AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1242
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Jeu 12 Mai - 17:01


It's Time To Worry

ft. Maria Watson


Deux jours que j’étais enfermé dans ma putain de villa. Je n’avais plus entendu le « dring-dring » de mon téléphone depuis ces deux putains de jours. Pour cause, tout était débranché. Je passais la plupart de mon temps à boire du whisky et à broyer du noir. Si Gaïana m’avait donné quelques précisions et un potentiel moyen de répliquer, ma réputation était quand même là où elle était. Personne n’allait oublier du jour au lendemain ce putain d’article. Je rêvais de voir la tronche de Sorensen sur une pique… Oh putain, ouais, ça me ferait du bien.

J’errais dans ma villa, une bouteille de whisky à la main. A boire constamment, je n’avais jamais la gueule de bois et, pourtant, je me sentais pas bien du tout. Tout mon corps était engourdi. Je me promenais dans les méandres d’un bâtiment bien trop grand pour deux hommes – moi et Erik. Erik que je croisais de temps en temps.

Ah, tiens le voilà, justement. Je l’avais regardé, les yeux dans le vague. Le visage de mon majordome était marqué par l’inquiétude.

-Ne devriez-vous pas manger un peu ou bien aller dormir un peu, Monsieur,
disait-il.

-Non… Inutile…, dis-je en passant à côté de lui sans lui adresser plus de mots.

J’étais descendu jusque dans le salon, toujours sans but, sur la table les cadavres de bouteille que j’avais laissé là depuis le matin. Chaque jour, Erik faisait le ménage. J’avais regardé vers la télé, elle aussi éteinte depuis deux jours entier. Non, mais, j’allais pas me faire du mal en tombant sur les informations, non plus… Putain, l’article devait avoir fait beaucoup de bruit à L.A. et moi je m’étais reclu pour ne pas assumer les conséquences de ce putain de tuc… J’avais frissonné en pensant à ça.

-Putain, je suis pire que Lighter
, dis-je dans le vide vu que personne n’était dans la pièce…

Je savais qu’il fallait que j’agisse. Que j’aille voir Evan, que j’aille voir Barbara. Tous ces putain de fantômes du passé. Que je trouve quelque chose pour redevenir The Best… Mais putain… Je me trouvais trop faible pour le faire.

Ding Dong.

Quelque sonnait à la porte.

-Oh, non, putain, dis-je déjà exaspéré et en levant les yeux au ciel.

Erik accouru dans le salon et j’avais croisé son regard. Deuxième visite en deux jours. Paye ta célébrité Ricci !

-Non, non ! Ne vas pas ouvrir, dis-je sur le ton de l’ordre.

J’avais vu son petit sourire, à Erik…

-Si, j’y vais, Monsieur. Vous avez besoin de visite, c’est pour votre bien, dit-il en se dirigeant vers la porte d’entrée.

-Si tu fais ça, je vais dans mon studio, en bas !, dis-je comme un petit garçon boudeur.

-Bien, je dirais donc à votre invité où vous êtres, rajouta-t-il.

J’avais soupiré et avait renoncé à descendre dans le studio, du coup. Je buvais mon whisky en m’affalant dans le fauteuil. Alors qui venait m’embêter cette fois ?

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd


Dernière édition par Daniele Ricci le Ven 24 Juin - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 868
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Jeu 12 Mai - 17:40


It's Time To Worry

ft. Daniele Ricci



Los Angeles ne parlait plus que de ça. De ce fichu papier. Ce putain de papier qui servait juste tuer publiquement et populairement mon patron. Bien sûre que je l'avais vu, comme tout le monde et j'avais été effaré des propros tenus par l'ancien membre de The Army, par ce que soit disant aurait dit Daniele durant la tournée que le groupe avait fait. Mais je n'en croyais pas un taitre mot. Je connaissais Daniele, je savais comment il se comportait en tournée, certes il pensait qu'à sa petite gueule d'ange mais pas jusqu'à mettre en péril la vie d'autruit...

Je ne l'avait pas appelé, je n'avais pas été voir Howard, je n'avais rien fait, je m'étais juste contenté de faire comme si cet article n'avait jamais existé, après tout, on en avait vu sortir des tonnes de papiers pourris comme celui-là ces dix dernières années et le lendemain de chacun de ses articles, nous en riions avec Daniele, mangeant des pop corn au caramel beurre salé au bureau, allant de l'avant.

Sauf que le lendemain matin, au bureau, Daniele n'était pas là. Ni le matin, ni l'après midi. Surprise, j'avais essayé de l'appeller mais je tombais directement sur son répondeur. Une tel histoire, un tel article n'aurait jamais dû le faire tomber, on connaissait la fiabilité de LA People. Mais le lendemain, Daniele n'était toujours pas là...

Il était temp d'agir, l'article avait dû le touché plus que je ne le pensais. De ce fait j'avais quitté plus tôt mon poste de secrétaire, était partie acheté nos traditionnels Pop Corn au caramel beure salés et était partit pour la villa de Ricci.

En arrivant, je vis sa voiture, il devait être là, me garant et toquant, Erik m'ouvrir, un air mausade, c'était alarmant. "Où est-il?" "Il ne veut voir personne " "Je suis personne." Je le poussais sans grand mal -J'étais un peu la sauveuse pour lui me direz vous- et j'avais d'abord fait la cuisine, remarquant les cadavres de bouteille. "Oh non..."

Il fallait vraiment que j'arrive. Je sortis un saladier, mit les pop corn en route et , une fois chaud, partit à sa recherche. Je ne mis pas longtemps à le retrouver. Assis dans le canapé, une bouteille de wisky dans les mains Je poussais un soupire, posant les pop-corn sur la table après avoir fait un peu de place parmi les cadavres."Et bien il était temps que j'arrive." Dis je comme pour entamer la conversation, Enlevant en même temps mes escarpins et me mettant confortablement sur le canapé, à ses côtés, les pieds sur le divan, un de mes coudes sur le repose dos.

"Vous vouliez devenir le re corman du nombre de bouteille ingurgité en une journée ou quoi là? Il faut se ressaisir Daniele!"



© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1242
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Ven 13 Mai - 17:30


It's Time To Worry

ft. Maria Watson


J’avais tendu l’oreille pour entendre qui était le visiteur. J’avais entendu la voix de Maria, reconnaissable entre mille. Merde… Pourquoi était-elle venue ? J’avais soigneusement évité d’arriver à ce moment. Celui où je devrais faire face à ma secrétaire. Je la savais fan de The Army, donc… Putain, je ne voulais pas vivre une dispute avec elle… Pas maintenant.

Je n’avais pas bougé du fauteuil et je l’entendais aller dans la cuisine. Putain, mais qu’allait-elle me dire ? J’avais ravalé ma salive en redoutant de plus en plus le moment où Maria me trouverait ici, affalé dans le divan à boire whisky sur whisky.

Ce moment arrivé bien trop vite à mon goût. Maria avait déposé une plat rempli de popcorns caramels beurre salé… En voyant le plat, - que j’étais en train de fixer pour ne pas croiser le regard de ma secrétaire – j’avais eu un maigre sourire. C’était ce qu’on mangeait quand on passait notre temps à rire des articles fait par L.A.People sur ma personne. Des articles qui racontaient un tas de mensonges assez drôle. Je ne savais pas si ce plat que me présentait Maria était là pour me dire qu’elle ne croyait pas une traite mot de l’article d’Amon.

Elle avait dit qu’il était tant qu’elle arrive. Peut-être bien… Je n’avais pas encore osé croiser son regard alors qu’elle s’était installée confortablement à mes côtés. Elle avait vu pour ma consommation excessive d’alcool – difficile à rater, entre nous. Puis, elle avait dit qu’il fallait que je me ressaisisse.

-Je sais…, dis-je avec de l’amertume dans la voix.

Je savais que ce n’était pas une solution que de se saouler la gueule à longueur de journée et de rester reclus ici. J’avais relevé le regard vers ma secrétaire. Dedans s’accumulait toute la tristesse et la colère récoltée ses derniers jours.

-L.A.People c’est drôle quand Amon raconte un tas de conneries improbable sur ton compte… Ou quand il force les traits… Mais…, dis-je en m’arrêtant soudainement, la voix cassée par la fatigue et l’émotion.

Je m’étais repris en buvant un coup de whisky avant de déposer la bouteille à côté des popcorns.

-Mais… Tout est vrai dans cet article, Maria… Tout…
, dis-je avec beaucoup de sérieux. C’est mot pour mot ce que j’ai dit à Evan… Mot pour mot ce que j’ai fait…, rajoutais-je avec un peu de colère. Non pas envers moi mais envers le fait que tout ça aurait dû rester enterré.

Je ne méritais pas les popcorns… Tout comme j’étais sûr de ne pas mériter un tel article.

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 868
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Ven 13 Mai - 17:57


It's Time To Worry

ft. Daniele Ricci





Au fur et à mesure que j'arrivais près de lui, je le voyais de plus en plus nerveux. Ne me regardant pas, j'avais bien compris qu'il s'en voulait et vu l'état dans lequel il était, ça n'allait pas être facile de discuter. Mais j'étais pleine de ressource et les pop corn avait été une entré en matière. J'étais sûre qu'il n'allait pas les toucher et j'avais eu un mauvais pressentiment en entendant sa voix.

