AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-54%
Le deal à ne pas rater :
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
59.99 € 129.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Billy Lighter
Billy Lighter


Messages : 2918
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 28
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] Empty
MessageSujet: There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE]   There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] I_icon_minitimeVen 22 Avr - 23:03

There Will Always Be Clouds

ft. Cash Izbel




Les chambres d’hôtel se ressemblaient. Toute des petites boîtes où je m’enfermais jour et nuit depuis l’instant tragique où le Midwest avait vaincu… Depuis qu’il avait envoyé cette vague humaine s’abattre sur ce qu’on avait construit. Sur nos rêves réalisés, sur notre vie loin de lui.

Mes mouvements étaient lents alors que mes pensées, elles, défilaient mélangeant les peurs du passé et celles du présent. Mélangeant réalité et imaginaire. Mélangeant William et Billy.

From morning to night I stayed out of sight
Didn't recognize I'd become
No more than alive I'd barely survive
In a word...overrun


J’étais assis sur mon lit, autour de moi régnait l’ordre et le désordre. Sur la petite table s’alignaient les pilules de Valium à intervalle égale alors que le bureau un peu plus loin était recouvert de canettes de coca vides et de bouteille d’alcool renversées. Rien ne pouvait mieux témoigner de mon état que cette chambre. Et dans ma tête se jouait une quête. Une quête pour la clé de cette porte. Celle qui libérerait William de la pièce sous l’escalier. Qui le libérerait du Midwest.

Won't hear a sound
From my mouth
I've spent too long
On the inside out
My skin is cold
To the human touch
This bleeding heart's
Not beating much


Les paroles de Liam, si rassurantes, résonnaient toujours dans ma tête. Et pourtant, depuis ce jour où il m’avait ouvert le chemin à suivre, je n’avais plus ouvert la bouche. J’étais resté cloitré près de la porte attendant que William ouvre la bouche et me dise où était là clé. Loin de Liam, loin de Cash, loin d’Evy et loin de Savannah. Loin des notions du temps que je n’avais de toute façon jamais vraiment eues.

-Cette tournée n’aurait pas dû être ainsi

C’est ce que je disais alors que je m’étais assis près de la porte cherchant à entendre William. Cherchant à le sortir du mutisme dans lequel il s’était mis.

-Ils n’auraient pas dû mourir. Ce n’était qu’un concert…

Et, alors que c’était le soutien de William que je cherchais, je n’obtiens que les réponses des voix hostiles

« Ce concert est le résultat de tes actes face au Midwest. Tu ne devais pas le quitter, tu devais t’y soumettre. Tu l’as abandonné seul là-bas. Tu as fuis non pas par courage mais parce que tu avais peur. »

Toujours le même discours… Toujours les mêmes reproches.

He's curled into the corner
But still the screen is flickering
With an endless stream of garbage to
…curse the place
In a sea of random images
The self-destructing animal
Waiting for the waves to break


Les voix m’assaillent et je ramènai mes jambes contre moi serrant les dents de peur et de rage. Je me souviens du Midwest. Je me souviens de mes parents. Tous deux ne voulaient pas de moi. Ils ne voulaient que me faire souffrir directement et indirectement. J’avais rangé ma rage en moi pendant des années, cette rage était contenue dans le corps du petit William. Cette rage n’avait pu sortir que quand il est devenu Billy. Quand j’ai franchis les portes de Los Angeles, avec rien d’autre que les vêtements que j’avais sur moi et l’espoir de devenir quelqu’un, et que j’avais pu chanter les premières notes de mes premières chansons, j’ai enfin pu sortir cette haine que j’avais emmagasinée. J’avais enfin pu devenir quelqu’un et ne plus être ce petit être fragile que le Midwest s’était fait un plaisir de torturer.

Je relevai le regard vers le vide qui représentait les voix. Dans mon regard une forme de haine profonde assortie d’une pointe de détermination.

-Non.

Je n’avais pas haussé la voix.

I'm creeping back to life
My nervous system all awry
I'm wearing the inside out


-Je n’ai abandonné personne.

Je m’étais relevé, dos à la porte et face aux voix.

-Je n’ai pas abandonné William. C’est moi William. Lui et moi, on ne fait qu’un.

N’avait-on pas les mêmes peurs ? N’avait-on pas le même Liam ? N’avait-on pas la même envie de réussir ? N’avais-je pas déjà réussi ? Moi William et moi Billy ?

J’entendis derrière moi, un bruit de porte qui grince, et je pu voir la porte sous l’escalier s’entrouvrir.

I'm holding out
For the day
When all the clouds
Have blown away
I'm with you now
Can speak your name
Now we can hear
Ourselves again


Je souris. William était là, ses petits yeux bleu-vert me toisaient. Je venais de retrouver l’autre partie de moi. J’étais à nouveau rassemblé. Uni et prêt à continuer.

-On est rentrera à la maison. Mais pas encore.

Je souris me souris à moi-même. Je parlais de L.A. Il fallait qu’on continue les concerts pour nos fans, pour leur rendre justice et hommage. Pour ça, il fallait que le show continue.

