AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 301
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeDim 4 Sep - 14:35



Paranoïd Eyes
ft. Alexie T. Greatfield


Cette dernière semaine avait été éprouvante, mais au final, j'étais satisfait de ce que j'avais fait comme boulot. Même si la préparation des émissions avaient été stressante et fatigante pour moi, surtout celle de l'interview de The Burning Fire où j'avais pas intérêt à me planter, je m'en étais pas trop mal tiré. Le groupe de rockstar, je devais l'avouer, y avait été pour quelque chose car ils avaient tous été sympathiques et coopérants, ce qui avait rendu les choses plus facile.

Mais avec tout ça, je n'avais pas pris le temps de faire des courses de toute la semaine. Et quand, ce soir, j'avais ouvert le frigo pour décider de ce que j'allais manger tout seul, tranquille, devant la télé pour terminer cette semaine sur une note de détente, et bien je m'étais rendu compte que j'allais devoir choisir entre rester dans le bunker qu'était mon appartement ou manger.

C'est le bruit que fit mon estomac, alors que j'étais en train de me dire que je me contenterais d'un paquet de chips perdu au fond d'une armoire, qui me fit prendre la décision, finalement, de sortir. Tant pis pour la tranquillité...

Cependant, je savais exactement où j'allais aller pour manger un bout. Il n'y avait qu'un restaurant où je me sentais vraiment bien et c'était le Canter's Deli. La famille qui tenait ce restaurant m'accueillait toujours à bras ouverts et je m'y sentais comme chez moi pour des raisons évidentes que peut-être eux seuls connaissaient en dehors de mes propres parents, même si nous restions toujours discrets.

Et c'était probablement aussi cette discrétion, en dehors du fait que le restaurant était ouvert 24/24h, qui attirait les plus grandes stars de L.A. D'après ce que j'en savais, Cash Izbel avait même travaillé un peu ici, lorsqu'il était plus jeune.

J'avais à peine franchi la porte de l'enseigne que Marc, le fils de la famille, d'une dizaine d'années plus jeune que moi, venait pour m'accueillir, sans parler trop fort pour ne pas trop attirer l'attention des autres clients, ni les déranger.

-Jacob ! Comment vas-tu ?

Je lui répondis, souriant, que ça allait, super ! Même si je n'avais pu m'empêcher de regarder un coup un peu partout. Personne ne m'appelait Jacob à L.A., même si j'adorais ça, en dehors de papa, maman et les Canter.

-J'en connais un qui a encore oublié de se ravitailler ! On va t'arranger ça, mon vieux!

Me guidant d'une main dans le dos, il m'installa au bar, comme à mon habitude. Je pouvais ainsi manger en compagnie de la famille Canter tandis qu'ils s'affairaient.

Il n'y avait pas beaucoup de monde, ce soir, mais il fallait dire qu'il n'était que 19 heures et que les heures de réelle affluence étaient plus tardives.

Marc s'accouda de son côté du comptoir.

-Alors, qu'est-ce que je te sers? Faut manger, Jacob, hein!

Je rigolais rien qu'à l'entendre. Fallait dire que hormis venant de mes parents, je n'étais pas habitué à ce genre d'attention.

-Heu... Allez, je vais commencer par un matzo ball et puis un Canter's Club House, s'il te plaît.

Il nota ma commande en souriant.

-Oook ! Comme à la maison, hein ! On te fait ça. Quelque chose à boire en attendant ?

Ouais, y avait pas à dire, j'étais vraiment bien ici. Comme à la maison, comme le soulignait Marc. J'aurais d'ailleurs très bien pu aller manger chez mes parents, où le Matzo ball était excellent aussi, mais je ne voulais pas les déranger à l'improviste...

-Je veux bien une bière.

Il partit déposer ma commande dans la cuisine à l'arrière du bar puis revint pour me servir une bière pression, tout en me complimentant sur l'émission sur The Burning Fire.

@ Billy Lighter


You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeDim 4 Sep - 15:46



Paranoïd Eyes
ft. Jacob Snyder


Il n'était pas loin de dix neuf heure quand Alexie sortie de séance de cinéma. Elle aimait beaucoup l'art en général et cela passait par le septième sur le liste. Pendant sa dernière émission, on lui avait conseillé d'aller voir l'usure du temps et Massacre à la tronçoneusse mais il fallait l'avouer, elle n'aimait pas les films d'horreur alors quand elle s'était décidé d'aller au cinéma, elle avait opté pour le premier film.

Elle l'avait trouvé très lent, pas terrible du tout, pourtant elle aimait les films réels et dramatique, mais ce n'avais pas été un chef d'oeuvre, au contraire, elle s'était ennuyer pendant toute la dernière moitié du film. Elle avait même terminé son paquet de pop-corn pendant les bandes-annonce.

Fort heureusement, c'était terminé à présent et elle était sortie du cinéma, cependant, son ventre réclamait de la nourriture et elle s'était dit qu'elle n'était pas si loin du Center's Deli. Elle adorait ce restaurant, elle qui aimait être tranquille et au calme, c'était parfait. De plus, la famille qui avait ce restaurant était très sympathique.

Il ne lui fallu pas longtemps pour que la jeune femme n'entre dans l'enseigne, elle alla s'installer au bar après avoir lancé un "bonjour" amical à tout le monde. Elle était comme ça Alexie, elle disait toujours bonjour à tout le monde, même à ceux qu'elle ne connaissait pas. Elle commanda un plat du jour avec un coca.

"Alors quoi de neuf madame Greatfield?"
"Oh je viens d'aller voir un film affreux! Je ne vous conseille pas d'aller le voir!
"C'était quoi?
"L'usure du temps!"

Elle poussa un soupir et tourna la tete, elle vit alors Jacob Snyder. Elle aimait bien ce mec, du moins, le journaliste qu'il était, il était différent des autres, il ne critiquait pas, on pouvait dire qu'il faisait un peu comme elle, il faisait la promo et puis c'est tout. Il ne demandait rien d'autre La jeune femme lui fit un sourire. "Salut..." Qu'elle lui dit timidement. "Je tiens à vous dire que votre interview sur The Burning Fire était très bien". Elle avait commencer par là parce qu'au fond, elle ne savait pas trop comment l'approcher. Il semblait timide tout comme elle l'était.






@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 301
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeDim 4 Sep - 16:35



Paranoïd Eyes
ft. Alexie T. Greatfield


J'étais tout seul au comptoir et ça me convenait très bien. Une fois que Marc m'avait eu servi une bière, j'avais commencé à la siroter tranquillement en écoutant The Lightening qui passait en bruit de fond dans le restaurant. Il ne m'en fallait pas plus. Un peu de musique, un environnement où je me sentais presque comme chez moi. Pas d'inquiétude. J'allais manger, discuter peut-être encore un peu avec la famille Canter et puis m'en aller, le tout sans accro, sans m'énerver, sans me battre.

Évidemment, quelques clients entraient mais allaient, en général, s'installer en salle, un peu plus loin. Jusqu'à ce que j'entende Marc saluer une jeune femme, sans que je tourne la tête dans cette direction. Le nom, je le connaissais, mais ce que venait faire ici la présentatrice télé ne me regardait pas. C'était pas mes affaires, même si j'appréciais beaucoup ce qu'elle faisait et que j'essayais de ne manquer aucune de ses émissions, dans la mesure du possible.

C'était une jeune femme très télégénique, avec une belle voix et de l'imagination, bref, tout ce qu'il fallait pour faire ce qu'elle faisait. Et le moins qu'on puisse dire était que son émission était originale loin des interviews plus conventionnelles que je faisais. Mais il fallait dire que la télévision offrait un tas de nouvelles possibilités aussi...

Mais loin de moi l'idée de l'embêter avec ça quand elle venait certainement simplement souper ici tranquille.

Je souris vaguement, regardant toujours l'étalage de bouteilles d'alcool en tout genre devant moi, en l'entendant s'exclamer sur le film qu'elle venait d'aller voir et qui l'avait, apparemment, déçue.

Je ne tournai mon regard vers elle, mon verre de bière à mi-chemin entre le comptoir et ma bouche, que lorsque je sentis plus que je ne vis qu'elle s'adressait à moi. Je reposai ma bière et répondis à son sourire par un sourire incertain.

-Merci...

Je ne savais pas trop quoi dire de plus. J'étais un véritable moulin à parole à l'antenne, mais une fois hors de la sécurité de mon bocal où je ne voyais jamais ceux à qui je m'adressais, c'était une toute autre histoire. J'avais été élevé comme ça et mon parcours scolaire avait été loin d'être épanouissant...

Pourtant, rien n'indiquait sur le visage amical de la jeune femme qu'il fallait être méfiant. Et c'était pourquoi je l'étais deux fois plus.

Mais j'en profitai tout de même pour lui témoigner que j'aimais beaucoup ce qu'elle faisait.

-Votre émission est excellente. J'essaye de n'en rater aucune...

Voilà... Ça, c'était fait. Maintenant, la soirée allait reprendre son cours normal et sans surprise.

Ce n'était pas tant que j'avais peur d'Alexie Greatfield. Non, ce dont j'avais peur, c'était de m'énerver pour des conneries parce que je savais que la moindre petite contrariété pouvait me faire exploser. Que le moindre truc pouvait me paraître menaçant.

Les exemples étaient faciles à trouver. Imaginons qu'un client un peu éméché, ou un fan un peu trop collant, vienne commencer à ennuyer la jeune femme ou quelque chose comme ça.

En moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire, la situation pouvait dégénérer. J'étais comme ça. Vigilant, trop vigilant. Sur le fil du rasoir, tout le temps.

Et je pouvais rien contre.

Rien qu'à y penser, je sentais mes mâchoires se serrer... Je repensais à ma conversation avec Axel Moriarty. Cette conversation où je m'étais imaginé m'en aller, me construire une cabane dans les bois, au milieu de nulle part, là où il n'y avait personne... C'était dans ce genre d'endroit uniquement, qu'il m'arrivait parfois de m'imaginer fonder une famille.

Ailleurs, c'était trop dangereux.

@ Billy Lighter


You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeMer 7 Sep - 19:20



Paranoïd Eyes
ft. Jacob Snyder


Elle n'avait encore jamais rencontré Jacob Snyder mais il l'intrigait au plus haut point. Comme toute journaliste qui se respecte, Alexie se tenait au courant des caractères et des "on dit" dans le milieu, même si il fallait toujours faire attnetion aux rumeurs. Jacob avait une mauvaise réputation, loup solitaire, la jeune femme voulait en avoir le coeur net. Elle connaissait les véritables serpents tels que Amon ou Axel, elle les avait déjà croiser à quelques soirées et s'était bien rendu compte qu'ils ne pouvaient pas être ses amis.

Amon, tout simplement parce qu'il disait de la merde 99% du temps et Axel, parce que c'était un homme bien trop superficiel, cachant son jeu pour pouvoir existé dans le milieu. Elle était partisante du "Fait bien ton boulot et soit toi-même pour avoir une reconnaissance". C'était ce qu'elle faisait et elle n'avait que peu d'ennemis (En fait, elle ne voyait qu'Axel en principal ennemis).

