AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Burned By Fire [PV Amon][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Howard Stone



Messages : 545
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez moi


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Burned By Fire [PV Amon][TERMINE]   Dim 16 Oct - 18:05



Burned By Fire
ft. Amon Sørensen


Je n’avais pas envie de renter… C’est la première chose qui m’était passé par la tête quand je suis sorti à 15h du studio où on avait fini l’album. Il allait sortir très bientôt. Je n’avais plus rien à faire dans l’histoire. Je devrais être heureux, sauter de joie, après tout, cet album allait aider à sortir des dettes. Mais pourtant, je n’arrivais pas à me réjouir parce que je savais que ça ne serait pas suffisant. Et que Maria avait raison.

Ils voulaient tous fêter ça mais moi je n’avais qu’une seule idée en tête : aller chez Cash. Alors je téléphonai à Maria pour lui dire que l’album était fini et que j’allais aller fêter ça avec les membres du groupe et, que donc, je n’allais pas rentrer avant très tard dans la nuit (ou tôt le matin). C’était une excuse valable. Un mensonge facile. Tout à fait crédible.

Et j’étais allé chez Cash pour la je ne sais quantième fois de la semaine. Sa mère me nourrissait et Cash me guidait. Je crois que je n’avais jamais pris autant de drogue que cette semaine. Et ça aidait parce que ça m’empêchait de subir le manque de tout.

Et pendant tout le voyage, j’avais ressassé un tas de chose. Reed, les disputes avec Maria, Ricci. Toutes ces choses qui me pourrissaient la vie. Ma foutue vie paisible était devenue un enfer à cause de ça. A cause de Reed plus particulièrement. A cause de lui, je perdais Maria. J’le savais. Fallait pas me faire un foutu dessin.

Et Reed allait payer pour ça !

Sorti de chez Cash, surexcité à cause de la cocaïne, je repris ma voiture. J’avais un plan en tête. Il était bien défini et alimenté par une haine ressassée depuis des semaines. J’voulais me venger et je savais très bien comment faire !

Je me dirigeais vers la villa Reed. Il faisait nuit. Mon voyage chez Cash avait duré quelques heures. J’me retrouvais devant cette villa immense et j’savais que l’hériter allait s’en mordre les doigts.

Sa grosse baraque d’enfoiré était entourée d’un mur d’enceinte. Je me garai à ras le mur détruisant, au passage, mon rétroviseur. M’en  fout ! Les yeux injecté de sang, et les gestes parfois saccadés et souvent rapides à cause de la coke, je sortis de ma caisse pour aller prendre un bidon d’essence dans mon coffre. Je montai, ensuite, sur le toit de ma voiture la bosselant avec mes mouvements brusques. Je lançai le bidon par-dessus le mur. Je m’y hissai, ensuite, réussissant grâce à la force que me donnait la drogue à escalader le mur. Vachement aider par la hauteur de la caisse pour le coup. Une fois assis sur le mur je me laissai tomber au sol. Par magie, je réussi à me réceptionner sur mes pieds. Je repris le bidon d’essence avant de regarder autour de moi à la recherche de ma cible.

Et je la vis, pas très loin de moi. Une Buick Regal noire. Parfaitement à l’image de ce foutu Jimmy Reed. Un sourire mauvais s’afficha sur mon visage et j’approchai prudemment de la voiture. J’savais pas l’heure qu’il était. Ni même si Reed était chez lui. Ce genre de type devait avoir plusieurs voitures.

Sans hésiter je versai l’essence sur la caisse. J’avais vu ça dans un tas de films. Alors j’faisais pareil. Un peu comme quand j’avais essayé de boxer et que j’avais imité les positions de Rocky Balboa. Pour me laisser le temps de partir, je continuai à verser l’essence jusqu’à un peu plus loin de la voiture. Ça aussi je l’avais vu dans un foutu film. Et quand ce fut fait, je sortis mon briquet et mis le feu à l’essence. Je couru vers le mur, trébuchai, perdis le bidon en chemin jusqu'à arrivé au mur.

-Merde !!!

Ouais, j’avais pas été con en mettant ma bagnole de l’autre côté pour m’aider à monter mais j’avais pas de voiture de l’autre côté. Je serrai les dents. Plan B… Je me dirigeais vers la grille et l’escaladai tant bien que mal. Aidé par l’adrénaline, la coke et un tas d’autres trucs, je réussi à revenir sur le haut du mur. Je regardai alors le feu attendre la voiture. J’pouvais pas rester là. Même si le spectacle risquait d’être très beau. Les flammes s’élevaient. Mon sourire devint triomphant.

Bien fait pour toi, p’tit con. T’avais cas pas détruire ma foutue vie.

Je descendis du mur avant de rejoindre ma voiture et d’me casser. Je roulais très vite. Les yeux grands ouverts. Bordel… J’allais aller où maintenant ? J’pouvais pas rentrer. Je puais l’essence et j’étais complètement stone.

Alors j’roulais. J’ai fait trois fois le tour de L.A…. Et quand la descente arriva, j’étais moins rassuré. J’étais fatigué. J’voulais un lit. J’avais mal à la tête… Et j’avais brulé une foutue voiture… J’étais mal… Et l’angoisse était de plus en plus perceptible. J’la sentais même si mes idées étaient toutes désordonnées dans ma tête.

J’avais d’abord pensé à aller chez Alexie… Mais j’étais à Downtown… Alors j’ai opté pour Amon. J’suis allé chez lui. J’garai ma voiture. Quand je fus pris d’une soudaine parano. Et si quelqu’un m’avait vu ? Alors, sans raison apparente hormis celle-là, je n’utilisai pas la porte d’entrée. Je passai par l’escalier de secours le regard complètement explosé. Et j’arrivai à la fenêtre du loft d’Amon. J’cassai la fenêtre avec mon coude. Ça fit un bruit de malade. Je me hissai à la fenêtre m’ouvrant, sans m’en rendre compte, la main. Encore anesthésié par toutes les merdes que j’avais sniffées aujourd’hui, même si ça sonnait le début de la fin de mon trip.

