AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 April 5, 1982 - Ft. LIBRE [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Atticus Fetch
Invité



MessageSujet: April 5, 1982 - Ft. LIBRE [TERMINE]   Mer 10 Aoû - 11:21

April 5, 1982


J'ai toujours apprécié l'air iodé qu'offrait Santa Monica. Lorsque j'étais petit, j'aimais tellement venir ici que je me disais toujours qu'un jour je m'offrirais une maison ayant les pieds dans l'eau. Avec mon père, on venait souvent ici pour allumer un feu, griller deux trois marshmallow et gratter un peu. Notre rythme était celui que la mer imposait. En général on commençait tous les deux et une heure plus tard on était 3 puis 4 autour du feu.

Depuis quelque jours, l'inspiration est revenu et comme à chaque fois que j'allais composer une chanson, je venais ici pour prendre l'inspiration et un bol d'air. Henry, mon chauffeur au nom le plus cliché qui soit me déposait devant Santa Monica. Il faisait déjà chaud pour l'heure, j'aurais dis 82°F. Je marchais, mes RayBan sur les yeux en direction du sable. De blanc vêtu, je retirais mes chaussures, les prenaient dans du bout des doigts de manière à ce qu'elle pendant comme deux morts à un crochet et enfonçait mes pieds dans le sable déjà chaud. Les vagues chantaient et l'air soufflaient dans mes cheveux. J'avançais sans réellement savoir où j'allais, mes lippes se tiraient en un léger sourire et je fredonnais un air tout en soufflant entre mes lèvres un


"So Long... So long... are together... Non c'est pas bien... So long as we are together... Oui beaucoup mieux."

Je ne fus sorti de mes songes que par l'eau qui s'écoulaient entre mes pieds. J'étais arrivé au bord de l'océan.
© Billy Lighter


Dernière édition par Atticus Fetch le Dim 21 Aoû - 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Azalon Alkhel


Messages : 62
Date d'inscription : 28/07/2016
Age du personnage : 24

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: April 5, 1982 - Ft. LIBRE [TERMINE]   Mer 17 Aoû - 15:25

April 5, 1982



Le soleil  est present   bien 6 mois sur 12 ici. Et dans  la plus belle villes des etat unis on as Santa Monica . 82°F . Il faisait deja chaud pour un matin d'avril. La plage est déserte , bientôt les cris se ferrons entendre pour monter la scène. Ce week end  un festival de scène libre se tiendrais sur le sable. J'ai remonter mes Rayban sur le sommet de mon crane et je me suis mis a observé l'horizon. J'aimais clairement pas la plage ,  bronzé n'etait pas mon trucs d'autant  que je crame je bronze pas je crame. Ce matin j'etait pourtant venu pour une raison particulière : j'avais vu  Atticus Fetch  sr le bords de la plage en passant . N'ayant jamais eu la chance de le rencontrer encore il faut que je tente .

Mais pour le moment je devais  le retrouver . Je l'avais rapidement  perdu de vu. J'avais pas l'air malin mais je finirais   par le retrouver. J'avoue que y'avais plus moche comme décors  le sable et la mer  a perte de vue et juste derrière moi la longue route de palmier. Plus loin bien plus loin la ville et toute son effervescence encore endormi. J'ai fini par retirer mes chaussure et mes chaussettes pour marché  pied nu  dans le sable. Tenant mes godasses d'une main   je me dirigeai vers l'eau  cherchais une silhouette humaine et celle d'Atticus  en particulier. Le bruit des vagues et du vent rompaient  le silence. Soudainement a quelques mètres de moi  il était les pieds dans l'eau a chantonné. J'ai laisser tomber mes pompes sur le sable et j'me suis approché pour me joindre a ses coté fixant l'horizon l’écoutant chantonné.

-Atticus Fetch j'y crois pas .

J'avais un large sourire  sur les lèvres, on était vraiment opposé.  Un petit blond  a l'air teigneux et le grand brun qu’était Atticus. Les vagues s’échouaient sur nos pieds me rappelant qu'on était en vie.
© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoey Dandeth


Messages : 183
Date d'inscription : 29/07/2016
Age du personnage : 20

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Hyperactive, grande gamine, et petite !
Song:


MessageSujet: Re: April 5, 1982 - Ft. LIBRE [TERMINE]   Jeu 18 Aoû - 17:31



April 5, 1982
ft. Libre


C'est fou ça. J'étais de retour à L.A depuis même pas un mois, et j'avais déjà eu l'occasion de perdre mon médiator fétiche, un jour où j'avais décidé (et allez savoir pourquoi !) d'enchaîner quelques accords à la plage de Sainta Monica.
Après tout, ça n'avait pas été une si mauvaise idée : Les touristes à la plage, en début du mois d'Avril, y'en a pas trop. C'était même idéal du coup. Pas trop chaud, pas trop froid, et pas trop de monde.
Par contre, retrouver un médiator sur une plage, c'est presque pire que d'aller chercher une aiguille dans une botte de foin.

A peine descendue du bus, que je soupirais déjà. La recherche allait être plus que fastidieuse. Et d'ailleurs, je savais même pas trop moi même si j'avais déjà renoncé avant même d'avoir commencé. Quelle horreur.
J'avançais la tête baissée, cherchant dans chaque creux que le sable aurait pu faire, et priant à chaque fois qu'une espèce de détritus en plastique dépassait entre deux grains de sable. Mais non, il fallait se rendre à l'évidence. Pas de médiator...


