AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Coming Home [Carson City, Nevada] [PV Duncan][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jordan Keller



Messages : 245
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 35
Localisation : Los Angeles


Who am I?
Je suis: flic
Relations:
Song: Brothers In Arms - Dire Straits


MessageSujet: Coming Home [Carson City, Nevada] [PV Duncan][TERMINE]   Ven 27 Mai - 12:50


Coming Home

ft. Duncan Keller


Fait exceptionnel, je n'avais pas eu besoin d'insister pour que Duncan se réveille ce matin. J'aurais mis ça sur le compte du fait qu'on rentrait à Carson City, chez notre mère, aujourd'hui, si ça ne faisait pas déjà quelques jours que le petit me faisait le coup de se réveiller avant moi les jours où j'étais en repos. Ou alors, il était vraiment excité ! Pour dire vrai, ce phénomène presque surnaturel semblait avoir atteint tous les membres de BleedingHeart ! Bref, quelque chose se tramait, pas besoin d'être flic pour le déduire.

Cependant, je n'avais pas posé de questions car, quoi qu'il se passait, vu la bonne humeur contagieuse des punks, ça ne devait être que positif. Et ça me faisait un bien fou de les voir comme ça car, depuis le suicide de Roxxy, sans être moroses, je ne les avais plus jamais vus dans cet état.

Je m'étais donc levé et avais trouvé mon frère dans notre petite cuisine, un bic à la main et concentré sur ce qui étaient, probablement, les paroles d'une nouvelle chanson. Souriant, je l'avais salué avant de me servir un café. Le petit en avait préparé un plein percolateur, bien qu'il n'en buvait lui-même que rarement. J'en déduisais donc qu'il avait fait ça spécialement à mon attention...

-Merci pour le café, Duncan. T'es encore tombé du lit ou quoi?

Je souriais. Déformation professionnelle. Je tendais la perche au petit pour qu'il crache le morceau et je ne m'en rendais même pas compte. Je m'installai à table, en face de lui.

Dans la petite maison, il n'y avait plus que nous deux. Comme nous rentrions passer quelques jours à Carson City, les autres membres de BleedingHeart étaient rentrés,  eux aussi, dans leurs familles ou chez des amis. Dans un coin de la cuisine, nos maigres bagages étaient entassés et prêts à être chargés dans ma voiture.

-Prêt pour un petit road trip, frangin?

Comme moi, Duncan devait être extrêmement heureux de rentrer à la maison. Je n'aurais plus su dire quand c'était la dernière fois que nous avions eu l'occasion de retourner chez nous. Mes horaires ne le permettaient pas. Si je voulais le faire, il fallait que je prenne au moins une semaine de congés. Et les congés, ça ne pousse pas sur les arbres. Et puis, cela impliquait de faire subir une semaine de patrouilles avec un autre « binôme » à Conrad. Pas que je lui étais indispensable ou que les autres collègues étaient tous des connards. C'était loin d'être le cas : Conrad était assez grand pour se démerder et on avait, à quelques exceptions près, de chouettes collègues. Mais ce n'était pas la même chose. Et ça, seul un vrai binôme peut savoir ce que ça fait...

Cela dit, Conrad me voyait tous les jours. Ma mère, par contre, ne nous voyais pratiquement plus, peut-être deux ou trois fois par an, depuis notre installation à Los Angeles. Alors, il était loin de m'en vouloir. Il était même plutôt du genre à me pousser pour que j'oublie de temps en temps le boulot.

Heureusement pour notre gentille génitrice, nos deux autres frères avaient fait leur vie à proximité de la maison familiale.

Je sortis de mes pensées, alors que je sirotais tranquillement mon café, pour voir mon frère coucher les mots frénétiquement sur le papier. J'attendis qu'il ralentisse un peu pour ne pas le couper dans son élan.

-C'est une nouvelle chanson?

© Billy Lighter












JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Keller



Messages : 149
Date d'inscription : 22/10/2013
Age du personnage : 30


Who am I?
Je suis: têtu, j'aime l'humour et je suis fidèle
Relations:
Song: Queen-Don't Stop Me Now


MessageSujet: Re: Coming Home [Carson City, Nevada] [PV Duncan][TERMINE]   Lun 30 Mai - 17:31


Coming Home

ft. Jordan Keller


Je m’étais très vite réveillé ce matin. Il n’avait pas fallu me le dire deux fois. Aujourd’hui était un jour important ! On allait retourner quelques jours chez notre mère à Carson City. Ça faisait longtemps que je n’avais plus vu ma mère et mes deux autres frères et ils me manquaient beaucoup. Avec tout ce qui s’était passé avec BleedingHeart cette année, il avait été très dur pour moi de trouver du temps pour rentrer dans le Nevada.

J’étais donc sorti du lit très vite et avait pris ma douche en un temps record. Ces derniers jours, je me levai très tôt pour pouvoir composer de nouvelles chansons avec les gars. On avait signé il y a peu mais on était déjà en plein phase de création de notre album. On voulait qu’il sorte rapidement et que les fans puissent enfin découvrir BleedingHeart en vinyle. Je n’avais encore rien dit à mon frère et j’allais essayer d’attendre qu’on soit chez notre mère pour leur annoncer la bonne nouvelle. J’allais devoir contenir mon impatience et ça n’allait pas être facile.

Une fois dans la cuisine, j’allumai le percolateur afin de faire du café pour mon frère. C’était sa boisson préférée et il n’y avait rien de tel avant un voyage en voiture. Je m’étais fait une tasse de chocolat chaud et avait sorti un feuille de papier. J’avais des paroles dans la tête et je devais absolument les écrire. Ce retour en famille m’inspirait beaucoup. Le Nevada et ma vie là-bas m’avait toujours inspirée.

Je couchai frénétiquement les mots sur le papier ne relevant jamais mon nez de là. La musique me venait naturellement en tête quand j’écrivais. J’entendais ma guitare résonner sur un air entrainant. Je souriais, bercé par les émotions retranscrite à travers les mots qui sortaient de mon esprit.