J’entrai et sans réfléchir plus je m'écroulai dans le divan à quelques mètres de la fenêtre. Les yeux à moitié ouvert sur le loft d’Amon.

@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Amon Sørensen



Messages : 472
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 30
Localisation : On the ring.


Who am I?
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Relations:
Song: Me Against The World - Simple Plan


MessageSujet: Re: Burned By Fire [PV Amon][TERMINE]   Lun 17 Oct - 18:32



Burned By Fire
ft. Howard Stone


Un bruit de bris de verre me réveilla en sursaut. J'avais jamais eu le sommeil bien profond et il suffisait d'un rien pour me réveiller. Et pourtant, bordel de merde, j'étais pratiquement sourd d'une oreille. Cependant, la nuit, quand il n'y a presque pas de bruit, les voitures qui passaient dans Downtown ou encore le ronronnement du frigo suffisaient parfois à me filer des insomnies.

Mais cette fois, ça n'avait rien à voir avec les bruits habituels du loft... Et, assis sur mon lit, je tendis l'oreille, expression de circonstance. J'entendis quelques pas venant du salon, puis... Comme quelqu'un qui tombe sur quelque chose de mou. Je n'avais donc pas rêvé. Ou alors, je devais vraiment me faire soigner parce que cette hallucination auditive était vachement réaliste.

Je me levai, vêtu seulement d'un caleçon, et traversai la chambre doucement. Mais plus rien ne semblait bouger de l'autre côté de la porte. Celui qui était entré ici, n'empêche, allait passer un sale quart d'heure.

Je posai ma main sur la clinche et inspirai un grand coup avant d'ouvrir la porte à la volée, prêt à donner des coups.

Mais ce qui me frappa en premier, ce fut l'odeur, reconnaissable entre mille. Une odeur d'essence. L'adrénaline monta d'un coup. Un taré était entré ici pour foutre le feu en espérant que je n'en sortirais pas. J'étais qu'un connard de L.A. People, après tout, je le méritais. Et cette ville était pleine de cinglés capables de faire ce genre de truc.

J'allumai la lumière grâce à l'interrupteur sur le mur juste à côté de la porte qui donnait sur ma chambre. Il n'y a que dans les films que, dans ces cas-là, le protagoniste progresse dans le noir. Ce qui est extrêmement con.

La fenêtre avait bel et bien été brisée, mais je reconnu la tignasse de Howard, allongé dans le divan, aussi sûrement que j'avais reconnu l'odeur de l'essence qui semblait imprégner le loft.

Je m'approchai de Howard, traversant la pièce en quelques pas, pour le secouer.

-Howard!

Le carreau, je m'en foutais un peu, ça se remplace. Mais pourquoi Howard était rentré par là ? J'espérais qu'il allait mieux qu'il n'en avait l'air, qu'il était simplement bourré ou quelque chose comme ça !

-Howard ! Allez!

Il respirait, c'était déjà ça. Je le retournai sur le dos et il finit par ouvrir les yeux. Soulagé, je me laissai tomber, assis, sur le parquet du salon, à côté de lui. J'avais l'impression que je venais de revivre son K.O à la salle de sport.

Je soupirai.

-T'aurais pu entrer par la porte d'entrée... Qu'est-ce que tu viens foutre ici en plein nuit ? T'es plein?

Bête question... Howard était plein 90% du temps... Je fronçai les sourcils. Ce qui m'inquiétait un peu plus, c'était la pâleur de sa peau habituellement très bronzée...

@ Billy Lighter











AMON
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone



Messages : 545
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez moi


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Burned By Fire [PV Amon][TERMINE]   Mar 18 Oct - 13:37



Burned By Fire
ft. Amon Sørensen


Le divan d’Amon était particulièrement confortable. Je ne tardai pas à fermer les yeux mais, bizarrement, je ne réussis pas à dormir d’un seul coup… J’pensais à la voiture que je venais de cramer et j’pensais aux disputes avec Maria. J’détestais ce genre de descente où tout le mauvais remonte à la surface. Je savais que le seul moyen de contrer ça était soit de boire, soit de reprendre de la coke.

J’étais perdu dans mes pensées mais je sentis qu’on m’appelait et qu’on me secouait. C’était la voix d’Amon mais je peinais à ouvrir les yeux. J’étais mort crevé et j’avais plus de force. Comme si j’avais fait des efforts incommensurables depuis le matin.

Je sentis qu’on me retournait. Et je réussis, finalement, à ouvrir les yeux pour découvrir un Amon en caleçon. Il avait l’air soulagé alors que j’essayais de garder les yeux ouverts. Il me parla de la porte d’entrée. Je regardai la fenêtre que j’avais cassée.

-J’suis désolé… J’sais pas pourquoi j’suis passé par là.

Le journaliste me questionnait et ça faisait déjà beaucoup de questions. Ce que j’venais foutre ici ? Heu… Ouais, la voiture. J’ai foutu le feu à la voiture de Reed alors j’étais venu ici pour ne pas revenir chez Maria.

-J’suis pas bourré.

C’était vrai, j’étais pas bourré. J’avais pas bu d’alcool depuis très longtemps. Je me redressai doucement maculant le divan de sang avec ma main écorchée par le verre de la fenêtre. Je plissais des yeux. J’avais mal à la tête.

Et j’avais cramé la voiture de Reed… Oh merde… Je me rendais compte, maintenant, réellement ce que j’avais fait. Je regardais Amon avec les yeux écarquillés.

-Putain, Amon… J’crois que j’suis dans la merde… J’viens d’aller cramer la voiture de Jimmy Reed…


Je parlais sans hausser la voix mais mes yeux trahissais que je me rendais bien compte que ce que j’avais fait avait peut-être pas été l’idée du siècle. Maria allait encore me tuer.

@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Amon Sørensen



Messages : 472
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 30
Localisation : On the ring.


Who am I?
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Relations:
Song: Me Against The World - Simple Plan


MessageSujet: Re: Burned By Fire [PV Amon][TERMINE]   Mar 18 Oct - 20:27



Burned By Fire
ft. Howard Stone


Ouais ouais ouais... Il était pas bourré qu'il disait. Ben si c'était pas ça, c'était autre chose, ça ne changeait rien à l'état dans lequel il était. Ça ne changeait rien au fait qu'il m'avait éclaté un carreau pour pouvoir entrer... Ça ne changeait rien à...

