AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeMer 24 Aoû - 16:51



B&G Show Atticus & les Tacos
ft. Atticus Fetch


Il n'était pas loin de dix-sept heures quand la régie alluma le plateau de l'émission. Si le décor était surtout fait de carton-platre surplombé d'un grand écran qui montrait une vue panoramique de Los Angeles, il y avait tout de même quelques éléments qui était, eux, bien réels comme les escaliers qui menaient à cette espèce de pièce adjacente , face au public, qui pouvait servir aux performances des chanteurs ou encore à faire des mini sktechs avec les invités. Au centre du plateau, une table basse séparait deux fauteuils très confortable. Un vase aux jasmins -les fleurs préféré d'Alexie- était posé sur cette même table qui allait bientôt avoir une multitude de gâteaux et boissons. L'odeur des fleurs embaumait une grande partie du plateau, ce qui rendait l'atmosphère paisible.

Oh des Tacos! avait déclaré avec surprise Alexie en arrivant sur le plateau suivit de sa maquilleuse et sa coiffeuse. Elle n'était pas encore tout à fait prête malgré que l'émission commence dans trente minutes, sans doute y avait-il déjà des gens devant leurs postes de télévision qui attendaient que le show commence, mais tout n'était pas encore prêt. Quoi qu'il en soit, la jeune femme avait sentit depuis a loge la bonne odeur des Tacos livré il y a à peine dix minutes, encore fumant et sans attendre qu'ils ne refroidissent, la jeune femme en prit un et s'installa dans son fauteuil pour le dévoré. Elle adirait ça, c'était son péché mignon alors en avoir ici, c'était un miracle.

Je crois être prête, merci les filles avait-elle rétorqué après avoir avalé son dernier morceaux de nourriture, ces mots fit arrêté alors la dispute qui était entrain de se déroulé sur le plateau pour savoir qui de la maquilleuse ou la coiffeuse allait continuer en premier de préparé la présentatrice. Elle n'aimait pas être trop maquillée contrairement à son employée qui l'a voulait toujours avec un kilo de fard à paupière sur elle. Alors que le public arrivait, la jeune femme s'était posté devant l'entrée avec le plateau de Tacos en hurlant telle une marchande "qui veut mes Tacos, ils sont gratuit!"

Excusez-moi, mais où sont les Tacos de monsieur Fetch? demanda alors une roadie en charge de l'invité. Se retournant, honteuse et embêtée, Alexie regarda la jeune femme. Heum...Oups? Avait été les seuls mots qui avaient pu sortir de sa bouche sous le rire du public. C'était une atmosphère comme celle-là qui règnait sur le plateau de Burt&Greatfield Show.

C'est alors qu'il arriva sous les cris du public -et surtout des jeunes femmes- l'invité du jour. Il avait une prestance incroyable et un charisme fou. Alexie 'avait jamais rencontré Atticus Fetch mais c'était le souhait de son défunt mari de l'invité dans son émission. La production lui avait envoyé une invitation il y a quelques années de cela mais il venait d'y répondre, il y a une semaine. Alexie était impressionée par cet homme. Elle avait déjà lu beaucoup de choses sur lui, des choses qui casait son image, et là, elle s'en fichait de se que les autres disait. Elle était scotché par cet homme qui vint s'asseoir en face d'elle, sur le fauteuil. Je vous payerais des Tacos après l'émission. avait-elle bredouillé telle une petite fille ayant fait des betises.

5.4.3.2.1. Direct!


Bonjour à tous et bienvenu sur Burt and Greatfield Show! J'espère que vous allez passer une bonne soirée avec nous car ce soir, nous acceuillons un invité de marque. Le chanteur mais surtout le tombeur de ses dames, j'ai nommé Atticus Fetch!

Les applaudissement envahirent le plateau alors qu'Alexie ne pouvait décroché son regard de l'homme ainsi que son sourire rayonnant. Avant toute chose, désirez-vous à boire ou à manger? Du moins, autre chose que les Tacos que je viens de dévoré et qui étaient, en fait, pour vous! Ses joues rosirent alors qu'un technicien arrivait avec de la nourriture et des boissons telles que des bières et autre boissons non alcolisées. Celui-ci était déguisé en Atticus et sous le rire du public, faisait une tête à dormir dehors. Je vous présente Atticu Fech, votre sosie officiel dans l'émission. Merci Jerry, tu peux retourné à la caméra.

Alexie reprit son sérieux, croisa les jambes et l'interview pu commencée. Alors Atticus, pourquoi avoir attendu si longtmps avant d'avoir accepté notre invitation. Car, il faut savoir cher téléseptateur, que nous attendions le chanteur depuis plus de six ans!
@ Billy Lighter


Dernière édition par Alexie T. Greatfield le Lun 21 Nov - 19:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeMer 24 Aoû - 18:12

Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos


*bipbipbipbip* *bipbipbipbip* *bipbip... BAF* TA GUEULES PUTAIN!

C'est à peut près la première chose qui m'est venu à l'esprit lorsque j'éclata contre le mur le réveil. Woody avait eu la délicieuse idée de m'en mettre un pour évité de se prendre une droite en me réveillant, et m'évité aussi d'être en retard. Je vais pas la faire cocolapin dans Alice aux Pays des Merveilles, mais vous voyez l'genre. Je m'étais réveillé tôt ce matin pour être prêt à l'heure. En effet c'était vers 17h que je sortais du lit après avoir somnoler encore quelques minutes et nu comme un ver, je me dirigeais vers la salle de bain. Une bonne douche pour lavé mes cheveux -surtout eux- et me réveiller n'était pas un luxe. J'avais pour une fois, juste la gueule dans le cul.

La veille je n'avais que très peu bu et ce pour le rendez-vous de ce soir. La tête bien installée contre la paroi de la douche, j'ouvrais l'eau les yeux clos et...


- BORDEL DE MERDE ELLE EST GELÉE!

Bah oui mon con, faut pas foncer tête baissée dans la douche, ça pardonne pas même dans la ville la plus chaude de la côte Ouest. J'attendais encore un peu alors que la musique que j'allais jouer ce soir était dans ma tête. Comme un collégien, je révisais ma leçon pour être certain de ne pas me foirer. Mais non, tout était bon pour la première fois et ce depuis la soirée monumentale avec Howard. En fait c'est surtout Maria qui m'avait incitée à dire oui. Elle disait que ce serait une bonne chose pour les affaires et pour préparer cet album de 16 chanson.
Elle était mon agent donc elle avait probablement raison. Quoi qu'il en soit Woody vint me sortir de la douche au moment de partir soit une heure plus tard. Maria m'avait appelé quelques minutes avant le départ pour confirmer que j'y allais, demander une énième fois si je voulais qu'elle vienne. Une crème cette fille là, Howard avait une sacrée chance d'ailleurs.

Ce soir là, je portais une veste de cuir à large ouverture au niveau du torse, lui même habillé uniquement d'un pendentif en malachite tenue par une sorte de corde ainsi qu'un pantalon noir et une paire de botte. Le tout laissant bien paraître que malgré mon régime alimentaire, je gardais la forme. Ma solution minceur? 10L de whisky et 1Kg de coke par jour.
Mais pas aujourd'hui. Non loin des studios je regardais le ciel à travers la fenêtre de ma limousine et un Boeing passa. Je souri.

Lorsque la voiture s'engagea dans l'allée menant à l'entrée de la production, une foule immense venant acclamée leur Rockstar était là. Je sortis donc, brandissant mes bras, mon sourire charmeur à tous et toutes. Je me faisais littéralement défoncer les yeux à coup de flash mais je continuais à avancer vers les locos de l’émission. Putain de merde, j'étais plus du tout habitué à me faire mitrailler la gueule.
Une fois à l'intérieur, j'avais les yeux un peu rouge, on m'offrit un mouchoir, je le prit, et dit.


- J'espère que vous avez des Tacos, j'ai une furieuse envie de Tacos.
- On va vous chercher ça Monsieur Fetch... Pendant que j'y suis, vous pouvez pas me signer un autographe?
- J'imagine que c'est toujours mieux que les 3$ de Tacos que j'payerais pas. Où?
- Où vous voulez! Oups pardon... Sur mon bras.
- Euh... Ok...


Et donc je signais au feutre indélébile sur son bras "Atticus Fetch est passé par là" non pas que je voulais foutre la merde dans un possible couple mais sur le bras putain. Va prendre une douche et t'as plus rien.
De toutes manières ce n'était pas mon problème, je montais les étages par l'ascenseur où un connard me dictait quoi faire. Comme si j'avais jamais été sur un plateau putain.
Arrivé dans les coulisses, on me remit un peu de eye-liner car il tirait visiblement un peu la gueule et là...

J'entrais sur le plateau assez confiant dans une ovation fidèle, je m'inclinais un peu devant ce publique qui m'avait manqué bien qu'ils étaient là aussi et surtout pour la... WHOW jolie présentatrice... Ce n'était pas une femme ordinaire, elle n'avait même rien d'ordinaire, elle avait un très beau sourire, elle faisait naturelle et non pas toute refaire de partout et surtout, SURTOUT, elle n'était pas trop maquillée. Elle dégageait une fraîcheur et une légère odeur mexicaine cachée sous un parfum de luxe. Bon, d'après ce que j'avais compris j'pouvais dire au revoir à mes tacos. Dommage.


- Je vous payerais des Tacos après l'émission.
- Je ne saurais refuser.


Un sourire sincère naquit sur mes lèvres alors que je prenais l'une de ses mains pour y appliquer mes lèvres.

- [...]Le chanteur mais surtout le tombeur de ses dames, j'ai nommé Atticus Fetch!

- Bonsoir Alexie! Je me contenterais de boire vos paroles.

Mais visiblement fallait quand même boire vu que mon sosie était là pour nous servir. J'en riais quelque peu, dans ta gueule Woody.

