AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [19h] The girl comes back from Texas|LIBRE|[TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Maria Watson


Messages : 798
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Malade
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: [19h] The girl comes back from Texas|LIBRE|[TERMINE]   Lun 21 Nov - 17:37



The girl come back from Texas
LIBRE


Il ne devait pas être loin de dix-neuf heure, enfin, sans doute, je ne savais pas trop après tout, je n'avais l'heure à porter des yeux. Tout ce dont j'étais sûre, c'était que mon ventre gargouillait parce que je n'avais rien mangé depuis que j'étais rentré du Texas, à 8h ce matin. J'étais partie après l'incendie de la villa d'Howard, après que l'hopital m'est relâché. J'avais appelé mon père en pleurs; lui racontant ce qui c'était passé -l'incendie, la séparation d'avec Howard et perte de tout- et il m'avait ordonné de venir. J'avais prit le premier billet pour Houston et il était venu me chercher. Cela faisait une semaine.

Une semaine que je m'étais fait discrète, que je n'avais pas vu Howard, que je n'avais pas vu Daniele, que je me reposait du mieux que je pouvais. J'avais reçu l'invitation de Barbara -par je ne sais quel moyen- au Texas, j'avais réfléchis longuement avant d'accepter son offre d'être mannequin pour une soirée. Mais il s'agissait d'un noble cause et puis, cela pouvait me permettre de revenir petit à petit dans le monde du showbiz. Même si je ne m'y sentais pas très bien.

Quoi qu'il en soit, je n'étais là que pour une soirée, cette soirée. Mon billet d'avion pour le lendemain matin huit heures, me faisait me sentir bien, parce que je savais que je ne resterais pas dans cette ville de fou. Je n'étais pas encore prête à revenir, et mon dos non plus d'ailleurs. Il cicatrisait petit à petit de cette blessure faite durant l'inccendie. Il faut dire qu'un plafond enflâmmé, frôlant un dos, ça ne guérit pas en un jour!

Donc, j'étais arrivé très tôt chez les Sherman -Première rencontre avec l'ex de Daniele-, nous avions préparé le gala ensemble. C'était des gens très sympathique, je comprenais pourquoi Daniele était tombé amoureux de Barbara. Elle état gentille, bienveillante et souriante. Puis, j'avais commencé à me préparé avec les autres mannequin d'un soir. En me préparant, je n'avais pas pu m'empêcher d'imaginer la surprise des gens qui allaient me voir, mon retour à L.A n'était connu que de Barbara, personne n'avait eu l'information de ma pésence ici, même pas Daniele!

Enfin bref, il était peut-être temsp pour moi d'aller grignoté avant le début du gala, seul petit inconvénient, j'étais en ROBE de défilé...Et que les petits fours étaient à l'étage d'en dessous. J'avais hésité, Barbara n'aurait sans doute pas aimer, mais tant pis, j'allais aller manger un peu!  Mais c'était sans compté sur la personne que j'avais croisé en ouvrant la porte...

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jacob Snyder


Messages : 142
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 37

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


MessageSujet: Re: [19h] The girl comes back from Texas|LIBRE|[TERMINE]   Mer 23 Nov - 16:35



The Girl Comes Back From Texas
ft. Maria Watson


Jusque-là, ça allait...

J'étais arrivé bien en avance afin de pouvoir installer bien tranquillement mon matériel. J'étais même arrivé avant Alexie.

C'était, en réalité, l'idée de la jeune femme. Et ouais... Depuis notre rencontre fortuite au Canter's Deli, on avait eu l'occasion de se recroiser et, si je n'étais pas un grand fan du téléphone, elle, ce n'était pas la même histoire.

Elle avait commencé par me sonner une fois de temps en temps, la plupart du temps juste pour me demander des nouvelles... Et je me contentais, la plupart du temps, de répondre à ses questions par des réponses brèves et vagues, mais sur un ton plus incertain que réellement agressif.

Et à force, j'étais de plus en plus à l'aise. Y avait même des jours où je regardais le téléphone en me demandant si elle allait appeler, juste pour l'entendre me demander : « Hey ! Comment ça va? ». Et pourtant, je n'arrivais toujours pas décider si j'aimais ou si je détestais ça...

Enfin soit... Toute cette histoire n'est pas partie d'un coup de téléphone, en fait... Mais d'une lettre envoyée au parton de L.A.ROCKS lui-même.