-TU AS QUOI???!!

Je m'étais relevé d'un bond, je devais avoir pâli tellement fort d'un seul coup que je devais ressembler à un mort-vivant. J'espérais qu'il s'était gouré, que ce n'était pas le nom de Jimmy Reed qu'il avait voulu prononcer !

Mais à voir les yeux écarquillés de Howard, j'avais très bien compris ce qu'il venait de dire. Peu importait ce qu'il avait pris, ça l'avait mis dans un tel état qu'il venait de faire la connerie la plus monumentale de toute l'histoire de l'humanité !

Comme dans un geste réflexe, j'avais plaqué ma main sur ma bouche juste après avoir gueulé de surprise. Si possible, c'était mieux que les voisins n'entendent pas ce qui se passait ici...

Je retirai ma main de ma bouche quand même en voyant la main en sang de Howard. Il avait foutu le feu à la bagnole de Reed, et maintenant, il ruinait mon divan.

Je m'approchai de Howard et le soutins par l'épaule pour le lever.

-Allez, debout.

Il fallait qu'on fasse quelque chose pour sa main, mais d'abord.

-Une chose à la fois... D'abord, toi, tu vas sous la douche, tu pues l'essence et je voudrais pas que tu t'enflammes aussi à la première étincelle.

J'aurais bien fait une feinte en rapport avec The Burning Fire si les circonstances n'étaient pas aussi graves... Là, j'avais même pas envie.

-Puis on fera quelque chose pour ta main.

Je le soutins jusqu'à la salle de bain parce qu'il ne tenait pas sur ses jambes.

-T'as pris quoi, bordel?

Il devait avoir pris quelque chose ! Même si on parlait de Howard la foutue tête brûlée, pour aller bouter le feu à la bagnole de Jimmy Reed, il devait être sacrément mort défoncé !

J'ouvris la porte de la salle de bain d'un coup de pied et entrai dedans avec Howard. Je le fis asseoir sur les chiottes et pris son visage entre mes deux mains.

-Dis-moi que t'es défoncé, Howard!

En droit, on appelle ça des circonstances atténuantes. Et Howard avait bien besoin de circonstances atténuantes. Jimmy Reed, putain... Le gars le plus influent de L.A., un peu à la Ricci, mais en plus flippant, en plus froid.

J'attrapai le t-shirt de Howard par les pans du vêtements. Soit c'était la drogue, soit c'était l'angoisse, mais c'était comme si le batteur ne savait plus ce qu'il devait faire, là, maintenant, tout de suite.

-Lève les bras.

Je lui enlevai le t-shirt et épongeai la sueur sur le visage de Howard avec. Putain, mon seul ami était son manager, ça la foutait mal parce qu'avec ce si Timmy apprenait ce que son poulain venait de faire, Jimmy Reed n'aurait pas le temps de le massacrer.

-Putain... Putain...

Vive l'angoisse.

-Personne t'a vu, hein ? Malibu, c'est loin, il y a personne là-bas. Personne t'a vu, hein?

@ Billy Lighter











AMON
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone



Messages : 545
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez moi


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Burned By Fire [PV Amon][TERMINE]   Mer 19 Oct - 12:53



Burned By Fire
ft. Amon Sørensen


-Tu as fait quoi ???!!

La voix d’Amon résonna dans son loft. Moi, j’étais simplement pétrifier me rendant compte petit à petit des dégâts que j’avais fait et des conséquences que ça pourrait avoir. J’avais cramé la bagnole de Reed et j’savais qu’il allait tout faire pour savoir qui était le coupable.

J’vis Amon mettre sa main sur sa bouche après avoir crié. Je répétai ce que j’avais dit :

-J’ai cramé la caisse de Reed…


Un peu plus angoissé cette fois… J’me rappelle plus ou moins de comment j’avais fait ça mais c’était encore un peu flou. Amon me soutenait pour que j’me lèvre. Je n’avais aucune envie de me lever. J’étais bien sur le divan et je protestai avec un petit peu. A peine debout, je sentais mes jambes se dérober. Sans Amon je serais incapable de tenir debout.

Il m’expliqua ce qu’on allait faire. D’abord une douche. J’fis la moue. Mais j’avais pas envie de cramer alors :

-Ouais…

Puis soigner ma main. Quoi ? J’regardai ma main. Elle avait rien ma main. Puis, j’regardai l’autre. Je blêmi, si c’était possible d’être plus blanc. La douleur suivit le moment où je remarquai le sang qui dégoulinait de ma main. Du coup pour ça aussi j’dis :

-Ouais…

Je me laissai entrainer par Amon vers sa salle de bain. Il me demandait ce que j’avais pris. Sur le coup, j’savais plus. Je réfléchissais tout en me laissant conduire. J’avais été chez Cash. Sûrement d’la coke… Je n’étais pas forcément fan d’héroïne et le guitariste le savait. J’crois…

J’eus pas le temps de rassembler mes idées pour répondre qu’Amon m’avait assis sur les toilettes. Je sentis ses mains sur mon visage. Elles étaient froides. Il espérait que je sois défoncé et je ne comprenais pas vraiment pourquoi. Mais mes yeux bruns répondait presque par l’affirmative.

Je ne savais pas quoi faire. J’avais brûlé une voiture. J’avais jamais fait un truc aussi grave. Pourtant, étant ado, j’avais déjà fait pas mal de conneries. J’avais même un casier pour quelques faits mineurs que j’avais fait. Mais que des p’tits vols ou des troubles de l’ordre public. Des trucs de gosses. J’avais jamais déconné à ce point.

Je sentis Amon prendre mon t-shirt mais j’savais pas trop quoi faire. Il me dit de lever les bras et j’obtempérai. Il enleva le t-shirt et le passa sur ma figure. Amon angoissait, posait des questions. Plein des questions. Plusieurs fois la même. Il voulait s’assurer que personne ne m’avait vu. Comme il angoissait, j’angoissais aussi.

