses-là.

Je marquais une pause lançant un bref regard à Maria avant de me reconcentrer sur la route.

-Un jour, j’ai fait un pari avec un petit caïd de mon quartier. Je devais avoir 15 ans, un truc comme ça. Le pari consistait à voler une caisse… Mais pas n’importe laquelle. Il fallait que ce soit une belle bagnole… Bien chère. Introuvable dans l’Eastside où j’ai grandis. On avait mis de l’argent en jeu… Mes économies et les siennes. Si j’y arrivais, je raflais tout. Si j’échouais, il empochait le pactole. J’ai accepté et j’ai attendu la nuit pour aller à Hollywood. Souvent, des gros riches viennent dans ce quartier pour ce foutre une cuite au Rainbow. J’ai repéré une Ferrari. J’me fichais d’à qui elle était. J’ai réussi à l’ouvrir en cassant le carreau et j’lai piqué.

Je soupirais toujours avec mon petit sourire nostalgique aux lèvres.

-Et tu sais ce qui est le pire dans l’histoire ? C’est que j’lai ramené au petit caïd pour lui montrer que j’avais la caisse. Tout ça pour bien lui faire comprendre que j’avais gagné ce foutu pari. J’avais une foutue Ferrari en main et j’lui ais ramener… J’ai eu son argent et j’ai gardé le mien.

L’histoire aurait pu bien se finir. Mais…

-Le p’tit caïd a pas apprécié d’avoir perdu parce que le lendemain, les flics étaient devant la porte de chez mes parents. Le p’tit caïd m’avait vendu. J’ai eu la chance d’être mineur et d’être tombé sur un juge cool… J’ai fait que tirer un mois en maison de redressement. Mais je m’en foutais parce que j’avais gagné ce foutu pari.

Mon sourire s’effaça d’un seul coup et mon regard était perdu sur la route que je regardais sans cesse.

-Je me rappellerai toujours ce que m’a dit mon frère : « Quand est-ce que tu vas grandir, Howard ? Tu ne fais que déshonorer notre famille, chaque jour qui passe ! » C’est ça qu’il a dit.

Et je n’avais pas grandis depuis… Je regardais Maria.

-Ouais, c’est pas glorieux, je sais…

Je laissais transparaitre un maigre sourire.

© Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeLun 11 Avr - 15:26


On The Road To L.A.

ft. Howard Stone




J'étais une femme d'affaire, j'éiais une femme propre et sérieuse. Mais comme tous le monde j'aimais m'amusé -même si je le faisais que très peu au vus de mon travail faramineux- et ma période d'adolescence avait été turbulente. Je soupçonnait que la raison avait été l'absence d'un mère. C'est vrai, ce n'était pas un père qui pouvait te renseigné sur l'amour d'une femme pour un homme ou même sur des repères féminins. Mon père était parfait pour l'éducation et toutes ses choses là...Mais quand j'étais devenue une femme, cela avait été une autre paire de manche.

Quoi qu'il en soit, quand je racontais mon passé aux gens, ils étaient tous très surpris et Howard n'échapa pas à ce sentiment. J'eu un petit sourire. C'est vrai que j'avais mérité els paires de claques que mon père m'avait donnés. "Il ne faut pas se fier aux apparences. Mais pour ce qui est de tout à l'heure, ce n'est pas dans mes habitudes. Mais l'envie d'être avec toi dans cette voiture était beaucoup trop forte." Lui dis-je en souriant.

Howard regardait toujours la route, moi, je le regardais lui, j'apprenais ses expressions, ses traits de visage et cet air sérieux qui, à mon avis, n'était pas souvent sur le visage du batteur. Il m'annonça avoir voler des voitures pour les frime. Comme tous les hommes ayant volé des voitures j'ai envie de dire. Mais je me retiens, à la place ,je fais un sourire.  Il me raconte ensuite toute l'histoire. Au fur et à mesure de l'écoute, j'hausse les sourcils. Pour un peu, cela aurait pu bien tourné.