- J'espère qu'ils étaient bons au moins ces tacos!

Puis le calme revint lorsque Jerry retourna à son poste. La question qui fâche venait d'être posée. Je pris une légère inspiration puis répondit.

- La première année où vous m'avez inviter c'était Mark Jacobs le responsable de la production et lui et moi n'étions pas en bon terme. Toutes les années après où vous avez relancée, j'avais pas le temps et enfin ces trois dernières années furent pour moi un calvaire. Début 79 j'ai perdu mon père, l'inspiration et l'envie de vivre... Et je sors à peine de cette phase compliquée.
© Billy Lighter


Dernière édition par Atticus Fetch le Ven 26 Aoû - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeJeu 25 Aoû - 8:39



B&G Show Atticus & les Tacos
ft. Atticus Fetch


Atticus Fetch s'était donc assis en face d'Alexie qui, elle, le regardais avec de grands yeux scintillant, elle était toujours autant impressionné, même après qu'il lui ai dit maladroitement qu'il acceptait qu'elle lui paie de nouveaux tacos -puis ce qu'elle avait tout manger avant même qu'ils n'arrivent à la loge du chanteur-.

Il avait l'air d'être un personnage haut en couleur, mais Alexie était certaine qu'il saurait se tenir durant l'émission, son baise main montrait de lui qu'il était sans doute charmeur et qu'Alexie allait devoir faire attention Elle ne voulait pas se faire prendre au piège après l'émission par un charmeur qui ne voudrait plus d'elle après une nuit, elle en avait fini avec ce type de gars deux ans auparavant.

Alors que Jerry se ramenait déguisé, le chanteur avait demander sur le ton de la rigolade si les tacos avaient été bon, la jeune femme se mit à rire doucement. "Oui ils étaient délicieux!" quelqu'un dans le public avait acquisé, e nayant prit quand Alexie avait été à l'entrée en proposer.

L'émission avait donc commencé, le sérieux avait à peu près repris le monopole sur le plateau, si bien que quand Atticus avait parler de sa mauvaise passade -outre le fait que ça rappela à Alexie sa mauvaise passade aussi-, un silence reconnaisant avait prit possession de la pièce. "Il y a une citation que j'aime beaucoup qui dit que "parfois, il faut savoir tomber avant de pouvoir voler" c'est ce qui vous est arrivé du coup. Vous voliez parfaitement, puis vous êtes tombé pour revenir plus fort que jamais. Vous êtes un phoenix!" La jeune femme prit sa tasse de thé posée sur la table en veillant à bien caresser un pétale de jasmin, comme pour se rapeler de son mari. Elle en but une gorgée avant de sourire un peu.

"Et puis, tout le monde était en mauvais terme avec Mark Jacobs, ce mec matait les nanas dans les loges, après l'émission, entrain de se déshabillé, il est vite partit en courant quand on l'a sû!" Posant sa tasse, elle regarda à nouveau Atticus, elle n'arrivait pas à le cerné et pourtant, elle avait l'impression d'avoir compris qui il était, c'était très étrange. "Durant cette dépression -on va appeler ça comme ça- vous avez écrit tout de même des chansons? Ou c'est en reprenant du poil de la bête que tout est venu? "

Quelques photos du chanteur à l'époque de sa gloire passait sur l'écran en fond, Alexie en regardait quelques unes de temps en temps en souriant. "Et qu'est ce qui vous à fait faire le déclic? A partir de quoi, de qui, comment, vous vous êtes dit "Je veux remonter sur scène"?"


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeJeu 25 Aoû - 16:43

Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos


Le sérieux de la jeune femme avait intrigué la Rockstar de 40 ans. Car oui, tant qu'on avait pas 50 piges, on était jeune. Et c'est difficilement que je quittai mon panorama aux charmes vénusiens pour regarder mon public d'un sourire sincère, je scrutai de mes émeraudes les têtes des gens présents et je voyais à ma grande surprises autant de jeunes que de vieux que personnes n'entrant pas dans cette catégorie mais ayant moins de 50 ans.

J'avais une idée encore imprécise de ce que je voyais avec Alexie. Elle était une femme encore jeune, d'un charme à en faire tomber tous les apollons de Delphes et n'avait pas sa pareille. Elle n'avait rien non plus d'une cruche ou d'une gourdasse. En fait elle était tout ce qui nécessitait le bonheur d'un homme avec des attentes. C'était d'ailleurs étrange qu'elle soit encore seule mais ce devait être un choix de sa part.

Lorsqu'elle vint à parler de cette citation qu'elle aimait beaucoup, je ne pu retenir un sourire avant de répondre à mon tour.


- Il y a une personne qui disait un jour qu'une chute sans fin dans une nuit sans fond, Voilà l'enfer. Et elle avait raison. Je ne suis pas particulièrement croyant mais cet enfer je n'en ai plus la force. Que vaux une vie si vous ne la vivez pas complètement? Pourquoi se faire du bien avec des plaisirs éphémère dissimulant le vrai plaisir qu'est... Vivre! Ecrire... Composer et chanter.
Je suis un Phoenix oui, et je vous promet que j'écrirais une chanson portant ce titre!


Sans que je sache réellement pourquoi, un bruit de compassion se fit entendre dans tout le studio puis des applaudissements suite à cette annonce entièrement informelle. Et merde, fallait à présent trouver une idée de musique avec Phoenix. Mais bien vite, la réalité nous rattrapa tous et je pense sans me tromper que tout le monde rit à la remarque sur ce Jacobs. Moi y comprit.

- Non, vraiment pas. Je n'ai pas touché une seul fois mes instruments depuis ce dernier concert au Bowl en 79. Même mon studio d'enregistrement personne doit être dans un état... Enfin, il est en train d'être réparer là, avec le temps la mousse acoustique était en train de tomber en poussière! Et réparer 90m² de studio, ça prend un petit peu de temps.

Je souris doucement, prenant une gorgée d'eau en posant ma jambe sur l'autre, regardant dans les yeux mon interlocutrice.

- Un très très très grand ami à moi. Howard Stone que beaucoup de ses dames connaissent -et ses messieurs, je ne juge pas-. Des cries de joie comme pour acclamer Howard se faisaient aussi entendre, j'en ris un peu avant de poursuivre. Un soir il est venu chez moi, c'était le premier du mois donc il y a quelques temps à présent et il m'a dit clairement que je devais me bouger le cul. Bon, comme tous les premiers c'était la fête et d'un coup j'ai eu l'inspiration. On a fait installer une batterie et on s'est fait un buff improvisé. C'est à ce moment précis que j'ai compris.

© Billy Lighter


Dernière édition par Atticus Fetch le Ven 26 Aoû - 23:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeJeu 25 Aoû - 18:44



B&G Show Atticus & les Tacos
ft. Atticus Fetch


Atticus avait dû passer par un passage à vide, cela s'entendait et pourtant, il avait l'air complètement taré et croquer la vie à pleine dent, c'était peut-être un des modèle qu'Alexie devait suivre, du moins, en le voyant comme ça. Elle se mit à sourire en le regardant. "C'est vrai que nous avons tous un échapatoire au bout d'un moment. Vous, la musique vous à fait vous reprendre un main, il ne faut pas hésitez, pour les gens qui sont dans la situation qu'à été Atticus, à en parler autour de vous et à trouver quelque chose fasse  jaillir en vous la flemme du bonheur, la bulle d'oxygène qui vous fera vous lever chaque matin avec le sourire aux lèvres." Puis il indiqua qu'il ferait une chanson appeler Phoenix, elle se mit à rire "Je suis sûre que cela sera un tube et ma chanson préféré" Dit elle en riant et avec un clin d'oeil

La présentatrice savait de quoi elle parlait, elle même avait été pendant deux ans proie au noir et à la dépression, elle avait retrouvé le sourire grâce à Daniele et Howard ainsi qu'à l'émission qu'elle était entrain de présenté. Elle avait l'impression que c'était un gros point commun qu'ils avaient lui et elle mais elle n'allait pas parler de sa vie, parce que le public voulait voir Atticus et non pas Alexie Greatfield.

Et justement, le public pouvait se régaler des paroles que disait le chanteur tandis que la présentatrice buvait ses paroles. Il indiqua qu'il n'avait pas toucher un instrument depuis 79, et que son studio était à refaire de font en comble. "Je suis certaine que vous vite vous remettre dans le bain." ENfin, j'espérais pour lui, parce que ce n'était peut-être pas facile de revenir dans la réalité, de reprend là où on s'était arrêter. Pour Alexie, c'était différent, elle vait changer de carrière d'un coup et avait dû tout apprendre.

Il indiqua ensuite que c'était grâce à Howard qu'il avait repris ses esprit et elle ne pu s'empêcher d'avoir un sourire. "Il est surtout connue des filles notre Howard International!" Dit-elle en riant. "Et donc c'est après cette improvisation que vous avez compris que la musique vous sauverais... Et donc vous êtes ensuite aller voir Maria Watson pour un manager, pourquoi l'avoir choisis elle et pas Daniele Ricci dont, m'a-t-on dit, vous êtes très proches?"


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeVen 26 Aoû - 9:37

Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos


La... Quoi? La flemme du bonheur? Ah bah oui d'accord. J'avais un peu eu du mal avec la phrase et me la refaisant plusieurs fois dans la tête comme si de rien n'était je souriais doucement. Alexie avait l'air de connaître le sujet et je dois dire que ça m'aidait. Je crois que si j'avais pu partager ma douleur avec une personne qui le comprenait bien, et pas un de ces psy de mes deux qui te facture 3000$ la consultation pour te dire "oui. Ah oui. D'accord oui." Même les putes coûtent moins chères et disent avec plus enthousiasme ce fameux "oui".

- Je crois qu'on peut toucher le fond facilement mais ne jamais perdre à l'idée qu'on est doué pour une chose et que cette chose peut être le salue. Notre rivage et notre bouée. Dès lors qu'on a encore de l'espoir sur quelque chose, les passages à vide ne seront que temporaires.

