AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous
Maria Watson
Invité



It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeLun 10 Oct - 19:30



It's only a Dream
ft. Daniele Ricci


J'adorais le bruit du diamant sur le disque qui commençait à tourner. Et ce bruit, c'était actuellement ce que j'entendais avant que la chanson ne commence. J'avais reçu les deux albums de mes deux 'poulains'. Celui d'Atticus était déjà en sa possession vu que celui-ci le voulait absolument pour le faire écouter à cette présentatrice télé. Et celui de Daniele. C'était d'ailleurs celui-ci que j'avais mis à écouter. Son absence serait sans doute moins lourde à présent que j'avais sa voix enregistrée. Bien sûre, il n'allait pas falloir que j'abuse avec le disque, sinon Howard allait péter un câble.

D'ailleurs, Howard avait fait la tête quand je lui avait dit que j'allais devenir le manager du manager, il avait ronchonner, m'avait demander la raison et j'avais répondu avec froideur qu'il n'avait qu'à s'en prendre à lui même. Si l'argent n'aurait pas manqué, rien de tout cela serait arrivé. Il ne savait pas, non plus, que j'avais donner rendez-vous à l'italien dans mon bureau pour finaliser les derniers papiers avant la commercialisation et aussi lui faire écouter le disque qui tournait actuellement dans le tourne-disque. A savoir, mon bureua, c'était chez Howard et moi.

J'avais donc donné rendez-vous à Daniele chez moi. Et alors qu'une nouvelle chanson commençait, je me mit à réfléchir un peu. Je devais me donner des barriières à ne pas dépasser aujourd'hui. Je ne devais pas flancher sous les beaux yeux de Daniele. Je m'en voulais déjà assez d'avoir tromper Howard -Bon okay, j'avais aussi une certaine satisfation et j'étais devenu accro aux bras de Daniele-.



La dernière fois que nous nous étions vu lui et moi -du moins, sans musiciens, sans personne d'autre autour de nous- cela c'était terminé plutôt rapidement, j'avais pris mes affaires et était rentrer chez moi après qu'il m'est demander si j'aimais autant Howard que lui m'aimait. Pris d'une culpabilité soudaine, j'étais partis, le laissant seul avec la bouteille de vin qu'Erik nous avais rapporté. Il avait du probablement la finir après mon départ...

Quoi qu'il en soit, On venait de sonner et, manque de personnel, je devais moi-même aller ouvrir. Je découvris alors Daniele. Mes lèvres ne pu s'empêcher de s'étirer, mes yeux s'illuminer et les joues rosirent "Salut..."






@ Billy Lighter


Dernière édition par Maria Watson le Mar 22 Nov - 18:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeLun 10 Oct - 23:52



It's only a dream
ft. Maria Watson


Rendez-vous chez le boss aujourd’hui ! Ouais, c’était drôle dit comme ça – et pas vraiment mal formulé – mais c’était un peu ça. Maria était mon manager et c’était étrange d’être de l’autre côté de la barrière - pour ne pas dire complètement bizarre. Si je me considérais déjà comme une rockstar ? La question était stupide… Bien sûr que oui ! Car j’étais Daniele Ricci ! Le manager rockstar !

Je n’en avais cure que tout ça soit bizarre. J’en avais – aussi – cure d’avoir utilisé toutes mes démos pour faire cet album – et donc d’utiliser mon joker que je tenais dans ma manche depuis 1967. J’avais fait tout ça pour gagner du temps additionnel avec Maria. Ça avait marché parce qu’on s’était vu souvent ces derniers temps – entourés de techniciens, de musiciens et autres mais ensemble…

J’avais rendez-vous chez Maria – son bureau était chez elle – et donc chez le petit merdeux. C’était peut-être très con – et certainement très méchant – mais j’aurais voulu voir la tête de Stone quand il a appris que Maria était mon manager. C’était comme une petite satisfaction personnelle – une putain de bataille entre mâle. J’étais venu avec une de mes plus belles voitures – pour la frime – car je savais – parce que Maria me l’avait dit – que le merdeux avait l’intention de vendre sa Ferrari. Je savais qu’il ne serait sûrement pas là vu l’heure mais l’intention de le rendre jaloux y était – et c’était une intention inconsciente, je vous le jure !  Tant mieux – dans un certain sens – parce que ça voulait dire que j’allais être seul avec ma manager.

J’avais sonné à la porte d’entrée. La villa de Stone n’était qu’à quelques pâtés de maisons de la mienne  - on habitait le même quartier. Fort était de constater que ma villa était bien plus grande - normal, j’étais Daniele Ricci  - et plus belle !

Maria était venue m’ouvrir. Elle rayonnait avec son sourire et ses joues rosies.

-Salut, Maria, dis-je avec un sourire tout aussi large que le sien.

J’avais déposé un baiser sur sa joue – ne faisons pas trop vite le con comme la dernière fois avec mes stupides questions. J’avais fait quelques pas dans la villa du petit merdeux. Il ne s’emmerdait pas pour un type criblé de dettes… Je n’étais jamais venu ici parce que je n’avais été jamais invité aux fêtes du merdeux – d’ailleurs, il faisait des fêtes, lui ?  A l’intérieur, j’avais entendu de la musique émaner d’une autre pièce – c’était lointain mais j’entendais vaguement. J’avais reconnu ma chanson.

-Tu écoutes mon album ?,
dis-je en me retournant vers elle un sourire aux lèvres.

Cette chanson, je l’avais écrite en 1969 – avant de sortir avec Barbara. Les paroles parlaient de mes rêves – de la vie que je voulais avoir, quelque part – et s’en était toujours un aujourd’hui.

-Je l’avais écrite il y a des années, celle-là… Elle est toujours d’actualité,
dis-je avec un petit sourire mélancolique.

Elle était encore plus d’actualité qu’à l’époque… Je vivais cette chanson.

Ce n’était pas le moment de dire ça. Je ne voulais pas que le sourire de Maria disparaisse déjà.

-Alors… Où il est ton bureau ?,
dis-je en souriant. On a quelques trucs à finaliser, non ?

Je savais ce qu’on avait à faire, j’étais manager mais je voulais voir comment Maria gérait tout ça – même si je ne doutais pas du tout d’elle. Je voulais aussi voir ce que mon album donnait en version finale !

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeMer 12 Oct - 17:56



It's only a Dream
ft. Daniele Ricci


Daniele se tenait alors devant moi, un large sourire sur les lèvres Il était encore plus beau ainsi Je l'avais laisser entrer, es joues encore rosies de son baiser, puis avait fermé la porte. Je l'avais alors dirriger vers mon bureau.

J'avais quelques remords d'emmener ici Daniele, c'était une peu fourbe de ma part pour plusieurs raisons : 1) Howard n'aimait pas Daniele et n'aurait pas supporter de le voir ici 2) Daniele avait une place particulière dans mon coeur 3) Je risquais à tout moment de craquer et de l'emmener dans l'une des nombreuses chambres de la villa et ça ne se fait pas... Quoi qu'il en soit, il avait vite entendu sa chanson, ce qui me fit sourire doucement. "Oui, j'ai le premier album, le seul qui existe pour le moment, il faut qu'on l'écoute et que tu me donnes ton feu vert pour qu'on le multiplit et le commercialise."

Je l'avais alors écouter, expliquant que cette chanson était toujours d'actualité, j'eu un petit sourire, mes joues revinrent roses à nouveau. Je lui avait prit doucement le bras et m'étais rapproché de lui avant de lui déposer un petit baiser sur les lèvres. Je m'étais vite éloigné avant de lui montrer l'endroit où se trouvait mon bureau.

La pièce était assez grande. Mon bureau au milieu de la pièce était bien organisé et ranger. Il y avait un dossier où était marqué au marqueur "Daniele" sur la pochette. A l'intérieur il y avait tous les documents dont ils avaient besoin aujourd'hui. La pièce était assez lumineuse, une grande fenêtre donnait sur le jardin. Une plante verte décourait le coin de la pièce derrière la chaise de Maria. La musique englobait la pièce. Au mur, il  avait déjà le disque d'Atticus, celui qu'il avait voulu enregistrer en premier pour son béguin. Il y avait de la place pour celui ce Daniele.

"Je t'en pris, prend place." avais-je dis avant de m'installer en face de lui, sur le fauteuil de "patron" comme j'aimais l'appeler. J'étais souriante. J'avais pris la télécomande de mon tourne disque et avait baisser un peu le volume pour qu'on puisse s'entendre.

"Alors, il me semble avoir tout remplit, il ne manque plus que tes signatures sur les papiers, rien de bien méchants." J'avais alors poussé le dossier vers lui. Ecoutant alors la chanson qui passait. "J'aime beaucoup cette chanson..."


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeMer 12 Oct - 20:13



It's only a dream
ft. Maria Watson


Maria écoutait mon album – et j’aimais ça. Elle souriait et semblait bien plus en forme que la dernière fois qu’on s’était retrouvé tous les deux chez moi. Elle m’avait dit que c’était pour l’instant le seul album qui existait car il fallait que je lui donne le feu vert pour la commercialisation.