Le flot sombre qui entourait le porte se dissipa lentement. William se dissipa lui aussi. Cet endroit qui avait été mon refuge pendant plusieurs jours disparaissait lentement pour faire place à la chambre d’hôtel.

Et devant moi… Cash… Je penchai légèrement la tête sur le côté, un demi-sourire de ma victoire toujours affichée sur mon visage. Les voix ne résonnaient plus du tout dans ma tête. J’étais debout appuyé contre mon bureau. Mon guitariste était la première personne que je voyais depuis un moment. La pâleur inquiétante qui marquait son visage de métisse faisait échos à la mienne. Nous avions tous les deux étés marqués.

-Qu’est-ce que tu fais ici ?

Ma voix était rauque parce que je ne l’avais pas utilisé depuis un moment. Comme quand on se réveille d’un profond sommeil.

J’avais certeinamenant raté beaucoup de chose mais j’avais maintenant les idées en place. Je savais qu’il y a eu un gala hier auquel je n’avais pas participé. Lenny m’avait fait part de ça à travers la porte et je n’avais pas répondu.

-Je n’ai pas été au gala. Je ne pouvais pas encore sortir. Qu'est-ce que tu veux?

Nous reprenions nos rôles. Je parlais et Cash était Cash. J’étais la réalité, il était le mystique.

Lyrics from Wearing The Inside Out by Pink Floyd

© Billy Lighter



Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
Cash Izbel
Cash Izbel


Messages : 806
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE]   There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] I_icon_minitimeDim 24 Avr - 14:41


There Will Always Be Clouds

ft. Billy Lighter


Adriana voulait qu'on s'arrête. Elle avait toujours été là, à nos côtés, à proximité pour nous protéger et je n'avais pas su la voir, ni l'écouter. Une erreur qui avait coûté la vie à trois personne simplement parce que j'avais eu peur de ma propre mort. Une erreur que je ne referais plus.

Nous devions nous avouer vaincus pour cette fois. Nous devions abandonner pour ensuite revenir plus forts et plus soudés.

Il fallait que je vois Billy. Il fallait que je lui transmette le message venu du désert.

J'arrivai devant la chambre d'hôtel qu'occupai Billy. Une porte, qui ressemblait à toutes les autres portes du couloir. Cependant, celle-ci jouissait d'une aura comme aucune autre. Parce que je savais que c'était là que se trouvait Billy. Les portes. Il semblait que c'était, pour moi comme pour le chanteur, toujours une histoire de portes.

Nous en avions ouvert beaucoup depuis le début de notre carrière. Nous en avions fermer d'autre au fil du temps. Certaines étaient verrouillées à jamais, d'autres non. Certains impliquaient, comme celle donnant sur le désert, qu'on se mette en danger pour y accéder.

Toutes ces portes étaient des choix. Les bons, les mauvais...

Cette tournée n’aurait pas dû être ainsi.

La voix de Billy, de l'autre côté, étouffée et pourtant puissante. Je posai mon front contre le bois verni et je fis « non » de la tête. J'étais d'accord avec le chanteur.

Ma main traînait sur la poignée de la porte, mais ne l'actionnait pas encore.

Ils n’auraient pas dû mourir. Ce n’était qu’un concert…

Je fermai les yeux. Ce n'était pas qu'un concert. Ça, c'était ce que les gens pensaient. Nous avions mené une guerre que nous avions perdu, là se trouvait la vérité. Nous avions été prétentieux et je n'avais pas écouté les signes. Je murmurai...

-C'était une guerre. Et le Midwest était plus fort.

Ma main se serra un peu plus sûrement sur la poignée de porte. Billy parlait de William, William qu'il n'avait pas abandonné. William avec qui il ne faisait qu'un. Je grimaçai. William. William n'était plus. Je ne voulais pas de William. Je ne voulais que Billy. Et c'était lui et moi qui ne devions faire qu'un.

Alors, j'entrai.

Billy me regardais sans me voir. Mais la première chose que je lui dis fut :



I wanna go home...


-Je veux rentrer à la maison...

Billy me sourit, un sourire qui se voulait rassurant. Un sourire que je lui avais rarement vu... Il affirma qu'on rentrerait à la maison... Mais pas encore. J'eus un regard triste... Adriana m'avait dit qu'on devait rentrer. Je ne voulais pas faire l'erreur encore une fois de ne pas l'écouter.

Je croisai les bras comme pour me protéger ou comme si j'avais froid. Billy semblait tellement sûr de lui, avec sa tête légèrement penchée sur le côté, que je me sentais seul et rejeté, rejeté par l'omniprésence de William.

Je baissai les yeux quand Billy me demanda ce que je foutais là. Je ne pouvais pas affronter son regard, comme si les rôle avait été inversé. Billy complet, c'était moi qui devenait l'équivalent de rien.