J’étais tellement concentré que je ne remarquai la présence de mon frère que quand il s’installa en face de moi et commença à parler. Je ne relevai pas le regard des mots que je couchai sur le papier.

-De rien. Je voulais être vite prêt alors je me suis levé.

On sentait mon bonheur et mon excitation dans mon ton de voix. J’aurais déjà été dans cet état d’esprit si je n’avais eu que l’excitation du voyage jusqu’à chez nous, mais les émotions des derniers jours et la chose que j’allais révéler à ma famille ne faisait que renforcer ce sentiment de bien-être.

Mon frère me demanda si j’étais prêt et mon sourire, toujours pointé vers ma feuille, s’agrandit.

-Et comment ! Je suis pressé de revoir maman.

Ma mère me manquait bien plus qu’on ne pouvait l’imaginer. J’étais le petit dernier de la famille et elle s’était beaucoup occupée de moi quand j’étais plus jeune, tout comme mes grands frères. C’est un femme gentille et courageuse.

Je continuai d’écrire et fini par relever la tête, où trônait mon éternel sourire, à la question de Jordan.

-Oui, une toute nouvelle ! Je l’ai eu en tête toute la nuit, il fallait que je l’écrive.

Je pliai délicatement le papier où était maintenant écrite la chanson et l’enfui dans ma poche.

-Je sais déjà quel air faire à la guitare ! Je suis inspiré ces derniers jours.

Et mon frère ne pouvait pas savoir d’où je tirais cette inspiration mais il n’allait pas tarder à apprendre pourquoi BleedingHeart était si heureux. J’avais tant de chose à dire à Jordan et me retenir était très dur.

-Tu l’entendras à notre retour. Je te fais la surprise. Les paroles sans musique ça n’est pas aussi beau.

Je lui fis un petit clin d’œil presque complice. Les paroles parlaient de notre nouvelle vie et je savais que Jordan allait comprendre au moment de lire les lignes alors j’avais trouvé une bonne raison pour qu’il ne lise rien maintenant.

-On part quand ?

J’étais sur excité tellement que je ne tenais pas en place sur ma chaise. Je pris mon chocolat chaud et grimaçai quand je bus une gorgée du breuvage chocolaté désormais froid.

-J’ai pris plein de cassettes pour le voyage.

J’avais dit ça en montrant du doigt le petit tas de cassette que j’avais préparé et qui était posé près du frigo.

© Billy Lighter



Son Of Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller



Messages : 245
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 35
Localisation : Los Angeles


Who am I?
Je suis: flic
Relations:
Song: Brothers In Arms - Dire Straits


MessageSujet: Re: Coming Home [Carson City, Nevada] [PV Duncan][TERMINE]   Jeu 2 Juin - 15:32


Coming Home

ft. Duncan Keller


L'excitation et le bonheur que j'entendais dans la voix de mon petit frère illuminait déjà cette journée qui s'annonçait bonne, de toute façon. Il était impatient de revoir notre mère. Moi aussi, évidemment, mais j'étais moins extraverti que Duncan et c'était le genre de chose que j'avais du mal à dire, si ce n'était avec quelques verres dans le nez partagés avec Conrad.

Un plus grand sourire encore éclaircit le visage du petit quand je lui demandai s'il écrivait une nouvelle chanson. D'habitude, il me montrait ses créations direct, mais pas cette fois, provoquant chez moi un faux air dubitatif quand il l'enfouit dans sa poche. C'est aussi là que je remarquai qu'en plus d'être levé, le punk était déjà prêt, avec ses cheveux en pétard et ses vêtements troués. Il allait encore se payer les remarques amusées de notre mère concernant sa tenue vestimentaire, probablement, mais ce ne serait que pour la forme... J'en rigolais déjà d'avance intérieurement.

Une surprise ? Il voulait me faire une surprise ? Pas de problème, la question n'était pas là... Je le regardai avec mon plus bel air de flic...

-Combien de surprises?

Question à laquelle je n'attendais pas réellement de réponse et à laquelle il me répondit par une question, à savoir, quand est-ce qu'on partait ? Je levai ma tasse de café à son attention.

-Relax, Speedy Gonzales... Je suis plus à l'armée, alors je profite que j'ai du temps pour boire mon café.

A mon tour de lui faire un clin d’œil en avisant le tas de cassettes qu'en effet, le petit avait préparé pour le voyage. On en aurait pour quelques heures et on ne se voyait aucun des deux rouler autant de temps sans musique.

-Prends aussi quelques unes de vos démos...

On les ferait écouter à la famille, comme ça...

-Je termine ça, je me lave et je me rase puis on se taille...

Je rigolai, lui lâchant une petite vacherie fraternelle.

-Comme ça, tu seras le seul que maman essayera de rhabiller...

Mais, comme pour me faire pardonner direct, je bus ce qui restais de mon café d'une traite, histoire de ne pas trop le faire patienter. Je me levai ensuite, pour aller me préparer.

-Fous le reste du café dans un thermo. T'as 12 minutes.

Il lui faudrait bien ça, alors que moi, contrairement à ce que j'avais affirmé un peu plus tôt, je me dirigeai vers la salle de bain pour prendre une douche militaire et me raser comme si j'étais en retard pour l'appel sur le parade ground. J'enfilai un jeans propre, un t-shirt kaki et une vielle veste de l'armée... Bon, ok, peut-être que maman ferait quand même un commentaire pour le fun... Mais au moins, je serais solidaire avec Duncan.

Une fois prêt, je revins dans la cuisine et pris le sac qui contenait mes affaires ainsi que mon portefeuille que je glissai dans ma poche arrière et mes clés de voiture avant de m'adresser à Duncan.

-Alors, tu viens ? Je t'attends, moi...

