AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 I'll Show You Ferocity [PV Stone][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Jack Perry


Messages : 179
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 36
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


MessageSujet: I'll Show You Ferocity [PV Stone][TERMINE]   Ven 12 Mai - 18:59



I'll Show You Ferocity
ft. Howard Stone


La journée avait mal démarré, il n'y avait aucune raison que ça aille mieux et tant qu'à faire, autant aller jusqu'au bout des choses. Ce fut ce que je pensai lorsque, alors que j'essayais de redescendre dans les tours en observant L.A (ou plutôt, la tour d'en face), par la fenêtre de mon bureau, je vis la voiture de Stone se garer sur une place de parking réservée aux services de secours.

Ce sera, décidément, un connard jusqu'au bout.

Ce matin, nous avions visité, Natacha, Olivia et moi, Fairfax High School et si je m'étais réveillé d'excellente humeur, j'avais pu compter sur les deux filles pour vite remédier à ça. Natacha avait fait la blague de trop et L.A.People m'avait achevé.

J'avais inscrit Olivia à l'école, puis on avait repris la voiture. J'avais largué Nat chez elle, puis Olivia chez Winter Wolves, puis j'étais revenu ici, parce que si elles deux n'avaient rien à faire, moi, j'avais du boulot.

J'avais voulu m'y noyer, mais impossible de me concentrer. J'avais Stone dans mon collimateur et je m'imaginais en train de le réduire en bouillie, lui arracher les yeux et les lui faire bouffer. J'avais même brusquement raccroché le téléphone au nez d'un gars qui n'arrivait pas à piger que, non, il n'était pas au bureau de Daniele Ricci, qu'il s'était planté de numéro. Et la pauvre fille qui s'occupait de venir dans chaque bureau chercher le courrier à envoyer par la poste s'était inquiétée de savoir si ça allait alors qu'elle  s'était approchée de moi parce que je m'emballais au téléphone. Ce n'était pas dans mes habitudes. Enfin, si... Mais non... Pas à ce point-là, pas au boulot...

Alors quand j'avais vu la bagnole de Stone, mon sang n'avait fait qu'un tour. Je m'étais levé, avait quitté mon bureau et était descendu par les escaliers de secours en courant parce que l'ascenseur était encore parti à Pétaouchnok et que j'avais pas le temps de l'attendre.

Fallait que je chope Stone.

Et il allait morfler.

Pour Olivia et pour ma sœur.

Je traversai la route sans regarder, provoquant les klaxons exaspérés des conducteurs forcés de freiner pour ne pas me renverser. Je faillis d'ailleurs finir sur le capot d'une bagnole mais y fis à peine attention.

Je pénétrai dans le hall de la tour MTI. Stone entrait juste à ce moment-là dans un de ces horribles et interminables couloirs immaculés propre à la maison de disque.

Je me mis à courir.

-STONE!

J'avais à peine fini de lui crier après que je l'attrapais par le col et le projetai dos au mur. Le maintenant tout contre, je lui crachai au visage, mais sans frapper, bien que ça me démangeait.

-Tu vas prendre, espèce de salopard !

Je le décollai un peu du mur pour mieux le renvoyer contre dans un bruit sourd.

-Je devrais appeler les flics et t'envoyer en taule à perpète ! Ma sœur te suffisait pas, hein ! Fallait que tu te fasses la gamine aussi!

@ Billy Lighter











JACK


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1009
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez Apolline

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: I'll Show You Ferocity [PV Stone][TERMINE]   Sam 13 Mai - 12:39



I'll Show You Ferocity
ft. Jack Perry


-Oh mais j’ai pas envie d’venir…

J’avais pas le choix… Timmy voulait que je vienne chez MTI pour discuter business et tournée. J’savais pas pourquoi il me voulait moi et moi seul... P’tètre parce que j’étais le plus vieux de la bande et le plus ancien. Ou p’tètre parce qu’il avait déjà parlé aux autres et que j’étais le dernier à qui il n’avait pas encore parlé de ses projets de tournée. Parce que ça faisait trois fois que j’disais à Timmy que j’étais occupé et que j’pouvais, donc, pas venir… Sauf qu’aujourd’hui, il me laissait plus le choix. Il voulait que je vienne.

