AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Justice For All [Solo][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Robin North
Robin North


Messages : 334
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 26
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


Justice For All  [Solo][Terminé] Empty
MessageSujet: Justice For All [Solo][Terminé]   Justice For All  [Solo][Terminé] I_icon_minitimeMer 10 Juil - 14:47



Justice For All
ft. Directeur Walsh


Il avait fallu bien trop de jours à mon goût avant d’avoir un rendez-vous avec le responsable du Hollywood Mental Health Center. Pourtant, j’avais bien dit que c’était urgent et que ça concernait une affaire grave et très importante.

J’avais dû m’énerver quelques fois au téléphone avant d’enfin obtenir un rendez-vous. Je m’y étais rendu et on m’avait fait entrer dans le bureau du directeur de l’endroit. Il s’appelait Monsieur Walsh et avait plus la tête d’un DRH qu’autre chose… Mais bon, j’imaginais qu’en tant que directeur, il était plus DRH qu’autre chose aussi…

Je m’installai devant lui sur le siège où il m’invita à m’asseoir sur un ton plus que conciliant. Moi, j’étais nerveux et toujours révolté par l’état dans lequel j’avais retrouvé River et surtout par l’histoire qu’il m’avait raconté avec cette psy qui avait voulu abuser de lui.

Il était temps que je mette les choses au clair et que des dispositions soient prises !

-Vous vouliez me voir pour une affaire grave et importante, Monsieur North, c’est cela ?

Il se donnait un air sérieux et me regardait à travers ses grosses lunettes. Ma nervosité devait se voir et je tentai de parler posément.

-Exactement ! Je suis venu rendre visite à l’un de vos patients qui est aussi l’un de mes amis. River Moriarty. Premièrement, j’ai retrouvé mon ami dans un état misérable. Il savait à peine parler et bouger à cause des tonnes de médicaments qu’on lui avait donnés. Je sais que vous devez soigner vos patients et que, parfois, vous devez avoir recourt à une médication importante mais là, c’était exagéré surtout que River est loin d’être quelqu’un de dangereux. Je le connais. Le voir dans cet état m’a fait me poser beaucoup de questions sur les méthodes employée ici.

Il continuait de me regarder, impassible et les bras croisés sur son bureau. Il n’avait même pas sourcillé alors que je venais de lui lâcher mon premier grief.

-Si les médecins ont décidé de lui donner cette médication, c’est qu’elle est indispensable pour la sécurité de Monsieur Moriarty, de celles des autres patients, de la vôtre et des infirmiers présent dans cet établissement. Nous ne droguons par nos patients pour être tranquille, Monsieur North, ni par sadisme. La médication est choisi après un colloque entre le psychiatre en charge du dossier et les infirmiers et ce  en fonction de la pathologie de Monsieur Moriarty et de son comportement au quotidien.

Je fronçai les sourcils. Alors droguer un type à mort était une façon de le soigner ? Non. Il venait clairement me dire que c’était une question de sécurité. Ça n’aidait en rien River !

-Je ne vois pas en quoi droguer quelqu’un à mort peut l’aider à soigner une maladie mentale ! River est très mal et il m’a dit que les médicaments le rendaient malade ! Je ne peux pas croire qu’un tel traitement puisse aider quelqu’un quel qu’il soit !


Je m’emballai un peu alors que le directeur restait de marbre et me répondait toujours posément.

-Si les médecins en ont décidé ainsi c’est que c’est utile. De plus, la médication n’est pas le seul traitement que suit Monsieur Moriarty. La psychothérapie reste une partie très importante du traitement. Les médecins sont au courant des détails du cas que représente River et savent parfaitement ce qu’ils font. J’aurais pu vous dire que si vous n’êtes pas content vous pourriez le faire interner ailleurs mais vous n’en avez, malheureusement, pas le droit étant donné que River Moriarty est interné ici sur une décision de justice.


Et il se fichait complètement que mon ami était en train de perdre la raison à cause d’un traitement inadapté. Il n’avait rien n’à faire ici !

-Mais River n’est pas malade !

J’avais encore haussé le ton mais le type, en face de moi, restait impassible comme si c’était un robot chargé de répliquer à chacun de mes reproches.

-Ça, ce n’est pas à moi, ni à vous d’en juger. S’il a été interné ici et qu’il demeure ici, c’est pour une raison médicale. Nous ne retenons pas un patient ici s’il ne présente aucune forme de maladie mentale juste pour le plaisir ou pour un éventuel complot comme cherche à le faire croire River lui-même et ses amis, tout ça à travers la presse. Nous ne sommes pas dans un de vos films, Monsieur North. River est interné car il présente ne maladie mentale dont je ne peux vous révéler les détails par soucis de secret médical.


Je sentais le mépris dans la voix du directeur Walsh quand il parlait de « mes films ». Comme si la possibilité qu’un sénateur puissant puisse influé sur un asile psychiatre ne pouvait pas être possible ! Il se fout de moi ? La corruption, ce n’est pas que dans les films et je savais que l’argent et l’influence politique pouvait convaincre beaucoup de directeur à faire n’importe quoi. Il suffit d’un petit don en plus pour son asile et l’affaire était dans le sac.