-J’pense pas… J’crois que j’ai vu personne… Il faisait nuit. Je crois pas quelqu’un a vu quoi que ce soit. J’suis parti avant que la voiture ne brûle vraiment. J’ai fait comme dans les films pour avoir le temps d’me barrer.

J’essayais de déchiffrer les images floues que j’avais dans la tête.

-J’étais défoncé. J’suis allé chez Cash avant. J’crois que j’ai pris de la coke.

Ma main ensanglantée tremblait de douleur. Mais c’était pas mon problème principal.

-Putain, qu’est-ce que je fais s’il apprend que c’est moi ?

Il allait me tuer… J'avais les jetons et ça se voyait.

@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Amon Sørensen



Messages : 472
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 30
Localisation : On the ring.


Who am I?
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Relations:
Song: Me Against The World - Simple Plan


MessageSujet: Re: Burned By Fire [PV Amon][TERMINE]   Jeu 20 Oct - 13:31



Burned By Fire
ft. Howard Stone


J'avais l'impression que Howard commençait seulement à se rendre compte de l'ampleur de la connerie qu'il avait faite ce soir ! Ce qui, d'un côté, aurait pu être encore plus flippant me semblait, au contraire, rassurant. Je réfléchissais comme si je le voyais déjà condamné. Il avait l'air complètement shooté, il n'était donc pas responsable de ses actes. C'était une circonstance atténuante... Et valait mieux être condamné pour possession et usage de drogues dures plutôt que pour vandalisme sur la voiture de Jimmy Reed. A savoir que, dans cette dernière accusation, ce n'était pas tant le terme « vandalisme » qui le mettait dans la merde jusqu'au cou, mais bien « Jimmy Reed ».

Pour palier ma propre angoisse pour ce qui allait arriver à mon ami si jamais Reed était au courant que c'était lui, je me concentrais sur ce qu'on pouvait faire maintenant. Il fallait le laver pour ne plus qu'il soit couvert d'essence et soigner sa main qu'il devait avoir blessée en entrant ici par effraction.

J'emmenai Howard à la salle de bain et le débarrassai de son t-shirt. Il était en nage parce qu'à mon avis, il était en pleine descente. En espérant qu'il ne me fasse pas des crises d'angoisse, maintenant. Il était blanc comme un linge, ses yeux étaient injectés de sang et il me semblait maigrichon, tout d'un coup. Tout ce que je pensais à faire maintenant, en le voyant dans cet état, c'était l'aider, quoi qu'il en coûte.

Je lui avais demandé s'il pensait que quelqu'un l'avait vu. Il disait que non, mais je n'étais pas sûr que ce qu'il disait avait vraiment de la valeur puisqu'il m'avoua aussi s'être défoncé chez Cash... Cash Izbel, évidemment, il n'y avait pas 100 000 Cash à Los Angeles.

Il pensait avoir pris de la coke. C'était possible... Bien que, si je ne me trompais pas, Cash était plutôt un grand consommateur d'héroïne.

Je pris la main du batteur qui tremblait comme pas possible. Tant pis si je me foutais du sang partout.

Il se mettait à angoisser concernant ce que « il » ferait s'il apprenait que c'était lui. Je supposais qu'il parlait de Reed.

Je secouai la tête, perplexe.

-Déjà, pourquoi t'es allé cramé la bagnole de Reed ?

Je savais que Howard avait un penchant pour les drogues dures, et aussi pour l'adrénaline. C'était une tête brûlée toujours en quête de sensations. Je ne me rappelais encore que trop bien le jour où il m'avait dit s'être crashé exprès en bagnole pour avoir la une de L.A. People. Mais bon, entre participer à un match de boxe illégal et bouter le feu à la bagnole du type le plus puissant de L.A., il y avait une sacrée marge ! Un gouffre, même !

L'odeur d'essence qui couvrait Howard me prenait jusque dans la gorge. Je délaçai les godasses du batteur avant de les jeter dans un coin de la pièce. Puis, je le soutins pour qu'il puisse se lever et enlever son jeans. Une fois qu'il fut en slip, j'allai vers la douche pour faire couler l'eau, essayant qu'elle soit tiède.

-Tu vas commencer par te doucher, ce sera déjà une bonne chose.

On cogiterait après. Une fois que l'eau fut à bonne température, je me tournai vers Howard.

-Tu peux y aller. Je laisse la porte ouverte. S'il y a quoi que ce soit, tu m'appelles.

Je sortis, le laissant faire, et allai vite jusque dans la cuisine chercher la trousse de secours. A l'intérieur, il y avait nettement de quoi faire pour la blessure de Howard. Je fis un détour par ma chambre pour lui prendre des vêtements propres.

Je revins vers la salle de bain avec la boîte et les fringues et m'assis à terre, appuyé contre le mur, à côté de la porte ouverte de la salle de bain.

-Ça va, mec ?

@ Billy Lighter











AMON
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone



Messages : 545
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez moi


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Burned By Fire [PV Amon][TERMINE]   Jeu 20 Oct - 18:24



Burned By Fire
ft. Amon Sørensen


L’angoisse d’Amon était contagieuse au point que j’angoissais aussi en me rendant compte de la connerie que j’avais faite. J’croyais que personne ne m’avait vu mais je ne pouvais pas en être sûr à 100%, ce qui n’était pas très rassurant. Je tentais d’être clair tout en essayant de ne pas trop flipper. Parce que c’était flippant…

Amon pris ma main ce qui clama un peu les tremblements que je ne contrôlais pas. J’crevais de trouille que Reed apprenne que c’était moi le coupable. J’savais de quoi il était capable. L’argent permettait tout et Reed avait beaucoup d’influence. Amon se demandait bien pourquoi j’avais fait ça. J’avais plein de raisons, à vrai dire. J’savais pas si j’étais capable de rassembler mes idées pour que ce soit compréhensible pour Amon. J’devais pourtant lui en parler pour qu’il ait toutes les informations et qu’il comprenne pourquoi j’étais comme ça. Mais en bon Howard Stone que j’étais, je ne fis que hocher la tête et dire :

-Je… C’est une longue histoire…

Amon m’aida à enlever mes chaussures. J’arrivais à rien faire moi-même ni comme il faut parce que j’avais plus la moindre force. Il m’aida à me soutenir et j’enlever mon jeans. Il fit, ensuite, couler l’eau. Il me rappela la marche à suivre. D’abord la douche… J’hochai la tête à nouveau. Quand l’eau fut à bonne température, Amon me laissa seul.