"Tu n'as pas eu de chance..." Je vis son sourire s'effacer et je compris rapidement que les sentiments du batteur était mélangés. Peut-être de la tristesse, de la nostalgie d'avoir un jour eu un frère qui lui dise cela... Mon regard était posé sur lui quand il se mit à me regarder. "Tu sais, malgré les conneries que tu as faites plus jeune, je pense que ta famille est fière de toi, regardes, tu es batteur dans un groupe de musique, tu gagnes bien ta vie, tu es beau garçon, tu es drôle, attachant et on ne te vois pas dans la presse à scandale. Tu n'as pas beaucoup de vice et sait t'amuses mais c'est comme tout humain." Je marquai un pause. "On apprend de ses erreurs. Je pense que certaines de tes betises d'enfance t'ont appris pas mal de choses, t'ont fait mûrir..."

Peut-être que j'avais une vision de Stone beaucoup trop lisse, trop subjective et noyé dans ce que je vivais avec lui -comme le disait Daniele- mais au moins, c'était ce que je pensais de lui.

© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2558
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeLun 11 Avr - 17:25


On The Road To L.A.

ft. Maria Watson


Maria avait été une adolescente bien plus turbulente que je ne l’aurais cru. Elle avait réussi à me surprendre ce qui la rendait encore plus jolie à mes yeux. Elle devait être magnifique dans ses années rebelles. Dommage qu’on n’était pas né dans le même quartier, je lui aurais monter plein d’autres conneries à faire, encore. La Maria rebelle avait grandi et cette petite escapade avec moi semblait être une exception. L’envie était beaucoup trop forte, elle disait. Je souris et ça en disait long sur ce que je pensais. J’étais assez fier qu’elle soit venue avec moi. Elle n’avait même pas hésité une seconde.

Je lui racontai ma petite histoire. Mes petites conneries à moi. J’avais choisi une qui était gravée dans la tête. Pas tant pour le coup de malchance que j’avais eu, mais surtout à causes des paroles de mon frère. Dès que je faisais une connerie, je savais que ce bon vieux Roger était toujours au tournant pour me rabâcher les oreilles avec ses morales à la con. Il avait toujours réussi à me faire passer pour le vilain petit canard des Stone. Un titre que j’avais fini par adopter et, au lieu que ça n’arrange mon cas, ça l’avait empiré. Ce que Roger me disait de ne pas faire, je le faisais en pire. Et j’adorais ça. Maria avait noté la malchance et j’approuvai de la tête.

Je détournai le regard vers Maria après mon récit. Elle prit ma parole et cherchait à me rassurer. Elle était sûr que ma famille était fière de moi. Elle dépeignit, ensuite, un beau tableau de ma personne. J’en souris reposant mon regard sur la route. C’était loin de la réalité. J’étais bien riche, j’étais bien pas mal dans mon genre, j’étais bien drôle et certainement attachant. Mais le reste…

-Ma famille ne me parle plus depuis des années… Donc, s’ils sont fiers, je n’en sais rien…

Et au lieu d’afficher de la tristesse, j’affichai un petit sourire. Je n’en avais plus rien à faire. On avait coupé les ponts depuis 1968 quand j’avais pris un peu trop à la légère la mort de mon frère.

-Tu trouves vraiment que je n’ai pas beaucoup de vices ?

Je lui souris, la regardant à nouveau.

-T’es la première qui me dit ça.

Je rigolai.

-J’espère que tu penseras encore ça de moi dans un mois.

C’était un appelle à ce que tout ça dure encore une fois. Même si je savais que dès notre retour à L.A., tout allait être plus compliqué.

-Je sais pas si j’ai vraiment appris de mes erreurs. C’est vraiment trop drôle d’en faire. Tu t’es jamais dit que c’était cool de faire chier ses parents en faisant des conneries ?

Je lui souris me demandant si la Maria rebelle prenait un malin plaisir à emmerder ses géniteurs comme je l’avais fait moi aussi.

© Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeLun 11 Avr - 18:06


On The Road To L.A.

ft. Howard Stone




Le vent faisait bouger mes cheveux et me donnait un sentiment de liberté.J'avais l'impression de retourné en enfance, au moment où je n'avais pas besoin de prendre chaque jour un agenda, allant voir Daniele à chaque fois qu'il refusait un rendez-vous, ce moment où je dormais encore huit heures par nuit non quatre... Cela faisait du bien de, parfois, prendre une pause avec une personne qu'on apprécié et c'était le cas avec Howard.

Nous parlions des parents, j'avais un petit sourire. Mon père avait toujours aimé ma mère, même quand elle était morte. Il m'avait élevé seul et je n'avais jamais eu de modèle maternelle. J'avais tout appris dans les magazines à cette âge de l'adolescence... J'avais regarder Howard qui m'annonçait qu'il ne parlait plus avec ses parents depuis des années. Je n'approuvais pas ce genre de chose, après tout, nous n'avions qu'une seule famille... Mais aprè tout, je ne savais pas ce qu'ils avaient fait, ils n'étaient peut-être pas les parents parfait ni une famille le chouchoutant...

-Un jour tu verras, ils reviendront et te diront cela.

Howard avait affiché un sourire, et moi, j'avais l'image de mon père pleurant ma mère le soir quand il me croyait coucher. Cela me fendait le coeur. J'aurais tant voulu avoir une mère... Cependant, je m'étais reprise assez vite. Il venait de me demander si je pensais vraiment qu'il n'avait pas beaucoup de vice. J'haussai les épaules. "Je penses que tu as les vices que tous le monde ont , tu ne penses pas? Selon toi, quels sont tes vices? Moi je sais que je fumes parfois beaucoup trop, je suis stessée en permanence et je travail beaucoup trop. "

Je me mis à rire un peu "Je connais Daniele depuis neuf ans, je pense que niveau vices, j'en connais un rayon!" puis il m'annonça qu'il espérait que j'en sois touours au même avis dans un mois. Il m'intrigait...Et Si Ricci avait raison? Et si je devenais comme lui suite à cette aventure avec le batteur? Je me contentai de pincer les lèvres, restant silencieuse avant qu'il ne parle des parents.

Est ce que j'avais aimé mettre en rogne mon père? Oui...Sur le moment mais après je l'ai toujours regretté, il était tout seule avec une ado' à la maison tout de même... "J'ai aimé ça. Quand je l'a faisais, puis je regrettais mes actes...Mon père m'a élevé seule, ma mère est morte quand je suis née -donc t'imagines que je n'aimes pas fêter mon anniversaire- et le fait qu'il soit seul avec un ado rebelle à la maison....enfin..."

Je laissai ma phrase en suspent, c'était douloureux. Je ne savais pas vraiment pourquoi. Mais je m'en voulais encore plus d'avoir fait toutes ses choses durant mon adolescence. J'avais envie de voir mon père, je le serrer dans mes bras et de lui dire merci d'avoir toujours été là pour moi.

© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2558
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeJeu 14 Avr - 18:48


On The Road To L.A.

ft. Maria Watson


Mes parents avaient coupé les ponts depuis des années maintenant… Ils ne m’avaient jamais vu en concert ou, alors, s’ils l’ont fait, je n’en ai pas eu connaissance. Le fait est que, même quand j’ai commencé à être connu et reconnu, ils ne se sont jamais manifestés. C’était pas des gens intéressés… Ils se fichaient de l’argent. Ils en ont jamais eu de toute façon. Maria était persuadé qu’ils reviendront un jour et qu’ils me diront qu’ils sont fiers de moi. C’était possible. Quand ils auront, enfin, fait le deuil de mon frère et qu’ils se rappelleront que leur fils rebelle est toujours, lui, bien vivant. P’tètre bien que ça se passera comme ça… Je souris à la secrétaire.

Maria fit un portrait de moi assez élogieux et s’en était drôle. Elle était persuadée que je n’avais pas plus de vices que ça. Ou, du moins, pas plus que les autres. Le sien était de fumer, par exemple. Je rigolai.

