AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sydney Grey
Sydney Grey


Messages : 193
Date d'inscription : 16/09/2018
Age du personnage : 0


The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] Empty
MessageSujet: The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé]   The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] I_icon_minitimeDim 14 Juil - 18:01



The Ostrich Game
ft. Evan ‘’Sniper’’ Kurtz





Allongée sur le lit d’Evan, mon corps encore en sueur à moitié par-dessus le sien, je regarde sans vraiment le faire par la fenêtre. En fait, je suis perdue dans ma tête, encore sous l’effet de ce que nous venons de faire. Tout ce que je saurais dire, si on me questionnait sur la journée d’aujourd’hui, c’est qu’il doit être quelque part en milieu d’après-midi et qu’il semble faire beau.
Sauf pour aller au travail et quelque rare fois, aller chercher à manger, nous sommes restés cloîtrés, Evan et moi, dans son appartement.  Je m’y sens si bien que je n’ai pas vraiment envie d’en sortir.  

C’est comme…

… être dans la White Room… mais pour de vrai.

Bien sûr, cette comparaison me procure quelques pincements au cœur. Je n’ai pas cessé de penser à David, de me questionner à savoir s’il va bien, s’il prend bien son traitement, s’il m’a pardonné de l’avoir lâchement abandonné…

Parce que moi pas.

En fait, non. C’est plus compliqué que ça.  Je ne regrette pas ma décision, parce que quelque part, je demeure convaincue que c’était la bonne chose à faire mais tout ce qui entoure mon geste est si soudain et tellement loin d’être planifié et, de me retrouver dans le lit d’Evan sans réelle transition ne doit pas ressemble à autre chose que moi qui ait larguée un mec pour un autre.

Il n’en est rien.

Mais il est vrai que je serais probablement roulée en boule dans mon lit, à pleurer toutes les larmes de mon corps, assez pour noyer la terre entière, si je ne m’étais pas retrouver dans les bras du séduisant  chanteur. Est-ce que ça fait de nous deux des tricheurs ?

Qu’importe ce que les autres en pensent, ils penseront ce qu’ils veulent, de toute façon, peut importe la façon dont j’aurais fait les choses.

Je sursaute, peut-être parce qu’Evan a bougé, ou alors parce que mon estomac à grondé plus fort que je ne l’aurais cru capable de faire. Vivre d’amour et d’eau fraîche a ses limites, apparemment.  Et au rythme ou nous visons nos jauges d’énergies respectives, pas étonnant que nos corps, à un moment où un autre, réclament un peu plus que du sexe.

- Ça pourrait être bien, ouais.

Sortir.

Il avait parlé d’aller au restaurant, ou bien au cinéma.

Peut-être même les deux, pourquoi pas. J’ai fini par mettre de l’ordre dans pas mal de trucs depuis mon retour, sauf dans mon cœur et dans ma tête me direz-vous. Je n’ai pas besoin de rester cloîtrer, même avec le meilleur partenaire au quotidien.

Il n’y a pas que le sexe, bien que nous passions le plus claire de notre temps à poils. Discuter de tout et de rien, c’est au-delà de mes attentes.  J’aime l’écouter me raconter des anecdotes de sa carrière, même celles qui ne sont pas forcément reluisantes. L’entendre me parler des endroits qu’il a visité, de différentes cultures. Pas besoin d’avoir vécu des années a l’autre bout du monde pour vivre un choc culturel. Parfois, un autre état de ce même pays suffit à nous faire voir certaines choses différemment.

Écouter de la musique, ma tête contre son torse, nos doigts entrelacés, m’endormir de cette manière et me réveiller autrement, lui, derrière moi me tenant contre son corps chaud. J’ai l’impression que tout ce que nous vivons coule tout naturellement, comme si nous étions faits pour le vivre.

Comme si nous étions faits l’un pour l’autre.

Mais j’ai peur d’y croire. Comme si j’avais peur de le blesser lui aussi, parce que, quelque part, je suis incapable de ne plus rien ressentir pour David, même si ce que je ressens pour Evan grandit de jour en jour.

- Et puis, faut se nourrir aussi alors, je ne dirais pas non pour un resto. Faudrait bien que je passe chez moi aussi, relever mon courrier.

Même si ça implique de sortir de notre tanière.


@ Billy Lighter


You’re The Kind Of Girl That Fits In With My World… ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Evan
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 583
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 40
Localisation : Santa Monica

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé]   The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] I_icon_minitimeDim 14 Juil - 21:21



The Ostrich Game
ft. Sydney Grey


Oh ça y était je me mettais à somnoler, là tout de suite… Fallait dire que j’étais vachement bien mis, allongé sur le lit, Syd à moitié sur moi, une de mes mains plongée dans ses cheveux pour la caresser doucement… Puis on venait de faire l’amour comme jamais… Enfin comme on faisait depuis notre retour d’Australie en fait… Comme si on avait des années à rattraper à ce niveau-là…

Bah en ce qui me concernait, c’était un peu vrai…

Je m’étais fait engueuler par Daniele hier à cause de ma petite escapade australienne. Mais ça m’empêchait pas de toujours penser que j’avais pas eu tort de le faire. Pas au vu du résultat qui était le tableau qu’on formait juste maintenant.

Y avait toujours comme… la présence de McAvoy qui nous hantait… enfin surtout Syd qui se perdait souvent dans ses pensées. Mais je lui en voulais vraiment pas. Elle était pas encore tout à fait sortie de cette histoire difficile. J’imaginais bien que ça devait être un peu dur de sortir d’une rupture un peu forcée. Parce que ni lui, ni elle, n’avaient vraiment choisi ça. Moi, je comprenais… Parce que j’avais été là avant… pendant… Et puis maintenant que c’était l’après.

Puis mon ventre gargouilla, faisant sursauter Syd… Je grommelai parce que j’avais vraiment, mais vraiment pas envie de bouger de là. J’avais juste envie de m’offrir une petit sieste tout contre Syd.

Je soupirai, parce que de toute façon, avec la faim allait survenir l’envie de nicotine aussi, bien que le cendrier de la table de nuit était déjà pas mal plein… Mais mon paquet, sur la table de nuit aussi, était vide, lui, l’enfoiré !

Je caressai un peu plus fort les cheveux de Syd et marmonnai, à moitié dans les vapes.

-Je crève de faim… On pourrait aller se promener un peu… ? Non ? Manger quelque part… Voir un film… T’as envie de voir un film ?

Je souris quand Syd marmonna en retour avec plus ou moins autant de motivation que moi. Puis elle avait faim aussi apparemment… Puis elle voulait aller chez elle reprendre son courrier.

-Ok, on peut faire tout ça… Y a des beaux coin sur Santa Monica… on peut manger dans le coin… puis prendre ta voiture jusqu’à Downtown pour ton courrier puis aller voir un film sur Downtown aussi…

Je rigolai, regardant le plafond avant de passer une main sur mon visage.

-Enfin si on ressent pas l’envie irrésistible de revenir ici avant d’être arrivé au bout de ce plan…

Ouais parce que… je nous connais à la longue…

Je baissai le regard pour croiser celui de Syd puis penchai la tête pour l’embrasser tendrement… Avant de la soulever un peu pour pouvoir me lever, sinon on allait jamais y arriver. Et on allait se laisser mourir de faim.

Je me levai, complètement nu…

-Prem’s à la salle de bain…

Je souris à Syd.