Je raccrochai et soupirai un bon coup. J’étais aux studios de MTI. C’était le seul endroit où Timmy arrivait à me contacter parce qu’il n’avait aucune idée que je squattais chez Apolline. C’était toujours un roadie ou l’autre qui venait me voir pour me dire que j’avais un appel de Timmy et que c’était urgent. C’est toujours urgent avec Timmy… J’ai même pas le temps de respirer avec ce manager.

Je sortis des studios et pris ma voiture pour aller jusque chez MTI, musique de The Burning Fire à fond et fenêtres grandes ouvertes. Venu le moment de me garer, j’remarquai que le parking était rempli. J’soupirai. J’avais pas envie de foutre ma voiture à des années lumières de la tour, il manquerait plus que ça… Je me garais donc sur l’emplacement réservé aux secours. Les secours venait jamais, t’façon. Je bus un coup de whisky qui trainait dans ma voiture avant d’en sortir pour me diriger à l’intérieur du bâtiment.

A l’accueil, y’avait Samantha, la jolie réceptionniste. Nathan en était fou amoureux… Mais il n’avait aucune chance avec elle. Comment j’le savais ? Elle me l’avait dit… J’ai pas voulu l’avouer au pauvre Jerry The Kid, je préfère le laisser vivre dans l’espoir de pouvoir, un jour, séduire la belle Samantha.

-Salut Sam ! Comment tu vas aujourd’hui ?

J’lui souris d’un sourire charmeur. Elle rougit comme à chaque fois que je me présentais devant la réception.

-Je vais bien, Howard. Qu’est-ce qui t’amène ici ?

Elle me sortit son p’tit jeu de séductrice en se penchant un peu plus vers moi et en faisant papillonner ses paupières. J’devrais p’tètre l’inviter au cinéma, un jour. Ça lui fera plaisir.

-Timmy… Il veut me voir, comme d’habitude.

J’fis la moue. Et Samantha sourit. On parla encore quelques minutes de tout et de rien. J’faisais ça juste pour la voir rougir et faire de son mieux pour essayer d’obtenir un peu plus de moi. Mais, voyant que je n’allais pas lui proposer un dîner, elle déclara, un sourire aux lèvres :

-Tu devrais y aller, Howard. Timmy va te tuer sinon.

J’approuvai et lui fis un clin d’œil qui empourpra encore ses jolies joues. Et je quittai l’accueil pour me diriger vers le couloir qui menait vers l’ascenseur.

-STONE !


Bordel c’est quoi ça ?! Je me tournai vers la voix, pas contente, qui venait de crier mon nom. Mais le type en question, un blond, m’attrapa par le col et me plaqua contre le mur immaculé du couloir. J’fis une grimace quand mon dos percuta le mur. J’ouvris mes yeux bruns sur les yeux bleus colérique de… Oh merde ! Jack Perry !

Il y’avait trois personne que j’évitais comme la peste depuis la sortie de l’article de L.A.People sur mon « aventure » avec Olivia : Jimmy Reed, Dom Holder et Jack Perry… Mais j’crois que le pire des trois, j’l’avais en face de moi.

J’connaissais Jack depuis début 77. C’était le frère coincé de Natacha. Mais quand j’dis coincé c’est genre super coincé. Il pensait avait la mentalité de ses parents. Et ses parents étaient vieux ! J’sais pas combien de fois il avait dit à Natacha qu’elle méritait mieux que moi. Comme si sa sœur avait encore 15 ans…

Problème, aujourd’hui, Jack Perry était, maintenant, le manager d’Olivia. Mais ça, j’le savais pas quand j’ai joué au chat et à la souris avec l’adolescente sur la plage.

-Salut Jack…

J’souris avec désinvolture. Mais j’eus pas le temps d’en dire plus que Perry déclara que j’allais prendre. Il me renvoya encore une fois contre le mur m’arrachant un « aïe » de douleur. Ok, il était pas content… Et j’savais parfaitement pourquoi.