"Pitié, ne me dite pas qu'il est tombé dans l'eau..." J'avais dit ça dans mes dents, en soupirant. C'était peu probable, l'eau était trop froide ,et je n'y avais pas mis les pieds. Je relevais un peu les yeux pour regarder l'horizon, lorsque deux silhouettes se démarquaient proche du bord de l'eau.  Je couru vers eux, pleine d'espoir. "HEY ! EXCUSEZ MOI !"

Je m'arrêtais à leur hauteur (enfin façon de parler, car de toute manière ils restaient plus grands que moi), en espérant qu'ils se retournent.
"Vous n'auriez pas vu un médiator vert avec marqué "Fender" dessus ?"

Si j'avais bien un seul espoir de le récupérer, c'était bien à cause de sa couleur. Si il avait été noir ou blanc, j'aurais peut être jeté l'éponge tout de suite...


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: April 5, 1982 - Ft. LIBRE [TERMINE]   Dim 21 Aoû - 17:35

April 5, 1982


L'eau était indécemment chaude. Une normalité de Los Angeles et de la Californie de manière générale. Du coup, j'avais eu une explosion d'inspiration, le genre d'explosion qui vous arrive une fois, le jour où vous décidez de faire un cunni à une femme que vous connaissiez pas deux heures plus tôt, et que lorsqu'elle atteint le point G, vous vous prenez une faciale monumentale. Oui c'est du vécu.

Mes cheveux flottent dans les airs avec le vent, mes lunettes me sauvent les pupilles et ma peau crame sous mon t-shirt en lin. J'continu à avancer jusqu'à ce que l'eau atteigne mes mollets et là j'me fais piquer. Une petite piqûre, trop petite pour une méduse, trop grosse pour une fourmis sous speed qui décide de prendre un bain. Je baisse les yeux et ces derniers brillent devant... Ça. Des médiators j'en avais vu mais lui pétait de couleur. Je me penche pour le ramasser et alors qu'indirectement je montre mon cul à L.A. on m'interpelle.


- Si t'y crois pas c'est que tu doutes, si tu doutes c'est que t'arriveras à rien.

Je me retourne et je regarde ce blond qui lui est tranquillement au sec. Je le dévisage un peu, sans plus puis j'ajoute

- Qui t'es? On se connaît d'où?


Il me dit vaguement quelque chose, mais je ne saurais dire plus. Puis voilà qu'on nous dérange encore. Putain j'ai l'impression d'être un flamand rose, sauf que j'ai ni des fringues roses, ni une flammekueche dans les mains, qu'un plectre.

- Bonjour à vous aussi, oui vous ne rêvez pas vous bel et bien devant le très doué Atticus Fetch. Non je ne signe pas d’autographe. MAIS... Je voudrais acheter votre plectre. Est-ce que 10 000$ fait trop... Peu?
© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Azalon Alkhel


Messages : 62
Date d'inscription : 28/07/2016
Age du personnage : 24

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: April 5, 1982 - Ft. LIBRE [TERMINE]   Sam 3 Sep - 22:10

April 5, 1982



Parfois j'dis des choses sans les penser, plus histoire de dire plus  de mots par phrase. Non parce que franchement j'aurais pas pu debarquer en mode "Atticus Fetch. " Quoi que j'aurais pu, j'aurais parus moins con, moins fan hystérique. Meme si au fond j'étais carrément fan de ce type .Alors quand sans meme se retourné il m'a sorti sont blabla sur "croire ou ne pas y croire tel est le doute " ou je sais pas trop ce que c’était au fond je lai regardais un peu  perdu avant de trouver quoi repondre. Il etait classe  même avec les pied dans l'eau -que ce soit volontaire ou non- il etait Atticus Fetch.

-Le doute est la clef du désespoir.

A mes mots comme une formules magiques  ou un trucs qui ressemble a "sesames ouvres toi" Atticus c'est retourné face a moi en me demandant mon identité ou si on se connaissais.Il avait soit l'air sur la defensive  - en meme temps  venir le faire chier alors qu'il etait tranquillou sur la plage-  soit c'etait sa façon d'etre. J'allais lui repondre  quand tout a coup un cris dans mon dos vint nous interpeller. Faisant volte face, j'aperçus une fille minscules . Qu'est ce qu'elle foutais la? J'ai pas eu le temps de repondre a  Atticus ou de lui poser la question qu'elle avait enchainer.

Entre temps  Atticus l'avais remarquer et entendu aussi et il li avais repondu en la saluant  suivi d'ironie pure avant de parler d'acheter le plectre a une valeur de 5 chiffres. Il delirais ou bien? Un médiator quelqu'il soit ne valait pas ce prix la, et qu'avait il de particulier  celui la?  On etait a present tout trois aligné face a la mer   . Situation on ne peu plus normal. Cette fille etait soit une groupie  ayant recuperer son précieux triangle lors d'un concert ou alors c'etait une guitariste  et son mediator favoris.

-Salut .Si si un mediator vert  c'est courant tu sais.

J'vous ai dis que j'aimais l'ironie? Comme ça c'est fais. Je ne tarda pas a  la fixer de la tete au pied attendant une reponse. Atticus en attendais une aussi pour son achat. L'avait il trouver ce fameux mediator?



© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoey Dandeth


Messages : 183
Date d'inscription : 29/07/2016
Age du personnage : 20

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Hyperactive, grande gamine, et petite !
Song:


MessageSujet: Re: April 5, 1982 - Ft. LIBRE [TERMINE]   Dim 2 Oct - 22:44



April 5, 1982
ft. Libre


Lorsque le gars aux cheveux longs se retourna, j'en restais bouche bée.
C'était... Fetch ? Le célèbrissime Fetch ?! Non ! Impossible ? La presse avait arrêté de parler de lui depuis bientôt 200 ans ! C'était limite à croire qu'il avait fait une overdose, et avait fini par clamser d'un AVC.


« ... Atticus FETCH ? Non ! »
Je me retins de justesse de ne pas rajouter « ça alors, il est vivant ! » qui aurait été certainement très désobligeant et insolent. Ce qui n'aurait certainement pas joué en ma faveur pour récupérer mon objet perdu.

- Bonjour à vous aussi, oui vous ne rêvez pas vous bel et bien devant le très doué Atticus Fetch. Non je ne signe pas d’autographe. MAIS... Je voudrais acheter votre plectre. Est-ce que 10 000$ fait trop... Peu?


Finalement, après un discours pareil, je ne parvenais même plus à savoir pourquoi j'avais été interloquée. Par ce que j'avais Fetch vivant devant moi ? Par ce qu'il était complètement imbu de sa personne, ou par ce qu'il voulait me le racheter une fortune ?

Je jetais un regard à l'homme blond qui se tenait à ses côtés, et qui semblait aussi déstabilisé que moi. Je n'avais aucune idée de son identité, mais il semblait beaucoup plus réservé qu'Atticus.

Je ris nerveusement, avant de répondre d'une voix hésitante.


« Heu, je voudrais bien te le vendre, mais avant ça il faudrait que je le retrouve. »


Plus raisonnable, le second mec me regarda avant d'ajouter gentiment que les médiators verts, y'en avait partout. Mes épaules allaient bientôt toucher le sol d'exaspération.


« Oui je sais, mais pas le miens ! Il est unique. Quelqu'un m'en a fait cadeau avant mon tout premier concert. »


Probablement que ces messieurs n'en avaient rien à carrer, mais c'était mon ultime tentative pour le retrouver.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: April 5, 1982 - Ft. LIBRE [TERMINE]   Lun 3 Oct - 9:13

April 5, 1982


WAIT! Je m'approche de la nana juste devant nous et lui tend son plectre. Non pas que j'ai plus envie de l'acheter, enfin si j'en ai rien à battre en fait, j'en ai déjà trop des verts.

- Alors je te le rend. Le premier plectre à une valeur inestimable pour le gratteur. En plus Jimmy Page m'avait donné le sien en 73 après une soirée avec Robert Plant... Excellente soirée d'ailleurs.

Un large sourire dont j'avais le secret s'afficha puis je me posais entre mes interlocuteurs, une main sur chaque épaule. Profite d'être le plus vieux pour ce genre de connerie Atti. Car bientôt t'arrivera même pas à lever les bras en l'air tellement t'auras de l'arthrite. Connard.

- Restons nous ici sous ce soleil cramant tout à moins de 10 miles ou allons nous boire un coup dans un bar de la plage? Non car je sais pas vous mais j'ai grand soif!

La question qu'on aurait pu se poser c'est comment une rockstar comme Atticus pouvait parler aussi simplement, comme s'il était personne? Bah tombe dans l'oublie et loin des médias pendant 3 ans et tu verras mon pote!

Je commençais déjà mon ascension vers le fameux bar qui n'avait rien à envié à personne et rappelait de loin, le genre de bars qu'on trouvait sur toutes les plages des Grenadines -Sans mauvais jeu de mot- et que j'affectionnais tant.

Sur la route, je fredonnais encore l'air de ma nouvelle chanson, audible pour qui se tenait à mes côtés.
© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Azalon Alkhel


Messages : 62
Date d'inscription : 28/07/2016
Age du personnage : 24

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: April 5, 1982 - Ft. LIBRE [TERMINE]   Mer 14 Déc - 20:58

April 5, 1982



La fan  du  fantastique Fetch . Check. Non non jeune fille tu ne rêves pas il est encore vivant et  il été entrain de composait /chantonnais quand JE l'ai retrouver . Alors comme ça Atticus Fetch bientôt de retour c’était une bonne nouvelle. Et quoi de mieux pour un comeback qu'un Manager qui déchiré? Je parles de moi bien évidement mais je vais pas l'attaquer de suite . Le richissime imbu de sa personne  voulais vraiment ce plectre visiblement. Je comprendrais  jamais les lubies des rockstars  ou pas tant que je serais pas suffisamment riche après peu être  que j'arriverai a piger un jours. Alors que je fixais la route de palmier la  guitariste avait du étaler sa petit vie vu que Fetch lui avait rendu son médiator. Alors c'est vraiment lui qui l'avais trouvé.  

