AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Règlement de compte [PV Jack Perry][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Timmy Evans
avatar


Messages : 492
Date d'inscription : 30/11/2013
Age du personnage : 30


Who am I?
Je suis: Calme, intelligent, parfois fourbe et menteur
Relations:
Song: Linkin Park-Somewhere I Belong


MessageSujet: Règlement de compte [PV Jack Perry][TERMINE]   Sam 27 Mai - 16:14



Règlement de compte
ft. Jack Perry


Ceci était tout à fait intolérable ! Je ne pouvais point penser autre chose en prenant connaissance de l’article de L.A.People mettant en scène le batteur de mon groupe, l’imprévisible Howard Stone et le manager d’en face, le méconnu Jack Perry.

J’avais conscience que mon poulain n’était point le genre d’homme à se faire apprécier par tous. J’avais parfois bien des griefs à son égard alors même que j’essayais que le groupe tienne la route et ne se perde pas en chemin. Toutefois, ce n’était point la peine qu’un manager de la maison de disques rivale ne commence à frapper le batteur. Il en allait de l’image même du groupe et de tout l’aspect promotionnel de la tournée à venir. Je ne voulais point d’un Stone tuméfié sur les photos promotionnelles. Je souhaitais de même qu’il ait le moins d’ennuis possibles.

Il semblerait qu’Amon ait tenté de disculper Stone dans les détails que je pouvais lire dans l’article. Mon ami avait tendance à protéger The Burning Fire pour me permettre un travail plus facile et avec Stone nous avions du boulot. Amon mettait la faute sur une vieille rancune que nourrirait toujours Jack Perry. Si ceci devait être un fond de vérité, j’étais prêt à penser que Stone n’était point tout à fait innocent dans ce qu’il lui était arrivé. Toutefois, ce n’était point pour autant que j’étais moins en colère contre Perry.

Il était de mon devoir d’aller discuter un peu avec lui pour lui exprimer que je n’avais aucune envie qu’il s’attaque encore à Stone quels que soient les faits reprochés. Il en allait du bien-être de la tournée à venir et de l’image même de The Burning Fire.

J’avais quitté mon bureau plus tôt pour aller dans la tour d’en face. A la réception, on m’avait indiqué le bureau de Jack Perry. J’avais inventé une histoire de rendez-vous afin de ne point devoir répondre aux questions de la réceptionniste.

L’ascenseur m’avait porté jusqu’aux plus hauts étages de la tour. Nous pouvions voir les différences entre BSC et MTI de l’intérieur. Le blanc n’était point la couleur du lieu où je me trouvais présentement. Ceci n’avait point d’importance mais soulignait encore une différence notoire entre deux maisons de disques qui n’avaient que la musique en commun.

La porte du bureau de Perry se tenait devant moi et j’avais frappé fermement à la porte.

@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
avatar


Messages : 99
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 36



MessageSujet: Re: Règlement de compte [PV Jack Perry][TERMINE]   Dim 28 Mai - 13:52



Règlement de compte
ft. Timmy Evans


Hier, j'avais passé la journée au parc d'attraction avec ma protégée, Olivia Cortez. Une journée avec des hauts et des bas, mais globalement agréable, d'autant que les étapes suivantes et, en particulier, le projet d'un premier single, avait été plus ou moins mis en place.

C'était d'ailleurs aux studios de BSC que nous avions passé la plus grande partie de la journée d'aujourd'hui. Juste elle, moi, sa guitare et quelques roadies preneurs de son. Et je devais avouer que j'avais eu du flair en faisant signer la jeune Cortez, car elle avait un foutu talent, non seulement de chanteuse, ce que j'avais découvert d'emblée lors du concert qu'elle avait donné à l'anniversaire de mariage de mon ami, mais également de compositrice, tant pour ce qui était de la musique que des paroles.

On avait fait quelques premières prises des deux chansons qu'elle voulait enregistrer puis, je l'avais laissée rentrer chez elle vers le début d'après-midi. Elle était extrêmement motivée, mais je ne tenais pas à ce qu'elle force trop. Les chanteurs et chanteuses, d'autant plus aussi jeunes, sont de petites perles qu'il faut préserver et je ne tenais pas à ce qu'elle force de trop et qu'elle se retrouve aphone dans les prochains jours. Sans compter qu'à 16 ans, sa voix n'était pas encore définitivement stabilisée et allait encore bouger, même si c'était une fille. Et je tenais vraiment à ce que son organe évolue en se bonifiant.

Cela me permit de revenir à la tour pour chercher et prendre contact avec divers artistes, notamment des photographes, afin de pouvoir réaliser la pochette du single. J'avais ma petite idée en tête et la jeune Olivia me faisait confiance à ce niveau-là. Je ne voulais pas la décevoir et je voulais aussi que ce single ne passe pas inaperçu. Et étant donné que Livia était encore une parfaite inconnue à L.A, la première chose que les gens verraient, ce serait la pochette du single.