Comme pour ce qu'avait dit Alexie, il eu une tonnerre d'applaudissement sur mes propos. Putain ils étaient réglés pour applaudir dès qu'on disait quelque chose? Si je disais "ta gueule" ça applaudissait aussi? Mais je me mit à rire. Puis regardant le clin d'oeil d'Alexie je souris avant de lui répondre.

- Tant que votre chanson préféré est une des miennes, ça va!

Ce sourire était franc. Pour une fois que j'étais pas obligé de faire l'hypocrite.
La question d'Alexie me fit réfléchir. Pourquoi Maria plus qu'un autre ou qu'une autre. C'était certainement pas parce qu'elle était une très belle femme car si tel était le cas, j'aurais été assuré de me prendre une droite par Howard à cause de mes yeux. Alors pourquoi diable?


- Daniele est sans conteste le meilleur agent des Etats-Unis -et de Rome-. Et je défi n'importe quel péquenaud de Broadway de savoir mieux allier grâce, luxe et travail que lui. C'est un italien au fort caractère capable de vous faire passer de garçon d'écurie à numéro un des bacs pendant 1 an.
Je crois qu'il m'en veut énormément pour lui avoir "arraché" Maria. C'est justifié.

Maintenant pourquoi Maria? Parce qu'elle est toute nouvelle. Et que je crois aux nouveaux talents. En 66 Lorsque Jimmy Page me découvrit dans le Saloon's Tavern d'un coin paumé de L.A, il a pas vu un jeune qui essayait de se faire du blé avec sa Les Paul et sa voix. Il a vu un jeune talent et je ne serait probablement pas le meilleur sans lui. J'ai besoin de Maria autant qu'elle a besoin de moi.

© Billy Lighter


Dernière édition par Atticus Fetch le Ven 26 Aoû - 23:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeVen 26 Aoû - 17:49



B&G Show Atticus & les Tacos
ft. Atticus Fetch


Atticus avait tout à faire raison et sous ses airs de grand fêtard -il le portait sur son visage- il y avait quelqu'un qui avait souffert, qui avait eu une passade auss noire que la mienne, sans doute même pire et qui avait durée encore plus longtemps. Il était sage dans ses paroles alors que je buvais un peu de boisson.

"Est ce que ce message peut être adresser à tous ces gens qui, en ce moment, sont dans ce trou sans fond?"

Il m'avait ensuite dit que si ma chanson préféré était l'une de siennes, je me mis à rire un peu "Et si ce n'est pas le cas?" avais-je dis d'un air taquin. C'était ma nature de l'être et je montrais cette partie de moi seulement quand j'étais à l'aise avec la personne en face de moi. Il fallait croire que ce grand chevelu me décontractait.

Il avait ensuite répondu à ma question tout en parlant de Daniele Ricci, j'avais eu un petit sourire quand il parlait de l'italien. "Oui Ricci est sans conteste un très bon manager. Et malgré ce qu'il montre aux gens, c'est un homme très bien." Il m'avait beaucoup aider dans mon histoire personnel mais peu de personne ne le savait.

Puis il continua de parler, cette fois-ci de Maria Watson. "C'est vrai qu'en plus, ayant été la secrétaire de Ricci, elle a pu apprendre beaucoup à ses côté durant dix ans il me semble." Je continuais de regarder Atticus. " Est ce que vous vous sentez être un "petit nouveau" dans le domaine? Je veux dire par là, vous avez quitter la scène il y a un petit moment, la musique à peut-être un peu changer et , en plus, vous avez prit un nouveau manager que personne connait, du coup, c'est comme si vous repartiez de zéro quelque part..." Même si les fans seraient au rendez-vous, il était clair que c'était un renouveau pour lui. Je ne doutais cependant pas de son succès!

"Bon, il est vrai que vous n'êtes pas un incconu dans le milieu de la musique, d'ailleurs, on a un cadeau pour vous, on l'a reçut ce matin dans nos locaux." Jerry revint alors avec un disque doouble de platine pour un de ses albums. "Votre dernier album à dépassé la barre des quatre million de vente la semaine dernière! Félicitation!" Le cris du public, la joie dans les regards, j'étais heureuse pouvoir lui donner moi-même cette récompense après toutes ses années sans l'avoir vue.

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeVen 26 Aoû - 23:53

Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos


J'avais jamais autant souris qu'à cette émission, et c'était en partie grâce à Alexie, mais également à mon Père qui avait été l'origine d'une dépression suivit d'une renaissance, faisant de moi l'homme que j'étais.
Même de sa tombe, mon père continuait à m'apprendre des choses et c'était là son héritage. J'étais fier de qui j'étais et de ce que j'avais fais. Sauf cette histoire avec la poule et la merde de chien mais bon, y'avait prescription j'étais bourré.

- Bien sûr que ce message est pour tous ceux et celle qui se sentent concernés. Il est pour vous Alexie, pour Howard, pour mon père, pour tout le monde. Je ne dis pas que vous ou Howard êtes au fond du trou. Mon père dans un sens, on est obligé de dire que si. Un rire gêné de la salle se fit entendre, bientôt calmé par mon propre rire. Je dis qu'il est pour tout le monde, comme un témoignage et qu'il faut, le jour où ça nous arrive, se souvenir de ce que j'ai dis, ça vous évite de perdre 3 ans et des millions de dollars en conneries.

Un autre rire se fit entendre, la gêne n'était plus maintenant que le public avait comprit, tout comme Alexie, que je n'avais aucun problème de parler de ça. Je n'avais pas relevé les propos de la présentatrice sur Daniele, merde à la fin, il aurait eu les chevilles encore plus gonflées à cause de ça. Puis sa question sur comment je pouvais sentir cette renaissance était intrigante, à l'image de la présentatrice, et il me fallut bien quelques longues secondes de silence pour trouver une réponse. Ainsi que quelques gorgée de flotte.

- Ne sommes nous pas tous novices dans ce que nous faisons? Si demain les techniques changent, dans l'audiovisuel, vous devrez revoir votre métier. La musique est un art, et un art qui ne vieillit jamais. Sauf Ram Jam mais ça c'est une autre histoire.
Je ne suis pas un novice. Déjà parce que j'ai 40 balais, aucun mariage en vue, aucun enfant non plus. Et aussi, parce que je fais le rock que les gens écoutaient en 66 et ce rock, il est toujours écouté. La seule chose qui change c'est dans la pureté du son qui s'améliore toujours mais c'est pas mon domaine. Je me place devant le micro, je met mon casque, prend ma guitare et voilà. C'est mon autoroute de l'enfer.

Bien sûr je repars évidemment à zéro et vous savez... C'est comme écouter Jésus Christ éjaculer dans la bouche de l'ange Gabriel. Merveilleux.


La salle éclata de rire après une seconde de silence, moi aussi, un peu moins, plus amusé par les rires qui furent entendu. Je regardais la présentatrice avec un sourire des plus déconcertant, riant en voyant qu'elle avait du mal à garder son sérieux. J'imaginais déjà dans sa tête "putain il va pas être simple lui".

Une fois le calme revenu, les quelques indignations lancées de la part de faux culs bénis qui venaient malgré tout à ce genre d'émission sans foi ni loi, c'était déjà la séance Cadeaux richous. Mon sosie magnifiquement réussi à en faire mouiller Madame Tussaud aux musées cireux, dans lesquels je figurais en bonne place, apporta un bon gros paquet emballé rapidement.


- J'ai pas loupé Noel là? On est en Decembre ou en Avril? Je sais jamais avec les températures ici.

Nouveaux rires du public, de moi et de toute la régie puis je déballais enfin ce paquet et SURPRISE! Un disque pour sniffer! Ah non, un disque de platine. Attend quoi? 4 millions? Ca fait 3 ans que j'ai rien foutu et j'suis encore dans les bacs? Ouais mais... Preuve de ma puissance putain. Dans ta gueule Billy Lighter.

- Whow. Je m'y attendais pas à celle là. Merci Alexie, merci à tous mais Question rapidement, qui a Trust me again chez lui?

Histoire de savoir qui avait mon vinyle et à ma grande surprise, même les faux culs cathos levèrent la main. J'en aurait eu une érection si mon froc était pas aussi serré. Je me levais, m'avançait vers la présentatrice qui était déjà debout comme pour anticipé un geste de ma part -et parce que c'est lourd ce disque- et alors que je vint déposé mes lèvres sur ses joues très légèrement poudrées et au parfum voluptueux, j'eu un frisson extrême. Électrifié par cette femme.
© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeSam 27 Aoû - 11:04



B&G Show Atticus & les Tacos
ft. Atticus Fetch


Alexie regardait Atticus en l'écoutant attentivement, elle buvait ses paroles, si bien qu'elle se mit à rire franchement quand il parla de son père au fond du trou, alors que le public était un peu plus géné. Elle pouvait se permettra de rire, son mari aussi était au fond du trou, non?  Elle se mit à se souvenir du jour où Jordan et elle avaient regarder pour l'épitaphe après qu'il seccomberait à son cancer, celui-ci avait voulu mettre "Désolé pour le trou" Ce souvenir lui arracha un sourire mélancolique avant de se reprendre.

Suite à un petit silence qu'avait entrainer sa question sur le réapprantissage de son métier, Atticus avait parler au nom de tous, prenant en exemple le métier de l'audiovisuel, Alexie se mit à rire. "Oui, enfin, moi, je suis encore novice, j'ai commencer qu'il n'y a deux ans. Et croyez moi, c'est plus difficile de faire cette émission que de parler devant le président des états-Unis!" Parce que c'était arrivé, une fois, elle avait dû faire un speech pendant ses études devant Nixon.