-Et tu me suis pas, sinon ça va déjà faire capoter le plan…

Me fallut pas longtemps à la salle de bain… 15 ou 20 minutes grand max, le temps de laisser Syd rêver encore un peu éveiller… D’envoyer des messages par la pensées à David ou… je savais pas trop comment leur truc marchait mais elle était persuadée qu’il y avait un truc spécial entre eux… Elle me l’avait dit parce qu’elle me faisait assez confiance que pour que je me foute pas de sa gueule et je m’étais pas foutu de sa gueule.

Chacun ses croyances, moi je dis.

Et puis, y a des fois où elle était tellement dans le cake que je me mettais à y croire aussi.

Tout ce que j’espérais, c’était qu’elle allait pas se griller le cerveau comme lui à jouer à ça.

Je sortis de la salle de bain, habillé pour la première fois depuis… Oh je ne savais même plus. J’embrassai Syd au passage, lui laissant la place puis aller moi aussi relever mon courrier. On savait jamais que j’avais une autre lettre recommandée de Daniele, hein…

Mais non… Par contre, j’avais une lettre de ce bon vieux Howard… je haussai les sourcils et ouvris la lettre pour constater que…

-Han… C’était même pas une blague…

La petite poulpe allait bien se marier avec ce pauvre Howard ! Han ils étaient fous… Le mariage moi j’ai déjà fait, j’étais pas sûr de vouloir remettre ça, vu comment ça avait fini… Et c’était un peu tôt pour que l’idée du mariage soit, dans mon esprit, déjà liée à Sydney.

Je relus plusieurs fois juste pour être sûr… Putain, c’était à Vegas en plus ! Une super occasion de faire la fête avec Syd et Howard… Ah ouais…

Ouais… Sauf que Howard avait sûrement invité McAvoy aussi…

Je renversai ma tête en arrière…

-Haaaan… merde…

J’avais pas envie d’y aller tout seul… L’allait falloir que j’en parle à Syd.

@ Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
Sydney Grey
Sydney Grey


Messages : 193
Date d'inscription : 16/09/2018
Age du personnage : 0


The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé]   The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] I_icon_minitimeLun 15 Juil - 20:32



The Ostrich Game
ft. Evan ‘’Sniper’’ Kurtz






Sortir en ville impliquera un enchaînement de mouvements qui demande trop d’effort pour l’énergie qu’il me reste pourtant, à entendre nos estomacs respectifs réclamer plus que ce avec quoi nous carburions depuis quelques jours, il fallait bien que je fasse un petit effort. La proposition d’Evan était alléchante.  

J’étire paresseusement mes jambes alors que, petit à petit, l’idée gagne en intérêt et que j’en fais part à Evan. Sortir en ville, aller se promener, manger un bout quelque part et finir ça avec un film, si, comme il dit, nous sommes capables de tenir tout ce temps sans finir par revenir pour combler un tout autre besoin.

Ça me semble être à notre portée.

Et puis sortir un peu ne nous fera pas de mal, parce que la terre continue de tourner même si je n’en ai pas l’impression.

Nous avons donc un plan d’action mais, avant toute chose, un passage rapide sous la douche s’impose d’autant plus que nous ne pouvons pas sortir de l’appartement complètement nu.

Evan bouge assez pour me forcer à me lever après m’avoir embrassé et caressé les cheveux.  Et, avant que je ne puisse m’en rendre compte, il filait à la salle de bain en disant prendre le premier tour et que je ne pouvais pas le rejoindre parce que nous n’arriverions jamais à sortir de la maison.

Je le regarde, à moitié redressée sur son lit, amusée et médusée. Ce type est trop fort ! Quand j’entends l’eau de la douche couler, je m’allonge à nouveau dans le lit et, immanquablement,  je pense à David. J’entends sa voix, parfaitement bien, j’arrive presque même à le visualiser et c’est comme si, j’y étais, comme si c’était vrai. Je lui parle, enfin, je le pense mais je sais qu’il le ressent, à sa manière, et ça reviens toujours à ‘’ Je prendrai toujours soin de toi, David ’’, parce que mes intentions n’ont pas changées, c’est ma place dans sa vie qui est différente.

Evan sort de la salle de bain et je bondis hors du lit non sans lui rendre le baiser qu’il m’offre tout en laissant courir mes main dans son dis jusque sur ses fesses. Je cache difficilement une petite moue de déception parce que son jeans m’empêche de le caresser comme je le voudrais, puis je file à mon tour me laver puis m’habiller.

J’ai encore les cheveux enroulés dans une serviette et ma brosse à dent dans la bouche quand je sors à la recherche d’une paire de chaussettes. J’ai bien trouvé un jeans, un haut et des sous vêtements propres au travers de tout ce qui a sécher, parce que ouais, nous avons quand même eu l’idée de faire quelques lessives depuis notre retour, mais chercher deux chaussettes identiques est au dessus de mes forces.

- Est-e a it ?

Je roulais des yeux parce que moi-même je ne me comprends pas puis retourne à la salle de bain cracher dans l’évier, me rincer la bouche et mettre ma brosse a dent à côté de la sienne dans le gobelet à brosse a dent avant de le rejoindre alors qu’il tient une lettre et qu’il semble presque, pour ne pas dire encore plus surpris que lorsqu’il a reçue le courrier recommandé de Daniele Ricci.

- Qu’est-ce que tu as dit ? Une mauvaise nouvelle ?

Je me permets de regarder la lettre qu’il tient puisqu’il ne la cache pas et que ça ressemble en fait à une publicité. En y regardant de plus près, je me rends compte qu’il s’agit d’une invitation à un mariage, et pas n’importe lequel !

- J’y crois pas… Je pensais que leur histoire n’était qu’un gros coup de publicité pour faire mousser leur single !

L’important c’est qu’ils s’aiment, et assez pour passer par la case mariage. Cette étape importante, quand même, dans une vie et à laquelle je rêve de temps en temps moi aussi, je ne m’en cacherai pas. Mais justement, si j’y pense, c’est pour être certaine que ce jour là, ce sera avec l’homme de ma vie, de toute ma vie.

- Tu…

J’allais lui demander s’il comptait y aller et… accessoirement, continuer avec l’autre question évidente mais sachant qu’Howard aura invité David,  je doute que ce soit une bonne idée que je l’y accompagne.  Je veux dire, je ne suis pas Peyton, je ne sauterai pas sur Evan à chaque fois que je me retrouverai à côté de lui mais, n’empêche, le malaise serait palpable.

- Tu es prêt ?


@ Billy Lighter


You’re The Kind Of Girl That Fits In With My World… ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Evan
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 583
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 40
Localisation : Santa Monica

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé]   The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] I_icon_minitimeMer 17 Juil - 22:02



The Ostrich Game
ft. Sydney Grey


J’étais sorti de la salle de bain, avait pu profiter de quelques caresses et rire à cause de la tête que tira Sydney en se rendant compte que j’étais habillé, pour une fois. Puis je l’avais laissée allé se préparer avant de m’occuper du courrier… Parce qu’il fallait bien même si en générale, je comprenais quand même pas grand-chose à ce qu’il y avait dans les courriers. Je savais reconnaître une facture, c’était déjà ça.

Sauf que c’était pas une facture, ni un recommandé que j’avais reçu mais une invitation à un mariage à Las Vegas et pas n’importe lequel ! Celui de Howard et Peyton… PUTAIN ! Un peu que ça me bottait d’y aller.

Fallait que j’envoie un recommandé à Daniele pour le prévenir ?