Il fallait donc que celle-ci soit vendeuse.

Un stylo coincé au-dessus de mon oreille, le cornet du téléphone dans l'autre, j'entendis frapper vigoureusement à la porte. Je décollai un peu le téléphone de mon oreille, pensant qu'il s'agissait peut-être de Daniele, Sonne peut-être ?

-C'est ouvert!

Je recollai le téléphone sur mon oreille pour écouter mon interlocuteur qui n'était autre qu'un graphiste à qui je venais d'expliquer le projet d'Olivia (sans jamais, bien sûr, mentionner Jimmy Reed). Celui-ci me donnait son point de vue, mais quand je découvris que mon visiteur n'était autre que Timmy Evans, manager de The Burning Fire... Et je ne doutais pas que sa présence ait un lien avec la parution ce matin même du dernier L.A.People dans lequel un photographe ne m'avait pas loupé... Et j'en étais encore à chercher comment expliquer ça à Olivia à qui j'avais bien évité de montrer l'article aujourd'hui... Et comme elle n'avait pas posé de questions, j'imaginais qu'elle ne l'avait pas lu.

-Heu... Attendez... Je vous rappelle...

Je raccrochai et me levai, tendant la main vers le manager de la tour d'en face.

-Monsieur Evans... Bienvenue chez BSC...

Je ne poussai pas le vice jusqu'à demander ce qui me valait l'honneur de sa visite. Je n'étais pas Howard Stone. Je savais très bien ce qui m'attendait.

J'avais recadré Olivia, au parc d'attraction, quand elle s'était montrée arrogante...

Maintenant, ça allait être mon tour. Car Olivia n'était pas la seule à faire des conneries avec Howard Stone.

@ Billy Lighter











JACK
Revenir en haut Aller en bas
Timmy Evans
avatar


Messages : 492
Date d'inscription : 30/11/2013
Age du personnage : 30


Who am I?
Je suis: Calme, intelligent, parfois fourbe et menteur
Relations:
Song: Linkin Park-Somewhere I Belong


MessageSujet: Re: Règlement de compte [PV Jack Perry][TERMINE]   Ven 2 Juin - 19:40



Règlement de compte
ft. Jack Perry


Jack Perry m’avait donné l’autorisation d’entrer. Je ne m’étais point fait prier. La colère ne se manifestait point de façon exubérante chez moi mais elle se voyait dans mon regard perçant et froid. A l’aube d’une tournée finement préparée de mon groupe, je ne pouvais point accepter qu’une manager de la tour rivale ne vienne égratigner la figure de mes protégés aussi insupportables soient-ils.

Perry était au téléphone et ce n’était que par politesse que je n’avais pas fait d’esclandre en restant silencieux jusqu’à ce que le manager ne signale à son correspondant qu’il allait le rappeler plus tard. Perry ne devait point s’attendre à ma visite.

Les raisons de ma présence en ce bureau ne devaient pas avoir échappées à Perry car sa surprise de me voir n’était point très grande. Il frappait Stone mais n’était point du genre à oublier les manières car il était venu me saluer. J’avais serré sa main fermement. Cependant, je le fixais avec un regard froid comme l’hiver.

-Merci, Monsieur Perry. Cependant, j’aurais préféré visiter cette tour dans d’autres circonstances que celle-ci.

Nous n’avions point le temps, ni lui, ni moi, de tourner autour du pot. Perry était venu jusque chez MTI pour frapper mon protéger, je venais ici pour rappeler au manager que ce n’était point des choses à faire.

-Je suppose bien que vous savez pour quel raison je suis dans votre bureau aujourd’hui. Sachez, Monsieur Perry, que je suis en pleine préparation d’une tournée et que j’aimerais éviter que mes protégés ne soient pas en état pour en assurer la promotion.

C’était avec froideur que je parlais au manager de BSC. Dans cette ville, il n’y avait point beaucoup de gens qui m’horripilaient mais les managers de cette tour étaient des champions pour ceci.

-Si vous aviez un différend avec Stone, il y avait d’autres moyens de lui faire comprendre votre grief quel qu’il soit.

Je savais que parler avec Stone était comme parler dans le vent mais le frapper n’arrangeait point mes affaires. Surtout que je ne savais point qui était ce Jack Perry ainsi que je n’avais pas la moindre idée de quel groupe il s’occupait.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
avatar


Messages : 99
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 36



MessageSujet: Re: Règlement de compte [PV Jack Perry][TERMINE]   Dim 4 Juin - 10:56



Règlement de compte
ft. Timmy Evans


Je savais que le manager Timmy Evans était là pour me faire passer un sale quart d'heure, tout comme moi, j'étais allé il y avait peu de temps de ça jusqu'à la tour MTI pour faire passer un sale quart d'heure à Stone. Tout ça pouvait très bien être le début d'une histoire sans fin, règlement de compte sur règlement de compte, comme les gangs de l'Eastside dont on pouvait suivre le roman-fleuve et répétitif dans la presse, jour après jour.

