AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous
Maria Watson
Invité



The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeVen 21 Oct - 11:41



The girl who burning up for you
ft. Howard Stone - Daniele Ricci - LIBRE- LIBRE


A cette heure-ci, les flammes qui englobaient la villa d’Howard Stone devaient être à son apogée, dessinant une épaisse fumée noire vue par tous les gens du quartier. Je supposais, parce que là où j’étais, je ne voyais plus rien, j’étais bien trop aveuglé par les flammes autour de moi. Il m’était même difficile de savoir où j’étais, ce que je faisais et comment j’étais arrivée là...Mais il fallait que je m’en souvienne...

Tout avait commencé il y a une heure...

Tranquillement assise dans mon bureau, j’avais décidé de faire une surprise à Howard, cette magnifique surprise que nous attendions tous les deux mais pas pour les mêmes raisons. J’avais en ma possession un chèque signé et libellé à son nom que je venais de lui faire.  L’album de Daniele était en vente et les premiers bénéfices étaient tombés, soldant la dette qu’avait mon petit-ami pour Jimmy Reed. Tous nos problèmes allaient être résolus. J’allais pouvoir sortir de mon rôle d’ange gardien et pouvoir être un peu plus heureuse que je l’étais à présent. Bien sûre, ça allait être bien difficile d’avouer à Howard que je partais mais au fond, il devait déjà savoir que je n’étais pas complètemnt avec lui.


Quoi qu’il en soit, j’avais fourré le chèque ans ma poche quand j’avais entendu la porte d’entrée claquée. Howard était de retour ? Si tôt ? Depuis quelques temps, c’était à peine si je le voyais, il rentrait tard le soir avec cette désagréable odeur d’alcool, ou tôt le matin avec des yeux explosés. Je me demandais bien ce qu’il faisait même si j'avais quelque doutes.

Je m’étais donc retrouvé dans le hall d’entrée, mais personne n’était là. « Howard ? » avait-je questionné. Pas de réponse. Je m’étais alors retourné et avait pris la direction de la cuisine. En entrant, je fus surprise de voir un homme que je ne connaissais pas. Très Barraqué, il m’avait regardé avant de se précipiter sur moi et me plaqué contre le plan de travail, m’assommant au passage.

Quand je m’étais réveillé, mon nez saignait pas mal et j'avais une odeur désagréable qui arrivait à mes narines, celle de l'essence. Je me relevais avec du mal et tenta de sortir de la cuisine, en vain. L’homme de tout à l’heure m’avait enfermé dans la pièce et avait calfeutré les fenêtres. Il me restait qu’une seule chose : Le téléphone posé sur le plan de travail. J’avavais donc composé le premier numéro qui m’étais venu à l’esprit, celui de la villa Ricci.  J’entendais du bruit dehors puis une odeur de brûler...On venait de m’enfermé dans une maison dans laquelle on allait y mettre le feu...

Personne n’avait répondu chez les Ricci, à moins que le téléphone soit couper à cause du feu qui arrivait petit à petit dans la pièce. Il faisait chaud, et malgré les multiples essais pour casser la porte pour sortir, elle ne bougeait pas, je m’étais plutôt fait mal aux épaules qu’autre choses. Complètement sonné par ce que je respirais à cause des flammes, je m’étais assise contre le buffet, le seul endroit où il n’y avait pas d’essence. Je n’étais pas bien du tout et je n’avais aucun moyen de sortir de là, ma toux étant la seule chose qui pouvait permettre à quelqu'un de savoir que j'étais là.

A cette heure-ci, les flammes qui englobaient la villa d’Howard Stone devaient être à son apogée, dessinant une épaisse fumée noire vue par tous les gens du quartier. Je ne devais pas m'endormir, pourtant, ce n'était pas l'envie qui manquait. Je devais rester éveillée...Quelqu'un allait bien appelé les pompiers ou venir me chercher...





@ Billy Lighter


Dernière édition par Maria Watson le Dim 23 Oct - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeVen 21 Oct - 15:46



   
The girl who burning up for you
   ft. Maria, Howard, Jordan & Gaïana?


   
J’écoutais mon disque en boucle depuis sa sortie – déjà avant, j’aimais bien m’écouter mais c’était pire maintenant. Je sifflais sur la mélodie que je connaissais par cœur couché dans le canapé du grand salon. J’avais décidé de ne rien faire aujourd’hui – j’essayais de voir ce que ça faisait de vivre comme Jimmy le temps d’une journée – et c’était reposant. Ah, en parlant de Jimmy, j’avais pris soin de bien ranger mes voitures dans le garage parce qu’il semblait qu’il y avait un pyromane à Beverly Hills et qu’il s’en prenait aux voitures – et comme j’étais un proche de Jimmy, je ne voulais pas que ça arrive à mes voitures. Les portes de garage ça dissuade – j’espère…

J’en étais où ? Ah oui, l’album. L’argent était allé – et continuerait à aller – chez Maria. Chaque fois que j’obtenais ma partie de bénéfices sur l’album je les lui envoyais – chaque fois avec un bonus, mais ça il ne faut pas lui dire. Elle devait – maintenant – avoir presque assez – si pas assez – pour rembourser les dettes du petit merdeux. J’étais impatient de voir la suite.

J’avais presque fini d’écouter mon album – pour la sixième fois aujourd’hui – quand Erik était entré dans la pièce.

-Monsieur, vous devriez voir ce qui se passe dehors,
dit-il un peu blême.

J’avais fait une drôle de tête et avait suivi Erik jusqu’à l’arrière de la villa. Dehors on pouvait voir un énorme nuage de fumée – et quand je dis énorme, c’est énorme ! – monter dans le ciel. La fumée provenait de quelques rues d’ici juste à l’endroit où…

-OH PUTAIN !, criais-je quand j’avais tilté que la fumée provenait tout droit de la villa de Stone.

C’était en tout cas ce qui paraissait – je pouvais me tromper mais c’était tout près en tout cas.

-C’est chez Maria ! Appelle les secours, Erik ! Je vais aller voir !, dis-je en parlant très vite.

Il fallait que je sois sûr que ce soit là-bas et voir ce qui se passe – on ne sait jamais, Maria travaille à domicile…

-C’est fait, Monsieur… Vous devriez rester ici… Les secours sauront quoi faire
, dit-il pour essayer de me convaincre de rester.

-Non ! Il faut que j’aille voir ! Si Maria est là-bas, il faut que je fasse quelque chose, répliquais-je avant de disparaitre de l’extérieur pour me diriger vers le garage.

Le temps que les secours arrivent il sera peut-être trop tard… J’avais pris une voiture et était parti – en trombe – jusqu’à la villa Stone. Une minute – c’est le temps qu’il m’avait fallu pour arriver. C’est là que j’avais découvert un spectacle horrible. La maison était en proie aux flammes – et j’étais le premier sur les lieux… J’avais garé ma voiture à quelques mètres de la villa – et j’en étais sorti très vite. Je m’étais approche de la maison regardant bien partout. Les flammes consumaient tout – absolument tout. Je n’avais aucune idée de s’il y avait quelqu’un à l’intérieur mais je savais que Maria ne sortait pas souvent parce qu’elle travaillait beaucoup – et en était en semaine…

Dans le doute – et boosté par l’adrénaline – j’avais décidé d’en avoir le cœur net. Il fallait que je sois sûr et certain que Maria n’était pas à l’intérieur. J’avais eu du mal de m’approcher de la porte d’entrée – il faisait chaud à mort et la fumée, même dehors, me prenait à la gorge. J’avais défoncé la porte d’entrée après trois coup de talon dessus – ma force était décuplé par la peur de ce que j’allais découvrir. A l’intérieur, le feu ravageait tout – et on ne voyait quasi rien à cause de la fumée. J’avais toussé me protégeant avec mon bras – inutilement – de la chaleur des flammes. J’avais avancé un peu – progression pas facile. Ça puait l’essence – ce qui n’était pas bon signe. La plupart des entrées étaient soit en feu soit bloquée – puis, je voyais rien, putain.

-Maria, t’es où ?!, criais-je désespéré entre deux quinte de toux.

Je continuais d’avancer à l’aveugle et fini par défoncer la porte de la cuisine – après quatre tentatives désespérées. Une volée de fumée et de flammes en était sortit - par réflexe, je me protégeais la figure avec mes bras. Quand j’avais réussi à entrer – me brûlant au passage – j’avais remarqué Maria recroquevillé sur elle-même près du buffet – entourée de flammes.

-Maria !, m’exclamais-je alors que mon cœur battait à toute rompe. Reste, là, je viens te chercher !

J’avançais jusqu’à elle désespérément. La fumée était en train de détruire ma gorge. J’étais arrivé près de Maria avec toute la difficulté du monde – mais poussé par la volonté de la sortir d’ici, en vie.

-Je suis là Maria… Regarde-moi !, dis-je en prenant son visage entre mes deux mains. Il faut qu’on sorte d’ici !

Son nez était couvert de sang. Putain, réponds-moi !

   
@ Billy Lighter   


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeVen 21 Oct - 18:25



The Girl Who Burning Up For You
ft. Maria Watson, Daniele Ricci, Howard Stone & Gaïana Dugolpoliac 


-Oh putain ! Jordan ! C'est quoi ça?!

Lâchant quelques secondes la route du regard pour jeter un œil dans la direction que pointait Conrad du doigt. Un nuage de fumée noire montait vers le ciel, sans compter que celui-ci, tout autour, rougeoyait. Et c'était plutôt impressionnant, vu que le soleil était déjà couché et qu'il faisait noir. Il était aux alentours de 23:00...

-Y a un truc qui crame, je pense...

Je finissais à peine de constater cela qu'un message radio fut diffusé sur nos ondes à l'attention de toutes les équipes sur le terrain. Ça cramait à Beverly Hills. Et l'adresse ne m'était pas inconnue. J'avais l'impression de l'avoir déjà tapée dans un rapport. Mais j'arrivais plus à déterminer lequel.

Bref, on enclencha bitonal et feux bleus et on traça dans cette direction. Et putain, on était encore à 100 mètres de l'incendie qu'il faisait déjà chaud à crever !

Les pompiers étaient déjà sur place et j'interpellai l'un d'eux, le gradé. On était la première équipe de police sur place, mais les autres arrivaient au compte goutte. Je demandai donc au commandant, puisque, vu les circonstances, ils étaient bien plus qualifiés que nous, ce qu'il préconisait.

On n'avait aucune formation, ni aucun matériel pour intervenir dans l'incendie. Si on entrait dedans, ça ne servirait qu'à nous mettre nous-mêmes en danger. En bref, ça ne servait à rien.