© Billy Lighter












JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Keller



Messages : 149
Date d'inscription : 22/10/2013
Age du personnage : 30


Who am I?
Je suis: têtu, j'aime l'humour et je suis fidèle
Relations:
Song: Queen-Don't Stop Me Now


MessageSujet: Re: Coming Home [Carson City, Nevada] [PV Duncan][TERMINE]   Dim 5 Juin - 12:20


Coming Home

ft. Jordan Keller


Mon frère n’était pas dupe, je le savais. Je le voyais à son air dubitatif quand je cachai le morceau de papier dans ma poche. Il allait falloir que je fasse attention avec ma petite surprise sinon, il allait vraiment se douter de quelque chose avant qu’on arrive à Carson City.

Je prétextai que je lui faisais une surprise et quand mon frère m’en demanda le nombre, je ne fis que lui sourire sans lui donner de réponse. Je ne savais pas mentir, je ne le faisais pas assez pour ça et quand je le faisais, j’étais très mauvais. Je préférai donc rien dire plutôt que dire quelque chose qui amènerait encore plus les interrogations de la part de Jordan.

J’enchainai en lui demandant quand on partait. J’étais très impatient et le fait que j’avais du mal à garder ma surprise cachée rendait mon impatience encore pire. Jordan voulait un peu profiter de boire son café alors que je ne tenais plus en place sur ma chaise.

-Oui, oui… Bois ! Prends ton temps !

Ma voix trahissait mon impatience et mon sourire encourageait Jordan à aller quand même plus vite.

Je montrai à mon frère les cassettes que j’avais décidé de prendre pour le voyage. Il y avait un peu de tout ce qu’on aimait lui et moi. Je connaissais ces goûts et ils étaient fort semblables aux miens. On avait été élevé à la même musique. Mon frère me conseilla de prendre des demo de BleedingHeart.

-D’accord ! J’y manquerai pas !

Mon frère me fit part du reste de son programme. Le départ était imminent ce qui m’arracha un sourire. Jordan en rajouta une couche sur notre mère qui me fit éclater de rire. Ma maman n’aimait pas vraiment mes habits troués et elle me le faisait toujours remarquer.

-C’est plus fort qu’elle, elle ne peut pas s’en empêcher. Je suis pourtant un punk bien habillé.

Ou bien habillé pour un punk on pouvait voir les choses de différentes manières. Mon frère finit son café rapidement et je me levai d’un bond quand il le fit aussi me disant de mettre le reste du café dans le thermo. Je me mis au garde à vous avant de le voir s’en aller vers la salle de bain.

Je me dépêchai de mettre le café dans le thermo en renversant un peu au passage.

-Oups…

J’essuyai le café tombé sur la table avant de refermer le thermo et de le posé à côté des cassettes. Je rejoignis ensuite ma chambre en quatrième vitesse pour y prendre quelques démos de BleedingHeart. Celles que je préférais. Avec des nouvelles et des anciennes compositions.

Une fois les démos sur le tas, Jordan revint dans la pièce tout habillé. Je souris le voyant avec son éternel t-shirt militaire. Maman allait voir à quel point on avait pas changé. Il prit son sac alors que j’étais en train de fourrer le cassettes dans le mien.

-J’arrive, j’arrive !

On entendait mon sourire dans ma voix et je réussis tout juste à fermer son sac remplis. Je le mis sur mon dos avant de filer dehors vers la voiture de mon frère. Je pris mon sac avec les cassettes devant avec moi alors que Jordan mettait le reste dans le coffre.

On démarra ensuite.

-Alors on commence par quoi ? The Lightening ? Pink Floyd ? David Bowie ? The Clash ?

Je ne savais pas par quoi commencer, j’avais tellement envie d’écouter de la musique et j’en avais tant pris que je ne savais pas où donner de la tête.

-J’espère que mes potes s’amuse autant que je m’amuse déjà.

J’avais passé tous les jours de cette année collé aux membres de mon groupe. Ça faisait longtemps qu’on avait plus été séparé aussi longtemps. Ça faisait bizarre.

© Billy Lighter



Son Of Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller



Messages : 245
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 35
Localisation : Los Angeles


Who am I?
Je suis: flic
Relations:
Song: Brothers In Arms - Dire Straits


MessageSujet: Re: Coming Home [Carson City, Nevada] [PV Duncan][TERMINE]   Lun 6 Juin - 12:20


Coming Home

ft. Duncan Keller


J'en revenais pas comme ça me faisait du bien de voir Duncan dans cet état-là, incapable de se départir de son sourire qu'on sentait jusque dans sa voix. Je n'avais donc pas traîner pour me préparer à partir. Je lui avais laissé 12 minutes pour qu'il prépare le thermos pendant que je me lavais et à mon retour dans la  cuisine, il était pratiquement prêt lui aussi, enfournant les cassettes dans son sac.

En deux temps, trois mouvements, on fut dans la voiture et je démarrai. On était parti pour près de 900km de route, et donc, à peu près 10 heures à passer entre frères dans une boîte de conserve roulante. Et il n'y avait rien de meilleur que de penser qu'on allait avoir enfin un peu de temps à passer ensemble, avant de retrouver notre famille ! Ça n'arrivait que trop rarement.

Je laissais à Duncan le temps de s'occuper de la musique, ce qui me permettait de garder les deux mains sur le volant.

Je souris à mon frère qui avait cité une flopée de groupes sauf celui auquel je pensais.

-Je serais pas contre un petit The Army... Ça te dit ?

Je ne doutais pas qu'il avait ça dans son sac. J'adorais bouffer des kilomètres avec The Army dans les oreilles. Même si certaines chansons me rappelaient beaucoup le Vietnam. Mais je n'avais jamais voulu fuir ces souvenirs, je vivais avec, ils faisaient partie de moi et de ce que j'étais.

Alors que mon frère cherchait après la cassette, il se posa tout haut la question de savoir si ses potes s'amusaient autant que lui. J'étais content de savoir que Duncan s'amusait déjà alors qu'on avait pas encore fait 5km.

-T'inquiète, les connaissant, c'est probablement le cas.

Je souris.

-Ils mangeront peut-être pas aussi bien que nous, par contre...