Je n'avais pas envie de ça, d'autant que j'admirais le travail de l'Anglais, notamment et même si ça peut paraître étrange, avec The Burning Fire qu'il avait réussi à ranimer malgré la disparition de Kayden James. Après, on aime ou on aime pas ce qu'ils font actuellement, certes, mais le groupe était toujours vivant, avec au moins un membre original...

Howard Stone... Qui était tout le nœud du problème ici.

Je m'étais levé pour saluer mon visiteur dont les yeux bleus clairs auraient pu glacer le sang d'un esquimau... J'avais fauté, j'étais au courant, il était inutile d'essayer de me défendre sur ce point-là.

Tout ce que je pouvais faire, c'était essayer d'expliquer mon geste qui restait impardonnable.

-J'aurais, moi aussi, préféré vous rencontrer dans des circonstances plus amicales ou, tout du moins, aussi amicales que nos deux maisons le permettraient.

D'un geste, je l'invitai à prendre place dans un des sièges en face de mon bureau alors que je retournais derrière celui-ci pour avoir accès à mon meuble aménagé pour avoir tout le nécessaire pour accueillir clients, artistes et autres visiteurs. Evans, lui, ne s'était pas fatigué à tourner autour du pot et c'était très bien comme ça.

-Je le sais, en effet. Un café, Monsieur Evans ? La légende vous dit amateur de thé, mais malheureusement, je dois être trop américain pour en avoir... J'ai également du Sprite et si vous avez faim, du maïs soufflé au caramel...

Je me retournai vers lui, le temps que le café coule...

-Je me doute en effet de la raison de votre visite et je sais pour votre tournée à venir...

Je soupirai. Timmy aurait probablement eu raison, il y aurait eu d'autres moyens... S'il ne s'était pas agit de Stone.

-Je sais aussi que ce que j'ai fait n'est pas à faire. Mais pour ce qui est des autres moyens, c'est de Stone qu'on parle et vous devez savoir aussi bien que moi, voire mieux, qu'il est impossible de se faire entendre de Howard Stone. Je le connais personnellement depuis suffisamment longtemps pour le savoir.

Laissant couler le café, je vins m'asseoir face à Evans.

-Si vous avez le mode d'emploi, je le veux bien. Mais savez-vous seulement ce qu'à fait Howard cette fois-ci ? Ou croyez-vous juste aveuglément les dire de L.A.People qui parle d'une vieille rancœur entre lui et moi?

Bon, on ne pouvait pas vraiment dire que le magazine avait réellement menti cette fois-ci, mais si j'avais du frapper Stone pour ça, ça ferait bien longtemps que je l'aurais fait. Non, ce qui m'avait fait dégoupiller, c'était autre chose. Et si je pouvais retourner son manager contre le batteur, j'allais me faire un plaisir de le faire !

@ Billy Lighter











JACK
Revenir en haut Aller en bas
Timmy Evans
avatar


Messages : 492
Date d'inscription : 30/11/2013
Age du personnage : 30


Who am I?
Je suis: Calme, intelligent, parfois fourbe et menteur
Relations:
Song: Linkin Park-Somewhere I Belong


MessageSujet: Re: Règlement de compte [PV Jack Perry][TERMINE]   Mar 6 Juin - 20:25



Règlement de compte
ft. Jack Perry


Il n’était point question d’une rencontre amicale comme nous le savions bien tous les deux. Je devais rendre à Jack Perry qu’il n’essayait point de fuir la conversation peu agréable qui allait suivre. Je n’allais point y aller de main morte. Il n’était pas question que tout ça soit pris à la légère.

Mon regard froid était tout ce que j’avais à offrir à Perry. J’avais, toutefois, accepté de m’installer sur le siège qu’il me proposait poliment. J’avais fait part de mon grief qui était déjà à la connaissance de Perry qui ne niait rien. Ceci n’avait point ébranlé son sens de convenance. Cela n’arrivait pas à faire taire ma colère.

-La légende dit vrai. Un café fera l’affaire.

Je restais très sec dans mon ton. Je n’étais point ici pour venir faire ami-ami avec Perry qui n’avait point, dans son bureau, des boissons capables de m’amadouer. Je n’étais point fan du tout de Sprite et de maïs soufflé au caramel. J’étais plus classique dans mes goûts. Il n’y avait point mieux que le thé sur cette planète et le Sprite était loin d’être dans mes boissons préférées.