Il avait ensuite expliqué qu'il était pas un novice mais qu'il recommençait encore tout à zéro, elle eu un sourire puis essayant de rester calme mais on voyait bien qu'elle allait avoir un fou rire si ça continuait, quand il parla de sa métaphore. "Vous allez être brûler vif au bûcher si vous continuez comme cela" dit-elle avec amusement. "Quoi qu'il en soit, c'est certain que les fans seront au rendez-vous, d'ailleurs, vous allez nous interpréter une de vos chansons à la fin de l'émission, et vous verrez le public se lever et chanter avec vous. Vous avez manquer aux amateurs de bonne musique."

Le disque de platine déballé, Atticus demanda alors qui avait cet album chez sois, Alexie leva la main, ouais, elle avait tous les albums puisque Jordan était un grand fan. Puis, il vint lui faire la bise. C'était une sensation étrange qui avait parcouru le corps d'Alexie, c'était pas banal, electrisant, elle savait ce qu'était un coup de foudre, elle l'avait eu pour Jordan, mais ça,  c'était quoi?

Quoi qu'il en soit, elle regarda la caméra en souriant. "Après cette petite surprise de notre part, on revient tout de suite après la pub." "Et coupez! On reprend dans dix minutes!"

Alors qu'on distribuait des bouteilles d'eau au public, Alexie s'approcha un peu plus d'Atticus en souriant. "Elle était génial cette métaphore sur Jesus et Gabirel!"
Le coiffeuse et la maquilleuse de la présentatrice arrivèrent à nouveau mais elle les renverra de suite, elle était encore très bien! "Si vous le souhaitez, l'équipe peut aller mettre votre disque dans votre loge, histoire qu'il ne soit pas casser durant l'émission."


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeSam 27 Aoû - 17:01

Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos


Je ris à sa remarque. Comme à toutes en fait. Sauf les très sérieuses. Quoi que. Mais lorsqu'elle parla du fait qu'elle était novice, j'eu un haussement d'épaule. En effet, pour être ami avec Reagan, je trouvais pas ça bien compliqué moi personnellement. Mais que serait Atticus Fetch sans s'en vanter? Du moins subtilement.

- Je ne saurais dire Alexie. Je pense que ça dépend du président, preuve étant lorsque mon ami Ronald Reagan m'invite à la maison Blanche en général, nous n'avons aucuns problèmes d’élocution l'un envers l'autre. Enfin, là fois où j'avais été surprit par sa secrétaire en train de sniffer dans le bureau Ovale... C'était autre chose.

Bah oui. Fallait toujours une couille dans les aventures de FetchFetch.
Par contre, j'ai éclaté de rire quand je devais supposément finir au bucher et je ne pu m'empêcher d'argumenter ma défense.


- N'en parlez jamais au pape il serait capable de me faire la gueule.

Non je le connaissais pas et alors? Une fois j'avais fais un concert à Rome et je suis désolé, le Vatican c'est à Rome, point. Puis lorsqu'elle parla de la chanson je souris. Elle été dédiée à quelqu'un en particulier. Quelqu'un saurait m'être cher. Quelqu'un d'exceptionnel qui ferait le bonheur de mes jours et de mes nuits.

- En effet tout à l'heure j'interpréterais "So long". Une chanson que j'ai écris pour ma femme. Enfin, pour la personne qui deviendra ma femme. Et qui sera sur la Side One de mon vinyle!

Je regardais également la caméra bien qu'elle avait, je pense, décidée de faire un gros plan sur Alexie, normale puisqu'elle était la présentatrice de l'émission. La cloche retentit, symbole de la pose et j'écoutais Alexie qui c'était rapprochée depuis tout en vidant d'une traite, la bouteille qu'on venait de m'offrir.

- Je vous la laisse si elle vous convient.

Dis-je en souriant puis elle proposa qu'on récupère mon disque, j'acceptais bien volonté, maladroit que j'étais. Mon précieux fut donc retiré des mains et alors que je détaillais Alexie du regard, ma main se posa sur ma bouche tel un philosophe.

- Tout à l'heure, vous parliez de la dépression comme une experte. Vous avez bossé le sujet où vous connaissez bien pour une raison ou une autre?
© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeSam 27 Aoû - 17:32



B&G Show Atticus & les Tacos
ft. Atticus Fetch


Atticus indiqua qu'il était ami avec Regean, mais ce n'était pas pareil, Alexie, elle ne connaissait pas personnellement les présendents des USA et puis elle était étudiante à l'époque, elle était encore jeune, tu parles, c'était il y a dix ans de cela, maintenant elle savait parler, elle savait être extravertie.

Elle haussa tout de même un sourcil quand le chanteur annonça avoir sniffer dans le bureau ovale. C'est à ce moment là qu'Alexie pensa qu'il n'était peut-être pas forcément une bonne personne pour elle, en tant qu'amis en tous cas. Parce que s'il continuait à sniffer, elle n'allait pas pouvoir le voir, de peur de retomber dans ses travers. Quoi qu'il en soit, elle ne fit et dit rien. Se contentant de sourire un peu. "C'est sûr que ça doit être un peu embarrassant."

Atticus rajouta une boutade à sa blague sur le bûcher et la jeune femme se mit à rire un peu. Puis, il indiqua la chanson qu'il allait chanter à la fin de l'émission. Alexie trouvait sa vision des choses très belles. "Cette future femme sera chanceuse alors, je pense que toutes les femmes rêves d'avoir un jour, une chanson écrite pour elle." C'était vrai... Elle aussi.

Alors qu'Atticus accepta qu'on lui range son cadeau, Alexie allait alors demander à Jerry d'aller le ranger. En s'aseyant dans son fauteuil à nouveau, Arricus constata qu'elle savait parler de dépression, elle eu un rire génée avant de le regarder. "J'ai été en dépression pendant deux, suite à la mort de mon mari. C'est en reprenant l'émission que je me suis reprise. " Elle eu un sourire triste. "Ce n'est jamais simple de sortir du fond...Il m'arrive de m'y replonger pendant mes soirée toute seule."

Elle prit une gorgée d'eau avant de reposer la bouteille sur la table. "J'espère en tous cas que l'émission vous plait et que vous passez un bon moment, on va préparé la partie du plateau pour votre chanson pendant cette pause" Alexie ne pouvait pas détacher son regard D'Atticus, tant elle était intrigué par lui. "Vous avez un endroit en particulier pour les Tacos? Moi j'aime beaucoup celui qui est au coin de la rue du studio, c'est pour moi le meilleur en therme de service et en gout."

On reprend dans deux minutes! avait crié la co-productrice.

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeSam 27 Aoû - 18:18

Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos


Étrangement, la lumière dans la pupille d'Alexie s'était terni avec l'épisode du bureau ovale. C'est vrai que c'était osé de parler drogue à la télé mais bon, j'en avais rien à foutre. Enfin, d'en parler à la télé, maintenant d'en parler aux autres... C'était pas la même paire de manche.

Comme une sorte de bi-polaire j'avais changé d'expression presque aussi rapidement qu'un clignement d’œil. Au début j'avais souris à la remarque par rapport à ma chanson, puis j'avais blêmis, micro coupé, lorsqu'Alexie parla de son expérience en toute intimité. Le brouhaha de la salle du aux différentes discussion sur la première partie d'émission avait fait monter le volume, propice aux confidences sur l'oreiller sans oreiller.

- Mes condoléances. Cependant, pourquoi restée chez vous lorsque vous êtes seule? Ce n'est pas bon n'est-ce pas?

Penses-tu, pourquoi organisais-je des soirées chaque premier du mois et pourquoi dès qu'un visiteur arrivait, quel qu’il soit je l'accueillais? Parce que j'avais peur de me retrouver seul dans une si grosse baraque. L'histoire d'Alexie m'avait touché au moins autant que la mienne l'avait fait pour elle. En effet, à des circonstances différentes, nos expériences étaient bien similaires. Elle comprenait mieux que quiconque mon vécu, tout comme je comprenais le sien.

J'hochais la tête, reprenant un petit sourire lorsqu'elle parla de l'émission et je ne pu m'empêcher de rire pour les Tacos. Elle voulait vraiment se rattraper je crois, et moi vraiment la connaître.

- Je vous remercie pour cette sixième invitation Alexie. Cela renforce mon envie de retourner sur scène et de sortir cette putain de tignasse rousse de l'eau.
Pour les tacos, je connais un délicieux traiteur mexicain sur San Vincente Boulevard mais j'irais où il vous conviendra. C'est vous qui régalez après tout.


Parlais-je uniquement du restaurant lorsque j'affirmais qu'elle régalait? Mystère.
© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeSam 27 Aoû - 18:58



B&G Show Atticus & les Tacos
ft. Atticus Fetch


Alexie avait donc parler de sa dépression, bon, sans parler de ses addictions qui étaient apparut durant cette periode. C'était compliqué pour elle maintenant de cotoyer les gens en soirée, on disait d'elle qu'elle n'était pas drôle, qu'elle était coincé alors qu'elle ne voulait tout simplement pas retombé dans son obsession de poudre et d'alcool. Atticus, à première vu, était un consomateur, du coup, elle compris que l'invitation pour les tacos allait être la seule fois où elle passerait la soirée avec lui. Dommage...

Le chanteur indiqua que ce n'était pas bon de rester seule chez sois le soir, elle s'en contentait. "Parfois c'est bien d'être dans son canapé, la couette sur soi et regarder un film. Je ne me sens plus à l'aise dans les soirées de L.A car je ne bois d'alcool, ni ne couche ni ne me drogue. C'est une peur chez moi, j'ai peur de retombé, du coup je tris les invitations qu'on m'envoie".