-Je bois plus que la moyenne, je fume, je joue aux jeux d’argent… Tu veux la suite de la liste ?

Elle rajouta qu’ayant travaillé avec Ricci depuis 9 ans, elle était servie niveau vices. Elle marquait un peu.

-C’est vrai. Mais n’oublie pas que je suis plein de surprises.

Mon grand sourire ne me quittait plus. Si elle pouvait garder la bonne image qu’elle avait de moi encore longtemps. J’voulais que notre histoire continue encore. Je ne voulais pas qu’elle s’arrête une fois qu’on aurait posé les pieds sur le sol de Los Angeles. J’avais encore beaucoup à tirer de cette relation. Donc, tous mes sous-entendus allaient dans ce sens.

Je dis à Maria que j’adorais faire chier mes parents quand j’étais ados et je me demandais si c’était pareil pour elle. C’était le cas mais elle avait toujours regretté son histoire familiale aidant. On avait eu des vies bien différentes elle et moi. On sentait que la sienne n’avait pas toujours été simple.

-Ton père est sûrement fier de toi. Tu es arrivée à te hisser dans le business musical alors que tu es une fille. Personne d’autre que je connais ne peut se vanter de ça. Ton patron le premier. Lui, il a toujours tout eu, toi tu as réussi à devenir quelqu’un en le méritant.

Je souris sincèrement regardant Maria avant de porter mon regard dans le rétroviseur. Derrière, une voiture de flics nous suivait. Pas de gyrophare, ça voulait dire qu’ils ne nous cherchaient pas… Mais bon, on ne sait jamais avec ces gens-là.

-Tu sais… J’ai un vice qui va certainement être problématique si cette voiture de flic nous arrête… Je n’ai plus mon permis de conduire…

Je fis mon plus bel air désolé. Je ralentis un peu pour éviter de faire un excès de vitesse et attirer l’attention des flics qui nous suivaient.

© Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeVen 15 Avr - 10:57


On The Road To L.A.

ft. Howard Stone




Il me raconta qu'il avait beaucoup de vices et je ne pu m'empêcher de repenser à ce qu'avait dit Daniele la veille. Aurais-je assez de courage pour supporter tous ses défauts? J'étais à faire de concession, à moins travailler pour le voir par exemple, mais lui était-il prêt à arrêter ou freiner sur pas mal de choses? "Je pense que chaque vices que l'ont à ont peut le réduire ou l'arrêter... il suffit juste d'avoir la foi." Loin de moi l'idée de vouloir lui serrer la vice, après tout, nous ne savions pas où nous allions lui et moi, et je n'étais pas là depuis assez longtemps pour avoir ce poids dans sa vie. "Mais ne vas pas t'imaginer que je veuille te privé de tout cela!"

Je me mis à sourire, il était surprenant, c'est vrais, mais je ne pouvais m'empêcher de me dire qu'il ressemblait de plus en plus à mon patron, non pas au niveau de la vie, Daniele était né avec une petite cuillère dans a bouche, mais au niveau du comportement. Il fallait que j'arrête de penser à Ricci. Je fermais les yeux et profitait du vent sur ma peau, cela me changeait les idées.

Je regardais ensuite Howard quand il me parla de ma réussite. J'avais fais un franc sourire. "C'est vrais qu'on ne voit pas beaucoup de femme dans le milieu et j'avoue que j'ai un sentiment de fierté qui s'est créer autour de ça. Etre sans doute l'une des premières femme à travailler dur pour pouvoir faire ce que je voulais dans la musique. Même s'il me reste encore du chemin à parcourir, je suis contente de ce que j'ai déjà fait jusqu'à présent. Quand on est une femme, dans le milieu de la musique, il faut savoir tenir tête aux hommes qui nous entoure." Je marqua une pause, riant un peu "C'est Eddy Cort la dernière fois, qui m"a dit que j'étais petite mais que je réussisait à faire plié, à tenir tête, à un homme faisant deux fois ma taille"