Perry était bien au fait de ma tournée à venir et des désagréments que son altercation avec Stone pouvait me poser. Il avait fait amende honorable de son acte mais y donnait ses raisons. Stone n’était point homme à écouter quand on lui parlait surtout si c’était pour lui faire des reproches. Perry devait être tombé sur le mur qu’était mon protégé et qu’il connaissait personnellement depuis de nombreuses années. L’histoire d’Amon pouvait être vraie mais j’étais prêt à en douter. Mon interlocuteur était prêt à me faire croire qu’il était question d’autre chose que d’une vieille rancune.

-Je suis bien conscient que Stone est quelqu’un d’énervant. Ceci dit, je suis son manager depuis 7 ans mais je n’ai jamais porté la main sur lui pour autant.


J’avais d’autres moyens pour faire comprendre à Stone qu’il dépassait les bornes. Faire pression sur sa place au sein du groupe était souvent la façon idéale de le remettre à sa place.

-J’ai un mode d’emploi mais il ne vous sera d’aucune utilité. J’ai l’avantage d’être son manager.

Je n’avais point changé d’expression, ni de ton. La froideur était toujours là ainsi qu’une pointe d’ironie dosée.

Ce qu’avait Stone n’était point ce qu’avait écrit Amon d’après Perry. Je n’étais point sûr de vouloir être au courant des frasques de Stone mais si je voulais éviter d’avoir de mauvaises surprises, il était plus qu’important de tout savoir. Stone m’avait déjà fait la frayeur de partir de Los Angeles sans rien dire à personne après l’incendie qui avait eu lieu dans sa villa.

-Je ne suis point le genre à croire aveuglément L.A.People. Je sais que la vérité est parfois bien éloignée de ce que racontent les journalistes. Mais je suis prêt à entendre votre version… Allez-y. Qu’as donc fait Howard Stone, cette fois-ci, Monsieur Perry ?

J’étais de plus en plus stoïque face aux actes de Stone. Nous ne pouvions plus le changer. Je m’en étais fait une raison.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
avatar


Messages : 99
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 36



MessageSujet: Re: Règlement de compte [PV Jack Perry][TERMINE]   Mer 7 Juin - 15:28



Règlement de compte
ft. Timmy Evans


Timmy Evans accepta une tasse de café et ne restait plus qu'à attendre que celui-ci passe. Aucun doute, de toute façon, que notre conversation allait durer plus de dix minutes. Et je n'allais pas fuir celle-ci car j'avais peut-être bien plus de chances d'être entendu par le manager de la tour d'en face que par Howard Stone lui-même. Et je pensais que, si quelqu'un pouvait canaliser le batteur, c'était bien lui.

Je m'assis face à Timmy et lui annonçai dans les grandes lignes que mon geste n'avait pas été gratuit, que je connaissais Stone, mais que, cette fois-ci, le batteur avait largement dépassé les limites.

A cela, le manager répondit qu'en 7 ans de management et étant bien conscient que Stone était énervant, ce qui relevait de l'euphémisme le plus total, il n'avait jamais levé la main sur le musicien.  Evans était toujours aussi froid, ses yeux toujours aussi perçants. Mais je ne me décontenançai pas, me contentant de soupirer. Evans et moi ne disposions pas du même arsenal.

-Comme vous le soulignez si bien, vous avez l'avantage d'être son manager. Et l'avantage également d'être Anglais. Disons que je suis bien loin de pouvoir faire preuve d'autant de flegme que vous.

Cependant, même s'il avait toujours l'air furieux, bien que ce soit loin d'être une fureur explosive, il était prêt à écouter ma version de l'histoire et de ne pas se contenter de ce que disait L.A.People.

-Je n'en attendais pas moins de vous.

J'ouvris l'un des tiroirs de mon bureau et en sortis, justement, l'un des numéros de L.A.People. Mais pas celui qui relatait notre petite bagarre, à moi et à Stone. Non. Celui dans lequel le batteur apparaissait sur la plage, se penchant au-dessus d'Olivia Cortez dans une position on ne pouvait plus compromettante.

Et alors que je cherchais la bonne page, j'en profitai pour faire une petite introduction.

-Vous devez connaître, aussi bien que moi, l'histoire de Jerry Lee Lewis, et en particulier celle de son mariage plus que controversé avec une gamine de 13 ans.

Je trouvai la page et repliai les pages inutiles en arrière pour bien mettre en évidence un autre article d'Amon Sørensen. Lui glissant le magazine, je continuai.

-Cette année-là, l'année où ça s'est su, il était aussi question d'une tournée qui, à cause du tollé provoqué par l'information, a été annulée après seulement trois concerts. Ceci sans compter que Lewis fut ensuite blacklisté par les radios et que, pour les concerts suivant, son prix est passé de 10 000$ pour un concert dans une grande salle à 250$ dans des petits clubs.