Le premier plectre à une valeur inestimable. Peu être avait il raison mais je n'en savait rien. Je n’étais pas Musicien. 73. 73 Jimmy Pages. L'enfoiré Jimmy Page était une légende . Une légende dont j'étais fan  a l’époque.  Ce salop  affichais a présent un sourire  et le voila entre nous deux  , une main sur chaque épaule. Profitant de sa situation de daddy. Le plus vieux  menant les plus jeune.  "- Restons nous ici sous ce soleil cramant tout à moins de 10 miles ou allons nous boire un coup dans un bar de la plage? Non car je sais pas vous mais j'ai grand soif! " Fetch a soif. Exauçons ses prières . C'est vrai que malgré l'heure il faisait déjà chaud et ce mecs avait une idée qui  en quelques secondes a peine etait devenu une évidence .  J'ignore si c'est l'anonymat ou si  il est vraiment sympas mais j'avais sa façon simple de dire les chose.

Alors que nous dirigions vers ce fameux part qu’apparemment Fetch  avait déjà repérer  je  réfléchis  au quart de tour. Il me manquait quelques choses. Mes pompes. Je quittais quelques seconde les trio pour récupérer  mes godasse dans le sable dune main et le les rejoins  remontant mes lunettes de lunettes sur ma tête pour me presenté.  

- Au faite je n'ai pas eu l'occasion de me présenter, Azalon Alkhel.

Plus je regardais la jeune guitariste plus son visage me disais quelques chose. Lors d'un concert sans doute.  Mais elle avait l'air déterminée et quelques chose dans son visage  m'avais marqué. Je la dévisageai depuis plus   d'une minutes avait de me rendre compte que cela aurais pu la gêner . Je me suis quand même excusé avec un petit sourire ravageur.

- Excuses moi  c'est impoli de ma part . Mais je suis certain de t'avoir déjà croiser .

Nous n’étions plus qu'a une centaine de mètre de notre destination et Atticus chantonnais encore. Il avait une super jolie voix malgré les années.


© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoey Dandeth


Messages : 183
Date d'inscription : 29/07/2016
Age du personnage : 20

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Hyperactive, grande gamine, et petite !
Song:


MessageSujet: Re: April 5, 1982 - Ft. LIBRE [TERMINE]   Sam 24 Déc - 0:24



April 5, 1982
ft. Libre



J'étais arrivée bouche bée en voyant Fetch, je l'étais restée en voyant la somme astronomique qu'il me proposait pour mon bête médiator, et ma mâchoire se décrochait lorsqu'il me le tendis fièrement, même pas égratigné.


"Merde alors, tu l'as vraiment retrouvé ?!"


J'en croyais pas mes yeux. Ce mec que tout le monde croyait à la retraite, ou en cure de désintox, voir mort pour les plus optimistes, venait subitement de réapparaître sur la plage de Santa Monica pour me rendre mon plectre dont les chances étaient inférieures à 0.1% de le retrouver.


Soit j'étais en plein rêve ou en train de délirer complètement, soit j'avais les cul bordé de nouilles. Je balbutiais un
"Merci", en espérant que personne ne me réveille et que je puisse continuer mon rêve jusqu'au bout.

- En plus Jimmy Page m'avait donné le sien en 73 après une soirée avec Robert Plant... Excellente soirée d'ailleurs.


Crâneur.  Moi qui m'estimais plus que chanceuse à l'instant présent, je réalisais brusquement que les célébrités en avaient plus que toute la population Américaine réunie.  Jimmy  Page ? Je ne l'avais encore jamais vu en concert. Alors faire une soirée avec lui !

Je commençais tout juste à refermer ma mâchoire quand Fetch proposa le plus naturellement du monde d'aller "se boire un coup", une main posée sur chaque épaule. Boire un verre. Avec Fetch.

J'avais les fesses entre deux chaises : D'un côté je mourrais d'envie de passer l'après midi avec Eddy (maintenant qu'il s'était libéré, vu que la recherche du plectre s'était avérée beaucoup plus rapide que prévue). Certes, j'avais passé la journée avec lui hier, mais on avait tellement de choses à rattraper !.. Mais d'un autre côté, aller dans un bar avec Fetch, l'occasion ne se présente pas tout les jours. Voir même jamais.  Et bien entendu il fallait que je me dépêche de choisir avant que cet énergumène change d'avis !


Après 30 secondes de combat mental, j'acquiesçais. J'irais chez Ed' ce soir, comme prévu.  Fetch n'avait pas eu besoin de mon approbation qu'il nous entraînait déjà, l'inconnu et moi vers un bar au borde de la plage qu'il devait déjà certainement connaître, vu la détermination de ses pas.


- Au faite je n'ai pas eu l'occasion de me présenter, Azalon Alkhel.


Je crois que c'était la première fois que j'entendais (ou du moins, écoutait) le jeune blond inconnu qui était aux côtés d'Atticus.


"Salut Azalon. Moi c'est Zoey !"
Lui répondis-je dans un sourire, le voyant pour la première fois sans ses lunettes. J'aurais bien aimé savoir qui il était, par rapport à Fetch. Un roadie ? Un fan ? Un garde du corps peut être ? Il était assez musclé, ça aurait pu.

- Excuses moi  c'est impoli de ma part . Mais je suis certain de t'avoir déjà croiser .


De surprises en surprises. M'avoir déjà croisé ? Moi ? C'est vrai que je zonais souvent à L.A, que j'ai déjà été sur scène avec Roadtramp... La pochette de leur premier single, peut être ? En tout cas, moi j'étais certaine de ne jamais l'avoir vu !  