C'était donc pour le connaitre qu'elle s'était un peu tourné vers ce loup qu'était Snyder. Elle l'avait complimenté sur son émission de radio, qu'elle tentait d'écoutait dès qu'elle le pouvait, et il lui avait annoncer qu'il aimait bien la sienne. C'était des échanges de courtoisie qu'elle n'avait pas eu avec les autres journalistes -c'était déjà ça de gagner!-.

Il avait reprit sa position précedente, se fermant à une toute autre conversation que ses broutilles. Mais la jeune femme n'allait pas s'arrêter en si bon chemin, s'il avait mauvaise réputation comme cela, c'était parce que les gens se fermaient aussi à lui après quelques brefs échanges. "Vous savez, j'ose à penser que votre émission et la mienne sont complémentaire. Les gens ont l'air de s'amuser dans votre radio, on les entend rire, boire une bière, un peu comme la mienne..." Et un petit raprochement de fait..quoi que, c'était pas gagner.

Elle prit une gorgée de sa boisson qui venait de lui être servit tout en continuant de regarder le journaliste. "Vous savez qui seront vos prochains invités?"
avait-elle demander. Il fallait sans doute arrêter de parler de travail, après tout, il était dans un restaurant et elle imaginait que s'il était là, c'était pour se détendre. Elle demanda alors au serveur de servir le plat habituel de Jacob, pour lui, bien sûre. "Je vous paie votre dinner, prenez ça comme un présent de rencontre." Elle ne voulait en rien lui prouvait qu'elle avait de l'argent ou qu'elle s'interessait à lui en le dragant de cette façon, elle voulait juste lui montrer qu'elle était là et qu'elle sera là pour lui,qu'elle n'était pas comme les autres journalistes.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 301
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 8 Sep - 19:57



Paranoïd Eyes
ft. Alexie T. Greatfield


Je comptais bien laisser la jeune femme tranquille. J'étais ravi qu'elle aime Let There Be Rock et je lui avais retourné le compliment en espérant qu'elle n'allait pas juste prendre ça comme une platitude lancée comme ça, par pure politesse. Non. C'était vrai, j'adorais son émission et je rigolais souvent tout seul devant ma télé. Mais je n'étais pas assez loquace que pour m'exprimer là-dessus. Et puis, je ne voulais pas que ma présence soit envahissante pour la jeune femme.

Mais alors que je pensais que tout avait été dit, qu'elle allait maintenant faire comme moi : prendre son repas tranquillement puis s'en aller, elle continua la conversation et mon regard se reporta sur elle, aimable, bien qu'un peu perplexe... Je n'étais pas habitué à ce que les gens cherchent à aller plus loin dans une conversation avec moi. Oh, il y avait bien eu Axel Moriarty, mais le contexte avait été tout autre. Notre sujet de débat s'était légèrement imposé à nous, ce soir-là, à cause de ce foutu camé que j'avais empoigné.

Je souris gentiment quand elle affirma que nos émissions étaient complémentaires. Elle disait que les gens avaient l'air de bien s'y plaire...

-Certains font semblant...

J'en avais eu un bel exemple le jour où Daniele Ricci s'était incrusté en studio. J'étais trop angoissé pour ce genre d'imprévu, je n'aimais pas ça. Et je l'avais pris en grippe. On avait tous les deux fait semblant. Personne n'avait vu nos regard respectifs durant l'interview... Personne n'avait remarqué que j'avais étranglé le manager italien hors antenne, hors studio, le temps qu'une chanson passait, après qu'il ait insulté un de mes techniciens.

Je regardai mon verre de bière, le faisant tourner sur lui-même dans ma main.

-Dans la vôtre, à moins d'êtres bons acteurs, personne ne peut tricher...

Je passai ma main devant mon visage pour illustrer mes propos.

-Parce qu'on les voit... A la télé.

Comme si j'imitais mes propres invités, je plaçai ma main sur mon verre de bière, le couvrant.

-Et ils ne peuvent pas... Couvrir le micro pour qu'on ne les entende pas.

Je replongeai mes yeux dans ceux de la journaliste. Ils étaient tellement doux, tellement pleins de quelque chose qui était éteint en moi depuis longtemps (si toutefois ça avait déjà été présent un jour), que je n'avais pas envie de paraître aigri.

-Mais ils ne le font pas tous. La plupart son très sympas. Je me suis bien amusé avec The Burning Fire.

J'eus un sourire timide.

-Votre émission me fait rire. Elle a le don de me détendre...

Je pris une gorgée de ma bière avant de la reposer sur le comptoir. Je venais de lui faire le plus beau compliment du monde, en réalité. Parce qu'il en fallait déjà beaucoup pour arriver à me détendre.

Alexie me demanda qui seraient mes prochains invités. Je haussai les épaules. Rien n'était encore décidé.

-Je vais essayer d'avoir les jeunes punks de BleedingHeart. Ils sont encore très peu connus si ce n'est dans leur propre milieu, mais leurs chansons... J'aime beaucoup. Vous avez peut-être déjà entendu...

Mes réponses, qui étaient très courtes au départ, se faisaient un peu plus longues. Peut-être à cause du regard encourageant de la journaliste. Peut-être aussi parce que j'étais si souvent tout seul que ça me faisait quand même du bien de parler un peu.

Alexie héla alors gentiment Marc, lui demandant de me servir mon plat habituel (que j'avais déjà commandé en arrivant)... Heu... Il savait qu'il devait le faire, non. C'était son job au mec. Mais je ne compris sa manœuvre que lorsqu'elle affirma qu'elle me payait mon dîner. Alors là, j'étais sur le cul.  

Mais je finis par me reprendre et sourire.

-Ok. Vous payez le mien, je paie le vôtre.

Je haussai les épaules, terminant ma bière.

-Cadeau de rencontre.

Puis, je rigolai un peu. Pas vraiment ce qu'on pouvait appeler un vrai rire, mais c'était un début.

-J'avais jamais entendu parler de cette coutume... Ça vient d'où ?

@ Billy Lighter


You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeDim 11 Sep - 12:03



Paranoïd Eyes
ft. Jacob Snyder


L'homme assis à côté d'elle semblait bien différent des autres journalistes qu'elle avait l'habitude de croiser. Elle ne se sentait pas comme les autres, elle n'était pas un requin qui cherchait à tout prix le scoop. Ou du moins, elle se disait qu'une personne qui se sentait bien dans l'interview, pouvait dire elle-même un scoop. Elle pouvait avoirl'exclusivité juste en étant gentille et respectueuse des artistes. C'était comme ça qu'elle était apprécié des gens et que la plus part de ses invités étaient heureux de venir à son émission.

Jacob était sans doute un peu comme elle. Elle entendait souvent dans son émission des rires, ça se sentait que les artistes étaient de bonne humeur en venant à son émission -sauf quelques rare fois-. Alors quand il annonça que certains faisait semblant, elle se mit à sourire un peu. "Vous savez, même dans le ton de la voix on peut savoir s'ils mentent ou pas."  

Le présentateur radio avait planté ses yeux dans ceux de la journaliste, ils étaient très beaux et reflétaient un grand mystère que la jeune femme voulait à tout prix découvrir. Même si cet homme avait l'air solitaire et assez dur aux premiers abords, elle était certaine qu'il avait une carapace et, une fois l'avoir cassé, c'était un homme doux et bon. "Vous avez de très beaux yeux." Dit-elle naturlellement alors qu'il venait de lui dire que son émission avec The Burning Fire avait été amusante. "Les yeux sont le reflet de l'âme et les votres montre le contraire que ce que vous supposez être. A l'exterieur, je vois un homme solitaire, peut-être un peu dur avec lui-même et le monde qui l'entoure...Alors que vos yeux disent tous le contraire."

Il annonça que l'émission de la jeune femme le faisait rire, ses joues se mirent à rosirent un peu. "Merci...C'est le but de l'émission. Détendre les gens. Avoir des célébtrité, c'est un plus, je suis sûre que cela soit avec n'importe qui, l'émission pourrait être pareil." Alexie était convaincue de cela. Le Show était un nouveau style à la télévision, un jour, elle essayerait d'avoir comme invité des personnes lambda.

Elle prit une gorgée de sa boisson tout en écoutant Jake parler de son envie d'avoir certains invités. "J'ai entendu une ou deux fois BleedingHearts. Ils sont doués, Ils m'héritent d'être un peu plus connu, avec votre émission, cela serait le cas." Elle se mit à sourire un peu . "J'aimerais bien qu'un jour, vous veniez à mon emission...Je suis sûre que cela serait très interessant."

Alexie avait demander aux restaurateurs de donner le plats de Jake qu'elle payerait, il indiqua qu'il ferait la même chose pour elle et elle se mit à rire quand il demanda d'où venait cette tradition de payer à manger à des inconnus. "Tradition Greatfield, on paie à manger pour mettre en confiance une personne!" Dit-elle en souriant et toujours en regardant le journaliste. "Vous êtes sans doute le journaliste que j'apprécie le plus."







@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 301
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeDim 11 Sep - 23:44



Paranoïd Eyes
ft. Alexie T. Greatfield


Je souris légèrement, les yeux plantés dans le fond de mon verre, quand la journaliste affirma que lorsque les gens mentaient à la radio, cela s'entendait dans le ton de leur voix. Ouais, je le savais. Je l'entendais aussi, et leurs yeux me le confirmaient puisque moi, à l'antenne, j'étais le seul à pouvoir les voir. Je secouai presque imperceptiblement la tête avant de reprendre la parole, mais sans la regarder pour autant.

-Je ne doute pas que vous puissiez faire la différence. Mais c'est un don. Et combien parmi ceux qui entendront la même chose que vous ont ce don ? Combien vont simplement se faire embobiner par de belles paroles ?

Combien avaient gobé tout cru les paroles d'Hitler et s'étaient prosternés devant lui ?

Et là, je l'avais regardée... Ouais, je n'avais aucune confiance dans la grande majorité des gens qui peuplaient cette planète. J'avais mes raisons.

Quant à ceux qui croyaient n'importe quoi et n'importe qui... Si ceux-là n'existaient pas, les politiciens seraient en voie d'extinction. Mais non, ce sont les gens les plus puissants de cette foutue Terre.

Malgré mes paroles pessimistes, et mon ton de voix où on pouvait sentir, non pas le mensonge, mais cette agressivité latente et cette angoisse qui me rongeaient de l'intérieur, ce qui l'avait frappée, c'était mes yeux. Je la regardai, surpris, sans trop savoir quoi dire.

-Heu... Merci...

Elle était très belle tout court, mais ma retenue naturelle m'empêchait de le dire. Je ne voulais pas qu'elle prenne ça pour une simple politesse rendue, si je le disais maintenant, de un. Et de deux, je ne voulais pas qu'elle croit que je la drague. Je ne supportais pas ces gars qui faisaient des compliments à tout va, qui frôlaient même souvent l'irrespect, à des femmes dans le simple but de tirer leur coup. Je détestais ça, comme beaucoup (trop) d'autres choses...

