AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Old Demons [PV Gaïana][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daniele Ricci
avatar


Messages : 1000
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40


Who am I?
Je suis: le meilleur
Relations:
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Old Demons [PV Gaïana][Terminé]   Mer 20 Avr - 15:37


Old Demons

ft. Gaïana Dugopoliac


J’étais revenu dans ma villa. J’avais quitté les locaux de BSC après le malaise que j’avais fait – encore une fois – devant Eddy. Je voulais rentrer. J’avais conduit à une vitesse hallucinante jusqu’à chez moi. J’avais passé le porte, le teint blafard. J’avais pénétré dans ma villa et à quelques mètres de moi se tenait Erik. Mon regard avait dévié vers le table non loin de lui où se trouvait le numéro de L.A.People de ce matin.

-Monsieur…, dit-il avec beaucoup d’inquiétude dans la voix. Vous avez eu de nombreux appels…, rajouta-t-il en s’arrêtant au milieu de sa phrase.

Je lui avais fait « non » de la tête. Il s’était tu. Je ne voulais plus entendre parler de cet article, je voulais même oublier qu’il existe. Putain, si c’est un cauchemar faites que je me réveille vite.

-Apporte-moi du whisky. Une bouteille entière, dis-je sans transition.

Je ne voyais que ça pour l’instant. J’étais persuadé que si j’oubliais toute cette histoire, le monde allait oublier. Parce que Daniele Ricci était le monde.

-Mais, monsieur…,
dit-il avant que je ne le coupe.

-Du whisky. Rien d’autre, dis-je en accompagnant mes dires d’un geste ferme.

Il s’en alla sans rien rajouter. Je m’étais affalé dans le fauteuil en soupirant longuement. Ma putain de réputation… Erik était revenu avec le whisky et c’était le début de la descente aux enfers…

J’avais bus bouteilles sur bouteilles. J’avais débranché les téléphones de la villa qui ne cessaient de sonner toutes les dix minutes. Entre chaque verres – bouteille… - je réfléchissais. Sniper avait tout dit. Il avait donné son image à cette Gaïana et son histoire à Amon. Il avait déterré des morts pour… Pourquoi, en réalité ? Se venger ? De quoi ? Je n’avais rien fait d’autre que de mener son groupe à la gloire.

J’avais réfléchis toute la nuit – que j’avais passé dans le salon – en buvant de l’alcool fort. J’avais encore du mal à réaliser. Mes cheveux étaient en bataille et, au petit matin, j’avais la tête défoncée par l’excès d’alcool. J’en voulais à Sniper. Il était mon putain de groupe et ma plus grande déception. Ma seule putain d’erreur. Je n’avais fait qu’une putain d’erreur dans ma vie et pourquoi fallait-il que je la paie maintenant ? Il fallait que je retrouve Sniper et cette Gaïana…

Erik était venu me voir à plusieurs reprises avec toujours les mêmes paroles.

-Vous ne devriez pas boire autant. On devrait parler de tout ça, tentait-il de dire à chaque fois.

-Nan…,
répondais-je tout le temps en regardant dans le vide, le visage fermé.

Je préférais de toute façon rester assis car j’avais bien fini par comprendre que mon cœur risquait tout le temps de me lâcher pour de bon.

On avait alors sonné à la porte en début d’après-midi alors qu’Erik était encore venu me mettre en garde des mauvais effets de l’alcool – en rajoutant d’une manière désagréable que je lui faisais penser à mon père. On s’était regarder un long moment mon majordome et moi.

-Ne vas pas ouvrir !, lui ordonnais-je avec mauvaise humeur.

Sauf qu’il n’en avait rien à faire et qu’il ne m’avait pas écouté… Il était allé ouvrir…

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd


Dernière édition par Daniele Ricci le Sam 18 Juin - 11:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gaïana Dugopoliac
avatar


Messages : 461
Date d'inscription : 01/01/2014
Age du personnage : 22


Who am I?
Je suis: une séductrice hors pair.
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Old Demons [PV Gaïana][Terminé]   Mar 26 Avr - 23:23



« Les ennuis c'est comme le papier toilette,
on en tire un, il en vient dix.
» Woody Allen.

« The Truth about The Army!» L'article était tombé, tel un immonde cheveu dans la soupe. Il ne manquait plus que ça. Je cherchais un boulot d'arrache-pied pour me sortir de ce bourbier, de recommencer à zéro et voilà que Amon me créditait pour une photo que je n'avais même pas faite. Qu'allait penser Evan de moi? Il s'imaginerait que je l'avais trahi! Je finirai à nouveau à la rue, sans le sou. Et je n'aurai même pas gagné d'argent pour cette photo! Amon, crapule de bas étages! Je me vengerai s'il faut!

Le soir de cette journée où j'avais trouvé l'article, j'étais rentrée à l'appartement d'Evan le ventre noué. De peur qu'il ne l'ait vu, heureusement pour moi la rockstar se comportait comme à son habitude, à comater dans son fauteuil, une clope fumante à la bouche et une bière à la main, les vinyles tournant dans le vide. J'avais coupé la musique, bu une bière à mon tour dans le silence. Lorsque je me couchais je ne trouvais cependant pas le sommeil, presque de peur que cette nuit soit la dernière que je passerai au chaud dans un lit douillet avant longtemps. Il me fallait un plan.

