AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Maria Watson


Messages : 864
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Ven 2 Sep - 19:06

I Need You Now> Daniele Ricci


Bon, il fallait que je me remette dans le contexte. J'avais quitté mon poste de secrétaire - et donc Daniele- il y a quelques semaines, j'avais donc avoué que c'était pour me consacré à Atticus, devenant ainsi son manager,mais c'était aussi pour enfouir mes sentiments pour mon patron qui devenait un peu trop présent en moi. Puis, j'avais découvert que mon petit-ami, Howard Stone, était criblé de dette et qu'il avait besoin de moi pour remboursé tout ça. Je m'étais donc porté garante pour payer son prêt et ses factures, sauf que le montant était bien trop élevé pour moi et il fallait que je trouve une alternative. Du coup, j'avais eu l'idée d'aller demander grâce à Daniele, c'est à dire, qu'il me reprenne en tant que secrétaire, et c'était pour cette demande que j'étais devant la porte de chez lui au moment même où je faisais cette rétrospective.

Mais bien sûre, il fallait qu'il accepte et ça, c'était pas gagné!

J'avais donc sonné à la porte, Erik ne mit pas longtemps à venir m'ouvrir, surpris,il 'mindiqua que Daniele était au sous sol, je lui dis un sourire et entra alors dans la villa. Il me semblait que je n'étais pas venu depuis dès années, pourtant, rien n'avait changé. J'étais descedu et je l'avais trouvé, comme l'avait dit Erik, dans la pièce avec le piano. Je marchai doucement, dos à lui, je pouvais l'observer doucement avant de prendre la parole. "Alors on se terre à l'intérieur par ce beau temps? C'est vrai qu'il fait meilleur ici que dehors."  
Niveau salutation Maria, Zero. Je me pinçais les lèvres et je le vis.

J'étais gêné, parce que je ne savais pas si je devais venir lui faire la bise, le prendre dans mes bras, lui serrer la main ou ne rien faire. Je triturais alors mes mains, attendant que cela sois lui qui vienne me dire quoi faire. "J'espere que ça va..." Avais-je dis. Il avait sans doute lu l'article sur Jimmy et moi et j'allais sans doute devoir lui expliqué ce qui c'était passé. Il e navait pensé quoi? J'espérais qu'il n'y croyais pas...




© Billy Lighter


Dernière édition par Maria Watson le Lun 10 Oct - 11:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1236
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Sam 3 Sep - 14:51



I need you now
ft. Maria Watson


Depuis que ma secrétaire avait quitté son poste, j’étais surbooké. Winter Wolves et Roadtramp était très demandés pour des interviews et compagnie et il fallait que je leur arrange ça – et c’était un travail de dingue… Erik m’exhortait à passer un annonce pour avoir une nouvelle secrétaire – il faudra que j’y pense…

Même si j’étais surbooké, je trouvais toujours le temps pour des sorties et des fêtes. J’essayais d’oublier mon amour impossible m’affichant avec des femmes différentes à chaque sortie – anciennes conquêtes comme nouvelle conquêtes. Je m’y amusais mais rien n’était plus pareil sans Maria. Je ne pensais qu’à elle depuis qu’elle avait traversé la porte de ma villa après sa démission – la preuve, je ne fais que parler d’elle ici encore. J’y pensais tellement que les notes de musiques qui sortaient – pour le moment – de mon piano étaient tout inspiré par elle – dont le dernier morceau que j’avais enregistré hier qui était pour elle. Je n’avais plus fait ça depuis ma relation avec Barbara.

Pourtant, je détestais être un putain de romantique – mais ça doit être mon côté italien qui veut ça.

J’avais continué de taper des notes profitant de mon jour de repos. Encore un putain d’air romantique – je devrais arrêter… J’avais entendu, derrière moi, la voix de Maria. Quoi ? La voix de Maria ? Je m’étais retourné très surpris de la voir ici – dans mon studio.

-Maria ?, dis-je étonné. Je… Oui, il fait meilleure ici, dis-je sans trop savoir quoi dire.

C’est ce qui arrive quand on pense très fort à quelque chose, cette chose apparait. Non, c’est stupide ce que je dis. Soit, Maria était bien là et elle semblait être réelle. Je n’avais pas bu depuis deux heures donc ce n’était pas un délirium tremens. Je m’étais mis debout me n’avait fait aucun geste vers elle – je ne savais pas vraiment quoi faire. Je m’étais contenté de lui faire un sourire pour reprendre contenance tout de suite.

-Oui, tout roule ! Mes groupes vont bien ! Je gère tout à la perfection, dis-je avec un petit sourire.

Enfin, il me faudra quand même une secrétaire – il ne faut pas déconner…

-Toi comment tu vas ? J’ai appris que tu n’avais pas eu ta place chez BSC. Il semble que draguer Jimmy Reed ne suffit pas à ça, dis-je avec un sourire un peu plus jaune.

J’avais lu l’article de L.A.People – et j’avais même vu en direct Maria monter à l’étage de ma villa avec Reed. Il ne fallait pas être un génie pour faire le lien. Ce n’est que le jour après la démission de Maria que j’ai appris que mon ex-secrétaire n’avait pas été reprise par BSC – ce que je trouvais être une erreur de la part de Jimmy.

Je regrettais déjà d’avoir présenté les choses comme ça à Maria. Je devais lui en vouloir un peu d’avoir choisi le  petit merdeux – et ça avait transparu dans un cynisme mal placé. Je m’étais excusé d’un signe de la main après ma phrase - mon sourire ayant disparu.

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 864
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Sam 3 Sep - 20:53

I Need You Now> Daniele Ricci


Les notes du piano s'envolaient dans la pièce tel une douceur incroyable. J'avais déjà vu Daniele au piano, quand il était mal en point, et j'avais peur qu'il est retombé, pourtant, à le voir assis, il avait l'air plutôt bien. Je savais que c'était pas bien d'être revenu ici, c'était comme se jeter dans la gueule du loup et pourtant, j'avais ce besoin de le voir tout comme j'avais besoin de lui.

Il s'était levé vers moi après son visage surpris, ce qui me fit sourire doucement. Je continuais de le regarder. Il annonça que tout roulait pour ses groupes. "Je suis contente alors...Que tu t'en sortes sans moi..." J'étais si remplaçable que cela? Ainsi il arrivait à travailler sans moi? Ca faisait mal...

Il me demanda ensuite comment j'allais, qu'est ce que je pouvais dire? "Ca va..." Bien sûre que non ça n'allait pas, j'étais crevé après mes heures de travail et mes heures de sommeil qui se comptait sur les doigts d'une main, cette histoire de dettes et facture me stressait et Daniele me manquait. C'était pas la meilleure forme et pourtant, je devais faire comme si de rien n'étais.

En parlant de Jimmy, il m'en parla, c'était bien la seule chose que je ne voulais pas. De plus, il m'avait vu jouer mon numéros de charme avec son copain le misogyne. Je poussai un soupire qui ne fut pas masqué. "L'article est faux. Il ne s'est rien passé entre Jimmy et moi...Tu devrais le savoir...Si j'étais infidèle à Howard, tu serais le premier au courant." Traduction : Tu serais mon amant et personne d'autre. "J'ai jouer carte sur table avec lui et ça n'a pas fonctionné, du coup je me retrouve indépendante. Howard voulait que je me propose chez MTI mais j'ai refuser...C'était comme te trompé...Je...Ne pouvais pas.."


Je n'osais déjà plus le regarder, les lèvres pincés. J'allais m'asseoir sur le canapé, juste à côté du piano. "C'était beau ce que tu jouais" Avais-je dis, je ne pouvais pas lui demander de suite de me rependre.



© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1236
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Dim 4 Sep - 16:45



I need you now
ft. Maria Watson


Je ne m’en sortais pas si bien sans elle – même si j’essayais de faire croire le contraire. Les journées étaient plus longues et ça faisait des siècles que je n’avais plus fait un agenda donc j’avais perdu un peu la main et ça se voyait. L’autre jour j’avais casé deux rendez-vous au même moment sans m’en rendre compte – je m’en suis rendu compte au moment du rendez-vous quand j’ai dû me déplacer à deux endroit différent à la même heure.

-Je m’en sors parce qu’il le faut bien, dis-je avec un tout petit sourire.

Je préférerais que Maria soit encore à mes côtés, qu’elle travaille encore pour moi.

J’avais demandé à mon ex-secrétaire si ça allait – ce qu’elle m’avait répondu par un bref « ça va ». Je m’étais laissé aller à un peu de cynisme me remémorant sa petite escapade avec Jimmy Reed. Mon pote avec mon ex-secrétaire. C’était ma placé de parler de ça. On aurait pu parler d’autre chose – comme du fait que son « ça va » était bien trop bref pour être vrai. C’est mon ego qui m’avait fait aller sur une toute autre pente.

Maria avait démenti l’article – à croire qu’Amon ne dit la vérité qu’une fois par an. Sa petite remarque n’avait pas raté de me faire sourire.

-Oui, je suppose que je serais le premier, dis-je presque fier.

Je n’avais pas vraiment cru que Maria avait fait quelque chose avec Jimmy – elle ne l’aimait pas du tout. Je la connaissais par cœur, sur le bout des doigts – c’était la femme que je connaissais le plus sur cette terre.

Maria avait dû faire une croix sur BSC à cause de Jimmy – parfois mes amis pouvaient être très cons. Le petit merdeux lui avait proposé de postuler chez MTI – sale merdeux – mais Maria avait refusé. Pour moi.

