AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Shake your head, it's empty ~ Décembre 1981 [RP Solo] [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Zoey Dandeth


Messages : 185
Date d'inscription : 29/07/2016
Age du personnage : 20

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Hyperactive, grande gamine, et petite !
Song:


MessageSujet: Shake your head, it's empty ~ Décembre 1981 [RP Solo] [en cours]   Jeu 4 Aoû - 0:01


Shake your head, it's empty

RP Solo


« Putain mais qu'est ce qui fous ? Ça fait deux heures qu'on l'attend...»

Elliot avait dit ça au moins 5 fois de suite en cognant la Charley de ses deux baguettes.


« Rien à foutre, on commence sans lui, il abuse ! »


C'est vrai que ça commençait à faire long, là, tous assis sur les amplis, à attendre que notre bassiste se pointe. J'attrapais ma guitare, et ma canette de bière à côté de moi. J'avais dû laisser ma guitare électroacoustique contre une électrique (heureusement que le groupe m'avait aidé à l'acheter), et fallait le dire, au début, ça avait fait tout bizarre. Non pas que j'étais pas habituée hein : J'avais joué déjà plusieurs fois avec une électrique, mais c'était une sensation tout à fait différente, de devoir changer de guitare, de ville, et d'amis. Tout ça presque en même temps, d'ailleurs.

Je sautais de mon ampli, provoquant un léger larcène au passage. On avait pas eu besoin de se concerter plus longtemps que ça : Tout le monde était tendu, et le batteur, Shain tenait plus du tout en place. Un peu plus, et il finissait par trouer sa grosse caisse à force de faire des rythmes…

Juste d'un coup de tête las, on avait démarré la chanson. Les autres étaient assez à l'aise, mais il fallait dire que je la connaissais depuis pas longtemps. Le rythme était assez rapide, et mes doigts trop lents. Je faisais mon maximum, mais c'était comme ça depuis que j'étais partie de Seattle ; Je me sentais terriblement vide. L'énergie qui m'habitais en temps normal était partie, et tout semblait plus compliqué, plus dur. C'était comme ça depuis que j'avais quitté les bras d'Eddy, pour monter dans ce taxi, de toute façon.

Putain, c'était pas le moment de penser à ça… Je secouais la tête me concentrant sur ma guitare. Sur le groupe. J'avais voulu les rejoindre non ? Si ils m'avaient choisie, c'était par ce que j'en était capable. Je POUVAIS le faire.

Les yeux fermés, le front plissé, j'étais plus concentrée que jamais.


« STOP ! Stop les mecs, stop ! » Le chanteur avait hurlé dans son micro, avant de se précipiter sur le téléphone qui était en train de sonner dans la cuisine. Comment avait-il fait pour entendre cette sonnerie parmi tout le vacarme qu'on faisait ?

On s'était tous regardé consterné.

« Ouais ? Putain Ted', on t'a attendu tout l'après midi, qu'est ce que tu fous ?… Ah ? Oh merde !… C'est sérieux ? Ça va ?... Combien de temps ?… QUOI ? Mais comment on va faire ? »

J'avais posé ma guitare, avant de m'approcher du téléphone, prenant le petit écouteur.


« Mec, j'en ai encore pour 5 mois dans le plâtre. J'peux pas faire autrement, c'est limite si j'arrive encore à me branler ! »

« Putain, on va être obligés d'annuler le concert prévu au Lizzie's... »


Cette fois il avait reposé le téléphone, raccrochant au nez de Teddy. Il était vachement tendu.


« Ted' s'est fait rentrer dedans par une putain de moto et s'est pété le poignet… Va falloir tout annuler, ou trouver en urgence quelqu'un pour le remplacer, sinon c'est cuit. » Ayden, le chanteur, était peut être celui qui se démenait le plus pour le groupe. Il nous trouvait toujours un max de dates, composait la moitié des morceaux (si ce n'est pas la quasi totalité…) et par conséquent, exigeait un sérieux et une ponctualité des fois franchement pénible.
Les autres étaient déjà un peu plus détendus, car là on le savait, et on en soupirait d'avance : On allait avoir droit à un sermon sans nom.