Comme je ne répondais pas, Billy continua, répondant à une question que je n'avais pas posée. Il n'avait pas été au gala. Je n'y avais pas été non plus. A l'heure où cela se déroulait, j'étais retourné dans le désert. Peut-être que physiquement, je me trouvais au gala, je n'en savais rien. Mais mon esprit était bien loin de cette soirée d'hommage.

Billy me demanda ce que je voulais et mon regard noir, triste et esseulé plongea à nouveau dans le sien.

Take off this uniform and leave de show.


-Quitter la tournée... Mettre fin à la guerre.

Je m'approchai de Billy, lui faisant face, mais loin d'avoir mon assurance habituelle. Je me sentais coupable pour les mort, coupable du mal-être que Billy avait vécu jusqu'à maintenant.

Coupable du retour de William.

I'm waiting in this cell because I have to know
Have I been guilty all this time ?


-J'ai retrouvé le désert.... J'ai retrouvé le Serpent. On doit rentrer à la maison. C'est le vœux d'Adriana.

Lyrics from "Stop", Pink Floyd on the album "The Wall".


© Billy Lighter



Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
Billy Lighter
Billy Lighter


Messages : 2918
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 28
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE]   There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] I_icon_minitimeLun 25 Avr - 18:04

There Will Always Be Clouds

ft. Cash Izbel


Ma conversation avec William s’était achevée sur une note d’espoir et de combat. On devait, lui comme moi, nous et donc moi continuer cette tournée pour les fans. Je ne voyais pas d’autre issue pour se venger du Midwest et lui prouver que j’avais trouvé la clé de la porte et que je ramenais William avec moi à los Angeles.

Quand je revins à la réalité mon regard tomba sur Cash. Mon sourire déterminé ne s’effaça pas, maintenant que j’étais complet. Cash était comme recroquevillé sur lui-même comme si un froid intense régnait dans la pièce. J’engageai un dialogue avec mon guitariste. Je voulais savoir ce qui l’amenait ici avant de répondre à des questions qui n’avaient jamais été posé. Comme un mécanisme de défense qui consiste à se protéger à l’avance de potentielles reproches ou bien simplement pour me rassurer face au silence de Cash. Un silence qui était typique de mon guitariste et qui m’angoissait.

J’eus une réponse à me question. Le regard triste de mon guitariste envahi tout mon être effaçant littéralement mon sourire. A mon tour je me sentis seul, comme à chaque fois qu’on était désynchronisé. Comme à chaque dissonance entre nos deux âmes. Il voulait abandonner au moment même où j’avais retrouvé la force de continuer. Ou j’avais trouvé William et que nous ne faisions plus qu’un. Je n’osais rien dire, ayant le souffle coupé par cette nouvelle que je ne pouvais concevoir.

Ce n’est que quand Cash évoqua le désert, le Serpent et Adriana qu’un ombre vint assombrir mon visage. Le Serpent, on l’avait conçu comme étant la tournée. Je m’étais fourvoyé dans le délire de Cash depuis le début de cette tournée… Je lui faisais confiance comme j’avais fait confiance à bien trop de personne quand j’étais petit. Quand j’étais William.

-Le Serpent, c’est cette tournée Cash.

Ma voix était revenue, grave et accusatrice. Cash s’était enfuis à nouveau dans le désert alors même où j’étais revenu à la réalité. Il était à nouveau le jour… J’étais à nouveau la nuit. Et il n’y avait aucun crépuscule à l’horizon. Il était dans un monde, j’étais dans le réel.

-Tu m’as dit que c’était la tournée. Qu’il fallait continuer. Je t’ai suivi et ils sont mort.

Je n’haussais pas la voix me contentant de laisser ma voix posée oppresser le guitariste. Il voulait suivre Adriana. Je regardais plus intensément le guitariste les bras croisées alors que mes doigts tapaient mon biceps signe d’impatience. Je ne voulais ni de son monde, ni de sa lâcheté.

-C’est trop tard. Le mal est fait. On doit continuer. On ne peut pas rester sur une défaite. Je veux que les fans comprennent que ce n’est pas notre faute.

Je voulais me justifier. Je voulais crier au monde à quel point je n’avais pas voulu ça. Mes muscles étaient contractés alors que mon regard transperçait complètement Cash.

Quelque chose avait changé en lui… Quelque chose n’allait pas…

© Billy Lighter



Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
Cash Izbel
Cash Izbel


Messages : 806
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE]   There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 28 Avr - 12:15


There Will Always Be Clouds

ft. Billy Lighter


Face à Billy qui se tenait droit, presque conquérant, combatif, je n'étais que l'ombre de moi-même. J'étais rongé par la culpabilité, plus envers Adriana qu'envers les fans qui avaient laissé leur vie dans la salle de St-Louis. J'annonçai à Billy qu'il fallait rentrer, mes yeux caché derrière mes boucles de cheveux. Mes bras croisés, Billy ne pouvais pas voir les stigmates tous frais de mon dernier voyage, car la clé pour ouvrir la porte de mon monde résidait bel et bien dans les veines qui y couraient.