Je marquai une courte pause, laissant Timmy faire le lien entre mon histoire et l'article à son aise.

-Vous imaginez le manque à gagner ? Personne ne veut être fan de ce genre de personnage. Personne ne veut acheter les disques de ce genre de personnage.

Je me levai pour aller nous servir deux tasses de café tout en posant ma conclusion.

-La jeune fille que vous voyez dans cet article se nomme Olivia Cortez. Il s'agit d'une de mes protégés. Et elle a à peine 16 ans et s'était enivrée avec Stone au moment des faits.

@ Billy Lighter











JACK
Revenir en haut Aller en bas
Timmy Evans
avatar


Messages : 492
Date d'inscription : 30/11/2013
Age du personnage : 30


Who am I?
Je suis: Calme, intelligent, parfois fourbe et menteur
Relations:
Song: Linkin Park-Somewhere I Belong


MessageSujet: Re: Règlement de compte [PV Jack Perry][TERMINE]   Lun 12 Juin - 19:28



Règlement de compte
ft. Jack Perry


Stone était un homme qui avait la maturité d’un adolescent. Il était d’une désinvolture inégalée et en énervait plus d’un. Je n’échappais pas à ceci. Stone m’énervait plus que raison mais j’avais des armes pour l’empêcher de dépasser les limites en ce qui me concernait. Perry n’avait point cette chance. Il n’était point le manager de Stone et encore moins Anglais.

-Ceci, je pense l’avoir bien remarqué.

Il n’avait point hésité à frapper un homme dans un lieu public aux yeux de tous. Ce n’était point un manque de flegme mais un manque cruel de sang-froid.

La vérité sur l’acte violent de Perry n’était point la faute d’une vieille rancune. Amon avait trafiqué la vérité. Perry avait une toute autre version des raisons qui l’avait poussé à s’en prendre à mon protégé. J’étais tout ouïe pour entendre sa version des faits. Stone était irrécupérable et il était important que je sache à quel point. Ceci était apprécié par Perry mais sa politesse n’avait point changé mon regard froid.

Le manager m’avait sorti un numéro du magazine où exerçait Amon. Il m’avait semblé chercher une page bien précise en se mettant à parler de Jerry Lee Lewis et de son mariage controversé.

-Je suis au fait de cette histoire…

L’article d’Amon présentant Stone en compagnie d’une jeune femme m’avait été mis sous le nez par Perry qui n’en avait point terminé avec son histoire. La carrière de Lewis avait pris un sérieux coup à cause de cette relation controversée. Le rapport avec ce que j’avais sous le nez commençait à faire son chemin dans ma tête. La jeune femme blonde en compagnie de Stone ne devait pas encore avoir passé l’adolescence. Ceci, je n’y avait point fait attention à la sortie de l’article. Je faisais confiance à mon meilleur ami quand il présentait un membre de The Burning Fire dans L.A.People.

Stone, avec ses galipette avec cette jeune fille, risquait de mettre en péril la tournée à venir. Il ne fallait point me faire un dessin pour voir où voulait en venir Perry qui me parlait de manque à gagner. La froideur dans mon regard s’était intensifiée. Perry serait-il aussi vicieux que pour se tirer de ma colère par un chantage ? Cela ne serait point étonnant venant d’un homme qui travaille pour BSC.

-Il n’est point certifié que cette fille soit aussi jeune, Monsieur Perry…

Si cela se trouve, elle était plus vieille qu’elle n’en avait l’air. Ceci n’était point possible d’être prouvé.

Je n’aurais point dû parler aussi vite parce que Perry avait plus d’atouts dans son jeu qu’il n’y paraissait au départ. Il connaissait la jeune femme d’où son grief envers Stone. Elle n’était autre que sa protégée, une dénommée Olivia Cortez. Mon étonnement s’était fait remarqué.

-Que dites-vous ?!

Stone finira par venir à bout de mon flegme et de ma patience. Je n’avais point les cartes en main quand j’étais mis sur le fait accompli à cause de ses frasques. Cela avait été le cas avec Reed et, aujourd’hui, avec Perry. Cela devait cesser au plus vite. Il avait été très loin en osant fricoter avec une fille de 16 ans à peine ! C’était indécent ! Je gérais sa carrière mais il ne me facilitait point la tâche !

-C’est donc pour ceci que vous avez frappé mon protégé ? Je comprends tout à fait que Stone n’avait point à faire ça. Surtout avec une fille aussi jeune que votre protégée. Mais il aurait été judicieux de votre part que vous veniez m’en parler. Une discussion est souvent plus efficace qu’un coup de poing.