Il me menaça d’appeler les flics. J’y connaissais rien en droit… Mais j’avais l’impression, quand même, que s’il appelait les flics j’allais en prendre pour mon grade. Et ça allait pas être joli… J’savais que j’irais pas en taule. Mais ça risquait de faire pas beau dans les médias.

-Wow, c’est bon Jack… La gamine, comme tu dis, n’en avait pas du tout l’air. C’est elle qui voulait, elle était consentante. Elle m’a cherché... Et j’savais pas qu’elle était si jeune, en plus… Ni qui elle était…

Il m’en voulait toujours pour Natacha alors que notre relation datait de Mathusalem. Il était rancunier. J’souriais plus. J’savais quand même quand je ne devais pas pousser ma chance.  

-Pour moi c’était qu’une conquête comme un autre… Tu sais que si tu appelles les flics, ça ira nulle part.

Y’avait aucune preuve de rien. Puis, Olivia avait été consentante.

@ Billy Lighter


Don't give in without a fight ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jack Perry


Messages : 179
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 36
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


MessageSujet: Re: I'll Show You Ferocity [PV Stone][TERMINE]   Dim 14 Mai - 17:49



I'll Show You Ferocity
ft. Howard Stone


Alors que je maintenais Howard contre le mur, ça me démangeait de lui balancer mon poing dans la figure. Une bonne droite pour toutes les claques que ses parents auraient du lui mettre dans son enfance pour l'éduquer ! Et j'avais les jointures blanches à force de serrer les poings sur le col de son t-shirt que j'étais en train de déformer en tirant dessus. Son « salut » désinvolte ne faisait rien pour me calmer et je serrai les dents.

Mais il y avait des gens qui allaient et venaient dans ce foutu couloir et c'était ce qui sauvait Howard. Je pouvais le molester un peu en le plaquant au mur, ce n'était probablement pas le premier accrochage du genre qui avait lieu ici, mais si je frappais vraiment, ça allait être moi le mauvais et la pauvre petite rockstar incomprise allait encore s'en tirer.

Je me contentais donc de le menacer, l'informant du même coup ce qui lui valait cette crise de colère de ma part. Bien sûr, je le haïssais depuis son histoire avec Natacha. Mais qu'il ait profité d'une jeune fille d'à peine 16 ans qui était ma protégée avait fait plus que ranimer ma haine pour lui. Parce que ce qu'il avait fait était mal, tout simplement !

Dos au mur, Howard essaya d'argumenter mais sa seule façon de parler avait toujours eu l'art de me mettre hors de moi. Ce qu'il disait ne m'encourageait pas à le lâcher. J'avais juste de plus en plus envie de le frapper et, pour compenser, je criais. Et j'en avais strictement rien à foutre que les gens autour s'arrêtent pour regarder. Au contraire ! Tant mieux si le monde prenait conscience de qui était réellement Howard Stone dont l'inconscience pouvait rendre bien des gens malheureux !

-T'as décidément pas les yeux en face des trous, Stone ! Livia a exactement l'air d'une enfant ! Faut arrêter la dope!

D'après lui, c'était Olivia qui l'avait cherché. J'en doutais pas, quelque part, mais c'était bien la preuve que la jeune fille n'avait pas conscience de ce qu'elle faisait et c'était excusable pour une gosse de 16 ans ! Ça l'était beaucoup moins pour un homme de 33 !

A noter aussi que je n'avais jamais vu Livia autrement que comme une enfant douée. C'était à peine si, depuis notre première rencontre, j'avais remarqué que malgré son jeune âge, la jeune fille était déjà entièrement formée, avec tout ce qu'il fallait là où il fallait. Mais il suffisait de parler deux minutes avec elle pour se rendre compte que, dans sa tête, elle était encore bien loin de l'âge adulte !

Je finis quand même par lâcher Howard, mais uniquement parce que j'avais besoin de mes mains et de mes bras pour manifester ma colère tout en gueulant sur le batteur de The Burning Fire.