« Respire, c'est pas grave ça, Ayden, ça arrive. J'connais quelqu'un qui va pouvoir le remplacer »

© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoey Dandeth


Messages : 185
Date d'inscription : 29/07/2016
Age du personnage : 20

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Hyperactive, grande gamine, et petite !
Song:


MessageSujet: Re: Shake your head, it's empty ~ Décembre 1981 [RP Solo] [en cours]   Sam 6 Aoû - 1:23


Shake your head, it's empty

RP Solo


« Hey Zo', pousse toi et laisse moi une place ! T'as la meilleure vue ! »

On attendant tous la venue du nouveau bassiste, qui était programmée pour aujourd'hui. On l'avait eu au téléphone hier, et ça promessait carrément ! C'était carrément un dieu de la basse. J'avais rarement vu un talent pareil. Et le comble, c'était qu'il avait pu se rendre miraculeusement dispo PILE le soir du concert ! Et vu son art, pas besoin de répéter, on pouvait y aller les yeux fermés...

« T'es pas digne de mon trône, qu'est ce que tu veux. »
Lui répondis-je en me poussant sur le côté de  la pile d'amplis pour laisser de la place à Ayden, qui était tellement stressé qu'il s'en rongeait presque les ongles.

C'est vrai qu'on voyait pas trop mal d'ici ! Le rideau du garage était semi relevé, et permettait pile la vue sur le skate parc d'en face… Et probablement la venue du crack des basses. On était tous excités comme des puces, guettant la moindre ombre qui pourrait surgir dans notre direction.


« Alleeeeez, ce mec sait se faire désirer, c'est dingue ! »
Dit Shane pendant qu'il m'accompagnait à la batterie sur mes arpèges. « Ah, en parlant du loup... »

Le futur bassiste du groupe venait de passer sa tête entre l’entrebâillement de la porte. Je lâchais instantanément ma guitare, la reposant sur l'ampli, descendant enfin de mon perchoir.


« Hey, bienvenue ! Tu dois être Finn, non ? »
Le chanteur s'était précipité encore plus vite que moi, sans doute à cause de la demi seconde nécessaire pour poser ma gratte. Des fois c'était un bon plan d'avoir juste un micro ! « Hé, à toi de te pousser maintenant, tu me bouche la vue là ! » Lui dis je, poussant mon ami sur le côté, pour pouvoir enfin regarder la star qui venant d'entrer dans le garage.

On était tous plus ou moins étonnés de le voir là, maintenant. Certains d'entre eux l'avaient déjà vu, car il avait déjà eu une grosse notoriété dans l'état entier. Mais moi, c'était la première fois que je le voyais en chair et en os. Je devais bien dire que j'étais sacrément impressionnée ! Et il y allait pas avec le dos de la cuillère : Le long manteau noir qui lui descendait jusqu'au genou, les cheveux en bataille, les lunettes noires devant les yeux.

Il ne prit même pas la peine d'enlever ses lunettes qu'il se dirigeât immédiatement vers notre guitariste lead, le serrant dans ses bras, lui donnant quelques tapes amicales dans le dos.
« Salut mon pote ! »

C'est moi où se type venait tout droit de nous ignorer royalement ?

« C'est qu'il est privilégié Max dites moi ! » Dis je, toujours aussi boudeuse. Finn se retourna enfin, enlevant ses lunettes pour nous faire face, à nous trois qui étions restés un peu en arrière, l'air bête.
« Désolé, ça fait longtemps que je ne l'avais pas vu ! Finn, Ex Bassiste des Breakdown Shelter ! »

J'étais tellement contente que j'arrivais pas à m'arrêter de sourire bêtement. Et à regarder Shain et Ayden, c'était bien pareil.


« Voici Zoey, la guitariste rythmique, et Shain, le batteur de la troupe ! » Dit Ayden, qui savait on ne sait comment, à toujours garder la tête froide. « Et moi, c'est Ayden, et par élimination, chanteur. » Termina-t-il, tendant la main, que Finn serra immédiatement. Je me gardais bien de lui dire qu'il aurais plutôt dû choisir le synthé que le chant, car 1 : C'était pas vrai, et 2 : C'était pas le moment.
On était tous fin prêts pour partir au Lizzie's, pour donner un bon concert après quelques semaines d'arrêt !