Il s'agissait d'une lettre signée Barbara Sherman, que je connaissais, personnellement, mieux pour avoir été la femme de Sniper, le chanteur de The Army, que pour son actuel talent de styliste. En même temps, j'écoute plus souvent des disques de rock que je ne traîne dans les magasins de prêt-à-porter.

Ladite Barbara organisait un gala au profit de deux œuvres caritatives, l'une pour la recherche contre le cancer (dont je risquais bien d'avoir un jour besoin) et l'autre pour les orphelins dans le besoin.

Et c'est dans mon bureau, alors que je préparais une émission, avec Charly, sur le nouvel album de The Burning Fire, entre autres, et alors que le cendrier débordait déjà, que le parton a choisi de débarquer, me mettant l'invitation sous les yeux.

-Jake...

Je relevai alors seulement les yeux vers lui. C'était un peu tendu entre lui et moi depuis qu'il avait menacé de me virer si je continuais à dire ce que je pensais à l'antenne. Et, si lui essayait de tasser les choses désormais, moi, j'avais une bonne mémoire. Pas de chance pour lui.

-Ouais, chef?

J'appuyai mon visage sur une main, mon bic tapant à répétition sur la feuille sur laquelle j'étais en train d'écrire quand il est entré. Et j'avais ce regard perçant qui voulait dire : « Qu'est-ce que tu veux ? »...

Il prit une inspiration comme s'il lui fallait toute son énergie pour me dire ce qu'il avait à dire.

-Ceci est une invitation pour la gala organisé par la famille Sherman. Tu connais?

Je hochai la tête, perplexe.

-De nom. Je sais que la femme est l'ex-épouse du chanteur de The Army. Pourquoi?

-Je voudrais que tu y ailles.

Je soupirai... Il le faisait exprès de m'envoyer dans un environnement où j'allais me sentir mal ou quoi ?

-Pourquoi pas quelqu'un de plus enjoué et branché people comme la jeune Hayley ? Elle serait super pour ce job...

Je n'avais pas envie de m'engueuler avec lui maintenant. D'autant que ma question était une vraie question. Pourquoi moi, bordel de merde ?

-L.A.ROCKS est une radio rock, Jake, pas une radio people. Je veux un gars sur le terrain qui saura parler d'autre chose que des frasques des invités. Je veux quelqu'un qui sera capable de faire les liens entre ces gens et l'histoire du rock.

Je soupirai... Il était fort en négociation, cet enfoiré...

Je dis enfoiré, mais c'était pas un mauvais gars... Le problème venait probablement plus de moi que de lui.

Et en plus, il commençait à savoir comment je fonctionnais. Il me laissa l'invitation sur mon bureau.

-Je te laisse jusqu'à la fin de la journée pour me dire si t'y vas ou pas. Mais j'espère que tu diras « oui ».

Et il partit sans demander son reste. Voilà. Il me laissait avec un choix à faire, sans que j'aie eu le temps, de quelque façon que ce soit, de le démonter ou de démontrer pourquoi un tel ou un tel serait mieux approprié que moi.

Bon... Quand il fut hors de ma vue, je me remis au boulot... Mais c'était sans compter sur Charly qui prit l'invitation pour la lire. Je le laissai faire, continuant à écrire...

-J-J-J-J...

Charly essayait de m'interpeller, j'avais compris.

-Quoi?

Je reposai mon bic sur la table. Bon... Quoi maintenant ?

-T-T-Tu devrais y-y aller... C'est pour d-d-des b-b-bonnes causes...

-Et les donateurs donneront pour se donner bonne conscience... Mais ils donneront, c'est le principal. Ils feront très bien ça sans moi...

Et là, le téléphone sonna. On allait me laisser bosser oui ou merde ?!

Je décrochai brutalement le téléphone.

-Ouais quoi?!

Je m'étranglai. C'était Alexie à l'autre bout du fil. Alexie, qui avait reçu la même invitation que L.A.ROCKS. Elle me proposait de faire une émission qu'on animerait ensemble, à la fois pour la télé et pour la radio. Un commentaire sur le gala, entrecoupé d'interviews d'invités.

La tête dans une main, je l'écoutais, en me disant que, décidément, il semblait que je ne pourrais pas y couper... Alors que la jeune femme terminait de m'expliquer son projet, sans que je ne l'interrompe une seule fois, elle eut ma réponse avant même mon propre patron.

-Ouais. Ok. J'ai pigé. J'irai.

On me foutra peut-être la paix comme ça.