Je n’avais point d’autres armes et ceci renforçait mon ton très froid. L’histoire ne devait point fuiter et, encore moins, être portée en justice. Les retombées sur le groupe risquaient d’être aussi dévastatrices que pour Lewis… De ceci, je devais rendre à Perry que sa stratégie était parfaite.

-Je m’occuperais de ramener Stone à l’ordre… Cependant, il est adulte et je ne peux rien contre certaines de ses frasques. Je ne gère point sa vie privée, cela demanderait d’avoir des journées de 72h pour le faire. Tout comme vous ne semblez pas tout à fait contrôler votre propre protégée. Bien qu’elle a l’excuse, elle, d’être encore jeune et naïve, je le conçois tout à fait.

Je n’excusais point le geste de Stone. Ce qu’il avait fait était tout à fait indécent et contre la loi. Cependant, je n’avais point à me faire prendre à revers par une manager qui possède un bureau à deux pas de celui de Ricci.




@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
avatar


Messages : 99
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 36



MessageSujet: Re: Règlement de compte [PV Jack Perry][TERMINE]   Jeu 15 Juin - 15:33



Règlement de compte
ft. Timmy Evans


Même si Timmy Evans m'en voulait, et ça se voyait, pour avoir perdu mon sang froid face à Howard Stone, il me laissa tout de même exposer ma version des faits. Evans avait une réputation de gentleman, et il me confirmait qu'il l'était bel et bien aujourd'hui.

J'avais commencé en introduisant mon histoire par un précédent, celui de Jerry Lee Lewis et de son mariage controversé. Les faits étaient similaires sans être identiques et je voyais que l'idée faisait son chemin dans le chef du manager anglais. Ça ressemblait très fort à une menace et, dans un sens, c'en était une, même si aucune procédure n'avait été entamée jusqu'ici contre le batteur. Je voulais que Evans sache que j'avais cette carte dans ma manche et que je n'hésiterais pas à la jouer... Mais pas par concurrence.

Quand j'eus terminé d'exposer les faits... Et leurs éventuelles conséquences, Evans prit la parole pour dire qu'on ne pouvait pas savoir si cette fille, comme il disait, était aussi jeune. Il pensait donc que je faisais tout ça uniquement pour une question de business ? Non, mais, si j'avais été Daniele Ricci, avec dans mes poulains un groupe à la hauteur comme Roadtramp, j'aurais pu comprendre ! Mais qui était-je pour jouer à ce jeu-là ? Descendre The Burning Fire de cette façon ne serait intéressant que si j'avais quelque chose à promouvoir derrière. Pas que je trouvais tous mes poulains, y compris Olivia, dépourvus de talent, au contraire ! Mais Livia n'en était qu'au prémices de sa carrière, et encore ! Quant aux autres, ils étaient talentueux, mais irréguliers.

Non, ce que je cherchais, ce n'était pas à descendre The Burning Fire. Ce que je cherchais, via cette histoire de pertes financières et d'audience dont je menaçais l'Anglais, c'était le sensibiliser à l'histoire qui s'était passée entre Livia et Stone.

Timmy cilla et je compris que ça avait fonctionné.

Il était à la fois surpris et en colère. Mais plus contre moi, cette fois-ci.

Quand il demanda si c'était la raison qui m'avait fait perdre mon sang froid, je ne fis que hocher la tête, le laissant parler à son tour.

Il me fit tout de même remarquer qu'il aurait été plus judicieux de venir le trouver d'abord, au lieu de me jeter sur le batteur. Et je baissai un peu les yeux.

-Je vous avouerai m'être emporté et n'y avoir même pas pensé sur le coup. Et suivre votre conseil m'aurait évité de paraître pour la première fois dans la presse dans un mauvais article people. Mais cette jeune fille, Olivia, représente pour moi plus qu'un simple talent.

C'était la fille de mon big boss... Mais ce dernier n'en assumait pas la paternité, d'après ma protégée elle-même qui n'avait pourtant fait que l'entre-apercevoir. Du coup, je faisais un peu office d'intérimaire. Et connaissant, bien que peu, Jimmy Reed, je savais que s'il n'en avait ne fusse qu'une once de quelque chose à foutre, j'avais pas intérêt à me planter.

Sauf que personne ne savait si Jimmy Reed en avait quelque chose à foutre.

Je gardai l'information concernant la parenté de ma protégée. Je ne pouvais pas, ne serait-ce qu'à cause de l'échelle hiérarchique, damer le pion à Reed. Si le lien génétique entre lui et Livia devait un jour se savoir, je savais que ce serait par lui et lui seul.

Pendant que je réfléchissais à ça, Timmy Evans, lui, m'assurait qu'il allait ramener Stone à l'ordre.