Daniele était un homme riche, il est plein aux as et gère toujours moulte groupes. Il devrait bien pouvoir nous aider, non? Cela lui donnerait une occasion de redorer son image auprès du public, n'est-ce pas? Je ne sais pas trop si c'était une bonne idée mais à mon réveil (étonnant vu que le sommeil ne semblait pas vouloir venir), je m'habillais sobrement et quittais l'appartement avec cet objectif en tête. Il me fallait voir ce Daniele Ricci, voir ce que je pourrais en dégoter. L'espoir fait vivre et il était sans conteste que j'étais une fille très naïve et spontanée pour oser me pointer ainsi devant chez lui une heure après. Mais soit ça fonctionnait et Evan et moi étions très chanceux, soit ça loupait... Et nous continuerons encore à être tels que nous sommes, finalement. De petits losers à qui la vie ne sourit plus.

La villa était grande, blanche, immaculée. Propre comme un sou neuf, je me sentais légèrement inappropriée dans ce genre de d'endroit, surtout que j'avais appris à vivre dans les quartiers moins aisés et que maintenant que je vivais avec Evan, j'étais carrément dans le quartier le plus malfamé de Los Angeles. C'était un sacré contraste. Je prenais une grande inspiration et poussais le bouton de la sonnette. Et j'attendais comme une imbécile devant la porte, regardant autour de moi sans savoir quoi faire.  

Un homme ouvrit la porte, bien habillé, rasé de près, soigné. Il devait avoir la cinquantaine peut-être un peu moins, peut-être un peu plus. Je n'ai jamais été très douée pour donner un âge, même approximatif. Heureusement, l'article d'Amon avait montré quelques photos du manager et cet homme devant moi ne lui ressemblait guère. J'avais donc à faire avec quelqu'un d'autre.

« Euh... J'aimerai voir Monsieur Ricci... »

J'aurai bien ajouté quelque chose de plus à mon discours mais je ne savais pas quoi. Je n'avais songé qu'à venir ici et non à ce que je dirais une fois que j'y arriverai. Moi foncer tête première sans réfléchir?... Oué... De temps en temps seulement, hein.

« Je suis Gaïana Dugopoliac... J'ai... été crédité pour la photo d'Evan sur l'article d'Amon... »

Sans doute qu'une petite d'explication supplémentaire aiderait à me faire entrer. Je suppose que le manager avait forcément dû voir ce sublime nouvel article de LA People. L'homme me laissa enfin entrer, sûrement était-il le majordome de Daniele, et il m'emmena donc voir le maître des lieux... Je découvrais alors un grand salon ainsi que l'homme que j'étais venue voir, entièrement affalé dans le fauteuil avec quelques cadavres de bouteilles d'alcool autour de lui. Il était déjà sacrément arrangé. Nul doute qu'il avait vu l'article. Je restais silencieuse, que le majordome puisse éventuellement lui-même me présenter à monsieur Ricci, il le connaissait mieux que moi et saurait très certainement comment me faire "entrer dans la conversation". Si je puis dire.



Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
avatar


Messages : 1000
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40


Who am I?
Je suis: le meilleur
Relations:
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: Old Demons [PV Gaïana][Terminé]   Mer 27 Avr - 16:27


Old Demons

ft. Gaïana Dugopoliac


Il y était quand même aller… J’avais marmonner des plaintes en fronçant les sourcils alors que mon majordome était parti ouvrir la porte à je ne sais qui. Du salon, je n’entendais quasi pas l’échange entre Erik et mon visiteur. Je n’entendais que vaguement la voix d’une femme. Putain, une fille en plus…

Erik avait amené la fille dans la pièce où je me trouvais. Je le regardais le visage complètement défoncé par l’alcool et avec une pointe de cynisme fataliste dans les expressions. Je n’avais jamais vu cette femme de ma vie ou bien je ne m’en rappelais pas. Mon bras pendait le long de mon corps avec en main une bouteille à moitié vide de whisky.

-Monsieur, voici Mademoiselle Gaïana Dugopoliac, dit Erik d’une voix solennelle.

Gaïana… La fille qui avait fait la photo d’Evan Kurtz pour ce putain d’article de Sørensen. Elle venait se livre ou quoi ? Elle venait s’excuser ? Si c’était la deuxième solution, c’était bien trop tard. J’avais laissé échapper un petit rire nerveux qui témoignait que trop bien de mon état. Je n’avais même pas besoin de retourner Los Angeles pour trouver les coupables de mon malheur. Ils venaient se livrer à moi en toquant à l’entrée de ma villa.

-Putain… Mais quelle surprise !, dis-je ironiquement et en pointant du doigt – celle de ma main où j’avais la bouteille – la jeune Gaïana tellement la situation puait l’ironie.

Erik n’avait pas quitté la pièce comme s’il était là pour gérer la situation ou pour ne pas manquer un mot de cette putain d’histoire. Gaïana était très jolie et c’était bien dommage qu’elle ait ainsi participé à ma destruction. On aurait pu se rencontrer différemment vu son physique.

-Alors tu viens pour quoi ? Pour t’excuser ? Parce que si c’est le cas, je ne les accepte pas
, dis-je avec un sourire jaune accroché aux lèvres. Il t’a filé combien le Amon pour que tu prennes Sniper en photo ? A moins que ce ne soit Sniper lui-même qui t’ai payé… Mais vu l'état de son compte en banque, il a dû le faire en nature…, rajoutais-je en riant à moitié avec toujours cette voix tintée de cynisme.