-Merci, dis-je sincèrement. Etre indépendante ça a des avantages. Tu es assez débrouillarde pour y arriver.

Elle aurait été chez BSC, j’aurais eu peur qu’on ne devienne rivaux – pire si elle avait été chez MTI où se trouvait Timmy Evans.

Maria s’était assise – suivant le mouvement, je m’étais remis devant le piano. J’avais pensé tous les jours à elle depuis sa démission et maintenant je ne savais pas quoi lui dire. Elle avait complimenté ce que je jouais avant de ne l’entendre arriver.

-Merci, dis-je avec en souriant et en baissant les yeux sur mon piano.

C’était une chanson pour toi, voulais-je rajouter mais je ne l’avais pas fait. J’avais lâché un gros soupire.

-Maria, qu’est-ce que tu es venue faire ici ?, dis-je en la regardant. Il y a quelque chose qui ne vas pas ?

Je cherchais à comprendre ce qui l’avait poussé à venir dans ma villa aujourd’hui. Chaque fois que je la voyais, c’était une tentation et je risquais d’y succomber à chaque seconde.

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 864
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Dim 4 Sep - 17:11

I Need You Now> Daniele Ricci


Il y avait une délicieuse odeur qui arrivait dans la pièce où nous étions, sans doute Erik faisait à manger et pour mon pauvre ventre, c'était une parfaite torture. Cela faisait seulement une semaine que nous nous serrions la ceinture Howard et moi dû à ses dettes et ses factures, et j'étais déjà affaiblis par la chose. J'avais caché les cernes de mes heures de sommeil en moins et sans doute que manger des pâtes le soir -je ne mangeais pas le midi- et un simple yahourt le soir, ce n'était sans doute pas assez. Enfin bref, tout ça pour dire qu'Erik devait faire à manger à l'étage supérieur et que j'avais horriblement faim.

Mais le paraître, toujours le paraître. J'avais dis que j'allais bien, alors j'allais faire semblant d'aller bien. Contrairement à Daniele qui ne disait pas qu'il allait bien, il faisait avec, tout simplement et je voyais bien qu'il ne s'en sortait pas. En fait, heureusement qu'il y avait eu cet article dans L.APeople parce que sinon, j'aurais le droit à la question "es-tu ûre d'aller bien"? et alors là; j'aurais sans doute tout dit sur ce qui se passait en ce moment.

Il annonça fierement qu'il savait qu'il serait le premier au courant, c'était un peu ironique cette situation mais au moins, il savait qu'il n'y aurait qu'avec une seule personne que je tromperais Howard, et c'était avec lui.

Il m'indiqua ensuite, après m'avoir remercié, qu'être indépendante, c'était bien et que je pouvais y arriver. "Oui...Enfin, ça demande beaucoup de travail..Je crois que je connais par coeur la pièce dans laquelle j'ai installé mon bureau dans ma nouvelle maison!"  avais-je dis un peu amusée, disant volontairement  "Ma maison" et non pas 'La villa d'Howard".

Il y avait eu un silence entre nous après qu'il se soit assis et qu'on ai parler de sa musique. C'était gênant, je n'osai même pas le regarder. Mais il avait enfin posé la question et là, je ne savais pas par où commencer. "Je...Hé bien..Heum..." Je poussai un soupire. "J'aimerais que tu me reprennes en tant que secrétaire..." Je me mordillais la lèvre. "Je sais que c'est un peu se foutre de ta gueule mais...J'ai besoin d'un deuxième emploi pour...Payer certaines choses..." Il était innévitable qu'il allait me demander quel était ces choses, il m'avait assez dit qu'Howard était dangeureux et j'avais rien dis...



© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1236
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Dim 4 Sep - 20:31



I need you now
ft. Maria Watson


Maria n’avait pas eu l’accord de Jimmy Reed pour avoir une place chez BSC. Elle avait donc fini indépendante. J’avais jamais été indépendant, aussitôt j’étais venu à L.A., aussitôt j’avais obtenu une place chez BSC – à l’époque dirigé par le père de Jimmy. J’avais fait ma place dans ce petit monde fermé – et être un fils de n’avait pas été un avantage. Maria allait s’en sortie parce que Maria était la meilleure – ne l’avais-je pas formée après tout ?

Du travail elle en avait – elle disait connaitre son bureau chez elle par cœur. Chez elle… J’avais fait un drôle d’air en entendant ça – un truc entre la jalousie et la fatalité.

-Je sais. Ça demande un travail de dingue. Je suis bien placé pour le savoir, dis-je en souriant un peu.

On s’était installé chacun sur un siège – elle sur un divan moi devant le piano. Maria était venue pour quelque chose et pas pour se faire mal au coeur en me regardant faire du piano – parce que si je commençais, je savais que c’était ça qui allait se passer et pas que pour son cœur à elle. A la place il y avait eu comme un silence gênant. J’y avais mis fin en lui demandant la raison de sa visite – en allant droit au but.

Quoi ? Elle voulait à nouveau être ma secrétaire ?

-Hein ?!, dis-je étonné en la regardant – elle, n’osant pas poser le regard sur moi.

C’était réel ce qu’elle demandait où j’étais victime d’une hallucination ? Je n’en étais – apparemment – pas victime. Maria avait besoin d’un deuxième emploi. Manque d’argent.

-Laisse-moi deviner. Les dettes de Stone ?, dis-je en soupirant.

Je l’avais prévenue – à demi-mot mais je l’avais fait. Howard avait dû lui dire ou elle avait dû le découvrir. Les dettes de Stone étaient élevées – ça je le savais. Je pensais que savoir ça, ça aurait fait fuir Maria de chez le merdeux mais ça n’avait pas été le cas. Elle voulait l’aider.

-Désolé Maria. Je ne peux pas te reprendre, dis-je avec un regard triste. Je ne le ferais pas parce que c’est impossible. Tu ne pourras jamais faire les deux jobs. C’est physiquement impossible. Le métier de manager est un métier à plein temps. T’as bien dû le remarquer. Tu ne sauras pas faire les deux…

Pourtant j’aurais tout fait pour la récupérer – mais là, elle voulait faire l’impossible. Je m’étais rapproché d’elle – toujours assis sur mon siège et elle sur le sien.

-Je suis vraiment désolé. Vraiment. Si c’était possible, je t’aurais repris, dis-je sincèrement.

Je l’étais pour elle, désolé. Je ne l’étais pas pour Stone.

Je lui avais dit que c’était dangereux – je regrettais de ne pas avoir insisté et de ne pas avoir tout dis clairement.

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 864
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Lun 5 Sep - 18:36

I Need You Now> Daniele Ricci


Quoi que je dise, je heurtais Daniele, j'avais fait en sorte de ne pas dire "chez Howard et moi"mais ça n'avait pas donctionner, il avait tout de même fait la tête quand je lui avais parler de mon bureau. Rien n'était simple à présent, pas même le silence qui pesait entre nous, avant, il n'y avait pas de silence comme celui-là.

Nous aurions parlé de tout et de rien, pourtant, maintenant, on n'y arrivait plus, c'était le concours de celui qui arriva à tenir le plus longtemps sans sauter sur l'autre. Daniele avait rompu le sulence en me demandant pourquoi j'étais ici, et, sans le regarder, je lui avait demander de me reprendre. Il avait vite compris, ayant besoin d'argent, que j'avais découvert pour les dettes de mon petit-ami. Je poussai un soupir. "Oui...Tu peux le dire...Tu peux dire "je te l'avais dis"..."


J'osai enfin le regarder de mes yeux humides, non, il ne fallait pas que je pleure à nouveau, je pleurais beaucoup trop souvent en ce moment. Les nerfs qui lâchaient sans doute. En même temps, je me trouvais devant ma plus grande faiblesse sans doute: Daniele. Et lui avouer qu'au fond, j'étais sans doute malheureuse d'être avec Howard, faisait mal parce que j'étais certaine qu'il aurait été capable de tout pour m'avoir à ses côtés. "Chaques mois, Jimmy Reed lui envoie une lettre avec l'argent qu'Howard lui doit, il n'y faisait pas attention...J'ai trouver la lettre dans la poubelle et je l'ai ouverte alors qu'il m'avait dis de ne pas le faire...Il a 100 000$ à lui donner...Je ne sais pas pourquoi...Il me dit que c'est pour des paris pas gagner mais...Je ne suis sûre de rien..." Je ravalais mes larmes. "On s'est mit d'accord sur un point...Je payais les factures et le prêt de la villa, et lui payais ses dettes...Mais du coup..Je me sers la ceinture et je n'ai pas assez d'un boutot, du moins, pour ce mois-ci parce que je n'avais pas prévu autant de facture..."

Il m'avait dit qu'il ne pouvait pas me reprendre, que c'était humainement impossible de faire les deux travaux en même temps. "Je ne dors plus la nuit tant cettte histoire d'argent me dévore...Autant que je l'a passe à travailler...Mais je comprend Daniele...Je comprend..." J'étais bien dans le canapé, j'avais presque envie de rester là -Ou peut-être n'avais-je plus de force pour me soulever- "J'aurais au moins essayé..."

© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1236
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Mar 6 Sep - 18:47



I need you now
ft. Maria Watson


Dire « je te l’avais dit » était bien trop facile – et trop cruel. J’aurais pu le dire – j’en avais tous les droits. Putain, il aurait été un temps où je n’aurais pas hésité à dire que j’avais raison sur toute la ligne – avec quiconque. Je n’y arrivais pas – aujourd’hui – avec Maria.