Et j'avais à peine raccroché que Charly lançai un « Yes ! » avec un geste de victoire du poing... Je le regardai sans pouvoir m'empêcher de sourire.

-Pour ça tu bégayes pas, hein...

Et voilà comment je me retrouvais, ce soir, dans le penthouse des Shermans avec des kilomètres de câbles à installer. J'étais tout seul, parce qu'on ne pouvait pas envoyer toute une équipe ici, c'était trop petit. Et Alexie n'était pas encore arrivée. Elle, elle serait accompagnée d'un cameraman et d'un preneur de son, mais ce serait tout. On allait donc tout enregistrer ce soir et les émissions seraient diffusées, en différé, le lendemain, à des heures de grandes écoutes. Je faisais donc office à la fois de technicien et d'animateur.

Le matériel était stocké à l'étage, à côté de l'espace aménagé pour les mannequins, pendant que notre « studio » improvisé se trouverait dans la chambre d'ami au rez-de-chaussée, avec l'accord de Barbara Sherman en personne. Et j'avais pris le mauvais câble pour faire un branchement en bas. Fallait donc que je remonte pour prendre le bon...

J'allais ouvrir la porte au sommet des escaliers, le câble enroulé autour de mon épaule, quand je tombai nez à nez avec une magnifique femme blonde en robe rouge. Et j'eus une exclamation involontaire, les yeux ronds.

-Waw...

Comme un gosse...

Avant de me reprendre. D'autant que j'avais reconnu Maria Watson que j'avais rencontrée le jour de l'émeute... Je me plaquai alors au mur pour la laisser passer.

-Pardon...

Je ne savais pas moi-même si je m'excusais parce que j'étais dans le chemin ou à cause de mon « waw » incontrôlé.

@ Billy Lighter











Jake
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 798
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Malade
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: [19h] The girl comes back from Texas|LIBRE|[TERMINE]   Sam 26 Nov - 9:29



The girl come back from Texas
LIBRE


J'étais alors tombée nez à nez avec Jake Snyder, le journaliste que j'avais rencontré le jour de l'émeute. Il devait sans doute être là pour le gala, sans doute? C'était même sûre. Quoi qu'il en soit, il s'était exprimé comme jamais je n'aurais pensé qu'il le ferait. Son "wouaw" me fit sourire un peu car c'était toujours agréable d'entendre cela de la bouche d'un homme. "Bonjour Jake!" avec dit amicalement

Il m'avait reconnu, sans nul doute, mais au niveau du comportement, ça allait sasn doute changer. Je n'étais pas stressé, je savais qu'après ce soir, j'allais rentrer me reposer ailleurs quand dans cette ville de fou. J'étais souriante et même si mon dos pouvait parfois me faire un peu mal, j'étais de bonne humeur. Rien ni personne allait me faire réglretter d'être venu ce soir! Sauf si Howard pointait le bout de son  nez...En même temps, il allait êtr ma bête noire pendant un petit moment je crois. "Vous vous excusez de quoi? Il n'y a pas de mal" je n'étais pas l'une de ses personnes qui insultait les gens qui ne l'a laissait pas passer. Faut dire qu'en plus, j'avais une robe qui était à la limite pour passer les portes alors bon, c'était moi qui prenait toute la place.

Quoi qu'il en soit, il s'était excuser je ne sais pas trop pourquoi, je m'étais alors déplacé avec ma robe volumineuse et était sortit de la pièce. "Comment allez-vous?" Il allait sans doute me dire que ça allait, même si au fond ça n'irait pas parce que le monde est horrible bla bla bla mais qu'importe, j'avais envie de parler avec d'autre gens que ceux de ma famille. J'examinais alors le fil qu'il avait autour de son épaule en souriant.

"Vous vous préparez pour la guerre?"[/b dis-je en plaisantant avant de reprendre mon sérieux. "Je ne savais pas que vous couvriez de grands évènements comme cela à la radio!" Mon ventre continuais de gargouiller, j'avais alors attrapé un amuse-bouche sur un plateau qui passait et l'avala d'un coup. "Surtout ,ne dites pas que j'ai manger quelque chose avec une des robes du défilé, sinon Madame Sherman va m'assassiner." dis-je en riant un peu. "J'imagine qui si vous avez ça sous le bras, c'est que vous n'êtes pas encore prêt, faites moi signes quand cela sera le cas, je suis curieuse de voir ce que vous allez faire!"