Le chef des pompiers, par contre, trouvait utile d'établir un périmètres de sécurité. En arrière plan, je pouvais voir quelques pompiers, casqués et équipés de masques anti-gaz, pénétrer dans la villa. Voyant mon expression inquiète, le gradé se résigna à me dire :

-Il y a des gens là-dedans, on va essayer d'aller les récupérer. Priez pour eux, si vous avez le temps, parce que c'est la merde là-dedans.

Je fronçai les sourcils.

-Combien?

Il soupira.

-On en sait rien... Mais d'après les voisins qui sont venu nous trouver, il y avait de la lumière à l'intérieur quand ça a pris feu.

Je hochai la tête et repartis vers Conrad qui avait accueilli les collègues qui étaient eux aussi arrivés sur place. Je n'étais pas gradé, j'étais inspecteur comme tous les autres. Mais comme j'avais eu contact en premier avec le chef des pompiers, je transmis les consignes.

-Faut faire un périmètres. Tout le monde à de la rubalise dans le coffre ? Sinon, nous, on en a.

Et on se démerda pour établir un périmètre de sécurité, chaque équipe placée de manière à garder le demi-cercle qu'on avait créé. Évidemment, la vue de l'incendie attirait les badauds sortis pour venir se rincer l’œil. Mais ce n'était pas tellement eux qui risquaient de faire chier. C'était plutôt quand la famille des habitants de la villa allaient se rendre compte que ça cramait et viendraient voir sur place comment allaient leurs proches. Réaction qui pouvait se comprendre, bien sûr, mais qui était parfois compliquée à gérer pour nous.

D'ailleurs, je finissais d'attacher la banderole de mon côté que je vis une Mustang se garer n'importe comment et en dérapant au milieu de la route.

Je soupirai, sachant très bien que ça, ça devait être la famille justement.

Un homme en sortit, et, grâce à la lumière diffusée par les flammes, je reconnus directement Howard Stone, qui avait récupéré son permis il y avait de cela seulement un mois ou deux à tout casser. Je fis signe à Conrad.

Reste-là.

Et passai sous la banderole police pour aller à la rencontre de Howard Stone. Je resituais l'adresse, maintenant, c'était sa villa qui partait en fumée ! Je le rattrapai au vol, l'empêchant d'aller plus loin.

-Howard ! Tu ne peux pas aller plus loin, pas la peine d'essayer ! Mais tu peux aider ! Est-ce qu'il y a des gens dans la villa et si oui, combien?

@ Billy Lighter











JORDAN


Dernière édition par Jordan Keller le Mar 25 Oct - 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeSam 22 Oct - 13:18



The girl who burning up for you
ft. Maria Watson, Daniele Ricci, Jordan Keller, Gaïana Dugopoliac?


J’étais partant pour me mettre une mine. Les roadies de MTI m’avaient invité, alors que je sortais des bureaux de ma maison de disque, à venir boire un verre avec eux pour fêter l’album qui allait sortir sous peu. J’acceptai parce que j’acceptais toujours ce genre de proposition. Surtout qu’ils me disaient qu’ils payaient les tournées.

On alla à un bar d’Hollywood pour profiter de la soirée. On parla longuement de The Burning Fire et de mon jeu de batterie. On parla d’une future tournée. J’avais hâte d’y être. J’avais surtout hâte que mes dettes disparaissent. On parlait en buvant sans voir réellement le temps passer. Je n’avais, de toute façon, pas vraiment envie de rentrer à la maison. J’m’amusais bien ici.

Jusqu’à ce que la télévision du bar me montre l’impensable… C’était en directe. L’hélicoptère de la presse montrait les premières images d’une villa en feu. Je cru que mon cœur s’arrêta pendant une seconde. Cette villa, c’était la mienne. Je reconnaissais l’endroit. Je me levai d’un coup.

-C’est ma villa !

Les autres me regardèrent. Je n’attendis pas leurs commentaires. Je sortis du bar en courant. J’repris ma voiture. Maria était là-bas et la maison brûlait. Je démarrai pour filer jusqu’à chez moi. Je n’arrivais plus à réfléchir correctement. Je me faisais plein de scénario dans ma tête. J’voyais Maria piégée des flammes incapable de respirer.

Et tout ça était ma faute… J’avais cramé la voiture de Reed et maintenant ça arrivait… C’était pas une coïncidence.

Je fonçai vers le nuage de fumée poussant ma voiture jusqu’à sa vitesse limite. J’arrivai tout près de ma villa. Les secours étaient déjà sur place. Je freinai un bon coup pour me garer n’importe comment. J’avais pas vraiment le temps de penser à ça. Je sortis de ma voiture pour courir vers la villa dont on ne voyait plus que les flammes. Je tremblais. J’étais désemparé.

Je courais mais je fus intercepté par un homme. Un flic. J’le connaissais. C 'était le flic qui m’avait arrêté quand j’avais crashé ma Ferrari. Keller. Il s’appelait Keller. J’crois. Ouais, c’est marqué sur son uniforme.

-Laisse-moi passer !!

J’étais affolé et sous le choc. Il voulait pas me laisser passer. Juste que je lui dise qui il y a à l’intérieur.

-Il y a ma petite-amie à l’intérieur !!!

Je regardai vers les flammes. Tout ce que j’avais était en train de partir en fumée. Mes lèvres tremblaient.

-MARIA !!

Je criais vers ma baraque vainement. Je respirais très vite avant de regarder Jordan.

-Dis-moi qu’elle n’est pas à l’intérieur ! Dis-moi qu’elle est sortie !  

J’avais peur d’entendre la réponse. J’vais faire quoi, moi, si Maria s’en sort pas ? J’m’en remettrais jamais…

@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeLun 24 Oct - 18:46



The Girl Who Burning Up For You
ft. Maria Watson, Daniele Ricci, Howard Stone & Jordan Keller




Chassez le naturel et il revient au galop. C'est ce que dit le dicton. Et le naturel n'est jamais spécialement très bon puisqu'on cherche constamment à le chasser. Mes vieux démons m'avaient repris. Enfin, juste pour une fois. J'avais réussi à trouver un petit job d'appoint, juste quelques jours de remplacements dans un bar. Et j'avais décidé d'utiliser une partie de l'argent pour me faire un peu plaisir. Un ou deux joints n'a jamais tué personne, de toute façon. Mais je voulais pas à l'appartement. Pas devant Evan alors qu'il devait lui-même fait des efforts pour essayer de boire moins.

Alors j'étais sortie. Et j'ai marché tout du long. Puisque de toute façon, j'ai pas trop les moyens pour m'offrir une bagnole. Et l'air frais me faisait du bien, j'aimais marcher au beau milieu de la nuit, dans mes réflexions. Surtout en fumant. Ça apaise. Aussi, quand je voyais de la fumée sortir d'une maison dans la rue, je ne m'inquiétais d'abord pas. Je m'étais arrêtée à un bon 150 mètres et je contemplais les volutes noires sortir de la villa comme quelque chose de normal. Mais rien n'était normal. Surtout pas le gars qui a couru jusqu'à sa voiture avec un bidon bizarre sous le bras. J'avais froncé des sourcils et même si, ce chemin faisant, je commençais à comprendre, j'avais du mal à mettre mes idées au clair.

Ha non mais merde. Quelqu'un a foutu le feu dans la baraque! Merde! Après avoir jeté mon mégot, je toquais à la porte d'une maison voisine pour leur dire de téléphoner directement les secours. Faites vite bordel! Mais le temps m'avait paru tellement long. Les dits voisins étaient venu avec moi sur le pas de la porte pour regarder le spectacle d'un peu plus loin. J'espérais sincèrement qu'il n'y avait personne dedans car à la vitesse où ça avait pris... Oh merde et puis ce gars... Il l'avait fait exprès. Bordel. C'est terrible.

Enfin une voiture était arrivé, un homme en était sorti et était directement allé à la porte pour la défoncer par de nombreux coups de pieds et il y était rentré... Non mais il est cinglé? J'avais commencé à courir pour me rapprocher quand les flics et les pompiers sont enfin arrivés sur place. Et le temps que je les voie déployer leurs mesures de sécurité, je fus muette et immobile.

Une bagnole arriva en trombe, un gars, dont le visage me disait quelque chose sortit, il eu a peine le temps de s'élancer pour courir vers sa villa qu'un flic l'intercepta. C'était le moment, je m'étais avancé vers eux. Il fallait que je les prévienne que quelqu'un était entré !

En approchant, je reconnus de suite le flic qui m'avait réconfortée et accompagnée jusqu'à l'hôpital après l'incident avec Evan il y a quelques semaines. Merde, il s'appelait comment déjà? Ça y est, ça me revenait.

« Jordan!! Il y a quelqu'un à l'intérieur!! »

Peut-être même plusieurs, qui sait? Mais en tout cas, je savais que j'avais vu un homme y rentrer. Et dans l'état où était la maison, c'était probablement pas pour sauver un joli tableau.

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeLun 24 Oct - 19:07



The girl who burning up for you
ft. Howard Stone - Daniele Ricci - LIBRE- LIBRE


La fumée avait fait apparaître quelques zones noires sur ma peau, rien de grave comparé au fait que je n'arrivais plus à respiré. Cela devait sûrement n'être que de la suie ou je ne sais pas quoi. De toute façon, je m'en foutais royalement de ce que j'avais sur la peau, ce que je voulais, c'était sortir d'ici. Pourtant, mon corps ne voulait plus bouger, il m'obligeait à rester là, recroqueviller sur moi-même, contre le buffet, à essayer de tenir bon parce que j'espérais que quelqu'un vienne me chercher.


J'avais entendu au loin un bruit, des pas, quelqu'un approchait. Je voulais crier, dire que j'étais là, mais ne sortait de ma gorge mise à part des quinte de toux. Ma peau luisait tant la chaleur était forte. Puis j'avais entendu la voix crier mon nom...Daniele...C'était Daniele qui était là, c'était lui qui était venu me chercher. Je n'aurais pas été déshydratée, j'aurais sans doute pleuré de joie. Il arriva dans la cuisine après avoir réussit à ouvrir la porte, puis était venu vers moi.

Il avait ensuite prit ma tête entre ses mains et j'avais pris mon courage à deux mains pour parler. "Daniele!" Ma voix était cassé, remplit de sanglot et rauque. Il m'indiqua qu'il fallait sortir d'ici, j'avais hocher la tête et avait essayé de me levé. Le sang sur mon nez avait séché, j'avais mal à la tête et je ne tenais pas debout. Ma tête tournait. Me tenant fermement à l'italien, j'avais essayé de tenir debout.