Il me prend pour une idiot ou quoi ?

-Vous ne me ferez pas croire que la possibilité que les Moriarty aient enfermé River pour s’en débarrasser est totalement impossible. Howard Moriarty est un sénateur puissant… Il peut très bien vous avoir corrompu. D’ailleurs, ça ne m’étonnerait même pas !


Je m’emballais utilisant un peu le cynisme mais il me poussait un peu à bout en disant que tout allait bien.

-C’est de graves accusation, ça Monsieur North… Je serais vous, je ferais en sorte que ça ne sorte pas d’ici sinon, je pourrais très bien vous poursuivre pour diffamation.

Je fronçai les sourcils. Il osait me menacer ? Tous les amis de River pensaient comme moi et l’histoire des Moriarty n’a même pas été démentie dans les journaux. C’est silence radio de leur côté. Pour moi, leur silence était une preuve de culpabilité. Seulement, s’il réagisse tout le monde finira par savoir que River fait bien partie de leur famille et que cette histoire de bâtard est vraie !

-Je ne compte rien dire pour l’instant. Je suis sûr que la vérité éclatera d’elle-même. En attendant, il y a autre chose qui m’a choqué. River était enroulé dans une camisole de force quand je suis allé le voir. Apparemment, c’est parce qu’il aurait agressé une de vos psychologues. Seulement, il n’a fait que se défendre. Cette psychologue aurait tenté d’abusé de lui. Est-ce parce que c’est un patient que ses accusations ne sont pas entendues ? River n’a fait que se défendre ! Cette femme a voulu abusé de lui et a été assez maligne que pour emmener River à un endroit où il n’y avait pas de caméra justement pour ne pas être prise ! Et vous fermez les yeux là-dessus aussi ? Cette femme est encore à vos services ? Si c’est le cas, vous feriez bien de faire quelque chose avant que d’autres patients ne se fassent abusés eux aussi !


On pouvait sentir ma colère quand je parlais de cette histoire alors que le directeur fronçais les sourcils, visiblement ennuyé par ce que je venais de rapporter.

-Monsieur North, je comprends que cette histoire puisse vous choqué. Malheureusement, River a été pris en train d’étrangler l’une de nos employées et ce avec une violence extrême ! L’absence de caméra rend l’enquête difficile dans ce cas, hors vos accusations et celles de River, fait qu’il s’agit de la parole d’un patient contre celle de cette psychologue.  Nous ne pouvons, malheureusement, pas vérifier les dires de chacun et nous ne pouvons pas virer quelqu’un qui a été, en plus, agressé sur les paroles d’un patient dont le dossier médical ne plaide pas en sa faveur. C’est ainsi, Monsieur North.

Mes yeux s’écarquillèrent. Quoi ? C’était tout ? Alors la parole de River ne valait rien parce qu’il était patient ? Il n’a même pas le bénéfice du doute et il est drogué à mort sur une simple supposition d’agression ? Parce que ce n’est pas une agression s’il y a légitime défense.

J’étais encore plus choqué.

-Alors ça fini juste comme ça ? River a probablement failli se faire abusé par une de vos employés et c’est lui qui est pris comme le méchant de l’histoire et qui paye en étant cadenassé et drogué à mort ?

Le directeur ne dit rien et n’hocha même pas la tête pour confirmer. Il semblait assumer complètement sa façon de gérer les choses.

Je me levai de ma chaise. J’en avais assez entendu. Cet homme ne voulait rien entendre. Il se contentait de défendre son entreprise et ses employés et ce au détriment de la santé et de l’intégrité mentale d’un de mes amis.

-Je n’en resterais pas là, Monsieur Walsh. Je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour sortir mon ami de là et de faire en sorte que justice soit rendue. Et je me fiche que ça égratigne au passage la réputation de votre hôpital.

Il fronça les sourcils mais je n’en avais rien n’à faire. J’irais jusqu’au bout pour sortir River de l’enfer où les Moriarty l’avait mis.

-Monsieur North, je serais vous, je réfléchirais à deux fois avant de faire une quelconque démarche. Nous aurons de quoi répliquer.

Je n’en avais rien à faire de ses menaces. Il m’avait mis à bout. Je me dirigeai vers la porte du bureau et me retournai une dernière fois.

-Et bien répliquez. Moi au moins, je sais que je suis dans le bon camps et pas celui des corrompus.

Et je sortis en claquant la porte derrière moi complètement dégoûté par ce système qui ne cesse d’écraser les plus faibles.

@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
 

Justice For All [Solo][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La justice de Raphael [Terminé]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» La fédération Belge de la fourrure attaque GAIA en justice
» La liberté ne meurt jamais [RP solo]
» [FB solo] 14 ans, Marine 1ière classe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Hollywood :: Hollywood Mental Health Center-