***


Après quelques coups payés par quelques fans qui étaient déjà sur place, et le matos monté, on venait de finir les balances. On était tous parfaitement prêts, et on sentait ensemble, la pression qui pèse sur la poitrine, la sueur, l'impatience mêlé au stress.
C'est un sentiment qui peut paraître désagréable au début, mais qui finalement ne l'était pas tant que ça.
Par ce que c'est un sentiment qui te pousse au meilleur de toi même, qui te pousse à te dépasser, à prouver qui tu es. Et se sentiment, ma guitare savait très bien le retranscrire.




A peine l'intro avait démarré, que je restais bouche bée, comme les autres membres du groupe d'ailleurs. Damn, ce type était vraiment bon ! Il n'avait jamais répété avec nous, et on n'espérait pas grand-chose. Mais là, c'était presque à se foutre la pression tellement on devait assurer, nous, derrière.
Heureusement, on avait tous vite repris nos esprits, jouant du mieux qu'on pouvait. Et c'était… Transcendant. La musique nous avait transporté tous les 5, jouant comme des beaux diables, bougeant nos corps dans tous les sens. On en avait presque oublié le public, et les autres personnes autours de nous. Ce type était incroyable.

A la fin de la chanson, le public semblait ravis, et nous aussi. On se regardait, le sourire jusqu'aux oreilles. Finn allait nous faire décoller, nous faire grimper sur le fil de la célébrité. C'était sûr !

© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoey Dandeth


Messages : 185
Date d'inscription : 29/07/2016
Age du personnage : 20

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Hyperactive, grande gamine, et petite !
Song:


MessageSujet: Re: Shake your head, it's empty ~ Décembre 1981 [RP Solo] [en cours]   Ven 12 Aoû - 23:23


Shake your head, it's empty

RP Solo



On entamait la fin de notre concert, la dernière chanson, signant alors le début des festivités pour le public, étant donné que nous faisions la première partie de The Cranky Fire, groupe avec une certaine renommée à Seattle, et déjà deux albums à leur actif dans les bacs.
On était supers fiers. Et y'avait de quoi. Ce bassiste nous avait véritablement tirés vers le haut, lâchant les bars et les petites scènes pour quelque chose de beaucoup plus gros. C'était à la fois intimidant et impressionnant.
Sur scène, tu ne pouvais pas t'empêcher de sourire, de bouger dans tous les sens, de jouer avec les autres, parfois bourrés, parfois non. C'était génial.


« Les gars ! C'est notre dernier morceau ici, après, place à The Cranky Fire !! » Avait hurlé dans son micro Ayden. Il était déchaîné.

Mais avant même que l'on commence la chanson, le bassiste du groupe favori venait de faire son apparition sur la scène, venant déchaîner le public. Qu'est ce qu'il fichait ici ?! Normalement il n'était pas censé venir avant que son propre groupe vienne sur scène !


« Tiens, il semblerait que nous ayons une surprise pour vous ! »
Dit Ayden, meublant comme il pouvait, alors qu'il semblait tout aussi déconcerté que nous. « Jack Hughes en exclusivité ! »

Fort heureusement, les « surprises » dans ce genre étaient monnaie courante après tout. Le but était de s'amuser avant tout, pour certains. Il attrapa sa basse, déjà branchée (les raodies étaient donc au courant ?) et commença à gratter, d'un regard invitant notre propre bassiste, Finn, à faire de même. Ce dernier ne se fit pas prier, et commença à lui répondre l'air joueur.


« Une battle entre les deux meilleurs bassistes de la planète, Jack Hughes de The Cranky Fire, et Finn Slater de The Overstone ! »




***

Finn venait de sortir de la scène, entrant dans le couloir menant aux loges en furie.


« MERDE. Ce type m'a écrasé. Qui est le PUTAIN de roadie qui a réglé mon ampli comme un CON ? »
Il hurlait, ses yeux bouillonnaient de colère.

Jack n'avait pas été mauvais à la basse, et le public avait adoré le duel. Tellement qu'il en avait redemandé, mais le bassiste de Cranky Fire avait disparu aussi vite qu'il était arrivé, et nous avons à peine eu le temps de faire le rappel. On avait mis les gens en transe, et le concert avait été une véritable réussite. Mais pas pour Finn, qui paraissait complètement à l'envers.