Il m'annonça que tout était vrai. Le petit sourire protecteur que j'avais disparût d'un coup. Commen ça tout était vrai? Pas l'ombre d'un mensonge? J'étais une fan inconditionel de The Army et je me souviens avoir été très déçu quand j'avais appris la fin du groupe. Je savais que tout groupe de musique s'arrêtait tôt ou tard mais The Army avait explosé pendant leur Apogée. Je n'avais jamais vraiment compris pourquoi mais cet article était la vérité...Même si j'avais du mal à y croire.

Même si je fus très déçu de Daniele, en aucun cas il fallait que je ne lui en veuille. Je le voyais tellement mal....Tel un flaque d'eau...Oui c'est ça, c'était une flaque. Je regarda la bouteille d'alcool qu'il avait posé sur la table pour le regarda à nouveau.

"On fait tous des erreurs. Peut-être que c'était le destin qui voulait ça. Sniper était atteint d'une otite et ça vous ne pouviez rien y faire. Alors oui, d'accord, vous aviez décidé de ne rien annulé mas vous étiez accro à des vices qui vous brouillait le cerveau. Je suis sûre que sans toutes ses cochonneries, tous ne se serait pas passez comme cela. Enfin bref il ne s'agit pas ici de faire dans l'hypothèse car Teh Army ont bien explosé." Je laissais un temps de pause, prenant les mains de Ricci et le forçant à me regarder, je voyais bien dans ses yeux qu'il était vulnérable. Qu'il était dasn un piteux état et qu'il s'en voulait. De tout. D'absolument tout.

"Daniele, Amon a sortit cet article pour vous voir comme vous êtes actuellement. Je suis certaine qu'il se frotte les mains en voyant que vous restez silencieux, vous devez agir, vous devez montrer au monde entier que vous êtes toujours Daniele Ricci, que vous êtes "The Best". Il y a eu cette sale époque, celle qui vous a toucher là..." Je mit alors ma main sur son coeur, les yeux toujours encré dans les siens. "La meilleure solution, pour répliqué, est de dire ce que vous avez sur le coeur. Dites que vous vous en voulez, que vous avez fait une erreur avec le groupe mais que vous en êtes sortit plus fort. Vous ne recommencerez plus cela et la preuve : La tournée de Roadtramp à prit fin prématurément! Allez voir Sniper, faites en sorte de le sortir de son trou à rat et de lui fair réglé ses problèmes d'addiction. Reprenez le seul et faite le briller à nouveau... Les mauvaises langues n'auront plus rien à dire sur vous..."

Je n'aimais pas le voir ainsi, il fallait que je le rebooste, que je lui fasse prendre consciente que tout cela n'était qu'une mauvaise passade t qu'il fallait en ressortir plus fort. Je n'avais pas été là pendant la période avec The Amry, mais maintenant j'étais présente et je n'allais pas fermer ma gueule pour un simple article de LA Poeple.


© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1242
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Sam 14 Mai - 12:23


It's Time To Worry

ft. Maria Watson


J’avais vécu dans le déni pendant des années. J’avais enterré Evan et les autres en 1972 sans jamais me retourner et ne jamais chercher à les aider. Je me rappelle que The Army était mon premier groupe et qu’il m’avait permis de conquérir L.A. A mon arrivée à Los Angeles, je n’étais qu’un gosse de riche italien qui veut faire mieux que son père dans un pays qui n’est pas le sien. J’avais réussi. Si bien que je n’avais pas voulu que ça s’arrête. C’est pour ça que quand j’ai compris que The Army était foutu, j’étais passé à autre chose.

Dire à ma secrétaire que tout était vrai me donnait la nausée. On n’image pas ce qu’une phrase prononcée peut vous faire des années plus tard. Preuve que les mots étaient pires qu’un putain de coup de poing dans la gueule. J’avais rabaissé le regard, encore, parce que je ne voulais pas voir périr le sourire protecteur de Maria maintenant qu’elle savait que j’étais en partie coupable du destin tragique de The Army. Sauf que Maria n’était pas venue pour me blâmer. A la place elle blâmait le destin et la drogue. C’est vrai… Peut-être que The Army était condamné même si on n’avait pas enchainé les dates de cette manière. Ce n’était pas tant pour ça que je m’en voulais… C’était pour la manière dont ça s’était fini en 72… Maria avait pris mes mains dans les siennes et j’avais relevé le regard, toujours empli de tristesse.

-Peut-être, dis-je sans véritable conviction.

Sauf que Daniele Ricci ne pouvait pas faire d’erreurs…

Ma secrétaire avait enchainé pour dire que je jouais le jeu d’Amon en restant cloitré ici. Devais-je lui dire pour le malaise d’il y a deux jours ? Erik aurait sûrement dit oui. Sauf que je restais Daniele Ricci…

Maria voulait que j’agisse en posant la main sur mon cœur bien plus malade qu’on ne l’imaginait sûrement. Elle voulait que je dise que je regrette mais que cette histoire était dernière et que j’avais appris de mes erreurs. Elle voulait que j’aille voir Sniper. A cette idée, j’avais fait de grands yeux ronds.

-Non… Affronter Sniper ? Après tout ça ? Maria, il y a ce qu’Amon a mis dans l’article mais il y a aussi les faits. La dernière fois que j’ai vu Sniper c’était pour casser le contrat. Ce jour-là, il était faible, ravagé par la nouvelle… Il m’a fait promettre d’aider les autres membres de The Army… J’ai pas tenu cette putain de promesse. Je les ai laissés crevé les uns après les autres. J’ai laissé Sniper dans sa merde, dis-je désemparé.

J’avais tourné le dos à The Army et à mon début de carrière les laissant crever tous.

-J’ai profité de ce type à un point que tu ne peux même pas imaginer... Il ne me pardonnera jamais, dis-je convaincu…

Je lui ai donné la gloire et l’argent pour obtenir la gloire et la renommée. Il avait tout perdu. J’avais gagné plus… Où est le win-win dans l’histoire ? Je regardais ma secrétaire me rapprochant un peu d’elle.

Je crevais de trouille d’aller chez Sniper et de le voir dans un était similaire – voire pire – que ce putain de jour de 1972.

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 868
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Mar 17 Mai - 17:01


It's Time To Worry

ft. Daniele Ricci




Il était difficile de se dire que tout c'était arrêté pour The Army parce que Daniele avait voulu aller trop loin avec eux. Bien sûre que c'était une manière dont Ricci procédait C'était un fou de travail et il était clair que peu de personne pouvait travailler autant qu'il le faisait -j'étais peut-être la seule à travailler plus que lui-. Et vouloir finir une tournée est dans ses habitudes. Et puis, il ne fallait pas se voiler la face non plus, Daniele était, à cette periode là, un petit con du showbbiz. Il venait d'arriver à L.A, gosse de riche, tout lui tombait dans la main et puis voilà. Il avait voulu aller plus haut qu'il ne le pouvait et c'était brûler les ailes. Ces mêmes ailes que The Army avait...

Je savais que c'était dur pour lui de m'avouer tout cela, il savait que j'étais une grande fan de son premier groupe et qu'en partie, c'était pour cela que j'étais aller le voir lui pour devenir secrétaire et pas quelqu'un d'autre. Mais il fallait faire la part des choses, se montrer objectif : IL était jeune. J'étais certaine qu'il avait fait des erreurs et cela lui avait permit de mûrir inconsciement.

Après lui avoir exposé mon point de vue, il avait ouvert les yeux en grand. Je n'étais pas folle, je savais que tôt ou tard, une confrontation allait devoir ce faire entre les deux hommes, et, autant qu'elle se face intimement que sous l'oeil des caméra.

"Il faut savoir se faire pardonner parfois. Daniele, il faut que vous revoyez Sniper, ce n'est pas la fan de The Army qui parle, mais la femme d'affaire, votre amie. Cette vieille histoire vous touche encore, même avant le papier. Il y a beaucoup de chose qui vous devez régler avec cet homme. Certes, si vous vous voyez, il y aura de l'animosté entre vous, mais il faut crever l'apsé pour pouvoir avancer. Cet article va vous débloquer, vous allez pouvoir avancer."

J'haussai ensuite les épaules .

"Et puis, je serais là si vous le souhaitez, je vous emmènerais à l'hopital si jamais ça se passe mal."

Je le vis se rapprocher de moi. Il avait une mine affreuse, je le regardai toujours dans les yeux, un air déterminé sur le visage. Il devait absolument aller voir l'ancien de The Army, c'était capital, que cela se passe bien ou mal. "Pour vous faire pardonner de tout, vous pourriez lui proposer de le remettre sur pied."


Je regardais ensuite la pièce avec les nombreuses bouteille d'alcool, je poussai un soupire. "Et vous aussi vous devriez vous mettre sur pied. Ca empeste l'alcool, je ne sais même pas pourquoi Erik ne dit rien!"

© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1242
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Mer 18 Mai - 17:10


It's Time To Worry

ft. Maria Watson


Je savais que j’allais devoir aller voir Sniper… Après un tel article c’était presque obligé. Comme si Amon avait intimement voulu cette confrontation – ou Sniper lui-même, dans l’optique que c’est lui qui a tout révélé. Ouais, Sniper voulait peut-être ça… Me voir pour pouvoir me foutre le jeton que je méritais sûrement. Ma secrétaire était d’avis que c’était la meilleure solution et que ça arrangerais cette histoire de réputation.

Parce que là, ma putain de réputation, elle en avait pris un coup…

Sauf que j’avais la trouille d’aller voir l’ancien chanteur de The Army. Pas que j’avais peur de me prendre un coup de poing en pleine tronche de sa part, non. Ça c’était un moindre mal… Non, j’avais les jetons de le voir comme je l’avais vu il y a 10 ans. J’avais peur qu’il me tienne le même discours et qu’il me dise qu’il avait toujours cru – jusqu’au bout – que j’étais son putain d’ami. Comme il l’avait dit en 72, avec son regard rempli de tristesse et de fatalisme. Je pouvais pas affronter ce putain de regard sans me rappeler les bons moments… Ouais ces putains de bons moments. C’était eux le problème. Parce que si l’aventure avec The Army avait été un cauchemar, ça aurait été plus facile de tout laisser derrière et d’en avoir rien à foutre. Sauf que ça n’avait pas été le cas… Parce que l’aventure The Army, c’était la putain de belle époque. Et c’est elle qui avait fait de moi ce que j’étais : c’était-à-dire être The Best.

J’avais peur qu’il me fasse regretter… Et qu’en fin de compte je culpabilise pour tous ces morts…

C’est dans ses cas-là que j’aimerais réellement être sans pitié.

Ma secrétaire avait enchainé pour me convaincre. Pour elle, s’était la meilleure façon de passer à autre chose.

-Si vous le dites, dis-je en baissant légèrement les yeux.

J’étais à moitié convaincu mais je savais que tout ça était inévitable. Si je n’allais pas vers Sniper, c’est Sniper qui allait venir vers moi. Tout ça d’une manière ou d’une autre…

Maria avait rajouté qu’au pire, si ça se passe mal, elle serait là pour me conduire à l’hôpital.

-Vous me croyez si fragile que ça ?, dis-je avec un léger sourire en coin.

Je l’étais physiquement et je le savais. Il faut croire que ma secrétaire n’était pas dupe non plus concernant mon état de santé. Je ne voyais pas ma tête et il ne valait peut-être mieux pas. J’avais croisé le regard de ma secrétaire, me rapprochant d’elle. Elle était déterminée, preuve que j’allais devoir passer par la case Sniper. D’après elle, je devais proposer à Sniper de le remettre sur pied…

-Le remettre sur pied ? Je suis pas un putain de médecin qui vit dans un centre de désintox…, dis-je cyniquement.

J’étais persuadé que je ne pouvais rien faire pour le sortir de là. Il était ravagé par l’alcool et… Moi aussi pour être honnête… Ça Maria aussi l’avait remarqué et elle commença d’ailleurs par-là.

-Erik dit… Je n’écoute juste pas. Il m’a cassé les oreilles plusieurs fois en me disant d’arrêté de boire…. Sauf que je n’avais rien d’autre à faire que boire… J’ai débranché le téléphone et la télé… Je m’ennuyais, dis-je en haussant les épaules.

J’avais soupiré longuement.

-Je m’étais sevrer de l’alcool pendant la tournée. J’ai pas envie de recommencer, dis-je honnêtement. C'est physiquement impossible. Je vais crever si je fais ça...

Repasser par toutes les phases du manque était exclus. Je n’avais pas la force pour ça.

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 868
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Sam 21 Mai - 13:17


It's Time To Worry

ft. Daniele Ricci





Le peu de parole que me disait Daniele trahissait son état, si je pensais, dans un premier temps, qu'il s'agissait de sa putain de fierté qui avait décidé d'apparaître, mais au fur et à mesure, je me rendais vraiment compte qu'il avait la trouille. Daniele Ricci avait peur et c'était plutôt normal, il devait absolument voir l'homme qu'il avait laisser tomber et il savait que ça n'allait pas se passer bien. C'était obligatoire. Mais il le fallait, il fallait cette confrontation.

Puis, il me demanda si je le pensais fragile. Je poussais un petit soupire caressant la cicatrice de la blessure qu'il s'était fait durant l'émeute. "Je ne suis plus sûre de rien avec vous... Avec cette comotion et ce malaise que vous m'avez fait en tournée...et aussi votre état actuellement, je me permet d'en douter." Dis-je avec un sourire au coin.

Sourire qui s'effaça quand il désapprouva mon idée de remettre sur pied Sniper. "Je ne parlais pas au niveau de la santé. Il est clair que vous ne pouvez rien faire, vous même vous devriez aller en désintox pour l'alcool. Non, je parle plutôt de le remettre sur scène, mais avant cela, il faut le remotivé, lui dire que rien n'est perdu et qu'il peut retrouver sa vie d'avant. J'étais une fan inconditionelle de Sniper, les fans seraient si heureux de le revoir peu à peu sur le cheval de la guerison et des studios. Je ferais n'importe quoi pour savoir qu'il va mieux quitte à ce que ce soit moi qui lui paie sa desintox et sa remonter des Enfers". Je pesais mes mots, j'avais pris soin de choisir tout ce que je disais et j'étais plus que sérieuse, le regard encré dans celui de Ricci.

J'avais laissé Daniele me dire la raison de la présence de bouteile ici, il c'était ennuyer, levant un sourcil et croisant les bras je le regardais. "Vous vous ennuyiez? Mais d'habitude vous faites autre chose quand l'ennuis vous gagne! Je préfèrerais que vous vous envoyez en l'air plutôt que de boire!" Je poussai un soupire. "Je pensais que vous alliez bien sans l'alcool...J'étais contente de voir que vous pouviez vous passer de cela..." Dis je en pinçant les lèvres, baissant les yeux sur mes mains remises sur mes cuisses.

© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1242
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Sam 21 Mai - 23:36


It's Time To Worry

ft. Maria Watson


Je venais de tomber de haut… De bien trop haut à mon goût. J’étais Daniele Ricci l’intouchable. Le maitre absolu de L.A. et voilà que j’en étais conduit à devenir me faire pardonner par un type que je n’avais plus vu depuis 10 longues années. Un type qui avait tout perdu et qui s’était manifesté par la seule chose qui me permettait de l’entendre : les médias. Ma secrétaire voulait cette confrontation et elle était prête à rester à mes côtés pendant celle-ci. Quitte à me conduire à l’hôpital s’il fallait. A se demander si mes failles physiques de ces dernières semaines ne se voyaient pas un peu trop… De là à me faire poser la question à Maria. Ses petits doigts qui frôlèrent ma cicatrice m’avaient fait baisser les yeux. Elle n’était plus sûre de rien et elle ne savait pas encore combien elle avait raison de ne pas l’être. Sauf que je n’osais pas encore lui avouer le petit incident d’il y a deux jours… Elle souriait et je préférais la laisser sourire et la laisser dans le doute au lieu de tout lui révéler.

Je m’étais reconcentré sur Sniper. Je me voyais vraiment mal le remettre sur pied. Il était alcoolique et j’étais loin d’avoir les compétences pour le sortir de là. Ça aurait même était un peu trop hypocrite – même pour moi – de faire ça. Maria s’était expliqué me disant qu’il fallait que je reprenne Sniper professionnellement en main. De quoi me faire lever un sourcils et soupirer un bon coup. C’était la fan de The Army qui parlait… Je ne doutais pas du talent de Sniper. Car ça aurait été douté du mien – ce qui était inconcevable. Non, Sniper avait du talent, il en avait toujours eu. Il savait causer à travers ses chansons… Son alcoolisme en soi est un problème mais il y en avait un autre de taille : il était quasi sourd… Je doute sincèrement que l’air de l’Eastside ait arrangé ce problème…

-Sniper a du talent… Mais je vais tomber sur un ennui : il est presque sourd, Maria… Un gros problème quand on veut enregistrer des trucs et faire de la musique…, dis-je en soupirant.

Je me mettais moi-même des bâtons dans les roues… En fait, je cherchais des moyens de ne pas devoir revoir Sniper et travailler avec… La quasi surdité d’Evan était le bon plan… Je savais que les technologies avaient évoluées depuis 72 et c’était le cas pour la médecine aussi… Peut-être que le problème d’Evan peut maintenant être diminué… J’en savais rien.

Des déboires d’Evan, j’en étais venu aux miens. J’avais expliqué à Maria le contenu de mes deux derniers jours et je lui avais dit qu’un autre sevrage me serait probablement fatal. Maria en venait à préférer que je passe du bon temps avec des filles plutôt que de boire. Ce à quoi j’avais laissé passer un sourire. Ce dernier avait vite disparu quand Maria me dit qu’elle pensait que je pouvais m’en passer…

-Non… J’ai eu difficile pendant la tournée… J’ai même bu une fois avec Fallen, la journaliste, quand on était à Oklahoma City… Il n’y avait pas un putain de jour où je ne pensais pas à boire. Du coup, après cet article, c’était plus possible, dis-je en jetant un coup d’œil à la bouteille de whisky qu’il y avait sur la table.

J’avais détourné mon regard vers Maria.