Elle continua à parler et ce qu'elle disait avait presque quelque chose de mystique. J'avais de nouveau regardé mon verre, ne pouvant plus la regarder dans les yeux parce que j'avais l'impression qu'elle voulait rentrer dans ma tête. Or, là-dedans, j'avais barricadé certaines portes derrière lesquelles j'avais essayé d'entasser un tas de merdes. Mais, de la merde, il y en avait encore à revendre que je n'avais pas encore pris le temps de ranger. Et je n'avais pas envie qu'elle voit ce bordel. Rien que l'idée que quelqu'un puisse essayer de comprendre, de savoir, pourquoi je fonctionnais comme je fonctionnais me foutait une putain de trouille bleue.

C'était une des raisons pour lesquelles j'étais continuellement sous tension, sur la défensive. J'étais simplement prêt à parer n'importe quelle attaque à n'importe quel moment. Prêt pour la guerre, tout le temps.

Apparemment, ma réputation, la mauvaise, m'avait précédé. Et c'était un peu le but, en réalité. Au plus je tiendrais les autres à distance, au moins ils allaient essayer d'approcher parce qu'ils allaient finir par se lasser. Et rien de tel pour ça que d'avoir une réputation d'antipathique.

Enfin... Ça avait relativement bien fonctionné. Jusque-là.

Parce que la jeune Alexie, elle, ça lui faisait pas peur. Il suffisait de regarder son émission pour comprendre qu'elle n'avait pas froid aux yeux...

Quand aux miens, je les avais relevés vers les bouteilles rangées sur les étagères devant moi, de l'autre côté du comptoir. J'espérais que mon visage ne laissait rien transparaître, mais je n'étais vraiment pas à l'aise avec le regard de la journaliste posé sur moi et dont j'avais l'impression qu'ils essayaient de lire en moi.

Alors j'avais rien dit. Jusqu'à ce qu'elle me demande quels seraient mes prochains invités. Alors, j'avais parlé de BleedingHeart. Elle connaissait, je souris. Ça ne m'étonnait pas. Elle disait que grâce à mon émission, ils allaient être un peu plus connu.

-C'est le but officiel... Le but non officiel, c'est de passer leur titre Lost Cause à fond à l'antenne et dans les couloirs de L.A.ROCKS.

Depuis que Timmy Evans m'avait fourni la démo de ce titre, il passait en boucle chez moi et pas au minimum... Je connaissais déjà cette chanson par cœur... J'avais souris en y repensant.

La jeune femme avait alors émis le souhait que je vienne à son émission. Et heureusement que je venais d'avaler ma gorgée de bière sinon, je crois que j'aurais tout recraché de surprise. C'est à ce moment-là que Marc repassa devant moi et que je l'interpellai.

-Une deuxième sera pas de refus, Marc.

Il sourit, son regard passa de Alexie à moi et retour pendant qu'il me servait cette foutue bière dont j'avais bien besoin.

Je regardai alors Alexie, alarmé comme si sa décision était déjà prise et que je n'avais plus le choix.

-Et qu'est-ce que je viendrais faire dans votre émission ? Je l'adore, c'est pas ça le problème. Mais vous l'animez très bien toute seule ! Y a pas besoin d'être deux...

Je rigolai, mais c'était nerveux.

-Je voudrais pas plomber l'ambiance.

Et puis, ça voulait dire passer à la télé. Passer à la radio, ça allait, personne me voyait !

Elle avait proposé de payer mon repas et j'avais accepté à condition de payer le sien. Le marché était conclus. Mais je lui avais quand même demandé, en gros, pourquoi elle faisait ça... Elle fut franche. Elle voulait me mettre en confiance, elle m'appréciait beaucoup... Mais elle ne me connaissait pas vraiment, si ? Marc posa ma nouvelle bière devant moi et je souris...

-Ah ouais...

Je pris une gorgée de ma bière... Avant de dire, un peu cynique, mais pas agressif ni antipathique pour autant...

-Joli piège...


@ Billy Lighter


You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeLun 12 Sep - 18:41



Paranoïd Eyes
ft. Jacob Snyder


Jake avait raison, il était sans doute l'une des personnnes les plus réalites du showbiz ou du moins, c'était ce qu'il renvoyait à la jeune femme. "Vous avez raison, les gens son obnubiler par l'image que leur stars préféré renvoie. Que cela soit une bonne ou une mauvaise. Ils sont fanatiques et qu'ils soient hyporcrites ou non leurs importe peu, c'est la nature premières de leur paroles qu'ils écoutent, le premier degrès..." Elle prit une dernière gorgée de sa boisson avant de regarder le journaliste radio qui fixait toujours son verre. "Mais j'ai l'espoir que certaine personnes ont ce don, de décelé le vrai du faux."

Alexie s'était lancé dans un monologue sur les yeux de Jake, pas de sa faute, elle avait toujours aimé cette partie du corps humain, elle l'a trouvait si belle, si réelle car après tout, les yeux ne pouvait jamais mentir, eux, contrairement à l'être humain. Bien sûre, il avait été mal à l'aise, comme à chaque fois qu'elle définissait le regard de quelqu'un, mais elle avait l'habitude, elle n'attendait rien en retour.

Il était tout de même étrange cet homme, son regard à nouveau baisser, elle ne pouvait plus que voir son visage de profil. Elle avait pu alors distingué ses traits durs qui prouvait qu'il avait une carapace. Elle aurait voulu cassé ce bouclier pour qu'au moins, il puisse se dire qu'il y avait au moins une personne de bien. Est ce que c'était avoir de l'égo de se dire qu'on était une bonne personne? Parfois, elle se regardait dans le mirroir et se demandait qu'est ce qu'elle avait fait de mal pour que son mari, l'homme dont elle était encore amoureuse, meurt si brutalement.

L'atmosphère était assez tendu, ou plutôt lourde, enfin, Alexie n'arrivait pas à la qualifié, tout comme elle n'arrivait pas à le faire pour Jake. Elle se doutait que peu de personne veuillent rencontre personellement l'homme qui était à ses côtés, et même qu'il devait faire peur à quelques uns mais il fallait bien une faille pour lui un jour ou l'autre. Elle ne voulait pas casser sa carapaces pour aller s'en vanter plus tard à d'autres, non, c'était juste personnel, elle voulait s'en faire un ami...

Il avait ensuite parler de Bleeding Heart et Jake avait annoncer qu'il voulait mettre leur chansons un peu partout, la jeune femme se mit à rire un peu. "Je suis sûre que les bureaux de la radios vous être enchantés! C'est un style qui tient bien la route et c'est envoutant, ça va marcher." Puis, la jeune femme avait demander à l'homme de venir à son émission, il fut alors prit de panique. C'était assez drôle de le voir comme ça, Non pas qu'elle trouvait ça hillarant, mais elle venait de comprendre qu'il était un grand timide, c'était peut-être pour cela son comportement un peu rustre. Elle lui fit un sourire réconfortant. "Ne vous en faites pas, je ne vous ai pas programmer, rien n'est fait ,c'était une question comme ça, je trouve que ça pourrait être interessant d'interviewer, un jour, un journaliste et vous êtes selon moi le plus interessant." Elle lui fit ensuite un clin d'oeil "Et on ne plombe jamais mon émission"

Alexie avait ensuite jeté la carte de la franchise, pourquoi être menteuse avec lui? Elle avait eut l'envie de lui payer son repas pour pourvoir l'approcher et parler avec lui. Elle se mit à rire un peu. "Merci, mais auriez bien pu refuser, preuve qu'au fond, être un loup solitaire, c'est peut-être pas ce que vous voulez"



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 301
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 15 Sep - 14:29



Paranoïd Eyes
ft. Alexie T. Greatfield


« Vous avez raison »... Bon, c'était pas souvent qu'on me disait ça. « T'exagères, Jake. » était beaucoup plus courant. Les paroles d'Axel Moriarty pouvaient se résumer en cette seule phrase, de même que « Ça ne sert à rien de t'énerver ». Les gens étaient des fanatiques prêts à croire n'importe quoi pour peu que celui qui le disait avait un peu de notoriété... Et n'était-ce pas pour ça que j'étais désormais journaliste radio? Peut-être un peu, en partie. Je faisais clairement passer des messages qui pouvaient eux aussi tous se résumer par « Méfiez-vous. Ne faites confiance à personne. » J'exigeais des autres ce que j'exigeais de moi-même. Et j'étais très, trop, exigent envers moi-même.

La jeune femme nuança cependant ses propos, affirmant qu'elle croyait qu'une partie des gens étaient capables d'esprit critique, de déceler le vrai du faux... Je répondis, toujours cynique, voire même de plus en plus.

-C'est pour ça que c'est L.A. People qui fait les meilleures ventes...

Comme pour dire que si les gens dont parlait Alexie existaient, il ne constituaient qu'une infime minorité de la population humaine.

Après une sorte d'analyse de mon regard qui m'avait mis mal à l'aise tant j'avais l'impression qu'elle essayait d'entrer dans ma tête (désagréable comme sensation), elle en était passé à mes prochains invités et nous avions alors parlé de BleedingHeart. Je lui avais avoué que tout ce que je voulais, en réalité, c'était faire péter Lost Cause à la radio, jeter ça à la gueule des auditeurs car chacune des paroles de cette chanson me parlait.

Je souris en voyant que ça la faisait rigoler. Ouais... C'était plus sérieux et plus profond que ça en avait l'air, mais je gardai ça pour moi. Elle trouvait que BleedingHeart tenait la route. Je ne voyais pas trop bien ce qu'elle entendait par « envoûtant »...

-Je les trouve réalistes. Un peu naïf parfois, sauf sur cette chanson en particulier. Mais réalistes.

Et quand elle avait parlé de m'inviter dans sa propre émission, l'angoisse m'avait pris de court. Une angoisse irrationnelle parce que je savais très bien que rien n'était fait. Ce genre de chose ne se ferait pas sans mon accord. Et elle l'affirma tout haut. Mais je la regardai, les yeux écarquillés, ma bière figée dans ma main crispée, quand elle m'avait fait comprendre que, contrairement à ce que je pensais, ce n'était pas un renfort pour l'animation de l'émission qu'elle voulait, mais carrément m'interviewer au même titre que les stars qui venaient chez Burt & Greatfield.

J'inspirai un grand coup et sortis mon paquet de clopes de ma poche. Il me fallut m'y reprendre à plusieurs fois pour arriver à sortir une foutue flamme de mon putain de briquet, mais j'avais fini par y arriver, posant ensuite paquet et briquet sur le comptoir, faisant signe de la tête que le tout était à sa disposition si elle voulait.

Je soufflai la première bouffée de nicotine salvatrice avant de reprendre la parole.

-Intéressant ?

Je rigolai, nerveux. Je ne me moquais pas d'elle, loin de moi l'idée. Jamais je ne me moquerais de quelqu'un parce que ce serait être aussi mauvais que tous les autres.

-Je ne suis pas une star... Je ne suis pas Howard Stone...