Il me poussa littéralement contre le mur, me passant devant, sans même s'excuser. Mon épaule s'écrasa contre le crépi, provocant une vive douleur dans tout le bras. Merde, le nerf avait dû taper… Et Finn faisait bientôt 3 fois ma taille, il avait aucun contrôle sur sa force.


« Putain mec, mais fait gaffe merde ! »
J'avais hurlé presque aussi fort que lui, lui sourcils froncés, me tenant l'épaule gauche de la main droite. Finn s'arrêta immédiatement, fit demi tour, avant de se planter devant moi me toisant sur toute sa hauteur.

« Ferme là Tom Pouce. De là d'où tu viens, tu dois être bien contente d'être ici alors n'en demande pas trop. »


Je rêve où se mec venait littéralement de me dire que j'avais de la CHANCE d'avoir été bousculée par sa personne ? Non mais pour qui il se prenait ? Mes muscles étaient prêts à bondir, lui arracher les yeux et lui mordre le premier truc que je pourrais attraper. Mais le batteur fit lui aussi demi tour, l'attrapant par le bras.


« Arrête Finn, t'as trop pris de poudre là. Fout lui la paix à Zo', elle t'a rien fait. »

Ses paroles avaient marché sur nous deux comme un miracle : le bassiste avait dégagé son bras d'un geste dédaigneux de l'emprise de Shain, continuant sa route droit devant lui. Le batteur me regarda avant de me demander :
« ça va ? »

J'opinais d'un signe de tête avant de siffler entre mes dents
« Ce type est cinglé. Mais vachement bon dans son boulot... » Avant de suivre les autres membres du groupe dans leurs quartiers.


© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoey Dandeth


Messages : 185
Date d'inscription : 29/07/2016
Age du personnage : 20

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Hyperactive, grande gamine, et petite !
Song:


MessageSujet: Re: Shake your head, it's empty ~ Décembre 1981 [RP Solo] [en cours]   Mar 2 Mai - 2:44


Shake your head, it's empty

RP Solo



Je contemplais mes poignets, et mes épaules. J’avais encore quelques marques visibles, mais pas pire que d’habitude. Je saisissais ma trousse de toilette, sortant ce petit pot de fond de teint.

J’étais pas une habituée du maquillage. J’en mettais franchement rarement, même. Mais depuis que Finn était entré dans le groupe, et surtout depuis ce fameux concert avec les Crancky Fire, c’était presque devenu mon quotidien.

Je pressais le tube, sortant le contenu sur mes doigts. Putain, il était presque vide… Je le jetais dans la poubelle de ma chambre, sans même prendre le temps de le reboucher. Je me regardais dans le miroir. J’avais quelques cernes, les joues creuses. Je dormais peu.

Je frottais mes doigts les uns contre les autres, étalant la crème sur mes bleus qui parsemaient mes épaules et poignets. Putain, normalement c’était fait pour être fichu sur la figure ça, pas sur les bras…

Je me rinçais les doigts, enfilant un débardeur, avant de prendre ma guitare sur le dos. Aujourd’hui c’était répèt’. On en avait encore quelques unes avant la prochaine tournée, qui se ferait  dans tout pile deux semaines.

Ça faisait Un mois que Finn était dans le groupe, et deux semaines que c’était devenu un enfer pour moi. Dès que je me retrouvais seule en sa compagnie, généralement un coup partait. Et le pire, ce que je pouvais rien y faire. Je savais même pas vraiment pourquoi. Était-ce ma gueule qui lui revenait pas ? Allez savoir…

Le bon côté des choses, c’est que j’avais redoublé d’efforts à la guitare. De toute manière, c’était tout ce qui me restait. Et je devais bien avouer un truc : J’avais carrément progressé.

Je soupirais avant de fermer la porte. J’avais la trouille d’y aller. La trouille d’y aller, et de devoir faire face à nouveau à Finn. Ça me tordait les boyaux. Ça me bousillait la vie. J’avais envie de pleurer à chaque fois que je prenais le chemin du garage.

Enfin Zo’… Ressaisis toi, merde ! C’était une opportunité de dingue, et tu as choisis de la prendre. Maintenant profite ! Pourquoi est ce que j’en étais pas capable ?!

Le temps de ruminer, et j’étais déjà face à la porte du garage. Un frisson me parcouru, avant de tourner la poignée de la petite porte.