Ouais, parce que notre mère cuisinait très bien, mais surtout, elle allait faire à bouffer pour une caserne, comme si depuis la dernière fois qu'on s'était vus, on n'avait pas été capables de se nourrir. Bref, on allait se faire chouchouter à mort et ça allait nous faire du bien à tous les deux. Parce que les coups de fils, c'était bien, mais se voir, c'était quand même mieux...

Duncan glissa la cassette dans le lecteur, la première d'une longue série de nos cassettes préférées. On savait très bien qu'on ne discuterait pas beaucoup, nous contentant de profiter de la musique comme on l'avait toujours fait en voiture à partir du moment où j'avais eu l'âge de conduire (et même un peu avant en toute illégalité)...

Le paysage de L.A. laissa tout doucement place au désert et à la route qui serpentait. Toutes vitres ouvertes, on profitait du vent procuré par la vitesse, fonçant vers notre famille qu'on avait délaissée si longtemps...

© Billy Lighter












JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Keller



Messages : 149
Date d'inscription : 22/10/2013
Age du personnage : 30


Who am I?
Je suis: têtu, j'aime l'humour et je suis fidèle
Relations:
Song: Queen-Don't Stop Me Now


MessageSujet: Re: Coming Home [Carson City, Nevada] [PV Duncan][TERMINE]   Mer 8 Juin - 13:47


Coming Home

ft. Jordan Keller


Je citai les groupes qui me passaient par la tête afin que mon frère fasse un choix que j’étais incapable de faire. J’aimais tellement toutes ces musiques qu’il m’était impossible de faire un choix. Chaque artiste avait son monde, ce qui rendait le choix difficile.

Jordan me proposa The Army. Je relevai la tête vers mon frère un grand sourire aux lèvres. C’était une très bonne idée ! The Army était un de nos groupes favoris à Jordan et à moi. Cela me faisait penser, inévitablement, à Sniper qui était certainement seul dans son appartement dans l’Eastside. Ça me fit un petit pincement au cœur mais je me repris vite. Il faudra absolument que j’aille le voir dès mon retour pour lui annoncer la nouvelle concernant BleedingHeart.

-Bonne idée !

Je fouillais dans le sac à la recherche de ma cassette préféré du groupe d’Evan. Il y avait tellement de cassettes qu’il était très difficile de s’y retrouver. En cherchant, je pensai aux autres membres de mon groupe. C’était rare quand on n’était pas ensemble du coup, j’avais rapidement senti leur absence. Mon frère était persuadé qu’ils s’amusaient mais était moins certain qu’ils mangent aussi bien que nous.

-Ça c’est certain ! Personne n’égale maman en cuisine ! C’est la meilleure du monde !

C’est sûrement ce que chaque enfant disait de sa mère. On n’était pas objectif quand il s’agissait de nos parents, je suppose… Ma mère était quelqu’un d’important pour moi et je lui vouais une affection indéfectible. J’étais tellement pressé de la revoir en face. J’entendais bien sa voix de temps en temps par téléphone mais c’était loin d’être la même chose.

Je trouvai enfin la cassette poussant une petite exclamation de victoire. J’avais choisi la cassette « Panther » parce que j’adorais la sonorité de cet album. Un début en force et une fin sur un rythme doux et dramatique. J’adorais ça chez The Army. Ce mélange de style.

Je mis la cassette dans le lecteur et envoyai la musique.


Le voyage commença alors… La ville faisait place, rapidement aux dunes du désert. On ne s’échangeait que quelques mots, Jordan et moi, et, la plupart du temps, ça concernait la musique qui était en train de passer. Je souriais en regardant le paysage défilé par la fenêtre ouverte. La voyage était long mais je ne le voyais presque pas passé, bercé par tant de sons qui ont marqué ma vie.

On s’était arrêté quelques fois en route pour manger un bout ou pour faire le plein. Avant de chaque fois reprendre la route qui nous menait à notre maison. Notre chez nous qui nous manquait tant. J’avais quitté Carson City pour tenter l’aventure avec BleedingHeart et essayé de percer, et j’y revenais maintenant avec le prix de tous ces sacrifices.

Après un voyage de près de 10 heures, on arriva enfin devant la maison de notre mère. Un sourire radieux s’afficha sur mon visage.

-Enfin !! On y est !!!

J’allais pouvoir tout dire maintenant.

© Billy Lighter



Son Of Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller



Messages : 245
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 35
Localisation : Los Angeles


Who am I?
Je suis: flic
Relations:
Song: Brothers In Arms - Dire Straits


MessageSujet: Re: Coming Home [Carson City, Nevada] [PV Duncan][TERMINE]   Mar 14 Juin - 17:56


Coming Home

ft. Duncan Keller


Duncan avait glissé la cassette dans le lecteur et The Army avait envahi l'habitacle. Je conduisait, Duncan chantait avec la musique et je me disais qu'il serait très bon s'il faisait une reprise de The Army. Sauf que je n'étais pas un membre de BleedingHeart et que je ne voulais en aucun cas influencer le groupe. Ce n'était pas parce que j'étais le frère du chanteur que j'estimais avoir mon mot à dire. Je n'intervenais que lorsque Duncan me demandait mon avis sur l'un ou l'autre truc et ce, sans jamais imposer mes vues.

J'adorais l'écouter, par contre. Entendre mon petit frère, celui que j'avais le plus aidé ma mère à élever, chanter les paroles du groupe qui nous avait permis de tenir le coup au Vietnam avait une signification toute particulière pour moi. Si bien que j'en avais des frissons et les poils qui se dressaient par moment sur mes avant-bras. Je m'étais engagé pour continuer à les protéger à ma façon et alors que je gobais tout ce que le système et le gouvernement voulait me faire avaler... Tout ça pour finir dans un merdier pas possible, une horreur autant pour nous que pour les familles vietnamiennes.

C'était pour ça qu'on avait pas besoin de parler. Un sensation, un regard au moment où les chansons qui passaient avaient un sens particulier pour nous, et c'était bon.