Pourquoi elle lui racontait tous ça? Elle avait l'impression de le connaître depuis toujours et pourtant, elle savait qu'il fallait faire attention à L.A, en l'occurence elle parlait trop d'elle même si parfois, elle imaginait qu'être l'invité de sa propre émission pourrait lui faire du bien, bien mieux qu'un rendez-vous chez le psy. "Je pense que peu de personne savent par quoi je suis passé, du coup, ils ne comprennent pas mon choix, parfois, j'ai bien envie d'être moi-même celle qui répond aux questions dans l'émission" dit-elle avec amusement.

Elle avait ensuite parler des fameux tacos, Atticus s'en amusait, lui disant que c'était la sixième fois qu'elle l'invitait, ses joues se mirent à rosirent un peu. "C'est pas un rencart hein, c'est juste que j'ai un peu honte de vous avoir manger tous vos tacos...' Elle se mit à sourire un peu. "Je vais vous faire découvrir le restau' du coin alors, c'est bon parfois de changer ses habitudes." dit elle avec un clin d'oeil avant qu'on lui indique que le direct était dans cinq secondes. "On en reparle à la fin de l'émission"

"Bonsoir nous sommes de retour dans Burt& Greatfield Show! Ce soir, nous acceuillons Atticus Fetch, pour ceux qui auraient pris l'émission en cours de route, Atticus est de retour dans le monde de la chanson et son prochain album est pour bientôt! Nous allons passer aux questions du public avant de faire gagner à quelqu'un du public l'intégrale de vos album Atticus." La session question du public commença.

"Bonjour, Stella du Texas, je me demandais qu'elle était votre plus grande inspiration quand vous écrivez des chansons ?"

Les questions se suivirent avec des questions sur sa carrière comme personelle comme "qu'elle était le style de femme qu'il aimait" posé par une femme refaite de partout, le teint allé et blonde décolorée. Cette fille faisait rire intérieurement Alexie.

Puis, la partie de l'émission pour faire gagner une personne du public arriva. "Le but est simple, nous avons distribué des numéros à chaque personne du public, vous allez tiré un numéros et cette personne continuera le reste de l'émission à nos côtés et on lui donnera l'intégrale de vos oeuvre dédicacé." On apporta alors une roulette comme au loto où Atticus piocha un numéros, il s'agissait du numéros 157. La femme refaite de partout, immonde, blonde, de toute à l'heure arriva alors comme une histérique alors qu'on plaça un deuxième fauteuil à côté de celui d'Atticus. Alexie retint un rire. "Bravo à vous!" avait-elle dit en se forçant de ne pas rire.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeMar 30 Aoû - 20:58

Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos


S'il fallait retenir une chose du dieu que j'étais, c'est que j'étais malade. Mes poumons étaient en train de s'affaiblir et si je voulais retrouver une qualité de voix et de vie digne des seventies, fallait vraiment que je me calme sur la drogue. En plus, depuis que je fumais, j'avais mal à la gorge. Foutu coke. Heureusement que la cigarette faisait une pause entre deux rails car sinon mes poumons seraient noirs de merde. En plus, Howard me l'avait vivement conseillé après s'être enfilé quelques dizaines de rails. Mais il n'avait pas tord.

En plus, cette réaction d'Alexie, aussi subtile avait été, m'avait refroidi quand à mon ouverture d'esprit sur la poudreuse. J'hochais la tête quant aux paroles d'Alexie. Elle avait raison, j'aimais bien être dans le lit, en simple slip rouge, sous ma couverture à écouter mes chansons ou voir un vieux film de Wayne.


- En effet. Mais je préfère le lit, il y a plus d'espace pour se rouler en boule et pleurer sans savoir pourquoi.

Oui ça m'arrivait souvent et alors putain? J'étais un dieu humain. J'avais mes sentiments aussi. Rigolez pas putain. Vous faites chier bande d'immature.
J'hochais encore et toujours la tête sur cette histoire de Tacos. Pas un rencart, non. Le prochain si.
Puis l’émission reprenait. A chaque question sa réponse. A l'inspiration la femme idéale, à son type, la femme idéale. Naturelle bien entendu pas un pot de Moehair.

Enfin vint le moment du loto pour vieux encore jeune. J'aurais préféré le bingo, j'suis doué au bingo. Avec un feutre rouge je remplis une grille en 2-2. J'voyais bien la Texane, pas la pizza, la nana, avoir le 157. Ca m'aurait moins dérangé que mami Nova et ses 90 balais ou Moehair et ses nibard en silicone.
BINGO! C'était Moehair. Putain. Prochaine étape, je signe l'album, elle m'embrasse ou alors elle bouffe mes lèvres. Même une sénégalaise en avait des moins grosses.
Alexie, sauvez moi bordel. Avais-je envie d'hurler à travers le studio. Ça n'aurait pas été correct pour elle.

© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeMer 31 Aoû - 16:57



B&G Show Atticus & les Tacos
ft. Atticus Fetch


Atticus avait annoncer qu'être seul à regarder des films, c'était parfois cool, et il indiqua que le lit, c'était mieux que le canapé, Alexie se mit à rire un peu amusée de sa déclaration. "C'est vrai qu'il y a plus d'espace, on risque moins de tomber par terre à force de vouloir se tourner et retourner ...." C'était du vécut, elle ne comptait plus le nombre de fois où elle était tombé du canapé en s'étirant ou en voulant attraper la télécomande du magnétoscope pour rembobiner une K7. "C'est vrai quoi! La télécommande, elle peut être sous son oreiller, du coup, pas besoin d'être contorsioniste pour l'attraper! J'essaierais la prochaine fois!" Ell fit alors un clin d'oeil au chanteur.

Le loto était malheureusement mal tombé pour Atticus mais pas pour la femme refaite de partout. Elle arriva alors sur la plateau en talon aiguilles -Bon sang comment on fait pour marcher avec ça?- et elle s'insalla à côté d'Atticus qui smblait un peu gêné. Il était clair qu'Alexie allait devoir avoir l'oeil sur cette femme qui commençait déjà à manger l'invité du regard. "Bon, et bien vu qu'on vous à équipé d'un micro, pouvez vous nous dire comment vous vous appelez?" "Je m'appelle Jolene mais appellez moi Dolly car je suis fan de Dolly Parton! C'est la plus belle femme du monde et je veux lui ressembler!"  Tout était lié alors, Alexie ria d'une façon gênante. "Ah oui je vois, et bien...Dolly Parton est une très bonne chanteuse! Et heum...Vous avez bien commencer la transformation!" "Mais je n'ai acutellement rien fait encore!" "Oh..." La présentatrice devint rouge comme une tomate sous les rires du public elle se racla un peu la gorge avant de continué.

"Atticus, On approche de la fin de l'émission, tout est prêt pour votre chanson, vous pouvez donc y aller!"  avait-elle dit en souriant alors que "Dolly" avait prit la main du chanteur.

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeMer 31 Aoû - 18:45

Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos


Putain je crois que j'avais jamais autant rit qu'a l'emission. Entre les gaffes chez elle de la présentatrice et les gaffes sur son plateau... Ce devait bien être drôle de la suivre au quotidien.
Ces rires me donnaient du répit car si Dolly n'avait encore rien fait, et donc était une immondise naturelle de Mère Nature, son parfum puait le sent-bon pour chiotte. Non mais sérieux, elle devait être le genre de femme à acheter des grands verres au Walmart le plus proche et boire de la piquette en se bourrant au parfum plutôt qu'au vin d'un coin paumé du désert.

J'étais presque persuadé qu'Alexie avait fait exprès pour ce sacré numéro qu'était Dolly. 157 devait être son tour de poitrine mais me demander pas la lettre, j'aurais été incapable de savoir. Une chose était sûr, c'était pas le numéro de son QI. Plus gourdasse que ça en étant sobre, c'est impossible.

La fin d'émission était proche et alors que la présentatrice, toujours sérieuse, annonçait la suite, l'autre blondasse prit ma main. Elle avait les doigts hyper moatte c'était dégueulasse. J'ai retenu un haut le cœur qui aurait fini dans son décolleter. Elle aurait été capable de pas se doucher pour revendre mes tacos indigéré car immangés.
Alors que je récupérais ma main de la prison de l'autre folle, j’appliquais assez discrètement une feuille du genre de celle qu'on vous donne après une bonne plâtrée de moule. Mes mains déjà plus propre qu'avant, je me levai et alors qu'il eu un tonnerre d'applaudissement de la salle, je m'approchait du micro qui se trouvait tout contre un piano. Je pris place devant les touches d'ivoire de l'instrument.

Reprendre un micro pour moi était, ce qu'était le Graal pour Arthur. Les musiciens autour de moi connaissait déjà la rythmique et je les regardaient. J'eu un sourire pour eux, qu'ils me rendirent et à la fin des applaudissement, les premières notes d'accordement se firent entendre.


- Je vais pas dire bonsoir, on se connait bien maintenant... So long.

L'air débuta puis je commençais à faire mes premières notes et bientôt tout le son se fit entendre.
La première partie de chanson se fit entendre et Jerry, mon sosie vint prendre la main d'Alexie, tel que je lui avait demandé lorsqu'il prit mon disque pour l'envoyer dans ma loge, l’amena à mes côtés et alors que tout le monde applaudit encore, qu'Alexie était rouge et avait le rire gêné, je lui dit de dire " so long as we are, so long" tel que je l'avais fait au tout début, et quand je le lui disais.

Malgré une improvisation aux débuts chaotique, notre duo marcha et bien qu'elle n'était pas chanteuse, elle avait une voix qui se prêtait bien à cette musique. La chanson fut donc un succès. A la fin de l'interprétation, les applaudissement furent plus important que jamais et on pu bientôt sentir le sol trembler sous l'échos de cette ovation. Laissant la "belle" Dolly déconcertée, énervée, probablement jalouse également.