"Je ne crois pas... En tout cas ne te vexe pas, mais je n'ai pas souvenir ! Surtout que j'étais à Seattle l'année dernière, je viens de revenir à L.A..."
L'informais-je, sais rentrer dans les détails.

J'avais pas besoin de lui raconter ma vie, juste assez pour me justifier. Si il m'avait vue, ça devait être en concert. Mais il y a tellement de visage différents, comment aurait-il faut pour se souvenir de moi ?

Atticus était, quant à lui, bien loin de toute conversation, en train de fredonner un air qui m'était inconnu (mais ma foi fort sympathique), tout en marchant d'un pas sûr en direction du bar.


"Pardon de t'interrompre, mais... Vous vous connaissez d'où, tout les deux ?"
Dis-je à l'intention de Fetch, qui nous livrait un véritable concert privé.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: April 5, 1982 - Ft. LIBRE [TERMINE]   Mer 28 Déc - 18:38

April 5, 1982


Tous les trois, telle la  bande de pote que nous n'étions pas, marchions en direction de ce boui-boui pas mauvais du tout. Une cahute qui ne servait pas le meilleur Rhum de la côte Ouest, mais pas la pire non plus. Le genre de coin que je ne devrais pas fréquenter mais bon. Il faut ce qu'il faut.

Je ne me rendais même pas compte que je fredonnais encore la musique de ce qui deviendrait un jour, je l'espère, l'un de mes meilleurs sons. En tout cas, le tout premier symbole de Phoenix et mon Phoenix Tour. Les jeunes gens se parlaient comme si j'étais pas là, ça devenait légèrement pénible de ne plus se sentir le centre de quelque chose. En l’occurrence, le sens de leurs préoccupations.


- Vous me dites si je dérange, j'peux aussi aller m'enfiler deux poulettes en bikini à Santa Monica.

Un sourire gêné s'afficha sur les visages, moi j'étais mort de rire. Quelques minutes après ils poursuivaient avec un ton légèrement plus timide, sur le début mais j'écoutais malgré tout, la volonté de participer à une discussion aussi chiante qu'un dimanche matin à l'église. Je grimaça un instant puis dit simplement

- Seattle? On peut pas dire qu'ils ont le même temps que nous...

Tu m'étonnes les 3/4 du temps, il flotte là-bas. Ceci dit pour se ressourcer en étant proche de la civilisation c'est aussi sympa que Vancouver. Mais plus étasunien aussi.
Quoi qu'il en soit, nous n'avions pas mit beaucoup de temps pour remonter l'ENORME (faut dire ce qui est) plage où nous nous trouvions. Un métis des caraïbes nous accueilla et chacun un cul sur une sorte de siège en bambou, je commanda trois rhum. Putain, y'avait qu'a Los Angeles qu'on pouvait trouver de la culture des caraïbes aussi loin de chez eux. Enfin non mais on s'en branle.


- Qui lui? Je le connais autant que je te connais toi, Miss. Pas du tout.

Sourire connard et je commençais à boire. Ouais il était tôt et alors? Y'a pas d'heure pour le planteur.
Puis je butais sur quelque chose "m'interrompre"? J'avais rien dit depuis Seattle. Soit y'a environs 5min. Au passage, 5min de silence avec moi, c'était plutôt rare mais bon, la regardant en abaissant mes lunettes de soleil, je fis un visage légèrement déconcerté.


- M'interrompre? Qu'est-ce que quoi? Oh! Ce que je fredonne? Mes amis... Nous sommes à l'orée d'un grand jour. Vous venez d'entendre un extrait de ma prochaine chanson. Du moins sa mélodie. J'hésiterais pas à vous attaquer en justice si vous le dites avant sa sortie!

J'étais pas sérieux, quoi que. Je repris une gorgée.
© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Azalon Alkhel


Messages : 62
Date d'inscription : 28/07/2016
Age du personnage : 24

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: April 5, 1982 - Ft. LIBRE [TERMINE]   Mer 28 Déc - 21:25

April 5, 1982




Y'a des jours ou tout peu vous sourire  alors que votre voisin  cumuleras emmerdes sur emmerdes. Ou encore  que votre journée commence assez bien et qu'un événement  vienne tout gâcher. Ma journée  était de ce troisième type justement. Alors qu’après avoir rencontré Fetch et cette fille au  visage familier  sans savoir réellement d'ou ma journée venait de virer au cauchemars et ça je n'en avais encore aucunes idée , il n’était pas midi.


Plus les minutes passé moins ma mémoire était présente  et Fetch profitais de l'admiration de la petite  a son égard la question se tourné, retourné dans tout les sens. L'avais je rêvé ou bien? Quelques secondes plutôt j'avais pourtant la certitude  d'avoir déjà croiser ou alors j'avais un peu forcé sur une certaine addiction a trop vouloir des artistes.  J’écoutais vaguement ce crâneur de Fetch  qui vendais étonnamment bien la vie de célébrité jusqu’à ce que la jeune Zoey se présente me répondant a moi. Suivant instinctivement tout deux Fetch comme si c’était prévu ou quelques choses comme ça .  Même si elle avait sans doute d'autres plans Fetch   passais en prio et  de même pour ma pars . J'avais rien de plus intéressant que Fetch au programme. Non détrompez vous je suis un hommes très occupé . Un manager  qui a tout de même le temps de se promenez  sur le sable de Santa Monica?  Oui . Je vous demandez aux musiciens  si ils ont le temps de décuver les lendemains de concert?  Non pas vraiment donc foutez moi la paix . J'aurais sans doute du précisé que j'étais manager ou bien. Parce qu'a sa tête elle n'avais pas l'air de me connaitre. J'aurais pu insister  " Mais si t'as forcement entendu parler de moi! Je suis Alkhel le manager qui tue les groupes a leur succès" avec un petit sourire très sérieux voir comment elle l'aurais pris.