@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jacob Snyder


Messages : 142
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 37

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


MessageSujet: Re: [19h] The girl comes back from Texas|LIBRE|[TERMINE]   Dim 27 Nov - 14:38



The Girl Comes Back From Texas
ft. Maria Watson


Le visage de Maria Watson s'était illuminé, probablement suite à ma réaction. Au moins ne le prenait-elle pas mal, c'était déjà ça. Et j'eus droit à un « bonjour Jake ! » enjoué. J'avais pensé aux gens que j'allais pouvoir croiser lors de cette soirée, parce qu'il m'avait fallu réfléchir à quelques questions en fonction, à quoi dire durant l'émission, etc. Mais je n'avais pas cru y croiser Maria Watson, pas plus que Howard Stone, le couple ayant subit un sacré coup dur dernièrement avec l'incendie (à première vue criminel), de la villa du batteur, sur Beverly Hills.

Et pourtant, elle était bien là, devant moi, magnifique dans une robe probablement signé Barbara Sherman. J'y connaissais rien, mais Maria était là, comme moi, en avance, dans une tenue de haut standing... Alors par déduction, j'imaginais qu'elle allait participer au défilé prévu durant la soirée...

J'avais répondu à son « bonjour » par des excuses. Ce à quoi elle avait répliqué qu'il n'y avait pas de mal. Et j'avais esquissé un sourire.

-Faut croire que j'ai été trop bien élevé...

C'était la moindre des choses, me semblait-il, de m'excuser alors que j'étais dans le chemin. Je m'étais écarté pour la laisser passer. Sa robe était très large dans le fond et elle devait se sentir un peu emprisonnée dans le petit sas qui la séparait de la salle principale du rez-de-chaussée.

J'allais continuer mon chemin pour monter à l'étage, mais elle me demanda si ça allait. Je haussai les épaules, faisant bouger le câble dans le mouvement.

-Ça va... Et vous ?

Ouais, jusque-là, ça allait, vu qu'il n'y avait pratiquement personne pour me contrarier dans le penthouse. Quant au reste de la soirée, j'allais être appuyé par Alexie... Ça devrait aller. Je croisais les doigts pour que ça aille. Et au pire, vu qu'on disposait de la chambre d'ami, je pourrais toujours m'y replier si jamais ça allait pas.

Je lui avais retourné la question, sans demander quoi que ce soit sur Howard ou la villa. J'étais journaliste chez L.A.ROCKS, pas chez L.A.People.

Son regard avait alors bifurqué sur le câble autour de mon épaule et elle m'avait fait ricaner en me demandant si je me préparais pour la guerre. Elle s'était, en même temps, déplacée vers les amuses-bouche disposés sur une table.

-Ouais, si on veut... On va essayer quelque chose de nouveau. C'est l'idée de Alexie Greatfield. On va essayer d'animer un truc à deux... Avec des interviews et des commentaires...

Elle aurait pu choisir quelqu'un de plus marrant que moi, mais personne ne m'avait lâché avec ce gala jusqu'à ce que je dise que j'irais, alors...

Je rigolai un peu plus sincèrement quand elle me demanda de ne rien dire sur le fait qu'elle venait de piquer de la bouffe dans un des plats. Je lui avais fait un clin d’œil et j'avais hoché la tête pour lui signaler que je ne dirais rien.

Puis, je continuai alors qu'elle disait être curieuse de savoir ce qu'on allait faire.

-J'installe une sorte de studio dans la chambre d'ami. Si ça vous dit, on pourrait vous interviewer. Vous êtes manager, après tout, et pas de n'importe qui. Atticus Fetch et Daniele Ricci, si je ne m'abuse.

Je ne pouvais pas piffer Ricci. Mais alors là, vraiment pas ! Alors si je pouvais éviter de l'avoir en face de moi pour interroger plutôt Maria Watson, je signais à deux mains.

En gros, j'étais déjà, alors même qu'Alexie n'était pas encore là, en train de sélectionner qui je voulais et qui je ne voulais pas voir.  

@ Billy Lighter











Jake
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 798
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Malade
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: [19h] The girl comes back from Texas|LIBRE|[TERMINE]   Sam 3 Déc - 15:12



The girl come back from Texas
LIBRE


Jake s'était exucsé de ses paroles, pour rien au monde je l'aurait mal prit, il s'était alors qualifié de trop bien élevé et j'avais continuer à sourire. "Il vaut mieux quelqu'un de trop polie que le contraire! " En l'occurence, Jake avait été bien élevé et je remerciais ses parents silencieusement, on ne sait jamais sur qui on peut tombé dans les soirées, même si celle-ci était organiser sur invitation.