Il ajouta que pour lui, Olivia n'était qu'une conquête comme une autre. Je serrai les poings. Je me doutais que la jeune fille m'avait menti en disant qu'elle n'avait fait qu'embrasser Howard. Maintenant, j'en avais confirmation parce que je connaissais suffisamment Howard pour savoir que, dans son optique, un baiser ne fait pas une « conquête ». Il lui en fallait plus que ça.

Je n'en voulais pas à ma protégée. Pour moi, elle n'avait pas été consciente de ses actes. Je n'en voulais qu'à Howard. A mort.

-Ouais ! Pour toi, Howard ! Pour toi, Olivia n'a été qu'une conquête ! Mais tu as pensé à elle ?! Bordel, Stone ! Réfléchis un peu !

Il montrerait juste un peu de remords, ça m'aiderait peut-être un peu ! Mais non, dans ses yeux, je ne voyais qu'une seule chose : il n'en avait rien à foutre ! Et il était arrogant, encore, en plus ! Comme il n'en avait rien eu à foutre de Natacha qu'il avait forcée à avorter sans même se rendre compte ni de la décision horrible qu'elle avait du prendre, seule, ni des éventuelles conséquences que ça aurait pu avoir !

Mais quand la rockstar affirma que si j'appelais les flics, ça n'irait nulle part, je lui tendis ma main, à plat et baissai d'un ton avec un sourire vraiment mauvais sur le visage.

-On parie, Stone ? Tu veux vraiment parier?

Je savais que les gens comme lui pouvaient se tirer sans laisser trop de plumes d'un tas d'ennuis. Mais dans cette longue liste, le détournement de mineur restait quand même l'emmerde par excellence parce que même s'il s'en sortait juridiquement, il ne s'en sortirait JAMAIS médiatiquement.

Mais en plus, et ce que Stone ne semblait pas prendre en compte, c'était que si je déposais plainte contre lui en tant que responsable par procuration d'Olivia (et je savais que sa mamita m'appuierait), la procédure se lancerait d'office. Mais, plus important encore : le témoignage d'Olivia elle-même pour savoir si elle était, ou non, consentante n'aurait que très peu d'importance car, en tant que mineur, elle serait automatiquement reconnue comme irresponsable.

Et au point de colère où j'en étais, j'étais prêt à le faire, juste pour une fois, mettre le nez de Stone dans sa propre merde !

Deux choses faisaient que je n'avais, d'ailleurs, pas encore été voir les flics : numéro un, je n'en avais pas parlé à Olivia et numéro deux, je n'en avais pas parlé à Natacha.

@ Billy Lighter











JACK


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1009
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez Apolline

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: I'll Show You Ferocity [PV Stone][TERMINE]   Mar 16 Mai - 15:08



I'll Show You Ferocity
ft. Jack Perry


Jack piquait sa p’tite crise. J’avais vraiment pas eu de chance. Amon ne faisait pas souvent d’article sur moi, Timmy oblige. Mais les seuls fois où il en faisait c’était sur les trucs qui avaient bien plus de conséquences qu’il n’y paraissait. Et c’était cet article sur Olivia qui avait mené Jack à me taper contre le mur devant tous les employés de MTI qui passaient dans le couloir en nous regardant avec leur yeux de merlans fris. Et en s’arrêtant pour écouter d’un peu plus près ce qu’il se disait pour la plupart d’entre eux. Il fait dire que Jack se f’sait remarquer en gueulant comme un dingue.

J’me défendis en disant que j’savais pas qu’Olivia était si jeune et que c’était elle qui m’avait poussé à commettre l’irréparable. Parce que, ouais, la virginité ça s’réparait pas. Mais ça n’avait pas convaincu Jack qui disait qu’j’avais pas les yeux en face des trous.

-Y’a des filles qui font plus jeunes qu’il n’y parait…

J’me risquai à répliquer parce que j’comptais sur les yeux des gens braqués sur nous pour éviter d’me prendre un mauvais coup de la part d’un Jack enragé. J’crois que j’avais jamais vraiment vu ce type autrement qu’en colère. Sauf p’tètre les premières fois où j’l’ai vu au début de ma relation avec Natacha… Et encore j’suis pas sûr.