« Zo ! Tu tombes bien, on allait démarrer sans toi ! Allez dépêche, ça fait déjà un moment qu’on t’attends. Ton réveil a pas sonné ou quoi ?! »
Ayden était surexcité. La perspective de cette tournée lui faisait prendre la grosse tête. Je lui souris avant de poser ma guitare à mes pieds, la sortant de sa house. « Ouais désolée ! Commencez sans moi, faut’ que je m’accorde encore »

La répétition se fit sans trop d’encombres. On était tous très appliqués dans notre boulot, mais les canettes de bières étaient bues aussi rapidement que nos accords étaient joués. On était déjà plus que prêts, mais pas au goût d’Ayden qui continuait à nous faire jouer plus que de raison. Les gars étaient repartis dans le salon, pendant que je terminais de ranger mon ampli.


« Toujours là Tom Pouce ? »


Oh non. Je n’eus même pas besoin de me retourner pour savoir de qui il s’agissait. Et c’était terriblement pas le moment… J’avais pas besoin de ça. Pas encore…


« Dégage Finn. J’ai pas envie de te voir. »
J’avais pris le ton le plus sec que je pu, même si la peur faisait presque trembler ma voix.
« Héhé, c’est qu’elle est énervée la petite Zoey ! »
Il riait presque. Par le débit de ses paroles, il était beaucoup trop facile de deviner que le mec était pas sobre. Non seulement il était bourré, mais il avait aussi prit un autre truc. C’était pas possible autrement…

« Ouais, et si tu t’approches ça va mal se passer. Alors garde tes distances, la star. »
Comment tu veux être menaçante, en faisant un mètre cinquante ? Je m’étais retournée, le regard le plus menaçant que possible. Mais ça ne suffisait pas pour l’impressionner.

Il s’avança, me prenant l’épaule que j’essayais de dégager de son emprise. Il serrait beaucoup trop fort.
« Tu me fais mal ! »

Il en avait rien à foutre. Il glissait doucement l’autre main sous mon débardeur, que je dégageais d’un coup sec. Ce type me dégoûtait.
« Vas t’en putain. T’es sec, casses toi... » Je reculais, trébuchant contre ma propre guitare.

« Mais ferme là, pour une fois, Tom Pouce. »
Il approcha son visage de mon cou. J’étais plus que terrorisée. Mon cerveau s’éteignit, ne laissant plus que mon instinct agir. Mon épaule s’enfonça contre son nez, me laissant le temps de me dégager de son emprise. Haletante, je tournais les talons, hésitant un quart de seconde. Qu’est ce qui était le mieux ? Rejoindre les autres dans le salon ? Crier ? Sortir dehors et courir jusqu’à chez sois ?

C’était la seconde de réflexion de trop. Une énorme douleur me traversa le dos. Tellement intense, qu’aucun son ne sortit de ma bouche. Comme si… Comme si une lame de rasoir venait de parcourir l’intégralité de mon dos.

Les yeux écarquillés, je me retournais, chancelante. Il était là, debout, sans sourciller. Un couteau dans la main. Taché de sang. Le miens…
J’étais tétanisée. Est ce que ça allait vraiment être la fin ? Maintenant ? Juste par ce que ma gueule ne lui revenait pas ?


« D’ordinaire, il en faut moins que ça pour les faire plier… Tu m’as donné du fil à retordre, Tom Pouce. »


C’était pire qu’un cauchemar.

Il leva les yeux vers la porte, avant de ranger sa lame. Ça brassait à l’intérieur. Les autres avaient certainement terminé le plat de pâtes… Je profitais de cette seconde de répit pour saisir ma guitare, et fuir par la porte où j’étais entrée. Je ne pouvais plus rester ici. Pas une seconde de plus.

Une fois dehors, je touchais le dos de mon débardeur. Il était tâché de sang qui commençait à coaguler. L’adrénaline avait réussi à atténuer la douleur, mais pour combien de temps...



© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shake your head, it's empty ~ Décembre 1981 [RP Solo] [en cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Shake your head, it's empty ~ Décembre 1981 [RP Solo] [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» i used to shake my head when people talked about soulmates (dawn)
» WWE TLC - 13 décembre 2009 (Résultats)
» DART to Haiti - Words of Thanks to Canadian Head of State
» 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)
» Bois son Milk-Shake(libreeeuh XD)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Flashbacks-