N'empêche qu'avec ça, j'avais raté la première pompe à essence, provoquant notre hilarité... C'était bien parce que j'étais en vacances parce que sinon, c'était le genre de truc qui me foutait en rogne contre moi-même. Enfin, finalement, on s'arrêta une première fois à la pompe. Café, sandwich, du bon vieux diesel pour la bagnole, et on était reparti pour sillonner la route qui nous ramenait chez nous.

Aux environs de 19 heures, j'engageais la voiture dans la longue allée de poussière et de sable qui menait à notre ancienne petite ferme... Du temps où mon père était encore en vie, on avait encore des chevaux. Mais après sa mort et alors que j'étais trop jeune encore pour prendre la responsabilité de m'en occuper et de faire de l'élevage, on avait dû s'en séparer. Et la ferme, désormais, était une grande maison. Trop grande pour maman lorsqu'elle était seule, mais idéale quand on revenait tous au bercail pour quelques jours.

D'autant que les deux frères qui étaient nés entre Duncan et moi avaient respectivement un fils et une fille. Les deux petits bonheurs de notre mère depuis 4 ans grand-mère.

Je n'eus pas le temps de mettre le frein à main que Duncan sautait hors de la voiture avec une exclamation d'impatience. Je rigolai en le regardant s'éloigner vers la maison puis sorti à mon tour.

Pas le temps d'arriver jusqu'à la porte d'entrée que maman en déboula pour aller étouffer le petit... Je souris devant ce spectacle. Ça fait le grand caïd à L.A., ça se fait arrêter parce que ça fait des concert illégaux, ça provoque le gouvernement. Mais dans les bras de sa maman, c'est toujours un grand bébé...

Et j'allais pas y couper non plus... Dès que Duncan serait à court d'oxygène, ce serait mon tour.

Elle était magnifique, même en avançant en âge. Bien que je devais pas être fort objectif... Elle était petite, blonde, et avait gardé ces traits gentils et bien dessinés malgré quelques rides qui marquaient sa maturité... Après tout, elle n'avait que 56 ans... Et si la vie ne lui avait pas fait de cadeau, notre mère s'était toujours battue sans lui concéder une once de sa beauté. Pas comme moi qui avait le visage marqué prématurément...

Je m'approchai d'elle et de mon petit frère pour signaler d'une voix dans laquelle on entendait mon sourire.

-Fait gaffe, il est déjà tout bleu...

Comme si elle remarquait seulement ma présence, elle changea de victime, vidant mes poumons d'un coup en venant se pendre brusquement à mon cou... Je passai mes bras dans son dos et j'avais l'impression qu'elle me serrait encore plus fort qu'elle n'avait serré Duncan... Putain, d'où elle nous sortait une force pareille ?

Mais je finis par profiter du moment, enfouissant mon visage moitié dans son cou, moitié dans ses cheveux blonds qui cachaient quelques filaments argentés.

Et quand elle me lâcha, ses mains plaquée sur mes joues pour redécouvrir mon visage, mon regard fut instinctivement attiré par du mouvement dans l’encadrement de la porte d'entrée. J'y découvris deux petites têtes blondes, l'une au dessus de l'autre, qui nous espionnaient...

-Duncan, on est repérés!

Depuis le temps et vu leurs jeune âge, Danny et Kitty ne devaient même pas se rappeler qui on était...

© Billy Lighter












JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Keller



Messages : 149
Date d'inscription : 22/10/2013
Age du personnage : 30


Who am I?
Je suis: têtu, j'aime l'humour et je suis fidèle
Relations:
Song: Queen-Don't Stop Me Now


MessageSujet: Re: Coming Home [Carson City, Nevada] [PV Duncan][TERMINE]   Jeu 16 Juin - 18:17


Coming Home

ft. Jordan Keller


Les chansons de The Army avaient toujours une saveur particulière. C’était le groupe préféré de mon frère et celui qu’il a le plus écouter lorsqu’il était au Vietnam. Il m’avait dit mainte fois que les chansons l’avaient aidé, dans un sens, sur le front alors qu’il était à des milliers de kilomètres de notre chez nous où on l’attendait, priant tous les jours pour qu’il revienne en vie. Parce qu’on savait que tout pouvait basculer du jour au lendemain. Une guerre était une guerre… Il n’y avait que des horreurs dans une guerre et trop peu de place pour l’espoir… Et l’éternel révolté qu’il y avait en moi se disait : « pourquoi continuions-nous à nous infliger les horreurs de la guerre, encore et encore ? » La réponse était simple : pour l’argent et le pouvoir. Et ce n’était pas ceux qui en récoltaient le bénéfice qui partaient au front… Non, c’était les gens comme mon frère qui y allaient. Des gens bien, des gens qui ont des familles et qui croisent aller combattre pour protéger ce qu’ils ont. Et The Army rendait hommage non pas aux commanditaires des horreurs, mais à ceux qui se battent pour des choses qui croient juste… Et c’est avec tous ces sentiments mêlé que je chantais les chansons du groupe d’Evan. Ce pauvre Sniper que la vie n’avait pas épargné.

Les émotions que chaque chanson provoquait en nous, nous avait fait raté une station essence. Mais qu’importe… On était en vacances non ? Et on avait fini par s’arrêter à la suivante pour se nourrir et nourrir la voiture.

On était, ensuite, repartis sur les routes qui nous menait à notre chez nous. J’essayais de me rappeler le visage de ma mère. Avait-elle changé ? Sans doute, mais je ne verrais pas la différence. Ma mère resterait à jamais la plus belle.

Et après environ 10 heures de voiture, je vis, enfin, pointer notre petite ferme à l’horizon. Un grand sourire s’afficha sur mon visage. On y était ! J’allais enfin revoir les gens que j’aimais. Ceux qui ont fait ce que je suis aujourd’hui.

On se gara non loin de l’entrée de la maison. Je sortis sans attendre une seule seconde de plus. L’impatience accumulée depuis ce matin atteignait tout doucement son paroxysme.