Je nous voyais déjà, dans un super hôtel, à fêter ça... A me balader dans les rues de Vegas à regarder les lumières main dans la main avec Syd… Et… Merde…

Et merde, et je l’avais dit tout haut. Ouais parce que j’étais lent, mais pas au point de me dire que David McAvoy serait pas là. D’ailleurs… la tournée était finie et je savais que le claviériste vivait chez Syd, avant tout ça… Il vivait où, maintenant ?...

Putain, j’espérais que tout allait bien… Dany avait dit que j’avais volé Syd à McAvoy… Ok, c’était peut-être le cas, mais je lui souhaitais pas du mal pour autant…

Mais si j’allais à Vegas avec Syd… Y avait de grandes chances qu’elle se retrouve nez à nez avec son ex… Et j’étais pas sûr que ce soit le moment. Pas parce que jaloux ou que je pensais que lui allait me la reprendre… C’était pas de ça que j’avais peur. Si il la reprenait et qu’elle était heureuse comme ça alors soit… Je serais triste, mais pas anéanti parce que je saurais que c’est ce qu’elle veut, je savais les sentiments qu’elle avait pour lui.

Non, ce que je voulais pas, c’était qu’elle soit mal à l’aise pendant tout le séjour.

Syd était sortie de la salle de bain et j’avais levé les yeux de l’invitation. Si mon cerveau était pas déjà en train de cogiter sur tout ça, j’aurais rigoler de la voir avec du dentifrice plein la bouche et une seule chaussette enfilée en train d’essayer de dire je sais pas quoi.

Elle disparut à nouveau, mais pas longtemps et je regardai l’invitation à nouveau. Je la cachai pas.

-Une mauvaise nouvelle ?

Je secouai la tête…

-Naaan… C’est plutôt le contraire…

Elle vint près de moi et je la laissai voir l’invitation… Et sa remarque me fit pouffer de rire.

-Moi, je croyais même pas à un coup de pub… J’ai même pas pensé à ça… Je croyais juste à une blague. Sinon, ça fait cher le coup de pub…

Elle hésita, avant de me demander si j’étais près et quand je me tournai vers elle en laissant tomber l’invitation sur la table, je lui souris…

-Prêt pour Vegas ? Je suis toujours prêt pour Vegas !...

Je pris son visage entre mes mains. J’allais pas la laisser fuir et cogiter ça longtemps. Pourquoi elle fuyait, d’ailleurs ? Alors qu’on pouvait juste en parler direct. Tu veux y aller, tu veux pas ? J’ai envie de quoi, et toi ? C’était pas si compliqué, si ?

-J’irai pour Howard, et aussi parce que j’ai envie d’y aller… Et je voudrais vraiment que tu viennes avec moi. Mais je suis pas si con que je peux en avoir l’air… je sais que David sera sûrement là et je te forcerai pas à y aller avec moi, ok, ma belle ? Je ne veux pas que tu ailles quelque part où tu ne te sens pas d’aller.

J’embrassai Syd tendrement, lui servant ensuite un regard tout aussi tendre.

-C’est que deux jours et une nuit… Je pourrai dire à ceux qui demanderont que t’es sur un super projet avec ton collègue Snyder, hein ?

Je lissai une mèche de ses cheveux blonds entre mes doigts.

-C’est toi qui décides ce que tu veux faire. Y a pas de bonne ou de mauvaise réponse, juste celle que tu penses être la meilleure…

Je la regardai dans les yeux.

-…pour toi… pas pour moi… pas pour David… Juste pour toi.

@ Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
Sydney Grey
Sydney Grey


Messages : 193
Date d'inscription : 16/09/2018
Age du personnage : 0


The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé]   The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] I_icon_minitimeJeu 18 Juil - 3:17



The Ostrich Game
ft. Evan ‘’Sniper’’ Kurtz




Ainsi donc, Peyton Davis et Howard Stone préparait véritablement leur mariage alors que j’ai cru tout bonnement à un coup de publicité. Non pas que leur couple n’avait rien de crédible mais disons que leurs personnalités quelque peu éclectiques et marginales ne faisaient pas d’eux des candidats au mariage.

J’aurais misé sur Nathan J. Williams et la sœur de Stone bien avant le leur mais, s’ils se sentent prêt et que leur amour est sincère, qui suis-je pour juger ? Ça ne fera que se glisser très bien lors de la présentation de leur chanson en onde.

Evan rigole quand je m’exclame, parce que lui il pensait plutôt à une blague. Pas faux, ça aurait très bien pu être une blague lancé comme ça sur scène pour rendre la foule un peu plus hystérique ou pour un tout autre dessein, comme celui de rentre dingue de jalousie Mclagan et la forcer à quitter la scène. Si ça avait été le cas, Peyton aurait réussit son coup…

Je me dégonfle avant de lui demander s’il compte y aller, parce que la réponse me paraît évidente et que j’ai soudainement peur qu’il me demande si je voudrais l’y accompagner. Bien évidement que je meurs d’envie d’y aller avec lui, la question ne se pose même pas. Evan touche juste en parlant de David et que peut-être sa présence me gênerais. En fait, ce n’est pas la présence de David mais de moi vis-à-vis de lui.

Evan m’embrasse et, quand le baiser prend fin, je n’y vois peut-être pas plus clair mais je me sens quand même mieux. Il sait verbaliser ce qui n’est pas clair dans ma tête et je lui en suis reconnaissante.  Je ne me sens pas dans l’urgence de clarifier quoi que ce soit, que je peux encore laisser  au temps, le temps de faire son œuvre.

Et puis il n’a pas tord. Je pourrais être la pour le travail. Un projet que je mènerais de front avec Jake Snyder ou peu importe.  Je me laisse bercer par sa voix alors qu’il joue avec une mèche de mes cheveux, un sourire rêveur qui se dessine lentement sur mes lèvres.

- La meilleure réponse…

Je la trouve dans l’immensité de ses  yeux bleus-verts.

- J’y vais avec toi !

Et je dis ça en passant mes bras autour de son cou puis en l’embrassant.

Je ne sais pas ce qui nous définis, s’il es question même d’un nous mais je sais que je ne veux pas passer deux jour et une nuit sans lui. Pas en ce moment où je reprends un certains équilibre.

- C’est ce que je veux, pour moi.

Mes bras toujours autour de son cou, mon regard plongé dans le sien, je renverse la tête vers l’arrière en éclatant de rire.

- Il va capoter ce plan!  On ira jamais manger, Evan !

C’était un tout petit interlude obligatoire que de parler de cette invitation et, ma décision prise, maintenant, ce que je veux pour moi, c’est d’apprécier une sortie avec Evan, à l’image des derniers jours passés avec lui.

- En se baladant en ville, qui sait si je ne verrais pas par hasard, dans une vitrine, une robe dans laquelle je ne te ferai pas trop honte.

Lire entre les lignes, une robe qui lui fera tourner la tête toute la soirée et qui s’enlèvera facilement le moment venu.



@ Billy Lighter


You’re The Kind Of Girl That Fits In With My World… ©️ Pink Floyd


Dernière édition par Sydney Grey le Sam 20 Juil - 3:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Evan
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 583
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 40
Localisation : Santa Monica

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé]   The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] I_icon_minitimeVen 19 Juil - 22:50



The Ostrich Game
ft. Sydney Grey


Je savais en lisant l'invitation que, non seulement c'était trop cool (pas tant le mariage que Vegas avec Howard Stone!), mais aussi, gros bémol, que Syd pourrait ne pas vouloir m'accompagner là-bas. Et c'était quelque chose que je comprenais très bien, sachant ce qui la liait à David McAvoy... Mais aussi ce qui les séparait. C'était encore tôt... Peut-être trop tôt, pour tous les deux, qu'ils se croisent maintenant.