Mon sourire s'effaça quand il m'annonça ne pas avoir son permis. Je le regardait, essayant de rester calme pour ne pas alerté les flics derrière nous. "Quoi? Mais pourquoi tu ne m'as pas laissé conduire alors! Arrête toi au prochain parking de route et on change les rôles! "

© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2558
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeVen 15 Avr - 18:10


On The Road To L.A.

ft. Maria Watson


La liste de mes vices était bien plus longue que Maria ne pouvait l’imaginer. A fumer, boire et jouer, je pouvais rajouter : mentir et ne pas tenir mes promesses. Sauf que ces deux-là, je préférais qu’elle s’en rende compte que bien plus tard, si c’était possible. Elle disait que les vices, ça pouvait se réduire même si elle ne comptait pas me priver de toutes ces petites choses-là.

-Ouf, tu m’as fait peur. Je me vois mal arrêter de boire… Ça me parait impossible.

Je souris et disait ça sur le ton de l’humour même si je pensais vraiment ce que je disais. Je buvais l’alcool comme de l’eau. Je ne voyais même plus la différence entre les deux. Il m’en fallait beaucoup pour être saoul, ce qui était problématique parfois.

Elle parla de son père et j’en profitai pour complimenter son parcours. J’étais sincère quand je disais qu’elle était arrivée loin malgré sa condition de femme. J’admirais un peu ça. Elle était fière de ça même s’il lui restait du travail à faire. Eddy Cort était du même avis que moi.

-Tu arriveras à ton rêve. Crois-moi. Et Eddy à raison, tu es petite. Et j’aime les filles petites.

Je lui fis un clin d’œil. Les filles petites étaient mignonnes et comme je n’étais pas spécialement grand, ça m’arrangeait un peu.

Je remarquai dans le rétroviseur une voiture de flics qui nous suivaient. Donc, j’ai été contraint de dire à Maria que je n’avais plus mon permis. Je l’avais tragiquement perdu après ma petite virée à Downtown qui s’était fini en crash. Maria s’exclama un peu alors que je prenais la chose à la légère.

-Parce que j’avais envie de conduire, tiens…

Je dis ça en haussant les épaules et en esquissant un sourire. Les flics ne semblaient pas encore alerter… Une idée me traversa l’esprit et comme j’avais envie de la faire… Je regardais Maria avec un sourire mystérieux et enjoué.

-On va voir ce que cette caisse à dans le ventre…

Je souris et appuyai à fond sur l’accélérateur. La voiture sema les flics qui ne tardèrent pas à accélérer eux aussi après avoir allumé leur gyrophare. J’allais trop vite, j’avais pris trop de vitesse pour qu’ils nous rattrapent. Elle en avait dans le ventre cette vieille caisse volée. Maria ne semblait pas rassurée et, à la première bifurcation, je tournai. Les flics prirent l’autre chemin sans se rendre compte qu’on avait tourné.

-Problème réglé.

Je souris de fierté et fis encore quelques mètres avant de m’arrêter sur le côté pour faire une pause. Je souris à Maria.

-Calme-toi. Tu as vu, on est en sécurité maintenant.

Je souris mon sourire le plus innocent et le rassurant. Je ne savais pas si la dose d’adrénaline que je venais de lui fournir lui avait plu ou non.

© Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeLun 18 Avr - 7:52


On The Road To L.A.

ft. Howard Stone



Pour rien au monde je voudrai lui faire arrêter quoi que ce soit, cela ne faisait que trop peu de  temps que nous nous connaissions. Il disait ne pas pouvoir arrêter , en plus, pour ma part, je pense que c'est possible, après tout on disait "qui veut peut " n'est ce pas?

Il continua de parler en continuant de me draguer, c'était une petite mani chez lui, aussi, de me draguer alors qu'il n'y en avait plus besoin, mais je ne vais pas m'en plaindre, au contraire, ça fait toujours plaisir de sentir qu'on est désiré. Quand il dit qu'il aime les petites, je rougis un peu et rit un peu. "Je suis du genre à aimer les hommes pas très grand, enfin de taille moyenne."