J’entrai dans la douche et m’assis par terre, incapable de me mettre debout. Je frissonnai au contact de l’eau qui me paraissait froide tellement je mourrais de chaud. Je commençai à me lever, la mine maussade en me remémorant ce que j’avais fait. Et je ne savais pas qui je devais craindre le plus, Reed ou Maria… Je me perdi un peu à délibéré qui était celui qui allait le plus me faire la peau quand j’entendis Amon parler depuis l’extérieur de la pièce.

-Ouais… Tout va bien…

Une fois lavé, je sorti de la douche et réussi à tenir debout le temps de m’essuyé et de remettre mon slip. Je sorti alors pour me mettre dans l’encadrement de la porte ouverte remarquant qu’Amon était assis par terre. Il avait des fringues en main.

-Merci pour les fringues… J’vais flotter dedans…

Je souris mais il disparut tout de suite. Ne tenant pas debout plus longtemps, je m’assis, appuyé contre le mur à l’intérieur de la salle de bain. Je pouvais voir Amon en tournant la tête sur le côté.

-J’ai cramé la voiture de Reed parce que j’ai des dettes… Je lui dois 100 000 dollars…

J’avais dit ça dans un soupire. Voilà, c’était dit… Même si le problème était plus profond encore.

Je remarquai la trousse de secours. Valait mieux qu’il fasse ça avant que j’enfile les fringues sinon j’allais les saloper.


@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Amon Sørensen



Messages : 472
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 30
Localisation : On the ring.


Who am I?
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Relations:
Song: Me Against The World - Simple Plan


MessageSujet: Re: Burned By Fire [PV Amon][TERMINE]   Mar 25 Oct - 18:33



Burned By Fire
ft. Howard Stone


Le temps que je le prépare pour la douche, je n'avais rien su tirer de Howard. Si ce n'était que ce qui l'avait mené à bouter le feu à la bagnole de Jimmy Reed était une longue histoire. Ça ne m'avançait pas vraiment... Quoi que... Ça voulait dire que Howard avait bien fait ça pour une raison et qu'il n'avait pas cramé la première bagnole qu'il avait vue sur un coup de tête à cause de la drogue.

Et c'était loin d'être rassurant...

Soit, j'étais sorti chercher ce qu'il fallait pour le batteur le temps qu'il se lave. Puis, j'avais attendu assis à terre hors de la salle de bain dont la porte était ouverte, qu'il ait terminé, non sans m'assurer qu'il ne s'était pas étalé dans la douche.

Il finit par se planter dans l'encadrement de la porte, en slip et je levai mon regard vers lui, lui tendant les vêtements. Je souris un peu à sa remarque comme quoi il allait flotter dedans. Ben ouais, il était bien plus petit que moi...

Il avait l'air un peu plus relax à défaut d'aller vraiment un peu mieux. Et il s'assit par terre, à côté de moi, les vêtements en main. Je me laissai aller en arrière, le dos appuyé contre le mur. Alors, Howard commença à m'expliquer. Je tournai la tête vers lui, les sourcils froncés, le regard perplexe.

Puis, je murmurai...

-100 000 dollars... Putain...

Howard avait beau être une rockstar, il menait sa vie grand train et je doutais qu'il soit fort économe, le connaissant.

Je frottai mon visage d'une main. J'essayais de parler sur un ton calme parce que si je stressais, ça allait stresser Howard aussi.

-Comment ça se fait que tu lui dois autant?

Jimmy Reed n'avait certainement pas aidé le groupe de la maison de disque rival en le finançant... Ou alors, je ne comprenais plus rien au showbiz...

Quand le regard du batteur se posa sur la trousse de secours, je réagis. Ah ouais, merde. Je me remis à genoux et m'approchai de lui, ouvrant la boîte. Je me mis à soigner sa main, désinfectant la coupure avant de lui faire un bandage qui ressemblait plus à ceux que je me faisais pour boxer qu'à autre chose.

-En plus, tu lui dois 100 000 dollars plus une bagnole, maintenant. T'as pas arrangé ton cas...

Je fronçai les sourcils et le fixai droit dans les yeux.

-Je parie que Timmy est même pas au courant...

Si c'était le cas, je le saurais. Howard n'aurait pas eu à me péter un carreau pour venir me le dire... Mais très sincèrement, avec ce que je venais d'apprendre, ce carreau était le cadet de mes soucis, d'autant que je n'avais aucune idée de comment j'allais pouvoir aider mon ami.

Pressant la main de Howard entre les deux miennes, je vérifiai si le bandage allait être efficace... ça avait l'air. Mais c'était pas vraiment ça qui allait le sauver. S'il avait laissé des traces, et que Jimmy Reed portait plainte, Howard allait finir en taule et pour un moment.

@ Billy Lighter











AMON
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone



Messages : 545
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez moi


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Burned By Fire [PV Amon][TERMINE]   Jeu 27 Oct - 12:04



Burned By Fire
ft. Amon Sørensen


Ouais, 100 000 foutus dollars… Et c’était pas facile à obtenir quand on n’avait ses comptes dans le rouge et qu’on avait d’autres dettes ailleurs. J’hochai la tête en soupirant. Même le Danois n’en revenait pas que ma dette soit si élevée… S’il savait… Si Maria savait… Je crois que je devais le double en tout à divers mafieux de divers gangs. Mais ça, je le gardais pour moi. C’était déjà bien assez difficile comme ça.

J’voyais qu’Amon tentait de rester calme. Il avait des p’tites mimiques quand il essayait. Il se demandait comment j’en étais arrivé à avoir une dette pareille envers cet enfoiré de Jimmy. Devant Amon, j’pouvais parler sans tabou. Ironique quand on savait qu’il était l’impitoyable journaliste de L.A.People. Moi, je n’avais pas peur d’Amon, j’savais qu’il ne mettrait rien de compromettant dans son magazine à mon sujet. Timmy lui en voudrait trop et j’ai jamais vu une amitié aussi solide que celle entre Timmy et Amon. Je soupirai le regard dans le vide.