-J’ai même pas le cœur de le dire, dis-je en soupirant.

Croiser son regard rempli de larmes n’était pas facile. Putain, si j’avais su que les dettes du merdeux lui feraient aussi mal j’aurais été plus clair sur ce qui l’attendait. Maria avait appris pour les dettes à cause d’une lettre de Jimmy envoyé à Howard qu’elle avait trouvé dans la poubelle du petit merdeux – parce qu’en bon menteur qu’il était, il ne lui avais rien dit.

-100 000 dollars…, dis-je tout bas étonné que la dette soit déjà aussi haute.

Jimmy devait y aller avec les intérêts – il n’était pas du genre à faire des concessions même à un musicien comme Stone. Le batteur avait dit à Maria que c’était pour les paris – ce qui n’était pas entièrement faux, mais il lui manquait des données. Maria se sentait obliger d’aider le merdeux en payant ses facteurs. J’avais laissé échapper un profond soupire devant ce que je disais Maria – dont le regard plein de larme me faisait mal au cœur.

-Il a un prêt en plus, le con…, rajoutais-je en soupirant.

Putain, les dettes qu’il avait pour Jimmy – à considérer que ce soit les seules – le prêt et toutes les dépenses, ils n’allaient pas s’en sortir. Pour ça que Maria me demandait de la reprendre. J’avais refusé parce que c’était impossible.

Maria ne dormait plus la nuit et se disait que tant qu’à faire elle pourrait passer la nuit à travailler. Putain…

-Oh, putain, Maria…, dis-je concerné.

J’avais mis mon siège face à Maria – qui était dans le canapé.

-J’aurais dû te le dire pour ces putain de dettes. Je pensais que si tu l’apprenais par le merdeux ou par toi-même tu…, dis-je en m’arrêtant d’un seul coup.

Tu quitterais Stone. Il ne fallait pas se voiler la face, c’est ce que je voulais.

-Howard ne mérite pas que tu passes tes nuits à t’en faire, dis-je très sincèrement.

Inconsciemment, j’avais pris sa main dans la mienne.

-Il n’aurait pas fait le con avec ses paris et… Bref, je le hais
, avouais-je.

J’avais regardé Maria dans les yeux. Ses larmes se retenaient de tomber le long de ses joues. Je n’avais pas parlé de la drogue pas pour sauver le petit merdeux mais parce que je savais que ça mettrait Jimmy dans le merde – et à mon niveau, je ne pouvais pas me le permettre.

-Je voudrais t’aider… Mais te reprendre, non… Il faut que tu dormes la nuit, dis-je en passant ma main sur sa joue - parce que je crevais d'envie de ce geste.

L’aider elle, pas aider le merdeux – là était toute la difficulté.

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 864
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Mar 6 Sep - 19:40

I Need You Now> Daniele Ricci


Ainsi, Daniele était au courant, Daniele savait pour les dettes, pour les paris, pour tout, et ce qu'il m'a simplement dit, c'était "il est dangereux"? Peut-être qu'il ne m'aimait pas assez pour me dire toute la vérité. Je lui en voulait, c'est con non? D'en vouloir à quelqu'un qu'on aime parce que cette personne voulait nous protégé parce qu'au fond, c'est ce qu'il voulait, me protégé de ce qui m'attendait...Sans doute...Je ne sais pas...Je ne sais plus... "Tu sais tout...Tu savais tout avant moi et tu ne m'as pas tout dis..." avais-je soupirer.

Il avait mit son tabouret en face de moi, nous étions proche à nouveau et il m'entourait d'une aurat, comme si nous étions dans une bulle et que rien ne pouvait arriver, comme si Reed n'existait pas, comme si les dettes eet factures avaient étés payées. Je lui avait dit que je ne dormais plus, il posa sa main sur ma joue, ça faisait du bien. "Je ne peux pas dormir la nuit, je n'y arrive pas. Je me tourne et retourne dans le lit alors qu'Howard dort à côté de moi."

J'avais baisser le regard "Je suis entrain de crever à petit feu pour le bonheur de Reed..." parce qu'après tout, j'étais sûr qu'il était quelque part, et qu'il pouvait me voir, et qu'il riait de ce qu'il voyait, alors comme ça la petite Watson voulait devenir Manager? Et bien non! C'était limite ce que je me disais. Non. C'était pas possible pour moi de l'être. Pourtant, Atticus avait déjà fait une émission de télé et son studio était presque déjà en état pour qu'il puisse enregistrer.

Je le regardais alors, essuyant mes larmes avec ma manche. "Je crois qu'on ne peut pas m'aider...Je dois me débrouillé comme une grande...Je relativise...Le mois prochain sera sans doute meilleur, j'aurais payé toutes les factures en retard d'Howard et sa voiture sera sans doute vendue pour le prêt. " Pour réussir à faire ça, j'avais vendu mon appartement -L'intégralité était partie dans les factures- et j'avais mit toute ma paie dans le reste. Il devait me rester quelques pièces de monnaie dans mon sac pour acheté un paquet de pâtes.

J'avais laissé un petit silence, je m'étais contenter de le regarder. "C'est quoi qui te dérange le plus pour ne pas me reprendre? Le fait que je ne pourrais pas me reposer ou...Le fait que....que j'ai affreusement envie de t'embrasser?" C'était sortie presque naturellement. Je ne pouvais pas m'empêcher de me demander ce qui était le plus dur pour lui.


© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1236
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Mer 7 Sep - 17:35



I need you now
ft. Maria Watson


Je voyais qu’elle m’en voulait pour ne lui avoir rien dit – et je m’en voulais aussi de ne pas lui avoir dit. J’avais baissé le regard. Ouais, je ne lui avais pas dit que Stone avait une dette monstrueuse envers Jimmy – pourtant, je le savais. Parce que je voulais que le petit merdeux s’incrimine tout seul – parce que je pensais que ça aurait plus d’effet.

Tu parles… Maria était dévasté par ce qu’elle avait appris et elle faisait maintenant l’acte suicidaire d’aider Stone – probablement parce qu’elle l’aimait plus que ce que je ne voulais bien l’admettre.

Je m’étais mis face à elle cherchant le contact plus que ce qu’il était permis entre nous – ouais, à cause de Stone, encore. Ça me faisait atrocement mal d’entendre Maria dire qu’elle ne dormait plus – alors qu’Howard, lui, oui. Comme si elle s’inquiétait et que lui n’en avait rien n’à foutre. Elle disait crever à petit feu.

-Ne te laisse pas crever pour lui, dis-je avec le cœur serré.

Pour qui ? Jimmy ou Stone ? Pour les deux, je pense. Maria avait essuyé ses larmes et s’était dit que le mois prochain tout ira mieux. Le petit merdeux allait vendre sa voiture et les factures seront payées - pas sûr que tout ça soit suffisant vu les intérêts de la dette. Le pire dans tout ça c’est qu’elle disait que je ne pouvais pas l’aider – moi, Ricci The Best – et que c’était sans doute vrai.

Je n’aimais pas voir Maria dans cet état, je n’aimais pas les silences entre nous – et je ne savais pas quoi répondre à la question qu’elle me posait. Oui, je ne voulais pas la reprendre pour éviter qu’elle ne se tue à la tâche – c’était évident. Non, je n’avais pas peur qu’elle m’embrasse – j’en avais même plus qu’envie. Ces réflexions avaient prolongées le silence jusqu’à ce que je prenne la parole.

-Je ne veux pas te reprendre parce que je tiens à toi, dis-je en fin de compte.

Ce qui englobait presque les deux raisons – à quelques détails près. J’avais aussi affreusement envie de l’embrasse. Pendant un bref même, j’avais même avancé mon visage du sien – avant de cesser d’avancer et de reculer un peu. Je savais que si je posais mes lèvres sur les siennes, je n’allais pas m’arrêter là. J’avais regardé un petit moment le piano.

-Produit mon album, dis-je sans transition le regard planté dans celui de Maria.

L’idée était venue d’un seul coup. Maria avait besoin d’argent – certes – mais aussi de publicité. Produire un album sans frais était le meilleur moyen de faire les deux.

-Produit mon album. Ça ne te coutera rien et ça te rapportera. Tu n’auras pas les frais du studio vu que tout est déjà quasi enregistré, ni les frais de mixage, vu que je ferais tout. Je me charge des frais de production et toi de le produire, dis-je d’une seule traite.

Sa charge de travail n’en sera pas beaucoup plus augmenter. On se verra juste plus – comme avant…

-Tout l’argent qu’on gagnera avec cet album te reviendra,
dis-je avec un petit sourire.

Je me contentais de la regarder. Chaque trait de son visage…

-S’il te plait, Maria. Soit mon manager… S’il faut que je te fasse une démonstration pour que tu m’engages, je suis prêt, dis-je en montrant du bras mon piano.

C’était comme ça que j’allais aider Maria, sans aider Stone. Maria obtiendra tout l’argent et elle en fera ce qu’elle voudra. C’était du win/win – entre elle et moi. Elle aura son argent et, moi, je travaillerai – à nouveau – avec elle.

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 864
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Mer 7 Sep - 18:42

I Need You Now> Daniele Ricci


Daniele s'était rapproché encore, je l'avais laissé faire parce que j'en avais besoin, c'était un tout autre contact que celui que j'avais avec Howard, ce n'était pas pareil, tout comme ce sentiment que j'avais pour lui, Il n'était pas pareil que celui que j'éprouvai pour Howard. C'est différent et je ne pouvais pas l'expliquer ni même le nommer. Il m'avait simplement dit de ne pas me laisser crever pour lui. C'était à double sens, ni pour Howard ni pour Jimmy, peut-être même pour aucun homme. L'être humain était faible quand il s'agissait d'amour parce qu'au fond, j'étais dans la merde par amour, pour avoir fait le choix d'une relation sérieuse avec Howard. On aurait très bien pu en rester là o nous en étions en tournée mais on avait vu grand... Peut-être même trop...