Le sourire de Billy fini par s'effacer. Il me dit, sur un ton de reproche qui voulait mettre en avant que je me contredisais, que le Serpent, c'était la tournée. Ça avait été vrai et ça l'était toujours. Mais le Serpent dont je parlais maintenant, celui que j'avais retrouvé, la Déesse Adriana, était justement le Serpent qui nous avait mis sur la voie de la tournée. Celle qui avait cru en nous, qui nous avait pensé assez forts pour affronter une telle épreuve.

Et nous avions échoué. Abattus pas le Midwest.

Mais Billy ne comprenait pas. Billy ne voulait pas comprendre. Mis en confiance par la présence de William, il ne me laissait plus avoir accès à lui.

Alors d'une main, je dégageai mes cheveux de mes yeux noirs qui avaient ce don de tout absorber et plongeai dans ceux du chanteur, à la recherche de William. J'avais en ma possession une arme dont je ne pensais que que ni Billy, ni William, avait connaissance. Si c'était le cas, on serait déjà en route pour L.A.

Mais je ne voulais pas l'utiliser sur mon ami. Je savais combien ce que je savais lui ferais mal. Et cette arme que je gardais en moi, à la fois pour protéger Billy et comme dernier recours, me bouffait de l’intérieur, attisant cette haine dont je me savais capable. Une haine qui couvait et avait fait des incursion quelques fois au cours des dernières années.

Je jouai donc une autre carte. La carte de la réalité. Je trouvai cette lueur dans les yeux de Billy, et cette lueur était William. Je devais l'éteindre. Parce que William ne savait pas. Parce que William était juste un enfant avide de vengeance aveugle.

-Vous n'êtes pas tout seuls.

Mes sourcils froncèrent légèrement, imperceptiblement. J'essayais d'absorber William dans les trous noirs qui me servaient d'yeux.

-Eileen J. veut rentrer...

Je savais que je me répétais, car Adriana était Eileen et vis-versa. Mais j'étais le seul à connaître l'identité adoptée par la Déesse pour garder le contact avec nous alors que moi-même, je l'avais abandonnée.

Mais pour Billy, Eileen était plus tangible qu'Adriana.

© Billy Lighter



Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
Billy Lighter
Billy Lighter


Messages : 2918
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 28
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE]   There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] I_icon_minitimeSam 30 Avr - 11:53

There Will Always Be Clouds

ft. Cash Izbel


Je voyais maintenant les yeux de Cash. Ils étaient profonds, comme deux trous béants donnant sur le néant. Et moi, j’étais au bord de ces gouffres faisant bien attention de ne pas y tomber. Mon regard rempli d’une confiance sans borne et d’une volonté de vengeance, m’empêchait d’être attiré vers le fond.

La désynchronisation entre nos deux êtres rendait les choses compliquées. J’en voulais à Cash de rendre toujours les choses complexes alors que j’avais, en moi, trouvé la solution. Que je me sentais enfin une seule et même personne, prêt à continuer à faire ce qu’il sait faire de mieux : de la musique. Et j’en voulais à Cash d’avoir cru m’attiser avec des histoires de Serpent… Des histoires de guerres et de batailles. Je me sentais floué par quelqu’un en qui j’avais confiance. Il m’avait fait miroité tous ces délires à un moment où j’étais faible, influençable. Et ça nous avait conduit à notre perte et à la perte de nos fans.

Et maintenant qu’on en était là… A compter nos morts… Quel était encore l’intérêt de tout arrêter ? Ça ne leur rendrait pas honneur… Il fallait qu’on continue la musique… Pour eux et parce que c’était pour ça qu’on était là… On avait tant fait pour que je parte en tournée et maintenant, les gens autour de moi voulaient rentrer… Que fallait-il que je comprenne à ça ?

Cash répliqua essayant de m’engloutir dans les gouffres qu’étaient ses yeux. Il disait qu’on n’était pas seul. Je penchai la tête légèrement sur le côté comme un enfant aurait pu le faire dans un film d’horreur, regardant Cash droit dans les yeux. Le regard de William… Innocent et pourtant déjà écorchés. Il savait… Cash avait vu William. Il avait vu son retour. Il savait qu’on ne faisait plus qu’un et que la pièce sous l’escalier n’existait plus… Il cherchait à me faire comprendre que les gens voulaient partir… Que l’avis de William et le mien n’était pas unique et universel.

Eileen Kramer voulait rentrer. La photographe de MTI que me rappelait Ruby voulait rentrer… Cash essayait de me prouver qu’il n’y avait pas que lui qui voulait revoir les lumières de L.A. Qu’il y avait aussi des gens, bien tangibles, dehors qui le souhaitais… Je pouvais même sentir que des gens comme Lenny n’avait plus aucune envie d’être ici. Comme des soldats qui désertent après une bataille perdue… Des soldats dont l’ennemi aurait vidé autant de leur force que de leurs espoirs.

Et, malgré tout l’égoïsme qu’on pourrait me blâmer par après, je ne cédai pas. William voulait parcourir le Midwest. L’écraser en l’hommage de tout ce qui a été perdu là-bas.