-Les paris, surtout… Mais aussi la drogue. J’ai jamais payé… J’trouvais qu’il avait assez d’argent comme ça.

Sans le savoir, je venais de révéler que Reed vendait de la drogue. Enfin, plutôt, il faisait vendre de la drogue, ce qui n’était pas tout à fait pareil. C’était même pire. En tout cas, je regrettais de ne pas avoir payé au fur et à mesure. Mais si j’avais payé à Jimmy, j’aurais dû payer aux autres, aussi, ce qui n’aurait pas été très logique. Soit tu fais tout, soit tu ne fais rien… C’était Roger qui disait ça… P’tètre que j’aurais mieux fait d’pas l’écouter.

Mon regard se posa sur la trousse de secours. C’est la douleur qui me ramena à ça. Amon réagit, alors, et commença à la soigner. J’allais devoir inventer une histoire pour justifier ça à Maria. Une coupure, il y a moyen de justifier ça d’un milliard de façon. Fallait juste que je trouve la plus plausible. J’le regardais faire le bandage en l’écoutant. Il disait que j’avais pas arrangé mon cas en cramant sa bagnole. Ouais, c’était pas faux.

-J’sais…


Mais j’étais pas fort dans mon état normal quand j’avais fait ça. Il me regardait. Son regard était vif, tout le contraire du mien. J’devais ressembler à une sorte de zombie. Il parait que Timmy n’était pas au courant. Si on pouvait éviter d’parler de pari… Je soupirai alors qu’il regardait la solidité du bandage. Une fois ma main libre, je commençai à m’habiller lentement tout en parlant.

-Non… Bien sûr que non… Personne n’est au courant… A part toi, Apolline, Maria, Ricci et… Enfin, soit… C’est déjà trop. Il ne faut pas que Timmy l’apprenne.

Je regardais Amon droit dans les yeux, mon regard le suppliait. J’avais peur que si Timmy l’apprenne, il ne se débarrasse de moi. Il m’avait déjà menacé à plusieurs reprises, après tout…

Je finis de m’habiller. Je flottai complètement dans les fringues d’Amon. Mais elles étaient confortables, c’était le principal.

-Et j’sais que si Jimmy apprend que c’est moi qui ai cramé sa bagnole, j’risque plus que la taule. Ce mec est bien plus dangereux que les gens le pensent… Et si Maria apprend tout ça… Et pour les autres dettes… Bordel, Amon, j’dois faire quoi ?

J’étais perdu dans mes propres mensonges. Maria ne savait que la moitié des choses et si elle apprenait l’autre moitié, c’était fini. Jimmy était un danger public et j’avais peur pour moi et pour Maria s’il apprenait que j’avais détruit sa caisse… J’avais peur que Timmy apprenne absolument tout et qu’il me licencie purement et simplement.

-J’veux pas retourner habiter dans l’Eastside…

Je soupirais. C’était ma hantise. Revenir en arrière. Et je cherchais chez le Danois une solution. J’le regardais droit dans les yeux.


@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Amon Sørensen



Messages : 472
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 30
Localisation : On the ring.


Who am I?
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Relations:
Song: Me Against The World - Simple Plan


MessageSujet: Re: Burned By Fire [PV Amon][TERMINE]   Mar 1 Nov - 15:56



Burned By Fire
ft. Howard Stone


Je sentais bien dans la voix du batteur que celui-ci était désespéré. Et c'était d'autant plus flippant que j'avais toujours vu Howard se foutre royalement du monde, de la réalité et surtout, des responsabilités. L'artiste avait des dettes à crever et pas envers n'importe qui. Ça, c'était déjà une chose. Mais en plus, il n'avait rien trouvé de mieux à faire que d'aller bouter le feu à la bagnole du gars en question...

Mais je relevai de grands yeux vers Howard quand, répondant à ma question, il affirma qu'en plus des paris perdus, il devait de l'argent à Jimmy Reed pour de la drogue.

-Quoi ? Tu viens de dire quoi? De la drogue ? Qu'est-ce que tu racontes ?

Il déconnait, ou j'avais mal entendu, ce qui était possible (auquel cas, il était temps de me faire soigner avant de finir comme Sniper, le chanteur de The Army).

N'empêche que je partageai avec lui mon avis comme quoi foutre le feu à la bagnole de Reed n'avait pas été l'idée du siècle. Et il s'en rendait compte, ce qui était déjà une bonne chose. Le connaissant, je m'étais presque attendu à ce qu'il hausse les épaules avec un « je m'en fous » tout sourire.

Mais non. Parce que la situation de Howard avait changé. Il n'était plus tout seul à mener la barque de sa vie. Il avait une petite amie, une vraie, pas un coup d'un soir, ni un coup médiatique.

J'avais soigné la blessure de Howard et il me confirma que Timmy ne savait rien de toute cette histoire. Putain... J'allais encore devoir mentir à mon meilleur ami... Par omission peut-être, mais bon... Je détestais ça. Sur papier, j'étais bon menteur, mais c'était autre chose quand je me retrouvais face à face avec les gens, surtout lorsqu'ils comptaient.

Au moins, sa petite amie était au courant... Enfin, pour les dettes, pas pour la voiture de Reed... Sinon, il serait rentré chez lui et ne serait pas entré par effraction chez moi.

Howard s'habilla et il avait l'air encore plus petit une fois dans mes vêtements...

Je soupirai...

-Ok... ok... On oublie Timmy, mais sache que si moi, je ne ferai pas d'article sur la bagnole de Reed, tu peux être sûr que d'autres rapaces le feront. Et y a intérêt à ce que personne ne t'ai vu.

Je me frottai les yeux... Plus Howard parlait et moins j'étais rassuré.

-Pire que la taule ? Putain, mais Howard, dans quoi tu t'es embarqué ?

Et qui était Jimmy Reed, s'il n'était pas que le patron de BSC ?

Et comme je l'avais deviné, Maria n'était pas au courant pour la bagnole, ben ouais...