Et si elle avait dit non, je lui en aurais pas voulu, pas le moins du monde. En lui parlant, en le lui expliquant, en jouant avec ses cheveux, je me disais déjà que je lui confierais l'appartement, qu'elle pourrait y rester, aller et venir... Faire comme chez elle. Parce que c'était chez elle.

Mais quand son sourire rêveur se peignit sur son visage, je sus que "oui" ou "non", le plus important était déjà fait: Syd était rassurée face à la situation et ça, c'était ce qui me faisait vraiment plaisir.

Bon, ok, quand même pas autant que quand elle accepta de venir malgré tout. Parce que là, j'eus moi aussi un sourire plus que rêveur, mais avant que je puisse dire quoi que ce soit, elle se hissait sur la pointe des pieds (dont un seul portait une chaussette) pour m'embrasser, me coupant agréablement le souffle. Je fermai les yeux, la pris contre moi d'une main dans le bas de son dos. Quand le baiser se brisa, je pus enfin dire ce que j'en pensais, les yeux tous brillants...

Putain, on allait jamais réussir à sortir de notre chambre d'hôtel pour aller célébrer le mariage d'Howard. J'en riais déjà d'avance!

-Super cool!

Elle éclata de rire, ses bras autour de mon cou et renversa sa tête en arrière, ses longs cheveux blonds flottant derrière elle. Cette fille n'avait pas idée de la beauté qu'elle était, j'étais sûr et certain de ça. Et c'était une des choses que j'aimais beaucoup chez Syd. Beauté innocente qui s'ignore.

Je ris avec elle et la redressait doucement pour la regarder dans ses yeux bleus...

-Ah y va bien falloir pourtant... Parce qu'arrivera un moment où j'aurai plus de batterie et je voudrais pas tomber lâchement dans les pommes en te faisant l'amour...

Je crevais de faim. Littéralement. Je lui volai un baiser puis lui souris quand elle projeta d'acheter une robe pour l'occasion.

-Honte? Comment je pourrais avoir honte de toi?... Tu te regardes pas assez dans la glace, ma belle.

Je caressai son nez du bout du mien...

-Même en training, tu me ferais rêver... N'empêche que... Tu sais ce que je trouverais vraiment, vraiment sexy? Une robe avec des motifs army...

Je pinçai les lèvres puis rigolai avant de m'écarter un peu et de baisser les yeux pour regarder entre nous... Non, pas son décolleté, Sniper, c'est pas ça que tu veux regarder. Ses pieds, voilà, très bien, t'as verrouillé la bonne cible.

Je chipotai d'une main à l'un de mes appareils auditif avec un air perplexe.

-On va commencer par te trouver une deuxième chaussette...

On trouva jamais la bonne. Et je dis à Syd qu'on s'en foutait, que personne verrait jamais qu'elle avait deux chaussettes différentes, t'façon. Puis moi, ça me faisait marrer alors.

Quand on fut vraiment prêts, on put sortir dans les rues de Santa Monica... A pieds, simplement...il faisait beau, on était au moment de l'après-midi où il faisait moins chaud et moins lumineux... Juste agréable...

Et il me fallut pas deux cents mètres avant que je retire une main de mes poches pour effleurer celle de Syd. Papparazzi, c'est le moment, si vous m'entendez, hein?

Puis je finis par carrément entrelacer mes doigts avec les siens... Et je lui souris.

-Tu veux manger quoi?... J'ai sincèrement pas de préférence, je veux avaler un truc sinon c'est toi que je vais finir par bouffer tout nue... Crue... Merde... Putain... Quel con...

Putain de lapsus...

Han...Daniele et Tony ont raison, je suis qu'un Cazzo.

@ Billy Lighter













SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
Sydney Grey
Sydney Grey


Messages : 193
Date d'inscription : 16/09/2018
Age du personnage : 0


The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé]   The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] I_icon_minitimeSam 20 Juil - 4:08



The Ostrich Game
ft. Evan ‘’Sniper’’ Kurtz




Il y a autant de bonne raison d’accepter d’accompagner Evan au mariage d’Howard et Peyton que de décliner l’invitation. En fait, la seule raison qui me ferait refuser est la présence de David pour qui, mes sentiments sont encore là, comme engourdie par la présence d’Evan qui me fait vivre complètement autre chose. C’est justement pour ce que je vis en ce moment, pour tout ce qu’Evan me fait ressentir et qui me fait m’épanouir un peu plus de jour en jour que j’ai envie d’y aller.

Parce que j’ai envie de me faire plaisir à moi… rien qu’à moi.

C’est un mélange de surprise et de bonheur qui fait briller les yeux d’Evan et qui me fait rigoler, mes bras autour de son cou.  Je flotte, je me sens toute légère dans ses bras et, quand il me fait le regarder dans les yeux, il y a ces papillons qui battent des ailes dans mon ventre.

Il faut se reprendre, parce qu’autrement, nous ne sortirons pas de cet appartement et d’ici peu, on va crever de faim tous les deux. Je suis presque tentée de lui dire que nous pourrions réviser notre plan et faire livrer, encore, de la pizza ou du chinois, mais non, il faut qu’on fasse autre chose, que nous bougions un peu.

Et qui sait, faudra bien que je me trouve une robe, après tout, j’accompagne Evan à un mariage et ce que j’ai comme robe est soit passé de mode soit plus quelconque, le genre de truc que je peux porter tous les jours.

- Je ne me compare pas a des mannequins ou des femmes qui ont une silhouette parfaite, je suis belle à ma façon.

J’aime mon corps avec ses défauts, ses imperfections. J’ai appris à l’aimer avec le temps, même si plus jeune, j’étais un peu plus ronde que mes amies. Sans être grosse, j’étais seulement plus former des hanches et des cuisses et si a cette époque j’étais complexée, je ne le suis plus maintenant.

- Une robe aux motifs army… doit pas être simple à trouver…  mais j’ai peut-être une autre idée…

En fait, je crois que ça serait juste un tout petit peu trop ‘’trop’’ si je portais ce genre de robe au mariage d’Howard et Peyton, accrochée u bras d’Evan.  Par respect pour David, je préfère y aller en douceur et éviter les messages trop forts, surtout qu’on ne s’est même pas arrêté Evan et moi, à parler de nous. Après tout, ma brosse à dent est dans le même gobelet que la sienne et ma lessive a tournée avec la sienne.  Bon, ce n’est pas engageant de laver son linge ensemble, quand même un peu, non ?

Je fais la moue, quand il s’écarte un peu, suivant son regard qui descend sur mon corps, jusqu’à mes pieds.  Fallait encore que je termine de me vêtir si nous voulions partir et la chasse à la chaussette dans le sèche linge c’est avérée infructueuse. Tant pis, j’en porte une avec des petites fleurs et une avec des pois.

Peut-être qu’il est trop tôt pour lui avouer que je suis une adepte des chaussettes dépareillées !

En promenade, d’abord, Evan marche le dos droit, les mains dans les poches et moi, à ses côtés, un peu perdue dans ma tête.  Je ne pense  pas à grand-chose sauf a ne pas marcher sur les lignes du trottoir. Non, ça, faut pas le faire !  Je souris en coin alors que je sens sa main effleurer la mienne lui, je le regarde, un sourire franc sur mes lèvres quand enfin, il se décide à entrelacer nos doigts.