J’avais bus une grosse gorgée de whisky après avoir achevé ma phrase alors qu’Erik m’envoyait un regard noir sans pour autant rajouter quoi que ce soit.

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Gaïana Dugopoliac
avatar


Messages : 461
Date d'inscription : 01/01/2014
Age du personnage : 22


Who am I?
Je suis: une séductrice hors pair.
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Old Demons [PV Gaïana][Terminé]   Ven 29 Avr - 11:08

Le majordome n'avait pas pris la parole mais m'avait laissé entrer d'un hochement de tête discret. Doucement, je m'étais donc introduite par l'embrasure de la porte, me faisant toute petite et silencieuse comme une souris. Erik, dont j'ignorais le nom, me fit passer par un couloir et me montra ensuite le salon où je découvris le manager avec stupéfaction dans un état pire que lamentable. Une bouteille de whisky à la main.

« Monsieur, voici Mademoiselle Gaïana Dugopoliac... »

Splendide entrée, si j'avais pu et que je n'étais pas tétanisée ainsi sur place, j'aurai fait demi-tour et couru aussi vite que je le pouvais pour me faire oublier. À la place, je prenais une grande inspiration et je ne jetais que des regards brefs sur Daniele tout en parcourant le reste de la pièce des yeux. Je remarquais cependant que Monsieur Ricci passait d'une humeur pour le moins... massacrante à l'ironique. C'est vrai que la situation était pour le moins étrange et son petit rire nerveux m'avait donné un frisson dans le dos, de malaise. Je ne m'attendais pas vraiment à voir l'homme dans cet état ni à le rencontrer dans un cas comme celui-ci. En fait, je ne me l'imaginais tout simplement pas aussi porté sur l'alcool et si dépravé.

« Putain… Mais quelle surprise ! »

Ça tu peux le dire mon gars... Je m'en mordais la lèvre, prête à entendre toutes les pires paroles du monde pleuvoir sur ma personne. En espérant au moins que je pourrais clarifier la situation par après et m'en sortir indemne. Et voilà que ça sortait. Pourquoi j'étais là? Pour des excuses? Et bien voilà, il ne les aurait même pas acceptées. J'étais venue ici en vain, surtout si je pensais pouvoir en soutirer de l'aide. Tu te faisais d'énormes espoirs Gaïana, des putains d'énormes espoirs qui n'auraient même pas dû exister vu la tournure que prenais les événements.

J'avais gardé le silence, vu que Daniele semblait encore avoir quelque chose à dire. J'encaissais sans broncher jusqu'à ce qu'il parle de Sniper. Comment osait-il!? Lui qui l'avait lui-même mis dans la merde ! Sniper était dans la merde, il le savait et il n'y faisait rien pour l'aider, même pas lever le petit doigt. J'en bouillonnais de l'intérieure.

« Sniper ne ferait jamais une chose pareille !! Vous vous croyez où?! »

Et vous vous prenez pour qui? continuai-je à penser mais... Oups, peut-être me laissais-je un peu trop emportée. Je ravalais ma colère, pleine d'amertume pour ce pauvre Sniper, et reprenais le silence une seconde. Il se croyait chez lui. Et j'étais venue chez lui comme ça de but en blanc, sans véritable raison et j'allais l'enguirlander chez lui alors qu'il n'y était pour rien... Ou presque. Je repris la parole avec ma voix redevenue normale, cela ne me servirait à rien de m'énerver de la sorte.

« Je... Je ne viens pas m'excuser. ... Je ne m'excuserai pas pour quelque chose que je n'ai pas fait. »

Je regardais le manager dans les yeux, effrontée, sûre de moi cette fois. Qu'il me mange tout cru après s'il le voulait mais je ne me laisserai pas faire sur ce point-là. Je passai même un bref regard sur le majordome qui ne nous avait pas quitté des yeux et ne ratait pas une miette de la conversation.

« Je ne connaissais même pas l'existence de cette photo... Jusqu'à l'apparition de cet article. »

Vas-y, qu'il se passe quelque chose dans la tête de ce manager, qu'il comprenne que je n'avais rien à voir là-dedans... Qu'il vienne nous aider moi et Evan et en échange je l'aiderai très probablement, et avec plaisir, à se venger d'Amon de la meilleure façon qu'il soit...



Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
avatar


Messages : 1000
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40


Who am I?
Je suis: le meilleur
Relations:
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: Old Demons [PV Gaïana][Terminé]   Dim 1 Mai - 11:56


Old Demons

ft. Gaïana Dugopoliac


Si elle me faisait des excuses, je ne l’excuserais pas. Par contre, je voulais bien comprendre. Qu’est-ce qui avait pu conduire une jeune femme jolie comme Gaïana à prendre en photo une star déchue comme Sniper. L’argent est la putain de première chose qui me traversa l’esprit. C’était peut-être banal comme raison mais c’était souvent le cas, n’est-il pas ? C’est donc avec beaucoup de cynisme que j’avais amené ce putain de sujet sur le plateau. Sans détour et sans pincette. De toute façon je ne voyais pas bien l’intérêt de prendre des pincettes. Je voyais bien qu’Erik n’approuvait pas mes mots mais je m’en foutais royalement pour être tout à fait sincère.