-Elle peut rentrer. Rien ne la retient. Je lui payerais l’avion, si elle le souhaite.

Mais je devais continuer. Parce que j’avais l’impression que si je changeais d’avis, j’allais à nouveau m’écrouler. Je ne voulais que deux choses : de la stabilité et le réel. Je voulais être stable dans le monde réel. Et la mission se compliquait toujours quand je parlais avec le roi du désert… Le roi de l’intangible et du changeant. Il était le miroir de toutes mes failles… Et je ne voulais pas m’y perdre.

-Mais nous continuerons.

Nous… Cash et Billy…

© Billy Lighter



Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
Cash Izbel
Cash Izbel


Messages : 806
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE]   There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] I_icon_minitimeMer 4 Mai - 18:08


There Will Always Be Clouds

ft. Billy Lighter


Billy, influencé par William et son désir de vengeance aveugle, me regardait sans ciller. Alors même que je me sentais comme si je marchais sur des œufs. Je pouvais voir William dans les yeux du chanteur. Je pouvais voir cet air de défi qu'il me lançait, menaçant de devenir la seule et unique chose à laquelle Billy pourrait se raccrocher, évinçant totalement mon existence de l'atmosphère mentale de Billy.

Je ne pouvais pas le laisser faire. Billy et moi ne faisions qu'un, j'avais été là quand William était resté caché sur la cage d'escalier de LaFayette. J'avais été là quand lui avait abandonné la part d'artiste qui résidait dans la peau du chanteur, le forçant à errer sur les Interstates avec tous les dangers que ça impliquait.

J'étais toujours là quand il n'y avait plus personne d'autre.

J'usais de tout ce que je pouvais pour essayer de convaincre ce nouveau Billy borné, capricieux, qui voulait continuer à se battre quand il n'y avait plus rien à gagner. Nous avions trois morts de notre côté, mais comment pouvions nous égratigner une entité invisible et omniprésente qu'était le Midwest ? D'une seule et unique façon, en réalité, et c'était Adriana qui m'avait montré la voie en empruntant la forme de Kramer. Nous avions besoin de ma mère et de la mère adoptive de Billy. De celle qui l'avait accueilli à bras ouverts, de celle qui l'avait aidé à se surpasser, à tenir les promesses faites au Midwest alors que William ne s'était pas encore lâchement planqué sous l'escalier. Nous avions besoin de L.A.

Billy voulait renvoyé Adriana, par avion, un traitement indigne de la Déesse qu'elle était. Billy voulait continuer. Et il savait très bien que je ne l'abandonnerais pas. Jamais. Je n'étais pas William.

Je n'avais malheureusement plus qu'une seule carte à jouer. Et c'était exactement celle que j'aurais voulu éviter de mettre sur la table. Nous nous tenions toujours face à face, nous n'avions pas bougé d'un millimètre depuis le début de cette conversation à multiples niveaux.

Mais Billy... William... ne me laissait plus le choix. De toute façon, je savais que cette tournée était terminée avant même d'entrer dans cette pièce. Je hochai la tête, approuvant le chanteur dans un premier temps.

-Nous continuerons...

Je marquai une pause et pénétrai le chanteur du regard, plongeant au plus profond de lui, comme si la noirceur de mes yeux pouvait le posséder tout entier. Mais pas dans un but néfaste, non. Dans le seul et unique but de le tenir debout quand il commencerait à flancher.

Car il flancherait.

-Mais sans Savannah.

Le top model était rentré à L.A. après s'être allègrement pavanée au gala de charité, se laissant gracieusement porté à la gloire alors que les morts et l'absence de Billy à cette soirée la projetaient au devant de la scène.

© Billy Lighter



Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
Billy Lighter
Billy Lighter


Messages : 2918
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 28
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE]   There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 5 Mai - 18:03

There Will Always Be Clouds

ft. Cash Izbel


Cash tentait de me faire changer d’avis. Il voulait rentrer et usait de tout ce qui lui était possible pour arriver à ses fins. Aucune de ses paroles n’étaient innocentes. Il était un doux mélange entre l’impulsivité physique et la machination psychologique. Il pouvait faire prendre l’un pour l’autre, il pouvait flouer les gens d’un regard. Cash n’était pas la représentation vivante de l’innocence, usait de celle-ci pour contrôler les autres. Je ne voyais que cette part sombre du guitariste que quand on était incapable d’être en symbiose.

Et ses yeux voulaient manger William. Je l’en empêchait alors qu’on le défiait du regard rejetant d’un mouvement de bras chacun de ses arguments. Il avait tenté avec Adriana. Mais Adriana n’était rien pour moi. Elle n’était qu’une entité en laquelle seul Cash croyait. Une entité loin du monde réelle. Tellement intangible qu’elle en était insignifiante pour moi. Il avait ensuite tenté avec Kramer. La photographe pouvait rentrer, elle n’était pas obliger de subir cette traversée du Midwest. Je pouvais lui donner les ressources pour rejoindre L.A., si elle le désirait. Mais nous, on devait continuer ! Je ne voyais pas d’autres solutions et William non plus. On était déterminé !