Je parlais de Stone parce qu'il était le dernier à être passé dans l'émission d'Alexie. Je marquai une pause, tirant longuement sur ma cigarette... Je connaissais assez bien l'émission de la jeune femme pour savoir qu'en plus d'être une excellente animatrice de télévision, elle était également un très bonne investigatrice qui allait remuer un peu partout pour retrouver des images d'archive et autres. Bon, niveau images, c'était zéro... Je n'étais jamais passé à la télé, que je me souvienne... Mais si elle débarquait un jour chez mes parents, ils lui raconteraient certaines choses avec plaisir autour d'une tasse de café... Et puis, dans leur maison, alors que mon propre appartement était fort impersonnel, il y avait des objets et autres photos qui étaient là et que je comptais bien garder dans ma bulle familiale... Pour les protéger. Pour nous protéger. Comme on l'avait toujours fait.

Je lui souris. Je détestais mentir. Mais il en allait de notre sécurité.

-Il n'y a rien à raconter... Je suis un gars de L.A. sans histoire.

C'était un sentiment poussé à l'extrême et qu'on retrouvait chez beaucoup de familles venues se réfugier ici après-guerre... Ce n'était pas pour rien que malgré que ma mère soit Allemande (cette même nationalité, ainsi que celle de mon père adoptif qui était Américain, étant indiquée sur ma propre carte d'identité puisque j'y avait vu le jour), je ne bredouillais pas un seul mot d'allemand hormis le « Schüss » dont je ponctuais souvent mes émissions.

Devant la franchise, que j'adorais, d'Alexie, je me retrouvais contraint de mentir. Et je n'aimais pas ça.

Elle m'avait pris au piège. Et là, j'avais été franc, je lui avais dit. Avait suivi une belle réplique. Je rigolai et pris une gorgée de bière, ma clope se consumant entre mes doigts. Ouais, elle avait peut-être pas tort. Si j'avais voulu, j'aurais pu l'envoyer balader comme je le faisais avec beaucoup. Et je ne l'avais pas fait.

Je reposai mon verre.

-Ok. Echec. Bien joué.

Je me tournai complètement vers la jeune femme pour la première fois, mes mains à plat sur mes cuisses, hormis les moments où je portais ma cigarette à ma bouche.

-Je devrais le savoir pourtant... Je vous vois utiliser les mêmes techniques à la télé... Et je n'arrive pas à déterminer si c'est jute votre personnalité qui fait ça... Ou si c'est une véritable stratégie.

Je l'avais laissée approcher jusque-là et quelque chose en moi hurlait que c'était déjà de trop. Problème : elle avait aussi piqué ma curiosité... Et autre chose que je n'arrivais pas bien à déterminer. Peut-être une forme d'envie de ne pas être tout seul, au moins pour quelques minutes.


@ Billy Lighter


You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeSam 17 Sep - 15:59



Paranoïd Eyes
ft. Jacob Snyder


Alexie n'avait rien contre L.A People, du moins, tant que le magazine ne s'attaquait pas à elle, pourtant, il aurait pu pendant sa période de 'deuil' étant donner toutes les conneries qu'elle avait faite. Mais bizarrement, rien n'était sortie à l'époque, il fallait croire qu'ils étaient devenu plus tranchant ces deux dernières années. J'haussai les épaules, Jake ne devait pas beaucoup aimer ce morceaux de papier. "C'est un style de "journalisme'' que certains n'aiment pas. Je connais sa réputation, je sais que la plus part des choses dites dedans son fausses, et j'imagine que dans le temps, les gens vont s'en rendre compte. Un mensonge, ça desespère toujours au bout d'un moment. "

Jake voulait faire connaître de nouveaux groupes tels que bleeding heart et Alexie était pour, il expliqua pourquoi il aimait ces chansons et la jeune femme acquissa. Elle commençait un peu à cerné l'homme qu'elle avait en face d'elle. "En fait vous êtes quelqu'un de très terre à terre." avait-elle déduit.

C'était sans doute pour ça qu'il était solitaire, il ne correspondait pas à la norme des rêveurs de L.A mais elle comprenait, sa vie n'avait sans doute pas été facile à un moment donné. Elle non plus était beaucoup moins rêveuse qu'avant depuis la mort de son mari. Pourquoi rêver alors que quand on se réveillera, la chute sera terrible?

Elle lui avait indiquer qu'elle voulait le voir dans son émission, à la télé, il au vue de son comportement, il avait refuser sans lui dire, mais elle ne se vexa pas, au contraire, elle lui fit un sourire quand il indiqua qu'il n'était pas Howard. Elle se mit même à rire. "Oh non vous n'êtes pas Howard, si vous étiez lui, vous en seriez déjà à votre cinquième bière et vous m'auriez déjà parler du "bon vieux temps où nous étions gosses" !" Elle laissa un temps. "Howard a une place spécial dans l'émssion parce qu'il est celui qui me redonne le sourire, on a grandit ensemble dans l'Eastside et l'inviter à mon émission est comme un symbole pour nous dire qu'on a réussis à gravir les échelons. "

Il indiqua ensuite qu'il était sans histoire, ce qui la fit sourire un peu. "On a tous une histoire, simplement on veut tous plus ou moins la montré que d'autre. Vous faites partis de ses gens qui ne veuillent pas la montrer au monde pour la garder dans votre jardin secret, et je le comprend parfaitement. Je trouvais ça seulement sympas et interessant de voir une journaliste télé face à un journaliste Radio."

Alexie avait bien jouer son coup, à présent, ils parlaint tous les deux comme deux connaissance, elle n'avait peut-être pas apprivoiser l'homme mais elle s'en était approcher et c'était déjà une bonne chose. Il lui avait ensuite dit qu’il aurait dû savoir ce qu’elle tentait de faire, car elle procédait toujours de la même manière ce qui fis sourire la jeune femme. « C’est un procédé qu’on utilise partout, même quand on est avocat. Je ne l’ai pas inventé . Mais je dois avouer que ma personnalité y est pour beaucoup, on me le dit souvent, surtout quand j’étais à Washington, lors de mes études.» La jeune femme eu le regard un peu dans le vide « Je ferais une bonne avocate, qu’ils disaient...Mais je suis tombé amoureuse d’un homme amoureux lui-même du petit écran, et j’ai choisis une autre voix... »

@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 301
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeDim 18 Sep - 15:11



Paranoïd Eyes
ft. Alexie T. Greatfield


Alexie pensait que le succès de L.A. People allait s'estomper, que les gens allaient, pour finir, se rendre compte que ce n'était que de la merde, que des mensonges, etc. Je secouai la tête négativement, souriant doucement, appréciant d'un côté sa réflexion, mais n'y croyant pas une seconde.

-Si vous croyez cela, vous risquez de vous retrouver déçue, à la longue.

De l'espoir en l'espèce humaine, je n'en avais jamais eu. J'étais issu d'une des pires périodes de son histoire et j'avais ensuite eu mes propres expériences pour me prouver que rien n'avait changé. Ils faisaient juste attention à ne plus dépasser l'ultime limite... Mais pour combien de temps encore ? Tout ça n'était pas si vieux, je n'avais moi-même que 36 ans.

Je préférais rester pessimiste et être de temps en temps, rarement, agréablement surpris, plutôt que d'espérer. Y a rien de pire qu'un espoir qui ne va nulle part.

La journaliste me disait très terre à terre.

-Ouais... Je suppose qu'on peut dire ça.

Au moins, j'étais rarement déçu et je ne risquais pas de tomber de haut comme certains rêveurs, puisque j'étais déjà au ras du sol.

Elle m'avait, en quelque sorte, invité dans son émission et j'avais, quelque part, décliné. Je ne voyais pas l’intérêt d'être moi-même interviewé. Il y avait des choses que je n'avais aucune envie de raconter, d'autres que je n'avais pas envie qu'on découvre. J'avais l'impression que m'exposer comme ça, à la télévision, reviendrait à mettre ma famille une nouvelle fois en danger. On ne sait jamais de quoi sera fait l'avenir, mais je savais une chose : l'Histoire est cyclique.

Je rigolai avec elle quand elle parla de Howard, portant ensuite ma bière à mes lèvres.

-Ouais... J'ai vu l'émission. Votre complicité s'est ressentie.

Et j'avais décelé quelque chose de bizarre chez le batteur que j'avais interviewé moi-même plusieurs fois sur L.A.ROCKS. Il disait s'être casé et j'avais froncé les sourcils tout seul devant ma télé. Waw. Maria Watson devait être une sacrée femme pour arriver à tenir un type comme Stone... Je l'avais rencontrée le jour de l'émeute où nous étions tout deux allés fumer à l'extérieur, pour prendre l'air tant la tension à l'intérieur de la salle était forte.

Et elle avait compris, quand on avait vu sortir les premiers blessés, que j'avais raison.

Pour justifier que je n'avais pas ma place dans l'émission d'Alexie, je lui avais dit être sans histoire. Et ce n'était pas tout à fait faux. L'Histoire, c'était mes parents qui l'avaient vécue, ou subie, c'est selon. Moi, j'avais fait que naître et être élevé en fonction de cette histoire. Je n'avais fait qu'hériter d'une Peur viscérale qui, à la longue, s'était mise à flirter avec la Haine.

Ce qui intéressait pourtant Alexie, d'après ses dires, c'était de confronter journalisme radio et télévisuel.

Je fis une moue...

-Mouais...

Tu m'as eu une fois, tu ne m'auras pas deux fois, ma belle. Le concept était des plus intéressants, c'était vrai. Et je m'imaginais déjà me pointer là et jouer le jeu, on va dire... On commencerait sur ce sujet... J'avais vu son émission plusieurs fois et ça finissait toujours par devenir plus personnel. Elle mettait ses invités en confiance sur le plateau et puis leur proposait des jeux qui avaient l'air innocents. Et ces jeux les amenaient souvent à en dire beaucoup, parfois trop.

J'écrasai mon mégot dans un cendrier mit à disposition sur le comptoir.

-Je regarde votre émission. Je sais comment elle fonctionne.

Je ne voulais pas être désagréable. Mais maintenant que je l'avais laissée approcher et que je m'en rendais compte, je me retrouvais de nouveau sur la défensive. Ça ne pouvait paraître que plus suspect, mais bon. C'était comme un réflexe que je ne contrôlais pas et je ne pensais pas à ça.

Quant à savoir si c'était fait exprès ou si Alexie était juste comme ça, simplement une personne à qui on avait l'impression qu'on pouvait tout raconter, même à la télé, elle même avoua que c'était un mélange des deux.

Je lui souris... Comme si j'étais un peu désolé de commencer à la repousser.

-Ou alors, c'est votre regard.

Je faisais écho à son analyse de tout à l'heure. J'étais moins bon à ce jeu-là, je n'avais aucune notion de la poésie qui allait avec. Mais j'essayais, au moins.

-Vous avez un regard gentil. Je ne vois aucune méchanceté dans vos yeux.

Ce qui ne me donnait envie de ne me méfier que plus.

-Vous avez bien fait de choisir le petit écran. Vous passez bien à la télé.