En tout cas, pour lui, Olivia était semblable à une enfant… Fallait quand même pas exagérer. Ok, elle avait des traits d’ados mais, pour le reste, elle faisait bien, voire plus que ses 16 piges. J’comprenais les p’tits clashs entre la fille de Reed et Jack (qu’Olivia avait relaté dans son journal). C’est pas étonnant si le manager lui parle comme si elle avait 4 ans et demi…

Perry finit par me lâcher le col et je soupirai de soulagement malgré moi. Il était plus fort qu’il en avait l’air le Jack.

J’repris en disant qu’Olivia n’était pour moi qu’une conquête. C’était l’genre de justification qui n’allait pas forcément calmer Jack. Il avait pris le parti de l’ado et il allait la défendre bec et ongles même si j’me trouvais des circonstances atténuantes. Il s’fera de toute façon un plaisir à démonter tous mes arguments. C’est ce qu’il fit avec celui de la conquête.

-Quoi ? Elle ose plus sortir de chez elle et est traumatisée à vie ? Ça m’étonnerait… Et si j’ai quand même pensé à elle. J’ai fait attention quand même.

J’fronçais les sourcils, fâché qu’on me prenne pour le grand méchant de l’histoire. Ce jour-là, à la plage, j’avais été trop loin. Mais c’était quand même pas un drame non plus. Y’avait des trucs plus graves que ça. Olivia n’allait pas en mourir. Avec les grandes gueules ces toujours pareil. Ils te poussent à faire des conneries en provoquant et en faisant les malins… Et après, ils viennent se plaindre. J’suis sûr que la p’tite Reed était de ce genre-là et qu’elle était venue pleurer chez Jack parce que le méchant Howard Stone lui avait volé sa virginité.

Et j’fis le malin, une fois de trop, en disant que les flics pouvaient rien contre moi. Et, comme si Jack était soudain possédé par sa sœur, il tendit la main me proposant de parier sur la chose. Je croisai les bras et fis la moue en le regardant.

-Non. J’ai dit que les flics ne pouvaient rien… La presse elle le peut. J’suis pas con à ce point, Perry, même si tu le penses.

J’voulais pas parier sur ma mort médiatique prochaine. J’étais trop sobre et trop alerte pour ça. Et j’savais que Perry arriverait à tourner les choses pour que ça sonne comme un viol sur mineur. Et j’avais pas envie que ce genre de situation me poursuive jusqu’à la fin de ma vie.

J’regardai toujours Jack, les bras croisé. Il venait de me foutre la honte devant tous les gens qui passaient en criant tout haut cette foutue histoire. Et j’aimais pas ça… Du coup, j’me vengeais à chaud, sans réfléchir et comme je pouvais :

-En pourquoi tu veux tant appeler les flics, Perry ? Parce que Olivia peine à percer et t’aimerais qu’on parle un peu plus d’elle parce que tu crèves d’envie de devenir le nouveau Ricci ? T’es son manager, pas son père…

Un sourire désinvolte apparut sur mon visage. C’était une belle réplique. Mais pas forcément un bon calcul…


@ Billy Lighter


Don't give in without a fight ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jack Perry


Messages : 179
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 36
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


MessageSujet: Re: I'll Show You Ferocity [PV Stone][TERMINE]   Mer 17 Mai - 14:59



I'll Show You Ferocity
ft. Howard Stone


Tout ce qui me retenait, dans un premier temps, de mettre une vraie raclée à Howard Stone, c'était les employés, roadies et autres artistes de MTI qui passaient en nous regardant de travers, ou qui, carrément, s'arrêtaient pour admirer le spectacle.

Je me contentais donc de mettre le batteur en garde, que des poursuites judiciaires à son encontre pouvaient très bien être lancées. Et ce n'était vraiment pas l'envie qui manquait de le mettre vraiment dans la merde ! C'était tout ce qu'il méritait ! Pour Livia et pour ma sœur !

Mais si la présence de la foule grouillante dans le hall de la tour MTI me mettait mal à l'aise, ça avait l'air de mettre Howard de plus en plus en confiance alors qu'il se remettait de l'effet de surprise que mon apparition avait provoqué chez lui.