-L’alcool me permet de ne pas voir ces putain d’image de 72… Ou bien ces putains de bons moments qui me feront regretter certains trucs que j’ai faits. Et si j’arrête de boire… Je suis sûr que mon cœur va lâcher une bonne fois pour toute, dis-je en serrant les dents et en fermant les yeux comme pour me retenir de chialer.

-Et je ne veux pas crever, Maria, dis-je en rouvrant mes yeux mouillé sur Maria.

Car c’était de ça que j’avais le plus peur.

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 868
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Lun 30 Mai - 13:35


It's Time To Worry

ft. Daniele Ricci




Peut-être que j'étais un peu trop optimiste et naïve. Peut-être que je ne voulais pas voir tous les problèmes qui se dressait sur le chemin de Daniele, mais en tous cas, j'essayais de faire du mieux que je le pouvais pour être avec lui, pour régler les soucis avec lui, s'il tombait, je tombais aussi avec. Je ne parlais pas professionellement, mais humainement. J'apréciais Daniele, énormement, et le voir une bouteille à la main, la mine aussi affreuse me faisais mal au coeur.  Daniele était défaitiste au possible, à chaque choses que je trouvais, il contrait d'une manière remarquable, comme s'il avait fait ça toute sa vie, mais il avait raison sur un point, Evan était à présent quasiment sourd... Je poussais un soupire.

"Il y a de nouvelle technologie pour les sourds, peut-être même qu'Evan les connait, qui te dis qu'à présent, il n'entend pas normalement avec un appareil auditif?"

Nous étions vite arrivé au sujet qui fachait, celui de l'alcool, J'avais compris depuis un moment qu'Howard buvait beaucoup, mais étrangement, cela me faisait moins mal de le voir un verre d'alcool à la main que Daniele. C'était différent. Daniele était pour moi la personne que je connaissais le mieux et le voir se détruit à peu feu avec des verres de boisson me rendait un peu folle. J'avais pincer mes lèvres puis avait soupirer. "Croyez vous que c'est pour cela tous ses malaises que vous fiates...ou du moin en partie...?"

Il avait ensuite été vulnérable à mes yeux, me disant clairement qu'il ne voulait pas mourir. Moi non plus je ne veux pas le voir mourir. Et , le voir ainsi me rendait vulnérable à mon tour. Je le pris alors dans mes bras. "On va trouver une solution pour tout les problèmes que vous rencontrer actuellement, à tous problèmes il y a solution...et je ne veux pas que vous mourriez...Qu'est ce que je ferais sans vous, pas vrai?" j'avais murmurer à son oreille ses mots avant de laisser tomber ma tête dans le creux de son cou. Il sentait l'alcool, l'homme qui n'avait pas dormit depuis longtemps, mais je me sentais un peu mieux en le sentant contre moi.

Il ne restait plus qu'à trouver de nombreuses solutions aux nombreux problèmes de Daniele...


© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1242
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Lun 30 Mai - 21:31


It's Time To Worry

ft. Maria Watson


Maria restait optimiste. Elle était prête à croire que le problème auditif d’Evan pouvait trouver une solution actuellement. C’était mon argument choc pour espérer reculer la rencontre avec l’ancien chanteur de mon ancien groupe. Donc à savoir s’il avait un nouvel engin pour ses oreilles capable de pouvoir entendre à nouveau, je n’en savais rien et j’avais haussé les épaules en baissant les yeux.

Toute cette histoire pour basculer sur moi et sur l’alcool. Le servage que j’avais vécu pendant la tournée avait été une véritable épreuve et je savais que le moindre petit état d’âme aurait rapidement mis fin à celui-ci. Je me croyais juste immunisé contre les états d’âme… Ce qui n’était pas le cas, vu le spectacle que je montrais à Maria aujourd’hui. L’alcool était la seule chose qui me rendait capable de ne pas voir les flashbacks… Ces images qui mettaient mon cœur à l’épreuve.

-J’en suis sûr…, dis-je convaincu avant de fermer brutalement les yeux pour ravaler mes larmes alors que j’avais clamé ne pas vouloir mourir.

Maria m’avait pris dans ses bras. Je sentais son parfum qui se mêlait à l’alcool qui empestait la pièce et que je ne sentais plus. Elle voulait chercher une solution et elle ne savait pas ce qu’elle ferait sans moi. Quand elle avait enfui sa tête dans mon cou, quelques larmes perlèrent le long de mes joues.

-C’est moi qui serait perdu sans toi, dis-je en essayant de ravaler mes sanglot. Qui

C’est toujours au pied du mur que j’arrivais à être sincère et que je comprenais à quel point certaines personnes étaient importantes. Jamais je n’avais été autant au pied du mur qu’aujourd’hui… J’avais passé ma main dans les cheveux de Maria cherchant un maximum de contact.

-Tu resteras ici ?
, dis-je d’une voix tremblante. Je ne veux pas que tu partes…

J’étais comme un gosse perdu. Je devais lui dire, je le savais…

-Sinon… Je risque de refaire une crise cardiaque… Comme hier… Je ne veux pas être tout seul dans ma chambre si ça recommence…, dis-je en me mordant la lèvre inférieure sachant très bien que la nouvelle allait faire peur à Maria.

Il y avait bien Erik, je n’étais pas tout à fait seul et je savais qu’il veillerait sur moi. J'avais, seulement, envie que Maria reste. Parce que j'avais besoin d'une présence féminine comme la sienne. Inconsciemment je savais que cette révélation était dite au bon moment… Juste pour la pousser à rester.

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 868
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Ven 3 Juin - 11:47


It's Time To Worry

ft. Daniele Ricci





Le fait que Daniele est hausser les épaules et est arrêter de me regarder était un signe de capitulation. Comme la plus part du temps, j'avais raison, non pas que je me sentait supérieur à un Ricci complètement ronger par l'alcool, mais il fallait bien avouer que les raisons que me donnait Ricci au sujet d'Evan pouvaient toutes être résolues -enfin à mon humble avis-. J'avais laissé un sourire parcourir mes lèvres quand je l'avais vu se fermé un peu. J'avais raison et des retrouvailes allaient se faire tôt ou tard.

C'était malheureux de voir un homme tel que lui autant accro à l'alcool. En dix ans, je l'avais vu dans des états vraiment horrible à cause de la boisson mais ce soir était la pire de toute. Impuissante face à son mal, je ne pouvais que le voir, lui et sa mine détruite, contunier à boire. Je ne voulais pas cela pour lui, il y avait peut-être une autre solution... Je ne pouvais pas croire que cet homme resterait alcoolique jusqu'à la fin de ses jours...

Il pouvait être fort, je le voyais, je l'avais déjà vu. Il pouvait contrer ses envies, comme actuellement, l'envie de ne pas se montrer plus faible encore que maintenant face à moi. J'avais vu ses yeux humides avant qu'il ne les ferment brusquement comme pour évité de me montrer sa peine. Mais il ne devait en rien se cacher...

Je n'avais jamais vraiment été tactile avec lui, sauf depuis quelques temps, depuis que j'avais eu peur pour lui, après l'émeute de la tournée, depuis, je ne cessais de vouloir le protéger. Son doux parfum qu'il avait d'habitude avait été remplacer par l'odeur forte de l'alcool, j'en suffoquais presque dans son cou ou peut-être était-ce des sanglots? Je ne sais pas trop. Quoi qu'il en soit, il m'avait annoncer que c'étiat lui qui ne saurait quoi faire sans moi. Nous étions inséparables. En dix ans, le lien que nous avions créer entre nous était devenu incassable, fort même si parfois un ou deux fils lâchaient durant nos disputes. Nos vies tournaient l'une autour de l'autre sans vraiment que nous le sachions. Le travail. Le travail était ce qui nous liait mais pas seulement.

Sa main se plaça dans mes cheveux alors que ma tête était toujours enfouis dans son cou, ce contact si soudain entre nous était si fort. Puis il me demande de rester ici. Je relevais la tête pour le regarder à nouveau. Je vis les dernières larmes perler sur sa joue, d'un geste de la main je les essuyais en souriant un peu. Il m'annonçait trop de choses à la fois. Le fait qu'il voulait que je reste en était une surprenante, et le fait qu'il est encore une fois fait une crise cardiaque me fit blanchir.

"Tu as encore fait une...Il faudrait penser à consulter Daniele...Tu dis toi même que tu ne veux pas mourir..."


J'avais laisser en suspent sa demande de rester ici, je regardais autour de moi la pièce, il commençait à faire nuit et je savais qu'il avait besoin de moi. Je l'observa à nouveau en hochant la tête.

"Je reste à une seule condition. Que tu n'avales plus une goutte d'alcool pour aujourd'hui et que tu manges un peu, quitte à ce que ce soit moi qui fasse à manger!"

En fait, je ne le lui laissait pas vraiment le choix, Erik avait sans doute besoin de souffler aussi aprè avoir tenu un patron dans cette état quelque jours, il avait pleinement confiance en moi pour m'occuper de Ricci.

© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1242
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Ven 3 Juin - 22:13


It's Time To Worry

ft. Maria Watson


Ce contact entre nous était aussi spontané que réconfortant. Le parfum si doux de Maria me rassurait à un point qu’elle ne saurait l’imaginer. Je ne cherchais plus de réponse au malheur qui m’avait frappé, je me contentais de pleurer comme un gosse dans les bras de ma secrétaire. Seul présence féminine réconfortante que j’avais eue depuis… Depuis mes deux ans, je présume.

Je cherchais à la faire rester en lui demandant sincèrement. Le manager qui était en moi, l’éternel menteur et manipulateur n’avait pas pu s’empêcher d’ajouter une information supplémentaire afin de s’assurer que Maria restera bien à mes côté au moins pour cette nuit. Parler de la crise cardiaque était comme une assurance plus que comme une action déloyale envers mon éternel esprit de menteur invétéré.

Maria avait posé sur regard sur moi. Mes larmes coulaient sans que je ne puisse plus les arrêter. Je mourrais de trouille en fait et j’avais expérimenté – un peu trop ! – ces deux derniers jours le fait de ne pas être invulnérable. De ça j’avais constaté autre chose : j’étais incroyablement seul. Car hormis Erik et Maria – et Gaïana aussi, mais pour autre chose – personne n’était venu frapper à ma porte pendant les deux jours que j’avais passé ici. Même si dehors, ça devait grouiller de paparazzi qui n’attendaient qu’une chose : ma putain de sortie. Alors tel un enfant cherchant un peu d’affection, j’avais demandé à Maria de rester et elle avait séché mes larmes de ses petits doigts si fins.

Je l’avais vu blanchir et me conseiller d’aller consulter quelqu’un.

-Je le ferais…, dis-je en accompagnant mes dire d’un regard cruellement sincère.

Je ne voulais pas que mon cœur lâche. J’étais inconscient, toujours à travailler au-delà de mes limites mais je ne voulais pas mourir.

De notre éternel vouvoiement on était passé au tutoiement. Pas parce que l’un d’entre nous était fâché sur l’autre, non. On y était passé naturellement.

Elle avait accepté de rester mais m’avait tout de suite fait part de ses conditions. Une vraie femme d’affaire. Un bref sourire s’était affiché sur mon visage alors que mon regard était toujours plongé dans le sien.

-D’accord. J’aimerais une pizza. J’adore les pizzas. Ça me rappelle l’Italie, dis-je avec un brin de nostalgie dans la voix. Il doit y en avoir des surgelées dans le congélateur.

C’était pas très gastronomique mais c’était bon quand même. Je devais certainement pas être le seul riche à se taper des plats surgelés. J’étais certain que d’autres faisaient pareils.

J’avais continué de regarder Maria.

-Tu veux que je demande à Erik de te préparer une chambre. Ou…, dis-je en m’arrêtant en pleine phrase.

Ou tu partages la mienne cette nuit. C’était ça la phrase qui ne voulait pas sortir malgré mon regard toujours fixé sur Maria.

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 868
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Sam 4 Juin - 12:57


It's Time To Worry

ft. Daniele Ricci




Entre ce que disais Daniele et ce qu'il faisait vraiment,il y avait un grand écart, cependant, alors que d'habitude je ne l'aurais pas cru, à cet instant précis, je savais qu'il appellerais un médecin, qu'il se soignerait car comme il me l'avait dit, il ne voulais pas mourir. Il avait un peu trop forcé et son corps lui avait dit "merde" une nouvelle fois. J'hochais la tête, mes mains sur ses épaules.

"Nous le ferons ensemble demain, d'accord? Je resterais là, je serais là"


Puis il m'avais fait part de son envie de manger une pizza, sans doute pour se rapprocher de ses origines. Je ne savais pas ce qui se passait quand on s'éloignait autant de notre pays natal, sans doute avions nous un creu dans le coeur. Je lui fis un petit sourire en me levant. "Je vais m'occuper de cela."

J'étais alors partis dans la cuisine, pris le carton d'une pizza et l'a mit au four, j'avais ,en même temps, mit aux ordures quelques bouteilles qui traînaient là. J'avais aussi croisé Erik et lui avait donner sa soirée, heureux mais inquiet, il m'avait demander de faire attention et de l'appeler au moindre problèmes. J'étais ensuite repartie sur le canapé alors que Daniele me demandais où j'allais dormir.

Je n'avais pas vraiment pensé à cela, il fallait rester professionelle, la première chose à laquelle je pensais fut plutôt une personne...Howard. Que dirait-il? Que ferait-il? Sans doute il me déconseillerait d'être avec Daniele...Mais en dix ans, j'avais confiance et nous étions amis... Je lui dis un sourire, me rasseyant à ses côtés. "J'ai donné sa soirée à Erik, il en a besoin aussi. Voir son patron dans cet état, c'est pas de tout repos" Dis-je un peu légèrement. "pour la chambre je...Je m'en occuperais quand tu dormiras. Tu passes avant mes propres besoin aujourd'hui. C'est toi qui n'est pas bien."




© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1242
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Dim 5 Juin - 17:20


It's Time To Worry

ft. Maria Watson


Maria savait qu’il fallait que je m’occupe de moi et j’avais accepté de le faire. Crever d’une crise cardiaque n’était pas vraiment ce que j’avais prévu pour ce mois-ci alors, après les quelques avertissements de mon propre corps, je crois qu’il était plus que temps d’avoir l’avis d’un médecin. Car aux dernières nouvelles, les deux personnes qui m’entouraient – Maria et Erik – n’étaient pas encore des experts en médecine. Ma secrétaire comptait être là demain quand je le ferais.

-D’accord, dis-je pour l’approuver avec un léger sourire fatigué qui passa sur mes lèvres.

J’avais ensuite parlé de pizza. Tous les Italiens d’Italie m’auraient tué s’ils m’avaient entendu. Un Italien qui bouffe des pizzas surgelées, c’était la honte. Des pizzas surgelées américaines, en plus ! Quand j’étais plus jeune, mon père appelait parfois le traiteur pour qu’on ait des pizzas dignes de ce nom… Erik étant Anglais, il avait du mal de reproduire une vraie pizza italienne. Je n’avais plus mangée d’aussi bonne pizza depuis que j’avais quitté Rome pour L.A.

Mon regard était empli de nostalgie alors que Maria était allée s’occuper des pizzas. Je m’étais affalé un peu plus dans le fauteuil en l’attendant. Il n’y avait aucun bruit dans cette villa hormis ce que j’entendais venir de la cuisine où Maria s’affairait. Elle semblait faire un peu de rangement, d’après ce que j’entendais, ce qui m’avait fait sourire. Je ne savais pas comment était ma mère avec moi, je n’en avais aucun souvenir. Mais ce que faisait Maria pour moi était probablement plus que ce que toute mère aurait fait pour son môme… C’est ce que j’imaginais…

Maria avait fini par revenir alors que je lui posais une question. Je voulais savoir si Maria voulait qu’Erik lui prépare une chambre pour la nuit et je n’avais pas terminé ma phrase. Des invitations à dormir dans ma chambre j’en faisais des tonnes par semaine et parfois à des filles que je ne connaissais même pas le nom. Ici, c’était… Bizarre de le faire. Elle m’avait expliqué avoir donné sa soirée à Erik ce qui m’avait fait remonter mon regard vers Maria.

-T’as bien fait, dis-je en soupirant un peu.

Il allait sûrement en profiter pour se détendre. Aller voir un concert ou aller au cinéma… Depuis que j’étais rentré de tournée, il n’avait pas arrêté.

Puis on en était revenu à la chambre. Elle trouva une solution que j’avais approuvée d’un hochement de tête. Elle voulait que je dorme avant et elle s’occupera d’elle après.

-Comme tu veux, dis-je un léger sourire aux lèvres. Tu auras le choix… J’ai… Je sais plus combien de chambres… Une vingtaine… Peut-être moins…

Je ne savais plus… Je m’en foutais un peu. Putain, qui en avait à foutre du nombre de pièces que ça villa avait. Je sentais les pizzas qui cuisaient. J’avais enfin envie de manger. Ça faisait longtemps que je n’avais plus senti cette sensation.

-Tu as revu Stone ?,
dis-je comme pour reprendre, tout doucement, un peu le fil des réalités. Depuis votre escapade, je veux dire…

Je ne sais pas bien pourquoi je parlais de ça. J’étais jaloux de Stone, pas dans le sens où on l’entendait. J’étais jaloux qu’il occupe les pensées de ma secrétaire alors que ça n’avait jamais été le cas en 10 ans qu’un homme prenne autant de place dans la vie de Maria. J’étais comme un gosse qui ne veux pas partager sa mère.

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 868
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Lun 6 Juin - 11:03


It's Time To Worry

ft. Daniele Ricci




Il était clair que demain  allait être une nouvelle journée remplit. J'allais devoir accompagné Daniele dans tous ses déplacement, bien sûre, je le faisait déjà professionellement mais cette fois-ci, c'était dans la sphère personelle. Jamais je n'aurais pensé, quand j'ai signé mon contrat il y a 10 ans de cela, que j'allais être autant avec lui. Mais je ne m'en plain pas. C'est un ange quand il veut. Un gamin qui a besoin d'attentions et qu'on s'occupe de lui. J'étais créer pour ce rôle on dirait, moi et mes habitudes à vouloir protéger tout le monde.