Je n'avais rien dis à sa demande, me contentant de le regarder. J'étais une femme forte avec de la fierté et même morte intérieurement, je continuerais à rester droite face aux médias, aux évènements, face à Reed parce que je devais le rester, j'avais un boulot et j'étais au même niveau qu'un homme. Mes efforts avaient été récompensé et je touchai mon rêve du bout des doigts. Alors pourquoi tout allait mal à présent? Pourquoi "Je" devais de l'argent à Reed, pourquoi je m'étais rendu, seulement compte là, de mes sentiments pour mon patron? Parce que, justement, tout allait bien et qu'il fallait une ombre au tableau.

Il m'avait sortie la raison que je redoutais le plus, celle parce qu'il tenait à moi, cette putain de raison qui disait tout ce que nous pensions. Nous étions bien trop proches et nos sentiments se mêleraient et se verraient beaucoup trop lors de nos sorties à deux. Pendant un centième de secondes, j'ai cru voir son visage aller vers le mien, mais ce n'était sans doute qu'illusion. Il s'était ensuite retourné vers son piano et avait lâcher une bombe.

-Quoi? Moi? Produire ton Album?!

Les yeux écarquillé, j'en begayais presque. Son regard planté dans le mien renforça cette idée. Au lieu de nous éloigné, il nous rapprochai. Je pensai d'abord à une très mauvaise idée, mais au fond...Il avait tout dit, même se qu'il pensait me faisait sourire parce qu'au fond, on pensait la même chose: c'était une façon de se voir encore et encore. Il avait de merveilleux argument et, il fallait le dire, je l'aurais produit même si ses chansons aurait été mauvaises rien que pour le voir.

"Ca va te demander du travail en plus...Mais c'est la meilleure idée que tu es eu depuis nos dix ans..." Mon visage était lumineux, les yeux brillants, j'allais devenir euphorique. "Oh je te promet Daniele, que je te remercirais pour tout ça!" Et sous le coup de l'euphorie. Je m'étais jeter sur lui, l'embrassant en pleine bouche, mes mains sur ses joues. Au moins, l'un de mes problèmes allait petit à petit s'évanouir..Mais est ce qu'on ne s'enfonçait pas dans un autre problème lui et moi?


© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1236
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Jeu 8 Sep - 18:10



I need you now
ft. Maria Watson


L’idée était venue toute seule – et elle était géniale. J’avais longtemps caché mes chansons au monde – par modestie, bien sûr… - et je ne voulais les sortir que quand j’en aurais vraiment besoin. C’était mon joker dans la vie cette facette de moi-même – et quel joker ! J’avais toujours pensé que je sortirais mon album pour assouvir mes intérêts personnels et voilà que je décidais de le faire pour Maria – pour qu’elle puisse revivre financièrement et lancer sa carrière de manager. Le selfish Daniele Ricci était devenu altruiste pour une fille – mais pas n’importe laquelle.

Maria était surprise, étonnée – elle en bégayait.

-Oui, toi, produire mon album, dis-je très sérieux mais en esquissant un sourire.

Je n’avais jamais voulu voir Maria loin de moi et quand elle avait annoncé sa démission l’autre jour ça m’avait tué – surtout que cet au même moment que je m’étais rendu compte des sentiments que j’avais pour elle. Grâce à mon idée de génie, on allait pouvoir se voir comme avant.

Maria avait constaté que ça me demanderait du travail en plus. Je m’en fichais, ce que je voulais c’était elle – quitte à travailler la nuit.

-Je sais, je suis le meilleur, dis-je devant le compliment qu’elle faisait par rapport à mon idée.

J’avais apprécié le sourire de Maria et l’euphorie qu’il y avait dans l’air et j’avais – encore plus ! – apprécié ce qui avait suivi. Elle m’avait embrassé suite à ce que je venais de lui dire. Putain qu’est-ce que j’en avais besoin de ça. J’avais prolongé le baiser – alors que j’aurais dû l’arrêter – parce que j’en avais envie. Puis, j’avais regardé Maria dans les yeux.

-Tu viens déjà de me remercier
, dis-je en souriant avant de poser encore mes lèvres sur les siennes.

J’avais dit quoi tantôt ? Ah ouais, que si on commencer je n’allais plus savoir m’arrêter. J’avais entouré la taille de Maria de mes bras ne cessant de l’embrasser. Je n’avais quitté ses lèvres que pour reprendre mon souffle.

-Il ne faudra rien dire à Jimmy, par contre. Il sera furieux d’apprendre que je fais faux bond à BSC pour la petite-amie du type qui lui doit des dettes, dis-je avec un sourire.

Jimmy et moi étions amis depuis des lustres. C’était une amitié basé sur le business mais une amitié quand même. J’avais gagné en confiance depuis 1965 – et pas qu’un peu – et j’avais l’impression d’être aussi puissant que Reed maintenant. Je pouvais donc me permettre – d’après mes critères – ce petit écart. S’il n’est pas content, il n’a cas venir ici on se boira un whisky.

Je n’avais pas encore lâché Maria – au contraire – mon attitude, mes mains posées sur ses hanches et mes lèvres à quelques centimètres des siennes l’invitaient à plus – mais je savais que ce n’était pas permis.

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 864
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Ven 9 Sep - 18:03

I Need You Now> Daniele Ricci


Daniele était sérieux, très sérieux, c'était à peine croyable, il voulait vraiment m'aider. Je savais que cette carapace d'homme egocentrique et imbus de lui-même était dur à cassé -j'avais tout de même réussis plusieurs fois à voir le véritable Daniele Ricci- mais jamais j'aurais pu penser qu'il me propose une chose pareil. Il avait bien vu ma surprise et avant répliqué au compliment que je lui avait donner.

Dans l'euphorie, je l'avais embrassé, pire, je lui avait presque sauté dessus. Le baiser que nous venions d'échanger avait été remplit de passion, il m'avait ensuite dit que je l'avais déjà remercié, mais non, ce n'était pas le cas, je ne faisais que de nous faire soufrir tous les deux, simplement, il ne s'en rendait pas compte. Et ni une ni deux, il avait reposer ses lèvres sur les miennes.

Se rapprochement entre nous s'était fait normalement, comme si nous le faisions tout le temps, je m'étais rapprocher de lui, ses mains sur ma taille, je m'étais assise sur lui, de façon à être au plus près de lui. J'avais prolonger ce baiser jusqu'à ne plus avoir de souffle. Il m'indiqua alors que nous ne devions rien dire à Jimmy, j'eu un petit sourire avec jouant avec une mèche de ses cheveux. "Je ne dirais rien...De toute façon, je ne suis plus en mesure de dire quoi que ce soit quand je le vois à présent..."

Parce qu'il fallait bien avouer que Jimmy connaissait Howard mieux que moi...

Je continuais de regarder Daniele, je savais pertinament que c'était mal de rester là, assise sur lui, à le regarder dans les yeux, les mains dans ses cheveux, mais je ne pouvais pas bouger, j'étais paralysée. Il fallait que je trouve quelque chose, que je pense à Howard. "Je suis sûre que les gens vont aimer le Daniele Ricci Chanteur... " Je savais qu'Howard n'allait pas aimer cette collaboration mais peu importe, ce n'était pas seulement pour l'argent que j'acceptais, c'était pour continuer de le voir, pour entendre sa belle voix au piano, parce que j'avais eu la chance de l'écouter une fois et que j'avais trouver ce moment magique.

"Je suis partager entre l'envie de me taper sur les doigts et de m'éloigner de toi, tout comme rester assise là, et rester comme ça...Je suis dans une bulle, comme si plus rien n'existait, comme si je ne "trompait" pas Howard" Alors qu'en réalité, il fallait bien l'avouer , cela ferait bien longtemps que j'aurais succombé. Je posai ma tête dans le creu de son cou et fermait les yeux. "Tu sais ce qu'il m'a dit quand j'ai découvert le courrier de Jimmy? Qu'il ne savait pas quand il aurait pu me le dire...Je le soupçonne de n'avoir jamais voulu me le dire...Il me cache beaucoup de chose et je sais que je ne saurais jamais tout..."

Je restais comme j'étais, soupirant un peu "Toi tu ne m'as jamais rien caché..." Avais-je dis à moitié endormit, j'étais pas très bien, fallait l'avouer, j'avais mon ventre qui me faisait un mal fou parce qu'il était vide, et j'étais affreusement fatiguée. Je restais silencieuse un instant. Sans doute m'étais-je un peu endormit je dois l'avouer mais j'avais enfin relever la tête au bout de quelques minutes. "Je suis désolé Daniele....Désolé que tu sois tombé amoureux de moi au moment où je ne pouvais pas te montrer pleinement mes sentiments..."

© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1236
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Sam 10 Sep - 17:27



I need you now
ft. Maria Watson


Mes mèches de cheveux étaient entrelacées dans les doigts de Maria – alors même que j’étais en train de reprendre mon souffle après le long baiser qu’on avait échangé. Je lui avais dit de garder le secret sur cet album jusqu’à sa sortie – il fallait qu’on fasse la surprise à mon ami Jimmy, tout de même ! Il sera furax mais je trouverais bien les mots pour le calmer. Je fais ce que je veux après tout – je suis Daniele Ricci ! Maria m’avait dit ne pouvoir plus rien dire quand elle voyait Jimmy. J’étais très conscient de l’animosité qu’il y avait entre mon meilleur ami et Maria.