Gaïana avait répliqué défendant Sniper comme si elle le connaissait bien. Ah ouais ? Tu sembles bien au fait ma petite Gaïana. Et à savoir où je me croyais :

-Chez moi, tiens, dis-je du tac au tac avec un grand sourire cynique affiché sur le visage.

C’est elle qui n’aurait pas dû s’occuper d’affaires qui ont eu lieu alors qu’elle était certainement encore une petite gamine. Je buvais encore du whisky tout en ne lâchant pas du regard la jeune photographe.

Si c’est pour m’en refoutre sur la gueule pour Sniper, ça ne serait à rien de venir, Gaïana. L’article m’a suffi, j’en ai assez pris sur la gueule pour l’instant. C’est ce qui transparaissait dans mon regard, un genre de « putain, mais je suis déjà à terre pas besoin de continuer à frapper ».

Sauf que c’est là qu’elle m’avait avoué – avec un déterminisme sans borne à la limite de l’effronterie – qu’elle n’avait rien à voir avec cette photo. Sur ma figure avait naquit une grande perplexité. Elle avait – d’après ces dires, hein ! – appris tout en même temps que moi.

-Ah oui ?, dis-je pas convaincu du tout. Alors pourquoi est-ce qu’Amon t’a crédité, hein ? Il aurait bien pu crédité la bonne personne ! Ça n’aurait rien changé, de toute façon !, rajoutais-je en buvant encore du whisky.

J’étais pris par une grande culpabilité et aussi pris par une putain d’histoire qui m’étais tombé dessus sans crier gare. Tout arrivait en même temps et j’étais loin d’être dans l’état de réfléchir à un potentiel complot. A des acteurs manipulés contre leur volonté pour arriver aux fins de quelqu’un. Non, j’étais loin d’en être là. Je n’en étais qu’à Evan voulant se venger. Point à la ligne.

-Puis tu me sembles bien connaitre, Sniper ! Je me trompe ?, dis-je en fronçant les sourcils et en durcissant le ton.

Je voulais des putains d’explications !

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Gaïana Dugopoliac
avatar


Messages : 461
Date d'inscription : 01/01/2014
Age du personnage : 22


Who am I?
Je suis: une séductrice hors pair.
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Old Demons [PV Gaïana][Terminé]   Lun 2 Mai - 12:35

Daniele avait répondu du tac au tac. Où il se croyait? Ben chez lui. T'avais été un peu idiote de lui répondre de la sorte Gaïa... Mais soit. Je n'avais pas apprécié qu'il rabaisse Sniper à ça, ça ne lui ressemblait tellement pas... Ou pas que je sache. Il m'avait aidé de toute manière et encore aujourd'hui, je ne pouvais qu'essayer de lui rendre la pareille.

Avec ma grande gueule et mon air effronté, je me défendais comme je pouvais, je tentais de persuader Daniele que je n'étais pas celle qui avait fait cette photo. Un air d'incrédulité s'affichait sur son visage rougi par l'alcool et la fatigue.

« Je ne sais pas pourquoi Amon a mis mon nom pour cette photo... »

D'un coup, toute ma colère s'était dissipée en disant ces mots. Je me sentais presque aussi mal que si c'était moi qui avait réellement fait ces photos et que j'avais jeté Daniele et surtout Evan à la pâture aux lions. Il n'avait pas besoin de ça, surtout pas maintenant que j'aurai voulu lui faire sortir la tête de l'eau.

Sans prendre la peine de demander la permission, je m'asseyais sur le petit fauteuil en face du manager et m'affalais dedans, les épaules basses. Je me rongeais un ongle en regardant un point invisible sur le sol, comme plongée dans mes pensées.

« Je suis partie depuis des mois, je viens de revenir il n'y a vraiment pas longtemps et je n'ai toujours pas revu Amon depuis mon départ... »

L'homme en face de moi rebut encore une gorgée de whisky comme si son état n'était déjà pas assez mauvais. Mais bon, j'étais loin de pouvoir lui faire la morale. A sa place, c'eut été pire encore. Je ne me serais même plus souvenu de mon nom.

Monsieur Ricci en revenait alors à Evan... En durcissant le ton, toujours pas convaincu de ces histoires abracadabrantes. Si je connaissais bien Evan...?  Ben oui, même si j'aurai bien aimé me taire quant à nos liens ou le comment nous nous étions rencontrés, je me disais qu'il était très probablement mieux de rentrer patte blanche et de tout lui dire, en espérant qu'il ne soit pas une mauvaise langue à aller le dire à tout le reste de Las Vegas...

« Je le connais plutôt bien, oui... »

De nouveau mon regard flottait ailleurs, sur le mobilier de la pièce, puis sur le majordome avant de revenir sur Daniele que je regardais dans les yeux pour m'expliquer.

« Je suis revenue à Las Vegas sans un sou... Evan a sans doute dû avoir pitié de moi et je loge chez lui pour le moment du coup... Je n'aurai aucune raison de vouloir le mettre ainsi dans un article. Il n'aime déjà vraiment pas sortir même cinq minutes, il ne s'afficherait donc pas comme ça dans un article... »

Et c'était vrai, Evan détestait déjà tellement qu'on sorte les poubelles une fois semaine et qu'on aille faire de petites courses pour se ravitailler en bière de temps en temps. Je le voyais mal demander à Amon de faire un article sur lui, peu importe la raison qu'il aurait pu avoir. Il voulait passer incognito dans son quartier... Cela n'aurait pas tenu debout.



Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
avatar


Messages : 1000
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40


Who am I?
Je suis: le meilleur
Relations:
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: Old Demons [PV Gaïana][Terminé]   Mar 3 Mai - 19:44


Old Demons

ft. Gaïana Dugopoliac


Ah ouais ? Elle ne savait tout simplement pas ? Je ne savais pas si elle mentait bien ou si c’était réellement le cas. Si c’était le cas, elle s’était bien faite avoir par Amon. C’était quand même étonnant de la part du journaliste de créditer une fausse personne pour un tel article… Je ne voyais pas bien l’intérêt. Donc restait une chose : Gaïana mentait.

Pourtant elle ne disait pas ça comme si elle était coupable. Putain, ça faisait des années que j’étais dans le business et je savais quand quelqu’un mentait. J’étais moi-même un expert en la matière. Toutes ses mimiques montraient qu’elle ne mentait pas et c’était frustrant à mort que la réponse ne soit pas si simple… J’avais quand même pris un air sceptique.

Je l’avais laissé s’asseoir sans protester – la conversation se passant toujours sous le regard attentif d’Erik – alors qu’elle m’expliquait être partie un long moment et qu’elle était revenue depuis peu. Elle semblait bien connaitre Amon, il faut dire que s’ils étaient collègues, c’était logique.

-Ben il semblerait que malgré ton long voyage, il se souvienne de toi ce putain de Danois illettré, dis-je sans mâcher mes mots…

Autre chose : cette Gaïana connaissait Evan, c’était clair dans sa manière de parler de lui. Ce détail n’arrangeait rien à la colère que j’avais envers cette fille que je ne connaissais pas du tout. Elle avait éclairci l’histoire sans se faire prier. Je l’écoutais en buvant le fond de whisky qui restait dans la bouteille que j’avais en main. Elle était fauchée, la gamine, Evan la logeait. Elle essayait - en exposant ses raisons – de me montrer qu’autant elle qu’Evan n’avait aucune raison de balancer toute cette histoire à L.A.People…

-Tss…, dis-je non sans laisser apparaitre un sourire toujours aussi cynique. T’étais sans sou, tu dis, avoue qu’être créditer dans un article pareil te ferais gagner pas mal de thunes de la part de L.A.People. Je suis un homme d’affaire, j’aurais été à ta place, j’aurais sauté sur cette putain d’occas’…

Je m’étais redressé en posant ma bouteille vide sur la table basse devant moi… Raté… La bouteille – que j’avais déposé en équilibre instable à cause de mon taux d’alcoolémie – était tombée et s’était brisée sur le sol.

-Putain !, dis-je avec agacement.

Erik, toujours aussi silencieux, était intervenu directement et j’avais pu reposer mon regard sur la gamine.

-Quant à Evan, j’ai du mal à le croire, étant donné qu’il est le seul qui était au courant de cette histoire… Les autres qui auraient pu le savoir sont morts depuis des années… Alors c’est forcément qu’il a tout raconter à quelqu’un ! Et si ce n’est pas à Amon, se serait à qui, hein ? Je suis sûr qu’il ne voit que son vieux père et c’est tout vu ce que tu me racontes… Et comme je vois mal le vieux Hunter raconter ça à la presse, il n’y a plus que toi dans mon collimateur, dis-je essayant tout doucement de chercher la vérité dans cette putain d’histoire.

Sauf qu’elle me disait être innocente et que ses expressions allaient dans ce putain de sens.

-Putain, je veux savoir cette putain de vérité, dis-je à bout. Si ce n’est pas toi, ce serait qui, hein ?, dis-je avec un regard rempli d’une haine de ne pas savoir.

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Gaïana Dugopoliac
avatar


Messages : 461
Date d'inscription : 01/01/2014
Age du personnage : 22


Who am I?
Je suis: une séductrice hors pair.
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Old Demons [PV Gaïana][Terminé]   Dim 29 Mai - 20:50

« Amon se souvient seulement de ce dont il a envie ou de ce dont il pourrait avoir besoin... »

Je soupirais. Décidément, Amon était pire que je ne le craignais. Je le savais bien, le monde n'est pas tout blanc ni tout noir. Il est tout nuancé de gris, clair ou foncé. Mais tout de même, je remarquais que le journaliste était de plus en plus noir dans toutes ses histoires. Je ne le croyais pas foncièrement méchant mais je ne pouvais pas nier qu'il était assez égocentrique et surtout, très manipulateur.  Toujours il essayait de tout prendre à son avantage...

« Tsss. » Je relevais la tête vers Daniele lorsqu'il déblatérait sa vision des choses. Visiblement, l'homme avait toujours du mal à croire que je n'étais pas fautive. Je levais les yeux au ciel! Que diable, ne finirait-il donc jamais par avouer ou par me croire?

Sans attendre, Daniele s'était redressé. Il avait tenté de déposer sa bouteille sur la table basse mais sa main lâcha le whisky quelques secondes trop tôt. Celle-ci se brisa au contact du sol, dispersant des bouts de verres dans tout le salon. Je fis mine de pas l'entendre jurer et répondis aussi posément que possible, difficile avec un homme à moitié bourré devant soi qui ne semblait pas vouloir comprendre non plus.