Je posai ma main sur l'épaule de Howard.

-Tu ne retourneras pas dans l'Eastside. Si Reed est vraiment ce que tu insinues qu'il est, il n'aura aucun intérêt à prévenir les flics.

Mais finalement, je me demandais si les flics et la taule c'était pas mieux que ce que Reed risquait de réserver au batteur s'il apprenait que c'est lui.

-Après tout, on peut espérer que personne ne sache jamais que c'est toi.

Et alors, j'eus une idée...

-On va attendre que les choses se tassent un peu, ok ? En attendant, garde les yeux grands ouverts...

Je déglutis, réfléchissant.

-Je vais essayer de faire diversion via L.A.People. Emmener Reed sur de fausses pistes.

@ Billy Lighter











AMON
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone



Messages : 545
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez moi


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Burned By Fire [PV Amon][TERMINE]   Mer 2 Nov - 10:49



Burned By Fire
ft. Amon Sørensen


Dire tout à Amon, ça me faisait du bien. J’savais pas que cacher des trucs pouvait être aussi pensant. J’lui avais dit pour les dettes que je devais à Reed et j’lui avais dit, aussi, pourquoi je devais autant de dettes. La drogue et les paris que je n’avais pas payer au milliardaire considérant qu’il avait déjà bien assez d’argent. Amon me fit répéter, comme s’il avait mal entendu. Comme s’il ne me croyait pas pour la drogue. C’est vrai que personne savait, vraiment, que Jimmy dealait. Enfin, il dealait pas vraiment, il faisait dealer. J’hochais positivement de la tête.

-Ouais… La drogue… J’ai bien dit ça…

J’me foutais qu’Amon sache pour Reed. Le milliardaire avait cas assumé d’être dans une affaire illégale. D’ailleurs, en soi, les paris aussi étaient illégaux, c’était juste mieux accepté que la drogue.

Je me rendis compte que brûler la voiture de Reed n’allait pas arranger mon cas. J’en étais même à désespérer silencieusement alors qu’Amon soignait ma blessure. J’avais peur que Reed découvre la vérité et se venge et que Timmy l’apprenne et me vire. Si ça arrivait, j’perdrais tout ce que j’avais.

Je m’habillai, ensuite, en révélant à Amon les personnes au courant des dettes… Timmy faisait pas partie de la liste et j’voulais pas qu’il en fasse partie. Amon me promis qu’il ne fera pas d’article. C’est bien la première fois que je ne voulais pas un article sur mes « exploits ».

-J’crois pas que quelqu’un m’a vu… J’sais pas…

C’était un peu le brouillard dans ma tête. Je regardais Amon avait un regard peu assuré. J’me serais réfugié la tête entre mes genoux si je n’étais pas en train de parler.

Une chose était sûr, il ne fallait pas que Reed, Maria ou Timmy apprenne pour cette voiture. Si l’un ou l’autre l’apprenait, j’étais mort. Au sens littéral pour Reed. A la limite, j’préférais la taule. A la limite, j’espérais qu’il ait appelé les flics. Amon désespérais aussi. J’avais l’impression qu’il était aussi dépassé que moi.

-J’crois que ça fait longtemps que je me suis embarqué dans un merde pas possible. Sauf que ça allait jusqu’ici…

Parce qu’il n’y avait pas Maria et que j’me sentais intouchable parce que j’étais une rockstar et que Reed ne pouvait pas m’atteindre. Mais depuis que j’avais décidé de régler mes dettes, ma situation avait dégénérée. Et j’sais pas comment…

Amon tentait de me rassurer mais mes expressions montraient que tout ça sentait le roussi et que j’étais mal barré. Il posa une main réconfortante sur mon épaule. Je ne retournerais pas dans l’Eastside d’après lui. Et il affirma que Reed n’aurait aucun intérêt à appeler les flics.

-Alors j’espère que c’est un mauvais détective… Sinon, j’préférerais la taule que ce qu’il me réserve…

Mon regard était plongé dans celui d’Amon. Et on pouvait y voir que j’rigolais pas quand je disais préférer la taule à un sale coup de Reed.

Amon disait qu’il fallait attendre que sa se tasse. J’hochai la tête pour approuver en baissant les yeux vers le sol. J’pouvais espérer que Reed ne retrouve jamais le coupable ou qu’il se trompe. J’devais compter sur le fait qu’il avait beaucoup d’ennemis et que j’étais sûrement pas au top de sa liste. Quant à Amon, il allait utiliser L.A.People pour mener Reed sur de mauvaises pistes. J’eus un maigre sourire.

-C’est une bonne idée… Merci, vieux…

Je soupirai.

-J’ai l’avantage que Reed a beaucoup d’ennemis… Et j’suis sûrement pas le plus dangereux.

J’étais qu’un batteur. Ok, j’fais des conneries depuis que j’suis gosse mais j’étais pas quelqu’un de dangereux. J’ai jamais participé à des trucs de gangs comme c’est souvent le cas quand on grandit dans l’Eastside. Ce qui fait, qu’aujourd’hui, j’mourrais de trouille. J’me frottai les yeux de fatigue.

-J’peux dormir dans ton divan ?

J’voyais pas trop où aller d’autre.



@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Amon Sørensen



Messages : 472
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 30
Localisation : On the ring.


Who am I?
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Relations:
Song: Me Against The World - Simple Plan


MessageSujet: Re: Burned By Fire [PV Amon][TERMINE]   Ven 4 Nov - 22:07



Burned By Fire
ft. Howard Stone


Bon, le patron de BSC n'était apparemment pas seulement un riche héritier, mais aussi un dealer. On était bien! D'autant que je ne voyais pas en quoi le rentier avait besoin de ce commerce dangereux vu que son héritage, de ce qu'on en disait, additionné au fait qu'il menait toujours la barque BSC, auraient pu lui permettre de vivre comme un roi pendant au moins deux ou trois vies... A moins que tout cela, tout ce que Reed montrait, ne soit que de la poudre aux yeux et qu'il ait bien moins d'argent qu'il ne le laissait croire.