Je hochai la tête, satisfait. Je ne voulais pas entamer de procédure judiciaire uniquement parce que je savais que Livia ne voulait pas ça, même si elle regrettait amèrement ce qu'elle avait fait.

-Ça me va. Et s'il ne l'approche plus, cette histoire restera à jamais entre nous.

Je marquai une pause, pour donner plus de relief à ce qui allait suivre, répondant à sa remarque comme quoi Livia, elle aussi, bien que jeune et naïve, avait sa part de responsabilité.

-Mais Livia, elle, fait preuve de remords. Peut-on en dire autant de Stone ? Pour le connaître personnellement, je parierais que non.

Appuyant mes coudes sur mon bureaux, croisant mes mains juste en dessous de mes yeux, j'ajoutai ensuite.

-Rappelez Howard à l'ordre. Je sais que vous avez la possibilité de le faire. Et faites-le avant que ce ne soit trop tard.

Je ne savais pas pourquoi, mais j'avais l'impression que si Reed, dont Olivia était certaine que l'homme d'affaire savait qui elle était, avait vent de cette histoire, ça allait mal se passer.

Aussi absent qu'il ait été jusque-là...

@ Billy Lighter











JACK
Revenir en haut Aller en bas
Timmy Evans
avatar


Messages : 492
Date d'inscription : 30/11/2013
Age du personnage : 30


Who am I?
Je suis: Calme, intelligent, parfois fourbe et menteur
Relations:
Song: Linkin Park-Somewhere I Belong


MessageSujet: Re: Règlement de compte [PV Jack Perry][TERMINE]   Lun 19 Juin - 20:02



Règlement de compte
ft. Jack Perry


Stone ne s’améliorait pas en vieillissant. J’avais bien peur que, quand il aura atteint la quarantaine, il ne soit tout à fait incontrôlable dans tous ses nombreux excès. Nous n’en étions point, encore, arrivé à cette extrême. Cependant, cette histoire avec la protégée de Perry laissait à penser que Stone était encore plus inconscient qu’il n’y paraissait.

Ceci n’était point pour me plaire car Perry avait, désormais, un moyen de pression sur moi. J’avais horreur de me retrouver dans ce genre de situation où je n’avais point l’avantage sur mes concurrents. Stone était un génie avec son instrument, il était musicalement l’un des points forts de The Burning Fire, mais il en était le point faible moral.

Je me devais d’agir pour que Stone comprenne que tout ceci n’est point un jeu.

Cependant, Stone était mon affaire. Je ne voulais point qu’un manager adverse s’en mêle de cette façon. Perry aurait dû me prévenir en premier lieu avant de venir agresser Stone de la sorte. Il s’agissait de faire preuve de maturité pas de se mettre au niveau du batteur incorrigible. De ceci, Perry en avait pris conscience. Contrairement aux apparences d’homme sérieux et propre sur lui, Jack Perry était un être impulsif qui n’avait pas réfléchi quand il avait appris ce que Stone avait fait avec sa protégée.

-Je peux le concevoir. Il est facile de s’attacher à ses protégés surtout quand ils sont vulnérables. Cependant, ceci ne doit point vous aveugler. Cela risquerait de vous coûter cher à l’avenir.

Ceci était plus une mise en garde qu’un conseil. Si Perry récidivait de cette manière, j’avais Amon pour régler ce problème désagréable qu’il pourrait représenter sans que l’on se doute que je sois derrière tout ceci. Le manager de BSC devait être plus vieux que moi mais semblait avoir moins d’expérience, ce qui le conduisait à ce genre d’exposition inutile. L’article d’Amon avait plus profité à Stone qu’à Perry et j’espérais que ceci suffise au manager pour ne plus récidiver.

Cependant, aujourd’hui, je n’avais point le dessus sur Perry à cause de la gravité de la chose qu’avait fait Stone. Afin que tout ceci ne sorte pas de ce bureau, j’allais ramener à l’ordre mon protégé. Ceci semblait convaincre le manager de BSC.

-Je m’assurerais qu’il ne l’approche plus.

Cependant, j’avais fait remarquer à Perry que sa protégée, bien que jeune et naïve, était en partie responsable. Enlever sa responsabilité était une façon bien maladroite de la protéger. C’est de cette façon que l’on conçoit des jeunes et des adultes qui se croient tout permis comme Stone. A ceci, Perry avançait l’argument que sa jeune protégé faisait preuve de remords et qu’il était peu probable que Stone en ressente lui aussi.

-Il se pourrait que vous ne le connaissiez peut-être pas assez bien. Il se pourrait qu’il soit plus complexe qu’il n’y parait.

Je n’en étais point sûr mais je connaissais bien assez Stone que pour lui laisser le bénéfice du doute. Il était un artiste, il venait d’un des quartiers les plus pauvres de Los Angeles et il n’avait point de famille bien qu’elle réside encore en cette ville. Cela laissait présager qu’il avait plus de facettes qu’il ne pouvait laisser paraitre.