J’étais pas loin de la porte d’entrée quand maman arriva pour me serrer dans ses bras. Je la serrais moi aussi sentant son parfum qui me rassurait tant que j’étais plus jeune. Je m’étais toujours senti protéger dans ses bras. C’était pareil aujourd’hui alors que j’avais presque 30 ans. Je crois que je resterais à jamais son petit garçon dans sa tête.

-Content de te revoir, maman.

Elle était on ne peut plus heureuse, elle aussi. J’entendis une petite réflexion de Jordan qui me fis rire un peu alors que maman desserra son étreinte pour aller serrer mon frère sans ses bras. Chacun son tour et je souris et regardai cette scène avec un air attendri. Je ne détournais le regard de ce moment touchant quand j’entendis un peu de mouvement venant de la maison. Dans l’encadrement de la porte se trouvait notre neveu et notre nièce. La relève de la famille Keller.

-Et ouais, bien repéré ! Salut les enfants !!

Je m’approchai de la porte sous le regard attendri de ma maman. Les deux enfants faisaient les timides, il ne devait sans doute pas se rappeler de nous. Ils étaient trop petits pour ça.

-Qui vient dans les bras de tonton Duncan ?

Les deux enfants se regardèrent et Kitty, plus téméraire que son cousin, s’avança vers moi et je la pris dans mes bras. Elle avait les cheveux blonds, marque typique de la famille. Le petit Danny, lui, s’avança vers maman et regardait Jordan avec des grands yeux impressionnés qui me faisait rigoler.

-Il a peur de toi, Jordan !

Je rigolais de plus belle alors que Kitty m’imitait. Je m’arrêtai de rire pour fixer ma maman et mon frère.

-Venez à l’intérieur ! J’ai quelque chose de super important à vous dire à tous !

J’envoyai un regard à mon frère alors que maman me regardait avec un regard plein d’interrogation mais aussi rempli de fierté alors même que je n’avais encore rien dit de spécial.

© Billy Lighter



Son Of Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller



Messages : 245
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 35
Localisation : Los Angeles


Who am I?
Je suis: flic
Relations:
Song: Brothers In Arms - Dire Straits


MessageSujet: Re: Coming Home [Carson City, Nevada] [PV Duncan][TERMINE]   Lun 27 Juin - 12:37


Coming Home

ft. Duncan Keller


Les petits finirent par sortir. Ils nous avaient évidemment repérés en premier, se faisant tous petits et nous observant de loin. Cela signifiait que nos deux frères et leurs épouses étaient déjà présents à l'intérieur et il me tardait de les retrouver. La petite Kitty fut la première à sortir pour s'approcher de Duncan qui la pris dans ses bras. Son cousin, un peu plus méfiant, sortit aussi et se planta devant moi, levant de grands yeux bleus vers mon visage.

Je lui souris et rigolai carrément à la remarque de Duncan. Puis, je m'accroupis pour me mettre à la hauteur du gamin.

-Mais non, t'as pas peur, hein, Danny ?

Le petit fit « non » de la tête, puis fini par sourire un peu. Je tendis la main à plat vers lui.

Tope-la, mon pote...

Et, après un peu d'hésitation, il frappa dans ma main. C'était le début de la confiance.

-Montre-moi où est ton papa, tu veux ?

Là, son sourire s'agrandit et il se tourna pour courir vers la maison, en regardant de temps en temps derrière lui pour être sûr que je le suivais.

Quant à Duncan, il affirma avoir quelque chose d'important à nous dire. Je rigolai, suivant Danny à quelque pas derrière lui.

-Non, sans blague ! Des jours que tu trépignes en essayant que l'information ne traverse pas tes dents...

Il n'en fallut pas plus pour que notre mère n'y tienne plus et nous invite à entrer le plus vite possible. Beaucoup de mère, à ce moment-là, se seraient déjà fait un tas de film comme quoi Duncan allait annoncer son mariage ou un truc du genre. Mais pas la nôtre, ça, j'en étais sûr. Nos frères, Carl et John, l'avaient déjà comblé de bonheur en se rangeant et en menant une vie normale avec femme et enfants. Elle savait que moi, j'avais toujours eu un rôle de protecteur qui me prenait trop de temps pour faire attention à ma propre vie... Et elle savait aussi que Duncan était un artiste de talent...  Aucun de nous deux n'allait jamais vivre une vie réellement tranquille...

Une fois à l'intérieur, Carl et John, qui étaient installés avec leurs femmes dans les divans, se levèrent et vinrent nous saluer à grands coups de poings dans l'épaules et de grands sourires. Notre mère m'apporta directement une bouteille de bière fraîche qu'elle glissa dans ma main (elle me connaissait trop bien) avant de disposer des chips, sur lesquels les enfants se ruèrent, sur la table du salon. Puis, elle demanda à chacun ce qu'il voulait boire.

Quand tout le monde fut servit, je levais ma bière vers Duncan.

-Alors, tu me le tues, ce suspens ?

Les autres me regardèrent en coin, se demandant ce qu'il se passait puisqu'ils n'avaient pas eu droit au début de l'histoire...

-Duncan me cache quelque chose depuis des semaines. Et comme ça à l'air d'être une bonne nouvelle, j'aimerais bien savoir ce que c'est.