« Je n'aurais sans doute pas refusé cet argent, non... Si j'étais au courant. Et ça aurait été avant de connaître Evan. Je n'ai qu'une seule envie pour le moment, c'est de l'aider... »

Pendant ce temps, Erik ramassait les débris de la bouteille aussi discrètement que possible. Sans même faire attention à lui, Daniele continuait ses reproches. Toujours dans le but de m'accuser et j'avouais que la moutarde me remontait au nez. Premièrement, il avait accusé et rabaissé Evan un nombre incalculable de fois et maintenant, c'était à mon tour de recevoir toutes ces remarques piquantes et cela commençait tout doucement à faire déborder le vase. Je me relevais d'un coup, survoltée!

« Mais putain! Si je te dis que ce n'est PAS moi ! »

Mes bras s'étaient agité en l'air pendant que je parlais, puis ils se sont agrippés à mes cheveux tandis que je me rasseyais, à bout moi aussi. Les larmes me montaient aux yeux avec cette pression que je sentais de plus en plus lourde sur mes épaules, avec cette fatigue qui se faisait sentir. Cette colère et cette fatigue me rendait émotionnellement instable et un sanglot s'échappa de ma bouche et les larmes perlèrent sur mes joues sans prévenir et sans que je ne sache les retenir.

« Putain, je veux savoir cette putain de vérité. Si ce n’est pas toi, ce serait qui, hein ? »

Je l'entendais encore, sa voix me semblait plus lointaine mais je ne pus m'empêcher de ramener mes jambes contre moi, que j'entourais de mes bras. Tant pis si je mettais mes godasses sales sur son fauteuil, j'en avais plus rien à foutre. J'voulais juste qu'il me lâche maintenant. J'en étais arrivé à me prendre pour une gamine qu'un parent punissait en haussant le ton et que je me réfugiais comme je pouvais, le visage enfoui dans mes genoux pour cacher mes pleurs.

« Laisses-moi tranquille.... J'en suis rien moi... »

Je parlais mais je me cachais toujours derrière mes genoux, ma voix sans doute étouffée et les mots se mélanger pour un langage à peine compréhensible.

« J'y suis absolument pour rien... Je sais pas ce qui aurait fait qu'il parle de ça à quiconque. Moi-même j'en savais rien, j'te le jure bordel. Et je l'imagine encore moins se confier à Amon, Evan se méfie de la presse comme de la peste. »

Je ne saurais plaidoyer plus que cela, j'avais tout dit, tout ce que je savais, tout ce qui aurait pu faire en sorte qu'il me croie. Maintenant, si cela ne lui suffisait pas, je partais tout bonnement et dans ce cas, j'espérais ne plus jamais le revoir.



Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
avatar


Messages : 1000
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40


Who am I?
Je suis: le meilleur
Relations:
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: Old Demons [PV Gaïana][Terminé]   Lun 30 Mai - 20:39


Old Demons

ft. Gaïana Dugopoliac


Amon était un enfoiré de première. Il était un journaliste de la pire race. J’en avais rien à foutre des journalistes. Il font partie du business des stars et j’avais appris à rire de leurs mensonges ou exagérations répétitives. Gaïana savait, elle aussi, qu’Amon était de ceux qui savaient où se trouvaient les opportunités et sautaient dessus comme un rapace affamé.

J’arrivais pas à croire la soviétique. Tout simplement parce que toute cette histoire n’avait aucun sens. Elle n’aurait eu qu’à y gagner d’être créditer dans un article pareil. L.A.People devait vendre des milliers d’exemplaires à l’instant même où on parlait rien qu’avec cette putain de photo d’Evan. Gaïana n’excluait pas qu’elle l’aurait fait si elle avait été au courant et si elle ne connaissait pas Evan. Je l’avais regardé avec mon air de bourré cynique alors qu’elle disait vouloir aider l’ancien chanteur de The Army.

J’entendais Erik rassembler les débris de verre qui jonchaient le sol alors même que je ne faisais que regarder Gaïana. J’en avais rajouté une belle couche quand je l’avais accusé platement des aveux d’Evan. La fille, révoltée, clamait son innocence et moi je criais presque que je voulais savoir la vérité. Comment on en était arrivé à avoir un putain d’article pareil avec une putain de photo pareil ! Evan devait sûrement savoir des choses ! Sinon, c’est qu’en plus d’être sourd, il était aveugle !

Gaïana s’était recroquevillée sur elle-même alors que j’étais toujours en train de l’accuser du regard. Erik s’était relevé et je le regardais alors que la fille marmonnait que ce n’était pas elle avant de lancer un autre argument pour innocenter Evan. Quel dévouement ! J’allais enchainer mais mon regard avait croisé celui d’Erik. Je voyais dans ses yeux qu’il en revenait mal pour la fille. Il m’accusait presque, rien qu’en me regardant, d’y allait bien trop fort. J’avais soupiré en passant ma main sur mon visage. Putain, Erik… J’avais, ensuite, reposé mon regard sur la fille que j’entendais vaguement sangloter. Putain, je venais de faire pleurer une gamine…

-Bon…, dis-je en soupirant. Ok… Je veux bien te croire… Admettons que tu n’y sois pour rien… Je ne vois pas en quoi je peux t’être utile… Je ne sais rien sur cette histoire… Je ne sais pas pourquoi Amon t’a crédité si tu dis être innocente… Et je ne vois pas bien comment cette histoire a bien pu se retrouvé dans L.A.People si Sniper n’en a pas parlé à quelqu’un…, dis-je en effaçant tout cynisme de ma voix.