Les flammes étouffait toutes la pièce, c'était encore un miracle que nous soyons en vie. On fit deux pas vers la porte d'entrée - par où était entré Daniele- quand le plafond s'écroula sous les flammes "Attention!" avais- je criée en poussant l'italien qui se trouvait en dessous. J'avais pu l'éloigné de l'endroit où tout s'était écroulé, m'en sortant avec seulement quelques blessures parce que le plafond avait racler mon dos. J'avais émis une grimace, plongeant ma tête dans le torse de Daniele. "On ne va pas s'en sortir..." avais-je dis de ma voix cassé.

Et il se passait quoi dehors? Est ce que des gens avaient prévenus les secours? Et où était Howard? Etait-il au courant que sa villa -notre villa- partait en fumée? était-il au courant que j'étais là, coincé au milieu des flammes? Je n'arrivais plus à rien, mon corps était bloqué contre celui de Daniele. Qui était l'homme que j'avais vu dans la cuisine et qui avait mit le feu à la maison? Reed pour les dettes d'Howard? Ca pourrait être possible mais je ne le voyais pas comettre un tel crime pour des dettes...


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeLun 24 Oct - 22:13



 
The girl who burning up for you
  ft. Maria, Howard, Jordan & Gaïana


 
Ça avait été un soulagement quand Maria avait répondu à ma voix. Même si celle-ci était cassée, rauque – et tout ce qui s’en suit à cause du feu. Au moins, elle était consciente et ça nous laissait une chance de sortir – rien n’est impossible avec Daniele Ricci, non ? C’était difficile à dire avec le brasier qui crépitait autour de nous. J’avais aidé Maria à se relever – c’était la première chose à faire – mais elle avait beaucoup de mal. Je savais que revenir sur mes pas allait être beaucoup plus complexe que l’allé – et ça allait sans dire… J’essayais d’encourager et de rassurer Maria mais aucun son ne sortait de ma bouche. J’avais l’impression que ma gorge était brulée – en espérant que ça ne soit qu’une impression. Je n’arrivais qu’à tousser sans cesse.

On avait réussi à rejoindre la porte mais le plafond s’était écroulé et Maria m’avait sauvé de justesse en me poussant. Sa grimace en avait dit long – et la voir souffrir comme ça était insupportable. Maria s’était réfugiée contre moi – et je l’avais serré comme si mes bras pouvaient la protéger du feu et de la fumée. J’avais regardé notre seule issue – maintenant – barrée. Maria ne nous voyait pas nous en sortir.

-Si, on s’en sortira, dis-je d’une voix particulièrement rauque, essayant de croire moi-même à ce que je disais.

Je voyais bien qu’il n’y avait pas d’issue – et que nos chances s’amenuisaient avec les minutes. On ne pouvait plus bouger – les obstacles et le feu nous entouraient. J’avais regardé par-dessus l’épaule de Maria que je serrais toujours contre moi. Je commençais à voir flou et je n’arrivais plus à respirer. Quelque part, j’espérais que la fumée allait nous tuer avant que le feu ne nous atteigne – c’est mieux, non ?

-Ça va aller, bébé, dis-je dans un souffle presque inaudible.

Mes yeux allaient se fermer, mes jambes allaient se dérober quand le feu face à nous s’évapora – je ne sais pas comment, ma visibilité était quasi nulle. J’avais vu des gens en uniformes. Ils nous parlaient mais je n’étais pas certains de bien comprendre. J’en avais senti un m’agripper et me séparer de Maria. C’était les pompiers et ils venaient pour nous évacuer. Je m’étais laissé guider et soutenir tenant au mieux sur mes jambes jusqu’à la sortie – les autres se changeant, sûrement, de Maria. J’espère juste que tout ça n’était pas dans ma tête – et qu’on était bel et bien sauvé.

 
@ Billy Lighter 


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeMar 25 Oct - 17:57



The Girl Who Burning Up For You
ft. Maria Watson, Daniele Ricci, Howard Stone & Gaïana Dugolpoliac 


Non. Howard ne passerait pas. Pas pour le faire chier, mais pour la simple et bonne raison que c'était beaucoup trop dangereux. Je sentais d'ici la chaleur du brasier dans mon dos, sans compter que pour respirer au plus près du feu, ça devait pas être la gloire.

J'avais donc retenu le batteur que je ne connaissais que pour l'avoir arrêté en état d'ivresse et sous influence de stupéfiants après un véritable rodéo routier qui s'était terminé par sa Ferrari déclassée.

Mais pour éviter, comme je pouvais, qu'il essaye d'aller plus loin, je lui avais dit qu'il pouvait aider. C'était un truc qui fonctionnait, en général. Et il avait répondu à ma question. Sa petite amie était à l'intérieur. J'attrapai directement ma radio pour contacter mon binôme quelques mètres plus loin, derrière les banderoles « police ».

-L.A.NORTH541 driver pour L.A.NORTH541!

-Je t'écoute, Jordan.

-Il y a une femme à l'intérieur ! Vas prévenir le commandant! Je répète, il y a une femme à l'intérieur! Prénom : Maria.

Un coup d’œil en arrière et je pus voir Conrad courir vers les pompiers. Une belle connerie de ne pas être sur le même canal radio qu'eux !

Puis, mon attention s'était reportée sur Howard qui me suppliait de lui dire qu'elle n'était pas à l'intérieur. Je l'agrippais toujours, il était complètement paniqué et je me retrouvais dans l'impossibilité de le rassurer. Lui mentir serait pire que tout si jamais il arrivait quelque chose à sa petite amie.

-Les pompiers sont à l'intérieur.

J'entendis alors mon prénom derrière moi et me retournai. Il s'agissait de la jeune Gaïana ou quelque chose comme ça. La fille qu'on avait trouvée chez Sniper quand celui-ci avait fait un coma éthylique. Putain, L.A. était vraiment petit, en fait !

Elle affirmait qu'il y avait quelqu'un à l'intérieur. Howard venait de me le dire, qu'il y avait quelqu'un à l'intérieur. Je lui demandai plus de précisions parce que sinon, je ne pouvais rien passer à la radio. Elle avait vu un homme entrer. Je refis un appel radio, donnant les dernières infos. Valait mieux trop que trop peu.

Pressant le PTT* de la radio alors que même mes mains devenaient moites à cause de la chaleur, je fis un dernier commentaire.

-Ils sont au moins deux là-dedans ! Je répète, au moins deux, un homme et une femme.

Je me retournai vers Howard et Gaïana.

-Merci... Ces informations vont aider les pompiers.

Je regardai Howard dans les yeux.

-Je vais t'emmener près des ambulances, ok ?

Formulé comme une question, mais je ne lui laisserais pas le choix. J'avais pas envie qu'il me fasse une crise de panique ici. Puis, je jetai un œil à la Mustang par dessus l'épaule de Howard. On allait la laisser là, c'était pas une priorité. Des collègues en amont avaient certainement bloqué la route à l'heure qui l'était, de toute façon... Par contre, la Mustang avait le rétro côté convoyeur en moins.

Je poserai la question à Howard plus tard. S'il avait accroché une bagnole en venant, je m'arrangerais pour que, s'il avait un PV de délit de fuite à son cul, cette circonstance atténuante qu'était son état de panique soit signalée. Mais là, c'était pas le moment.

Je désignai tour à tour Howard puis Gaïana.

-Vous vous connaissez?

Histoire de savoir si la jeune femme avait à voir dans l'histoire ou pas... Mais j'avais à peine terminé ma question que Conrad contactait toutes les équipes via radio avec un ton soulagé.

-Deux personnes évacuées. Un homme et une femme. En vie. Ils sont emmenés aux ambulances pour les premiers soins. A la demande des pompiers, le périmètre doit être maintenu jusqu'à nouvel ordre.

Ben ouais, ça continuait à cramer... Les équipes donnèrent ACK** et je passai à mon tour un dernier message.

-ACK pour L.A.NORTH541 driver et j'emmène les proches aux ambulances.

Je souris à Howard.

-Tu as entendu ? On y va.

Je ne m'occupais plus vraiment de Gaïana. De toute façon, les ambulances étaient, fatalement, hors zone dangereuse. Si elle suivait, elle suivait. Il serait encore temps de trier qui était qui une fois là-bas. Mais je tenais toujours gentiment, mais fermement, Howard par le bras pour ne pas qui lui prenne l'idée folle de courir vers le brasier.

On arriva aux ambulances en même temps que les pompiers qui escortaient, en effet, un homme et une femme, noirs de suie et avec des difficultés respiratoires. Je maintins Howard pour qu'il n'aille pas, réflexe tout à fait naturel mais très mauvais, étouffer sa petite amie en la prenant dans ses bras. Mais je l'en approchai assez pour qu'ils puissent communiquer.

Spoiler:
 

@ Billy Lighter











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeMer 26 Oct - 12:33




The girl who burning up for you
ft. Maria Watson, Daniele Ricci, Jordan Keller, Gaïana Dugopoliac?


Je ne savais pas quoi regarder. J’regardais le flic et j’regardais ma maison qui ne serait bientôt plus qu’un souvenir vu comment ça allait là… Mais le pire, c’était que Maria était à l’intérieur. Bordel, qu’est-ce que j’espérais qu’elle soit sortie avant. J’étais affolé et l’appelle de Jordan à je ne sais qui pour dire que Maria était à l’intérieur me fit me retourner mon estomac. Ce feu était ma faute… J’en étais persuadé. Fallait pas m’faire un dessin. J’avais merdé jusqu’au bout… Et Maria en payait le prix…

J’voulais entendre qu’elle était sortie. J’voulais pas qu’elle soit à l’intérieur. Bordel, j’aurais supplié à genou le flic pour qu’il me dise ce que je voulais entendre. Mais il n’avait fait que dire que les pompiers étaient à l’intérieur. J’m’en doutais !!!

-Et Maria ? Putain, si elle est à l’intérieur… Sortez là de là !

J’savais pas quoi faire. J’voulais juste voir Maria. Mais ces foutus flics n’allaient pas me laisser passer.

Un femme arriva alors. Elle disait que quelqu’un était entré à l’intérieur. Je fronçais les sourcils quand elle confirma que c’était un homme. Un homme ? Quoi un foutu voisin qui avait essayé de venir en aide à ma petite-amie ? Atticus parce qu’il avait rendez-vous ? Bordel, tout était possible. Et je m’en foutais parce que, le principal, c’était que Maria sorte de là.