Il m'avait ensuite demandé si cela allait. J'avais eu un moment de réflexion. Il y a une semaine, j'aurais sans doute fondu en larme à cette question, pourtant, aujourd'hui, alors que le journaliste me l'avait posé, j'avais sourit et laisser place à un silencee de quelques micro secondes avant de lui dire un "Ca va!" La campagne était ma cure de jouvence.

Il m'avait ensuite expliqué qu'il allait animé une émission à la radio et à la télé, avec Alexie Greatfield, j'avais d'abord exprimé de la surprise de le voir travailler en duo, puis j'avais laissé un sourire passé. "Ca m'a l'air bien sympasthique, je veux bien être de la partie! N'hésitez pas à venir me chercher pour une interview quand vous voulez. Je ne repart que tôt demain matin, je serais là toute la nuit."

Je me souvenais de la dernière altércation entre Daniele et Jake, Cela n'avait pas été de tout repos et je doutais de voir Daniele ici, j'étais donc la meilleure personne pour l'incarner ce soir. Même si je voulais qu'on me détache et de Daniele et d'Howard, j'étais tout de même une personne importante pour le manager Italien puisque professionnellement, j'étais moi-même son manager.

En ce qui concernait Atticus, je le savais au gala, Jake pourait alors l'interviewer et il ne manquerait pour rien au monde de voir Alexie au travail celui-là. "Je viendrais pour représenté Daniele, pour Atticus, je pense qu'il viendrait faire un tour dans votre studio improvisé, je pense qu'il ne restera jamais loin de Madame Greatfield." Lui avait-je dis avec un clin d'oeil. Je ne savais pas où en était cette histoire mais Atticus faisait ce qu'il voulait, du moins, tant qu'il ne me faisait pas les gros titre avec de la drogue ou d'autres connerie, ça m'allait.

Terminant mon amuse-bouche, je souriait à Jake. "Je suis sûre que votre émission marchera!"




@ Billy Lighter
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jacob Snyder


Messages : 142
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 37

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


MessageSujet: Re: [19h] The girl comes back from Texas|LIBRE|[TERMINE]   Mar 6 Déc - 11:36



The Girl Comes Back From Texas
ft. Maria Watson


J'étais d'accord avec Maria, je préférais m'excuser lorsque ce n'était peut-être pas nécessaire que de l'offenser alors que je n'ai rien contre la jeune femme. Ça valait mieux que le contraire, comme elle le souligna. Ouais... Tout le monde n'allait pas être aussi courtois ce soir. Je ne savais que trop bien comment fonctionnait ce genre d'événement. Pour quelqu'un qui ne sait pas lire entre les lignes, ça allait être quelque chose de très distingué. Mais en fait, tout, ou presque, ce qui allait être dit ce soir allait être teinté d'hypocrisie...

-Ouais... Faut profiter de vraies conversations tant qu'on est pas beaucoup...

Parce que dès que le monde allait commencer à arriver, ça allait changer... Et je savais d'avance, ayant accepté de travailler avec Alexie, que je ne pourrais pas m'isoler facilement, ni mettre fin à ce supplice en m'éclipsant vite fait.

J'avais donc demandé à Maria Watson comment elle allait et elle disait aller bien. Tant mieux. Et c'était vrai qu'elle était rayonnante dans sa robe écarlate.

Je lui avais expliqué ce que je foutais à me trimballer un câble et on en était venu à l'émission. Je l'avais donc invitée, si ça l'intéressait, à venir nous voir pour une interview. Ça me permettrait d'éviter Ricci dont elle avait produit l'album il y avait peu. Un album qui, je devais l'avouer, m'avait surpris de par sa qualité et ce que Ricci y racontait. On aurait dit que ce n'était pas le même Daniele que celui que je connaissais qui était derrière le micro.

Je penchai la tête sur le côté, perplexe, quand elle affirma qu'elle viendrait pour représenter Daniele...

-Ah... Il ne vient pas? Étonnant de sa part. Il est comme un poisson dans l'eau pourtant à ce genre d'événement...

Il ne vient pas ou... ou Maria redoute beaucoup trop une nouvelle confrontation entre nous et préfère se présenter elle-même pour l'éviter ? L.A. People avait bien parlé de l'incendie de la villa de Howard Stone, mais pas des personnes qui y étaient présentes, je n'étais donc pas au courant qu'elle-même était présente dans le bâtiment à ce moment-là. L'article mentionnait juste qu'il n'y avait pas de blessés.