J’obligeais Cash du regard et avec mon ton de voix dont le timbre était grave. Il m’approuva. Sur mon visage apparu un sourire. Aurais-je eu le dernier mot ? Cash et moi allions pouvoir continuer ? Montrer au Midwest que cette défaite ne nous avait pas détruits ?

Mon regard soulagé par cette victoire fut d’un seul coup transpercé par celui de Cash. Un grand frisson parcouru tout mon corps quand il ouvrit la bouche une seconde fois. Savannah… On continuerait sans Savannah…

-Que… Qu’est-ce que tu veux dire ? Elle est où Savannah ? Elle va bien ?...

Je savais. Au fond de moi, je savais très bien ce que voulait dire mon guitarsite. Il voulait dire que Savannah était rentrée. Qu’à nouveau, elle m’avait abandonné. Ces abandons répétitifs étaient insupportables. Mes muscles se tendirent… Mes dents se serrèrent…. Les jointures de mes poings étaient blancs tellement la tension était forte.

-Répond-moi…

J’avais dit ça sur un ton qui montrait que j’allais exploser. J’envoyai alors mon poing frappé violemment la table juste à côté de moi. Il s’écrasa dans un grand fracas accompagné d’une phrase :

-REPOND-MOI !!!!

Je savais mais je voulais l’entendre. Je voulais en être sûr… Je voulais lever le foutu espoir qui résidait encore en moi à cause du flou que laissait la phase de Cash. Je ne bougeai pas tétanisé par la colère et l’incompréhension.  

© Billy Lighter



Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
Cash Izbel
Cash Izbel


Messages : 806
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE]   There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] I_icon_minitimeSam 7 Mai - 11:54


There Will Always Be Clouds

ft. Billy Lighter


Le sourire qui était apparu sur le visage de Billy était celui, vainqueur, de William. Et plus encore que les conseils d'Adriana de rentrer à Los Angeles pour nous ressourcer, ce fut ce rictus sur la face de mon meilleur ami, qui me poussa à jouer la carte « Savannah ». William ne connaissait pas le top model, William n'avait pas vécu le tiers du quart de ce que Billy et moi avions vécu ensemble. William n'avait pas vécu le première abandon du chanteur par celle-ci. William n'avait pas connu les problèmes de drogues et tout ce que ça impliquait. William n'avait rien fait pour monter The Lightening.

Il ne pouvait pas en prendre possession maintenant. Car lui aussi, malgré tout ce que Billy pouvait en penser, n'était qu'une incarnation du Midwest. Un autre piège. Un démon que je n'allais pas ramener à Los Angeles.

J'avais senti William frissonner lorsque j'avais percé Billy de mon regard abyssal. Billy avait appris, avec le temps, à y résister. Mais William, lui, ne me connaissait pas. William ne savait pas à qui il avait à faire. Billy ne connaissait pas le Serpent.

Et lorsque l'information atteint le cerveau du chanteur, il n'y eut plus de place, ou presque, pour William. Billy ne pouvait plus se reposer que sur moi, parce que je connaissais Savannah. Parce que j'exécrais Savannah. Cependant, je ne souriais pas. Cette victoire ne m'amusait pas, je n'en étais pas fier. Parce que la moindre petite écorchure laisse toujours une cicatrice, chez Billy.

La fierté de William fut directement dévorée par l'angoisse de Billy. Je le vis se raidir, essayer d'encaisser le choc. Choc que je lui avait moi-même porté... Avant qu'il ne le découvre tout seul.

Son ton monta, sa voix se cassa, et toutes les failles colmatées par William se rouvrirent, me laissant l'opportunité d'entrer à nouveau.

Il m'ordonna de répondre à ses questions, mais j'étais trop occupé à regarder les yeux apeurés de William qui se demandait ce qui était en train de se passer. Ce n'est que quand Billy frappa du poing sur la table qu'il eut de nouveau toute mon attention après que j'aie sursauté un bon coup.

Je le regardai alors toujours dans les yeux. Sauf que, cette fois, mon regard s'adressait à Billy. Mon visage était impassible, si ce n'était une pointe de dégoût pour celle qui faisait à nouveau du mal au chanteur, comme la première fois.

Ce n'était pourtant pas faute de l'avoir prévenu.

-Elle est à Los Angelesss...

J'avais dit ça les yeux légèrement dans le gaz, comme si je vérifiais en même temps la localisation de la jeune femme. Alors que je parlais, ma main avait plongé dans une de mes poches pour en sortir mes clopes. J'en plantai une entre mes lèvres et l'allumai.

-Elle est partie avec sa nouvelle dose de popularité, rassasiée comme le vampire qu'elle est.

Je marquai une pause, soufflant une bouffée de fumée.

-Elle pleure sur les victimes du Midwest des larmes avides de l'attention des médias...

Je fixai à nouveau Billy.

-Parce que telle a toujours été Savannah Osborne.