-Qui ?

J’avais regardé la fille comme si elle était capable de me dire qui c’était. Keller, lui, passait le mot à la radio. Je paniquais comme j’avais jamais paniqué dans ma vie. Et même l’odeur apaisante de joint qui émanait de la fille ne m’apaisait pas. Et le flic nous remercia avant d’me dire qu’il allait m’emmener près des ambulances.

-J’ai pas besoin d’ambulance ! J’ai besoin de Maria ! C’est tout !

J’crois pas que j’avais le choix en fait. Alors j’décidai d’hocher la tête contredisant tout ce que je venais de dire. Près de l’ambulance, j’aurais plus d’informations.

Il nous demanda si on se connaissait, la fille et moi. Non, je l’avais jamais vu cette fille. Pas que j’me rappelle, en tout cas. J’hochai négativement de la tête avant d’arrêter brusquement au message radio. Mes lèvres tremblaient.

-Oh putain…

C’était une insulte de soulagement, plus qu’autre chose. Maria était en vie. Je fermai brutalement les yeux avant de les rouvrir. Il fallait que j’la vois ! Il fallait que j’vois si elle allait bien. Et Keller allait m’emmener la voir.

-Ok.

Il me tenait toujours et j’eus un regard pour la fille avant de regarder vers les ambulances. Je vis Maria, toute noir. Elle peinait à respirer. Bordel… Et, pas très loin, il y avait…

-Putain Ricci !

Mon regard s’assombri. Qu’est-ce qu’il foutait là ? Son album était sorti, non ? Alors pourquoi il était là ? J’en oubliais presque la possibilité qu’il soit venu à cause du feu. Je reposai mon regard vers Maria et j’allais la serrer dans mes bras pour le rassurer mais j’étais retenu par le bras. J’envoyai un regard noir à Keller avant de regarder ma p’tite-amie.

-Maria, ça va ? Qu’est-ce qu’il s’est passé ?

J’étais très inquiet. J’crois que je n’avais jamais été inquiet comme ça.


@ Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeVen 28 Oct - 20:43



The Girl Who Burning Up For You
ft. Maria Watson, Daniele Ricci, Howard Stone & Jordan Keller



J'avais pressé le pas pour les rejoindre et haussé la voix pour pouvoir me faire entendre par-dessus le brouhaha ambiant. Entre le bruit des moteurs des voitures, les sirènes des pompiers et de la police, le crépitement du feu et les voix d'hommes hurlant ici et là... Il fallait bien tenter de se faire entendre.

Le policier faisait passer plusieurs messages via son talkie, précisant les quelques informations qu'il avait pu nous soutirer. Enfin, on les lui avait donnés de notre plein gré... Je m'en voudrais peut-être de savoir qu'une personne serait morte parce que je n'avais pas prévenu les secours qu'il était dans la baraque en feu.

Jordan avait terminé de donner ses informations et reposait son attention sur le jeune homme à côté de moi, avec visiblement la ferme intention de le garder à l'oeil en l'amenant à l'ambulance. Ce dernier n'avait visiblement pas très envie de le suivre. Je comprenais. Il était directement impliqué dans l'incendie. Moi, je n'y avais aucune attache et je n'avais qu'à attendre de voir ce qu'il se passerait. Ou partir. Rien ne me retenait ici. Alors que lui avait peut-être même bien sa petite copine de coincée dans la villa déjà tellement bien consumée qu'elle semblait prête à s'effondrer comme un château de cartes. Et c'est à cet instant précis que des silhouettes semblaient sortir du brasier.

« Vous vous connaissez ? »

Aux mots du policier, j'avais tourné ma tête vers le jeune homme en fronçant légèrement la question comme si je me posais moi-même la question. Puis bouarf, c'est pas parce qu'il me semblait connaître sa tête que je le connaissais forcément. J'hochais négativement de la tête en même temps que la rockstar, comme si nous l'avions fait d'un commun accord.

La radio grésilla quelques paroles inintelligibles. Mon dieu, fallait vraiment avoir l'ouïe fine et un sacré sens de déduction/ pour déchiffrer ce qui a été dit. Comme quoi, on s'improvise pas flic non plus. Le pire c'est que Jordan semblait avoir tout compris, et qu'il s'imaginait que nous aussi. Enfin réflexion faite, le jeune homme semblait avoir tout compris aussi. Y avait que moi dont l'ouïe était douteuse alors ? La surdité d'Evan devait sans doute déteindre sur moi... Autre explication plausible, l'homme vivait la situation avec beaucoup d'intensité et n'avait pas loupé un crachat du talkie et la conversation lui avait parue encore assez claire. Ouais, j'espère.

Je les voyais partir vers l'ambulance et entendais jurer la rockstar. Il parlait de Ricci ? Je pensais partir mais ce nom m'avait retenue sur place et j'avais cherché le manager du regard. Était-ce lui près des ambulances ? Je passais finalement les rubalises juste derrière les deux hommes et les suivaient jusqu'à l'ambulance.

Daniele était séparé de la jeune femme qui était dans le même état que lui, voir même pire. Il s'agissait de la copine du jeune homme, au vu de son inquiétude pour elle et de la manière dont il lui parlait. C'était mignon de le voir ainsi se faire du soucis pour elle. Vivre ce genre de choses, ça renforce parfois les liens. Des moments forts comme cela. Ben oui, elle a failli y laisser la vie. Encore heureux que son copain s'inquiète pour elle.

Je m'étais approchée du manager, tout en respectant une distance respectable pour lui permettre de respirer librement et pour les urgentistes faire leurs boulot. Je lui accordais un petit sourire optimiste.

« Vous vous en êtes sortis, Daniele. Tous les deux. »

Le manager était un peu sonné, je ne sais pas s'il avait perdu connaissance entre temps et qu'il reprenait à peine son souffle ou s'il avait été conscient tout le long du sauvetage. Je voulais juste le rassurer. S'il était rentré dans la maison sans y réfléchir pour sauver la femme, c'est sans doute qu'il tenait à elle, ou alors qu'il était vraiment très altruiste. Je sais pas.

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeSam 29 Oct - 10:37



The girl who burning up for you
ft. Howard Stone - Daniele Ricci - Jordan - Gaïana


 Le plafond qui s’était écroulé dans mon dos, me blessant au passage, m’avait fait me collé à Daniele. Je perdais espoir peu à peu de voir quelqu’un nous faire sortir de là. Collé à l’italien, ma tête contre son torse, j’avais fermé les yeux, tout en restant silencieuse. Je n’avais plus qu’à subir la situation. La seule chose de « Bien » que je pouvais me dire, c’était que j’allais mourir avec l’homme que j’aimais -c’était un peu dramatique tout de même de se dire ça-.

Le plus drôle, dans tout ça, c’est que Ricci faisait tout pour me rassurer alors que la cause était perdue. Il avait même lâché un « bébé ». C’était bien un surnom qui était un peu étrange au vue de la situation. Je n’avais rien répondu, collé à lui, j’avais juste attendu. Sentant les jambes de mon amant tremblés. Nous n’allions pas tenir très longtemps et nous allions tomber dans les flammes qui allaient nous dévorés...

Soudain, de nouveau des bruits de pas. Puis, la chaleur se dissipa, des voix se firent entendre. Pourtant je ne pouvais pas lâcher Daniele tant j’étais crispée de peur. "Ça va bien se passer madame » avait-il lâché alors que je continuais de me cramponner à celui qui était venu me sauver en premier. Je ne parlais pas, j’en avais ni le courage, ni la force. Le pompier qui m’avait parler parvint, au bout d’un moment, à me détacher de Daniele puis on partit de la pièce. C’est à ce moment-là que j’avais ouvert à nouveau les yeux.

La cuisine n’existait plus, il n’y avait qu’un tas de bois cramé. La chaleur et le feu avaient disparus pour laisser place à de la fumée, mais ce n’était pas la même que celle que j’avais respiré depuis que j’avais été enfermé par la personne qui avait mis le feu à la villa. J’étais terrifiée, en état de choc, mais rassurée que mon heure ne soit pas encore venue.

Les bras du sauveteur m’agrippaient pour m’aider à marcher, les jambes tremblantes. Dehors, la lumière m’avait ébloui, j’eu l’impression que mes tympans avaient explosé en entendant le mouvement de foule à l’extérieur et les gyrophares des deniers arrivants. On me dirigea vers l’ambulance la plus proche et on m’asseyais sur une civière. On commençait déjà à m’ausculter.

Je ne pouvais toujours pas parler, mes yeux étaient dans le vide, mes vêtements étaient noirs comme ma peau et mon dos me faisait affreusement mal. J’entendais la voix d’Howard à côté de moi. J’avais alors tournée à la tête vers lui. Une quinte de toux plus tard, j’avais simplement dit d’une voix enrouée et cassée : « Un homme à mit le feu.. »  



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeSam 29 Oct - 19:12



The girl who burning up for you
ft. Maria, Howard, Jordan & Gaïana


Je crois que je ne me suis jamais senti aussi mal. Incapable de respirer comme il faut, je m’étais laissé guider par les secours – les jambes tremblantes et la vue trouble. J’avais été ébloui en sortant de la maison par les lumières que faisait les dispositifs de secours – j’avais cligné des yeux plusieurs fois pour m’habituer à ça. Le bruit de tous ces gens me déstabilisaient – j’avais l’impression que tout ça était irréel. J’avais lancé un regard à Maria qu’on avait installé sur une civière pour commencer les premiers soins – elle était en vie, Ricci, tu n’as plus à t’inquiéter…

On m’avait installé – moi aussi – sur une civière non loin de mon amante. Je manquais toujours d’air et je m’entendais respirer comme un type qui avait fumé pendant 60 ans. Mon cœur – fragile – semblait déstabilisé par tout ce qui venait de se passer. Un infirmier avait commencé à m’ausculter – c’était désagréable. Je ne crois pas avoir vraiment vie de me regarder dans un glace – je devais avoir une mine horrible et tout le monde sait ô combien le style est important. Les infirmiers me rassuraient – ils disaient que tout irait bien, en tout cas…

C’est alors que j’avais entendu la voix du petit merdeux. Il arrivait accompagner d’un policier. Etonnant que la première chose qui sorte de sa bouche soit « putain, Ricci ». Si j’étais là – petit merdeux – c’est pour sauver ta petite-amie. J’avais voulu dire quelque chose mais les mots étaient restés coincés dans ma gorge – ce qui était désagréable. Howard avait parlé à Maria – alors que tout ce qu’elle voulait, sans doute, était un peu d’air.