Quant à Atticus, je savais par Alexie qu'ils étaient ensembles, ou plus ou moins, quelque chose comme ça.

Elle allait donc pouvoir s'en occuper, elle savait probablement mieux que moi quelles questions poser même si j'allais l'assister.

-Ouais... Y paraît qu'ils sont proches, j'en sais pas vraiment plus...

Et à vrai dire, ça me regarde pas.

Maria m'avait fait un clin d’œil et j'avais détourné les yeux brièvement vers les amuses-bouche. Pas tant par timidité que pour garder une distance adéquate entre nous. Nous n'étions pas des amis, nous gravitions juste autour du même monde.

Elle espérait que l'émission allait fonctionner.

-On verra. On fera ce qui faut pour.

J'avais envie de piquer un amuse-bouche moi aussi, mais retins mon geste.

-Ce genre de gala est beaucoup plus du ressort de L.A. People, ou à la limite de l'émission d'Alexie, que de L.A.ROCKS. Hormis que je vais avoir l'occasion d'interviewer des personnalités qui sont moins faciles à inviter dans nos studios, ce n'est pas vraiment ma place...

Ma place était dans les concert, à analyser des albums dans la sécurité du bocal qui nous servait de studio... Mais pas me mêler à un gala huppé...

@ Billy Lighter











Jake
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 798
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Malade
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: [19h] The girl comes back from Texas|LIBRE|[TERMINE]   Jeu 8 Déc - 18:13



The girl come back from Texas
LIBRE


Nous connaissions tous les deux ce genre de soirées, nous allions parler à des gens que nous ne voyons que dans ce type de gala, leur faire notre plus beau sourire, jouer les hypocrithe, boire une coupe de champagne avec eux et repartir pour ne les recroiser qu'au prochain gala. J'avais l'habitude de ce genre de soirée, après tout, j'avais été l'ombre de Daniele pendant dix ans, j'en avait vu des pièce d'hypocrisie.

Moi, tous ce que j'espérais, de ne pas croisé Jimmy Reed, de ne pas voir son petit air supérieur en se moquant de moi et de ma relation catastrophique d'avec Howard. Je ne voulais pas non plus le voir. En fait, je ne savais pas pourquoi j'étais là, il y avait beaucoup de gens que je ne voulais pas voir en ce moment. uoi qu'il en soit, Jake avait annoncer qu'il était bon d'avoir des conversations vraies ce soir, parce qu'il n'y allait pas en avoir beaucoup. J'avais hoché la tête. "Vous avez tout à fait raison, de vraies conversations qui ne seront pas centrés sur tout ce qui se passe autour de moi en ce moment." Parce que je voyais déjà les Harpies venir me parler juste pour savoir les ragots, si Howard était bon au lit, pourquoi nous avions rompu ect ect. Jake avait beau être un journasliste, ils n'étaient pas comme ses pourries de LA People.

Mais même s'il n'était pas comme ses raconteurs de mensonges, il était néanmoins journaliste, et le fait d'avoir annoncer que je le représentait ce soir le fit tiquer. Il me demanda s'il était absent et à vrai dire, je ne savais rien du tout de ce côté là. En fait, je ne savais même pas comment réagir si je le voyais...J'avais tout de même sourit à Jake. "Pour tout vous dire, je ne sais pas du tout s'il sera là ou non. Je me suis un peu éloigné ses temps-ci, de LA et de tous le monde..Du coup cela sera la surprise. Mais je pense qu'avoir devant vous Daniele Ricci ne sera pas une bonne idée. On se souvient tous deux de comment cela s'est terminé la dernière fois que vous étiez tous les deux "

Nous avions ensuite parler d'Atticus et Alexie, ces deux là...J'étais agréablement surprise à vrais dire, mais je gardais ça pour moi. Jake, d'un ton un peu blasé, avait ajouter qu'il était plus ou moins proche, j'avais souris avant de rire un peu. "Atticus à fait refaire le plus vite possible son studio d'enregistrement pour pouvoir enregistrer son premier single pour Alexie. Donc je pense qu'on ne peut pas être plus proche que cela." vait-je dis avec un clin d'oeil.