-Je suis sûr que je serais d’accord,
dis-je en souriant.

J’aimais déjà mon album – normal, c’est moi qui l’avais fait – et j’étais sûr qu’il allait faire un carton. Maria pourra disposer de tous les bénéfices de celui-ci. J’avais tout fait pour que tout soit rapidement mis en boite.

La chanson qui passait était d’actualité. Rien que dire ça avait fait rougir Maria – j’adorais quand elle rougissait ainsi. Elle avait déposé un baiser sur mes lèvres. Un tout petit baiser – mais j’en avais profité quelques centièmes de secondes.

On était monté dans son bureau. Il était grand, bien rangé – comme Maria l’aimait. La décoration était simple – très différent de mes posters de voitures qui décoraient mes murs chez BSC. On pouvait voir le disque d’Atticus au mur et ça m’avait fait sourire. Maria avait vite fait son chemin dans ce monde de manager. Je m’étais installé en face d’elle quand elle m’en avait donné l’autorisation – c’était mon boss, après tout. Ça faisait bizarre d’être à cette place.

Elle avait poussé vers moi le dossier.

-J’aime signer des trucs. En plus, il va falloir que je m’habitue. Je vais devenir une rockstar, dis-je avec un grand sourire et en ouvrant le dossier.

J’avais pris un bic et avait commencé à signer. Je connaissais ce genre de papier par cœur et je ne faisais que les survoler – et j’étais sûr que Maria avait tout rempli comme il faut. J’avais arrêté quand Maria avait dit qu’elle aimait cette chanson – ma chanson.

-Je l’ai écrite il y a longtemps… C’était en 69, un peu avant que je ne sorte avec Barbara, dis-je avec un demi-sourire. Comme je n’ai pas vraiment changé depuis, je trouvais judicieux de la ressortir…

J’avais terminé de tout signé.

-Je n’ai rien relu. Je te fais confiance,
dis-je en lui faisant un clin d’œil et en faisant glisser le dossier vers elle. L’album sortira vite. Tu toucheras rapidement les bénéfices. Et tu pourras sortir ton merdeux des dettes…

Une autre chanson avait alors commencé – alors que je regardais Maria dans les yeux.


Celle-ci, je l’avais chanté avec une chanteuse de Los Angeles qui était dans le métier depuis des années – et qui est aussi chez BSC. Elle avait accepté de faire la seconde voix sur cette chanson.

-Celle-ci…Je l’ai écrite il y a peu
, dis-je en plongeant mon regard dans celui de Maria.


@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeJeu 13 Oct - 15:10



It's only a Dream
ft. Daniele Ricci


Daniele avait déclaré qu'il serait d'accord pour l'album, en même temps, j'étais certaine qu'il ferait tout pour que la situation s'améliore en sa faveur. Je n'étais pas manipulatrice, du moins, je ne me voyais pas ainsi, parce que je savais ce que je voulais : Quitter Howard après l'avoir remonter à la surface, pour tenter le coup avec Daniele. C'était une évidence, il obsédait mes pensées jours et nuits.

Le fait que Daniele pense à devenir une Rockstar m'amusait, je me mis même à rire un peu. "Rockstar je ne sais pas, mais au moins, le monde pourra entendre ta jolie voix sur un disque." Il avait alors commencer à signer, moi, pendant ce temps, je l'observait, je détaillais chaque parcelle de son visage en souriant d'un air rêveur. I lfallait que je me calme, ce n'était que le début de la fin entre Howard et moi...

Il avait ensuite parler de la chanson qui passait. J'eu un petit sourire. "La plus part de tes chansons sont pour elle j'imagine..." avais-je dis. Je savais qu'au fond, je n'étais pas Barbara, et je n'arriverais sans doute jamais à sa cheville, elle était sans doute le seul vrai amour de Daniele. Au fond, qu'est ce qui me prouvait que je n'étais pas qu'un simple objet de désir de l'italien et qu'un jour ou l'autre, il n'allait pas me jeter? Je chassa cette idée de ma tête en reprenant le dossier qui était signé entièrement.

Il avait alors dis que l'album sortirait vite et que les dettes allaient vite s'évaporé. " Je l'espère sincèrement, l'ambiance ici n'est pas au beau fixe..." Avais-je dit dans un soupire. Puis, j'avais eu un petit sourire à la chanson suivante. Son regard était devenu bien plus profond, le fixant dans les yeux, la table nous séparait. J'écoutais les paroles tandis qu'il m'annonça qu'il l'avait écrite il y a peu. Il y avait eu ce silence, seule sa voix sortant du tourne-disque englobait le bureau. Il l'avait écrite pour moi... "Tu te rappelle de notre première rencontre?" avais-je alors demander, comme pour faire écho à la chanson.



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeJeu 13 Oct - 19:57



It's only a dream
ft. Maria Watson


Je me prenais déjà pour une rockstar – que j’allais devenir. Maria n’en était pas aussi sûr – elle était mon petit côté modeste – mais elle aimait ma voix.

-Ils seront ébloui,
dis-je en souriant.

Je n’avais jamais été modeste – ça ne faisait définitivement pas partie du package « Daniele Ricci ». J’avais signé tous les papiers tout en écoutant ma musique qui passait sur la platine de Maria. J’avais touché quelques mots sur celle-ci. Maria avait conclu que beaucoup de mes chansons devaient être pour Barbara.

-Oui. Quelques-unes ont été faites pour elles, dis-je très sincèrement. Mais les chansons ont ça de beau qu’elles peuvent être interpréter comme on le désir et être adressé à qui on le désir, rajoutais-je avec un sourire.

Ce qui signifiait que ce que j’avais écrit – à l’époque – pour Barbara pouvait très bien convenir à Maria maintenant. C’était le même sentiment d’amour. Celui que je n’avais plus du tout pour Barbara et que j’avais – maintenant – pour Maria.

J’avais terminé de signer tous les papiers – je faisais aveuglément confiance à ma manager. Ceci étant fait, l’album devrait sortir et Maria devrait profiter des bénéfices – mes bénéfices était les siens. Maria l’espérait parce que ça ne semblait pas aller très fort ici – par ici, je voyais cette villa, celle du merdeux.

-Ouais, je suppose que vivre comme vous le vivez c’est pas bon pour l’ambiance
, dis-je avec un regard compatissant.

Je n’arrivais qu’à m’en réjouir – et je savais que je ne devais pas. La compassion pour le merdeux, je n’en avais pas. Si je l’aidais c’était indirectement – j’aidais Maria pas lui.

Le disque était passé à la chanson suivante – une superbe chanson celle-là aussi. On n’avait plus rien dit – un jolie silence où on écoutait la chanson. Jusqu’à ce que je lui avais révélé – indirectement – que j’avais écrit cette chanson pour elle. J’avais plongé mon regard dans celui de Maria – pour m’y perdre encore et encore. Elle avait évoqué notre première rencontre.

-Comme si c’était hier, dis-je avec un sourire sincère.

Je m’en rappelais très bien. C’était un peu après que toute l’histoire avec The Army soit derrière moi.  Maria avait été la matérialisation d’une nouvelle époque - après que je me sois débarrassé de mon addiction à la cocaïne.

-Je me rappelle que tu n’avais pas froid aux yeux. Tu étais prête à tout pour avoir la place que tu voulais. Si je t’ai engagé c’est parce que tu avais toutes les qualités qui me fallait. Et parce que tu ne m’as pas laissé indifférent, dis-je avec un sourire.

Je romantisais – comme je me plaisais souvent à le faire. J’avais vu en Maria la secrétaire qu’il me fallait. Maintenant était-elle la femme qu’il me fallait ?

-Tu t’en rappelles, toi ?, dis-je avec un sourire en coin en m’avançant un peu plus sur le bureau rendant mon regard plus intense.


@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeVen 14 Oct - 18:00



It's only a Dream
ft. Daniele Ricci


J'avais souris à Daniele. Il était tellement certains de devenir aussi celèbre que les plus grandes stars de la musique, cela m'amusait. "J'en doute pas Daniele" .

Même si je me doutais que la pluspart avait été écrit pour Barbara -du moins, celle de l'époque- il m'indiqua qu'à présent, on pouvait les contextualisé dans notre présent. Je n'étais pas bête, je me doutais qu'il sous entendait des choses à mon sujet. "La musique dit parfois plus de choses que de simple mot balancé dans une conversation...C'est pour ça que la musique est magique..."

On avait un instant parler de l'ambiance dans la maison. J'avais qu'une hâte, que cet album sorte. Daniele compatissais et je poussai un soupire. "T'as même pas idée." Avais-je dis en regardant du coin de l'oeil l'endroit où la tasse de mon café avait volé, quelques jours avant, quand on avait parler de Daniele avec Howard, puis, après avoir regarder ce coin, mon regard c'était posé vite fait sur le morceau de bureau cabossé à cause des coups de poing d'Howard dessus."