Elle était très belle. Une beauté simple et naturelle... Je haussai les épaules.

-C'est l'avenir en plus...

Marc revint avec mon bol de matzah ball et le posa devant moi avec les couverts qui allaient avec.

-Voilà Jake ! Tu m'en diras des nouvelles ! Maman s'est appliquée pour te le préparer.

Il se mit à rire.

-Elle veut absolument faire mieux que celui de ta mère.

Je rigolai aussi. Marc avait eu la présence d'esprit de m'appeler par mon surnom devant la jeune journaliste. Je pris la cuillère en main.

-On va tester ça alors ! Mais t'attends pas à un avis objectif. C'est de ma mère qu'on cause et j'ai pas envie de me faire buter si elle apprend que j'ai dit que le Matzah ball de ta mère était meilleur que le sien.

Il regarda ensuite Alexie.

-Je vous apporte votre plat tout de suite.

Je reposai ma cuillère et souris à la journaliste.

-Je vais attendre alors...

Spoiler:
 


@ Billy Lighter


You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeLun 26 Sep - 18:43



Paranoïd Eyes
ft. Jacob Snyder


Le journaliste qui se trouvait devant Alexie était du genre réaliste, peut-être un peu trop pour être heureux se disait la jeune femme. Mais il n'avait pas totalement faux. LA People faisait un carton et ce n'était pas près d'être finis. "J'ai l'habitude d'être déçue de ce qui m'entoure, cela ne me fait plus rien de l'être." Il avait ce genre d'aura mélancolique qui permettait à Alexie de ne pas cacher sa tristesse, elle savait qu'elle n'avait pas besoin de sourire avec lui.

L'inviter au Show n'était pas une bonne idée mais elle comprenait. Il y avait certaines personnes qui préférait rester dans l'ombre, elle-même elle n'aimait pas être sous les projecteurs, la preuve, elle avait fait un travail d'ombre dans le passé, avant d'être dans les aventures de son mari. Elle n'allait pas le forcer à venir s'il ne voulait pas. D'ailleurs, en haussant les épaules, elle rapela cela. "De tout façon, je ne vous force en rien, je sais que beaucoup de personne aiment être dans l'ombre, ne pas se faire voir, et je le comprend et les respecte totalement."

Puis ils avaient parler d'Howard, la jeune femme eu un doux sourire pour son meilleur ami, parce que oui, on pouvait dire qu'il avait ce rang pour Alexie. Jake avait même dit que cela se voyait cette complicité entre eux. "Il a été d'un grand soutien quand ça n'allait pas."


Jake était suspicieux, ce qui amusait Alexie, elle se mit même à rire quand il indiqua qu'il connaissait l'émission. "Je suis définitivement grillé alors! Tant pis pour moi, j'apprendrais à jouer sur plusieurs tableau la prochaine fois."
Elle n'allait pas pleuré pour ça, après tout, ce n'était pas si grave que ça. Il allait peut-être, un jour, changé d'avis et puis si ce n'est pas le cas, au moins elle avait pu discuter avec lui et ça valait bien plus qu'une émission.

La jeune femem avait vu l'homme se refermé dans sa coquille, elle avait bien sentit qu'il ne palait pas beaucoup, du moins, encore moins qu'aux premiers abords. Quoi qu'il en soit, elle lui avait fait un doux sourire, comme pour le remettre à nouveau en confiance. Il avait ensuite annoncer que ses yeux avait quelques choses, elle baissait un peu la tête en ce remémorant que c'était une chose que son mari lui disait souvent. "Merci". Avait-elle simplement susurrer.

On apporta ensuite le plat de Jake, ce qui fit une petite pause pour que la jeune femme se reprenne un peu. Elle avait néamoins écouter le présentateur parler et eu un petit sourire. Il devait être proche de sa famille... Elle releva la tête quand il lui annonça qu'il l'attendait. Son assiette était même arrivé en même temps.  Les frikadelles, spécialité danoise, étaient arrivés fumant. Elle regarda Jake en souriant. "BOn appétit!"


@ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 301
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeMer 28 Sep - 16:28



Paranoïd Eyes
ft. Alexie T. Greatfield


Même si la journaliste était plutôt souriante, en général, à la télé comme dans la réalité d'après ce que je découvrais maintenant, elle avait une part de tristesse en elle que je ressentais très fort. Mais cela me semblait être une tristesse saine, totalement assumée, comme si elle avait passé le cap, sans pour autant oublier. Une blessure cicatrisée presque totalement, mais pas infectée.

Elle l'avait pourtant été, à un moment donné... Je connaissais un peu la biographie d'Alexie. Burt&Greatfield était le nom de son émission, sauf que Burt était décédé trop tôt. S'en était suivi une phase sombre où Alexie avait presque disparu du système... Les journaux et magazines du style de L.A. People s'en était donné à cœur joie dans les spéculations : alcool, drogues, dépression, retour à Washington...

Peu importait. Quoi qui lui soit arrivé pendant la période qui avait suivi la mort de son mari, elle était revenue plus forte que jamais. Avec ce sourire qui avait un peu vécu, désormais, et avait perdu un peu de son innocence.

Ce qui avait pour résultat qu'elle avait ce trait particulier, qui avait quelque chose de beau... Contrairement à moi que ma haine, ma colère et mon angoisse permanente marquaient au fer rouge.

Je me rendais compte, en pensant à tout ça, que j'en savais quand même un bout sur la jeune femme, en considérant que tout était vrai.

Elle disait respecter que je veuille rester dans l'ombre... Je rigolai un peu...

-Si je voulais me cacher, je ne serais pas journaliste radio.

Et je ne manquerais pas de me faire virer une fois par mois parce que mes discours étaient trop agressifs.

Je ne voulais pas vraiment me cacher, ou rester dans l'ombre. Je voulais juste pouvoir choisir ce que je montrais ou pas... Je voulais rester maître absolu de ma petite bulle, ce qui ne serait plus possible si je laissais quelqu'un d'aussi intelligent qu'Alexie y entrer.

Puis, nous avions parlé de Howard et comme je l'avais bien deviné, il y avait eu une partie de la vie de la journaliste qui avait été plus sombre. La mort de son mari, j'imaginais... Et Howard l'avait apparemment aidée. Je lui souris.

-C'est pas un mauvais gars, loin de là.

Nonchalant, peut-être un peu fainéant, mais je le voyais mal laisser une femme comme Alexie, qui plus est son amie d'enfance, dans la merde.

Je lui avais dit que je savais comment son émission fonctionnait, sous-entendu qu'elle ne m'aurait pas. C'était la garder à distance, quelque part. Ou tout du moins essayer. Limite, une partie de moi avait presque envie qu'elle se braque, qu'elle le prenne mal. Parce que c'était plus facile d'être haï que d'être aimé, pour moi. Qu'est-ce qu'on peut cacher à quelqu'un qu'on apprécie vraiment ?

La réponse, c'était « rien ». Et c'était ça que je trouvais dangereux dans le fait de créer des liens avec les gens.

Je pensais que moins on en savait sur moi, plus ma famille et moi-même serions en sécurité. Ma mère m'avait raconté des histoires de dénonciations, de rafles... Dans un monde où chaque personne peut vous envoyer à la mort, à qui on pouvait faire confiance ? Sinon à nos semblables (et encore) et à la sphère familiale ?

Alexie dit avoir été grillée et qu'elle s'y prendrait autrement la prochaine fois. Je lui souris d'un air désolé. Puis hochai négativement la tête...

-Vous allez mettre en place d'autres pièges alors...

Nos plats arrivèrent. D'abord le mien, mais, par politesse, j'attendis qu'elle soit servie aussi. Elle me souhaita bon appétit et je le lui souhaitai en retour avant de commencer à manger en trempant un morceau de Challah dans mon bol... J'en pris une bouchée avant de demander à la journaliste.

-Dites-moi... Pourquoi vous chercher à...

J'hésitai... Je voyais ce que je voulais demander, mais je ne savais pas comment le formuler. Pourtant, c'était très simple. La question c'était...

-...à en savoir plus sur moi ? Je veux dire : je suis qu'un journaliste, pas une star...

L'idée même qu'elle puisse vouloir simplement être une amie ne m'effleurait même pas. Combien j'avais d'amis, en réalité ?

La réponse était simple : aucun. Parce que je n'en avais jamais voulu non plus.


@ Billy Lighter


You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 29 Sep - 16:42



Paranoïd Eyes
ft. Jacob Snyder


Il était évident que Jacob Snyder était un homme difficile à cerner et que cela ne serait pas en une rencontre qu'Alexie allait pouvoir tout connaître de cette homme. Mais la jeune femme avait la prétention de pouvoir l'approcher un peu plus que les autres gens du milieu, sans doute elle dégageait quelque chose qui lui donnait confiance. En tous cas, elle n'était pas comme les autres, elle n'allait pas aller dire à droite et à gauche qu'elle avait rencontré Snyder et qu'ils avaient disucté ensemble. Elle était du genre à garder u nsecret, alors il pouvait avoir confiance en elle. Elle séparait le journalisme et la vie privée.

Il indiqua, alors, que se cacher dans l'ombre n'était pas vriament le mot exacte, il était quand même animateur radio. "Ce que je veux dire par là, c'est que vous souhaitez garder la sphère personnel dans l'ombre. Je distingue deux sphères, le professionnel et le privé, les journalistes les plus verreux mélangeront les deux pour pouvoir sortir un bon scoop, les bons journalistes sont ceux qui ne mélange rien du tout. " Elle n'avait l'impression de ne pas être très claire. "Ce que je veux dire, c'est qu'une conversation que j'aurais avec quelqu'un de celèbre, je n'irais pas la répété dans mon émission. Il faut savoir faire la distinction entre les sphère et vous, vous souhaitez montrer que la sphère professionnel. C'est ça que je voulais dire en disant "aime être dans l'ombre".


Elle écoutait Jake parler et elle se rendait compte au fur et à mesure de leur échange qu'il parlait de piège, elle le regarde pas. "Je ne suis pas un chasseur et vous n'êtes pas ma proie. Je remarque que vous parler comme si être ouvert aux autres était une mauvaise chose, comme si vous seriez un animal sauvage en cage et je ne comprend pas tellement. Bien sûre, il faut se méfier de tous, mais vous devez savoir qu'il y a des gens biens. Honnête."

Ils avaient commencer à manger, le plat de la journaliste était délicieux. Un silence c'était installé entre les deux journalistes jusqu'à ce que l'homme demande pourquoi Alexie voulait en savoir plus sur lui. Elle s'arrêta de manger, le regardant en souriant sincèrement. "Parce que vous êtes seul et même si vous ne vous en rendez pas forcément compte, la solitude, c'est un poid. Vous m'interessé humainement Jake, ne voyez en rien le diable qui souhaite vous mettre dans le côté obscure ou-je-ne-sais-quoi. Je veux simplement parleer avec vous et pourquoi pas devenir amis."


@ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 301
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeVen 30 Sep - 18:12



Paranoïd Eyes
ft. Alexie T. Greatfield


La jeune femme avait reformulé son idée et je l'avais écoutée, en silence. Ouais, c'était déjà plus clair comme ça, je comprenais mieux ce qu'elle voulait dire par « rester dans l'ombre »... Seulement d'un côté. Et, voyant qu'elle était légèrement mal à l'aise, ou plutôt, qu'elle avait peur d'être incomprise, je lui avais fait un geste d'apaisement de la main en souriant.

-Wow... C'est bon, j'ai compris l'idée, ne vous en faites pas.

Je haussai ensuite les épaules et bus un coup.

-Et ouais, je dois avouer que vous avez probablement raison. J'aime que chaque chose reste à sa place.

C'était vrai. Comme elle l'avait dit, le privé restait dans le privé. Et mon privé à moi était un véritable bunker, zone sécurisée et extrêmement bien gardée, à l'image de mon appartement, un peu. Toujours fermé à double tour, que je sois dedans ou pas, volets aux fenêtres limite ouverts juste pour aérer et fermés aussi le reste du temps.

Et la première chose que ma mère faisait quand elle arrivait pour une petite visite chez moi, bien souvent, c'était de les ouvrir. Parce qu'elle aimait la lumière et n'aimait pas être confinée dans l'obscurité. Par contre, dans son cas comme dans le mien, la porte restait fermée à clé.

Dans son petit discours, Alexie en avait aussi profité pour me faire comprendre que les conversations qu'elle avait dans la sphère privée, elle n'irait pas en répéter un mot à la télé... Mouais...

Je la regardai tout de même, et, posant mon index sur le comptoir pour désigner le moment présent :

-Et maintenant, vous vous considérez où ? Dans la sphère privée ou publique?

Ouais, parce que pour être sûr, fallait au moins se mettre d'accord sur la cour dans laquelle on était en train de jouer.

Et elle avait continué en disant que je parlais comme si je me sentais traqué... Ouais, je me sens traqué, ma belle... C'est pour ça que je fais attention... Elle disait ne pas comprendre. Et une partie de moi crevait d'envie de lui expliquer, sauf que l'autre partie, elle, la bâillonnait. Ce qui faisait que j'en devenais un peu vague.

-C'est pas contre vous. Je suis comme ça.

Elle avait dit aussi qu'il y avait des gens biens, des gens honnêtes. J'avais haussé les épaules et repris un coup de bière...

-Je sais.

Sauf que pour me rendre compte de qui l'était et de qui ne l'était pas, il aurait fallu que je prenne le risque d'aller vers les autres et d'apprendre à les connaître. Or, je ne faisais jamais ça. Si j'étais maintenant en train de discuter avec Alexie, que pourtant j'admirais, c'était uniquement parce que c'était elle qui était venue vers moi et non l'inverse.

Nos plats étaient arrivés et on les avait entamés. C'était excellent ! Mais j'étais un peu rêveur parce que la conversation avec la jeune femme me faisait cogiter. N'empêche que j'eus une pensée qui me fit légèrement sourire malgré moi : faudra que je dise à ma mère de faire gaffe, sinon, celle de Mark allait rivaliser avec ses talents de cuisinière pour finir.

Mais cette pensée, je la gardai pour moi, bien enfermée à double tour dans le bunker qu'était mon crâne. Et j'avais bien fait attention de ne pas regarder la journaliste à ce moment-là. Elle avait lu dans mes yeux et dans ma tête tout à l'heure et j'avais pas vraiment aimé ça...

Alors finalement, je lui avais demandé pourquoi elle avait fait ce premier pas vers moi, en quelque sorte... Elle s'était arrêtée de manger, et moi aussi, pour écouter sa réponse. Elle souriait d'un des plus beaux sourires que je n'avais jamais vu.

Elle disait que j'étais seul et que je ne m'en rendais pas compte. Faux. Elle avait tort. Je ne m'en rendais pas TOUJOURS compte. Mais parfois, si... Et ça pouvais me prendre n'importe où, n'importe quand... Et ça n'avait rien d'agréable.

J'avais baissé les yeux, mais l'écoutais toujours. Elle voulait simplement parler et qu'on devienne amis. Je fis une moue perplexe... D'habitude, les gens ne s'approchaient pas de moi. Il suffisait souvent d'un regard pour qu'ils comprennent qu'ils n'étaient pas les bienvenus, que tout ce que je voulais, c'était la paix.

Mais Alexie était arrivée, sans que j'en ai conscience, à m'approcher de plus près, de trop près pour pouvoir encore la faire fuir d'un regard. Pire (ou mieux?), elle s'accrochait, elle n'avait pas peur, le fait que je sois totalement sur la défensive ne la rebutait pas...

N'étant pas habitué à ce genre de situation, j'étais crispé au possible. Je me remis à manger, mais quand je voulus remettre ma cuillère en bouche, ma mâchoire fit un énorme craquement. Ouais, j'étais un peu trop crispé. Mais je continuai ensuite mon mouvement comme si de rien était... Parce qu'à ça, contrairement au reste, j'y étais habitué. Car il n'y avait pas seulement psychologiquement que ma façon d'être me fatiguait. Physiquement, mon corps en prenait un coup aussi.

Après quelques cuillères, ayant laissé s'installer un silence un peu lourd, je m'arrêtai de nouveau.

-Juste parler. Ce qui est dans la sphère privée y reste. Si on fait comme ça, c'est deal.

Je m'étais tournée vers elle et lui avais tendu la main, et, prenant sur moi pour essayer de repartir à zéro :

-Je m'appelle Jake. J'ai 37 ans. Journaliste à L.A.ROCKS... Je vis seul et j'ai un sale caractère... Mais j'adore le rock... Et le métal...

Je souris, pas très sûr de moi quand même. J'avais donné mon surnom pas mon vrai prénom, j'avais passé sur le lieu de ma naissance, mais bon, hey, chaque chose en son temps... C'était déjà un début, j'acceptais le dialogue plutôt que de le repousser.

-Et vous ?

@ Billy Lighter


You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 6 Oct - 10:20



Paranoïd Eyes
ft. Jacob Snyder


La jolie Alexie avait bien compris qu’il ne fallait pas trop bousculer la vie de l’animateur radio, c’était pour cela qu’elle était partie sur des explications qu’elle-même ne savait plus par où elle avait commencé.  Il l’avait arrêté au bout d’un moment, sans doute était-elle un peu trop comique à vouloir encore et encore parler. En tous cas, il lui avait alors dit qu’elle avait raison, qu’il aimait que chaque chose soit à sa place. « Parfois il y a du bon dans cette idée. Au moins, on ne nous embête pas avec des choses qui ne devraient pas être abordés. »

Il y avait des sujets pour lesquels on aimait restait discret, pour Alexie, son deuil, après ces deux ans de sobriété, était un sujet à ne pas abordé, ou très peu. Elle n’aimait pas trop, non plus, parler de son métier d’avocate, cela lui paraissait être dans une autre vie. En tous cas, l’animatrice avait annoncé son point de vue à Jake, il y avait la sphère privé et la sphère publique, parfois, les deux se mélangeaient pour n’en faire qu’une, mais il était évident qu’actuellement, la discussion qu’elle avait avec Jake resterait entre eux. « Bien évidement dans le privé. J’ai bien compris que vous n’aimiez pas être proie à des scoops ou autre, de ce fait, tout ce qui a été, et sera, dit durant cette conversation, restera entre nous. Je vous en fais le serment. » Elle lui avait souri doucement. « Et vous devez vous doutez qu’un serment fait par une ancienne avocate vaut tout l’or du monde ! »

L’homme était conscient d’être une forteresse qui n’ouvrait à personne à part à sa famille, enfin, Alexie le supposait. Au moins c’était déjà ça. Elle haussait les épaules. Elle voulait simplement être gentille et lui prouver qu’il y avait des gens bien dans ce monde. Elle était une femme bien à présent. Pas comme ces journalistes qui jouaient les hypocrites pour avoir un scoop. En tout cas, les plats étaient arrivés et le silence était réapparut entre les deux jeunes gens. Alexie le regardait de temps en temps, le voyant se crispée de plus en plus, c’est pas vrai, il fallait qu’il se décontracte bon sang, qu’il fume un joint, prenne de la marijuana ou on ne sait quelle drogue pour planer, mais qu’il fasse quelque chose !
Il avait ensuite parlé à nouveau, comme pour reprendre tout depuis le début, la jeune femme avait souri en serrant sa main.

« Alexie Greatfield, 33 ans, j’aime bien les sales caractères et toute la musique en général. Enchanté de vous connaître. »


@ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 301
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeMer 12 Oct - 18:15



Paranoïd Eyes
ft. Alexie T. Greatfield


Bon. On était reparti sur une sorte de deal... Est-ce que ça changeait tout ? Non. Ce n'était pas parce que Alexie me donnait sa parole que tout resterait dans le privé qu'elle tiendrait forcément cette promesse. Je ne faisais pas assez confiance aux gens en général pour le croire. Ancienne avocate, en plus, ça, c'était un truc que je ne savais pas et je n'étais pas sûr que ce soit pour me rassurer. Les avocat prêtent serment puis sont prêts à pas mal de bassesses ensuite pour sauver les miches de leurs clients. Bon, ok, parfois à raison... Mais pas toujours... Et le pire, c'était que j'étais prêt à parier que c'était souvent les plus mauvais qui s'en sortaient le mieux.

Enfin soit... C'est un autre débat...

Mais j'avais tout de même envie de le croire, d'un côté. Je ne savais pas trop pourquoi. Je restais méfiant, mais était prêt à faire un effort.

Et j'en donnai la preuve directement en lui tendant la main et en reprenant depuis le début. Elle fit ensuite de même, affirmant qu'elle aimait les sales caractères et toute la musique, ce qui me fit sourire, sa main disparaissant presque dans la mienne.

Je me retournai vers mon bol. J'allais quand même pas le laisser refroidir. J'en repris une cuillère avant d'enchaîner.

-Bon... Ok... On procède comment ? Je vous pose une question dans mon style, vous m'en renvoyez une dans votre style ? Comme si on s'interviewait l'un l'autre. Mais sans micro, sans caméras.

J'avais besoin de codes, de repères. Sans repère, j'étais perdu, je me sentais mal et bonjour l'angoisse. En interview, je savais quoi faire, mais une conversation avec une parfaite inconnue, même si je l'avais vue à la télé, je n'avais aucune idée de comment ça fonctionnait. D'ailleurs, la dernière inconnue que j'avais rencontrée, c'était la jeune Eileen Kramer et la conversation avait commencé abruptement et avait été courte. Je voulais juste qu'elle passe un message à Evans.

Je repris une nouvelle cuillère de ma soupe avant de lui désigner son assiette.

-Faites gaffe que ça ne refroidisse...

Ouais, parce que plus on parlait, moins la nourriture restait chaude... D'habitude, je venais au restaurant pour manger, pas pour taper la causette. C'était pour ça que c'était fait.

-Ok... Bon... Laissez-moi deviner. Je dirais que votre groupe préféré est... The Burning Fire... En comptant que votre ami d'enfance est dedans, ça ne doit pas être facile d'être impartiale...