-Tu répliqueras avec cet album. C’est mieux que des mots, dis-je en souriant.

La bataille entre Maria et Jimmy semblait pire que je ne le pensais – comment tout ça m’avait échappé ? Il faudra peut-être que je discute un peu avec mon meilleur ami pour comprendre ça – ou pas…

Notre position était telle que je n’avais pas envie de bouger. J’écoutais Maria dire à mon ego que les gens allaient aimer le Daniele Ricci chanteur.

-Ils vont même l’adorer,
dis-je avec modestie et un sourire ravi.

Je nous voyais déjà ensemble – Maria et moi – aux différentes interviews, dédicaces et autres. Putain, on allait s’éclater.

Maria était revenue à des choses plus terre à terre – si on pouvait dire. Elle ne savait pas bien quoi penser de la situation dans laquelle elle était. Je voulais qu’elle reste assise là pas qu’elle cherche à s’éloigner. Je lui avais faire comprendre d’un tout petit regard – juste avant qu’elle n’enfouisse sa tête dans mon cou.

Le petit merdeux aurait caché ses dettes longtemps si Maria ne les aurais pas découvert. Le fait ne m’étonnait pas – pas le moins du monde !

-Howard Stone est comme ça, dis-je en soupirant un peu. Il ment comme il respire. C’est compulsif.

Je n’étais pas ici pour défendre le merdeux et j’étais toujours à l’affut d’un moyen de l’enfoncer encore plus – tout en restant sincère parce que ce que je disais sur lui était vrai. Maria m’avait murmuré que – moi ! – je ne lui avais jamais rien caché. Je n’avais rien à lui caché non plus. Tout le monde savait ce que faisais et qui était Daniele Ricci. Maria en savait juste bien plus que les autres – une milliard de choses de plus.

Je l’avais senti se détendre contre moi. J’avais fermé les yeux et – pendant tout un moment – je n’avais plus rien dit. J’avais entendu Maria respirer régulièrement. Elle dormait et l’entendre dormir était apaisant. J’avais remis quelques mèches de ses cheveux en place – je veillais sur elle. Elle était fatiguée comme elle ne l’avait jamais été quand elle était avec moi – comme secrétaire.

Elle s’était réveillée pour relever la tête – comme pour reprendre la conversation là où on l’avait laissé. Elle s’était excusée.

-Ce n’est pas ta faute. Tu ne pouvais pas prévoir. On ne pouvait pas prévoir, dis-je avec un petit sourire triste.

Personne n’aurait pu – et c’était bien dommage. Maria n’en pouvait rien ça c’était fait tout seul – et elle était déjà avec le petit merdeux quand c’est arrivé.

-Tu es vraiment fatiguée, Maria. Tu veux dormir un peu ici ? Vu l’odeur, Erik a dû préparer un très bon repas. Il pourrait te l’apporter au lit
, dis-je en souriant et en caressant la joue de Maria.

Une sieste devrait lui faire du bien – beaucoup de bien. Je voulais qu’elle reste chez moi le plus longtemps possible.

-Je peux te porter jusqu’en haut, si tu veux, dis-je en souriant toujours.

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 864
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Sam 10 Sep - 20:22

I Need You Now> Daniele Ricci


Il avait raison, cet album allait arranger tous les problèmes - du moins budgétairement et au niveau de mon management!- Au moins, les gens me prendreront au sérieux, pour ceux qui doutait encore de ma capacité à manager -je pense à Jimmy Reed notament- Je me mis à rire un peu en regardant Daniele "J'aimerais voir sa tête quand il apprendra la nouvelle!".

Daniele avait un avis subjectif d'Howard, il l'entassait pour que je ne vois que ses défauts, et même si j'adorerais être naïve, je ne pouvais pas l'être, il fallait bien avouer qu'il avait des qualités outre le fais d'être cachotier. "Il ne m'a pas mentis en sois, je crois même qu'il ne m'a jamais mentis. Il est simplement cachotier. C'est lui à parler à Atticus pour que je sois son manager. Il lui en a parler sans mon avis. Crois tu que cela sois une mauvaise chose finalement?"
Je poussai un petit soupire, mes doigts jouant toujours avec les cheveux de l'Italien. "J'aimerais pouvoir te dire que je suis naive et influençable, mais tu sais que je ne le suis pas. Il a des qualités, il a des défauts, comme tous le monde, et je me dois d'être objective..."

Alors que ma tête était dans son cou et j'avais fermé les yeux, je m'étais endormie un peu. Il faut dire que j'étais tellement bien contre lui...Alors que je m'étais réveillée, j'avais repris la conversation comme s'il ne s'était pas passé quelques minutes. "A cet instant précis, j'aurais voulu avoir une mère..." Une maman qui puisse me dire le bon choix à faire, qu'elle me montre ce qu'était vraiment l'amour, je pensais aimer les deux mais peut-on aimer deux hommes en même temps?

Il voulait que j'aille me reposer, il me proposa même de me porter jusqu'en haut, mes mains avaient lâché ses cheveux pour que mes bras entoure son cou. Je l'avais regarder en souriant un peu. "Je ne dirait jamais non pour manger un bout cuisiné par Erik, j'ai tellement faim que même une de ses affreuses pizzas surgelé serait un délice!" Depuis quand je n'avais pas manger? Peu importe.

Mais il fallait le dire, j'étais vraiment crevé mais je ne me voyais pas être porté par Daniele. De ce fait, je m'étais levé lentement et lui avait prit les mains pour le levé à son tour pour le déplacé quelques mètres plus loin, sur le canapé. Je m'y était vautrée, lui à mes côtés, à moitié sur lui.. "Non ça ira, je suis une femme forte non? Je dormirais plus tard!" Et je ne me voyais pas dormir chez Daniele, ou du moins, pas sans lui. Un baillement trahissa les dires que je venais de dire. "Tu as eu des nouvelles d'Evan?"

Je pensais souvent à lui, aussi, je voulais savoir comment il allait, si tout se passait bien, j'aurais voulu l'aider plus mais à présent, ça allait devenir plus compliqué.


© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1236
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Dim 11 Sep - 16:05



I need you now
ft. Maria Watson


Maria avait un problème avec Reed – ça s’entendait. Elle m’avait dit vouloir voir ta tête quand l’album sortira. Maria était plus heureuse – et j’étais heureux de penser que c’était grâce à moi.

Elle m’avait parlé de son merdeux de petit-ami – dont ma haine pour lui était grande. J’avais continué à le critiquer et à l’enfoncer en disant qu’il était un menteur compulsif – ce qui était le cas ! Maria avait toujours cette once d’espoir en son merdeux car elle avait dit qu’elle était certaine qu’il ne lui avait jamais menti. Il lui cachait juste des trucs – ce qui était un mensonge par omission, donc un mensonge quand même… Mon visage avait changé quand j’avais appris que c’était Howard qui avait parlé de Maria à Atticus.

-Je ne sais pas
, marmonnais-je en faisant une petite moue.

C’était une mauvaise chose pour moi parce que ça avait éloigné Maria de moi.

Elle avait continué de défendre Stone.

-Ouais, il a sûrement des qualités… Tu l’aime, c’est comme ça. Je sais que tu sais ce que tu fais, dis-je avec un petit sourire triste.

Difficile à savoir si elle le savait vraiment – ce qu’elle faisait. Je n’avais pas envie de parler du merdeux – de ses qualités, de ses défauts et du fait même qu’il existait.

Maria s’était assoupie un moment. Putain, il faisait du bien ce moment… A son réveille, elle s’était excusé. Que pouvais-je dire à part que ce n’était pas sa faute – ni la mienne, d’ailleurs ? Elle avait dit qu’elle aurait voulu avoir une mère. J’avais baissé le regard. Maria n’avait pas d’exemple féminin et ça semblait lui manquer. Tout comme moi je n’avais d’autre exemple masculin que mon libertin de père. Je ne savais pas quoi dire – je m’étais contenté d’approuver.

J’avais proposé à Maria d’aller se reposer – et de manger un peu par la même occasion. Elle avait faim – elle me l’avait confié.

-Erik est le meilleur cuisiner que je connaisse, dis-je pour appuyer ce que disait Maria.

Elle s’était levée – manière de décliner mon invitation – et j’avais – sans rien dire – accepter la sienne de venir me mettre à ses côtés sur le canapé. Elle s’était à moitié affalée sur moi refusant de de dormir.

-Très forte, dis-je avec un petit sourire même si je voyais bien que Maria était complètement fatiguée. Tu es la meilleure.

Maria ne voulait pas se reposer et je n’avais pas regretté ce choix parce que ça voulait dire qu’on pouvait rester ici l’un contre l’autre – et on était bien.

Elle m’avait demandé si j’avais des nouvelles de Sniper.

-Il est sorti de l’hôpital. Je lui téléphone tous les jours chez lui à heure fixe pour qu’il retrouve ses repères. Il m’a dit que son appartement était un peu mieux ranger grâce à Gaïana. Je pense qu’elle l’aide beaucoup
, dis-je en laissant mes doigts s’emmêler dans les cheveux de Maria.

J’avais bien revu Gaïana aussi – alors qu’Evan je n’avais fait que l’entendre au téléphone.