J'étais sûre que Jake était tout de même contant d'être là, ce n'était pas son style d'émission mais parfois, il fallait sortir hors des limites, il m'avoua ne pas être très à l'aise, je lui avais alors souris. "Je pense que vous aimerez tout de même ce type d'émission, c'est une première, forcément vous n'êtes pas à l'aise. Dites vous que vous pourrez poser n'importe quelle question sur la musique, vous pourriez même avoir l'avis des fans, après tout, Barbara Sherman doit bien avoir un groupe préféré en ce moment non?"



@ Billy Lighter
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jacob Snyder


Messages : 142
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 37

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


MessageSujet: Re: [19h] The girl comes back from Texas|LIBRE|[TERMINE]   Ven 16 Déc - 14:47



The Girl Comes Back From Texas
ft. Maria Watson


Ouais... Cette soirée n'allait pas être de la tarte et je commençais sincèrement à me demander si je n'avais pas encore été plus à l'aise pendant l'émeute au concert de The lightening. Même si c'était horrible, même s'il y avait eu des morts et que c'était du à la connerie humaine, ça avait aussi eu quelque chose de tellement primaire que ça n'avait pu être que vrai...

Contrairement à la majorité de ce qui allait se passer ce soir.

Maria était d'accord avec moi sur ce point en précisant qu'agréables seraient les conversations qui ne tourneraient pas autour d'elle et de ce qui s'était passé récemment. Je tiquai un peu et fronçai légèrement les sourcils. Presque sans vraiment m'en rendre compte, je dis tout haut le fond de ma pensée, tellement ça me semblait évident.

-Si vous ne voulez pas que les gens en parlent, mieux vaut ne pas leur tendre la perche.

C'était ce qu'elle venait de faire avec moi là tout de suite, non ? N'importe qui aurait sauté sur l'occasion de cette évocation qu'elle venait de faire pour enchaîner sur ce sujet de conversation. Je connaissais plus ou moins le fond du problème via L.A.People. La villa de son petit ami avait cramé, ce que je savais s'arrêtait là et pour le type de journalisme que je faisais, j'avais vraiment pas besoin d'en savoir plus.

Mais pas besoin d'être journaliste pour être curieux et m'étais avis qu'avec le nombre d'invités qu'il y aurait ce soir, elle aurait du mal à échapper aux questions.

Mais pour adoucir ma remarque, je lui avais légèrement souris. Il ne me venait en fait pas du tout à l'esprit que, peut-être, la jeune femme me faisait assez confiance pour que, moi, je n'enchaîne pas là-dessus avec des questions en tout genre. Parce que je ne faisais pas confiance aux gens et que, du coup, je pensais que c'était le cas de tout le monde.

On en était arrivé à parler de Ricci. Maria ne savait pas si l'Italien serait présent ou non. Elle s'était éloignée de L.A. ces derniers temps et l'avait donc un peu perdu de vue, ce qui pouvait se comprendre. Par contre, elle se rappelait très bien de notre Dernière rencontre, à Daniele et moi. Je baissai brièvement les yeux, un peu honteux bien que ça aurait été à Daniele de l'être en fait... Mais j'étais sûr et certain qu'il avait déjà oublié pourquoi je l'avais étranglé ce soir-là.

-Mouais... je sais bien. On évitera.

Une nouvelle rencontre sur ce qui m'apparaissait comme étant le terrain du manager ne semblait en effet pas être l'idée du siècle... Au pire, je le refilerai à Alexie.

En fait, si on faisait le calcul, j'avais pas l'impression que j'allais interviewer beaucoup de monde au final. Si ce n'était, peut-être, le groupe local qui restait la surprise de la soirée.

En parlant de ma partenaire de ce soir, d'ailleurs, on avait évoqué la « complicité » entre Fetch et l'animatrice TV. D'après la manager de la rockstar, il comptait bien remettre son studio d'enregistrement à neuf pour... enregistrer son single pour Alexie... Et Watson d'ajouter que plus proche que ça, c'était difficile...

-Ah... Ouais, carrément.

Cette dernière information me déconcertait. Fetch venait de « revenir à la vie » après une phase de dépression. Et, si je ne doutais pas qu'Alexie soit une femme honnête et gentille, je n'étais pas sûr que ce genre de sentiment poussé à l'extrême (au point de dédier un single à quelqu'un), soit une excellente idée... Je ne comprenais pas comment il pouvait prendre ce risque...

Mais bon... C'était son problème. Tant que je ne faisais pas la même erreur, après, le reste importait peu.

Quant à la fraîchement nommée manager en face de moi, elle n'avait pas l'air, vu le clin d’œil qu'elle me lança, de trouver ça plus dangereux que ça...