© Billy Lighter












JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Keller



Messages : 149
Date d'inscription : 22/10/2013
Age du personnage : 30


Who am I?
Je suis: têtu, j'aime l'humour et je suis fidèle
Relations:
Song: Queen-Don't Stop Me Now


MessageSujet: Re: Coming Home [Carson City, Nevada] [PV Duncan][TERMINE]   Mer 29 Juin - 13:10


Coming Home

ft. Jordan Keller


Les petits étaient géniaux. J’étais content d’avoir des neveux comme eux. Maman avait de la chance qu’on était quatre. Deux qui avaient choisi de vivre loin de Carson City et deux qui s’étaient rangé dans un vie relativement normale en restant dans notre village natal. Ça me rappelle le jour où je suis parti d’ici direction L.A., c’était à la fois dur et en même temps excitant. J’avais toute ma vie à Carson City et j’avais dû quitter cet endroit pour une ville où je n’avais jamais été. Pas simple même à 28 ans…

Jordan rit à ma remarquer quand le petit Danny avait hésité à aller près de lui. Il finit par mettre le petit à l’aise comme il savait si bien le faire. Mon frère pouvait paraitre rude au premier abord mais c’était loin d’être le cas. Il avait un grand cœur et était toujours là pour ceux qu’il aime. Je rigolai en voyant Danny tapé dans la main de Jordan alors que je tenais toujours la petit Kitty dans mes bras.

Le petit Danny, après avoir était incité par Jordan, nous mena à l’intérieur. Je dit à mon frère et ma mère que j’avais quelque chose d’important à dire ! Je ne tenais plus ! Il fallait que je le dise ! Tout ça me valut une réflexion de mon frère qui me fit sourire.

-Je suis pas doué pour garder des trucs secrets…

S’il avait bien deviné pendant tout ce temps que je cachais quelque chose, il ne savait pas ce que c’était ! Et j’étais fier d’avoir su garder ça jusqu’à aujourd’hui. Ça avait été éprouvant.

Maman était d’autant plus impatiente. Je ne sais pas vraiment ce qu’elle s’imaginait mais, quoi qu’il arrive, je savais qu’elle allait être fière.

On entra à l’intérieur où se trouvaient nos deux frères et leur épouse. Je saluai Carl et John avec beaucoup d’enthousiasme. Ça faisait tellement longtemps qu’on ne s’était plus vu, ça faisait vraiment plaisir de les voir.

Maman nous ravitailla tout de suite donnant une bière à mon frère. Je demandai une aussi alors que les enfants commencèrent à manger les chips que maman avait mis sur la table. Maman m’apporta une bière et des boissons pour les autres.

Jordan n’y tenait plus et moi aussi. Les autres me regardaient avec un regard interrogateur alors que mon frère ainé les éclaira sur le sujet. Du coup, tout le monde me regardait avec un grand sourire. J’entendais John dire : « Vas-y ! Dis-nous tout, Dunc’ ».

-Ben voilà… Il y a quelques jours, BleedingHeart a fait un concert au Dizzy, comme toutes les semaines. Sauf que cette fois-ci Timmy Evans, un manager de L.A., était présent… Il est venu nous voir après le concert et nous à proposer un contrat…

Mon sourire s’élargissait au fur et à mesure de mon histoire. Cette dernière était bien plus longue que ça car on avait déjà rencontré Timmy Evans avant mais les faits étaient là. Je regardai l’assemblée.

-BleedingHeart a signé un contrat avec MTI ! La même maison de disque que The Lightening et The Burning Fire ! On a déjà commencé à enregistrer le premier album !

J’étais on ne peut plus content et mes yeux pétillaient.

© Billy Lighter



Son Of Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller



Messages : 245
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 35
Localisation : Los Angeles


Who am I?
Je suis: flic
Relations:
Song: Brothers In Arms - Dire Straits


MessageSujet: Re: Coming Home [Carson City, Nevada] [PV Duncan][TERMINE]   Lun 4 Juil - 17:45


Coming Home

ft. Duncan Keller


Une fois à l'intérieur de la maison où il faisait un peu plus frais, le désert ayant tendance à être un peu étouffant, même en fin de journée, et le ravitaillement à portée de main, on incita tous Duncan à enfin cracher le morceau. Les petits, eux, trouvaient évidemment les chips bien plus intéressant, mais qui pouvait leur en vouloir ? Ils étaient adorables et je me rendais compte que je trouvais ça vraiment con qu'on ne les voit pas plus souvent. Ils seraient adolescents qu'on aurait pas eu l'occasion de les voir grandir...

Je pris une clope et était en train d'essayer de l'allumer. J'étais le seul ici qui fumait, mais j'étais aussi le plus angoissé. Il y avait eu la mort de notre père alors que j'étais très jeune, s'occuper des autres, essayer de se démerder, puis le Vietnam... Plein d'excuse à la con, qui n'en étaient pas, mais qui avait fait que Maman ne m'avait jamais empêché de le faire, même à l'intérieur.

Mais je n'eus pas le temps d'y arriver que Duncan m'en désintéressa totalement, de cette clope... n'était-il pas en train de nous dire qu'il avait signé avec un manager ?! Et pas n'importe lequel en plus.

Je restai là, à le regarder pendant quelques secondes, interdit, ma clope pendant à ma bouche.

-Tu rigoles, là?

Mais apparemment non... Je comprenais beaucoup mieux l'euphorie dont mon frère était atteint depuis un bon moment. Mes frères s'exclamèrent, mais, vivant loin de L.A., je savais qu'ils ne saisissaient pas l'ampleur de ce que venait de nous annoncer Duncan.

Ma clope pendant toujours de ma bouche, je me tournai vers eux, histoire de préciser le truc, de leur montrer combien ce que venait de dire le petit était important. Mais tout le monde était déjà tellement content, venait frapper Duncan dans le dos en signe de félicitations et d'encouragement, que même les enfants avaient délaissé les chips pour applaudir de leurs deux petites mains toutes grasses. J'étais le seul à rester figé comme un con sur le planché de la baraque.

-Timmy Evans, c'est le manager de The Burning Fire !

Mes deux frères éclatèrent encore plus de joie ! Si le nom de Timmy Evans ne leur disait pas vraiment quelque chose, les cassettes de The Burning Fire, elles, tournaient dans la bagnole de chacun d'eux au moins une fois par jour, ça, je le savais !

Je finis par pouvoir bouger. BleedingHeart avait commencé à enregistré son premier album et j'avais rien vu ! Je bossais beaucoup, ok, mais ça non plus, ce n'était pas une excuse. Je m'approchai de Duncan et lui ébouriffai les cheveux sur la tête (si c'était possible de faire pire), comme s'il avait encore 7 ans.