-Je crois qu’il est sur la bonne voix… Je lui téléphone pour éviter qu’il ne replonge, ajoutais-je en posant mon regard sur Maria et en souriant un tout petit peu. C’est tout ce que je peux faire en attendant une meilleure idée…

Je crois que j’étais sincèrement frustré de ne pas pouvoir réparer ses oreilles – ni de ramener les autres membres du groupe à la vie.

Naturellement, j’avais continué de caresser ses cheveux. Etre si proche d’elle n’était pas une bonne idée pour elle – pourtant, je ne voulais pas être ailleurs que là.

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 864
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Lun 12 Sep - 18:57

I Need You Now> Daniele Ricci


Daniele m'avait dit qu'il savait que je savais ce que je faisais, je me mis à rire nerveusement. Non. Je ne savais plus rien et pour la première fois de ma vie, je n'avais aucun plan A ni plan B. Je vivais au jour le jour, attendant un signe du destin qui puisse me dire quoi faire. Rester avec Howard et vivre ma vie avec lui ou alors tout plaqué et aimer à l'italienne avec Daniele. Les deux styles de vies pouvaient se ressemblé, mais j'étais sûre du'une chose, c'était qu'avec Daniele, je n'aurais pas eu de surprise comme j'avais eu avec Howard. Je le connaissais bien plus que le batteur... Je n'avais rien rajouter à mon rire qui, j'en étais sûre, trahissais ma position de femme droite que j'avais toujours été. En même temps, actuellement, la ligne de bonne conduite était plutôt sinueuse.

J'étais crevée, je ne pouvais pas le nier et je savais que Daniele l'avait vu, après tout, il me connait. Mais j'allais devoir vivre avec cette fatigue pendant un moment, tout comme ce gargouillement au ventre serait très souvent présent dans mon organisme. Mais je préférais parler avec Ricci, son petit accent italien me faisait sourire quand il parlait et même si mes yeux étaient à demi ouverts, je continuais de le regarder, parlant de Sniper.

Evan était quelqu'un que j'appréçais. J'aurais vraiment voulu l'aider d'avantage et rester en contacte avec Daniele pouvait sans doute m'aider à l'aider. J'avais laisser un baillement s'échappé de ma bouche tout à l'écoutant. "Je pense que tu devrais aller le voir un après midi. Vous pourriez écouter les anciens disque de The Army ou parler de tout et de rien, je suis sûre que ça lui ferait du bien, même à toi. " Je lui souriait doucement alors que son jeux de doigts dans mes cheveux m'apaisais d'avantage. "J'ai vu ton comportement à l'hopital, je crois qu'un énorme poids de tes épaules à été enlevé le jour où nous sommes aller le voir. Et c'était beau de vous voir tous les deux..."

J'avais ensuite posé ma tête sur son épaule, collé à lui, nous n'avions sans doute pas été aussi proche depuis l'Italie, depuis, nos corps. Je savais que ce n'était pas bien, et pourtant, mon organisme réclamait ce genre de geste. J'allais laisser un silence passé avant de changer de sujet. "Je suis aller à la séance de dédicaces des Roadtramps, j'ai eu le droit à un mots de tous le monde, il ne manque plus que ta marque..."

© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1236
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Mar 13 Sep - 18:49



I need you now
ft. Maria Watson


Maria avait lâché ce petit rire nerveux qui trahissait bien beaucoup de chose – dont un doute sur ce que je disais. Ne savait-elle pas ce qu’elle faisait ? Je crois qu’on était tous les deux un peu perdu – et qu’on ne s’aidait pas vraiment en restant dans la même pièce.

On y était quand même resté dans la même pièce – qui plus est sur le même canapé. Elle m’avait demandé si j’avais des nouvelles de Sniper – je lui avais donné les dernières que j’avais. Maria était fatiguée – et elle crevait de faim aussi, je pouvais l’entendre – mais elle continuait à parler – elle avait refusé la sieste que je lui avais proposé. Maria voulait que je continue à voir Evan – pire, que j’aille chez lui écouter ses vieux tubes – cela m’avait fait sourire. Pourquoi pas. Elle avait le pressentiment que nos retrouvailles m’avaient enlevé un poids.

-On peut dire ça… Je n’ai plus fait de malaise depuis, dis-je avec un petit sourire. J’irais le voir quand j’aurais une minute pour moi.

Avec cette idée d’album, les minutes de temps libre allaient diminuer – mais qu’est-ce que Daniele Ricci ne ferait pas pour son ancienne secrétaire ? Nous étions encore plus proche elle et moi – et je n’allais pas m’en plaindre. Ce qui m’avait surpris positivement c’était que Maria – aussi débordé qu’elle avait été – était allé voir la séance de dédicace de Roadtramp.

-Je pourrais te faire un mot et te filer un autographe si tu veux, dis-je avec un très grand sourire. C’est bien que tu y sois allé. Ils ont dû être content de te voir, rajoutais-je en me mettant à caresser son bras sans m’en rendre compte vraiment.

Je sais qu’Eddy avait été touché par le départ de Maria – Eddy l’adorait, c’était un brave gosse.

-Je devais y être normalement… Mais j’avais un rendez-vous avec Daryll Rogers en même temps
, dis-je en soupirant et en montrant, en même temps, que je n’avais pas bien gérer l’agenda. Ce connard ne veut toujours pas faire signer Tiny Suicide. Pourtant, elles le méritent…

Faudra vraiment que je parle de ça à Jimmy – ou pas…

-Tu as déjà écouté l’album de Roadtramp ?, dis-je dans la volonté d’avoir un avis d’experte.

Nous étions collé l’un à l’autre - moi, frôlant de mes doigts la joue de mon ex-secrétaire.

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 864
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Mer 14 Sep - 19:11

I Need You Now> Daniele Ricci


J'avais pris la bonne décision en donnant l'idée à Daniele d'aller voir Evan suite à l'artcle qui avait été fait dans LA Rocks. Même si j'avais douter plusieurs fois de son efficacité, c'était un succès et je voyais Daniele content de ces retrouvailles. Je savais qu'une petite partie en lui était à présent comblé ou partiellement du moins. Il m'avait même dit qu'il irait le voir quand il aurait le temps. Je lui fis un sourire. "Tu lui dira bien que mes pensées vont pour lui. J'aimerais bien le revoir bientôt aussi, et ce n'est pas la fan de The Army qui parle mais bien l'ami de son ami qui aimerait devenir son amie."

Je lui racontais ensuite que j'avais été à la séance de dédicace de Roadtramp, et ses caresses se mire à me faire sourire, mon coeur battait fortement et j'eu un peu de mal à sortir les mots de ma bouche tant j'étais bien avec seulement ce contact entre nous. "Je suis aller les voir sans m'en rendre compte. Je voulais absolument l'album et je suis tombé le bon jour." J'avais laissé un temps, le regardant dans les yeux. "J'aurais voulu t'y voir, on aurait été au complet...Il faut croire que tu ne sais pas être aussi bon secrétaire que moi"  Dis-je avec amusement.

Il m'indiqua que sa réunion ne c'était pas bien passé, il voulait faire signé un groupe féminin et évidement, c'était très difficile. Je poussai un soupire. "Voilà pourquoi mon prochain projet sera une maison de disque! Pour que tous le monde puisse tenter leur chances, tous les gens talentueux. Que tu sois un groupe ou en solo, exclusivement feminin ou non, Hétéro gay ou bi, la musique est la même. " Serré à Daniele, sa main caressant ma joue, je continuais de le regarder en souriant. "Un jour, je rivaliserais contre Reed et il s'en mordra les doigts de ne pas m'avoir laisser ma chance le jour où je lui ai demander une augmentation!"

© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1236
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Jeu 15 Sep - 18:23



I need you now
ft. Maria Watson


Maria était contente que l’histoire avec Evan se soit finie ainsi. Elle avait très envie de le revoir en tant qu’ami – pas qu’en tant que fan. J’en étais venu à me demander si The Army aurait fini comme ça si Maria avait été dans le coin à l’époque. Quand je repense à notre première tournée – avec l’escale à Vegas – et à l’incendie dans le centre de desintox’ je me disais qu’on aurait fait beaucoup moins de conneries avec mon ex-secrétaire près de nous. Peut-être que The Army serait encore un grand groupe et qu’Evan aurait encore ses oreilles en état parce que Maria – elle ! – elle aurait appelé le médecin bien avant que ça ne soit trop tard.

-Je lui passerai le message
, dis-je en souriant. N’hésite pas à aller le voir même sans moi… Je te donnerais son adresse.

Je n’avais pas été voir dans quel laid endroit de l’Eastside Evan habitait- j’avais pas encore fait ce pas là. J’avais peut-être peur de voir qu’il habitait dans un merdier sans nom. L’Eastside n’était pas réputé pour ses beaux quartiers.

Maria avait fait pas mal de chose pendant notre « séparation ». Elle avait été voir la séance de dédicace de Roatramp – que j’avais raté à cause de Rogers. C’était un hasard si elle était tombée sur le groupe – le destin, sans doute. Le destin qui avait aussi voulu que je n’y sois pas – il cherchait peut-être à éviter qu’on se croise.

-Non, je ne suis pas le secrétaire de l’année,
dis-je en rigolant. J’ai surtout l’habitude qu’on fasse l’agenda à ma place…. J’ai du mal à me faire à l’idée, rajoutais-je en affichant un air nostalgique.