C’est là que la jolie Soviétique – Gaïana - était arrivée, face à moi. Je ne savais pas ce qu’elle faisait ici mais j’étais content de la voir. Elle avait des paroles rassurantes – bien plus rassurante que Maria qui, après une quinte de toux, avait déclaré que c’était un homme qui avait mis le feu.

-J’avoue que je n’aurais pas cru en sortir
, dis-je d’une voix tellement enrouée que je ne me serais même pas reconnu moi-même. Maria est en vie, c’est tout ce qui compte, rajoutais-je à bout de souffle.

Mes yeux coulaient de larmes de douleurs – les brûlures se faisaient sentir alors que les infirmiers s’en occupaient.

-Je crois qu’il y a un pyromane à Beverly Hills, dis-je à la Soviétique parce que son regard me rassurait.

Une grosse quinte de toux m’avait empêché d’en dire plus.


@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeMer 2 Nov - 11:27



The Girl Who Burning Up For You
ft. Maria Watson, Daniele Ricci, Howard Stone & Gaïana Dugolpoliac 


La chaleur diffusée par le brasier qu'était désormais feu la villa de Howard Stone faisait couler la sueur sur mon visage et mon uniforme était déjà trempé. J'étais soulagé, cependant, d'apprendre que les personnes présentes dans le bâtiment aient pu être évacuées par les pompiers. C'était ce qu'on appelait un putain de bon boulot. J'avais aucune envie d'aller constater sur place, une fois le feu éteint, s'il y avait encore quelque chose à ramener aux familles des victimes et je n'avais pas non plus envie d'aller annoncer la mort atroce de leurs proches à ces dernières. Ça fait partie du job, on est bien d'accord, mais c'est pas pour ça que ça me fait triper.

Je préférais, au contraire, cette situation-ci, où les deux victimes (car elles restaient victimes d'une situation traumatisante), étaient à court de souffle, noircies et désorientées, mais en vie et récupérables. Parce que sortir de là brûlé sur la moitié du corps, ça aurait été des vies détruites quand même. Si j'étais dans le cas, je préférerais largement y laisser ma peau, tant qu'à faire.

J'avais finalement laissé approcher Howard de sa petite amie, espérant qu'il n'allait pas aller l'étouffer. Quant à la jeune Gaïana, c'était l'homme qu'elle avait l'air de connaître. Et quand elle l'appela Daniele et que Howard l'appela Ricci, je pus remettre qui était qui. J'étais pas spécialement un fan de la presse people mais par contre, j'étais un fan de rock et quel fan de rock qui se respecte ne connaît pas Daniele Ricci ? Je ne l'avais pas reconnu à cause de la suie qui le recouvrait et de ses cheveux complètement en pétard.

Quant à la fille, que Howard appelait Maria, j'imaginais que c'était la secrétaire de Daniele Ricci, celle dont je pouvais voir la photo dans le tout nouveau disque de Roadtramp que je m'étais offert il n'y avait pas longtemps. Seulement, encore une fois, le feu l'avait rendue méconnaissable.

Vu que tout le monde semblait connaître tout le monde et que je comprenais bien que chacun devait avoir besoin d'une présence rassurante pendant que les infirmiers donnaient les premiers soins, je ne virai personne de là. Je me contentai de les écouter parler, jusqu'à ce que les paroles de Daniele puis de Maria me fassent tiquer.

Là, je montai dans l'ambulance afin d'aller leur parler. Si je pouvais grappiller deux ou trois infos pour les faire parvenir ensuite aux enquêteurs qui se pencheraient sur l'incendie, ce serait déjà ça de fait. Parce que, personnellement, je n'étais qu'un simple petit patrouilleur, mais rien n'empêchait de prendre ce qu'il y avait à prendre au vol. D'autant que j'allais probablement être auditionné par ceux-ci, au même titre que Daniele, Maria et Howard par la suite, en tant que premier intervenant sur place.

-Un pyromane ? Pourquoi un pyromane?

Puis, me tournant vers la jeune femme.

-Je suis désolé de vous demander ça maintenant, vous devez être crevés et désorientés, mais si on peut déjà avoir des pistes sur quoi chercher... Qui chercher... Ça permettra peut-être d'éviter d'autres incendies.

Mes yeux bleus se voulaient calmes et rassurants... Je voulais comprendre pourquoi Ricci pensait à un pyromane.

-Vous avez une description de cet homme que vous avez vu?

Puis, me tournant vers Howard.

-Ou une idée de qui pourrait vous en vouloir à ce point-là?

A moins d'un malade mental, un incendie criminel, c'était souvent une histoire de règlement de compte ou de vengeance...

@ Billy Lighter











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeJeu 3 Nov - 10:39



The girl who burning up for you
ft. Maria Watson, Daniele Ricci, Jordan Keller, Gaïana Dugopoliac?


Voir Maria en vie était un soulagement. Voir Daniele, par contre, c’était une autre histoire. Mais avant de me pencher sur le cas de l’Italien, je voulais entendre la voix de ma petite-amie. Et vérifier si elle allait mieux qu’elle n’y paraissait. J’pu m’approcher un peu plus de Maria quand Keller me lâcha un peu. Mais je restais quand même à une toute petite distance pour laisser les infirmiers s’occuper d’elle.

J’voulais savoir ce qui s’était passé. Savoir comment on en était arrivé là. J’avais plus de baraque, j’avais le droit de savoir. Maria tenta de me répondre mais fini par tousser un bon coup. J’me sentais impuissant devant son état. J’pouvais rien faire pour l’aider. Elle affirma, d’une voix enrouée, qu’un homme avait mis le feu. Ma bouche s’entrouvrit. Ce que je redoutais était bien arrivé. Et j’metterais ma main à couper que le coupable était Reed. C’était tellement évident. Il a dû découvrir que c’est moi qui ai brûlé sa voiture et il avait envoyé un de ses hommes pour brûler ma baraque.

-Je...

Suis désolé… C’est ça que j’voulais dire mais je me retins. A la place, je pris la main de Maria pour la rassurer. J’la regardais droit dans les yeux et ceux-ci montraient à quel point j’étais désolé.

J’entendais Ricci parler derrière moi à la fille qui nous avait rejoints. Elle le connaissait. Sûrement une de ses conquêtes… La présence de l’Italien rendait la situation plus complexe et j’détestais ce qui était complexe. J’voulais avoir une explication sur sa présence mais c’était pas encore le moment…

Il parla d’un pyromane. J’eus une sueur froide. S’il parlait du type qui avait brûlé la voiture de Reed, c’était moi… Et pas u pyromane qui ferait des feux en série. Tout d’un coup, j’me sentais pas à l’aise du tout surtout quand Keller repris la phrase de Ricci au vol. Il s’excusait de demander ça dans une telle situation. Je serrai inconsciemment les dents. J’voulais pas trop que la police ce mêle de tout ce merdier. J’avais l’impression que ça ne ferait que me foutre plus loin dans la merde.

Keller voulait savoir si Maria avait une description de l’homme qui était entré pour foutre le feu. Avant de se tourner vers moi et de me demander si quelqu’un nous en voulaient.

-Non. J’vois pas qui aurait pu m’en vouloir à ce point.

J’mentais… Et Maria savait que je mentais. Et Ricci aussi sans doute. Mais j’voyais pas trop quoi faire d’autre… J’me voyais mal dire : j’ai des dettes envers Jimmy Reed et j’ai cramé sa voiture, ça doit sûrement être lui. J’allais finir en taule ou, pire, me faire assassiné par Reed.

Dans une tentative désespérée d’attirer l’attention ailleurs et d’avoir des foutues réponses à mes questions, je montrai Ricci du doigt.

-A part lui, peut-être. Il me hait depuis que j’sors avec Maria. En plus, il n’avait rien à foutre ici !

J’haussai le ton et toisai Ricci du regard. Une regard qui exprimait toute la colère accumulé contre l’Italien ces dernières semaines. Sans m’en rendre compte, je serrai plus fort la main de Maria que je tenais toujours.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeMar 8 Nov - 21:01



The Girl Who Burning Up For You
ft. Maria Watson, Daniele Ricci, Howard Stone & Jordan Keller



La voix de Daniele était caverneuse et difficile mais c'était rassurant de voir que ses idées étaient claires et qu'il était pleinement conscient d'être sorti du pétrin. J'espérais seulement qu'il n'aurait aucune séquelle de ce feu, ni même la fille sortie des flammes avec lui. Aucun doute sur le fait que les secours avaient fait du très bon boulot. Ils s'évertuaient maintenant à tenter de tarir les flammes dehors en brandissant une lance incendie impressionnante.

Je posais calmement ma main sur le bras du manager toujours dans le but de le rassurer.

« C'est fini maintenant, vous n'avez plus de soucis à vous faire. »

Je tournai le regard vers le jeune homme près de sa petite amie, comme ces paroles me semblaient appropriés pour lui aussi. Tout le monde s'en était sorti, plus de raison de s'en faire. Ne restait plus que, effectivement, à élucider cette histoire d'incendie qui ne semblait pas fortuite. Les choses louches semblaient planer autour. Surtout au vu des réactions de Maria, Daniele et ensuite par Howard... Ça ne tournait pas rond.

Suite à la quinte de toux de Daniele, les urgentistes s'étaient approché du manager pour lui donner un masque à oxygène et l'aider à respirer. Ils en firent de même à Maria avant de continuer à les inspecter sous toutes les coutures et de leur poser quelques questions par-ci par-là qui entrecoupaient la conversation qui semblait intéresser Jordan. Ce dernier avait posé une question à Howard qui répliquait assez rapidement. C'en était presque louche. Tout autant que l'incendie. Mais je n'appréciais pas la manière dont, juste après, il accusait Daniele en beuglant comme une vache. Je prenais tout de suite sa défense, puisque je l'avais vu entré dans la villa pour sauver la petite amie de ce gars.

« Il est entré dans la villa alors qu'elle était en train de brûler!! Pourquoi y aurait-il mis le feu? »

En sortant ces mots, je m'étais légèrement éloigné du manager pour regarder le jeune homme et désignai de la main la maison en feu quand je parlais de l'incendie. De plus, je n'avais absolument aucun doute sur la volonté de Daniele de sauver la jeune femme en face. Il était entré dans la maison de manière précipitée sans même penser au danger. Il avait plutôt l'étoffe d'un héros que d'un pyromane, même s'il avait été inconscient du danger qu'il courait en se lançant dans les flammes. Bref, Howard l'accusait à tort. Sans doute était-il à cran ou qu'il avait une dent contre Daniele, peut-être même les deux, mais ce n'était pas une raison de l'accuser de cette manière alors que c'était entièrement faux.