Je m'étais plongé dans mon fauteuil en écoutant la chanson passé, c'était dans ce mode là que je voulais vivre. Ce monde où j'entendais la voix de l'Italien, seulement sa voix, et on je pouvais rester assise à l'écouter. Mais il fallait bien me l'avouer, jamais cela n'arriverais. Je lui avait ensuite poser la question sur notre rencontre, et il avait très largement romantisé la chose, je l'avais regarder, un sourcil levé. "Tu dis ça à combien de femme Daniele?" Je n'étais pas dupe, son petit numéros de charme, je l'avais déjà assez vu le jouer.

Puis il m'avait demander mon point de vu sur notre rencontre. "Au départ, je ne t'aimais pas. Ou du moins, j'étais indifférente à ta personnalité. TOut se que je voulais, c'était ce poste. Je te trouvais beaucoup trop imbus de toi même...Mais au fil des mois, j'ai appris qui était véritablement Daniele Ricci...Je crois qu'au fond, c'est depuis la première année que je suis tombée amoureuse de toi. J'aurais dû m'en rendre compte la première fois que j'ai sortis du lit une de tes conqête."

Il s'était avancer, son visage un peu plus près du mien alors mais assez éloigné pour que je reste calme et que je ne lui vole pas de baiser. "Mais le jour de notre rencontre. La première fois que je t'ai vu, tu étais sur un transat, un verre de whiskey dans les mains, une de tes nombreuses paires de lunettes de soleil sur le nez et entouré d'au moins une dizaine de filles. Une à une, je les ai éloignées de toi pour pouvoir, à la fin, m'asseoir à tes côtés et parler de se poste que je voulais tant...."


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeSam 15 Oct - 14:20



It's only a dream
ft. Maria Watson


Je croyais pouvoir devenir une star du rock en un claquement de doigt – parce que j’étais Daniele Ricci. J’adorais le regard amusé de Maria quand je parlais de ça.

Mes chansons étaient des chefs d’œuvres – oui, je suis modeste ! La plupart avaient été écrites pour Barbara à une époque révolue – elle était loin derrière moi cette époque – mais j’avais laissé sous-entendre que les paroles pouvaient s’adapter à ce qu’on voulait. Maria avait encensé la musique – de la plus belle des manières et avec les mots justes.

-C’est pour ça que je suis devenu manager de groupes de rock. Parce que j’adore la musique, avant tout,
dis-je en souriant.

Maria n’allait pas tarder – grâce à moi – à obtenir l’argent qui allait venir avec mon album. C’était un bien maigre cadeau par rapport aux 10 ans qu’elle à passer à m’aider dans mon travail. L’ambiance chez Maria n’était pas au bon fixe – normal, avec cette histoire de dettes… Ça semblait même être terrible vu les soupires et les regards de Maria.

-Ça s’arrangera quand les dettes auront disparues, dis-je pour la rassurer.

J’avais toujours bien en tête ce que m’avait dit Maria – soit, qu’il était possible que quand le merdeux n’aurait plus de dettes, elle le quitterait. C’était tout ce que j’attendais pour être honnête.

Nous écoutions l’album – mon bel album ! – et l’une des chansons était justement destinée à Maria. De quoi nous ramener directement à notre première rencontre – il y a 10 ans, à croire qu’on ne rajeunit pas. J’avais romantiser comment j’avais vécu notre première rencontre porté que j’étais par la chanson qui passait – et par mon amour récent pour mes ancienne secrétaire. Maria s’était demandé à combien de femmes j’avais pu tenir ce genre de discours. Quand je vous disais qu’elle me connaissait par cœur ! Je n’avais pas répondu – j’avais juste souris. Quand je parlais aux femmes, j’avais l’habitude de bien leur parler et de leur faire croire qu’elles étaient la star d’un soir. Maria serait ma star de tous les jours – c’était donc différent.

C’était au tour de Maria de m’expliquer notre première rencontre. Elle y était allé avec une sincérité qui était très loin de ma description romantisée – je reconnaissais bien Maria, là. Elle ne m’aimait pas et me trouvait imbus de moi-même – à l’époque. Elle était venue parce qu’elle voulait le job – qu’elle avait eu sans trop de contrainte. Ce qui était plus intéressant c'était qu’elle pensait être tombé amoureuse de moi la première année – et ça me plaisait d’entendre ça. Elle s’était rappelé précisément ce qu’elle avait fait pour obtenir la place de secrétaire.

-C’est pour ça que j’ai craqué. Tu étais différentes des femmes qui avaient l’habitude de venir à mes fêtes. Tu ne venais pas pour une soirée en ma compagnie. Tu venais pour plus que ça, dis-je avec un sourire. Et tu n’as pas hésité à écarter toutes les autres pour ça.

Ce qui voulait peut-être signifier que – moi – j’étais tombé amoureux dès le premier jour – sans m’en rendre compte. Je respectais Maria bien plus que toutes mes autres conquêtes – c’était évident. Je m’étais rendu compte que sans elle à mes côtés, plus rien n’était pareil. On se rend compte de la valeur d’une chose que quand on ne l’a plus – hélas…

-Par contre, tu es vraiment la première qui me dit avoir été indifférente à ma personnalité, dis-je avec un petit semblant de déception dans la voix avant de rire.

Qu’on ne m’aime pas était une chose qui m’indifférait mais que quelqu’un me dise avoir été indifférent de ma personnalité – ça ! – ça touchait mon ego.

-Je préfère qu’on me déteste, dis-je sérieusement.

C’était bien d’être détesté – ça montrait qu’il y avait des jaloux. Le bureau nous séparait et je ne pouvais pas être plus proche de Maria que je ne l’étais – dommage.



@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeJeu 20 Oct - 9:19



It's only a Dream
ft. Daniele Ricci


Daniele et moi avions baucoup de choses en commun, notament le fait d'aimer la musique, non pas comme un simple auditeur, mais comme un art à part entière. C'était d'ailleurs pour cela que nous avions choisit un métier en rapport avec ça. Je l'avais écouter parler de musique et m'étais retrouver dans ses mots. Un sourire était apparut sur mes lèvres.

Je n'avais pas pu m'emêcher de parler de l'ambiance à la maison. Howard et moi nous ne parlions plus beaucouo tous les deux, oarfoisn il rentrait très tard ou tot le matin. Certaines fois, je craignaiss qu'il ne voit un autre femme. Mais au fond, c'était hypocrite de penser cela et de vouloir jouer ma jalouse. Daniele indiqua que tout s'arrangerait après les dettes. "On verra." avais-je dis  en soupirant. Ce mot prenait tous les sens que Daniele voulait. Ce n'était pas un gage d'être avec lui juste après avoir terminé de payé les dettes de mon petit-ami. Ce n'était pas non plus celui de rester avec Howard pour toujours. C'était un mot flou qui ne m'engageais à rien.

Nous parlions de notre rencontre. Ce moment, je l'avais refait pas mal de fois dans ma tête en me remémorant à chaque fois un détail en plus. Nous avions alorsp arler de ce moment avec notre point de vue et Daniele avait alors avouer qu'il avait sans doute craqué dès le début. En même temps, j'étais tellement différente des femmes qui venaient lui tourné autour pour uen partie de jambes en l'air. "Je crois que je t'avais tout de suite cerné. C'était la différence qui comptait".

Il fut tout de même déçu quand je lui annonça que j'avais été indéfférente à sa personnalité. Je me mis à rire un peu. "Ce que je veux dire par là, c'était que peu m'importais ce que tu faisais. Tant que je pouvais travailler pour toi, ça m'allait." Il annonça ensuite qu'il préférait être détesté. Je l'avais regarder très sérieuse suite à cete phrase qui me faisait me souvenir un peu trop de Jimmy Reed. "C'est ce que m'a dit Reed la dernière fois que je l'ai vu...Je comprend un peu mieux pourquoi tu l'apprécies..."

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeJeu 20 Oct - 20:57



It's only a dream
ft. Maria Watson


On verra, disait-elle. Terme vague pour conclure ce dont on était en train de parler – c’est-à-dire, de l’avenir sans les dettes du petit merdeux. Je ne savais pas à quoi elle pensait. Peut-être n’était-elle plus sûr de lâcher Howard quand ses problèmes seront terminés – si c’est possible… Il ne fallait pas que je pense à ça et que je me concentre sur ce qu’elle m’avait dit la dernière fois – c’était mieux…

Nous étions partis sur un sujet plus joyeux – plus romantique ? – qui était notre première rencontre. J’avais donné ma version et avait écouté celle de Maria. La mienne était romantique, la sienne était sincère – comme l’était toujours Maria, avec moi. Elle m’avait rappelé sa tactique d’approche qui m’avait fait craquer – parce qu’elle était différente des autres femmes. Elle avait dit m’avoir cerné tout de suite.

-Oui, les autres femmes croient que tout ce que veut Daniele Ricci c’est du sexe et qu’après une nuit passé avec moi elles toucheront un peu la gloire. Ce qui est faux, dis-je en souriant. Je ne suis pas si simple que ça…

Maria l’avait bien compris vu qu’elle m’avait cerné et qu’elle avait utilisé une tout autre tactique en étant différentes des autres.

-Tu es vraiment la meilleure, finis-je par dire.