© Billy Lighter



Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
Billy Lighter
Billy Lighter


Messages : 2918
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 28
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE]   There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] I_icon_minitimeLun 9 Mai - 12:49

There Will Always Be Clouds

ft. Cash Izbel


Tout s’éparpilla à nouveau. Je ne me sentais ni fort, ni heureux… Juste paralysé par ce coup dur de plus. Savannah… Lui avais-je parlé depuis l’émeute ? Non, j’étais resté enfermé ici jour et nuit… Je n’avais pas une seule fois prononcé un mot à son encontre. Je n’avais fait qu’essayer de sauver William, oubliant les gens autour de moi. Ce même William qui, en cet instant de revirement d’humeur, se sentait à nouveau perdu… Prêt à retourner derrière la porte. Prêt à me quitter à nouveau tout comme Savannah l’avait sûrement fait…

Ils me quittaient tous les deux… M’abandonnant à la réalité où j’étais revenu. Cette réalité tellement vitale… Mais tellement insupportable à la fois.

Je sentais William partir alors même que je tapai du poing exigeant des réponses. Cash sursauta. Ma main s’était littéralement fracassée contre la table. Je sentais que mes os avaient craqué sous le choc.

Les réponses virent du Shaman. Des réponses qui finirent par me désespérer complètement. Savannah m’avait abandonné, elle était rentrée à L.A…. Tout le monde rentrait à L.A. Ils partaient de la même manière dont ils étaient venus : en m’y obligeant de par leurs paroles et leurs actes. Mon cœur était brisé mais, comme à chaque fois, je remettais tout sur Savannah. Cash m’enfonça dans mon vice en mettant en avant l’avidité de mon ex-petite-amie. Cette même avidité qui avait provoqué notre première rupture. Et elle n’était pas en face de moi pour que je puisse l’en blâmer. Elle était partie en évitant de passer par moi. En évitant de payer pour son abandon… Me laissant donc coincé dans ce sentiment de haine envers elle.

Je relevai les yeux vers Cash. Le ton de ses paroles me faisait frissonner. Et je ne pleurais pas. Parce que j’avais bien trop la haine pour ça.

-Elle n’avait pas le droit ! Elle n’avait pas le droit d’utiliser nos fans…

Mes dents serrées grinçaient à chacune de mes pauses provoquant un bruit extrêmement désagréable.

-Elle n’avait pas le droit de m’utiliser !

La présence de William s’était envolée… La force qu’il me donnait aussi. Il était à nouveau parti se réfugier dans le Midwest. Bloqué à jamais.

Je n’avais plus que Cash… Et sans William, je ne voyais plus l’intérêt de combattre le Midwest. Parce que Billy était un enfant du Midwest… Mais il avait grandi à L.A. Il n’avait rien à faire ici.

-Il faut rentrer ! Je dois voir Savannah !

Ma voix était déterminée et à la fois cassée par l’émotion. J’étais triste, en colère et je ne savais pas déterminer moi-même ce que je devais ressentir. Je dois me libérer de cette haine qui contractait mes muscles… Je devais passer au prochain stade pour ensuite me blâmer moi-même et essayer de tout réparer.

Parce que tout était un éternel recommencement…Je regardais Cash alors que tout mon corps laissait transparaitre toute la tension qu’il retenait.  

© Billy Lighter



Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
Cash Izbel
Cash Izbel


Messages : 806
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE]   There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 12 Mai - 19:52


There Will Always Be Clouds

ft. Billy Lighter


C'était un coup dur pour mon meilleur ami. Mais il le fallait. Et puis, il connaissait Savannah bien mieux que moi. Il savait comment elle était. Je l'avais prévenu au moins une ou deux fois, détestant de me répéter. Elle était belle, certes, magnifique de l'extérieur. Mais elle n'avait rien, à l'intérieur, de ces Déesses que j'appréciais. Elle n'était rien d'autre qu'une harpie dont il semblait que j'étais le seul à pouvoir la véritable apparence sous le strass et les paillettes.

J'avais donné à Billy les réponses auxquelles il avait droit, voyant dans ses yeux William s'effacer sans même essayer de se débattre. William avait toujours été un pleutre. Et ce n'était que grâce à Billy et Billy seul qu'aujourd'hui encore, le rouquin se tenait debout devant moi. Dans un sale état, on est d'accord, tout comme moi, d'ailleurs, même si je ne m'en rendais pas compte. Même si personne ne s'en rendait compte parce que personne à notre époque ne savait lire les signes. Personne sauf Adriana, qui avait pris la forme d'Eileen pour me soutenir.

D'abord sous le choc, calqué sur la réaction de William, il passa à la colère dès que ce dernier se fut réfugier dans son putain de placard. Une colère mêlée de haine qui me donnait l'espoir que le chanteur ait enfin compris ce que j'avais essayé de lui dire à propos de sa petite-amie. J'entendais d'ici ses dents grincer. Un bruit qui aurait pu être désagréable, mais qui sonnait plus comme une satisfaction pour moi. Cependant, mon visage impassible, toujours un peu rêveur, à moitié ici, à moitié ailleurs, n'en laissait rien paraître.