Je serrai les poings alors qu'il commençait à me provoquer en demandant si Olivia était traumatisée, si elle n'osait plus sortir de chez elle. En ajoutant que ça l'étonnerait parce qu'il avait fait attention quand même. Les jointures de mes doigts étaient blanches et mes mâchoires étaient en train de morfler.

-Non mais tu t'entends parler, Stone?! T'es vraiment sérieux, là?! C'est d'une gamine de 16 ans qu'on parle! Et tu lui a volé une expérience importante de sa vie ! Tout ça parce que ça t'amusait !

Je connaissais bien assez Stone pour affirmer ce genre de chose. Natacha était sortie un an avec lui, de décembre 76 à décembre 77 et avec une courte récidive l'an dernier.

Il n'était pas compliqué à comprendre. Howard ne réfléchissait jamais avant d'agir ! Tant que ça lui semblait amusant, il se lançait, peu importait les conséquences ! Quand ça ne regardait que lui, j'en avais rien à foutre, il pouvait même jouer à la roulette russe, si ça lui prenait ! Je devrais même lui proposer l'idée, tiens !

Mais je ne supportais pas que ses actes aient des conséquences sur mes proches ! Or, il semblait qu'il était champion pour ça !

Il aimait jouer ? On allait jouer ! Il voulait parier que cette histoire aurait réellement des conséquence si j'avertissais la police ? Mais non, Howard décida de ne pas tenter le diable et valait mieux, parce que le diable en question était furax !

-Ouais ! Courageux, mais pas téméraire, hein, Howard!

Il avait plus peur de la presse que des autorités judiciaires et en ça, il avait probablement raison, mais ça suffisait à lui foutre suffisamment la trouille pour qu'il n'aille pas plus loin dans les provocations.

Et pour le coup, j'avais pensé ça un peu trop vite...

Il fit encore une réflexion.

Il n'avait pas réfléchi ?

Et ben moi non plus.

Je l'attrapai par sa veste et l'envoyai tête la première dans le mur d'en face, vraiment fort ! Sa tête fit un bruit sourd en le percutant. Je comprenais maintenant tout à fait que l'expression « voir rouge » était basée sur une réalité très concrète. Parce que je voyais réellement rouge !

J'allais fondre à nouveau sur le batteur de The Burning Fire quand je fus retenu en arrière. Avec tout ça, je n'avais ni vu, ni entendu la réceptionniste qui, quand elle m'avait vu attraper Howard, avait appelé la sécurité.

Furieux, j'essayais de me débattre, mais pas longtemps, me rendant compte de ce que j'étais en train de faire, je pointai juste l'index vers Howard alors que deux gorilles me tenaient fermement par les bras et les épaules. Et une dernière réflexion sorti toute seule, sans que j'y réfléchisse, mon cerveau fonctionnant en roue libre.

-T'as aucune idée de ce que t'as fait, Stone ! Aucune ! A ta place, j'aurais ni peur des flics, ni de la presse!

Parce qu'Olivia était une Reed et parce que j'espérais quand même, sincèrement, que Jimmy en ait un peu quelque chose à foutre... Pas tant pour Livia, mais, plus égoïstement, pour que Howard se rende enfin compte que tout ce qu'il pouvait faire pouvait avoir des répercussions que lui-même ne pourrait pas contrôler.

Puis, m'adressant aux deux gars.

-C'est bon ! Lâchez-moi ! Je me tire!

D'un coup sec, je me libérai de leur emprise, mais ils m'escortèrent tout de même jusqu'à la sortie de la tour.