J’avais émis ma déception sur le fait qu’au premier abord, je l’avais indifféré – triste pour mon ego. Elle avait précisé mon idée. Son but en venant vers moi était d’obtenir le job qu’elle voulait.

-On peut dire que ça a été une réussite. Le principal, de toute façon, c’est que je ne t’indiffère plus, dis-je avec un petit sourire malicieux.

J’avais eu la preuve que c’était le cas – depuis bien longtemps déjà. Qu’on soit indifférent à moi, je n’aimais pas trop – pour ne pas dire pas du tout. J’avais dit à Maria que je préférais – à choisir – être détester. Ce avait eu pour effet de trouver une Maria sérieux qui m’avait dit que Reed avait dit la même chose. Était-ce un reproche ? J’allais clarifier les choses.

-Je l’apprécie parce qu’il apprécier les mêmes choses que moi. L’argent et le pouvoir. On se comprend sur ces sujets. Je suppose que les gens de pouvoir aux gros ego comme nous n’aiment pas passer inaperçu, dis-je en plongeant mon regard dans celui de Maria. Pour ça qu’il préfère plutôt être détesté qu’ignoré. Comme moi.

Je ne niais pas certaine ressemblance avec Jimmy mais je n’étais pas tout à fait comme lui – pour ne pas dire pas du tout.

-Rassure-toi, à part ça, je ne suis pas du tout comme lui. Il est paresseux et il prend les femmes pour des objets. C’est ses plus gros défauts, dis-je en souriant. Même s’il en a d’autres. Moi, je suis parfait, pas lui, dis-je modeste.




@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeLun 24 Oct - 9:54



It's only a Dream
ft. Daniele Ricci


Pour une femme, je n'étais pas assez romantique, beaucoup trop terre à terre dans ce genre de situation, j'avais bien vite remit Daniele à sa place quand il m'avait fait son petit numéro de rencontre romantisé. Moi, j'avais simplement été franche, comme à chaque fois. Il n'y avait pas de mal à ça, il devait savoir à quoi je pensais quand j'allais travailler pour lui les premières fois. Quoi qu'il en soit, il m'avait indiqué qu'il avait craqué dès le premier jour -du moins il le pensait- et déclara qu'il n'était pas simple comme gard. J'avais un peu souris. "Personne n'est simple. Toi, tu te caches sous une carapace d'homme arrogant, coureur de jupons et fêtard. Quand j'ai pu casser cette carapace, j'ai commencé à t'apprécier et, finalement, à t'aimer. Je pense que cet amour à commencé à se manifesté en moi après l'émeute. J'ai eu peur de te perdre..."

Ouais...Cette émeute avait tout déclenché et je m'étais rendue compte de ce que je ressentais quand nous étions dans cet hotel en Italie...Quand j'y réfléchis, j'ai commencer mon histoire avec Howard alors que j'étais déjà amoureuse de Daniele...Pauvre Howard...J'étais vraiment triste pour lui...Mais en même temps, je m'étais former une petite bulle autour de moi, me disant que j'allais l'aimer au fur et à mesure de temps...Mais non. Daniele avait prit le dessus.

En parlant de l'italien, j'avais fais la moue quand il m'avait dit les mêmes mots que Jimmy Reed. J'avais alors l'impression de me retrouvé face à une copie du chef de BSC. Il indiqua alors qu'il n'était pas comme lui. Mes yeux plongés dans les sien, je l'écoutais. Il n'était peut-être pas comme lui, mais certaines ressembences pouvaient me faire frissoné de dégout. "En fait, tu es Jimmy Reed sans ces défauts qui me dégoûte chez lui. " J'avais un peu ris à sa dernière remarque, passant une mains sur sa joue. "Et je n'ai pas résisté à tes avances contrairement aux siennes!"

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeLun 24 Oct - 17:33



It's only a dream
ft. Maria Watson


Parlant de moi à la troisième personne – comme ça m’arrivait souvent – j’avais dit que j’étais plus complexe qu’il n’y paraissait. Entendre parler Maria de ça – de ma carapace comme elle disait – c’était drôle. Elle avait aimé ce qu’elle avait trouvé en dessous. Elle avait déclaré que c’était après l’émeute qu’elle avait commencé à m’aimer – avec un grand A.

-J’ai eu peur aussi… Pour toi, je veux dire…, dis-je en me rappelant cette nuit-là quand j’avais envoyé des roadies chercher après Maria sans la trouver. Je m’étais rappelle – aussi – de ma commotion et de tout ce que mon ex-secrétaire – mon amante – avait fait pour moi. C’est vrai que l’émeute a été un tournant.

Ça n’en avait pas été qu’un pour nous – à mon humble avis. Quoi qu’il en soit, on en était bien là à s’aimer tous les deux – mais il y avait le merdeux…

J’avais parlé comme Jimmy Reed – et je me l’étais fait dire – et je m’en étais défendu. C’était mon meilleur amie et on avait des points communs – dont certains était flagrants comme l’ego – et Maria l’avait très bien remarqué. J’avais soulevé des divergences entre moi et lui – pour rassurer Maria parce que je savais qu’elle l’avait en horreur – et les paroles qui avaient suivi n’avait rien fait pour calmer mon ego. J’étais Jimmy Reed sans ces défauts et – moi – mes avances on ne les refusait pas.

-Normal, je suis bien meilleur que lui, dis-je en profitant de la main que Maria avait passé sur ma joue. Parce que je suis différent comme toi tu es différente des autres, dis-je en plongeant mon regard dans le sien et en passant – brièvement – moi aussi ma main sur sa joue.

Je m’étais avancé en peu plus – à moitié sur le bureau – pour poser un baiser sur ses lèvres – avant de me reculer et m’assoir sur mon siège. J’avais entendu les dernières notes de mon album et maintenant que nous avions terminé les quelques détails administratifs, il nous restait du temps pour nous – je suppose, je ne connais pas les horaires du merdeux.

-Howard rentre bientôt ?
, dis-je interrogateur. Sinon, tu me ferais bien visiter, dis-je en sifflant presque innocemment. C’est vrai qu’il a une pièce rien qu’avec des armes, le merdeux ?

Il parait que c’était vrai. Je crois que je l’avais déjà vu s’en vanter à une fête – il les collectionnait, il parait.




@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeLun 24 Oct - 18:44



It's only a Dream
ft. Daniele Ricci


Nous nous remémorions, à présent, ce moment si affreux qu'avait été l'émeute. Je me souvenais avoir eu très peur de perdre Daniele ce jour là. Je n'avais pas eu de nouvelles avant d'avoir été dans sa chambre et j'avais découvert avec horreur qu'il était mal en point. Je m'étais occupé de lui comme jamais je ne l'avais fais. J'avais découvert un peu plus son corp à ce niveau là, du moins, ça avait été la première fois que j'avais été gênée de le voir ainsi.  Quand il m'indiqua avoir eu peur aussi, j'avais rougis et avait laisser un doux sourire se dessiner sur mes lèvres.

Avoir annoncer que Daniele était comme Jimmy sans les défauts avait gonflé l'égo de mon amant. J'en étais sur et en plus de cela, ça se voyais. Il avait ensuite dit que j'étais différentes des autres filles et sa main frôla ma joue. J'avais profiter de ce geste un maximum. C'est à ce moment là que j'avais vu à quelle point l'italien était couché sur le bureau pour tenter d'être le plus proche possible de moi. S'en était même un peu amusant.Il m'avait laisser un petit baiser sur les lèvres, me faisant frisonner avant de me demander quand rentrait Howard et sans m'en rendre réellement compte, j'avais le regard un peu triste.


"Je ne sais pas quand il revient...Howard rentre tard dans la nuit ou tôt le matin en ce moment...Il rentre dans des états pas possible...Bourré ou après avoir prit je ne sais trop quoi..."
Je poussai un soupire. "Je suis le plus souvent seule ici" Il m'avait alors demander si je pouvais lui faire visiter la maison. Je m'étais promis de ne pas lui faire visiter mais...Il avait ses yeux encrés dans les miens...Bon...Je ne lui ferais juste pas montrer aucune chambre comme ça l'envie de tromper une nouvelle fois Howard ne serait pas présente -Menteuse que tu es Maria, comme si tu avais besoin d'une chambre pour pensé à ça avec Daniele...-.

"D'accord, je te fais visiter une partie de la maison dont cette pièce." Je n'étais pas contre cette collection, mais je n'étais pas pour non plus. Tant que ses armes n'était pas chargées, ça m'allait. Je me levais alors et fit signe à Daniele de me suivre. Je sortis du bureau et me dirrigeait alors vers l'étage, là où se trouvait cette fameuse pièce. "Mais ne va pas te vanter d'avoir vu cette pièce..."  J'avais monter les escaliers puis avait tourné à droite, à l'opposé de ma chambre, j'avais allumé la lumière de la troisième pièce et y était entré.

C'était une grande pièce avec, comme il s'en vantais souvent, une grande collection d'armes à feu un frisson m'avait parcourus. "En fait je n'aime pas cette pièce.." . Avais-je dis en regardant Daniele.