J'aurais pu être lié a Fetch  vu que nous étions ensemble quand elle est arrivé . Un roadie peu être ?Non je suis du type sur de lui et nombriliste ça se voyais au premier coup d’œil. Un fan ? Ou un garde du corps ? Il était assez musclé, ça aurait pu. Pourtant je n’était rien de tous ça . J'étais un blondinet persuader de l'avoir déjà croiser et qui la fixer comme un taré . Je m’étais empresser de m'excuser  en lui demandant si on ne c’était pas déjà croiser.

"Je ne crois pas... En tout cas ne te vexe pas, mais je n'ai pas souvenir ! Surtout que j'étais à Seattle l'année dernière, je viens de revenir à L.A..."
Seattle pendant un an? En effet c’était peu probable et avant c’était moi qui n’était pas encore sur L.A donc ma mémoire me jouais des tours .

-Autant pour moi . J'ai du confondre.

Je devais la confondre avec une  fan des même artistes que moi croiser à quelques concerts  a la suite. Atticus lui fredonnais l'esprit ailleurs jusqu'a ce que tout a coup il revienne parmi nous avec une  phrase toute trouver a la Fetch : "- Vous me dites si je dérange, j'peux aussi aller m'enfiler deux poulettes en bikini à Santa Monica." Sur cette phrase il avais explosé de rire et un sourire amusé figeait a présent mes lèvres  . Alors qu'elle  changeai de sujet pour Seattle  la rockstar entre nous avait ouvert la bouche pour parler meteo. Seattle j'y avais jamais mis les pieds et ça me tentais pas plus que ça. D'ou on se connaissais Fetch et moi? Nul pars a pars les légendes et de la presse et lui ne me connaissais absolument pas . Il avait répondu avant moi m’évitant parler d'avantage.


Alors qu'on arrivé déjà dans le bar. Avait on déjà tout remonter ou bien avion nous user de téléportation? En tout cas nous avions atteins  un lieux assez original? Un mec typé des caraïbes nous avais déjà accueillit et  prier de poser nos petit popotin  sur des sièges exotique en ce qui devait être du bambou. 3 rhum commander par Fetch   sans même nous concerter mais c’était pas pour me plaindre. C’était limite un dieu et on accordais tout -ou presque- au dieu généralement. Alors que moi non plus je n'avais plus décrocher  un mots depuis Seattle perdu un peu ailleurs . Boire ou parler faut choisir . C'est qu'il reprendrais avec sa manière d'en revenir toujours a lui et  au fait qu'il était fantastique. On en doute pas  mec sinon tu ne serais pas aussi connu même  après autant de temps sans apparitions.

-Dis moi l'ami tu as déjà  un manager pour signer ton prochain succès? Parce que j'en serais ravis.

Alors que je souris en buvant une nouvelle gorgé. J'avais dis ça sur le ton de la rigolade mais sait on jamais aurais peu etre une chance. La proposition tenais aussi pour Zoey je lui sourit et levant mon verre pour trinquer.

© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoey Dandeth


Messages : 183
Date d'inscription : 29/07/2016
Age du personnage : 20

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Hyperactive, grande gamine, et petite !
Song:


MessageSujet: Re: April 5, 1982 - Ft. LIBRE [TERMINE]   Ven 30 Déc - 22:40



April 5, 1982
ft. Libre


Mais qu’est ce que c’était que cet endroit ? Moi qui était habituée des bars à bières et des endroits clos, c’était peut être la première fois que je mettais les pieds dans un truc pareil. Atticus était-il particulièrement adepte de ces restau’ de plage ?

-Autant pour moi . J'ai du confondre.

Azalon avait eu la mine assez songeuse depuis tout à l’heure. Quelque chose le froissait ? Quoi qu’il en fût, nous étions de toute évidence arrivés à destination, les grains de sable laissant place pour une espèce de sol mixé entre du béton et du bambou. J’avais du mal à me décider entre le kitch et l’originalité.
Je tirais une chaise à mon niveau, avant de m’assoir dessus, observant les garçons faire de même. Fetch commanda illico pour nous trois, sans même nous concerter. Et ça m’était un peu égal de toute manière, et j’aimais bien le Rhum.


- Seattle? On peut pas dire qu'ils ont le même temps que nous...


Non, ça c’était clair ! En même temps, la ville était presque dans l’Alaska, à quelques kilomètres près. J’exagérais à peine.

« Ouais, mais j’y suis pas allée pour la météo. Et de toute manière, du moment qu’ils avaient de quoi protéger les amplis, c’était rarement un problème ! »
Lui répondis-je en repensant à ces concerts qu’on avait fait en plein air. Heureusement que c’était en plein été. Mais dans tous les cas, de toute manière on bougeait tellement dans tous les sens que c’était difficile de ne pas finir aussi trempé que les spectateurs (qui eux bien sûr, étaient restés sous la pluie).