Sans savoir pourquoi et alors que nous nous inclinions devant notre public tout en se tenant la main, il vint à nos oreilles une maxime bien connu de tous les beaufs qui se respectaient. "UN BISOU! UN BISOU! UN BISOU!" souvent transformée en "UN DISCOURS! UN DISCOURS! UN DISCOURS!" mais pas là.
Vous étiez venu pour du pestacle? Vous aurez votre pestacle. Je pris soin, après avoir jugé le regard d'Alexie qui ne semblait pas trop farouche à l'idée mais pas non plus entièrement emballée, tout comme moi d'ailleurs, de me permettre ou pas.
Je fus donc permit et déposant mes mains entre ses joues et son cou, je vint appliquer mes lèvres sur les siennes, d'un baiser quelque peu timide mais intense.

Une sensation que je n'avais vécu et appréciable. Enfin, je relâcha mon emprise sur cette femme gênée et au combien douée dans l'art de l'embrassade pour sourire. Je me doutais que je n'aurais plus jamais ce privilège ni même qu'après la soirée Tacos il n'y aurait plus de contacte entre elle et moi mais qu'importe? Je n'avais été flottant sur un nuage que depuis cet instant.
Bien évidemment, j'avais déjà serré la mâchoire des fois qu’elle aurait le réflexe protecteur et néanmoins compréhensif, de me foutre une gifle monumentale.

© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeMer 31 Aoû - 20:04



B&G Show Atticus & les Tacos
ft. Atticus Fetch


Le pauvre Atticus qui se coltinait la Barbie Girl à ses côtés, déjà qu'Alexie sentait cette odeur de parfum mélangé à la sueur et à l'alcool -Ca cocottait beaucoup!- alors elle n'imaginait même pas le chanteur qui, en plus, avait sa main emprisonné dans celles de la 157 (Oui son nom, la jeune présentatrice l'avait déjà oublié). Cependant, Alexie devait faire bonne figure, si bien qu'elle souriait seulement, sans vraiment  avoir de l'interet pour elle.

Alexie avait raccourcit un peu son émission et dans son oreillette, la programatrice l'engueulait et l'a suppliait de ne pas envoyé tout de suite la séquence chanson, cependant, c'est ce qu'elle fit par ce qu'elle voyait bien qu'Atticus n'en pouvait plus. Comment elle savait ça? L'intinct sans doute. Quoi qu'il en soit, il s'était très vite levé, laissant  157 seule et s'était dirriger vers le piano. Alexie adorait les chansons au piano et elle savait que ça allait lui plaire.

Les premières notes retentirent puis la voix d'Atticus, c'était étrange, tout son corps répondait à la musique de l'homme, comme propulser dans ses paroles, elle était dans une bulle avec seulement lui en face d'elle , au piano, illuminé seulement par un éclairage en douche, autour de lui, le noir complet. I saw your weeping eyes reflected in the window of a Boeing 727. You looked down at the city, saw it slowly growing tiny, As the sunset turned Hell's Kitchen into heaven... Etrangement, cela lui rapelait elle et Jordan le jour où ils ont dû se quitter pour la première fois après leur rencontre. Ils s'étaient rencontrés en Chine grâce au travail qu'ils faisaient, ils sont restés un mois ensemble, c'était une idylle formidable, puis, Alexie a dû partir pour retourner à Washington, laissant Jordan là-bas et, même si elle savait qu'elle le reverrait, elle avait pleurer dans cet avion...Et  il lui semblait que c'était un 727...

C'était troublant pour la jeune femme qui écoutait Atticus Fetch continuer à chanter. Le refrain arriva et, sans s'en rendre compte, elle avançait vers lui, vers ce piano, vers cette chanson qui lui semblait si familière et si éloignée à la fois. Elle n'avait pas vu que Jerry lui tenait la main pour avancer, elle avait l'impression de voler vers le chanteur. Puis, il lui demanda de chanter avec lui le refrain. "Je ne sais pas chanter" avait-elle marmonner, les yeux proie aux souvenirs de Jordan. Pourtant, il a bien fallut qu'elle pousse la chansonette, elle n'avait pas trop le choix, alors, au refrain suivant, elle chanta timidement. "You turned your face to me and I" Elle s'arrêta un instant, ne connaissant pas toutes les parles encore, " So long as we are together, so long as we are, so long, So long as we are together, so long as we are, so long."

La chanson était pleine de sens, Alexie avait son regard planté sur Atticus et la chanson se termina ce qui ramena la présentatrice sur Terre. Elle fit alors un sourire au chanteur avant de se lever et d'aller s'incliner, applaudissant ensuite Atticus. Mais, comme si les gens avait compris cette connextion entre Alexie et Atticus, ils décidèrent de ne pas les laisser tranquille de suite, tout simplement parce qu'ils demandèrent un baiser.

Alexie, gênée, pensa d'abord à un baiser sur la joue, mais quand elle découvrit les lèvres d'Atticus sur les siennes, elle ouvrit les yeux en grand et, rouge de honte, le laissa faire. C'était electrisant, elle n'avait pas eu de baiser comme cela depuis longtemps, tout son corps était anesthésier, comme si elle n'avait jamais été marié, comme si elle n'avait jamais eu ce poids d'avoir enterrer l'homme qu'elle aimait. Elle n'allait pas lui mettre de giffle, après tout, c'était aussi le show qu'il faisait. Alors après un raclement de gorge, elle se tourna vers la caméra. "J'espère que cette soirée vous à plût, on se retrouve la semaine prochaine pour un prochain numéro de Burt&Greatfield Show, d'ici là portez vous bien et que Dieu Bénise L'Amérique."

COUPEZ, C'était une superbe soirée, bravo à tous! avait alors dit la programmatrice au micro. Numéro 157 fut ammené dans les coulisses pour qu'on lui donne ses cadeaux tandis qu'Alexie, sans un regard pour Atticus, s'en alla vers sa loge. Elle était troublé et visiblement, elle avait besoin de souffler après tant d'émotion. Elle enleva la veste de costume qu'elle portait sur elle et l'a donna à Jerry avant de continuer à marcher dans les coulisses. Elle alla s'enfermé un moment dans sa loge, pour penser.

C'était quoi ça? Ce qui c'était passé à la fin de l'émission? Pour sur ça allait jaser à L.A! Et ils allaient dire quoi? Sans doute des méchancetés, c'était souvent ce qui sortait des tabloïds, elle avait l'impression d'avoir trompé Jordan pourtant, elle avait déjà fait pire, mais depuis deux ans qu'elle n'avait toucher aucuns hommes, c'était étrange de faire un baiser, comme ça, parce qu'on lui avait demander. Et pourtant...Elle en avait eu envie n'est ce pas? Sinon elle n'aurait pas accepté ou elle aurait gifflé Atticus juste après.

Quand elle sortit de sa loge, ses cheveux détachés, habillé le plus simplement possible d'un jean et d'une chemise ainsi que d'un manteau et d'une écharpe, elle était passé devant la loge des invités, donc la loge où Atticus s'éjournait. Ell hésita un moment avant de toquer.

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeJeu 1 Sep - 18:21

Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos


Pourrions-nous revenir à l'instant du baiser s'il vous plait? Comment ça non? Mais ta gueule sale con de rédacteur en chef. Donc je disais, l'instant du baiser. Deux secondes tout au plus qui semblèrent être comment dire? Une interminable douceur. Les lèvres d'Alexie avaient un goût de miel -et de tacos mais ça on l'aurait deviné- et leur douceur témoignaient de celle de la femme tout entière. Une aubaine pour moi qu'elle n'était pas du genre à te foutre un bon gros rouge à lèvre qui aurait fait passé ma divine personne pour un travelo.

Le temps s'était figé à l'instant même où nos lèvres se tutoyèrent. C'était un paradis exquis et inconnu. Oh bien sûr, je n'avais guère prit l'audace de surenchérir. Si Alexie avait voulu plus, je suis certain qu'elle l'aurait montrée. Mes lèvres la quittèrent donc tout aussi rapidement et lui souriant, camouflant au mieux un gêne de jeune étalon que je ne me connaissait pas, je laissais au bon plaisir de la présentatrice les soins de clore l'émission dans un tonnerre d'applaudissement. J'eu voulu aller parler à Alexie qui s'en allait déjà mais je fus bientôt prit en embuscade par le public à vouloir son autographe et féliciter la prestation.

J'avais du en signer une centaine avant d'être enfin libéré de ce poids. Lorsque Jerry vint m'apporter une bouteille d'eau en me tapant sur l'épaule, je le regardais bizarrement. Il eu un sourire légèrement malsain puis n’emmena à ma loge.
Devant la porte, un putain de gominé souriait en mâchant bien son chewing-gum. Il me considéra du regard puis riant et posant sa main sur mon épaule il dit quelque chose du genre.


- Toi mon pote, tu as une chance... Madre mio que je voudrais bien la fourrer ta gonzesse.
- Degage de là l'macaroni.
- Ma que ce qui t'arrives deficienti?
- Je t'ai dis de dégager de devant ma loge, alors tu dégages tes doigts boudinés de mon épaule ou je fais de ta gueule une pizza pepperoni.


Il a pas aimé. Moi si. Bien entendu, y'avait un bon gros black bien baraqué pas loin de nous. Le garde du corps visiblement, mais pas celui de l'autre bouffeur de spaghetti, le mien. Du coup le rital me fout un coup dans le bide. Aie putain de tête de nœud. Je fais l'affaibli contre le mur, il s'approche de moi, refout son bras sur mon épaule et là, bon coup de boule dans ta gueule. Il tombe au sol, pisse le sang et cet espèce de sale con m'envoie un coup d'pied dans les jumelles. Putain elles ont dansés. Enfin bref, on commence a se battre tout en évitant au mieux de me prendre des coups dans la gueule. Enfin le garde du corps enfin débarrassé des deux teigneux du mafioso, le choppe par la collerette. J'en profite pour lui cassé bien la gueule avant d'être rattrapé par mes différentes douleurs.