Cependant, ce qui était certain, c’était qu’il était de mon devoir de le remettre à sa place pour nous éviter un fiasco. Perry m’avait enjoint de le faire avant qu’il ne soit trop tard.

-Trop tard ? Vous voulez dire qu’il fasse pire ou que vous vous décidiez à le réduire en bouillie définitivement ?

Ceci n’était point de la provocation de ma part mais j’avais envie que tout soit clair. Je ne voulais point me retrouver sans réponse comme avec Jimmy Reed.




@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
avatar


Messages : 99
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 36



MessageSujet: Re: Règlement de compte [PV Jack Perry][TERMINE]   Sam 24 Juin - 14:03



Règlement de compte
ft. Timmy Evans


Evans était à la fois un homme compréhensif et, paradoxalement, presque impassible à ce qui était arrivé à la jeune fille de 16 ans qu'était Olivia. Et quand il affirma que mon affection pour Olivia ne devait pas m'aveugler, que ça allait me coûter, je répondis du tac au tac, mon regard, déterminé, fixé dans le sien, froid :

-Je suis prêt à payer ce qu'il faut.

Ce n'était pas un choix stratégique, loin de là. J'étais, certes, un homme d'affaire. Mais je n'étais pas que ça : j'étais un frère, j'étais un fils et les frasques de Howard Stone avaient déjà fait leur part de dégâts dans ces deux définitions de moi-même. Même si je n'en étais qu'un dégât collatéral.

Je ne voulais plus que Stone approche de Livia... Et Timmy m'assura qu'il allait faire en sorte que mon souhait soit réalisé. J'avais gardé dans ma manche la carte de l'identité du père de ma protégée. C'était l'équivalent d'une arme nucléaire, à n'utiliser qu'en cas de grave danger car ça risquait aussi de me péter à la gueule si je révélais cette information sans l'aval de Reed lui-même. En attendant, c'était « touche pas à ça petit con ».

Heureusement, l'épée de Damoclès que constituait déjà une procédure en justice, que je pouvais lancer en un claquement de doigts si je le voulais, et les retombées qui s'en suivraient, avait suffit à Timmy Evans pour accéder à ma requête.

Et je n'avais pas pu résister à ajouter que, contrairement à Stone, Livia faisait preuve de remords. Il n'avait jamais montré de remords ! Il n'avait pas montré le moindre regret concernant l'enfant qu'il avait forcé ma sœur à tuer dans son propre ventre.

Je ricanai quand le manager anglais rétorqua que je ne connaissais peut-être pas assez bien Howard.

-Assez bien pour savoir qu'en plus d'être irresponsable, c'est un lâche. Et que, peu importe ce qu'il ressent, c'est par ce qu'il montre qu'il blesse les autres. Et ce qu'il montre, c'est une nonchalance à toute épreuve.

Il pouvait dire ce qu'il voulait, concernant Howard Stone, je n'allais jamais en démordre. Jamais. Pour moi, il avait tué mon neveu ou ma nièce. Pire, il avait forcé ma sœur à le faire parce que bien que je savais qu'elle avait voué un véritable amour au batteur, elle était pleinement consciente que celui-ci ne serait pas le père idéal pour un enfant. Est-ce que Stone avait réagi par autre chose qu'un « ouf ! » de soulagement ? Rien n'était moins sûr ! En attendant, ce n'était pas sûr non plus que, suite à cela, ma petite sœur puisse un jour fonder une famille.

Je mis ensuite une dernière fois en garde Evans, sans trop réfléchir à ce que je disais. L'homme d'affaire en moi avait parlé à l'homme d'affaire en face de moi, en lui disant de réagir avant qu'il ne soit trop tard. Parce que, dans ma tête, moi et mes sautes d'humeurs au sujet de Stone pouvaient devenir bien vite le cadet de ses soucis, si Reed s'y mettait, si Reed en avait quelque chose à foutre.

Mais si je sentais que la question du manager anglais était sincère, je n'étais pas en mesure de lui donner une réponse sincère.

-Faites ce que vous m'avez promis de faire: tenez Howard en laisse... Et vous n'aurez jamais besoin de connaître la réponse à cette question.

@ Billy Lighter











JACK
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Règlement de compte [PV Jack Perry][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Règlement de compte [PV Jack Perry][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» RÈGLEMENT DU QUIDDITCH
» Règlement de compte
» Oui, oui Arn a une vie sociale autre que du règlement de compte...
» [RPFB] Règlement de compte
» Règlement de compte [PV Matt, Aaron, Ari, Zack]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Downtown :: Brown Sugar Corp. building-