Je lui jetais un regard assassin. Roh! Comme des accusations comme ça pouvaient me mettre en rogne! Je détestais l'injustice déjà de base, mais quand on s'attaquait à des gens qui je connaissais et que j'appréciais... J'allais pas laisser faire !

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeMer 9 Nov - 14:26



The girl who burning up for you
ft. Howard Stone - Daniele Ricci - LIBRE- LIBRE


Assise sur la civière, je regardais Daniele, je voyais sa santé se déteriorée, je voyais qu'il était mal. J'avais alors fait le rapprochement avec son coeur qui était fragile, il aurait pu lâcher à n'importe quel moment...

Daniele avait ensuite annoncer qu'un pyromane était dans le quartier, j'avais alors regarder mon amant avec surprise. Ce n'était pas la première villa à avoir été brûler? Il est vrai que j'avais du mal à pensé, mais alors que je reprend mes esprits, jamais je n'aurais penser à un pyromane, j'aurais plutôt cru à une connerie faite par Howard, pour changer...

Une quinte de toux secoua Daniele et on lui mit un masque à Oxygène, tout comme à moi. Le masque me faisait du bien, un peu d'air pur rendait mon corps un peu plus apte à parler. Mais mon dos me faisait toujours autant mal, j'avais dû me le raper avec le morceau de plafond qui était tombé. Howard était sans voix face à la révélation que je venais de faire.

Puis, le policier qui était venu vers nous avait demander que je lui en dise plus, j'avais alors respirer fortement dans le masque avant de relevé un peu pour lui répondre. "C'était un homme très grand, environ 1m90, la peau blanche mais des yeux et des cheveux très très noirs. Il était très barraqué, il auraut pu me casser en deux sans forcer, il était mal rasé et ses cheveux étaient court." Elle reprit un peu d'air. "Il avait un costume noir et une chemise bordeaux. Il avait une cicatrice sur le visage, sur la joue gauche. " Elle remit le masque après une quinte de toux.

Quand le policier avait ensuite questionner Howard sur qui aurait pu lui en vouloir, je l'avais fusiller du regard. Il était clair que moi, je voyais bien Reed nous en vouloir de ne pas payer, mais cela pouvait être n'importe qui d'autre...Howard avait alors dénoncer Daniele, trop c'était trop, j'allais aller l'assasiner oralement quand la jeune femme russe avec nous indiqua qu'il était entrer dans la maison déjà en flamme. J'avais simplement dit à Howard. "Il a tenter de me sauver. Pas comme toi." avais-je dis d'un ton froid.




@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeJeu 10 Nov - 17:27



The girl who burning up for you
ft. Maria, Howard, Jordan & Gaïana


Gaïana avait un ton de voix – et des paroles – rassurantes. Ça, combiné au masque d’oxygène – qui, il fallait l’avouer, me fait du bien – avait terminé de me faire reprendre un peu mes esprits après tout ce qui venait de se passer. Mes yeux s’étaient posés – de temps à autre – sur Maria qui recevait elle aussi des soins  - alors même qu’Howard ne semblait pas lui lâcher la grappe.

J’avais – et c’était très bête de ma part – déclaré qu’il y avait un pyromane à Beverly Hills. Dans ma tête, j’avais fait le rapprochement avec la voiture de Jimmy – celle qui avait brûlée il y a quelques jours. C’était très con – vraiment très con – d’avoir dit ça. Premièrement parce que Jimmy n’habitait même pas à Beverly Hills mais – aussi – parce que je ne savais pas ce que mon meilleur ami avait dit à la police au sujet de l’incident avec sa voiture – il trempait dans tellement de trucs illégaux que je ne savais pas trop ce qui pouvait être dit ou non. Même si L.A.People avait rapporté l'incendie dans l'une de ses Unes. C’était d’autant plus con que ça avait étonné Maria et – pire – ça avait attiré l’attention du policier qui avait amené à nous le petit merdeux et Gaïana. Il avait commencé ces questions – bien joué, Ricci…

Maria avait donné une description – détaillée la description – de l’homme qui avait mis le feu à la villa. Quant au petit merdeux il avait répondu vite – trop vite ? – qu’il ne savait pas qui aurait pu lui en vouloir à ce point. Il mentait – plein de gens lui en voulait, c’était certain. Je crois que si le policier m’aurait regardé au moment où Howard parlait il aurait vu mon regard sceptique – plus que sceptique. C’était là que – je ne sais pas pourquoi – Stone m’avait accusé d’avoir mis le feu à sa maison.

-Moi ?, dis-je en me montrant du doigt sur un ton outré – le masque à oxygène couvrant un peu ma voix.

Ok, je n’aimais pas – du tout – le petit merdeux mais foutre le feu à une villa parce que je ne l’aimais pas c’était un peu fort, non ? Gaïana avait pris ma défense et je lui avais envoyé un regard reconnaissant. Maria – elle aussi – avait ajouté que j’étais venu pour la sauver – sur un ton froid qui incriminait le batteur. J’avais relevé un peu mon masque.

-J’ai vu le feu de chez moi, dis-je en regardant Stone. Alors je suis venu pour m’assurer que Maria n’était pas dans la maison… Je ne vois pas l’intérêt d’entrer dans une maison auquel on aurait foutu le feu. Ça n’a pas de sens, rajoutais-je cette fois en regardant le policer.

C'était la stricte vérité - je n'avais rien à voir avec cet incendie...

-Quelqu’un t’en veux, petit merdeux. C’est clair. T’as sûrement presque autant d’ennemis que moi. C’est tes foutues conneries qui ont failli tuer Maria, dis-je en fusillant du regard le merdeux avant qu’une quinte de toux ne m’empêcher de parler plus.

Les infirmiers avaient remis mon masque à oxygène. Je ne pouvais rien dire sur Reed mais – quelque part – je ne le croyais pas coupable de ça. Jimmy n’avait aucune raison de tenter de tuer Stone avant d’avoir récupérer son argent – ça serait contreproductif sinon. Brûler des villas, ce n’était pas le style de mon meilleur ami.



@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeVen 11 Nov - 16:45



The Girl Who Burning Up For You
ft. Maria Watson, Daniele Ricci, Howard Stone & Gaïana Dugolpoliac 


Bon... Bien joué, Keller... Poser ces questions-là, à ce moment-là, avec toutes les personnes ici présentes ne s'avérait apparemment pas être l'idée du siècle. Heureusement, avant que les réponses des uns et des autres ne mettent le feu aux poudres, sans mauvais jeu de mot, je pus choper quelques informations au vol que je mémorisai mentalement. J'avais pas vraiment le temps de m'emmerder avec mon carnet et mon crayon et, en plus, la disposition de l'ambulance et les infirmiers qui s'affairaient ne permettaient pas vraiment de prendre encore plus de place.

Howard disait que personne ne pouvait lui en vouloir à ce point, avant de finalement pointer Ricci. La cause de la rivalité entre les deux hommes semblait être la jeune femme à qui les infirmiers avaient mis un masque à oxygène. Mais avant que je puisse dire quoi que ce soit, la jeune femme à l'accent russe avait répliqué pour défendre Ricci que celui-ci était entré dans la villa en train de brûler. Alors, c'était lui l'homme qu'elle avait vu entrer...

Puis, mon attention s'était portée sur la dénommée Maria qui figurait sur l'album de Roadtramp. Elle me donna une description du malfaiteur qu'elle avait vu dans la villa et qui était plus que probablement le type qui avait mis le feu. Ce qui semblait écarter définitivement Ricci en tant que suspect. D'autant que celui-ci n'allait certainement pas faire griller sa secrétaire et, si je ne m'abusais, sa manager.

Je sentais que j'avais entre les main une putain d'histoire bien compliquée.

J'avais hoché la tête à la description donnée par Maria.

-Merci, je donnerai ça aux équipes judiciaires qui seront chargées de l'enquête. Ça pourra les aider.

Et j'avais à peine terminé de remercier la secrétaire-manager que tout ce petit monde recommençait à joyeusement se disputer, le tout ponctué par les quintes de toux des blessés, et semblait plus préoccupés de savoir qui était le meilleur entre Howard et Ricci plutôt que de s'inquiéter de la santé des uns et des autres.

Le ton montait et je me relevai, faisant barrage entre les « blessés » et leurs « proches ».

-Hey ! Oh ! Ça suffit ! Time!

Je sautai hors de l'ambulance.

-Qui, quoi, comment et pourquoi, on s'en occupera plus tard ! Inutile d'essouffler les blessés.

Je désignai une autre ambulance à Howard.

-Howard, tu accompagnes ta copine à l'hosto ? Si oui, tu montes dans cette ambulance avec elle. Mais avant, dis-moi où tu as perdu le rétroviseur de ta Mustang.

Je désignai alors la soviétique. J'avais oublié son nom, avec tout ce bordel.

-Toi, si tu veux accompagner Ricci et que celui-ci le veut bien, tu n'as qu'à monter avec lui dans celle-ci.

Décidément, à part escorter des stars à l'hosto, elle faisait pas grand chose, cette petite. Elle devait porter la poisse comme pas deux.

Puis, me tournant vers un des ambulanciers et lui parlant de sorte à ce qu'aucun ne puisse m'entendre.

-Désolé, les gars... J'ai un peu foutu le bordel. S'il y a moyen de les mettre à l’hôpital dans des chambres bien loin l'un de l'autre, ce serait pas plus mal. Merci.

Les autres ambulanciers avaient déjà changé Maria d'ambulance. Ça permettait de régler le problème sur le débat quant à savoir qui était responsable de l'incendie de la villa que les pompiers et leurs lances à eau achevaient de détruire.

Je me retournai une dernière fois vers Daniele Ricci, levant la tête parce qu'il me surplombait depuis l'intérieur de l'ambulance qu'il occupait.

-Vous avez parlé d'un pyromane... En référence à l'incendie de la voiture de Jimmy Reed? C'était pas à Beverly Hills...

Cet incendie en question n'avait fait l'objet d'aucun rapport de police, à croire que Reed n'avait jamais porté plainte pour ça. Par contre, L.A.People, eux, avaient été mis au courant (comme quoi...). C'était comme ça que je savais pour la bagnole de Reed. Quant à Ricci, il était de notoriété publique qu'il était proche du manager de BSC...

Mais s'il croyait que c'était un pyromane, pourquoi avoir mis en cause d'éventuels « ennemis » de Stone ?

Bref, je flairais un truc pas clair...