Le regard d’Erik c’était radouci et il avait continué sur ménage.

-Je suis aussi perdu que toi…, dis-je un peu trop sincère à mon goût.

J’avais monté du doigt les cadavres d’alcool pour appuyer mes mots.

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Gaïana Dugopoliac
avatar


Messages : 461
Date d'inscription : 01/01/2014
Age du personnage : 22


Who am I?
Je suis: une séductrice hors pair.
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Old Demons [PV Gaïana][Terminé]   Mar 31 Mai - 23:25

Les larmes finirent par couler moins rapidement jusqu'à s'arrêter entièrement. La voix de Daniele qui était devenue plus douce avait aidé aussi. Mais je n'en reniflais pas moins pour autant. Si bien que lorsqu'Erik eu terminé de retirer les bouts de verres de la pièce, il vint me présenter une boite de mouchoir où je me servis non sans le regarder un court instant, hésitante.

Le silence planait de nouveau, le retour au calme après la tempête. Du regard j'avais suivi ce que me désigna Daniele sur ses derniers mots. Je hochais lentement de la tête en voyant les bouteilles et me moucha. C'est horrible comme les pleurnicheries vous rendent moche mais en plus ça vous faisait couler le nez comme un torrent. Comment avoir l'air sérieux dans de pareilles circonstances? Je prenais donc le temps de me réapproprier mon visage. Mes jambes redescendues, j'étais assise normalement. D'un coup de main je retirais les larmes restantes sur mon visage et reniflais encore pour dégager mes narines. Bon, ça devrait aller.

« Si Evan en a parlé à quelqu'un, ça devait être avant que j'arrive... ou quand j'étais pas là? Je sais pas, ça me semble bizarre... Quant à Amon, il n'a sans doute pas eu envie de dire qui avait dû faire la photo? Ça me semble plausible non? »

Je regardais mes pieds que je bougeais, un peu embêtée de rester sur ce fauteuil sans bouger. L'immobilité ça ne marchait qu'un court instant avec moi. Surtout avec la fatigue du trajet jusqu'ici. J'avais juste envie de pioncer tranquille chez Evan. Si tant est qu'il veut bien me revoir chez lui...

« Je suis venue ici en me disant que peut-être ben... peut-être que tu aurais su faire quelque chose... »

Mes yeux toujours baissés je faisais la moue, des petites grimaces avec mes lèvres que je pinçais, sans savoir quoi faire. J'osais remonter mon regard pour regarder le manager un court instant avant de le porter ailleurs.

« On est... un peu dans la merde pour le moment. Et voir cette histoire publiée ne va certainement pas l'aider à vouloir sortir... Mais de l'aide... Aussi minime soit-elle, ne serait pas de refus... »

Ma main repassais dans mes cheveux pour défaire quelques noeuds imaginaires. Je lâchais un soupire. Trop d'émotions en si peu de temps je pense. Entre la colère, la tristesse et maintenant le stress de la réaction de Daniele... Je ne me sentais tout simplement pas à mon aise chez lui. Trop de différence de... culture? De classe sociale? Je ne saurais dire, mais je pense que je serais contente lorsque je sortirai d'ici. Je ne pense pas tarder d'ailleurs.

« Je... Je vais y aller je pense. »

Sur ces mots, je me levais. Je ne voulais pas trop attendre la réaction de Daniele. Je n'étais pas ici pour faire la manche. De toute façon, comment faire confiance à une personne corrompue jusqu'à la moelle? Daniele ne valait certainement pas mieux qu'Amon. Regardez-moi ça, il a même un majordome pour nettoyer derrière lui à chaque gaffe qu'il fait! Est-ce qu'il s'en excuse ou est-ce qu'il l'aiderait? Même pas! Comment irait-il nous aider nous alors, hein?

Je reprenais ma petite sacoche en bandoulière qui s'était faite discrète sur le fauteuil depuis mon arrivée. Une fois reposée sur mon épaule gauche, je revérifiais derrière moi et j'étais disposée à sortir de là sans attendre.



Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
avatar


Messages : 1000
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40


Who am I?
Je suis: le meilleur
Relations:
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: Old Demons [PV Gaïana][Terminé]   Mer 1 Juin - 21:13


Old Demons

ft. Gaïana Dugopoliac


Gaïana s’était calmée et ses larmes aussi. Erik était allé chercher des mouchoirs toujours aussi silencieusement. Il n’avait pas beaucoup parlé, Erik, mais il n’en pensait sûrement pas moins de cette situation et je savais que quand la fille sera partie, il allait me dire ce qu’il pensait.