Mais savoir qui Jimmy Reed était ou n'était pas n'était pas vraiment mon problème actuellement. Non. Mon problème à moi avait le visage ravagé et mal rasé d'un batteur en pleine descente d'une quelconque drogue et terrorisé par sa prise de conscience de ce qu'il venait de faire...

J'aurais pu foutre Howard dehors en lui disant que je ne voulais rien à voir dans cette histoire qu'il s'était foutu dans cette merde profonde tout seul comme un grand et qu'il n'avait qu'à se démerder, d'autant que, vu ce qu'il devait, ces dettes ne devaient pas dater d'hier...

Mais l'idée ne m'effleura même pas. Tout ce que je voyais, c'était que ce gars était dans la merde et avait besoin d'aide. Je ne me posais pas plus de questions.

D'autant que je disposais d'un petit arsenal de diversion bien pratique: L.A.People. J'en fis part à Howard, disant que j'allais, et ça ne changerait pas de d'habitude, essayer de noyer le poisson en racontant n'importe quoi. Je ne savais pas encore vraiment quoi, faudrait que je réfléchisse un peu, mais je trouverais, sans trop de problème.

Et le batteur de trouver que c'était une bonne idée. Disons que c'était mieux que rien, un début... Mais ce n'était pas pour autant que le succès était garanti. Pourtant, d'après les paroles, loin d'être rassurantes, de Howard, y avait plutôt intérêt que ça marche. Parce que pour que le batteur en vienne à affirmer avec autant de sérieux qu'il préférait aller en taule plutôt que de régler ses comptes avec Reed, fallait pas demander!

Je souris, mais d'un sourire incertain.

-Je ferai de mon mieux.

Seul fait un peu plus "optimiste" que me rapporta Howard, c'était que Reed devait avoir des ennemis bien plus dangereux que lui... Je soupirai à sa suite. Dangereux, non, Howard n'était sûrement pas dangereux pour un type comme Reed. Mais je venais de ce milieu huppé et je savais que mon père craignait les gens qui pouvaient être dangereux pour lui. Et envers ces gens-là, Lars Sørensen se contentait d'être aussi dangereux pour eux qu'ils ne l'étaient pour lui. Et alors, tout "s'annulait" grâce à cette espèce de dissuasion nucléaire.

Par contre, mieux valait ne pas être cette insignifiante, mais très gênante, petite épine dans son pied...

Mais cette réflexion, je la gardai pour moi. Inutile de foutre encore plus la trouille à Howard. Lui qui m'avait toujours eu l'air de ne jamais avoir peur de rien, il semblait qu'il ait brusquement pris en maturité, ces derniers temps (si on oubliait qu'il était drogué et avait foutu le feu à la voiture du type le plus influent de L.A.).

Je me relevai et m'étirai lorsque Howard demanda s'il pouvait dormir dans mon divan.

-Tu peux même prendre le lit, si tu veux. Moi, je vais me boire un café.

L'histoire de Howard m'avait passé l'envie de dormir alors autant en profiter pour réfléchir à la façon dont j'allais bien pouvoir tourner les choses pour noyer le poisson...

@ Billy Lighter











AMON
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone



Messages : 545
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez moi


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Burned By Fire [PV Amon][TERMINE]   Sam 5 Nov - 13:16



Burned By Fire
ft. Amon Sørensen


Amon allait m’aider avec L.A.People et, j’savais pas pourquoi, mais ça me rassurait. Chaque petite aide était la bienvenue. J’étais bien trop dans la merde pour faire la fine bouche aux niveaux des méthodes utilisées. Si L.A.People pouvait mettre Jimmy sur une mauvaise piste, ça m’allait. J’allais peut-être éviter la taule ou pire. J’ferais tout pour éviter le pire. J’ferais tout pour qu’il n’arrive rien à Maria à cause de moi.

Amon disait qu’il allait faire de son mieux. J’hochai la tête avec un sourire plus ou moins rassuré. J’avais l’espoir que Reed ne trouve jamais qui était le coupable et qu’il ne soit pas chaud à appeler la police. C’était le meilleur des scénarios. Et j’avais envie d’y croire jusqu’au bout. J’me rassurais, encore, tout haut en disant que Reed avait des ennemis pires que moi et que je ne serais sûrement pas celui qu’il soupçonnera en premier. Il faisait dealer et j’savais, pour avoir vécu dans l’Eastside, que ce monde-là était un monde à part et dangereux. Et j’suis sûr que Reed avait des gens plus influents, plus riches et plus armés que moi auxquels se préoccuper.

J’avais passé pas mal de phase d’angoisse et j’en étais fatigué, maintenant. J’voulais dormir et, si possible, dormir ici. J’voyais plus trop où aller et j’étais pas forcément en état de conduire. Amon se leva et s’étira. J’le suivais des yeux sans bouger moi-même. Il voulait bien que je dorme dans son lit parce que, apparemment, je l’avais réveillé pour de bon.

-Merci, vieux…


Je me levai en m’aidant avec le mur. Je flottais complètement dans ces fringues et j’devais ressembler à pas grand-chose là-dedans mais ça n’avait pas fort d’importance. Je marchai lentement vers la chambre d’Amon en me frottant les yeux de fatigue.

-Réveille-moi vers… Heu… Vers 9h du mat’…

Ce serait assez pour que je retrouve assez de force pour rentrer chez moi. La nuit, enfin ce qu’il en reste, sera assez pour que j’trouve un moyen de justifier ma longue absence à Maria. Enfin, si elle me demande… Et si elle ne travaille pas déjà… Parce que, j’devais avouer que ces derniers temps c’était pas trop ça. J’étais dehors la plupart du temps et Maria restait à travailler à la maison. On ne se voit jamais, en fait.

J’arrivai dans la chambre d’Amon et m’écroulai sur le lit couché sur le ventre. J’m’étais même pas mis dans les couvertures tellement j’étais mort crevé. Et, en quelques minutes, je m’étais endormis.


@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Burned By Fire [PV Amon][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Burned By Fire [PV Amon][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (Galerie Amon Barad) Osgiliath // Mordor
» Après l'Amon Hen...
» Recherche open : Fire & Shadow
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Downtown :: Loft d'Amon Sørensen-