@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeMer 26 Oct - 14:32



It's only a dream
ft. Maria Watson


J’avais réussi – en montant à moitié sur le bureau – à déposer mes lèvres sur celles de Maria. J’avais envie de visiter la villa – mais il fallait d’abord s’assurer que le merdeux n’allait pas rentrer d’une minute à l’autre. Elle m’avait répondu – je rêve ou elle semblait avoir un air triste ? – et j’avais appris qu’elle ne savait pas quand il rentrait parce que le petit merdeux faisait des heures supplémentaires en compagnie de son amie la bouteille d’alcool – voir autre chose. Cette situation pesait à Maria.

-Je vois, dis-je compatissant. C’est Howard quoi… Toujours à faire des excès. Il y a des gens qui changent pas, dis-je en haussant les épaules.

J’aurais pu – et je m’étais retenu de la faire – rajouter que tout ça était bientôt fini parce que j’avais cette impression – dont je voulais croire – que Maria allait quitté Howard aussitôt les dettes du merdeux envolées.

-Enfin, aujourd’hui, tu as de la compagnie, dis-je avec un petit sourire.

J’avais parlé de la pièce remplie d’arme dont le petit merdeux se vantait souvent – surtout quand il était bourré ou camé. Je crois même qu’il se baladait parfois avec un de ses flingues – comme beaucoup de stars, quand on y pense – à moins que je ne confonde avec Lighter ou Atticus.

Maria avait accepté pour la visite – cool !! – et elle allait me montrer la pièce en question – cool !!

-Cool !, dis-je en souriant.

J’avais suivi Maria jusqu’à la pièce en question. En chemin, elle m’avait demandé de ne pas me vanter d’avoir vu la pièce spéciale du merdeux.

-Ok. Personne ne saura que je l’ai vu,
dis-je en lui faisant un clin d’œil.

Nous étions entrés dans la pièce. Elle était immense et il y avait un nom indénombrable d’armes de toutes sortes. C’était assez impressionnant.

-Wow, dis-je tout de même impressionné.

J’avais avancé deux pas dans la pièce posant mon regard sur les armes qui m’entouraient – certaines dataient assez, de vraies pièces de collection.

-S’il vendait tout, vous auriez largement de quoi payer la dette, dis-je en constant du petit trésor du merdeux.

Maria avait déclaré – en me regardant – qu’elle n’aimait pas cette pièce. Je m’étais tourné vers elle. Ça pouvait se comprendre. C’était pas une pièce spécialement accueillante même si j’étais fasciné par ce qu’elle contenait – une sacré collection tout de même pour un gars de 33 ans.

-Alors, montre-moi la pièce que tu préfères, dis-je avec un sourire clairement charmeur.

J’étais ici pour Maria – et Maria seule – alors autant aller dans les endroits qu’elle aimait.




@ Billy Lighter


HRP : désolé, le bug m'a empêché de poster hier alors que j'avais fini ma réponse Evil or Very Mad It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} 745277590


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeMer 26 Oct - 16:50



It's only a Dream
ft. Daniele Ricci


Nous avions parler d'Howard et du fait qu'il n'était pas trop présent en ce moment. Au fond, ça devait réjouir Daniele mais fort heureusement, il ne montrait pas le fait qu'il devait être heureux. Il avait simplement dit qu'on ne le changerait pas. "J'ai eu tord de croire que je changerais un homme comme lui..." avais-je dis le regard dans le vide. Ca m'avait mener dans le mur. J'aurais très bien pu le laisser dans la merde avec ses dettes et me casser, mais je ne l'avais pas fait...J'étais stupide, comme l'avais dit Eddy.

Il avait bien compris que la solutide, c'était pas ce qui me réjouissait le plus Bien sûre que parfois, je devais être seule pour travailler, mais une fois seule dans la villa, le silence qui y régnait pouvait être pesant. Je lui fis un petit sourire. "Tout à fait, aujourd'hui, j'ai de la compagnie." Et j'étais une piètre personne de ne pas pouvoir lui proposer quoi que ce soit à boire ni à manger.

Nous étions alors monter à l'étage pour aller voir cette fameuse salle dont Howard se vente sans cesse. Je ne savais pas ça de lui. Je ne le connaissais pas en fait... Daniele était impressionnée, moi, j'étais un peu consterné de voir qu'à Los Angeles, beaucoup de personne vénérait les armes. Il indiqua qu'avec tous ça, on n'aurait plus de dettes à payer, je poussais un soupire. "Si je lui demande de vendre ça, je pense qu'il me pique une crise...Et je m'en voudrais toute ma vie C'est comme si je lui demandais de revendre sa batterie préférée." Aria était belle et devait valoir une petite fortune mais cela ne me viendrait pas à l'esprit de lui demander de la vendre.

Après lui avoir avoué que je n'aimais pas cette pièce froide, il m'avait demander de l'emmené là où j'aimais aller. J'avais réfléchis un instant. Il y a quelques endroit où j'aime m'installé avec une tasse de café comme la grande baie vitrée qui montrait tous le quartier -et surtout la villa Ricci-, il y avait aussi la salle de bain avec le jaccuzzi qui pouvait me permettre de me détendre. Mais tous ces endroits avaient un inconvéniens aujourd'hui, je n'étais pas sûre de pouvoir résister à Daniele s'il me faisait son numéros de charme dans une de ses pièces-ci.

"Viens avec moi."

Au diable les envies, arrivera ce qui arrivera!

Je lui avait prit la main et était sortit de la pièce pour aller en direction de la chambre. Aucune pensée non catholique était dans ma tête -enfin...Je crois?-. J'avais ouvert la chambre et m'y était engoufrée avec lui, je m'arrêtais devant la baie vitrée. "J'aime bien m'installé sur le fauteuil que je met  ici." Je lui avait alors montrer un canapé dans un coin puis l'emplacement même où nous étions. "Pour pouvoir regarder juste le paysage."

Je continuais de regarder les nombreuses villas et piscines qu'on pouvait voir d'ici. Un petit sourire s'installa aux coins de mes lèvres. "On y voit même un peu ta villa."


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeMer 26 Oct - 18:39



It's only a dream
ft. Maria Watson


Maria avait commencé à déchanter et elle remettait même en doute sa capacité à pouvoir changer Howard – non, je n’allais pas lui dire que je l’avais prévenue, car ce n’était pas du tout le moment.

-Ce n’est pas ta faute. Tu auras essayé, au moins
, dis-je pour la rassurer.

Elle pouvait – au moins – se vanter d’avoir essayé de changer un type comme Howard. Elle avait eu la patience que bien des filles n’avaient pas – peut-être grâce aux 10 ans passés avec moi, qui sait ?

Maria se sentait seul – la plupart du temps – parce que son merdeux préférait être dehors – tant mieux, je prenais ça pour une invitation à partager. Aujourd’hui - au moins – Maria n’était pas seule. J’avais bien l’intention qu’elle se sente bien – vu qu’Howard ne s’en chargeait pas.

J’avais proposé qu’on visite. Nous avions commencé par la pièce préférée du merdeux – sa galerie d’armes. Il en possédait beaucoup – de quoi entièrement rembourser sa dette… Maria n’avait pas osé lui demandé – tout comme elle n’avait pas osé lui demandé de vendre sa batterie préférée.

-Ouais… Je suppose que les disputes c’est pas ce que tu cherches en ce moment…,
dis-je avec une moue pour la situation dans laquelle était Maria. Et s’il n’a pas eu l’idée lui-même c’est qu’il ne veut rien vendre…

Même pas pour sa petite-amie – apparemment…

Etre entouré d’arme n’était pas du goût de Maria – qui n’aimait pas cette pièce. Donc, j’avais proposé qu’on se déplace dans sa pièce préférée. Elle avait pris le temps avant de décider – et de me prendre par la main. Nous étions entrés dans la chambre et quand j’avais vu la grand baie vitrée j’avais ouvert – à moitié – ma bouche. Putain, le merdeux avait une super baie vitrée dans sa putain de chambre et pas moi ? J’en étais jaloux – ce qui est rare chez Daniele Ricci, parce que, d’habitude, c’est les autres qui sont jaloux de Daniele Ricci.

-Putain, la classe, dis-je avec ce ton qui témoignait de ma jalousie.

Maria m’avait expliqué qu’elle aimait se poser dans le fauteuil pour regarder le paysage – dont la magnifique villa Ricci qu’on pouvait entrevoir. J’avais regardé le paysage avec Maria.

-Ouais, je la vois. Elle est magnifique. Un vrai chef d’œuvre d’architecture, dis-je totalement modeste. Je comprends que tu passes ton temps à l’admirer, rajoutais-je en riant.

J’avais – sans attendre Maria – déplacé le fauteuil à l’endroit qu’elle préférait. Je m’étais installé dessus comme si j’étais chez moi – j’étais Daniele Ricci, j’étais chez moi partout. J’avais invité Maria à me rejoindre en tapant à côté de moi – tout cela agrémenté d’un clin d’œil.