Nos verres venaient d’arriver sur la table. Je pris le mien, et imitait Azalon, le verre en l’air pour trinquer. Je rendis son sourire, tout en portant mon Rhum à mes lèvres.

La réponse que me donna Atticus m’étonnait un peu. Ainsi, les deux comparses ne se connaissaient pas ? Pas du tout ? C’était assez dingue, par ce qu’ils semblaient converser comme si ils se connaissaient depuis un bail. C’était peut être cet étrange personnages aux cheveux en bataille qui faisait qu’on se sentait direct à l’aise avec lui ?

-Dis moi l'ami tu as déjà un manager pour signer ton prochain succès? Parce que j'en serais ravis.

Azalon avait tout de suite relevé la conversation, avant que celle-ci meure bêtement, laissant un blanc assez gênant. Quoique de toute manière, avec Fetch, pas sûr qu’on ait trop le temps de laisser des blancs dans la conversation.

Alors comme ça il était manager ?! Ça alors ! Ni un fan, ni un garde du corps, mais bel et bien un manager. C’était impressionnant, ces types étaient toujours assez bourrés de thune. Après, c’était au choix de l’arrogance ou de la vantardise couplé à de l’exubérance. Mais ça n’avais pas du tout l’air d’être son cas.


« Un manager ?! Ça alors !! Tu as déjà des groupes sous le coude ? »
Lui demandais-je oubliant le tact. C'était une vraie question, j'étais réellement curieuse de savoir. « J’ai jamais connu plus sympa que celui qu’on a eu, l’année dernière ! » Dis-je, juste comme ça en ajoutant un clin d’œil.

C’est vrai que celui qu’on avait eu à Seattle était une vraie crème. Un peu vieux, mais adorable. A vrai dire, j’étais presque un peu triste de m’être barrée sans rien dire de là bas sans l’avertir. Mais tant pis, ce qui est fait est fait.



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: April 5, 1982 - Ft. LIBRE [TERMINE]   Mar 24 Jan - 22:06

April 5, 1982


C'est moi où cette gueule d'Aryen venait de m'appeler "l'ami"? Putain j'en avais connu des couillus dans ma carrière mais celui là avait les baloches plus grosses que celles d'un taureau en rut. Je me mis à le regarder, relevant mes lunettes de soleil pour le détailler entièrement.

- Nous sommes amis? Ah. Oui, j'ai quelqu'un pour mon prochain titre. Et pour tous les suivants d'ailleurs, je suis sûr que ça ferait enrager Ryan dans sa tour d'ivoire d'ailleurs. Un milliardaire qui voue une haine pour les gens de mon "espèce". Enfin j'avais cru lire ça dans Times Magazine.

Peut-être qu'il connaissait ce type, c'était le patron de Los Angeles et l'un des patrons de Wall Street. Un mec tellement friqué qu'il aurait pu acheter l'Afrique pour en faire le pays le plus développé du monde et ce en 20 ans seulement. Enfin c'était les rumeurs sur le Loup.
Il sembla légèrement gêné le blondinet puis souriant largement, je les regardaient tour à tour.


- Dites moi pauvres diables, que faites vous dans la vie pour vous paumer ici?

Paumé, tout était relatif, y'avait pire mais bon. Je finissais mon verre, signalant le barman pour qu'il réserve tout le monde, même si les verres à côté de moi n'étaient pas fini. Je fis un râle de plaisir tout en attendant le second et puis choppant une cacahuète sur le bar dans le petit bol miteux j'ajoutai.

- Vous savez quoi? D'ici quelques mois je risque de faire un concert marquant le début d'une tournée, bref. J'vais vous offrir des billets première place tiens. Me tournant vers la jeune femme Comment tu as dis que tu t'appelais déjà?

Un excès de générosité venait de s'offrir un moi, je ne m'étais alors pas demandé s'il était en fait tous membre de la mafia de Mickey Cohen ou pas. Probablement car Cohen était mort dans les années 60. En fait, sauf le Fisc, je risquais pas grand chose. Il était à présent temps que je regarde le blond que j'avais délaissé en faveur du rhum et de la demoiselle.

- Tu manques de client c'est ça? J'peux p'être signer un seul album avec toi, histoire de te lancer mais pas maintenant. Ou alors tu t'associe avec ma manageuse. Enfin bref les possibilités sont multiples. Si Maria est d'accord.
© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Azalon Alkhel


Messages : 62
Date d'inscription : 28/07/2016
Age du personnage : 24

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: April 5, 1982 - Ft. LIBRE [TERMINE]   Dim 29 Jan - 19:54

April 5, 1982




Le genre bar a baba cool les doigts de pieds en éventails c’était vraiment les lieux que j'aimais pas. Visiblement la jeune femme n’était pas  plus dans son élément alors qu'Atticus lui était comme un poisson dans l'eau.  Faut croire que la célébrité  monte vite a la tête et y reste  a moins que ce type ai juste deux fils qui se touches . Cette fille avait vraiment un quelques chose qui me faisait croire   qu'on s’était déjà croisé. Et pourtant non alors je m'excuser encore un peu dans mes pensés? La météo encore et toujours sur Seattle. Comparé a LA c’était l'Alaska à certaines périodes. Alors les musiciens  tant qu'ils peuvent jouer on se fiche pas mal de la météo elle avait dis ça ou un truc dans le genre .