@ Billy Lighter











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeSam 12 Nov - 13:52



The girl who burning up for you
ft. Maria Watson, Daniele Ricci, Jordan Keller, Gaïana Dugopoliac?


Maria donna une description du gars qu’elle avait vu dans ma villa. J’étais trop dépasser par la situation pour assimiler ce qu’elle disait. Ma villa en feu + Ricci sur les lieux + le fait que je me sentais coupable de toute cette situation, c’était trop.

Tellement trop que mon premier mensonge fusa trop vite. Ce qui amena Maria à me fusiller du regard. Quoi ? Si j’disais que c’était Reed, ça allait être pire. J’préférais brouiller les pistes pour le moment… Et dans cette tentative de le faire, j’avais ciblé Ricci comme potentiel coupable. Ok, c’était sûrement pas lui. Mais en le pointant, j’saurais peut-être ce qu’il faisait ici. La fille que j’connaissais pas le défendit. Bordel, est-ce que tout le monde aimait vraiment ce sale type ? Je fusillai la Russe du regard signifiant qu’elle se mêle de ses affaires avant que Maria ne reprenne pour le manager. Et me tacle au passage. J’la regardais presque choqué de ce qu’elle venait de dire et du ton sur lequel elle l’avait dit. Mes lèvres tremblaient. Elle m’en voulait et pas qu’un peu.

-J’travaillais…

Encore un mensonge. J’étais au bar. Mais ça le faisait mieux de dire que j’travaillais. Et puis, peu importe… Ricci c’était toujours le meilleur quand Maria en parlait. J’commençais à comprendre que ça ne changera jamais. Et le manager acheva de se défendre en relatant les faits avant de m’attaquer à son tour. Je serrai les dents très fort me retenant de lui foutre un jeton. C’était pas le moment de parler de mes ennemis. Qu’il s’occupe de ses affaires.

-T’en sais rien de ma vie. Le seul qui m’en veut c’est toi.

Mon regard était froid. J’allais me résigner à le frapper quand le flic intervint. Il allait nous séparer en changeant Maria d’ambulance. Quand il demanda si j’voulais l’accompagner j’approuvai de la tête. Bien sûr, c’est ma petite amie. Et mon regard de gros dur disparut quand il posa une question sur ma Mustang. Bordel, ça voit vraiment tout un foutu flic. J’haussai les épaules.

-On s’en fout de ma foutue Mustang !

Mauvaise réponse… Je soupirai.

-J’l’ai perdu il y a environ une semaine. J’revenais d’une soirée, j’ai frôlé un poteau de trop près. Mais j’crois que j’ai d’autres soucis qu’un foutu rétro de Mustang.

Je disais ça en descendant de l’ambulance et en montrant du bras ma villa détruite. Les ambulanciers déménagèrent Maria dans une autre ambulance et je la suivis regardant, au passage, les pompiers s’acharner sur ce qui restait du feu. C’était un désastre, bordel. Faudrait un miracle pour qu’Aria s’en soit sortie… Sans parler de ma collection de flingues… Et de plein d’autres trucs auquel je tenais. Il y avait toute ma foutue vie dans cette villa.

On arriva dans l’autre ambulance et je me plaçais devant Maria me mettant à sa hauteur. Je pris mon plus bel air désolé. Mais il était sincère celui-là. Même si les phrases qui sortaient de ma bouche avaient l’air d’avoir été répétées des centaines de fois devant un foutu miroir.

-J’suis désolé Maria… Ça n’aurait pas dû arriver… J’te promets qu’un truc pareil n’arrivera plus…

Et maintenant qu’est-ce qu’on allait faire ? J’avais plus de villa… J’avais plus rien à part Maria.

-J’trouverais un appart’ en attendant de récupérer une villa. On aura cas s’installer là en attendant. C’est un incendie criminel… On aura l’argent de l’assurance…

J’avais plus que ça à faire, repartir à zéro… Au moins, il me restait Maria.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeLun 21 Nov - 17:13



The girl who burning up for you
ft. Howard Stone - Daniele Ricci - LIBRE- LIBRE


Je sentais Howard mentir comme il respirait. Je devais sérieusement avoir une conversation avec lui, je ne disait quasiment rien de ses frasques, mais là, j'avais faillit y passé. Je savais que ça avait sans doute un choc pour lui de voir sa villa partir en fumé et de me voir dans cet état, mais le déclic arrivait sans doute trop tard...Enfin, il arrivait TOTALEMENT trop tard.

Howard accusait Daniele à tord et ça me rendait folle, pourtant, je ne pouvais rien dire, je ne pouvais rien faire, parce que je n'avais pas la force de hausser la voix ni même de bouger. On avait examiner mon dos et on m'avait annoncer qu'il serait soigné à l'hopital, quand je serais dans la chambre seule avec le personnel Médical. Une brûlure au troisième degrès au dos était le diagnostique finale, il fallait rajouter quelques coupures par ci par là mais ma chute de début d'incendie n'avait rien engendré, et heureusement.

Daniele rendait coupable Howard de l'incendie, il avait quelques part raison, dans quel merdier il s'était encore fourrer pour qu'on vienne foutre le feu à sa villa? En tous cas, j'avais donner la description de l'homme au bidon d'essence , au policier qui était avec nous et il me remercia, j'avais hoché la tête. C'était tout ce que je pouvais faire pour lui.  On me fit monter dans l'ambulance sur une civière, c'était plus pratique selon les médecins sur place, je pouvais cependant encore entendre la conversation et savoir qu'Howard avait cassé son rétroviseur.

J'avais soupiré, il avait dû sans doute trop boire à une soirée et il avait dû rentrer dans une autre voiture, de toute façon, il devenait un cas déséspéré, je lui en voulait. Restant assise , trop douloureux de me coucher sur le dos, je regardais Howard monter, les bras croisés. Les portes de l'ambulance étaient fermés, nous étions en route pour l'hopital. J'étais inquiète pour Daniele et je voyais mon petit-ami prendre un air désolé. J'avais hoché la tête négativement. "Ca ne marche plus Howard..."

Les larmes commençaient à couler toutes seules, j'avais eu peur et c'était sans doute le stress qui déscendait. "Tu te rends compte que j'ai faillis y passer ?  Tu te rends compte qu'alors qu'on allait s'en sortir, tu nous fais replonger? Bon sang mais qu'est ce que tu as fais pour qu'on vienne brûler la maison?" Je ne parlais pas du futur, je n'avais pas envie d'en parler, la seule chose que je voulais, c'était partir loin d'ici, au Texas, comme je l'avais dis, m'éloigné de toute cette histoire et être loin d'Howard, pour ma sécurité.






@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeLun 21 Nov - 19:59



The Girl Who Burning Up For You
ft. Maria Watson, Daniele Ricci, Howard Stone & Jordan Keller


L'atmosphère dans l'ambulance s'était quelque peu tendue, comme si une étincelle d'électricité était prête à crépiter à tout bout de champ. Le jeune homme m'avait lancé un regard assassin lorsque j'avais démenti ses paroles, et il n'avait pas bon. Mais je n'étais pas la seule à défendre Daniele, qui se défendait d'ailleurs très bien tout seul aussi.

Jordan avait calmé les choses et a changé le sujet de discussion. Qui mettait toujours Howard mal à l'aise. Heureusement, on évoqua rapidement le fait de partir avec les ambulances. Il était vrai qu'il était inutile de rester plus longtemps ici. Au plus tôt Maria et Daniele pourront aller à l'hôpital, au plus tôt ils bénéficieront des soins adéquats.

Le policier après quelques mots adressés à Howard et Maria se tourna vers moi. Ouais, j'avais un peu l'air d'être tombé comme un cheveu dans la soupe ici, je n'avais rien à voir avec eux pour ainsi dire. Je regardais néanmoins le manager lorsque Jordan me demandait si j'accompagnerai Daniele ou non, comme pour lui demander son avis ou sa permission. Je n'étais moi-même pas très sûre que cela serve à quelque chose de venir avec.

Maria a été embarquée dans une autre ambulance, suivi de son copain. Bon, vu que je n'avais quand même rien à faire, je pouvais très bien rester avec Daniele.

« Tu veux que je vienne avec? » demandais-je à Daniele.

Je commençais déjà presque à m'installer sur le siège à côté de lui, même s'il ne m'avait pas encore répondu. Jordan revenait vers nous, après avoir chuchoté à l'oreille d'un ambulancier, pour nous parler de l'incident chez Reed. Je n'avais rien à faire dans cette histoire, je ne connaissais même pas Reed, cette histoire ne me regardait tout simplement pas. Aussi, restais-je silencieuse.

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeMar 22 Nov - 14:50



The girl who burning up for you
ft. Maria, Howard, Jordan & Gaïana


Je n’avais pas pu m’empêcher de rendre responsable – à raison ! – le petit merdeux de son propre malheur. Je crois qu’on était proche de se taper dessus – mais, par chance, le policier était intervenu pour nous interrompre dans notre débat.

Maria allait être changée d’ambulance – et elle allait être suivie par le merdeux. Je n’avais pas fort envie de la laisser partir avec lui – mais je n’avais pas vraiment le choix. Il n’y avait que Gaïana qui pouvait m’accompagner. La jolie Soviétique m’avait demandé l’autorisation – alors que Maria était déménagée dans l’autre ambulance et que Jordan parlait à Howard d’une histoire de rétroviseur de Mustang manquant.

J’avais regardé Gaïana. Je ne voulais pas aller à l’hôpital seul – ce qui allait être le cas sans la Soviétique. J’avais toujours détesté ce genre d’endroit – que j’évitais comme la peste. Alors sa proposition était comme un baume sur cette soirée apocalyptique – et c’était peu dire.

-Oui, je veux bien, s’il te plait, dis-je en lui souriant un peu.

J’aurais – au moins – Gaïana comme soutien. J’étais prêt à lui payer le taxi pour renter dès que je serais installé à l’hôpital – c’était la moindre des choses. Je l’avais laissé s’assoir près de moi – alors que les infirmiers ne voulaient pas me lâcher sans vraiment me dire si j’avais quelque chose de grave ou non.

Le policier s’était tourné vers moi pour parler de ce que j’avais dit – l’histoire du pyromane… Il avait fait le lien avec Jim – merde, perspicace, ce flic… Il avait noté que ça ne s’était pas passé à Beverly Hills…

-Je sais… Je suis un peu secoué, dis-je comme excuse – qui était vraie, d’ailleurs. Oui, c’est en rapport avec ça… La loi des séries, peut-être, dis-je en haussant les épaules – et en toussant un grand coup pour qu’il me laisse tranquille.