@ Billy Lighter



You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeMer 26 Oct - 19:09



It's only a Dream
ft. Daniele Ricci


Daniele tentait de me rassurer, ce qui sonnait un peu faux étant donner qu'il n'attendait que le moment où j'allais quitter Howard. Bien sûre que je me souvenais de ce que je lui avait dit. Mais, les choses avançant, je ne savais plus vraiment si le quitter était la bonne solution. Je devrais attendre que les choses se tassent pour voir ce qui serait le mieux.

Daniele avait raison, j'en avait marre de cete atmosphère froide qu'il y avait entre Howard et moi, c'était aussi pour cela que je glissais petit à petit dans les bras de Daniele et que je me surprenais à m'imaginer avec lui, le matin en me réveillant alors qu'à la place, je retrouvais une place vide d'un Howard déjà partit travailler ou pas encore rentrer. "Tu as tout compris. Je ne veux pas de dispute, du moins, le moins possible...Je dois t'avouer qu'il me fait un peu peur parfois...Avec le manque d'alcool, il peut facilement s'emporter." l'épisode de la tasse explosé contre le mur me restait en mémoire. "Et il la vendu sa voiture.."

Nous étions ensuite partit de cette lugubre salle pour aller dans la chambre. Alors oui, j'avais dis que nous n'irions dans aucune chambre, mais là, c'était différent, c'était pour montrer la vue spectaculaire que nous avions en nous réveillant le matin. Je lui avais dis que c'était reposant et il avait lâcher un juron, vert de jalousie. Ca m'amuser. "Pourquoi j'ai comme l'impression que la prochaine fois que je viens chez toi, tu me feras découvrir ce genre de chose dans ta chambre?" avais-je dis amusée.

Je lui avais alors montrer le morceau de la villa Ricci que nous voyions de là, il se complimenta et je me mis à rire un peu. Il était inchangeable celui-là. "Oui, Le propriétaire à vraiment du gout pour l'architecture, j'imagine qu'à l'intérieur, c'est tout aussi beau!" A peine avais-je finis ma phrase qu'un bruit me fit me retourner. C'était le fauteuil que Daniele avait changer de place pour le mettre à son endroit habituel. Je me mis à sourire alors qu'il m'indiquait de m'asseoir à ses côtés.

Sans me faire prier, je vins poser mes fesses à côté de lui, me collant un peu à lui pour profiter un peu de sa peau contre la mienne. Je regardais alors l'horizon. Nous habitions vraiment une ville magnifique. "Je n'ai rien à te proposer...A part du café. Je veux bien sacrifié ma part de la semaine pour toi." avais-je dis en souriant un peu et en le regardant.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeJeu 27 Oct - 20:10



It's only a dream
ft. Maria Watson


Maria en avait plus que marre des disputes – le merdeux lui faisait peur quand il se mettait en colère. Elle avait remis ça sur le manque qui rendait Howard plus apte à s’emporter. J’espérais qu’il ne s’emportait pas au point que des coups ne partent – sinon, là, ça n’allait pas aller… J’avais dans l’idée que – si ça était arrivé – je l’aurais vu.

-S’emporter ? S’emporter comment ?,
dis-je, plus sérieusement, pour être fixé là-dessus.

Le petit merdeux avait fait l’effort de vendre sa voiture. Sans ça, ils ne s’en seraient jamais sorti – la Ferrari du merdeux consommait à mort… Il avait bien fait – probablement, la première bonne décision de sa vie.

-C’est la moindre des choses, ajoutais-je sur le sujet.

Nous avions quitté la salle des armes pour terminer dans la chambre principale – celle de Maria et du merdeux. Maria avait l’intention de me montrer la vue – et, putain, c’était une sacrée vue !! J’en étais jaloux ! Maria avait vu juste en clamant qu’elle allait – sûrement – découvrir la même chose dans ma propre chambre la prochaine fois.

-Peut-être parce que, dès que je rentre, je fais une demande de devis pour des travaux, dis-je en souriant.

Le merdeux avait une baie vitrée ? J’allais – donc – avoir une baie vitrée dans ma chambre, moi aussi. Maria ne sera pas dépaysée comme ça.

Nous pouvions voir ma villa de là où on était – et elle était magnifique. J’en avais vanté l’architecture – confirmé par Maria.

-L’intérieur est une merveille. Le propriétaire a vraiment du gout. Même s’il n’a pas encore de baie vitrée dans sa chambre,
rajoutais-je en déplaçant le fauteuil à l’endroit préféré de Maria.

Je m’étais  – sans aucune gêne – installé dans le fauteuil invitant Maria à faire de même – ce qu’elle n’avait pas tardé à faire. Nous regardions l’horizon – le merdeux avait une chance de dingue, sa villa donnait un superbe vue sur Beverly Hills. J’avais mis mon bras sur le dossier du fauteuil derrière la tête de Maria – je pouvais la sentir un peu contre moi. Maria avait proposé du café. Je savais qu’elle vivait sur ses réserves alors ma réponse était évidente.

- Non, garde-le,
dis-je en lui adressant un clin d’œil. Je n’ai besoin de rien du tout. Je t’ai déjà, c’est bien suffisant, rajoutais-je charmeur. Tu n’auras cas pensé à moi quand tu le boiras cette semaine.

Je m’étais rapproché un peu plus de Maria – mon regard sur l’horizon.

-Je comprends que tu aimes cet endroit. Ça doit être encore plus beau quand le soleil se couche avec les lumières du quartier
, dis-je sur un ton un peu romantique. Je crois que je connais les habitants de toutes les villas qu’on peut voir, dis-je un peu fier.

J’étais à Beverly Hills depuis longtemps – 14 ans ? 15 ans ? – et j’en avais vu des gens venir s’installer ici. Tous des riches – plus ou moins connu.

-Tu fais maintenant partie de la jet-set, dis-je avec un sourire pour Maria.

Elle habitait ici, elle était manager et elle sortait avec une rockstar – elle faisait donc partie de la jet-set, et donc, de mon monde.




@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeVen 28 Oct - 11:58



It's only a Dream
ft. Daniele Ricci


Les mots que j'avais utilisé pour employé la colère d'Howard était sans doute un peu trop fort. La preuve en était que Daniele avait cru qu'il me frapper, j'eu un petit sourire. Disons que quand il a sû que tu étais mon nouveau "poulain" ça c'est terminé par une tasse de café s'explosant contre le mur à quelques centimètres de moi. Il a aussi taper sur le bureau..." Je l'avais ensuite regarder "Mais il ne m'a pas frapper, il m'a dit qu'il ne pourrait jamais me frapper parce qu'il m'aimait trop pour ça..." Pourtant j'avais usée des provocations ce jour là. C'était la preuve qu'il m'aimait énormément...J'aurais été lui je m'aurais foutu un giffle.

J'avais vu juste en lui annonçant que la prochaine fois que j'allais voir la chambre de Daniele, il allait y avoir une baie vitrée. Le fait qu'il m'annonça qu'il allait tout de suite prendre les devants pour les travaux me fit rire. "C'est bien la première fois que je te vois jaloux.." Daniele avait déplacé le divan tout en vantant sa villa. Je ne pouvait rien dire, c'était une très belle habitation, mais sans doute un peu trop grand pour un homme seul. "Sans doute un peu trop spacieux non?" Moi qui avait toujours vécut dans des appartements de taille moyenne, me retrouver dans un villa n'était pas du tout ce que j'avais pensé avoir dans ma vie. Celle de Ricci semblait encore plus grande. Je me souvenais les premières fois où j'étais venu travailler chez l'italien, je m'étais perdu bien un ou deux fois avant de bie nrepéré les lieux.

C'était comme une évidence que je lui avait proposer du café, mais il avait refuser, jouant son charmeur en annonçant que j'étais là seule chose qu'il voulait et qu'il avait. Je ne pu m'empêcher d'avoir un sourire et que mes joues se rosissent un peu. "Charmeur..." avais-je dis. J'étais mitigé à ce niveau de drague. Je ne pouvais m'empêcher de me demander si je n'étais qu'un trophée de plus dans sa collection ou ce qu'il voulait réellement... En pensant à ça, j'avais détailler son visage. Je le connaissais par coeur, et pourtant, je n'arrivais à voir s'il m'aimait réellement ou non. Je me rendis compte, aussi, qu'il s'était rapproché de moi. Je regardais alors l'horizon tandis qu'il supposait que c'était encore plus beau au crépuscule. "Ce n'est pas plus beau que Rome mais...C'est pas mal." Avais-je dis.

Il avait ensuite dis fièrement qu'il connaissait toute les personnes vivants dans les villas que l'ont voyait. "Hey moi aussi!" Avais-je dis outrée et amusée. Puis, il avait fait état d'une vérité bien plus difficile à avaler. Je faisais partie de la Jet set mais, est ce que c'était ce que je voulais réellement? "Ouais...Je ne sais pas si c'est une bonne chose..."