"Gesundheit!*" Alors que nos verres trinquer mon allemand niveau  3eme refit surface  avant que chacun entame son verre. J'avais beau être un illustre inconnu auprès d'Atticus comme le  confirma ce dernier j'avais pour seul talent la paroles.Enfin ça c’était en général parce que la j’étais as du tout moi même face à ce presque dieu  qu’étais Atticus Fetch. Je rebondis assez rapidement sur un autres sujet . Le prochain tube  de monsieur. Allait il se la couler douce  jusqu'a  l'overdose ou   envisageait il un mega come back?. Non mais c’était quoi ça ? L'ami? j'avais fais quoi au juste ? Atticus n’étais pas  de ceux qu'on pouvait appeler "l'ami " pour se le mettre dans la poche. Mais bon avec lui j'vais rien a perdre et tout a miser. Zoey parut étonnée et s’intéressa très rapidement a moi. Presser de savoir  si j'avais des groupe. J'avais des thunes on dirais pas mais j'en avait issus de contrats de mes anciens groupe. La jeune femme  parla brièvement de son manager de Seattle. Un chic type tant mieux c'est génial d'avoir un bon manager sympas.  Quand a Atticus qui devais sans doute m'insulté  d'aryen entre autres, un blond au yeux bleu  plutot pas mal  , la race parfaite aryenne tout ça repasse tes livres d'histoires. Ce n’était pas le premier ni le dernier qui en penserais pas moins de moi.  Il retirais   ses lunettes noir et me dévisageait .

Son prochain titre il avait déjà un manager et pour les suivants aussi  . Ça ferais enrager un certain Ryan. Je ne prêtais pas plus attention que ça à son histoire.  Ryan ? Inconnu au bataillon ou ma mémoire -et le rhum - me faisait défauts. Pauvres Diable  débarqué a LA . Et sur les plages.

- Hasard de circonstance .

Je recommandais un verre bu bien trop vite . Surpasser par Fetch qui recommandais tranquillement. Tant mieux tant qu'il payer sa tournée ni Zoey ni moi allions le contredire. Cul sec.  2  cacahuètes et il reparlais  de lui. C’était Atticus  et il ne serais pas le grand Atticus Fetch sans ça. Ils nous invitais carrément a son prochains show en VIP. Il n'y a qu'un imbécile pour refuser. Et je n'en étais pas un.

Soudainement on repassé a moi? Je sourit a la question clientèle et  répondais avec quelques minutes de retards a la jeune guitariste. Je prenais mon temps et  le manque de clients  ne me faisait pas peur. L'immense égocentrique à ma gauche me proposer de signer avec lui pour  un album ou m'associer associer avec son manager. Je réprimais un petit rire.


-Ne le prends pas mal mais je suis venus vers toi  en fan pas en manager. Je n'aurais rien a t'apporter!

Maria? Il était donc sous contrat avec Maria Watson? Encore un.  Dernièrement elle avait beaucoup d'artiste qui m’intéressais . Je griffonnais  un numero  sur une serviette avant de la tendre a Zoey en souriant.

-Préviens moi quand je pourrais t'entendre jouer!


* Gesundheit =" Santé "
© Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Atticus Fetch
Invité



MessageSujet: Re: April 5, 1982 - Ft. LIBRE [TERMINE]   Mer 15 Mar - 18:07

April 5, 1982


Ok, maintenant que j'avais plus d'alcool dans le bide que de cacahuètes je pris une pause pour absorber tout cet alcool sinon j'allais encore finir bourré à midi alors qu'on déjeunait ensemble Alexie et moi. Je vis un mouchoir ensanglanté à l'encre noir d'un numéro de téléphone. Je pris celui-ci en soufflant

- Ok, plus que le tiens Inconnue et on va pouvoir organiser

Je venais de descendre sur l'echelle de la politesse à -541, chic j'avais battu mon record de 20 niveaux. reprenant quelques 'cahuètes je me mit à de nouveau regarder l'Aryen. Je me frotta la barbe, prit quelques poignées encore.

- Mon garçon, j'ai dis peut-être. Et c'est toi qui a eu le culot de demander. Estime toi heureux qu'Atticus Fetch t'ai invité en VIP à son show alors qu'il ne te connait... Pas.

Cela devrait le calmer. En fait, je l'espérais mais je me doutais de l’éventualité d'un refus. Je pris le numéro de la jeune demoiselle qui venait d'écrire entre temps, déposa une liasse de billet bien trop onéreuse par rapport à la consommation et me leva.

- Mes chers enfants, je dois vous laisser. Je vous appelle dans le mois entre deux répétitions.
© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: April 5, 1982 - Ft. LIBRE [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

April 5, 1982 - Ft. LIBRE [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lè yo touye ti kochon kreyòl yo, yo fini ak klass peyizan yo.
» Comme une ombre dans la foule... [libre] [TERMINE]
» >> Qui aime la choucroute ? LIBRE. TERMINE
» Pagaille et petite bagarre [RP libre - TERMINE]
» Retour de l'Autre Monde [Faudar Adroared, Libre] [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Santa Monica :: Plage-