J’avais donc bien voulu croire la fille. Erik semblait faire confiance à ce qu’elle disait aussi. C’était bien tout ça… Sauf que je ne savais pas quoi faire pour aider la fille, ni ce qu’elle était venue chercher en venant ici. Je ne savais même pas, moi, comment réagir face à cet article injuste qu’avait sorti L.A.People. La fille était en train d’émettre des hypothèses autant sur Evan que sur Amon. Je croyais toujours qu’il n’y avait qu’Evan qui aurait pu lâcher l’histoire. Volontairement ou involontairement ? Ça j’en savais rien mais je voulais croire qu’il l’a fait volontairement, ça sera ainsi plus facile pour moi de le haïr. Ouais, c’est ça, je me cherchais des excuses pour le haïr… C’était plus facile comme si je pouvais arriver à ça.

-Ouais. Peut-être qu’Amon n’a pas envie de dire qui l’a prise… Ce qui serait étonnant de sa part. Ou alors, il l’a volé et donc a été obligé de créditer quelqu’un d’autre, dis-je en soupirant.

Je ne savais pas quel était la putain d’idée derrière ce coup d’Amon à Gaïana.

Elle m’avait, ensuite, donné les raisons de sa visite. J’étais la putain de cible de cet article, que voulait-elle que je fasse ? Elle voulait de l’aide pour elle et Evan parce qu’ils étaient dans la merde. Depuis combien d’année Evan était-il dans la merde ? Cet article ne va rien changer… Ah si, ça va peut-être lui amener des anciens fans prêt à l’aider à sortir de son merdier ! Pour m’y mettre à sa place, sans doute. A cette idée, j’avais grincé des dents, le visage fermé.

-Je ne peux rien faire pour vous, dis-je platement. Je n’ai rien n’a vous offrir, dis-je convaincu.

Gaïana s’était alors levée, dépitée et prête à partir. Elle avait repris son sac alors qu’Erik avait lâché un long soupire. Je l’avais regardé et il m’avait incité du regard.

-Attends, Gaïana… Laisse-moi ton numéro et ton adresse… On ne sait jamais… Si j’ai du nouveau ou de quoi t’aider, je le ferais, dis-je avec un peu de compassion dans la voix.

Cette fille avait peut-être été manipulée de toute part et était tombée dans cette histoire à son insu. Je pouvais pas laisser une fille dans la merde comme ça… C’était pas cool. Même pour moi.

-Et hésite pas à venir… Si jamais toi aussi tu as du nouveau. On trouvera le fin mot de tout ça, j’espère, rajoutais-je à son encontre.

Si jamais le whisky ne me tue pas avant.

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Gaïana Dugopoliac
avatar


Messages : 461
Date d'inscription : 01/01/2014
Age du personnage : 22


Who am I?
Je suis: une séductrice hors pair.
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Old Demons [PV Gaïana][Terminé]   Ven 17 Juin - 19:43

Daniele venait de me lâcher qu'il ne saurait rien faire pour nous, aucune aide, aucune attention. Je reniflais car je sentais que mon nez coulait encore un peu d'avoir pleuré à chaudes larmes quelques minutes avant. Puis, ça rajoutait un peu plus de réalisme à notre petit drame.

Sans un regard je réajustais encore la lanière de mon sac sur mon épaule et faisais demi-tour mais à peine faisais-je trois pas que Daniele me rappelais d'un "Attends Gaïana... ". Je me retournai vers le manager et celui-ci me proposait de laisser mon numéro et adresse. J'eus sans doute une brève lueur d'espoir dans les yeux. C'était sûrement tout ce que je pouvais tirer de lui et au final, je n'en demandais pas beaucoup plus. Je m'étais expliquée tout en espérant un peu d'aide. S'il fallait attendre un peu pour le recevoir ben, ce n'est sans doute pas si grave.

« Euh... Oui, d'accord. »

Un peu penaude je regardais autour de moi, je n'avais pas de quoi écrire ni de papier. Heureusement, discret mais toujours très serviable, Erik venait à moi avec un petit carnet et un stylo. Je lui souris en retour et reposa mes fesses deux minutes sur le fauteuil le temps d'écrire. Il me fallut quand même deux minutes pour me rappeler du numéro d'Evan et son adresse exacte. Je rendais alors le papier au manageur.

« Merci beaucoup... Daniele... »

Je me pinçais les lèvres en regardant l'homme devant moi au visage encore rougi par l'alcool.

« Et hésite pas à venir… Si jamais toi aussi tu as du nouveau. On trouvera le fin mot de tout ça, j’espère. »

Je hochais la tête. Oui, oui, il faudrait bien. Quoi qu'il en soit, je n'allais pas laisser Amon s'en sortir indemne, quitte à venir l'engueuler à son bureau ou lui faire le coup le plus foireux qu'il existe pour lui montrer qui j'étais. On ne m'utilise pas comme une vulgaire marionnette!

« Bien sûr. Amon ne s'en sortira pas comme ça de toute façon, crois-moi. »

Et sur ces derniers mots, je sortais de la pièce. J'affichais un dernier sourire à l'encontre d'Erik pour sa gentillesse et sortait de la villa en espérant que cette rencontre pourrait changer quelque chose dans cette histoire, dans le futur. Los Angeles n'était effectivement pas la ville la plus facile, entre toutes ces stars, la presse, les gens qui y vivaient. Il s'y passera encore énormément de choses. Je le pressentais.


(Terminé.)



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Old Demons [PV Gaïana][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Old Demons [PV Gaïana][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Beverly Hills :: Villa de Daniele Ricci-