Je la regardai dans les yeux, attendant de savoir si j'avais visé juste.

Je repris une cigarette, malgré que je n'avais pas fini mon bol que j'allais quand même terminer tout en fumant et en parlant en même temps. J'en avais besoin, de cette clope... Parce que je ne me sentais pas trop en sécurité. Ce n'était pas une peur rationnelle, c'était une peur exagérée, qui prenait aux tripes, et contre laquelle je ne pouvais rien.

Je soufflai ma bouffée de fumée du côté opposé à la jeune femme.

@ Billy Lighter


You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 20 Oct - 16:38



Paranoïd Eyes
ft. Jacob Snyder


Alexie était une petite femme, elle se souviendrait sans doute toujours de sa première photo en tant qu'avocate, à Washington. Elle était la seule femme, au milieu de la photo Un petit gabarit parmis les grandes ossature et larges épaules de ses collègues hommes. Mais, me^me si elle était petite, elle avait gagner de grands procès, on l'a respectait à l'époque, dans son métier. Ce souvenir lui était revenu quand elle avait vu sa main disparaitre dans celle du journaliste, lui arrachant un petit sourire.

Suite aux présentations, la question de Jake fit sourire encore plus la jeune femme, amusée par l'homme en face d'elle, elle se demandait bien s'il avait déjà eu une converation "basique" avec quelqu'un, hors son émission. "Si vous voulez qu'on procède comme ça, il n'y a aucun soucis.!" Elle avait plus pensé à parler de la pluie, du beau temps, de la musique et de la télé, mais soit, elle allait se plié à son mode de fonctionnement pour pouvoir l'aprivoiser d'avantage.

Il indiqua ensuite qu'il fallait qu'elle mange, ce qui lui arracha un petit rire. "Ne vos en fait pas, je suis le genre de personne qui ne laisse pas une assiette pleine. Je suis tout le contraire. Plus on m'en met, plus je mange. Je suis un trou sans fond!" Elle regarda ensuite le plat du journaliste. "Qu'est ce que vous avez commander?" avait-elle demander, curieuse.

Il avait ensuite commencé à tenter de trouver le groupe préféré de la jeune femme, de façon logique. C'était très amusant, cependant, même si Jake n'avait pas tord -elle aimait beaucoup le groupe de son meilleur ami- elle ne pouvait pas dire que c'était son préféré. "J'aime beaucoup The Burning Fire, en effet, mais je n'ai pas de groupe favori à proprement parler. C'est par période. Je sais juste que j'aime beaucoup ce que faisait Atticus Fetch avant...Mais c'est très symbolique, c'était le chanteur préféré de mon mari alors..."
Elle prit une bouchée de son plat "Je crois que c'est prouvé scientifiquement que nos gouts sont influencer par ce qu'aime la personne qu'on aime. Du coup, les gouts de chacun sont fossés!"

Jake était toujours autant stressé, cela se voyait et la jeune femme aurait tout fait pour qu'il soit en toute confiance mais c'est vrai qu'il fallait se mettre à sa place. Comment discuter avec une parfaite incconu? Elle le regardait fumé et éloigné la fumée de vers elle, ce qui lui arracha un sourire au coin. "

@ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 301
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeVen 21 Oct - 17:18



Paranoïd Eyes
ft. Alexie T. Greatfield


Bon... On repartait sur des bases bien établies, avec des balises pour ne pas s'égarer et des limites à ne pas dépasser. J'acceptais d'être « approché » mais jusqu'à un certain point. L'avantage, c'était que la jeune femme semblait accepter de se plier à mes exigences et c'était un grand point pour elle. Elle me respectait, donc je la respecterais en retour. J'essayai donc d'avoir l'air moins agressif même si c'était presque un réflexe.

La clope aidait un peu, à ce niveau-là.

Je lui dis de faire attention à ce que son assiette ne refroidisse pas, mais il semblait que ce ne fut pas son intention. Je souris en l'entendant dire qu'elle était une grosse mangeuse. La regardant de haut en bas, je répliquai en constatant sa taille fine sans être maigre :

-On ne dirait pas.

Puis, je regardai mon propre plat quand elle me demanda ce que j'avais commandé.

-C'est un Matzo... Une soupe de poulet, en gros.

Et si on parlait musique, plutôt, hein ? J'avais alors essayé de deviner le groupe favori de la journaliste. Et, si je n'avais pas tout faux, ce n'était pas entièrement juste non plus.

Elle disait aimer également beaucoup ce que faisait Atticus Fetch, mais plus parce que son mari aimait bien que parce qu'elle aimait vraiment, elle.

Selon la jeune femme, les goûts de chacun était influencés par ceux des autres. Je terminai mon bol de soupe tout en l'écoutant, après avoir écrasé ma clope, et elle fit de même avec son plat. Mais j'étais perplexe par cette façon de voir. Mes goûts à moi n'étaient influencés par personne... C'était ce que je croyais. En même temps, je n'avais pas vraiment énormément de gens autour de moi pour m'influencer.

J'allais dire que je n'y croyais pas, mais me repris au dernier moment pour nuancer un peu mes propos. Il fallait que je reste calme, il fallait que je me rende compte qu'Alexie ne m'agressait pas.

-Je...

Je... me rendais surtout compte que c'était très difficile de ne pas être clash, de dire les choses de façon diplomatique.

-J'aurais cru que c'était plutôt nos expériences de vie qui déterminent nos goûts. Plus que d'autres personnes...

Et ben voilà.... C'était pas mal ! Ça sonnait quand même mieux que « L'enculé qui m'influencera n'est pas encore né... ». En même temps, il y avait un gouffre entre la « personne qu'on aime » de Alexie et « l'enculé » que j'avais évoqué dans ma tête...

Je repoussai mon bol un peu plus loin et, au passage suivant de Mark, je recommandai une bière après qu'il ait pris mon bol, satisfait de le voir vide.

-C'était excellent, merci...

Plus qu'à attendre le plat principal. Ma bière apparut devant moi en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire et j'en pris une gorgée avant d'allumer une nouvelle cigarette. Ma consommation de clopes était énorme...

Mon regard se concentra à nouveau sur Alexie.

-Je pense que si on aime bien un groupe ou certaines chansons, c'est parce que ça fait écho à des choses qu'on a vécues ou quelque chose comme ça. Pas parce que quelqu'un d'autre aime bien...

@ Billy Lighter


You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeLun 24 Oct - 11:22



Paranoïd Eyes
ft. Jacob Snyder


Avoir raconter l'anecdote sur la nourriture avait pour but d'amusé l'homme qu'elle avait en face d'elle, cependant, comme seule réponse, elle n'eut qu'un regard et un simple "on dirait pas" froid. Bon, on repassera pour l'humour, tant pis.  Une autre tactique devait être mit en place, de ce fait, la jolie Alexie avait demander le nom du plat qu'avas prit Jake. Histoire de s'interessé à lui sans que cela soit trop poussé. Heureusement, il ne se ferma pas à cette question et lui indiqua de façon brève, de quoi était composé cette soupe. Elle lui fit un petit sourire. "Ca à l'air bon, je pense prendre ça la prochaine fois que je viendrais ici, ou tout à l'heure si j'ai encore faim."

Ils avaient ensuite parler de musique, Alexie avait alors indiqué une de ses nombreuses théorie un peu bancale mais qui pouvaient être vrais. Jake n'était pas vraiment sûre de ce qu'elle disait et indiqua autre chose, elle n'était pas contre ce que disait Jake, au contraire, c'était tout aussi pausible que sa théorie. "C'est vrai que c'est tout aussi possible. Il peut y avoir plusieurs facteurs, je pense."

Alexie avait regarder Jake allumer sa nouvelle cigarette, puis, alors que le serveur passait, elle lui avait demander une bouteille d'eau et une soupe comme avait eut Jake juste avant. Il avait ensuite continuer sur l'idée d'aimer la musique."Il y certaines chansons qu'on aime plus que l'artiste, et ça, c'est par rapport à notre vécut, je suis persuadée que nos deux facteurs sont vrais. Après tout, il ne peut pas y avoir qu'une seule chose qui influe sur nos gouts, sinon on ne serait pas humain."  

La soupire d'Alexie ainsi que la bière de Jake était arrivés. "Merci". Avait-elle avait de manger. "Vous avez raison, c'est délicieux!"



@ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 301
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeDim 30 Oct - 11:09



Paranoïd Eyes
ft. Alexie T. Greatfield


La jeune femme comptait prendre la même chose que moi la prochaine fois qu'elle viendrait manger ici. Ou tout à l'heure, peut-être. Je lui souris.

-Je vous le conseille... Ce Metzo vaut vraiment le coup.

Je lui aurais bien expliqué cette histoire de compétition entre ma mère et celle de Mark pour savoir laquelle des deux ferait le meilleur Metzo, mais c'était déjà trop personnel. Et puis en plus, Alexie n'en avait certainement rien à faire, de cette histoire de soupe. C'était sans importance, si ce n'était pour moi et moi seul.

Nous avions parlé musique et influences. Alexie voyait le côté « humain » des choses, comme quoi on aimait certaines choses parce qu'on les liait à telle ou telle personne. Moi, je voyais les chansons que j'aimais comme un moyen d'exprimer ce que je ressentais ou ce que j'avais ressenti dans l'une ou l'autre situation, une façon de crier ma colère, de l'extérioriser. La musique me faisait du bien parce qu'elle me soulageait de cette rage qui me bouffait continuellement de l'intérieur et dont j'avais pleinement conscience qu'elle allait me tuer.

Mon père ne cessait de me le dire, d'ailleurs, que j'allais finir par faire une putain de crise cardiaque...

Je tirais sur ma clope alors qu'Alexie affirmait que nos deux visions des choses étaient probablement vraies. Et c'était imparable...

Je me tournai un peu plus vers elle, vraiment intéressé.

-Alors vos goûts à vous peuvent changer, non ? Tandis que les miens pas.

Je soufflai ma fumée tandis que la journaliste commandait de l'eau et un Metzo. Moi, j'attendais toujours mon Canter's Club House, mais j'avais le temps.

Quand elle eut terminé, je repris la parole.

-Je m'explique. Mon vécu ne changera jamais. Je mourrai avec les mêmes souvenirs et les mêmes sensations liées à ces souvenirs... Les mêmes chansons seront donc toujours liées aux mêmes choses, sans jamais de changement.

Parce que ces souvenirs resteront à jamais encrés en moi aussi sûrement que des tatouages. Mon expérience scolaire restera à jamais merdique, pleine de peur, de stress et de rage. Le début de ma vie d'adulte, une véritable libération, etc.

Mais si Alexie liait ses goûts à ses relations avec les gens...

-Admettons que telle chanson vous fait penser à... votre meilleur ami, par exemple. Et cet ami vous trahit... Qu'est-ce qu'il advient de la chanson, alors? Vous ne l'aimez plus ?