@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeVen 28 Oct - 23:42



It's only a dream
ft. Maria Watson


J’avais été rassuré – en partie – par Maria quand elle avait adoucis ses mots concernant le comportement du petit merdeux. Il n’avait fait que casser une tasse en apprenant que j’étais devenu le poulain de Maria – jaloux, le merdeux ? – mais ça me semblait déjà trop. Bon, ce qui me rassurait plus c’était qu’il avait dit à Maria qu’il ne la frapperait pas – et il avait intérêt.

-Il a intérêt…, sifflais-je entre mes dents.

J’avais fait la connaissance de la très belle baie vitrée du petit merdeux. J’en voulais une – exactement la même ! – dans ma propre chambre. Je n’avais pas envie que le merdeux ai une très belle baie vitrée et pas moi. C’était normal, non ? J’allais – donc – faire des travaux très vite. Maria me trouvais jaloux – et ça l’amusait.

-Et ça sera la dernière fois. Dès que j’aurais cette baie vitrée, je ne serais plus jaloux de personne,
dis-je avec un sourire aux lèvres.

Tant qu’à me vanter, continuons à le faire. C’est ainsi que j’avais – largement – vanter ma propre villa. Maria y trouva un inconvénient – elle était trop spacieuse à son goût.

-C’est une question de point de vue. J’ai toujours vécu dans des villas spacieuses. Si elle était plus petite, je me sentirais dépaysé, dis-je presque sérieusement. C’est pour ça que je ne suis jamais dans mon appartement de Santa Monica.

Quand j’étais petit, je vivais dans une énorme villa – plus grande, encore, que la mienne actuellement – alors que nous n’étions que trois à vivre dedans – moi, Erik et mon père. Vivre dans un endroit plus petit – comme je l’avais fait à mon arrivée à L.A. quand je vivais à Santa Monica – me faisait me sentir moins bien.

Maria m’avait – gentiment – proposé du café que j’avais – gentiment – refusé. Je n’avais pas besoin de café, je n’avais besoin que d’elle. C’était tout à fait sincère mais elle m’avait – quand même – qualifié de charmeur. On ne refaisait pas sa réputation en une minute. Je n’avais rien rajouté. Elle regardait mon visage et je regardais le sien – qui était magnifique. J’avais diminué la distance qu’il y avait entre nous – mais en regardant l’horizon cette fois. Le paysage n’était plus beau que Rome pour Maria – déteignais-je sur elle ?

-Rien n’est plus beau que Rome, dis-je avec un ton nostalgique.

Les villas qu’on voyait d’ici appartenaient toutes à des gens que je connaissais – et je m’en vantais. Maria avait affirmé les connaitre aussi.

-Très juste, dis-je en souriant et en la regardant.

J’avais annoncé à Maria qu’elle faisait – maintenant – partie de la jet-set de L.A. Un monde tout petit mais ô combien influent. Elle n’avait pas l’impression que c’était une bonne chose.

-Ce n’est pas moi qui vais réussir à te dire si c’est une bonne chose ou non. Je suis né dans la jet-set et j’y mourrais très certainement… Je n’ai jamais fait partie d’autre chose. Crois-en mon expérience, ça a ses avantages comme ses inconvénients. Comme dans tout
, dis-je pour la rassurer. Il faut seulement tirer parti des avantages. Comme je l’ai toujours fait.

J’étais même un maitre en la matière – en toute modestie.

-Je serais là pour t’aider à en tirer parti
, dis-je avant de plonger mon regard dans le sien.

Je ne devrais pas ma perdre ainsi dans son regard – ou bien le devrais-je ? En tout cas, je n’arrivais plus à regarder autre chose – même la belle vue sur ma villa ne m’intéressait plus.




@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeSam 29 Oct - 16:45



It's only a Dream
ft. Daniele Ricci


Je savais que j'avais des personnes qui me soutenaient Je n'étais pas seule si jamais cela se passait mal entre moi et Howard, s'il levait la main sur moi, Daniele serait là et je savais qu'Eddy serait là aussi. J'avais sourit quand Daniele avait dit qu'il n'avait pas interet à me frapper.

Daniele Ricci était le genre de personne qui n'était jaloux de personne, enfin, en principe, parce qu'actuellement, il était jaloux d'Howard pour la baie vitrée. Je ne doutais pas qu'il allait bientôt arranger ça et qu'il m'inviterait à la voir dès qu'elle serait monter. "Je ne doute pas..." Ainsi Daniele n'était pas jaloux d'Howard en ce qui me concernait? J'en prenait un peu pour mon égo...

Nous avions ensuite parler de sa villa que je trouvais un peu trop spacieuse, c'était peut-être un signe inconscient pour lui dire qu'il lui fallait quelqu'un avec lui pour qu'elle soit plus remplit, quelqu'un comme moi. Quoi qu'il en soit, il m'annonça qu'il ne lui fallait pas plus petit sinon il se sentait mal. Je le voyais mal s'installer dans l'appartement que j'avais avant de venir ici. Il aurait étouffé. Moi je n'avais besoin que du strict minimum. "Si tu ne va jamais à ton appartement, pourquoi ne le revens-tu pas?''

Nous avions ensuite parler des merveilles que nous voyions devant nous, mais j'avais très vite dis que Rome était plus beau. En tous point de vue. J'étais tombé amoureuse de la ville. De ses pavés, ses monuments et ses arbres. Son soleil, même s'il était moins chaud qu'ici, renvoyait bien plus de chaleur. Nous étions loin de tout là-bas...Et j'étais avec Daniele...Je ne pouvais y retourne qu'avec lui, parce que c'était romantique, parce que c'était là-bas que je m'étais rendue compte que j'avais des sentiments pour lui et, parce qu'il faut le dire, je ne peux aller qu'avec lui parce qu'il est le seul de mon entourage à parler italien. J'avais souris à Daniele, le regardant. "Tu as raison, rien n'est plus beau que Rome, rien ne lui ressemble...Rome est unique..." avais-je dis d'un ton rêveur.

Nous avions ensuite parler de la jet set. Cette jet set dans laquelle j'étais entrée depuis l'annonce de mon couple et le changement de mon statut. J'avais dis à Daniele que ce n'était pas vraiment une bonne chose et l'italien m'avait dit qu'il ne savait pas trop quoi en penser. C'est vrai que quand on avait baigner dedans depuis toujours, il était difficile de s'en faire une opinion negative. J'avais hausser les épaules tandis que ses yeux se plantèrent dans les miens tout en m'annonçant qu'il m'aiderait, qu'il me guiderait. "Je....D'accord" Avais-je alors dis.

Son regard plongé dans le sien, nos peaux se touchant, il fallait faire quelque chose, sans quoi j'allais désobeir à la promesse que je m'étais faite à savoir, ne pas coucher avec lui, du moins, pas ici...Je pinçais mes lèvres et, au bout de quelques secondes, alors que je m'étais rapprocher dangereusement de lui pour l'embrasser, je m'étais ravisé. 'Je ne peux pas...' avais-je dis. "J'ai une irresistible envie de t'embrasser mais pas ici...C'est pas bien..."




@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeSam 29 Oct - 20:38



It's only a dream
ft. Maria Watson


Ma villa était une des plus grande de Beverly Hills – pas la plus grande, hélas, il y avait des plus gros poissons que moi… Maria la trouvait bien grande mais elle ne l’était pas pour moi – j’avais bien trop l’habitude des très grandes villas. Ça ne voulait pas dire qu’il n’y avait pas des jours où je ne me sentais pas seul – parce que ça arrivait. Après tout ça, la question de Maria – concernant mon apparement de Santa Monica – était tout à fait légitime.

-Parce que Tiny Suicide y squatte de temps en temps… C’est tout ce que je peux leur donner, dis-je avec un sourire un peu triste.

J’avais tellement envie que ce groupe signe – parce qu’en attendant à par leur fournir appartement et matériel, je ne pouvais pas faire grand-chose d’autre.

Le paysage que nous avions devant nous était très beau – mais ce n’était rien comparé à Rome d’après Maria. J’étais d’accord – comment ne pourrais-je pas l’être ? C’était là-bas que nous avions découvert – pour notre malheur à tous les deux ? – l’amour que nous nous portions l’un pour l’autre. Je me rappelais très précisément le moment où elle m’avait embrassé – pour la première fois qui plus était. Elle avait lâché que Rome était unique.

-Rome est comme moi, dis-je modeste. Comme nous, rajoutais-je sur un ton plus naturel.

Nous étions uniques en soi mais nous faisions quand même parti d’un tout – et ce tout était la jet-set de cette ville. Maria avait des aprioris par rapport à cette jet-set – comme beaucoup de gens. J’avais l’intention de l’y guider – j’étais le roi de cette jet-set, non ? Elle avait accepté – même si ces réticences étaient visibles.

Nos regards étaient plongés l’un dans l’autre. J’avais envie de m’y perdre – même si ça sentait le parfum de l’interdit. J’allais passer au-dessus de cet interdit – sans remord. C’est Maria qui s’était arrêté. Elle voulait m’embrasser mais elle ne le pouvait pas.

-Je sais…
, dis-je en soupirant. Je comprends…

On était sur le terrain du merdeux et ça rendait la tromperie de Maria plus réelle. Le problème c’est que – moi aussi – je le voulais ce baiser. Je m’étais raclé la gorge.