Le fait qu'il est besoin d'autant de visibilité était sans doute dû à son père. Petit italien dans l'ombre de papa Ricci...Il était partit du pays romain pour se faire un nom ailleurs et il avait réussis. Je me demandais comment c'était l'Italie. A vrai dire, je n'avais jamais vraiment voyager ailleurs que sur le sol américain. Parfois j'allais à la frontière du Canada, dans mes jeunes années, mais je n'ai jamais vu un autre paysage que l'américain. L'Italie doit être beau avec ses ruines et ses rues pavés... Je le regardais en souriant un peu tout en l'imaginant ses lunettes de soleil sur le nez, marchant vers la fontaine de Trévis.

J'imaginais la scène en étant loin de Ricci, dans la cuisine, à tout préparé pour le dîner. Puis j'étais revenu vers lui, voyant un regard plein de nostalgie. J'allais devoir lui parler de l'Italie tôt ou tard, j'étais sûre que ça allait lui faire du bien, l'éloigné un peu de cette merde de L.A People. Cependant, au lieu de parler de pizza ou de limoncello, il m'annonça que j'avais eu raison de donner sa soirée à Erik. "Je pense que tu l'aurais fait tôt ou tard."

Assise à nouveau à ses côtés, il attaqua le sujet Stone...J'avais espérée qu'il n'en parle pas, qu'il me laisse tranquille avec cette affaire mais visiblement, il n'allait pas oublié de si tôt - et même avec tous les problèmes qu'il avait- cette aventure avec le batteur. Je poussai un soupire. "Non, pas encore...Pas depuis la fin de la tournée." Pour esquiver son regard, j'attrapai une poignée de pop-corn que je mangeais. Nous nous étions pas encore revu, j'avais pas pris le temps de le contacté et il n'avait pas prit le temps non plus. Nous étions tous les deux occupés. "Peut-être que cette histoire n'étais qu'une histoire de tournée...Je suis beaucoup trop occupée pour avec quelqu'un dans ma vie, je t'ai déjà toi, c'est déjà pas mal non? " Dis-je d'un ton amusé "A peine j'ai le dos tournée que tu me fais une crise cardiaque ou que tu t'attires des problèmes, si tu continues je vais venir habitée là" Dis-je en riant un peu et aussi, pour changer un peu de sujet.




© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1242
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Lun 6 Juin - 16:44


It's Time To Worry

ft. Maria Watson


Maria avait laissé souffler Erik pour la soirée. Il le méritait, plus que probablement. J’étais sûr qu’il allait en profiter un maximum non sans, de temps en temps, penser à moi et Maria et se demander si tout allait bien. Il était comme ça, Erik, toujours à se soucier. Ils étaient rares les jours où il avait congé. Je ne lui en donnais pour ainsi dire jamais car il me disait souvent que son travail, c’était sa vie… Maria disait que je lui aurais donné sa journée tôt ou tard.

-J’en suis pas sûr de ça, dis-je en baissant un peu les yeux.

Je ne lui aurais probablement pas donné. Pas si ça avait consisté à moi rester seul ici. En forme ou non, je ne l’aurais pas supporté. Je détestais être seul. Etre seul laissant trop de temps pour penser. Pas que j’étais dépressif, loin de là, mais j’aimais bien communiquer, me montrer, prouver que j’étais le meilleur. J’aimais être Daniele Ricci jusqu’au bout et tout seul, je n’avais que moi à convaincre de tout ça… Sauf que ça faisait bien longtemps que je m’étais déjà convaincu.

Sans vraiment de transition, j’étais passé à Stone. Putain, qu’est-ce que je pouvais détester ce type. Avant, il n’avait aucun intérêt et il faisait partie du décor mais depuis qu’il entretenait une relation avec ma secrétaire, je haïssais chaque putain de minute qu’il passait avec elle. J’avais laissé transparaitre un sourire quand elle avait avoué ne pas l’avoir revu depuis. Elle commençait tout doucement à se dire que tout ça n’était qu’une passe.

-Sûrement… Tu sais, Stone c’est le genre à passer d’une fille à l’autre sans remord. Il est certainement déjà passé à autre chose depuis, dis-je en soupirant un peu.

Ce cas de figure me rappelait quand Erik avait rompu avec sa petite amie, il y a des années d’ici, alors qu’on était encore à Rome. Il avait rompu pour se consacré exclusivement à son travail de majordome. Je me rappelle que j’avais tout fait pour que ça finisse comme ça et, inconsciemment, j’essayais que ce soit pareille entre le petit merdeux et Maria. Qu’elle le largue pour se consacré uniquement à son travail comme elle l’avait toujours fait.

Ainsi, je les gardais pour moi, Maria et Erik… Mes seuls amis… Comme si j’étais incapable de partager – ce qui était sans doute le cas.

Maria avait rajouté une petite réflexion qui m’avait fait rire.

-Oh, tu sais, tu peux habiter ici. Il y a de la place, dis-je en rigolant.

Pourquoi pas, se disait ma conscience avant que je sois arraché de mes pensées par le « bip » du four qui signalait que la pizza étaient prêtes. Je m’étais levé difficilement, mais je m’étais levé quand même…

-Je vais la chercher, dis-je en faisant signe à Maria de ne pas se lever.

Je m’étais diriger vers la cuisine et avait sortis les pizzas du four. J’étais, ensuite, revenu près de Maria.

-Voilà… Une bonne pizza américaine, dis-je avec un petit sourire aux lèvres et en déposant la pizza sur la table devant le fauteuil.

J’avais commencé à la manger, la première bouchée étant la plus dur après autant d’alcool ingurgité.

-C’est vraiment dégueu, en fait, une pizza surgelée, dis-je non sans rigoler un peu.

Une fois que j’aurais mangé, je crois que j’allais finir au lit en deux temps trois mouvements.

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 868
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Mer 8 Juin - 10:09


It's Time To Worry

ft. Daniele Ricci




Ricci était un peu trop centré sur lui même, mais il le savait, c'était déjà un bon commencement selon moi, comment je le savais? Il se rendait compte qu'il n'aurait pas donner sa soirée à Erik, tout simplement. Erik avait aussi besoin de souffler, ce n'était pas de tout repos d'avoir Daniele Ricci comme patron. Même moi, parfois, j'avais besoin de pause.

Pause que j'avais pris en tournée avec Howard, mais maintenant que nous étions rentrés à LA, c'était différent, nous étions tous les deux occupés, et nous n'avions même pas prit le temps de nous voir. C'était une bonne nouvelle pour Daniele puisqu'il ne pouvait pas encadrer Howard. J'avais pincer les lèvres quand Daniele m'avait dit qu'il était passé à autre chose. "Il avait l'air sincère dans ses paroles...Je l'ai cru...J'ai été faible. Mais nous sommes sans doute tous les deux trop occupé à travailler...J'ai espoir, peut-être que d'ici un mois, si je n'ai pas signe de vie, je pourrais, à ce moment là, dire que c'était qu'une passade." J'étais une fille très terre à terre, le romantisme, je ne le connaissais que peu. Mais pour une fois, j'avais envie d'être naïve, d'être la princesse qui attend dans sa tour le prince charmant, malheureusement, j'avais peut-être mal choisis la personne dans le rôle du prince.

J'avais cacher cette réflexion au fond de moi, de toute façon, si elle s'échappait de mes lèvres devant Daniele, il aurait très certainement approuvé le mauvais choix du rôle que j'avais attribué à Stone, il était comme un gamin, possessif et jaloux. Je l'avais bien compris pendant la tournée. Nous avions alors enchainer sur ma petite blague sur le logement. Moi? Habité ici? J'avais dis cela comme une blague mais au fond, j'étais déjà comme chez moi dans la villa... Mais peut-être que la co habitation serait beaucoup trop difficile et puis ramené mes coups d'un soir ici et faire des galipettes dans la pièce juste à côté de celle où dort mon patrin, je trouvais ça un peu...glauque! "C'est une idée mais la co-habitiation serait bien trop explosive. imgaine : Tu  ramenes une de tes conquêtes ici et, alors que tu allais la prendre sur le plan de travail de la cuisine, j'arrive, en pyjama dans cette même pièce pour boire un verre de lait!" Dis-je en riant.

Je n'eu pas le temps de me lever que Daniele était déjà partis chercher la pizza, souriant un peu, je l'avais vu rire un peu et ça m'avait prouver que je lui avait un peu remontrer le moral. Peut-être quelque secondes mais au moins, c'était déjà ça. La pizza chaude arriva sur la table et je le vis la manger, il avait de l'apétit, c'était déjà ça, cela prouvait qu'il n'allait pas jouer le difficile et que cela serait plu simple que je ne l'avais penser pour le mettre au lit, il devait commencer à ne plus être sous la prise de l'alcool. "J'imagine que pour un italien, une pizza comme ça c'est un affron." dis-je souriant un peu.

Il mangeait avec appetit, cela faisait plaisir à voir. "Tu me parleras un jour de Rome? Je n'y suis jamais aller et j'imagine que par ta description de la ville, je trouverais sa magnifique..."



© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1242
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Jeu 9 Juin - 18:40


It's Time To Worry

ft. Maria Watson


Maria m’avait parlé de la sincérité d’Howard. Rien que d’entendre ça j’avais laissé échapper un petit rire. Howard et sincérité dans la même phrase c’était drôle à entendre. Elle gardait quand même espoir, ça se sentait. Rien que parce qu’elle pensait qu’ils étaient tous les deux trop occupés et que c’était pour ça que Stone ne donnait pas signe de vie… Elle lui laissait un mois de sursis – c’est ce qu’elle semblait insinuer en tout cas. Au fond de moi, j’espérais que Stone n’allait jamais la rappeler.

-Ne jamais croire Howard Stone… C’est ce que beaucoup de filles disent… Enfin c’est ce que j’entends d’elles, dis-je en souriant un peu.

Dans ma villa, je pouvais voir toutes sortes de filles lors des fêtes que j’organisais et je pouvais voir et entendre ce que Stone leur promettait et ce que Stone faisait. Il y avait toujours un certain décalage entre les deux…

Moi quand je me fait une fille, elle sait que ce sera sans lendemain. Ma réputation parlait pour moi.

-Au moins tu sembles réaliste, finis-je par conclure.

Maria était une femme très terre à terre. J’étais certaine qu’elle n’allait pas se faire embobiner longtemps par un mec comme Stone.

J’avais proposé – d’une manière qu’on aurait pu prendre comme une blague – à Maria de vivre ici. Maria avait alors exposé ce qui nous attendrait si on faisait ça et j’avais éclaté de rire.

-C’est vrai que ça serait pas pratique en effet. Ni pour toi, ni pour moi, dis-je avant de partir à la recherche de ma pizza.

J’étais revenu peu de temps après avec ma pizza que j’avais commencé à manger déclarant qu’elle était franchement dégueu. Maria n’avait pas vraiment tort quand elle parlait d’affront.

-Un blasphème même. Un de mes compatriotes serait ici, il m’aurait tué, je crois, dis-je en souriant.

Si j’arrivais à manger ça c’était peut-être parce que j’étais devenu un peu trop américain… Plus que je ne l’aurais imaginé. Ça faisait quand même 17 ans que j’avais quitté l’Italie. J’avais même perdu mon accent en route. Comme si elle lisait dans mes pensées, Maria avait évoqué Rome. J’avais eu un sourire nostalgique et j’avais regardé Maria droit dans les yeux.

-Rome est magnifique… Je vivais dans une villa pas loin d’Ostie. Une grande villa. Pas beaucoup plus petite que celle-ci. J’étais pas loin de la plage… La meilleure plage du monde, dis-je avec un peu d’émotion dans la voix. J’allais souvent au centre-ville quand j’étais adolescent. On y faisait la fête entre gosse de riche. Rome est bourré de vestiges antiques mais c’était pour les boîtes de nuit et tous ces trucs à la con qu’on se déplaçait à Testaccio notamment. J’ai fait un tas de conneries là-bas, dis-je en rigolant un rien.

J’avais marqué une pause baissant un peu la tête évitant le regard de Maria.

-Ça fait des années que je n’y suis plus retourné, dis-je avant de relever le regard. Tu adorerais, j’en suis sûr. On pourrait y aller ensemble, un jour.

J’avais esquissé un sourire avant de reprendre un morceau de pizza.


© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 868
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Ven 10 Juin - 11:57


It's Time To Worry

ft. Daniele Ricci




En entendant le rire de Ricci, j'avais bien compris que Howard et lui ne seraient jamais amis même si j'étais le seul lien qui pouvait les unir. C'était domage, ils auraient pu être de bons ami tous les deux, j'en étais certaine mais jamais je ne pourrais le dire à l'un ou à l'autre car ils me riraient au nez comme le faisait un peu Daniele en ce moment. Je ne savais pas trop comment interpréter ce rire. De la moquerie? Non sans doute, c'était surtout une traduction de cette phrase, vous savez, celle qu'on entend très souvent, le "je te l'avais dit".  Je poussais un soupire en haussant les épaules. "J'ai cru être la bonne personne pour lui...la personne qui lui donnerait le déclic...J'ai eu de trop grandes attente, de trop grands espoirs. J'aurais aimer être la prise de conscience de quelqu'un, pas qu'une simple femme parmi tant d'autre." C'était sans doute trop ambicieux mais c'était comme ça, je voulais être quelqu'un qui marque. C'était Ricci qui détaignais sur moi.

Je regardais ensuite Daniele qui venait de me dire que j'étais réaliste. C'était sans doute une qualité, surtout dans ce genre de situation. Quand j'étais petite, mon père me reppprochais souvent de ne pas rêver assez, j'avais toujours tout tracé dans ma tête. Terre à terre, oui, mais je ne pouvais pas m'empêcher de penser à ce que serait ma vie si je venais habité avec Daniele. Cela serait une sorte de colocation. Une colocation Patron/Employé. Cela serait tout de même assez étrange en soi, non pas que cela me gênerais de voir Daniele Ricci en caleçon aller chercher en pleine nuit un verre d'eau -surtout que je l'avais déjà vu plusieurs voir dans un tel acoutrement- mais c'est l'histoire des filles qu'il ramènerait "chez nous". Et ne parlons pas des rumeurs sur notre relation qui serait amoureuse selon les tabloïds.

Je l'avais attendu et regarder pendant qu'il mangeait la pizza. C'est vrai qu'une traditionelle à Rome devait être tellement meilleure que les congelés qu'on achetait au supermarché. J'aimerais bien, un jour, gouter ne serait-ce qu'une part d'une pizza et manger une glace sur la place de la fontaine de Trevis. L'italie manquait à Daniele, cela se voyait dans ses yeux, ses mêmes yeux qui étaient encré dans les miens quand il parlait de son pays natal. Un doux sourire dessina mes lèvres. "Cela doit être magnifique...J'avoue que j'adorerais y aller...En fait, j'aimerais beaucoup voyager, je ne suis jamais vraiment parti des USA, je suis aller quelques fois au Canada mais c'est tout..."



© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1242
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Sam 11 Juin - 0:08


It's Time To Worry

ft. Maria Watson


Tout doucement, j’essayais de pousser ma secrétaire à abandonner totalement les rêves illusoires qu’elle avait envers Howard. C’était peut-être égoïste de ne laisser aucune chance à Stone et de tout faire pour que Maria pense que tout ceci n’était qu’une passe, mais je suis égoïste, voilà ! Jamais je ne partagerais Maria avec ce petit merdeux, c’était plus fort que moi. J’avais continué à faire de la mauvaise pub sur la batteur et Maria me faisait part des trop grandes espérances qu’elle avait mise en lui.

-Je reconnais bien là la Maria que je connais. Ambitieuse et déterminée, dis-je en portant un regard bienveillant à Maria.

C’était ça que j’aimais chez elle. Elle aurait pu mater Stone, j’en étais sûr. Sauf qu’à mes yeux, elle valait bien mieux que ce petit merdeux je m’en foutiste !

On avait parlé collocation et j’en étais venu à évoquer Rome. Le goût infect de la pizza surgelée était bien amer quand on pensait aux bonnes pizzas que ma ville natale pouvait offrir. Je parlais avec beaucoup de nostalgie me remémorant ma villa où j’avais passé de nombreuses heures à m’ennuyer étant enfant mon père n’étant jamais là. Il n’y avait rien de pire que l’ennui. Après mon petit récit sur Rome, je regardais Maria avec nostalgie, lui proposant d’y aller un jour. C’est là qu’elle m’avait avoué qu’elle aimerait bien et qu’elle n’avait rien visité d’autre que les Etats-Unis et le Canada.

-Je te ferais voyager. On se prendra des vacances et on visitera un tas de pays. J’ai vu tous les continents. L’Asie, l’Afrique, l’Amérique du Sud et… L’Australie, dis-je alors que ma voix se casse un peu sur ce dernier mot.

J’avais baissé les yeux sur ma pizza. L’Australie, l’endroit même où les oreilles de Sniper avaient éclaté. C’était d’ailleurs cette fois-là, la dernière fois où j’avais mis les pieds dans ce pays.

J’avais relevé le regard sur Maria en reprenant un léger sourire.

-Je te montrerais tout ça en temps voulu, finis-je par dire.

J’avais abandonné ma pizza, je n’avais plus faim. J’avais jeuné deux jours et mon estomac s’était habitué à ne rien avoir.

-Je crois que je vais monter dormir…, dis-je à Maria en souriant.

Je m’étais levé m’étirant un peu. Mes muscles étaient encore engourdis à cause de l’alcool. J’avais baillé un coup mais n’avait pas avancé d’un millimètre comme si j’attendais que Maria me suive ou me donne l’autorisation de monter.



© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 868
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Dim 12 Juin - 8:15


It's Time To Worry

ft. Daniele Ricci




Daniele m'avait toujours connu déterminé et ambicieuse, il faut dire que c'était des qualités que j'avais eu jeune. C'était aussi , sans doute, pour cela qu'il m'avait prit comme secrétaire à l'époque où il ne me connaissait pas encore. Après un petit sourire, j'avais essayer de faire sortir de ma tête Howard. C'était difficile en soit de se dire qu'après ce que nous avions vécus, tout ça était peut-être finis mais il fallait se fair une raison. Il était peut-être bel et bien comme Daniele le disait... Il m'avait dit qu'on se reverrais, c'était même lui qui me l'avait demander, qui l'avait sous entendu...