On me conduit dans ma loge, me soignant les quelques plaies superficielles que j'ai sur les mains et vérifiant si mon bras ou mon nez ne sont pas pétés. Bonne nouvelle, rien de tout ça. Lorsqu'on entend toqué, Big Mama, alias mon bodyguard ouvre la porte. Alexie est là et je lui fais dos. J'suis torse poil et j'me fais engueuler au téléphone par Maria. "On dirait Howard putain!" Ça tombe bien, j'voulais faire comme lui, venger quelqu'un. Alexie semble dérouté. Je remet ma chemise l'air de rien et m'approche d'elle sans rien montrer de la baston qu'il y a eu.

Elle s'interroge néanmoins sur le sang au sol.


- C'est rien, j'ai saigné du nez. Il fait trop chaud ici. On y va?
© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeJeu 1 Sep - 20:43



B&G Show Atticus & les Tacos
ft. Atticus Fetch


Alexie avait donc toqué à la porte et c'était l'un des gardes du corps qui avait ouvert, imposant, Alexie semblait toute petite à côté de lui. "Heu...Salut..." avait-elle bredouiller avant de voir Atticus au loin au téléphone. Elle n'osait pas regarder le barraquer en face d'elle, alors elle avait baisser le regard pour voir qu'il y avait du sang sur le sol.

"C'est quoi ça?" Avait-elle demander, plus confiante qu'au départ. C'est à ce moment là qu'Atticus arriva. Il lui indiqua qu'il avait saigner du nez à cause de la chanteur, c'est vrai qu'il faisait chaud mais à ce point... "Ah les hommes sont tellement fragiles." Dit-elle pour le taquiner alors qu'ils quittèrent les loges. Saluant, au passage, tous les techniciens et autres membres de la production.

Il faisait déjà nuit quand ils sortirent des studios, il y avait pas mal de circulation mais il n'y avait pas besoin de prendre un taxi pour aller manger les tacos qu'elle avait promis au chanteur. "Je suis désolé pour la femme du public, je ne pensais pas que ça allait tomber sur elle. Dans mon oreillette, je me faisais enguirlander par la production parce que j'ai rétrécie le temps de l'émission. J'ai bien vu que vous étions en mauvaise posture avec elle!"

Ils tournèrent à gauche pour entrer rapidement dans le restaurant de tacos. C'était un environnement cosy et on pouvait vraiment bien s'y sentir. Alexie y allait très souvent après les émissions qu'elle tournait si bien que les serveurs lui dirent tous bonjour d'une façon amical. "Je crois que je suis grillée, je viens ici beaucoup trop souvent!" dit-elle en riant.

Il s'installèrent alors à une table et Alexie commanda un peu de tout, après tout, elle régalait ce soir. "J'espère que l'émission vous à plu, j'ai essayé de faire au mieux pour votre grand retour..." L'un en face de l'autre, Alexie ne pouvait détaché son regard du chanteur. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait ressentir ses picotement dans son ventre. Sans doute depuis Jordan.



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeSam 3 Sep - 21:48

Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos


J'avais sur le dos une veste décontractée en simili, en dessous un t-shirt gris dont le col v profond aurait fait rougir la plus salope des putains. La seule chose qui complétait ce col était le collier en cuir usagé et sont améthyste verte en pendentif. Et c'est ainsi que je sortais.

J'eu un rire jaune lorsqu'elle affirma que les hommes étaient fragile. Si elle avait su que j'avais fais ça pour son honneur et que c'était pas mon sang, hinhin. Putain, parfois il fallait savoir prendre pour sa gueule, là je le faisais. Et d'ailleurs c'était bien la première que je ravalais ma fierté. Bordel mais pourquoi elle arrivait à m'faire ça elle? Allez savoir.

Nous étions à présent sur le parvis de la production. Mon chauffeur était là, il allait ouvrir la porte, lorsqu'un geste furtif de ma part l'interrompu. A en juger par la démarche d'Alexie qui ne se prêtait pas pour rejoindre une voiture ou guetter un taxi, il y avait fort à parier que c'était tout proche. Toutes fois, je regardais la présentatrice et lui dit ces quelques mots


- Attendez moi là, j'en ai pour une seconde.

Puis je me dirigeais vers mon chauffeur. Oui parce que bon, la prod de chez moi, c'était pas à côté putain et je me voyais mal traverser TOUT L.A. pour pouvoir dormir dans mes draps. Vraiment pas.
Une fois devant le chauffeur, il me regarda d'un air interrogateur

- Un problème patron?
- Non. Nous allons dîner en ville. Un truc de Tacos, les meilleurs du coin parait-il. Vu que t'as un bide de femme enceinte mais que t'as trop de couille pour l'être, tu dois connaître l'adresse.
- Humpf. Oui, je connais.
- Qu'est-ce qui t'arrive putain? T'aimes plus mes blagues? Ouais t'as raison elles sont à chier.
- C'est pas ça c'est que...
- Ta gueule j'm'en fout. Tu viendras me prendre à la sortie. Mais je sais pas à quel heure du coup, gare toi pas loin, prend toi à emporter au Burger King, bouffe dans la limou, je m'en branle mais dès que je pose les pieds dehors, j'veux voir ma limousine apparaître ok?
- Bien patron.


Puis je retournais vers mon agréable compagnie. Un novice aurait pu croire que j'étais une sorte de mafieux, mais vu que ma gueule était un peu partout dans L.A. on finissait par avoir du mal à garder cette idée.
Un sourire partagé vers Alexie, et c'est mains jointes que nous avancions vers le resto. Mine de rien j'avais putain de faim. Alexie me parlait de tout et de rien, ce à quoi je répondais avec ma propre expérience du tout et du rien. Une conversation normale à nous en faire oublier nos identités peoples.

- Dolly? Gentille fille. Pas mon genre. Trop... Botoxée. Non mais avez vous vu ses lèvres? Elle aurait bouffée les miennes si elle avait eu faim!

Je ris de ma connerie. Une fois à l'intérieur du petit boui boui, ma tête me dicta un "C'est... ça?" et ma voix un "Charmant." Le pire, c'est que ça l'était. Simple, confortable, et les odeurs étaient... Divines. Mon bide parla bientôt pour moi. J'essayai tant bien que mal de camoufler un rire lorsque tout le resto salua ma compagne de soirée.

Nous étions bientôt à table et déjà Alexie listait l'intégralité de la carte. Baissant son menu d'une main pour l’apercevoir, je m'exclamais d'un air confiant.


- Vous choisissez notre pitance, je choisi notre breuvage.

Quoi qu'aurait dit Alexie, j'avais imposé ceci. Parce que je ne comptais pas être non plus... Passif! Par conséquent, un millésime en provenance du Yucatan et mit en bouteille en 63 semblait un bon choix. Et c'était un prix abordable. Non mais vraiment! Même un pauvre pouvait s'offrir ce vin. A condition de ne pas fêter noël pendant 8 ans. Trois fois rien putain, arrêtez de juger car je transpire le pognon par tous les pores.

- Et vous avez parfaitement réussie Alexie. Je suivais déjà l'émission du temps de votre époux, vous avez bien rattrapée. Bon, mettons de côté l'instant Dolly et encore merci de m'avoir sauvé.
Et votre performance sur scène était vraiment, délicieuse.

Le vin arrivait. Il avait été convenu qu'Alexie devait le goûter. J'étais quant à moi, sûr de mon choix.
© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeDim 4 Sep - 11:23



B&G Show Atticus & les Tacos
ft. Atticus Fetch


Ils étaient donc sortit ensemble et Atticus avait demander qu'elle l'attende là, il alla parler , sans doute, à son chauffeur, la jeune femme, elle, l'attendait, son sac à main sur son épaule. Puis, il était revenu. Elle lui donnait froid d'être habillé comme il l'était, ou du moins, son décollté -ou bien sûre elle avait louché dessus discrètement quand il était sortit de la loge-. "Vous n'avez pas froid comme ça? Vous me donner la chair de poule!" Dit-elle en riant un peu.

Ils avaient parler comme deux personnes se rendant au restaurant, pas deux stars qui pouvaient être photographier à tout moment. Atticus et elle parla de cette femme à l'émission. "J'avoue qu'elle faisait un peu peur avec ses lèvres en bec de canard, je plains les personnes qu'elle embrasse!" Dit-elle en riant.

Le restaurant était plus un fast food qu'un restaurant dans lesquels le chanteur pouvait aller mais c'était ça aussi la vie, aller dans des batiments et des enseignes que les gens sans popularité allait. Et la plus part du temps, Alexie se préférait dans ce milieu plutôt que dans un restaurant étoilé où l'entrée était un Toast à 50$.

Ils s'étaient installes dans un coin plutôt tranquille et la jeune femme avait déjà regarder le menu qu'Atticus s'empressa de baisser de la main, faisant dévoiler alors les yeux de l'homme, Alexie eut un petit sourire. Il insista pour prendre les boissons, est ce qu'elle devait lui dire qu'elle ne voulait pas d'alcool? Non, tant pis, elle verrait ce qu'il allait commander.

Ainsi, elle avait commander un assortiment de tous les tacos possible tandis qu'il avait choisis du vin. Alexie indiqua alors au serveur qu'un seul verre et un tout petit peu, lui allait parce qu'au fond, elle n'avait pas rebus de vin depuis des lustres.

Atticus avait ensuite résumé l'émission, il l'a regardait quand Jordan l'a présentait encore, elle eu un sourire triste, le regard un peu baissé. Elle ne lui en voulait pas de parler de son mari, après tout, il avait créer l'émission et elle était encore beaucoup lié à lui même cela faisait quatre ans qu'il était partit. Il avait ensuite expliqué que sa prestation avait été très bien, elle se mit à rire. "Oui enfin vous avez fait le plus dur! et cette chanson est très belle.. Votre futur femme sera très chanceuse d'avoir cette chanson dédié rien que pour elle"

La commande arriva très vite et Alexie prit alors son verre avec apréhension. Elle le porta à ses lèvres en gouta le vin. Il était très bon et, même si elle ne s'y connaissait pas beaucoup en vignoble, elle ne doutait pas qu'il était parfait. "Il est très bon! Vous avez fait un bon choix!" Elle posa son verre avant de regarder les tacos qui remplissaient la table. "Je vous conseil de commencer par les moins épicés, ceux aux poissons, ils ne sont pas terribles mais comme j'ai prit un assortiment de tout... Les plus épicés sont ceux aux boeuf."