Maria me manquait professionnellement parlant – et pas que. Il y avait des jours où j’allais chez BSC et où je m’attendais à la voir débarquer dans mon bureau pour me dire que j’avais raté un ou l’autre rendez-vous – sauf que ça n’arrivait plus… J’en étais presque venu à regretter nos « disputes ».

J’avais parlé du rendez-vous que j’avais eu pendant la séance de dédicace. Daryll Rogers avait encore refusé que Tiny Suicide ne signe – ça en devenait vraiment râlant. Ça révoltait Maria qui avait comme projet d’ouvrir sa propre maison de disque où rien n’officierait comme barrière. Elle voulait rivaliser avec Jimmy et lui faire regretter.

-C’est pour ça que je t’ai engagé il y a 10 ans… Pour ton ambition et ta détermination. J’avais encore jamais vu ça chez une fille avant. Jimmy ferait bien de te craindre, dis-je en souriant et en continuant mes caresses – sur sa joue et, du bout des doigts, sur son bras.

Jimmy Reed avait écarté Maria de chez BSC et je lui en voulais un peu. Car si Maria avait été manager pour la même boite que moi on aurait continué à se voir – mais était-ce vraiment une idée de génie, ça ?

-Quand tu ouvriras ta maison de disques, tu m’engageras ? Il te faudra bien le meilleur manager de L.A. pour démarrer, dis-je sur le ton de l’humour – sans être vraiment certains de faire de l’humour.

J’avais – moi-même – les moyens d’ouvrir ma maison et de bâtir mon propre empire. J’avais les moyens de faire concurrence à MTI et à BSC mais j’avais toujours renoncé à cette idée parce que ça voudrait dire que je devrais être patron et non plus manager. C’était le métier de manager qui m’intéressait – pas faire de la paperasse toute la journée… Je n’aimais pas faire des choses qui me désintéressaient. Je ne voulais pas non plus mettre un pion comme boss et diriger dans l’ombre comme le faisait Jimmy – ne rien foutre était exclu aussi.

Nous étions de plus en plus serré – si c’était encore possible. Un silence avait suivi la conversation où j’étais en train de me perdre dans le regard de Maria. Quelque chose me disait que je devais en profiter – comme si ce moment ne pourrait pas se répéter ou même durer – au risque de le regretter.

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 864
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Sam 17 Sep - 11:19

I Need You Now> Daniele Ricci


Daniele m'indiqua, arès avoir donner des nouvelles d'Evan, que je pouvais aller le voir seule et qu'il me donnerait son adresse, j'hochai la tête. "Pas de soucis, j'essairais d'y passer quand j'aurais le temps". Mais on ne pouvait pas dire que j'avais beaucoup de temps libre dans mon emploi du temps en ce moment.

Ensuite, mon ex patron m'expliqua qu'il n'avait toujours pas prit l'habitude de faire son agenda, ce qui me dit un peu rire. C'est vrai qu'en dix ans, il avait dû oublié et peut-être même qu'avant moi, il avait déjà une secrétaire. En fait, nous en n'avions jamais parler. Comment il faisait avant moi? "C'est une habitude à prendre..."

J'avais de l'ambition et c'était ce qui répugnait la plus part des misogynes de L.A Les femmes m'adoraient parce que je montrais une nouvelle facette du féminismee, celle où les femmes pouvaient faire le même travail des hommes et le réussir, tout comme les hommes pouvaient détestés voir une femme comme leur égal. Daniele m'expliqua que c'était en partie pour cette ambition qu'il m'avait choisit il y a dix ans. C'est vrai que j'ai toujours été une bosseuse et je n'ai jamais réchigner à la tache. Je me suis toujours dis qu'il fallait toujours avoir des objectifs dans la vie et maitenant que j'avais réussis mon objectif premier, je devais en avoir un autre qui me prendrais plus de temps. "Il faut toujours avoir des objectifs, tu sais que c'est ce qui me motive et même si c'est pas mon but premier d'avoir une maison de disque, avoir cet objectifs, ça peut être pas mal"

Ses caresses me donnaient des frissons, alors que je me mettais à rire alors que Daniele me demandait de l'embaucher quand j'aurais cette maison de disques. "Avec plaisir, après tout, tu es The Best, et puis ça ferait tellement enrager Jimmy!" Il m'avait refuser l'entrée des Grands, j'allais lui faire regretter ses actes et ses déicisons, un jour, il s'en mordra les doigts!

Le regard dans celui de Daniele, je me mordillais la lèvre inférieur. Je ne devrais pas être coller comme ça à lui, je ne devrais pas m'approcher de lui et n'être qu'à quelques centimètres de ses lèvres, et pourtant, c'était ce qui se passait, je me rapprochai beaucoup trop dangereusement de sa bouche. Pourquoi je n'arrivais pas à être heureuse avec Howard? Pourquoi je n'arrivais pas à lui dire "Je t'aime" alors que ça pouvait sortir à tout moment devant Daniele? Je devais me reprendre, Howard ne méritais pas cela....

Mes lèvres allairent touchées celle de Daniele quand Erik arriva pour annoncer que le déjeuner était prêt et qu'il avait mit une assiette pour moi. Je m'étais un peu écarter des bras de Ricci avant de sourire à Erik et de le remercier. Il remonta et je regardais Daniele. "Je meurs de faim! " Et pourtant je ne bougeais pas, je n' arrivais pas. Je pris sa main et commença à jouer avec, j'attendai un signe de sa part, je crois, sans doute, pour me dire qu'il était temps de sortir de notre bulle et qu'il fallait revenir dans la vie réelle, à l'étage d'au dessus.


© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1236
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Sam 17 Sep - 18:32



I need you now
ft. Maria Watson


On s’était tous les deux promis – en quelque sorte – qu’on irait voir Evan chez lui un jour. Je savais que Sniper n’était pas seul. Il y avait Gaïana chez lui – ce qui était déculpabilisant si je n’avais pas le temps de passer chez mon ancien poulain.

J’avais besoin de Maria. Tout dans mes paroles trahissait ça. Déjà, rien qu’en parlant de rendez-vous et d’agenda. Je n’avais pas réussi à m’habituer – je n’avais jamais eu l’habitude de faire ça. Avant d’engager Maria comme secrétaire, c’était Erik qui m’aidait à arranger les rendez-vous en me les rappelant – mais lui aussi, en 10 ans, avait perdu cette habitude. Maria avait ri de cette situation – alors rien que ça, ça me faisait sourire.

-Je crois que je ne m’y ferais jamais
, dis-je alors que mon sourire se faisait plus nostalgique. Je vais engager une secrétaire…, finis-je par avouer.

Ma décision était prise. Maria allait être mon manager, notre charge de travail à tous les deux allait encore augmenter – il allait donc me falloir une secrétaire.

Maria – aussi – avait des projets. Celui d’ouvrir une maison de disques était le plus ambitieux – et j’aimais ça ! Elle avait réussi à atteindre son rêve mais ne voulait pas s’en arrêter là – ça c’était bien Maria !

-Ce n’est pas l’objectif le plus facile à atteindre. Mais tu as vécu assez avec moi pour savoir que pour Ricci – et pour ses amis – rien n’est impossible, dis-je en lui faisant un clin d’œil.

J’avais proposé mes services en tant que manager – si jamais son projet de maison de disques aboutissait. Ce qu’elle n’avait pas refusé – bien sûr ! Sa haine envers Jimmy s’était encore manifestée – mais je ne préférais plus parler de mon ami Reed – conflit d’intérêt ?

-Je suis le meilleur, en effet,
dis-je avec un sourire. Je savais que tu n’allais pas refuser.

On s’était tu. Mon regard dans les beaux yeux bleus de Maria, le temps avait été suspendu. Nous nous rapprochions un peu plus à chaque seconde – nos lèvres n’étaient plus qu’à quelques centimètres. J’aurais voulu combler la dernière distance qu’il y avait entre nous – j’en avais trop envie. J’avais cru que ça se ferait mais Erik arriva pour nous signaler que le repas était prêt et qu’il avait préparé une assiette pour Maria – merci Erik…….

-Merci Erik, dis-je en échos aux remerciements de Maria pour mon majordome mais avec un ton qui exprimait qu’il était arrivé au mauvais moment.

Vu sa tête, il avait compris mais il avait fait comme si de rien n’était et il était remonté – sacré Erik…

Maria mourrait de faim.

-Je sais, dis-je doucement.

Je l’avais bien entendu et ça se voyait à son teint plus blafard que d’habitude. Elle s’était mise à jouer avec ma main – sans arriver à se lever. On devait se décider à y aller – mais, putain, j’étais bien ici.

-Allons-y, dis-je en me levant et en entrainant Maria avec moi. Je crois que ça te fera du bien.

J’avais hésité à lui voler un baiser – mais j’y avais renoncé. On était remonté ensemble et on avait croisé Erik.

-Dis-moi que tu as fait des pâtes au pesto, Erik
, dis-je en souriant.

-Non, Monsieur. C’est des spaghettis bolognaise. Je vous apporte ceci tout de suite. Installez-vous
, répliqua-t-il en allant vers la cuisine.

-Pff, dis-je en faisant la moue.

On s’était installé dans la salle à manger où Erik avait tout préparé.

-T’as l’air de ne plus avoir mangé depuis des années, Maria. Tu es toute blanche, dis-je alors que j’étais assis en face de mon ex-secrétaire.

Je m’inquiétais en fait – sans que je ne le montre forcément.