Puis, il me demande ce que j’ai envie de mangé mais avant même que je lui réponde, il continu en révélant le plus hilarant et mignon des lapsus possible.

- Et bien pour me manger toute crue, faudra forcément que je sois toute nue !!

J’avançais d’un pas de plus que lui pour pouvoir me placer devant lui et passer mes bras autour de sa taille. Je ne dirais pas non pour qu’il me mange toute nue et crue mais ça serait un presque échec à notre mission. Ouais, presque parce que, nous sommes quand même parvenu à sortir de son appartement.

- Il doit y avoir un Food-truck quelque part, non ? Un bon cheeseburger avec des frites, ça serait tellement bon !

Rien à foutre des calories ! De toute manière, nous les aurons brûlées avant le levé du jour, au rythme qu’on mène !  Pour mon plus grand bonheur, et celui de nos estomacs, il y a justement un de ses restaurants sur roues un peut plus loin au coin de la rue. L’odeur alléchante me fait me passer la langue sur les lèvres et faire gronder mon estomac comme si j’hébergeais un monstre sanguinaire, là dedans.

Je commande mon burger avec fromage, mes frites et un coca puis, ma boîte repas prête, je vais m’installer sur un banc, quelques pas plus loin. Mon festin sur mes cuisses, je regarde Evan qui me rejoint avec son propre gueuleton.

- Bon appétit !

Je mords avec appétit dans mon burger, me délectant presque autant qu’au lit…presque !  Je ne me rends même pas compte que j’ai du ketchup sur le menton.

- Au fait, je n’ai pas remarqué sur l’invitation, mais, il a lieu quand le mariage ?

En dépit de quelques appréhensions, j’ai hâte à ce week end. Premièrement, je n’ai jamais mis les pieds à Vegas, ensuite,  ce sera la première fois que j’assisterai à un mariage. Est-ce que ce sera comme dans les films ?  Le type random, genre, l’ex petit-ami de Peyton qui se lève et qui s’exclame Je m’y  oppose!! ? Et il y aura ensuite le lancé du bouquet et la bataille de filles pour l’attraper ?  J’avoue que je serai tenté d’y participer, question de rigoler et de vivre l’expérience à fond.  Et puis, je ne connais que très peu Peyton mais, elle n’a certainement pas la réputation d’être une diva pour rien. Ce sers certainement démesurée comme fête, avec un gâteau gigantesque et une fontaine de chocolat !

- Il faut leur offrir un cadeau…le truc, c’est de trouver le bon cadeau…

Comme une boîte de comprimés contre les maux de tête pour Howard, je sens qu’il pourrait en avoir de besoin…


@ Billy Lighter


You’re The Kind Of Girl That Fits In With My World… ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Evan
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 583
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 40
Localisation : Santa Monica

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé]   The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] I_icon_minitimeDim 21 Juil - 15:52



The Ostrich Game
ft. Sydney Grey


Syd pensait qu’une robe avec des motifs army, ça allait pas être simple à trouver. Mais elle avait une autre idée. Je lui souris, passant ma langue sur mes lèvres.

-Ok ! Je me réjouis de voir ça !

Si on trouvait mon fantasme, je le lui achèterais quand même. Pas pour la forcer à la porter au mariage d’Howard, je voulais la forcer à rien du tout. Mais juste pour s’amuser entre nous ou pour une autre occasion, peut-être quand les choses pourraient être plus claires nous concernant, alors là, ouais, pourquoi pas.

C’était encore un peu tôt, peut-être, pour coder une sortie. Parce que c’était un peu à ça que ça revenait, maintenant que j’y réfléchissais. En disant ça, pour la robe, j’avais pas vraiment réfléchi, c’était juste l’image que j’avais en tête qui m’éclatait. Mais pas une question de code… Ce genre de truc, c’était bon pour Daniele ou Jimmy Reed… Mais eux comme les journalistes, ils auraient eu vite fait d’interpréter les choses…

Et ils auraient pas été loin de la vérité, sauf qu’il fallait que nous on sache, avant de leur permettre de se faire des idées et tout…

Bref, on finit par sortir de l’appartement pour marcher tranquillement dans les rues hyper agréables de Santa Monica. Rien à voir avec l’Eastside où j’avais grandi puis vécu pendant 11 ans après la chute de The Army.

Y avait la plage pas loin, on pouvait même la voir d’ici, alors qu’on marchait main dans la main et que je faisais des lapsus douteux… Mais au moins, ça fit rire Syd qui se plaça devant moi et ce fut dans l’océan bleu de ses yeux que je pus me perdre, ses bras passés autour de ma taille.

-Haan ouais ! Je donnerais n’importe quoi pour un cheeseburger frites…

Je rigolai, mes mains sur ses hanches.

-Enfin presque n’importe quoi. Toi, je te garde pour moi…

Il nous fallut pas longtemps, le temps de fumer deux clopes en marchant, pour trouver notre bonheur et nous retrouver avec deux plateaux énormes afin de pouvoir tenir toute une nouvelle nuit d’amour intensif. Je mordis dans mon burger mais eu du mal à mâcher parce que j’avais envie de rigoler en même temps parce que Syd avait du ketchup plein le menton.

Quand je réussis à avaler, je me permis de rire sans m’étouffer et avant de répondre à la question de Syd, je vins, d’un baiser, nettoyer son menton…

-T’avais du ketchup plein la tronche…

Puis, je piochai l’invitation dans la poche arrière de mon jeans. Je savais pas pourquoi je l’avais fourrée là, peut-être juste parce que je savais pas où la poser à la maison.

-Heu… C’est… le 17 octobre… Putain c’est dans pas longtemps…

Je repliai l’invitation et la remis dans la poche de mon jeans avant de reprendre une grosse bouchée de burger et quelques frites en même temps. Je crevais vraiment de faim… J’étais juste en train de bouffer pour survivre, là…

Syd voulait qu’on leur trouve un cadeau… un beau cadeau… Putain, j’avais pas perdu la fête de vue, mais ça, complètement…

-Heu… Là, ce qui me vient à l’esprit tout de suite, c’est un pot de vaseline… Ils vont finir par être gercés à force de se rouler des pelles…

Je mordis dans mon burger et parlai la bouche pleine…

-On ferait bien d’en prendre un pour nous aussi, d’ailleurs…

Ouais sauf que là depuis qu’on était sorti de l’appart’, on s’était pas embrassés, ou pas vraiment… Juste pour récupérer le ketchup qui avait coulé, c’était pas vraiment un baiser…

Enfin je réfléchissais quand même à un cadeau bien pour les deux rockstars qui allaient s’unir bientôt…

-Beuh… Je sais pas… y faut quoi à un couple de jeunes mariés ? En sachant qu’ils ont probablement déjà tout ?... Qu’on va pas aller dans l’électroménager parce qu’ils ont sûrement des gens qui font tout ça à leur place…

Je terminai mon hamburger et fis un sort aux frites…

-Un grand cadre pour mettre toutes leurs photos de mariage ?

Je haussai les épaules en regardant Syd, perplexe.

@ Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
Sydney Grey
Sydney Grey


Messages : 193
Date d'inscription : 16/09/2018
Age du personnage : 0


The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé]   The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] I_icon_minitimeDim 21 Juil - 19:12



The Ostrich Game
ft. Evan ‘’Sniper’’ Kurtz




Ça fait tant de bien de manger que j’ai presque l’impression d’entendre des anges chanter en chœurs tout autour d’Evan et moi. J’en suis presque à bénir silencieusement l’homme qui a inventé les burgers quand Evan s’esclaffe, se penche sur moi et m’embrasse… le menton avant de se reculer et de m’expliquer que j’avais du ketchup sur le visage.

- Tu me crois si je te dis que c’était fait exprès? lui demandais-je en riant autant.

Bien évidement que non, je ne me serais pas volontairement tartinée de ketchup pour avoir un baiser de lui, ça j’en ai autant que je veux et pour beaucoup moins d’effort.  N’empêche que je préfère tourner ça en une anecdote rigolote.  Et puis ça fera un truc à raconter à nos petits enfants, tiens !

‘’ Je viens pas vraiment de penser ça ? Ouais, Syd, tu viens carrément de le penser !’’

À ma question, mon amant me répond après avoir vérifié sur l’invitation qu’il avait placé dans la poche de son jeans et, de fait, la date approche.

- Ils sont pressés de concrétisé ça, dis donc !

La femme en moi trouve ça romantique de trouver le grand amour et de se savoir amoureux au point qu’ils n’ont pas besoin de passer des années ensemble avant de se savoir prêt pour le mariage. La journaliste, elle, pense que peut-être ils se fréquentaient secrètement alors que Stone était encore en couple avec Mclagan ou alors que Davis a un polichinelle dans le tiroir et qu’ils veulent essayer de faire croire qu’ils ont fait les choses dans l’ordre…

Comme je ne les connais que très peu, je garde mes idées pour moi et puis, en vrai, ça ne changera rien à ma vie que ce soit pour l’une ou l’autre de ses raisons. Ce qui fait mon bonheur, à moi, est assis près de moi.

Qui dit mariage, dit cadeau. Et ce n’est pas si simple de trouver le cadeau idéal pour un couple qui a tout, ou qui n’a pas besoin, tout simplement, d’un extracteur à jus.

- C’est ce que j’allais te dire ! Il nous en faudrait un pour nous aussi.

Est-ce que je l’ai dit, déjà, à quel point j’adore ça, cette espèce de complicité toute simple qui s’établie le plus naturellement du monde entre Evan et moi? Nous pensons la même chose, le même type de blague, une façon simple d’aborder la vie.

Le cadeau, donc, ne sera pas si simple à trouver, surtout que, comme il le mentionne, rien ne sert de leur offrir un gadget de cuisine, sachant qu’il sera utilisé par des gens de maisons. Un objet de décoration, là aussi c’est pas simple, ne sachant pas vraiment de quoi ça a l’air chez eux.  Mais l’idée du cadre, je trouve ça plutôt sympa.

- C’est super, un cadre ! Et tu sais quoi ? Nous pourrions limite prendre des polaroïds tout au long de la journée, pendant les préparatifs, et pendant la soirée puis  faire le montage des meilleures photos et le leur offrir.

Suffirait de leur offrir une belle carte avec la mention cadeau en construction et le leur donner le lendemain ou à leur retour chez eux.  Je suis certaine qu’ils trouveraient ça très original et apprécierais qu’on ait fait ça pour eux. En tous les cas, moi, je serais certainement très émue de recevoir un cadeau de ce genre, très personnalisé et tout.

La date approche et si cette idée ne plaît pas à Evan ou s’avère trop compliqué à réaliser,  nous avons encore un peu de temps pour réfléchir à un plan B.  

Nos repas engloutis, je me lève et vais jeter ma boîte vide, prête à reprendre notre promenade, puisque c’est un peu ce que nous avions en tête de faire, entre autre chose. Main dans la main, nous continuons de marcher tout en bavardant de choses et d’autres en toute simplicité jusqu’à ce que, à un moment, je stop, le forçant à s’arrêter lui aussi, puis je le regarde avec un  grand sourire.

- Attends moi ici, je te promets, je reviens très vite !

Je lâchais sa main et traversais la rue et entrais dans la boutique qui s’y trouvais, et pas n’importe laquelle… Le Royaume du Bikini, et plus encore… Je passais au travers des supports, cherchant quelque chose qui pourrait être mieux que mon vieux maillot bleu. Parce que, qui dit Vegas, dit chambre d’hôtel et piscine et bon, j’aimerais vraiment pouvoir avoir un truc mignon et sexy, mais pas trop, qui soit plus féminin que le seul maillot que je possède.

Et, comme par magie, je trouve le bikini parfait, enfin,  je l’espère. Je prends quand même le temps de l’essayer avant de passer à la caisse. Bon Dieu ! Cinquante billets pour si peu de tissu !

- Pardon, pouvez-vous doubler mon sac ? Je voudrais que ce soit une surprise pour mon heu… enfin…  j’aimerais que ce soit une surprise.

Je ressors de la boutique, fière de mon achat et rejoins Evan qui m’a attendu.

- Je ne suis pas très shopping , alors j’espère que je ne t’ai pas fait attendre trop longtemps… mai si c’est le cas, j’ai quelque chose là dedans qui sera me faire pardonner… mais seulement quand nous seront à Vegas !

Je vais vraiment devoir user de ma patience pour ne pas le lui montrer avant !

- Est-ce que tu as toujours envie d’aller au ciné ?

En ce qui me concerne, son choix sera le miens. Maintenant que mon appétit est comblé, j’ai envie de comblé autre chose mais, d’un autre côté, j’apprécie vraiment notre moment ensemble, à marcher dans les rues, à regarder les vitrines ou en rigolant parce qu’un patineur a passé près de foncer dans un poteau alors qu’il s’était retourné pour observer une joggeuse qu’il a rencontré en roulant. Puis, il faut vraiment que je passe chez moi.

Ça, j’en ai moins envie.  J’ai peur de découvrir que David est passé récupérer ses choses ou inversement, que ses vêtements et tout le reste sont encore au même endroit. Pourtant, il faudra bien que je le fasse un jour où l’autre et, de ne pas être seule à ce moment là ne serait pas une mauvaise chose.

C’est donc sur Downtown que nous faisons route après être retourné à l’immeuble d’Evan, prendre ma voiture. Je suis plutôt en forme mais il y a des limites à la distance que je peux marcher en une journée. La trappe à courrier dans ma porte déborde, il y en a même sur le tapis devant ma porte.

- On dirait que je n’ai pas été là depuis un an !

Ça me fait tout drôle d’entrer avec Evan chez moi.  Et, difficile de dire si David est passé ou non, puisque certaines choses sont encore là alors que d’autres non, à savoir s’il les avait prisent avec lui pour la tournée, je ne m’en souviens pas.  En passant, sans la regarder, je rabats face contre table, une cadre photo de lui et moi.

Mon courrier en main, je fais le tri sommairement, plaçant les factures dans une pile, les publicités dans une autre puis ce qui concerne le travail dans une troisième, puis, dans une quatrième moins imposante, quelques lettres adressées à David. Brandissant la pile des factures devant Evan, je me moque en disant que je sais au moins pourquoi je travail.

- Je ne l’aurais pas dit comme ça, mais je ne trouve pas d’autres mots… c’est déprimant de revenir ici.

Je haussais des épaules en regardant tout autour de moi. La poussière sur mes meubles, les plantes qui ont visiblement souffert du manque d’eau, comme si mon appartement était dépourvu de vie. Comme si je ne m’y sentais plus chez moi .