Le fait qu'Howard m'ai dit qu'il n'avait pas son permit m'avait rendu un peu plus stressé que je ne l'étais. Il fallait absolument qu'on s'arrête pour ne pas avoir de problème, on jouait sans doute avec le feu actuellement et tout cela parce que celui-ci avait "envie de conduire". Au lieu de s'arrêter, il acceléra et même si la vitesse était une chose que j'aimais, entendre le bruit des gyrophare l'était moins. "Howard arrête toi! Tu vas nous attiré des ennuis!"

Pendant un petit moment je m'accrochai à ce que je pouvais, cette voiture en avait dans le ventre! Howard tourna et il ralentissa, je le regardais, légèrement stressé. "Porblème réglé...j'en suis pas si sûre moi...Il faudra que tu laisses cette voiture à la prochaine aire...Mais bon sang imagines ils nous ont reconnu!!"

Malgré ces betises d'ado', Maria avait un casier vierge, et ce n'était pas maintenant qu'elle était dnas la trentaine et "sérieuse" qu'elle allait devoir cotoyer la Justice Policière.



© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2558
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeLun 18 Avr - 22:59


On The Road To L.A.

ft. Maria Watson


Si j’aimais les petites, j’étais content d’apprendre que Maria avait une préférence pour les hommes de taille moyenne. Ma taille pouvait être un atout comme un désavantage. Il m’est arrivé de sortir avec des mannequins plus grandes que moi sans véritablement complexer mais, elles, elles préféraient souvent les hommes plus grand et mon mètre 77 ne cassait rien, pour être honnête. Je souris à Maria.

Les flics nous suivaient même s’ils ne semblaient pas avoir l’intention de nous arrêter. Il y avait tout de même deux inconvénients à être suivis par des flics à cet instant-même. Le premier c’était qu’on était dans une voiture qu’on avait volée près d’une station-service et, le second, c’était que je n’avais pas de permis et que j’étais au volant de cette même voiture. Problématique s’ils venaient à nous contrôler… Alors au lieu d’être sage et de continuer à conduire tranquillement en parlant à Maria, j’accélérai pour les semer et bifurquai à un moment pour qu’ils perdent notre trace. Ça marcha plutôt bien et seul résonnait dans la voiture les demande de Maria qui voulait que je m’arrête. Sauf que si je m’étais arrêté alors qu’ils nous poursuivaient, on se serait fait arrêter. Je l’avais vu s’accroché pendant que j’étais concentré sur la route.

Finalement, j’avais ralentis avant de carrément m’arrêter sur le bas-côté. Maria avait eu peur alors que moi je souriais. Elle semblait stressée. Elle avait peur qu’on nous reconnaissance et souhaitait hériter du volant à la prochaine aire de repos. Elle ne tenait pas à finir avec une amande ou avec une note dans son casier mais j’avais pas vraiment pensé à ça en semant les flics. J’avais juste penser à nous filer un gros coup d’adrénaline.

Je mis doucement un doigt devant la bouche de Maria pour lui dire avec une voix douce :

-Chuuut, ne t’en fais pas. Ils ne nous ont pas reconnus. Ils ne sont plus là maintenant.

Je souris d’un air enjoué à défaut de pouvoir être rassurant. Je fis un petit clin d’œil à Maria.

-On est arrêté maintenant.

Elle avait demandé le volant mais je n’accédai pas encore à sa demande.

-On a cas se faire une petite pause.

Je dis ça en approchant doucement mes lèvres des siennes pour finalement les y poser. Elle venait de voir un de mes vices et j’ai pu voir sa réaction. Et là, je cherchais à me faire pardonner en laissant durer ce baiser et en posant ma main sur sa cuisse.

© Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeMer 20 Avr - 19:31


On The Road To L.A.

ft. Howard Stone




D’aussi loin que je me souvienne, je n’étais jamais sorti avec un homme plus petit que moi mais cela ne me dérangerait pas, après tout, le physique était quelque chose de secondaire. Le principale, c’était d’être bien avec la personne et j’étais bien avec Howard...Enfin, jusqu’à cette course poursuite. Son côté gamin était ressortit et je devais avouait qu’il m’avait fallu un peu de temps pour  ne pas m’énervé. C’était une chose que je ne tolérais pas, cette histoire de permis. Ce n’était pas seulement pour notre sécurité à tous les deux, mais aussi pour ceux de l’extérieur, ceux sur la route. « Mais imagines qu’il y aurait eu de la circulation ! Nous aurions eu un incident ! »

Il s’arrêta sur le bas-côté, au milieu de nulle part, et je me détachai, il fallait que je reprenne mes esprits. L’adolescente de quinze ans était bien absente de moi à présent et même si je passais pour une mégère aux yeux d’Howard, je m’en fichai, ce qu’il venait de faire était dangereux. Stressée, j’allais  nouveau répliquer mais Howard fut plus rapide que moi en me mettant un de ses doigts sur mes lèvres, je fermai alors les yeux, lâchant un soupire. « Désolé de m’emporter ainsi... »

Je lui fis un petit sourire et il m’embrassa, je prolongeai un peu et celui-ci fit de même, posant sa main sur ma cuisse. J’avais déjà bien compris ce qu’il comptait faire : se faire pardonner. Après tout, il n’avait rien fait de mal, il voulait s’amuser...Je Caressais doucement sa main posé sur ma cuisse avant d’arrêter notre baiser, souriant un peu. « Les baisers ne pardonne pas tout...mais ici...ça marche » Dis-je amusé.  

« Mais je prends quand même le volant » dis-je d’un air amusé, enlevant sa main, puis sortant de la voiture pour passer côté conducteur. J’ouvris sa porte pour qu’il sorte. « Et ne te plains pas, tu vas pouvoir te l’a couler douce pendant la fin du trajet ! »




© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2558
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitimeJeu 21 Avr - 12:11


On The Road To L.A.

ft. Maria Watson


Maria paniquait un peu après cette petite course poursuite improvisée. Elle avait eu peur qu’on provoque un accident. Je n’avais pas pensée une seule fois à ça… Je savais qu’on allait s’en sortir et qu’on sèmerait facilement ces flics. J’étais comme un ado, je n’en avais rien à faire du danger. Je m’attendais, par contre, un peu à ce que Maria ne le prenne pas forcément bien. C’était comme si j’essayais de lui montrer de quoi j’étais capable.

Je l’avais calmé d’un simple doigt devant sa bouche. Ma voix était apaisante et témoignait de mon état nul de stress. Elle s’excusa de s’être emportée. Je la pardonnai d’un regard et d’un baiser. C’était ma manière de me faire pardonner de ce que je venais de lui faire vivre. J’en avais aussi vraiment envie après tout, je ne l’avais plus embrassée depuis notre dernière pause. Je sentais sa main caresser la mienne alors qu’elle avait rompu le baiser pour me dire que cette technique ne pardonne pas tout. Mon sourire mystérieux pouvait autant signifier que j’approuvais ou que je désapprouvai cela.

Maria n’avait pas pour autant perdu le nord, elle sorti de la voiture pour prendre le volant. Je sortis à mon tour un soupirant un peu. La fête était finie, pas moyen de la prolonger. Je pris place côté passager et mis mes pieds croisés contre le pare-brise, abaissant un peu mon siège pour être à l’aise.

-J’me la coule douce, t’as vu.

Je rigolai avant de plonger mon regard dans celui de Maria.

-T’as vraiment envie de partir tout de suite. Tu as eu peur non, il vaut mieux qu’on se repose un peu.

Un sourire rempli de sous-entendu s’afficha sur mon visage. Je croisais mes bras derrière ma tête regardant toujours Maria.

-Après tu me montreras tes talents de conductrice.

Je souris sans bouger d’un millimètre, me contentant d’attiser Maria du regard.

© Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]   On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

On The Road To L.A. [PV Maria][Hot][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Tournées :: Tournée The Lightening/Roadtramp 1981/1982-