-Nom de Dieu de petit enfoiré!

Ma mère :

-On ne jure pas, Jordan!

Mais elle était en train de rigoler. Je passai mon bras autour de la nuque de Duncan et fis mine de l'étrangler pour jouer...

-T'as réussi à tenir ça pour toit tout du long!

Je le lâchai et le regardai dans les yeux, d'un peu plus loin, débordant de fierté pour mon frère qui s'était battu et avait obtenu de réaliser son rêve ou presque.

-Les concerts seront officiels maintenant...

Je lui fis un clin d’œil, c'était une référence à la fois où il avait passé quelques heures au poste pour avoir fait un concert illégal devant le Los Angeles City Hall.

Je finis par réussir à allumer ma clope alors que ma mère trouvait, elle, un créneau pour enfin recommencer à serrer Duncan dans ses bras. Fallait dire qu'il venait de lui donner une putain de bonne raison de le faire.

-Je l'ai déjà rencontré, Timmy Evans en plus... Je t'avais raconté ça, ou pas ?

Je racontais tellement d'intervention (les plus marrantes, en générale), que je ne savais plus si j'avais parlé de ça à mon petit frère...

© Billy Lighter












JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Keller



Messages : 149
Date d'inscription : 22/10/2013
Age du personnage : 30


Who am I?
Je suis: têtu, j'aime l'humour et je suis fidèle
Relations:
Song: Queen-Don't Stop Me Now


MessageSujet: Re: Coming Home [Carson City, Nevada] [PV Duncan][TERMINE]   Ven 8 Juil - 12:44


Coming Home

ft. Jordan Keller


J’avouai, enfin, tout ! Cette information était une des plus importantes depuis le début de ma vie et j’avais eu du mal à la garder pour moi aussi longtemps. Je me demande encore comment j’avais fait.

Pour finir et quand tout le monde fut attentif, je crachai le morceau tout en entier précisant avec qui on avait signé et leur donnant une indication de la grandeur de la maison de disques pour laquelle BleedingHeart avait signé pour leur donner un aperçu. Je croisai le regard de tous et m’arrêtai sur Jordan dont l’expression failli me faire éclater de rire.

-Non, je rigole pas !

Je souris avant de regarder ma mère qui avait les yeux qui brillaient d’émotion. La voir comme ça me rendait très fier. Etant le petit dernier, j’avais toujours eu peur de décevoir ma mère. Ils avaient tous eu un travail rapidement alors que moi je n’avais eu que des tous petits boulots qui me servaient à avoir suffisamment d’argent pour faire tourner mon groupe. Et maintenant, j’étais content de pouvoir dire à ma mère que mon rêve était maintenant réalisé.

Mes autres frères étaient contents et me le montraient mais ne semblait pas se rendre compte de l’énormité de la chose. N’habitant pas à L.A., il ne pouvait pas savoir ce que signifiait être engagé par MTI et, plus particulièrement, par Timmy Evans. C’est Jordan qui leur précisa quel autre groupe avait Timmy Evans ce qui évoqua beaucoup plus de chose à tout le monde. Je souris aux deux enfants qui applaudissaient.

Voir leur bonheur à tous me rendait très heureux. J’avais précisé qu’on était en train d’enregistrer notre tout premier album. Je l’imaginais déjà tourner dans les voitures des gens de Carson City. Des gens que je connaissais et qui se venterais chez les voisins que les membres de BleedingHeart sont des enfants du pays.

Mon frère m’ébouriffa les cheveux  et je rigolai alors qu’il me traitait amicalement de petit enfoiré, ce qui lui valut une réflexion de ma mère qui me fit rire de plus belle. Quand il fit mine de m’étrangler, je fis mine d’être à l’agonie, tirant la longue ce qui faisait bien rire les deux enfants.

Il me lâcha et je lui souris.

-Oui, j’ai réussi cet exploit ! Je croyais pas que j’allais y arriver…

Quand il fit référence à ma petite « manifestation » devant la mairie de L.A., je lui souris.

-Oui, ils seront officiels ! Je pourrais faire passer nos idées sans qu’on vienne m’embêter.

A ceci, je lui tirais la langue sous le regard interrogateur de notre mère qui ne préféra pas en demander plus. Elle me connaissait et savait que j’avais un tempérament un rien révolté quand il s’agissait des injustices qui pourrissaient ce monde. Au lieu de demander, elle me serra dans ses bras.

Mon frère me parla de Timmy Evans qu’il avait déjà rencontré.

-Oh oui, je me rappelle. C’est le jour où Kayden James est tombé dans le coma…

Mon sourire s’effaça un moment quand je repensais au pauvre Kayden qui était toujours dans le coma.

-Tu rencontres plein de gens intéressant !

Il a rencontré Howard Stone aussi lors de son accident de voiture. Mon frère avait cette chance de pouvoir, parfois, rencontrer des personnes inaccessible… Dommage que ce soit souvent dans de mauvaises conditions.

Après toutes ses bonnes nouvelles, on fêta ça jusque très tard dans la nuit. Nos retrouvailles et cette histoire de contrat nous rendait très festif. Devant quelques bières, on se racontait anecdotes sur anecdotes et ma mère, elle, nous sortait des souvenirs de quand on était petits. Je ne me rappelle pas avoir autant ri ! Les enfants avait fini par s’endormir sur le divan fatigué par une soirée remplie en émotions.

C’était ça la famille. Et j’allais passer une des semaines la plus importante de l’année entouré des gens qui comptaient le plus pour moi.

© Billy Lighter



Son Of Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Coming Home [Carson City, Nevada] [PV Duncan][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Coming Home [Carson City, Nevada] [PV Duncan][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I'M COMING HOME • juwell
» Aiden ♕ tell the world i'm coming home
» Coming Home ▬ ft Liu Yu Wan
» i'm coming home • petit éclat & petite lune
» I'm coming home ! (Fiche terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: L'étranger :: USA-