@ Billy Lighter


You’re The Kind Of Girl That Fits In With My World… ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Evan
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 583
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 40
Localisation : Santa Monica

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé]   The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] I_icon_minitimeMar 23 Juil - 20:29



The Ostrich Game
ft. Sydney Grey


Je haussai les sourcils, plus qu'amusé après notre épisode du ketchup...

-Sans déconner?...

Han bah si c'était fait exprès, c'était vachement bien viser pour que la goutte de ketchup atterrisse là. Moi, j'étais admiratif... Enfin, c'était surtout que c'était marrant. En vrai, fait exprès ou pas, c'était juste une bonne occasion de faire le poulpe sans en avoir l'air. Faudra que je passe l'idée à Peyton quand je la verrai à son mariage.

Et justement, en parlant mariage, Syd se demandait ce qu'on pourrait bien offrir aux deux tourtereaux pour l'occasion. J'avais pas trop d'idées, parce que bon, je connaissais pas non plus Howard depuis d'innombrables années et Peton, je l'avais rencontrée seulement quand j'étais allé en Australie. Alors le premier truc (sérieux) que je sortis, ce fut l'idée d'un cadre photo.

C'était banal, mais Syd avait le reste de l'idée pour que ce soit moins banal, voire même pas banal du tout. Je souris de plus en plus largement alors qu'elle exposait le truc et que mon cheeseburger mourait de sa belle mort entre mes dents...

-Mm!!! Ouais, on va faire ça! Je pense qu'avec une idée pareille, on peut pas rater notre coup.

Je souris amoureusement à la journaliste et lui donnai un coup de coude.

-T'sais que t'es pas bête, toi?...

Bon, je crois qu'on tenait notre idée... On avait pas non plus des siècles pour y réfléchir. Et puis même le confectionner au fil de notre court séjour à Vegas, ça allait être drôle.

On reprit notre promenade main dans la main jusqu'à ce que Syd s'arrête brusquement pour... Me planter là. J'eus même le temps de rien dire qu'elle traversait la route si vite que j'eus peur qu'elle se fasse renverser... Mais quand je vis l'enseigne du magasin dans lequel elle entra, je ricanai en secouant la tête.

Je m'assis sur le rebord de la fenêtre du commerce qu'il y avait juste à côté de moi et en profitai pour ne griller une... Puis deux... Puis trois... Elle le fabriquait, son bikini ou quoi? Moi, je voulais voir!

Et je m'étais levé pour aller la rejoindre quand elle déboula hors de magasin. Ah ça, fallait te décider plus vite, Sniper... Elle s'excusa si elle m'avait fait attendre trop longtemps et je rigolai...

-Non non, juste une éternité, mais je m'en remettrai...

Je m'étais approché d'elle comme pour l'embrasser mais au dernier moment, je détournai mon visage parce que c'était juste un piège pour jeter un œil dans son sac que j'écartai un peu du bout des doigts...pour finalement ne rien voir... Parce qu’elle avait fait je savais pas comment pour camoufler ce qu’il y avait dedans !

-Haaan la putain de triche!

Je secouai la tête en la regardant puis lui volai un baiser, puis deux... Me faisant suppliant...

-Je tiendrai jamais jusqu'à Vegas.

Et quand elle demanda si je voulais toujours aller au cinéma, je fis "non" de la tête, mon visage si proche du sien que mon nez caressa le sien.

-Nan... J'ai peut-être une autre idée... Mais on peut faire ce qui a à faire chez toi d'abord... Et après, je te dirai... Œil pour œil dent pour dent...

Et encore, j'étais gentil, j'allais pas la faire attendre jusqu'à Vegas, moi! J’étais un gentil.

Une fois sur Downtown, je découvris pour la première fois où Syd vivait. On voyait bien qu’elle y était pas venue depuis un moment déjà et y avait encore ci et là des vêtements qui devaient clairement pas être à elle… Donc un sweat qui se prit dans mes baskets alors que je suivais Syd des yeux. Elle avait l’air d’avoir vraiment envie de faire vite. Comme si ça lui faisait mal d’être là…

J’avais pris le sweat pour pas trébucher dedans et me rendis compte que non seulement il était pas à la taille de Syd… mais qu’en plus, il était brodé Hollywood Mental Health Center

Je regardais autour de moi, pris d’un frisson… Comme si j’avais pénétré sur le territoire d’un autre. Ou dans un paradis laissé en ruine… Le Paradis d’un autre, en ruine… Laissé là, à l’abandon… Comme si ce n’était pas Syd qui était partie… mais David.

Et peut-être que dans le fond, c’était un peu le cas. L’endroit donnait l’impression qu’il s’était évaporé.

D’ailleurs, dans le salon, je manquai pas de remarquer le clavier sur lequel Syd venait de retourner un cadre. Et, le sweat toujours en main, je profitai qu’elle faisait le tri dans son courrier pour regarder…

Spoiler:
 

Je souris… En me demandant si un jour, mon amour serait capable de détrôner celui-là… Probablement pas. Le seul avantage que j’avais sur David, c’était que l’amour que je proposais à Syd n’était ni compliqué, ni impossible…

Je reposai le cadre et le sweat sur le clavier alors que Syd revenait vers moi avec ses factures… en disant que c’était déprimant… Ouais… Je lui dis que pour moi, c’était même carrément triste et flippant en même temps ? Pourquoi j’ai envie de me retourner pour vérifier que McAvoy est pas juste derrière moi ?

-Et bien tirons-nous alors… mais hey… Syd…

Je pris son visage dans mes mains.

-T’es sûre qu’il y a rien d’autre que tu veux reprendre ? Je veux dire… je suis bien placé pour savoir qu’on efface pas son passé comme ça… Et je prendrai pas mal que tu reprennes des souvenirs…

Même de David… Parce que ce qui était le plus triste, c’était que tout ici sentait l’amour à plein nez… mais un amour qui se serait fané trop vite. Ou qui aurait été gangréné, parasité par quelque chose de vraiment mauvais.

-Quand tu seras sûre… je te propose d’aller profiter du coucher de soleil sur Santa Monica… Sur la plage… Qu’est-ce que t’en dis ?

@ Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
Sydney Grey
Sydney Grey


Messages : 193
Date d'inscription : 16/09/2018
Age du personnage : 0


The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé]   The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] I_icon_minitimeSam 27 Juil - 23:18



The Ostrich Game
ft. Evan ‘’Sniper’’ Kurtz




Ça me rend mal de me retrouver dans mon appartement. C’est comme si pleins d’émotions refoulées remontaient d’un seul coup à la surface et que je tentais encore de me maintenir la tête hors des eaux turbulentes.  Je ne veux pas jeter un voile sur notre journée en tout point parfaite.

Même si ma décoration est colorée, mon chez moi semble gris, comme dépourvu du bonheur que j’y ai pourtant vécue. J’y avance presque timidement, rabattant un cadre au passage et m’installe au comptoir pour faire le tri de mon courrier. Du coin de l’œil, je peux voir qu’Evan a relevé le cadre pour le regarder.

Mon tri terminé, je ne désire plus que m’en aller.

Je m’approche d’Evan, mes lettres en mains et, le croyant prêt à partir, il m’arrête pour prendre délicatement mon visage entre ses mains, son regard rassurant embrassant le mien en me disant que je ne peux pas tirer un trait comme ça sur le passé. Je sais qu’il a raison, le pire, même si ça fait vraiment mal de l’entendre me le dire.