Je marquai une pause alors que Mark venait apporter sa soupe à la jeune femme et mon Canter's Club House. Puis, je repris la parole, mais j'étais vraiment intéressé de savoir ce qu'elle allait me répondre. Parce que pour une fois, cette question, cette vision que j'explosais ne visait pas à détruire la sienne.

-Vous dites que nos goûts doivent être influencés par plusieurs choses sinon, « nous ne serions pas humains »... Mais très sincèrement, quand je regarde autour de moi et que je vois ce dont est capable la race humaine et tout ce dont elle a été capable... Non merci... Je ne veux pas en faire partie.

Je pris une bouchée de mon plat, distraitement, attendant d'avoir l'avis de la journaliste sur la chose.

@ Billy Lighter


You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeMer 9 Nov - 14:02



Paranoïd Eyes
ft. Jacob Snyder


Le fait que Jake lui annonce que ce Metzo était bon était, pour elle, une bataille de gagner, au moins, il lui avait annoncer à nouveau son point de vue sur quelque chose et c'était incroyable venant de cet homme. Elle était chanceuse.

Ils avaient parler de musique, de leurs points de vue sur le texte et la façon dont ils l'aimaient. Ils avaient de façon bien différentes de ressentir les choses mais Alexie n'était aucunement fermé au dialogue, au contraire. Elle avait alors annoncer que leur deux visions pouvaient co-exister, Jake n'avait pas très bien comprit. "Non. Pas du tout, vos goûts peuvent changer comme les miens."

Il avait ensuite essayé de comprendre la vision d'Alexie et il n'avait pas tord, d'un côté. Parce que si une chanson l'a faisait penser à Howard actuellement, et qu'il l'a trahit, est ce que dans un mois, elle aimerait toujours autant la chanson? Elle se mit à réfléchir un peu. "C'est à voir en effet..." Elle regarda Jake. "Je pense que la chanson pourrait me faire me remémorer des choses bonnes, peut-être. En fait je ne sais pas trop, il faut être dans la réalité pour que je me rende compte réellement." Elle lui fit un sourire. "Je pense que la chanson ne me ferait plus le même effet mais je pourrais toujours l'aimer parce qu'il y aura eu plusieur facteurs qui feront que je l'aime"

La jeune femme avait terminé sa soupe. "Il n'y a pas qu'une seule chose qui font qu'on aime quelque chose ou quelqu'un. Parce exemple, cette soupe, je l'ai aimer parce qu'elle me rapelle quelques bons repas que nous faisions mon mari et moi, et qu'elle ressemble à ce que faisait ma grand mère, ce n'est pas parce que mon grand-mère l'aimait que forcément, je l'ai aimer. "

Elle avait ensuite écouter Jake dire qu'il ne voulait pas faire partie de la race humaine, elle l'avait regarder, silencieuse pendant un instnat. "Vous être une personne désilusionné des humains, si vous êtes ainsi, c'est qu'il s'est passé des choses horribles dans votre vie. Mais un jour, j'espère pour vous, vous changerez d'avis. '' avait-elle dit en souriant.

@ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 301
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeLun 14 Nov - 17:24



Paranoïd Eyes
ft. Alexie T. Greatfield


Je faillis me braquer à nouveau, me recroqueviller en moi-même et replacer une bonne distance entre nous lorsqu'elle affirma, sur un ton ferme que, non, mes goûts pouvaient changer, comme les siens. On se connaissait à peine depuis le début d'un repas et elle prétendait pouvoir dire comment je fonctionnais... Non non non... ça ne marchait pas comme ça.

Je m'étais donc renfrogné un peu, prenant quelques bouchées de mon repas, pas sûr que j'allais encore ouvrir la bouche. Ce qu'elle venait de dire, je le ressentais à la fois comme une intrusion et comme une attaque. Un autre coup de massue dans un mur qui était bâti pour résister à la bombe atomique.

J'avais tout coupé, pendant un instant, contact visuel, parole... Mais elle, elle continuait à parler et réussissait même à manger en même temps alors que mon plat à moi ne désemplissait pas. Fallait dire que cette conversation était intéressante, mais terriblement angoissante pour moi, et ça me coupait un peu l'appétit. Mais fallait dire que j'étais déjà pas un très gros mangeur à la base... Je ne l'avais jamais été. Dès ma naissance, on n'avait pas pu me donner de trop grosses quantités de nourriture en une fois, ma mère mourant presque de faim au moment de ma naissance.

Mais finalement, le discours d'Alexie s'était radouci et elle avait modéré ses propos. Et, tout doucement, le contact visuel s'était rétabli et j'avais à nouveau arrêté de manger pour l'écouter. J'avais aussi rallumé une clope, ça va sans dire.

J'enchaînai alors à sa suite, après sa comparaison avec la soupe.

-Vous parlez en « on »... Or, je ne pense pas que le « on » soit justifiable pour ce dont on parle. Nous parlons de goûts, de vécus, de choses tellement propres à nous-même que c'est impossible d'établir une règle qui conviendrait à tout un chacun.

Je marquai une pause et tirai sur ma cigarette avant de reprendre, la désignant elle, puis moi.

-Vous fonctionnez comme ça. Ce n'est pas mon cas. J'ai une autre façon de fonctionner. Chacun de nous est une individualité, chacun de nous a son propre mode de fonctionnement. Non seulement vous aimez telle ou telle chose, mais vous les aimez pour telle ou telle raison.

Je haussai les épaules, concluant mon discours en mettant la main à plat sur mon torse.

-Mais à l'intérieur, on est toujours tout seul. Et tout seul à décider, tout seul à ressentir.

Alexie ne pourra jamais savoir ce que je ressens tout comme je ne pourrai jamais savoir ce qu'elle ressent, que ce soit en ce moment ou à un autre. Et même à émotions égales, pas sûr que nos corps réagissent exactement de la même façon, de même que lorsqu'on écoute la même chanson. C'était là toute la complexité du genre humain.

Et c'était pour ça qu'il fallait se méfier des autres. Parce qu'ils ne savent pas, parce qu'ils ne ressentent pas. Ce qui ne leur fait rien à eux, peut m'atteindre moi.

C'était pour ça, comme je l'avais dit à la journaliste, que je voulais me mettre complètement à l'écart, ne m'impliquer dans rien, dans aucune relation qui impliquerait un quelconque échange qui, de toute façon, serait mal compris à un moment ou à un autre.

Je secouai la tête, dubitatif, quand elle affirma qu'un jour, elle espérait que je changerais d'avis.

-Non.

Parce que je ne le voulais pas. Et alors même que je prononçais ce mot, j'entendais, comme si elle était à côté de moi en ce moment même, les sanglots de ma mère tels que je m'en rappelais encore, étouffé par le mur séparant ma petite chambre de la sienne, lorsqu'elle se réveillait de ses terreurs nocturnes dont j'avais hérité. Des sanglots que je ne souhaitais à personne de devoir un jour entendre.

Je me levai de mon tabouret de comptoir et me tournai vers Marc qui revenait... Il avait l'habitude que je ne termine que rarement mes plats mais comprenait très bien puisque lui avait des relations avec mes parents par l'intermédiaire de mes parents et connaissait l'histoire, histoires que nos géniteurs avaient partagés, se serrant les coudes la plupart du temps face aux monstres de leurs souvenirs.

Puis il y avait aussi le nombre de clopes que je fumais, qui tuait la faim plus sûrement que n'importe quoi d'autre.

Il prit mon assiette et sourit.

-T'enfuis pas trop vite, Jake. Je t'emballe ça et je reviens.

Je lui rendis un sourire fatigué.

-Ouais. Merci beaucoup. Au moins, j'aurai quelque chose de bon à manger demain midi. Et compte-moi la note de cette dame, s'il te plaît. Elle m'offre mon repas et moi, le sien.

Je me tournai ensuite vers la journaliste qui m'avait tenu compagnie le temps du repas alors que Marc disparaissait dans la cuisine. Je frottai mes yeux de ma main qui ne tenait pas ma clope.

-Je vous prie de m'excuser, je suis fatigué... Il faut que j'y aille.

Ce n'était pas une fausse excuse pour fuir. J'étais réellement fatigué, cette conversation avait engendré un stress incroyable au point que j'avais l'impression d'être complètement courbaturé et sur le point de faire une indigestion, un peu comme quand je devais aller à l'école.

Je plantai ma clope dans ma bouche avant de lui tendre la main pour la lui serrer.

-Peut-être qu'on se recroisera... Peut-être qu'on reparlera...

A petite dose, et doucement, je voulais bien... Mais, par pitié, doucement... Et en privé.

Marc revint avec un sachet contenant des boîtes en carton avec les restes de mon repas. Si je croisais un pauvre gars en route, je lui filerai... Ça m'arrivait souvent, parce que je ne supportais pas de voir quelqu'un crever de faim.

-Merci, Marc.

Puis, j'eus un dernier regard pour Alexie.

-Bonne soirée.

@ Billy Lighter


You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Alexie T. Greatfield
Invité



Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitimeMar 15 Nov - 18:28



Paranoïd Eyes
ft. Jacob Snyder


Il fallait, visiblement, qu'Alexie fasse attention à chaque mot qu'elle employait avec l'homme ,il était du genre à capter chaque petits trucs qui n'allait pas. La chose qui l'avait fait tiquer, c'était les troisième personne du singulier qu'avait employé la journaliste. Elle l'avait regarder en pinçant un peu les lèvres. "J'ai dit "on" pour dire une globalité en effet mais vous avez raison, personne ne se ressemble, et heureusement, sinon on s'ennuirais, n'est ce pas?" Elle ne voulait pas plus le braqué que ce qu'il était déjà. "Nous avons tous un fonctionnement différent et c'est ce qui fait qu'on peut avoir le genre de conversation que nous avons actuellement tous les deux."

Jake avait conclut par cette phrase vraie, celle qui disait qu'à l'intérieur on était seul, ça avait un peu fait peur à la jeune femme, elle n'était sans doute pas à l'aise quand elle était seule, face à elle même. Sans doute parce qu'elle avait dû passer par cette phase de remise en question en se regardant chaque jour dans un mirroir, voyant se déterioré puis revivre. La solitude, voilà l'une des choses qui lui faisait peur.

Il affirma ensuite qu'il ne changerait d'avis, c'était un peu brute pour la jeuen femme et son sourcil hausser ne disait pas le contraire. Il s'était ensuite levé, la jeune femme fut paniquée d'avoir dit quelque chose qui n'allait pas Il indiqua à Marc qu'il payait le plat d'Alexie qui se leva à son tour quand il lui tendit la main.Merci et Je suis désolé si je vous ai fait du mal ou autre chose. Je vouais juste parler..."

Elle lui fit un petit sourire quand celui-ci lui indiqua qu'il n'était pas fermé à une nouvelel rencontre et à parler de nouveau avec elle. "Ca sera avec plaisir Bonne soirée à vous."






@ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]   Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Paranoïd Eyes [PV Alexie][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hazel -- Behind Green Eyes .
» [Cinéma] Eyes wide shut
» « don't believe your eyes ▲ Gabriel [TERMINE]
» Mes yeux s'égarent ... [Lysandre][TERMINE]
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Hollywood :: Canter's Deli-