Quant à l'émission, Maria affirma que ça risquait d'être intéressant. Je hochai simplement la tête. J'en étais convaincu mais putain, en attendant, qu'est-ce que ça pouvait me bouffer de l'intérieur.

-Ouais... Madame Sherman a sûrement un groupe préféré... On lui demandera.

Je souris à la jeune femme et, d'un mouvement d'épaule, remis en place le câble qui commençait à glisser et jetai un œil à ma montre.

-Bon... Va falloir que je m'active sinon rien ne sera prêt à temps. On se voit tantôt alors... Mangez pas tous les amuses-bouche en attendant.

@ Billy Lighter











Jake
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 798
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Malade
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: [19h] The girl comes back from Texas|LIBRE|[TERMINE]   Sam 17 Déc - 11:55



The girl come back from Texas
LIBRE


Jake avait eut raison de me prévenir au sujet de ce qui s'était passé dernièrement dans ma vie et celle d'Howard, j'avoue en avoir un peu parler avec lui, parce que je savais son professionnalisme et son statut de journaliste de musique et pas de tabloids. Jamais je n'aurais parler de cela, ni même évoquer mon absence, aux journalistes de LAPeople. Cétait se jeter dans la gueule du loup sinon.  Je lui avais alors sourit un peu. "Je garde ce conseil dans ma tête. Merci." Lui avais-je simplement dit, comme si c'était une évidence qu'il s'agit que je lui faisait confiance, lui qui se méfiait de tout le monde. D'ailleurs, je me demandais comment Alexie Greatfield et lui s'entendaient, il était toujours très solitaire...

En tous cas, notre conversation était différente de celle que nous avions eu durant l'émeute, et heureusement d'ailleurs car cette première véritable rencontre n'avait pas été très amicale, sans doute à cause de la tension qu'il y avait à l'intérieur à ce moment là. Aujourd'hui, notre humeur à tous les deux étaient au beau fixe et nous nous entendions plutôt bien.

J'espèrais que cela reste ainsi, même si Daniele était parmi nous ce soir. D'ailleurs je ne savais pas comment j'allais réagir si je le voyais ce soir, j'allais être sans doute gênée de le trouver là et de ne pas lui avoir dit que je revenais spécialement pour ce gala.  Quoi qu'il en soit, j'étais sûre que Daniele et Jake n'allaient pas se parler et j'allais tout faire ,si l'italien était là, pour ne pas que Jake et lui se croisent.  J'avais sourit à présentateur radio. "Au pire, nous sommes à une fête, ignorez-le, je sais à quel point il peut être execrable pour certains J'en suis consciente."

Nous parlions de beaucoup de sujets différent avec Jake et c'était très sympathique, c'était ce genre de conversation qui allait sans doute manqué ce soir, et en y réfléchissant bien, je serais bien rester dans mon lit au Texas. La relation Atticus/Alexie était même venu sur le tapis, il fallait être aveugle pour ne pas voir à quel point ils s'appréciaient ses deux là. Jake n'y croyait pas au départ mais quand je lui avais annoncer ce qu'Atticus avait fait, il fut sans doute surpris. Moi je trouvais ça execrablement romantique, mais j'étais un peu une rêveuse, il ne fallait pas oublier. J'aimais bien avoir des chansons dédier à moi dans un album, et avec celui de Daniele j'étais servit.

Puis nous en étions venu à parler des invités à l'émission TV/Radio, j'avais sourit quand il déclara que Barbara Sherman avait sans doute un groupe préféré. "Qui n'en a pas?" puis, son cable sur son épaule s'impacienta. Signe que notre conversation allait devoir s'arrêter. j'hocha la tête en souriant avant de rire face à son allusion sur les amuses-bouches. "Ne vous en faites pas, je vous en garderais un! A tout à l'heure et sans cette meringue rouge qui m'entoure!" avais-je dis en lui faisant un clin d'oeil.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [19h] The girl comes back from Texas|LIBRE|[TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[19h] The girl comes back from Texas|LIBRE|[TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Back in black... (Libre)
» Kim Mi Hyeon - Mimi (Oh My Girl] par So Ji Sub (libre ♥ - Avatar négociable)
» Comme une ombre dans la foule... [libre] [TERMINE]
» >> Qui aime la choucroute ? LIBRE. TERMINE
» Visite diplomatique Flash back [Pv Esmelda] 1749 TERMINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Events :: Gala de charité-