Je ne veux pas pleurer, pas devant lui en tous les cas. Je ne m’en sens pas le droit. En fait, chaque fois que je pense à David et que le chagrin m’envahit, je le chasse parce que je ne m’autorise pas à le vivre. C’est David qui s’est fait largué, moi, je suis celle qui a quitté le navire, lâchement, bêtement, pour aller batifoler dans les bras d’un autre. Autrement dit, je refoule ma douleur et mes larmes en me croyant que je n’ai pas le droit d’avoir mal.

J’ignore si ce qu’Evan tente de me faire comprendre c’est qu’il est temps pour moi de lâcher prise et de m’autoriser à vivre ce que je refuse de vivre, par peur d’avoir peur, par déni ou parce que je ne me sens pas le droit de le faire mais si c’est le cas, le message passe.  Pas assez pour me faire verser toutes les larmes de mon corps mais assez pour que je m’autorise à faire face à ce que je ne voulais pas voir.

David me manque bien que cette page là soit presque définitivement tournée.

Cependant, rien ne me force à faire comme si tout allait bien.

J’accepte sa proposition d’aller voir le couché du soleil sur la plage de Santa Monica mais avant, je vais prendre tout ce que j’ai envie et besoin de prendre avec moi pour faire mon deuil, pour aller mieux et pour la page se tourne complètement.

C’est presque comme marcher en équilibre sur un fil de fer mais je le fais, passant d’une pièce à l’autre, en prenant certaines choses pour finalement, emballer beaucoup de truc.  Des essentiels au quotidien mais aussi le cadre et le sweat de David. Je ne pourrai jamais m’en départir. Ces deux objets comptent beaucoup trop à mes yeux pour être placé dans un carton puis rangé aux oubliettes.

J’en ai presque remplis des valises que je traîne jusqu’à la porte d’entrée en regardant Evan avec un petit air sans équivoque. Je n’ai pas l’intention de revenir ici tous les jours, peut-être même jamais, je n’en sais rien encore. En fait, je n’ai pas envie de prendre de grandes décisions pour l’instant.  Je ne veux que vivre le moment présent et, dans mon présent, il y a Evan.

Sur la plage, je suis assise a côté de lui, ma tête contre son épaule, doigts entrelacés aux siens et le regard perdu dans l’immensité de l’océan. J’ai retiré mes chaussures et chaussettes pour caresser le sable avec mes orteils.

- J’aimerais que le temps s’arrête.

Pour qu’a jamais je ne me sente aussi sereine que je le suis en ce moment. Avec Evan, c’est ce qui prend le dessus, chaque fois. Il me donne la force de regarder en avant, de me sentir belle et légère.

Rien n’est compliqué, tout est possible.

Je tourne alors ma tête et lui embrasse l’épaule.

- Je me rends compte à chaque seconde passée auprès de toi que c’est ce dont j’ai toujours rêvé, mais en beaucoup mieux.


@ Billy Lighter


You’re The Kind Of Girl That Fits In With My World… ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Evan
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 583
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 40
Localisation : Santa Monica

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé]   The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] I_icon_minitimeDim 28 Juil - 15:57



The Ostrich Game
ft. Sydney Grey


Ouais, je savais que Syd devait faire le deuil d’une relation qu’elle avait avorté contre sa propre volonté. Je l’acceptais et je le comprenais. C’était pas comme si elle avait quitté McAvoy parce qu’elle avait plus aucun sentiment pour lui. Non, je savais très bien que c’était le cas. Je savais aussi très bien qu’avec moi était revenue une femme encore amoureuse d’un autre. Moi, je faisais que grappiller des petites parcelles de son cœur jour après jour… Sans jamais être sûr de savoir si un jour, j’allais pouvoir le détrôner…

Est-ce que j’étais jaloux ? Pas vraiment… pas au sens où on l’entend d’habitude. Parce que c’était pas comme si David représentait vraiment une menace. C’était son état qui avait fait que Syd avait réalisé qu’elle savait pas continuer avec lui. Et cet état allait pas s’évaporer du jour au lendemain.

Elle aurait peut-être toujours, jusqu’à sa mort, des sentiments très spéciaux pour le claviériste. Mais elle allait pas non plus pouvoir vivre comme une nonne qui serait l’épouse chaste du Christ, non plus.

Elle avait droit au bonheur… Même si celui que je pouvais lui offrir était pas tout à fait celui dont elle avait pu rêver avec McAvoy.

Et je pensais pas que ce qu’elle était en train de faire… comme… essayer de nier tout ça (je me trompais peut-être, mais c’était l’impression qu’elle me donnait), était la bonne solution… ça me semblait pas sain. D’autant que vu qu’elle était journaliste et tout… et que si on restait ensemble, elle allait devoir le croiser encore, David. Et fallait que sa blessure cicatrise convenablement pour pas se rouvrir et se réinfecter à chaque fois qu’elle le verrait.

Et dans ses yeux alors que j’essayais de lui expliquer ça avec mes mots à moi, je voyais bien que c’était pas facile à entendre pour elle. Que j’étais en train d’appuyer là où ça faisait mal en voulant pourtant faire bien…

Mais elle eut l’air de comprendre…

-Si toi, tu arrives à… faire le deuil de cet amour… ou plutôt, essayer de le transformer en autre chose, comme de l’amitié… Alors tu pourras aussi aider mieux David… Tu crois pas ?

Si elle avait besoin de pleurer, fallait qu’elle pleure… Si elle avait besoin de casser des trucs… bah je trierai ce qu’elle pourra casser ou pas… S’il fallait qu’on regarde une vingtaine de films romantico-thérapeuthique, j’étais prêt à l’accompagner dans la démarche.

Je dus débloquer quelque chose parce qu’après que j’aie volé un chaste baiser sur les lèvres de Sydney… ben elle me prépara deux valises de trucs qu’elle voulait reprendre, finalement. Et j’écarquillai les yeux en voyant le résultat…

-Heureusement que t’as une bagnole…

Je l’aidai à charger le tout dans la voiture et on se retrouva à nouveau à Santa Monica, sur la plage, alors que le soleil commençait à décliner. Et je souriais béatement parce que vu les valises qu’elle avait faite… Elle avait pas l’intention de quitter mon appart’ demain… Et ça, c’était une idée qui me plaisait beaucoup.

J’avais la tête appuyée contre la sienne, nos doigts entrelacés, avec le bruit des vagues qui me parvenait probablement complètement déformé par mes appareils auditifs… mais c’en était pas moins ultra romantique… Comme quand elle déclara qu’elle voulait que le temps d’arrête alors que je passais mon bras libre autour de ses cuisses pour que ma main aille caresser sa cheville nue.

-J’ai pas ce pouvoir-là, ma belle… mais ce que je peux faire, c’est que tous les moments où on est ensemble, passé, présent ou avenir, soient des petites bulles de bonheur… ça, je peux essayer de faire pour toi…

Elle embrassa mon épaule et je troquai le couché de soleil contre son beau visage et ses magnifiques yeux bleus. Et sa déclaration me fit sourire. Je caressai son nez du bout du mien puis l’embrassai avec toute la passion qu’elle m’inspirait…

@ Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé]   The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

The Ostrich Game [PV Evan ''Sniper'' Kurtz][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Alex Shelley Vs Evan Bourne
» Evan Bourne VS Randy Orton - IC Championship on the line ...
» Game of Thrones BD
» Artillerie d'un sniper....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Santa Monica :: Appartement de Sniper-