@ Billy Lighter











JACK


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1009
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez Apolline

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: I'll Show You Ferocity [PV Stone][TERMINE]   Jeu 18 Mai - 16:51



I'll Show You Ferocity
ft. Jack Perry


Jack était en colère. J’avais pas de chance que ça soit lui le manager de la fille de Reed. En même temps, quand j’ai dérapé avec Olivia sur la plage, elle ne m’avait pas donné cette information-là. En fait, elle ne m’avait rien donné comme information à par la seule qui m’avait fait dérapé (celle qui disait qu’elle était la fille de Jimmy). Et, si j’regrettais mon geste envers l’ado, j’commençais à me dire qu’elle avait sa part de responsabilité dans l’histoire. Et que, de toute façon, ce n’était pas non plus un drame. J’voyais mal Olivia pleurer tous les soirs à cause de ça. Ni être traumatisé à vie…

Enfin c’est ce que j’croyais dur comme fer. Et c’est ce que j’disais à Jack en précisant, aussi, que j’avais fait attention. Mais ça avait fait que renforcer la colère de Perry qui disait que l’ado n’avait que 16 ans. Et que j’lui avais volé une expérience importante de sa vie juste pour mon propre fun. Et, comme toute réponse, j’haussai les épaules d’un air nonchalant. Ok, j’avais fait ça pour m’amuser. Mais l’avais pas forcé non plus.

Mais ma désinvolture me conduit sur une pente glissante. Celle des flics. Jack était prêt à parier. Mais j’m’étais rétracté ayant quand même assez de présence d’esprit pour ne pas parier et mettre en jeu ma réputation. Et mon manque de courage (qui était plutôt un bon choix pour une fois), lui arracha une remarque désobligeante.

-Tss…

Et c’est sûrement cette phrase de Jack mais, aussi, un tas d’autres trucs, qui me fit faire une réflexion supplémentaire. Pour moi, Jack n’était qu’un manager. Et comme tout manager, ce qu’il veut, c’est que son poulain fasse du fric. Olivia n’étant qu’au début de sa carrière, ça ferait du bien à Jack si les médias parlaient un peu d’elle. Et quoi de mieux qu’une histoire du genre pour faire passer la pauvre p’tite Olivia pour une victime pleine de talent. Jack, il venait juste m’emmerder pour avoir une chance que tout ça se sache. Et qu’il devienne le nouveau Ricci grâce à l’ado.

J’avais pas réfléchis… J’avais lancé ma bombe… Et, je devins, bien vite le dégât collatéral de mon propre missile…

Jack attrapa ma veste et, avant que je ne puisse faire quoi que ce soit, ma tête heurta le mur blanc de MTI. Je laissai échapper un cri étouffé. La douleur était aussi bizarre que le bruit que ça a fait quand ma tête à heurté le mur. Mais le pire j’crois que c’était les étoiles que je vis au moment du choc. Je me redressai portant ma main au-dessus de mon œil.

Ma vision revint assez vite et j’vis Jack se faire neutraliser par les vigiles. Il criait qu’j’avais aucune idée de ce que j’avais fait. Il disait qu’à ma place il n’aurait ni peur des flics, ni de la presse. Et, j’sais pas pourquoi, un frisson me parcouru le corps. Comme quand on a un foutu mauvais pressentiment. Un genre de malaise qu’on ne pouvait pas expliquer.

-C’est ça ouais…

C’est tout ce que j’arrivai à bafouillé alors que j’enlevai la main de mon front pour remarquer quelques petites traces de sang… Pas grand-chose mais assez pour avoir fait un trace sur ma main et sur le mur anciennement immaculé.

Les gorilles éloignèrent Perry de moi et il finit par regagner la sortie escorté par les vigiles. Entre temps, Samantha m’avait rejoint, inquiète.

-Ça va, Howard ?

J’approuvai de la tête.

-Ouais… T’en fais pas… Ce type est juste cinglé.

Elle approuva de la tête. Et ce simple geste me fit sourire un peu. Jack Perry avait tenu fermement sa position. Il avait prouvé par A + B que c’était moi le méchant. Alors sentir que Sam était de mon côté ça me faisait du bien.

Et ça, même si je savais qu’elle ne savait rien de toute l’histoire…


@ Billy Lighter


Don't give in without a fight ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I'll Show You Ferocity [PV Stone][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'll Show You Ferocity [PV Stone][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Hillywood Show
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Retro Taco Show.
» Rétro Taco Show 2011.
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Downtown :: Major Tom Inc. building-