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeSam 24 Sep - 23:20

Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos


La table était décorée de mille et une couleur. A chaque galette de blé recourbée son assortiment de viande ou de poisson parsemée de ses ardentes couleurs de poivron, de tomate, d'oignon! Tout dans cette immense tablée laissait à présager une bonne soirée et un ventre bien remplie. Le vin, forcément délicieux, choisit par mes soins n'était que la cerise sur le gâteau. Le sourire d'Alexie était la lumière de l'affaire. Le Soleil de cette journée qui touchait à sa fin puisqu'il était 9h pm passé.

J'étais heureux d'être là avec elle, c'était pourtant une simple chose, mais une chose mille fois plus intéressante qu'un dîner avec Botox woman. Même Wonder woman aurait pu envier à ce "truc" la taille de ses seins, cette héroïne qui était pourtant pas mal généreuse. Et dont mes premiers paluchages se faisaient sur les comics de 41.

J'espérais qu'Alexie ne me voyait pas comme le diable l’incitant à la tentation. Qu'elle ne voyait pas en ce verre de vin une pomme et en moi un serpent. Seulement je considérais qu'une bonne soirée était une soirée avec de la bonne compagnie, de la bonne nourriture et un bon verre de vin. Le breuvage sembla à son goût et son sourire une nouvelle fois renouvelé, je prenais à mon tour une gorgée qui vint déposer sur mon palais et ma langue un goût sucré et légèrement relevé. Il était de toute évidence, merveilleux. Un bouiboui comme ce restaurant se payant se genre de bouteille, ce n'était pas rien! Mais c'était bon. Très bon.


- Si future femme il y a. Et de préférence avant mon 40ème anniversaire.

J'avais 41 ans et un sourire en coin.
Mes mains se frottèrent et suivant le conseil de ma charmante compagnie, je prenais un tacos au poisson pour lancer les hostilités. Notre mission était simple, aucun survivant.
Il est vrai que le côté fade du poisson avait du mal à se faire relevé par l'assortiment de cette tortillas, mais avec un peu de sauce ça passait pas mal.
Nous continuions ainsi pendant un long moment puis enfin je questionna Alex.


- Et vous alors, aucun homme en vue pour raviver ce petit cœur meurtrit?

Je prenais une gorgée de vin.
© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeLun 26 Sep - 19:01



B&G Show Atticus & les Tacos
ft. Atticus Fetch


Au vu de la table au mille et une couleur, Alexie savait qu'ils allaient se régaler. Elle avait commander tout un tas de bonne choses -qui n'allait pas faire long feu avec elle et son apétit sans fin-. Elle avait gouter le vin pour être poli envers Atticus et l'avait trouver très bon. Elle avait même fait un petit sourire au chanteur comme pour lui dire qu'il l'avait bien choisis. Elle ne voulait, cependant, pas entendre quoi que ce soit sur son prix qui devait bien être salé.

Ils avaient parlé de cette chanson qu'il avait interprété dans l'émission, elle l'avait trouvé très jolie et même si elle n'était pas la femme du chanteur, elle se retrouvait un peu dans les paroles. Il annonça alors qu'il ne savait pas s'il y aurait une femme un jour, elle eu un petit sourire. "Ne dites pas ça, je suis sûre que vous en trouverez une. Tout le monde à le droit au bonheur de trouver sa moitié.."

Elle eu un pincement au coeur, pensant un moment à son mari. Il fallait qu'elle aille de l'avant, même Howard avait voulu cela, il lui avait tout de même dit qu'il allait lui faire rencontré des "amis" et cela voulait tout dire. Surtout venant de la bouche d'Howard.

Elle avait commencer à manger elle aussi le poisson. Et comme d'habitude, elle savait qu'elle mange vite ou non, elle allait réussir à tout manger, elle regarda Atticus. "J'espère que vous avez un gros estomac car je suis du genre à manger tout ce qu'il y a sur une table, de cosmétible!"

Puis, alors qu'elle buvait un peu de vin doucement, le chanteur lui demanda alors si elle avait quelqu'un, ou alors eu quelqu'un depuis qu'elle était devenue veuve. lle eu un triste sourire. "Je crois que l'amour, ce n'est plus pour moi. J'ai eu moment de bonheur, s'en est finis pour moi..."

Elle regardait alors ses mains, sur la table, jouant avec sa fourchette dans son assitte. Elle était un peu démotivée d'un coup.

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeVen 30 Sep - 18:11

Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos


Qu'ouïe-je? Qu'entend-je? Qu'accoustiquais-je? Venait-elle de dire qu'elle renonçait à l'un des plus beaux cadeaux de la vie après Alice Cooper? L'amour! M'enfin ma p'tite dame! S'il y avait bien une raison pour que je ne sois pas mort, c'est bien parce que j'avais une bonne mutuel et un amour tendre pour mes passions.

Est-ce qu'Alexie allait devenir une passion? Je ne sais pas mais son emission l'était, c'en était certain. J'avais apprécié être sur un plateau au moins autant que de sniffer un bon gros rail en compagnie d'Howard. C'était jouissif, au moins autant que Maria pouvait jouir avec Howard. D'ailleurs j'avais une terrible question. Est-ce qu'elle disait "Oh oui, Oh oui!" lorsqu'elle jouissait ou disait-elle "Oh oui, Howi!". J'étais vraiment assez tordu pour me poser ce genre de question alors qu'il y avait devant moi une magnifique créature.


- Il est bien trop tôt pour décider si l'amour en a fini avec vous. Si nous avions plus de vin, je serais à même de vous donner une liste détaillée de tout l'amour que vous avez à revendre, mais vu le pauvre un litre de ce rouge, je me contenterais de vous donner deux points.
Vous avez encore beaucoup d'amour à donner.
Car on est toujours amoureux de quelqu'un et on cesse de l'être quand une autre personne la remplace.
Aussi et enfin, si vous en aviez fini avec l'amour, vous ne mettriez pas autant de passion à réaliser votre émission car bien que matériel et superficielle, ça reste de l'amour pour votre petit "bébé".


Tordu je disais. Quoi qu'il en soit, je la regardait dans les yeux en croquant dans un tacos au poulet. La scène était entièrement comique avec la sauce que je n'avais pas vu s'installer sur ma joue. Expliquant de fait pourquoi je ne comprenais pas le rire d'Alexie tentant de le camoufler par ses lèvres pincées.

Il était fou mais gentil ce Atticus.
© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitimeLun 3 Oct - 19:14



B&G Show Atticus & les Tacos
ft. Atticus Fetch


Alexie s'était un peu trop ouverte à Atticus selon elle, bien sûre, la plus part des gens de showbiz savait ce qui s'était passé à Jordan et connaissait l'histoire d'amour qui liait les deux jeunes gens. Mais elle n'était pas certaines qu'Atticus le sache, un jour elle lui raconterais un jour...

Quoi qu'il en soit, elle lui avait annoncé que l'amour, s'en était finis pour elle et il avait prit la mouche, ou du moins, il avait décidé de lui dire que l'amour, ce n'était jamais vraiment finit. Elle l'écoutait alors, il l'a faisait rire et c'était quelqu'un qui n'était pas arrivé depuis longtemps Enfin, qu'un homme autre qu'Howard ne l'a fasse rire depuis qu'elle était veuve.

"Vous avez sans doute raison, je suis toujours amoureuse de mon mari et c'est d'ailleurs pour cela que je suis seule. Parce qu'il était toujours là, en moi. Cependant, je crois qu'il restera le seul homme dans mon coeur. J'ai voyagé pas mal et un jour, je suis partie en France. On m'a lu un poème de Louis Aragon sur la femme de sa vie. Je crois qu'elle ai morte et le pauvre n'a jamais réussis à retrouvé une femme après elle...Je m'identifie à lui à présent..."

C'était ce que ressentait la jeune femme en ce moment, même si elle se trouvais devant un homme séduisant qui l'a faisait rire et qu'elle avait embrassé devant les telespectateur à une jeure de grande écoute.

"Et puis ce qui est de l'émission ,c'est un peu le bébé qu'on n'a jamais eu avec mon mari, vous avez raison, j'ai de la passion pour cette émission car c'est l'une de seule trace qu'il me reste de lui. Dans mon appartement, je n'ai plus rien de lui, à part quelques photos, j'ai surtout l'émission...Et c'est sans doute parce que c'est sa seule empreinte dans ce monde, que je l'aime autant ce show.."

Il était doué cet homme, il aurait à la faire parler comme si elle était devant Howard, ou pire, devant un psy! Elle n'aurait même plus besoin d'en voir un et de payer 1000$ pour parler, elle n'avait qu'à appeller Atticus Fetch. L'homme en face d'elle avait alors prit un tacos et le mangeait avec délicatesse -ou non- ce qui fit rire Alexie. "Attendez vous en avez un peu là" Avait-elle dit avant de prendre sa serviette et de lui essuyer un peu la joue où il avait de la sauce.

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| Empty
MessageSujet: Re: Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|   Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER| I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Burt & Greatfield Show : Atticus Fetch et les Tacos|TERMINER|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls
» 02. Wait a minute girl, can you show me to the party ?
» Fc Barcelone (Show Time !)
» The show must go on __ 23.06 - 00h24
» Baby ! Show me what you got ! ft Mathew part.2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-jeu :: Archives :: Sujets archivés-