Les infirmiers avaient fini par fermer les portes de l’ambulance avant qu’on ne démarre – direction l’hôpital… J’étais vraiment bien content que Gaïana soit avec moi pour le voyage – d’ailleurs, je m’étais – du début à la fin du trajet – accroché à son regard.



@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeMer 23 Nov - 17:30



The Girl Who Burning Up For You
ft. Maria Watson, Daniele Ricci, Howard Stone & Gaïana Dugolpoliac 


J'avais cette impression que les flics plus anciens m'avaient décrit au moins un millier de fois. Cette impression caractéristique d'avoir marché dans une énorme merde. Le genre de merde que même après avoir essuyé comme on pouvait, resterait collée longtemps à la chaussure, odeur comprise, à un point tel qu'on y pensait pratiquement tout le temps, quoi qu'on fasse, et sans rien pouvoir faire pour arranger les chose.

Les tensions entre les protagonistes, cette impression qu'ils ne se parlaient qu'à demi-mot et qu'il y avait des choses qu'ils préféraient ne pas dire devant moi me laissait cette impression à la con.

Mais quand le ton monta finalement d'un coup comme du lait dans une casserole qu'on a oublié sur le feu, je préférai séparer le petit groupe avant que ça ne déborde. J'envoyai donc Howard Stone et sa petite amie dans une ambulance et le manager italien dans l'autre. Ce dernier voulait que la soviétique l'accompagne. A la bonne heure ! Que tout le monde dégage et que les enquêteurs se démerdent avec eux plus tard.

N'empêche que je savais d'avance que j'allais tourner et retourner toutes ces informations dans ma tête et que ça allait encore me filer des insomnies. Y avait un truc pas net là-dedans... J'allais, bien sûr, faire passer ces informations à qui de droit, mais elle me resteraient en tête quand même.

Mais avant que Howard n'embarque, je l'interpellai une dernière fois pour lui demander ce qui était arrivé à sa voiture. Rien de grave, à première vue. Certes, il avait réagi de manière agressive, mais pouvais-je vraiment lui en vouloir ? Ce mec venait de perdre sa baraque et probablement la majorité de ce qu'elle contenait. J'aurais réagi pareil.

Du coup, je laissai couler, hochant simplement la tête. J'avais juste poser la question pour lui trouver une circonstance atténuante au cas où, mais vu que ça ne datait pas d'aujourd'hui... Je gardai aussi pour moi les remarques sur le fait de conduire en état d'ivresse après un retrait de permis qui ne datait pas de longtemps, qu'il venait de m'avouer. Ce n'était pas le moment pour ça non plus, faut rester réaliste et la priorité n'était vraiment pas à la prévention routière.

La première ambulance démarrait quand je m'étais tourné vers Daniele à côté duquel s'installait la jeune femme qui pouvait l'accompagner. Il avait parlé d'un pyromane à Beverly Hills. Là encore, je n'eus droit qu'à des esquives...

Vous vous rappelez, quand je vous parlais de la merde et de l'odeur qui colle au chaussure et de l'effet que ça fait ?... Et ben, c'était vraiment ça.

Je savais que je ne saurais rien.

-Ok... Ouais... la loi des séries...

Les infirmiers refermèrent les portières arrières de l'ambulance et celle-ci démarra à son tour. Soupirant, je retournai vers Conrad. On devait maintenir le périmètre jusqu'à ce que les pompiers en aient terminé.

Conrad se tourna vers moi.

-Alors?

Je haussai les épaules et m'allumai une clope.

-Alors ça pue la merde. On va boire un café à la pompe après ?

@ Billy Lighter











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeJeu 24 Nov - 11:26



The girl who burning up for you
ft. Maria Watson, Daniele Ricci, Jordan Keller, Gaïana Dugopoliac?


L’ambulance se mis en marche quand je demandais pardon à Maria. Quand j’faisais mon petit air désolé. Il était sincère. Ma promesse était sincère même si j’avais pas toutes les cartes en main. En fait, j’avais jamais eu les cartes en main. Le nombre de mes dettes m’empêchait de les avoir.

Mon visage se décomposa quand Maria affirma que ça ne marchait plus. Les promesses, mon petit air désolé. Tout ça ne marchait plus. C’était ma seule arme. Elle marchait toujours jusqu’à ce que la fille se rende compte que les promesses, j’savais pas les tenir. C’était arrivé des dizaines de fois. Mais j’croyais qu’avec Maria ce serait différent. Mais les évènements n’avaient pas vraiment joué en ma faveur.

J’voyais les larmes couler le long de ses joues. Je baissai la tête. J’avais le pressentiment que j’essayais de réparer avec des mots l’irréparable. Maria avait failli y passer. C’est ce qu’elle disait. Elle me rendait responsable de ça. J’l’étais pas. Enfin si… Mais j’voulais pas que ça arrive. Je n’ai jamais voulu que Maria ne soit en danger. Elle voulait savoir pourquoi quelqu’un avait voulu brûler la maison. Non, c’était pire comme formulation. Elle demandait ce que j’avais fait pour que quelqu’un veuille brûler notre maison. J’avais la réponse. J’pensais bien que c’est parce que j’avais cramé la voiture de Reed. Mais même si j’aurais voulu dire la vérité à Maria (ce qui n’était pas le cas), je n’aurais pas pu. Pas devant tous ces infirmiers présent dans l’ambulance.

-Je sais… Et j’ai eu peur que tu y reste ! Ce n’est pas moi qui aie brûlé la villa ! Je n’ai rien fait pour que ça arrive. Rien !

Je niais, je mentais. Je n’avais pas le choix. Mon ton était monté d’un coup. Mes yeux se mouillèrent de fatigue, de peur, de tristesse aussi. Je venais de tout perde. Et je sentais que je perdais Maria aussi. Et pour ne pas me laisser dans le doute, j’me voyais dans l’obligation de crever l’abcès.

-Je ne peux rien faire d’autre que de dire que j’suis désolé ! J’peux pas revenir en arrière !

J’en ai envie. Mais j’en avais pas le pouvoir. Je relevai mon regard mouillé sur Maria. Mon ton descendis de quelques crans.

-Tu vas ma laisser une seconde chance ? J’ferais des efforts, je te le promets.

Était-ce vraiment la seconde ? J’sais pas. J’sais plus.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitimeSam 26 Nov - 9:14



The girl who burning up for you
ft. Howard Stone - Daniele Ricci - LIBRE- LIBRE


Howard se portait comme la victime , oui il l'était, il n'avait plus de villa, mais je n'étais pas d'accord avec lui, il en était partis responsable, je le savais, il continuait à se foutre dans la merde. Il ne me croyais pas, au départ, quand je lui disais que j'étais à présent dans l'équation, mais il ne m'a amais écouter. Ce soir, il venait sans doute de se rendre compte que j'avais raison.

Les larmes coulaient le long de mes joues, j'étais en colère, triste et je m'en voulais de se moment qui allait arrivé. Il venait de voir sa villa partir en fumée et j'allais le plaquer. Il devait se rendre compte que la situation n'allait pas être en sa faveur, alors il se défendait, du mieux qu'il pouvait. "Si. Tu es responsable de ce qui s'est passé ce soir, tu as fais des connerie,s tu t'es foutus dans la merde jusqu'au cou!"


Je voyais ses yeux humides, ce qui me faisait encore plus mal au coeur, il voulait une seconde chance. Sauf que non. Je ne pouvais pas lui donner une nouvelle chance, pour ma santé, pour moi, pour lui, parce que je ne l'aimait pas , parce que j'avais fais cette promesse à Daniele qu'une fois les dettes payés, je le quitterais.

Mais soyons réalistes, je n'avais réussis à payer quu'une toute petite partie avec mon chèque coincé dans ma poche.

"Je ne peux pas te donner une nouvelle chance, ne te voiles pas la face Howard, on ne s'aime pas. Si tu m'aimais vraiment, tu ne m'aurais pas cacher tes dettes quand on à décidé d'habiter ensemble, tu aurais compris que je travaillais avec acharnement pour toi, et non pas pour moi. Tu aurais vu que je jouais la forte devant toi alors que tout le monde me disait de partir parce que ma santé était en danger. Tu aurais été là durant mes évanouissements tu aurais été quand cet homme est venu m'enfermé dans la cuisine et foutre le feu dans la cuisine." Je le regarder, les poings serrés. "Mais tu n'es pas le seul fautifs, non. Je le suis tout autant. Je n'aurais jamais dû accepter de venir habiter avec toi. Je t'ai rendu malheureux."

J'avais baisser la tête puis plonger ma main dans ma poche pour en sortir le chèque tout froisser. "Je t'ai promis de t'aider. Voici le chèque pour Jimmy Reed. " Puis je le regardais, je détaillai chaque trait de son visage, les larmes toujours coulant. "J'ai promis à quelqu'un de te quitter une fois cette dette payé..."

J'avais laissé un silence alors qu'on arrivait à l'hopital. Puis j'avais repris, au bout de quelque secondes. "On n'aurait jamais dû croire que cela marcherait toi et moi. On ne se connaissait pas... J'ai cru être la personne qui te fallait mais après ce soir, je crois que ce n'est pas le cas. Je crois que ça n'a jamais été le cas...Howard excuses-moi, vraiment..."

J'entendai l'ambulance où Daniele était se rapprocher de nous, j'allais sortir d'un moment à l'autre. J'avais alors regarder Howard. "Il faut que je t'avoues quelque chose...Mais s'il te plait, ne va pas le voir, ne cherches pas à te battre avec lui..." J'avais à nouveau laisser planer un silence pendant quelques micro secondes. "J'ai essayé de ne pas tomber amoureuse de quelqu'un d'autre, j'ai essayé de préservé notre couple, mais je n'ai pas réussis et je suis tombé petit à petit dans les bras de quelqu'un d'autre. Je ne peux pas te dire qu'il ne sait rien passé, cela serait te mentir et...je ne  t'ai jamais mentis...Qyoi qu'il en soit, j'ai essayé de toutes mes forces de ne pas te tromper mais avec toutes cette histoire, je n'ai pas réussis à tenir. Tu n'étais pas là, lui si...Je....Je suis désolé..."

Les portes de l'ambulance s'ouvrirent alors.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]   The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

The Girl who burning up for you |Howard - Daniele - Gaïana - Jordan||[TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» ronon&logan ☍ « don't walk away when my world is burning »
» 02. Wait a minute girl, can you show me to the party ?
» Gossip Girl RPG
» A disturbing girl | PV.Juliet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Beverly Hills :: Villa d'Howard Stone-