-Peut-être que… Je devrais y aller alors,
dis-je sans que mon corps ne suive ce que je venais de dire. C’est la meilleure chose à faire, dis-je avec un air triste.

Parce que rester et être tenter toutes les secondes, je n’en avais pas envie. C’était trop frustrant – et je n’aimais pas être frustré.

J'étais sur le point de me lever.



@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeDim 30 Oct - 18:41



It's only a Dream
ft. Daniele Ricci


Daniele parlait peut de son groupe de fille, il faut dire qu'il essayait par tous les moyens de les faire signer dans la maison de disque mais comme elle était dirriger par Jimmy Reed, c'était impossible. J'avais hocher la tête en le regardant. "Oui je comprend...Ca sera différent quand j'aurais ma maison de disque! Je les ferait signer moi, tes filles! Encore une fois je peux constaté que Jimmy est vraiment un mysogiste, même avec toi!"

Nous avions ensuite parler du paysage, je l'avais comparé à Rome, cette ville si particulière pour nous, il m'avait dit qu'elle était comme nous. Je l'avais regarder d'un air interrogateur. "Comme nous?" Je ne comprenais pas réellement sa comparaison. "Nous sommes vieux mais beaux, c'est ça?" avais-je dis amusée.

Beaux? On pourrait l'être encore plus si cette relation n'était pas adultère de mon côté. Nous pourions être beau si je m'autorisais un peu plus de tendresse avec l'italien Parce que actuellement, alors que nous étions près à s'embrasser, assis l'un contre l'autre, je refusais de succomber à mes envies. il m'avait dit qu'il savait, non , il ne pouvait pas savoir à quel point les remords me rongeaient de l'intérieur. A quel point le sentiments du plaisir de l'embrasser et celui de la culpabilité se mélangeaient. J'avais continuer de le regarder dans les yeux, cherchant une quelconque réponse à mon dileme.

Il se racla alors la gorge et voulait partir. Non. Je ne voulais pas à nouveau me retrouver toute seule jusqu'à pas d'heure. Son corps était toujours près du mien, je ne bougeais pas, c'est alors qu'il avait commencer à se lever que je lui attrapa la manche. "Non..." Avais-je dis la tête baissé, toujours assise sur le canapé. Je l'avais fais se rasseoir puis, j'avais posé ma main sur sa joue avant de venir l'embrasser tendrement.

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeLun 31 Oct - 16:30



It's only a dream
ft. Maria Watson


Tiny Suicide était – de mon point de vue, donc de celui du monde entier – un groupe plus que valable qui pourrait être dans les meilleurs groupes de punk du moment. J’avais – seulement – pas mal de peine à la faire signer. Daryll Rogers avait toujours refusé et mon meilleur ami –Jimmy Reed – devait sûrement cautionner ça vu l’estime qui a pour la gente féminine. Maria avait fait le même constat – chaque fois qu’elle parlait de Jimmy, je pouvais entendre sa haine envers mon meilleur ami – et avait encore rêvé de sa maison de disque.

-Merci Maria
, dis-je en souriant. Jimmy est comme ça, on ne le changera plus, rajoutais-je sans aucune rancune envers mon ami – il a toujours été comme ça de toute façon.

J’avais toujours espoir que mon meilleure ami retourne sa veste pour moi – après une soirée bien arrosée, peut-être que je pourrais arriver à le faire changer d’avis.

Nous étions arrivées à parler de Rome – ma ville natale –, j’avais complimenté cette ville autant que Maria. M’envoyant des fleurs, j’avais terminé par nous envoyer à nous deux – un peu trop vaguement. Nous comparé à Rome était – en effet – vague. Maria avait conclu qu’on était donc beaux et vieux – comme la ville.

-Beaux tout court. Je préfère oublier qu’on vieilli, dis-je avec une petite moue avant de rire – je n’avais pas trop envie de penser que j’allais bientôt franchir la douloureuse barre des 40 ans.

Oui, je nous trouvais beau. Maria avait toujours été resplendissante quant à moi j’étais Daniele Ricci. Nous étions beaux même si tout n’étais pas – encore – parfait. Nous étions prêts à céder à la tentation que procurait cette proximité entre nous – mais les remords de Maria avaient pris le dessus. Ils étaient encore plus fort ici – chez le petit merdeux. Je m’étais donc résigné – je ne pourrais pas supporter la frustration de ne pas pouvoir l’embrasser.

J’avais commencé à me lever quand Maria avait agrippé ma manche. Elle ne voulait pas que je parte – et je ne voulais pas partir non plus. Je m’étais assis – de nouveau - sur le canapé. Sa main était venue se poser sur ma jouer – nos regards s’étaient croisés – et ses lèvres étaient venues se poser sur les miennes. Ce baiser était tendre – et j’avais fermé les yeux pour en apprécier chaque instant. J’avais prolongé de très longues secondes ce baiser – jusqu’à le rendre plus fougueux posant une main sur sa joue et l’autre sur sa cuisse. Quand il s’était terminé, j’avais longuement regardé les traits du visage de Maria.

-Il suffit d’oublier où on est, dis-je pour essayer de dissiper les remords qui dévoraient Maria de l’intérieur – ceux que je n’avais pas et que je n’arrivais pas à avoir.

J’avais enfui mon visage dans son cou – pour profiter de sa peau et de son parfum – et j’étais venu y déposer de chauds baisers. Je ne savais pas si passer l’interdit nous rapprochait – ou si c’était le contraire – mais j’allais bénir le jour où je n’aurais plus le merdeux dans mes pattes.



@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitimeMer 2 Nov - 14:08



It's only a Dream
ft. Daniele Ricci


Je savais que Daniele ne pouvait pas se position envers Jimmy, même si je racontais les pire horreur sur son meilleur ami, il ne dirait rien, ne prendrait aucun partie, c'était d'ailleurs bien dommage. Il m'avait alors dit qu'on ne pouvait plus le changer, j'avais poussé un soupire. "Je sais que c'est ton meilleur ami mais...Le monde serait bien mieux sans lui." J'avais sans doute des mots durs, mais sans Jimmy, je ne serais sans doute pas dans cette situation...Du moins, les dettes d'Howard n'existeraient pas.

Suite à ce que Daniele avait dit sur nous, je nous avait qualifiés de beaux et vieux, il avait de suite répliqué sur le fait que nous n'étions pa vieux. Fruit d'un désir de rester jeune, l'italien voulait oublié qu'il approchait de la quarantaine. Je lui avait fait un sourire tout en caressant les traits de son visage. "Oui, sans doute il faudrait oubli é que l'ont veillit...mais plus tu prends d'âge et plus tu es beau" Je soupçonnait secrètement que ses origines italienne lui permettait d'embellir en vieillissant.

Si mes gestes envers lui n'étaient pas forcément équivoque dans la situation actuelle, je me permettait plus de liberté à l'orale, les mots ne laisse pas de traces. Si je ne voulais pas qu'il m'approche de trop, c'était aussi pour ne pas avoir son odeur sur moi quand Howard rentrera -s'il rentrait aujourd'hui-. En plus  du changement de comportement que j'avais envers Howard -J'étais plus dure avec lui et les moments de tendresses se faisait rare- si je sentais ou que j'avais la marque d'un autre homme sur moi, c'était fichu.

Cependant, le laisser partir était impassable, je ne pouvais pas le voir partir. Je lui avais alors prit sa manche pour le garder sur le sofa et l'avait embrassé. Baiser qu'il avait d'abord prolonger tendrement puis avec plus d'envie. Je me retenais de prolonger à nouveau tandis qu'il posait sa main sur ma cuisse - provoquant alors un frisson dans tout mon corps- puis l'autre sur ma joue. Il m'avait ensuite regarder et m'avait annoncé qu'il suffisait juste d'oublier l'endroit où nous étions. "Comment oublier cette pièce...c'est sans doute celle où j'aurais le plus de remords..Daniele...Pas ici..." Je  succombais de plus en plus à la tentation. C'était mal. Très mal. Je venais de lui ouvrir un peu plus la porte de la tromperie  en autorisant l'acte charnel dans une autre pièce.

Il avait enfouis sa tête dans mon cou pour y déposer des baisers. Comme un automatisme, mon bras avait entouré les épaules de l'italien et mon corps s'était couché sur le sofa, emportant Danile avec moi. Ses baisers me procurant des frissons, j'avais même laisser passer des soupirs de bien être. Il me faisait énormément d'effet. "Je n'arrive pas à te résister..."


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} Empty
MessageSujet: Re: It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}   It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER} I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

It's only a Dream |RICCI| |HOT| [TERMINER}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Horse Dream RPG
» [UPTOBOX] Requiem for a Dream [DVDRiP]
» Lost, dream and love
» ej - I have a dream. I hope it will come true. You are here with me. And I am here with you. I wish that the earth, sea, and sky up above would send me someone to lava.
» CENDRILLON ◭ « A dream is a wish your heart makes. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Beverly Hills :: Villa d'Howard Stone-