Billy termina en hurlant qu'il fallait rentrer. Revoir L.A., reprendre des forces après cette tournée pleine d'émotions et d'expériences, bonnes comme mauvaises. Mes lèvres formaient un fantôme de sourire, mi-victorieux, mi-empathique. Je sentais dans mon propre corps la tension qui résidait dans chaque muscle de Billy.

La dissonance avait pris fin et nous recommencions à nous calibrer l'un sur l'autre. Car nous étions seuls, Savannah venait encore de nous le prouver, à pouvoir compter l'un sur l'autre. Le reste du monde, hostile, ne comptait pas. Ce que les autres pensaient non plus. Je n'avais jamais eu besoin de plus. Je n'avais jamais cherché plus, contrairement à Billy et sa quête désespérée de reconnaissance.

Je m'approchai de Billy pour la première fois depuis le début de cette rencontre, jusqu'à poser ma main sur son épaule. J'étais détendu, et je voulais diminuer sa propre tension en lui insufflant la mienne par ce contact. J'étais persuadé que j'avais ce genre de pouvoir.

Mes yeux étaient doux, désormais, plongés dans ceux de Billy. Il fallait qu'il accepte qui il était. Il n'était plus l'enfant du Midwest. Il n'était plus William.

-L.A reconnaît ses enfants, même ceux qu'elle n'a pas engendré. Elle te donnera ce qu'il te faut pour tenir, pour continuer.

Mon sourire, de même que mon regard, se renforcèrent, se faisant plus durs.

-Quant à Savannah, notre Mère ne la laissera pas s'en tirer.

Ce que L.A donne, elle peut le reprendre.

© Billy Lighter



Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
Billy Lighter
Billy Lighter


Messages : 2918
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 28
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE]   There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] I_icon_minitimeVen 13 Mai - 21:19

There Will Always Be Clouds

ft. Cash Izbel


La haine me transperçait de part en part. Elle commençait à s’infiltrer dans toutes les parcelles de mon corps. Elle était là… Incontrôlable. Comme la plupart des émotions qui m’animaient. Je ne pouvais rien faire contre elle et elle avait décidé de jeter son dévolu sur Savannah. Une fille que j’avais aimée… Et que j’aimais toujours malgré tout. Une fille que, après que cette haine sera passée, j’essayerais de reconquérir sans relâche.

Je le savais. C’était toujours comme ça. J’haïssais avec toute la violence possible… J’aimais avec tout l’amour possible… Sans limite. Parce que je n’avais aucune limite.

William était parti… Rien ne restait plus que la colère. Celle qui contractait mes muscles et qui entachait ma voix alors que je maudissais un être que j’avais tant aimé. Je voyais Cash, le regard à la fois sur moi, à la fois ailleurs, comme si il y avait toujours autre chose à voir. Quelque chose que je ne voyais pas… Et que je ne verrais jamais.

Je devais voir Savannah… Elle avait fui et était rentrée à L.A. m’abandonnant en plein Midwest. Tant de symbole… Tant de signification qui rendait la haine encore plus forte.

Et pour la voir, il fallait rentrer… Je devais rentrer.

Cash s’approcha de moi. Il posa sa main sur mon épaule. Je regardais le métis droit dans les yeux cherchant une réponse. Pourquoi m’avait-elle abandonné ? Le guitariste avait-il raison sur le compte de Savannah ? Avait-il eu toujours raison sur tout ? J’espérais tellement que non… Mais la réalité… Cette foutue réalité venait encore de me prouver qu’un être féru d’irréel était celui qui voyait le mieux le réel. Et c’était injuste…

Ses yeux doux posés sur moi ne diminuaient pas la haine que j’avais contre Savannah mais ils venaient adoucir mes tensions. Ses paroles venaient s’infiltrer dans chacun des pores de ma peau. L.A. était la mère de Cash… Et elle était ma mère adoptive. On était frère par adoption. Je me laissais aller à cette idée, souriant un rien… Parce qu’il fallait que je croie encore que quelqu’un ne m’abandonnerai jamais. Et L.A. ne m’avait jamais abandonnée. Elle m’avait donné ce que je voulais… Cette idée était autant satisfaisante qu’effrayante. Car une question persistait : quand est-ce que L.A. allait-elle tout me reprendre ?

Comme un écho à ma pensée, Cash voyait le pire pour Savannah. Et au lieu de défendre à nouveau cet être que j’avais tant aimé, j’utilisais la haine de Cash pour alimenter la mienne, toujours omniprésente.

-Je n’ai pas besoin de L.A. pour faire payer à Savannah.

Ma voix grave et profonde avait émise ses dernières paroles. Je n’avais besoin que de moi… Et Cash savait ça. Je savais ça… Et je savais que j’allais le regretter…

Les poings serré… J’étais prêt à rentrer. 

© Billy Lighter



Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé




There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE]   There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

There Will Always Be Clouds [PV Cash][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Tournées :: Tournée The Lightening/Roadtramp 1981/1982-