@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 864
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Sam 17 Sep - 19:03

Maria Watson a écrit:
I Need You Now> Daniele Ricci


Le fait de ne plus avoir l'habitude qu'il fasse son agenda le poussait à reprendre une secrétaire mais égoïstement, je ne voulais pas, tout simplement parce que j'avais peur. Peur qu'elle prenne ma place même s'il m'avait déjà dit que personne ne prendrais le statut que j'avais, on n'était jamais sûr de rien ,la preuve, qui aurait pu penser qu'un jour, Daniele et moi on soit si proches? Rien ne laissais à penser ça au début de notre collaboration. Mon sourire s'était transformé en petite moue quand celui-ci m'annonça qu'il allait avoir une nouvelle secrétaire. Je restais silencieuse, tentant de ne rien laisser paraître même si avait connaissance de ma déprobation.

L'idée de cette maison de disque prenait forme dans ma tête mais il fallait bien avouer qu'en ce moment, je devais surtout me ménager, sinon j'allais, tôt ou tard, tombé dans un burn out ou pire. Je devais me reposer mais c'était impossible. Pas maintenant que nous avions des dettes Howard et moi. Je laissai un petit sourire à Daniele quand il se mit à dire pour la énième fois qu'il était le meilleur. "C'est sûr que cela ne sera pas facile, mais j'ai encore le temps pour y réfléchir, je viens à peine de commencer mon rêve. Et puis j'ai d'autre choses à régler en ce moment. "

Erik était partit, nous étions alors frustrés tous les deux parce que nous n'avions pas pu nous embrassé, heureusement qu'Erik était arrivé non? Je me pinçais un peu les lèvres avant de regarder Daniele qui me relevais pour qu'on aille manger. "On n'est pas discret...Erik nous a tout de suite capté..." Avais-je dis avec un rire un peu amer.

C'est vrai que manger me ferais du bien, j'avais tellement envie de sentir de la nourriture dans ma bouche et mon corpsen réclamait, j'étais bien trop active pour ne manger que le matin et peu le soir. Et de toute façon, à ma tête, c'était évident que je mangeais peu.

J'avais hésiter un quart de seconde à l'embrasser avant de remonter, mais il fallait bien dire que je m'en voulais beaucoup trop de vouloir faire cela. Du coup, je m'étais contenter de hocher la tête quand il m'avait que ça me ferais du bien de manger.

Erik faisait toujours de bon repas, et ses pâtes ressemblaient beaucoup aux pâtes manger dans le restaurant dans lequel nous étions aller en Italie. Nous allions alors dans la salle à manger, là où tout était déjà installé. "Des pâtes à la bolognaise, c'est très bien et très bon! De toute façon, tous ce qu'Erik cuisine est succulent!" Et fallait dire que même un plat surgelé et le plu immonde du monde, je l'aurais manger tant j'avais faim.

Les assiettes l'une à côtés de l'autre, je m'installai alors à table alors que Daniele s'inquiétait pour moi. Je poussai un soupir, me tenant un peu la tête. "Je sais que jai une sale mine mais...Avec les dettes et les factures, ils faut se serrer la ceinture...Howard ne boit plus, et moi je ne mange plus...Enfin Je mange un peu le matin et un peu le soir. Il faut éviter les dépences..."


J'étais vraiment bien et ma tête tournait sans doute à cause du manque de nourriture, ça allait sans doute aller mieux après avoir manger. J'ouvrais un peu les yeux que j'avais un peu fermé pour éviter que cela tourne trop et lui fit un sourire avant de prendre sa main après qu'il se soit installé à côté de moi. "Ca va aller t'en fait pas, c'est un rythme à prendre..."

© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1236
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Dim 18 Sep - 15:53



I need you now
ft. Maria Watson


Maria se laissait le temps de réfléchir à son idée de maison de disques – ce qui n’était pas plus mal. Tout ceci sera impossible tant qu’elle sera dans la situation qu’elle est maintenant – égoïstement je pouvais même penser « tant qu’elle sera avec le petit merdeux ».

-Si tu as besoin d’un coup de main pour démarrer ton affaire, tu sais ou me trouver
, dis-je en souriant et en me montrant du doigt.

Erik était venu nous prévenir que le repas était servi – il était surtout venu nous déranger… J’avais donc renoncé à embrasser Maria – pourtant, ce n’était pas l’envie qui manquait… Ne pouvant répondre à mon désir, je m’étais levé pour nous diriger vers l’étage. Maria avait bien vu qu’Erik avait tout capté.

-Je sais. Il voit tout, dis-je avec un demi-sourire. Mais il sait se taire aussi. Tu n’as pas à t’inquiéter.

Elle le savait car elle connaissait Erik. Je crois qu’il a compris depuis un moment ce qui se passait entre moi et Maria – il ne m’en a juste pas parlé. Erik à l’art de cacher ses conseils dans un discours à plusieurs sens.

J’avais entrainé Maria vers la salle à manger – elle avait bien besoin de se nourrir vu son teint. Au passage Erik nous avait fait part du menu. Maria en était plus satisfaite que moi.

-Ouais, c’est le meilleur, dis-je blasé de vanter les compétences d’Erik en cuisine.

On s’était installé à table et j’avais constaté la pâleur du teint de Maria. Ça se voyait encore plus dans une pièce plus lumineuse comme celle-ci. Elle m’avait confirmé son état à causes des restrictions qu’ils se donnaient elle et le petit merdeux. Elle mangeait moins et il buvait moins – ça devait être un enfer.

-Il ne boit plus ? Il doit souffrir…, dis-je en sachant très bien de quoi je parlais. S’il ne souffre pas c’est qu’il boit dans ton dos.

Maria vivait comme les pauvres de l’Eastside en mangeant peu – c’était triste. Tout ça parce qu’elle avait décidé d’aller vivre chez le petit merdeux criblé de dettes – c’était d’autant plus triste. Je voir exténuée, pâle et mal en point était triste.

-Putain Maria, c’est pas un rythme à prendre. C’est pas un rythme du tout. Tu ne devrais pas avoir à te priver de nourriture. Tu ne tiendrais jamais comme ça, dis-je sincèrement et un peu révolté que le merdeux et ses dettes mettent en danger la santé de Maria.

Erik était venu nous remplir nos assiettes avant de s’éclipser pour aller ranger la cuisine – je savais qu’il écoutait tout mais ce n’était jamais pour nuire.

-Je te fournirais la nourriture si tu veux. Mais ne te prive pas de manger pour lui, rajoutais-je concerné.


@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 864
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   Dim 18 Sep - 19:40

I Need You Now> Daniele Ricci


Daniele était chaud pour la maison de disque, mais il fallait du temps et surtout de l'argent, parce que, c'était bien beau d'avoir des rêves et de vouloir les réaliser, mais il fallait que l'argent suive et c'était pas vraiment le moment de se reposer sur des choses pas encore faites. En tous cas, il était certain que Daniele serait le premier au courant pour ce plan. "Tu seras le premier au courant."

Notre cocon avait ensuite disparût  quand Erik était entré. J'avais confiance en lui, j'étais même certaine qu'il n'était pas surpris de ce qu'il venait de voir car après tout, depuis combien de temps nous nous voilions la face Daniele et moi? Des mois? Des Années? Peut-être même depuis le début. En tous cas, nous étions maintenant obligé de nous cacher et moi, j'étais obligé de "tromper" Howard...

Nous étions remonter et nous étions prêt à manger. Je ne voyais pas l'état dans lequel j'étais mais je ne devais pas passer inaperçu, ça allait encore jaser à L.A si on me voyait comme ça. Ca n'avait d'ailleurs pas échappé à Daniele non plus qui me le fit remarquer. J'avais dû, alors, lui dire que je me privais de nourriture pour éviter les dépences. Je savais que ce n'était pas une bonne chose mais Howard, lui, de son côté, il arrêtait , aussi, de boire ce qui étonnait Daniele. "Je vois l'effet du manque. Ses mains tremblent et il a une mine affreuse dû au manque. Il ne peut pas me mentir sur ce genre de chose."

Et moi, mon manque d'alimentation se voyait à mon teint blanc, mes joues creuses et mes poches sous les yeux. Daniele était révolté que je prenne une telle hhabitude. "Je me dis que c'est une bonne chose, que ça apprendra à Howard qu'il ne faut plus qu'il nous colle des dettes sur le dos, qu'il fasse attention à l'argent!" Je laisse un silence avant de rire. "Et le pire dans tout ça, c'est qu'il m'a dit qu'économiser, c'était facile pour lui..."

Ricci voulait me donner de quoi manger, j'hochai négativement la tête, lui prenant la main en le regardant. "Non Daniele, ne fait rien...Je n'ai pas envie qu'Howard sache que je suis venu te voir...Je lui dirais pour nos projet le moment venu..." Il me demandais de ne plus me privé, je continuais de le regarder, poussant un soupire. "C'est impossible Daniele, plus les jours passent, plus ses dettes et factures augmentent, je ne peux pas ne pas me privé." Je posai mes lèvres sur ses mains. "La seule chose que tu puisses faire, c'est me dire que tout ira bien, parce que j'ai peur. J'ai peur qu'un soir, je revienne chez Howard et que je me retrouve à la rue parce que nous n'aurions pas eu assez d'argent pour remboursé ses dettes et ses factures."



© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||   

Revenir en haut Aller en bas
 

I need You Now |Ricci| |HOT| ||TERMINER||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Daiklan Écuyer d'Émeraude(Terminer)
» je croyais que c'était terminer...
» Nam Mok Li(terminer)
» [Aide pokédex] TERMINER ! 719/719
» (f) italia ricci → meilleure amie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Beverly Hills :: Villa de Daniele Ricci-