J'effaçais l'episode Howard de ma tête pour le moment pour me consacrer sur Daniele qui m'annonça qu'on voyagerais tous les deux, un sourire passa mes lèvres. "Il faudrait d'abord qu'on arrête de travailller et ça, c'est assez difficile à concevoir pour nous." dis-je un peu amusée. "Mais cela serais avec plaisir!".


Soit Daniele avait un apétit de moineau, soit la pizza était vraiment infecte mais quoi qu'il en soit qu'il arrêta de manger rapidement. J'avais entendu sa voix se cassé quand il prononça le pays des kangourous mais je ne rajouta rien pour ne pas remué le couteau dans la plaie qui s'était réouverte de façon trop profonde pour que je puisse la refermée. Il se leva et je l'imitais, de peur qu'il me fasse un malaise en se relevant trop vite. "Tu veux que je t'accompagne? Tu as besoin d'aide?"

Quoi que je fasse ou que je dise...J'avais toujours ce sentiment de protection envers lui.. De toute façon, avant de me coucher à mon tour, j'avais bien l'intentioon de ranger la villa, d'enlever tous ces cadavres de bouteille et de, pourquoi pas, faire un petit déjeuner de roi demain matin?

© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1242
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Lun 13 Juin - 12:03


It's Time To Worry

ft. Maria Watson


Voyager pour le plaisir me manquait. Je bossais tout le temps et prendre des vacances – en dehors de passer du bon temps dans ma villa ou à des fêtes – n’arrivait pas souvent. Je crois que la dernière fois que j’étais sortis des frontières des Etats-Unis c’était pour un tournée… Pour Maria, c’était pire, elle n’avait carrément pas été plus loin que le Canada.

J’avais parlé des tonnes de pays que j’avais visité ayant un petit trémolo sur l’Australie. Quelque chose en moi me disait que je n’allais plus jamais aller là-bas pour la bonne et unique raison que je n’en aurais pas la force… Putain… Daniele Ricci qui renonce à quelque chose… Etaits-je devenu si faible que ça ? Je n’aurais jamais imaginé qu’un jour, un simple article pourrait me faire aussi mal. Moi qui m’étais toujours qualifié d’intouchable, j’avais littéralement mordu la poussière.

La seule chose que j’avais été Maria et Erik. Une Maria qui, concernant les voyages, se disait qu’il fallait d’abord qu’on arrête de travailler pour ça.

-On trouvera le temps… C’est moi le patron de toute façon, dis-je en esquissant un sourire.

Elle n’était pas contre et ça nous fera du bien. Je lui ferais visiter Rome et Venise. On passera par Florence aussi. L’Italie était tellement magnifique.

J’avais arrêté de manger ma pizza. La nostalgie, la fatigue et le fait qu’elle soit dégueu m’avait poussé à arrêter. Je n’en pouvais littéralement plus. Tout mon corps bouffé par le stress et l’alcool semblait comme me lâcher tout doucement. Je m’étais levé prévenant ma secrétaire que j’allais monter sans faire un pas de plus. Elle s’était levée elle aussi, toujours aussi prévenante.

-Non, ne t’en fait pas. Je crois que j’arriverai à monter tout seul. Tu en as déjà fait beaucoup
, dis-je avec un sourire rassurant pour Maria. Bonne nuit, Maria, finis-je par dire avant de me retourner et de me mettre en marche vers les escaliers.

Dans ma chambre - et après m’être très rapidement changé pour troquer mes habits pour un short et un t-shirt - je m’étais étalé sur mon lit. Les images du passés continuaient de me hanter mais en avoir parlé à Maria rendait déjà leur poids moins lourd. Mes yeux se fermaient tout doucement, ma conscience rassurée par les sons que j’entendais qui venaient d’en bas. Maria rangeait et ça me prouvait que je n’étais pas tout seul.

Quelques minutes plus tard, je m’étais endormis d’un sommeil plus agité que je ne l’aurais voulu.




© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 868
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Mer 15 Juin - 10:37


It's Time To Worry

ft. Daniele Ricci


A ses paroles, il était clair que l'Australie était un pays qui appartenait au passé et je notai pour moi-même qu'il ne falait pas que je demande quoi que ce soit sur ce pays à mon patron, me contentant de parler de son pays natal, celui qui, je suis sûre, lui manquait le plus. Je ne savais que peu bien le sentiment que l'ont avait quand on est mal loin de chez sois. Je lui fis un sourire à sa phrase.

Il m'annonça ensuite qu'il allait se coucher, je ne serais pas contre non plus mais avant, je devais tout ranger, je ne voulais pas qu'Erik rentre et que cela soit le chantier alors je m'étais levé en même temps que lui et, après son refus d'aide, j'hochai la tête. "Pas de soucis, je vais un peu ranger et après j'irais me coucher aussi, si vous avez besoin de quoi que ce soit, je serais là" Dis-je en prenant l'assiette où la pizza se tenait. "Bonne Nuit Daniele"

Je le vis monter les marches d'un pas las tandis que je m'activai dans la salle de séjour à tout ranger. J'avais réussit à tout ranger en 30 minutes et je m'étais ensuite dirriger vers les escaliers à mon tour. Avant d'entrer dans la chambre à côté de celle de Daniele, je ne pu m'empêcher de vouloir savoir si tout allait bien pour lui, doucement, j'ouvris alors la porte de la chambre de mon patron et le vit dormir d'un sommeil agité, il ne cessait de bouger partout. Je mis un moment à me demander comment faire pour qu'il retrouve un peu de sommeil réparateur. Doucement, j'entrai alors dans la chambre et m'installai à son chevet le bordant un peu.




© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1242
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   Jeu 16 Juin - 13:46


It's Time To Worry

ft. Maria Watson


Le sommeil était venu et je m’étais endormi d’un sommeil rempli de rêves agités. Je sentais la chaleur du désert sur ma peau alors que le paysage de Vegas de nuit s’étendait autour de moi. Le bruit du moteur du vieux tacot que je conduisais me faisait mal aux oreilles. Sniper était là à courir vers la voiture… On était à Vegas en 1965 et j’entendais d’ici la voix d’Evan dire :

- MISSION ACCOMPLIE ! DEMARRE DANY !!

J’avais démarré, puis plus rien… Tout à coup, je fus catapulté dans un bâtiment aux murs blancs. Enfermé dans une petite pièce avec Evan… J’entendais Evan d’un seul coup crier à la mort :

-JE VEUX SORTIR ! JE VEUX VOIR BARBARA !


Ses cris m’avaient fait me retourner brusquement dans mon sommeil. J’avais ensuite vu les flammes s’élever dans la pièce. Elle consumait le matelas du camp de concentration pour people dans lequel on avait été parqué. J’avais toussé dans mon sommeil transpirant un peu plus.

Puis le camp disparu et je m’étais retrouvé dans la salle de bain de ma villa. Evan était toujours là… Lui et son gosse de 2 ans… Les paroles qu’il avait prononcées ce jour-là étaient gravées dans ma mémoire. Il m’avait parlé des choses dégueulasses qu’on avait déjà vécues… Toutes ces choses qui étaient pires que de changer un bébé de 2 ans… Ce rêve était un souvenir bien réel. Evan m’avait rappelé, le jour où on avait retrouvé un vieil SDF mort dans les rues de New York… Je voulais le laisser là et continuer… Laisser ce SDF pourrir là parce que ce n’était pas mon affaire, pas ma putain de vie. Je voulais le laisser et continuer…

Comme j’avais fait avec The Army en 72…

Je me rappelle ne rien avoir répondu ce jour-là…

Les souvenirs étaient intenses et mon agitation était de pire en pire. Des phrases d’Evan me revenaient à l’esprit aussi clairement que le jour où elles avaient été prononcées. Toute à la fois, elles me revenaient, j’avais gémi dans mon sommeil, de protestation et, en fin de compte, je m’étais réveillé en sursaut.

J’avais respiré très fort, les battements de mon cœur s’intensifiant. J’avais croisé le regard de Maria qui était à mon chevet.

-Maria ? C'est toi?, dis-je désorienté et complètement essoufflé.

J’essayais de me calmer reprenant mon souffle. Je transpirais à cause de l’alcool mais aussi à causes des flashbacks incessants qui arrivaient chaque fois que je fermais les yeux.

-Je… Tu as fini de ranger ?, dis-je comme pour me donner une certaine contenance mais mon air perdu faisait perdre toute crédibilité à mes tentatives.

Elle m’avait bordé, je le voyais. Combien de personnes dans ma vie m’avait déjà bordées ? Ma mère sans doute quand j’étais tout petit… Et Erik pendant mon enfance. C’est tout…

Je tremblais en regardant ma secrétaire, j’essayais tout doucement de revenir à la réalité. Seul mon cœur qui avait encore une allure inquiétante me montrait que ce que je voyais dans cette chambre était bien réel.

© Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

It's Time To Worry [PV Maria][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Fame, Fortune And Glory [PV Daniele & Maria][Terminé]
» Maria Sharapova vs Xoxo Leah
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Beverly Hills :: Villa de Daniele Ricci-