AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maritza Cortez
Maritza Cortez


Messages : 227
Date d'inscription : 05/08/2017
Age du personnage : 35
Localisation : Villa Reed


Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé]   Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitimeLun 10 Juin - 15:02



Convalescence
ft. Jimmy Reed





Les premier jours suivant mon éveil ont été très difficile. J'étais constamment plongée dans un brouillard dû a la morphine qu'on m'injectait par intraveineuse pour soulager la douleur qui me dévorait toujours au niveau de ma poitrine et de mon cœur.  Je passais beaucoup rapidement de l'état d'éveil à l'état de sommeil que l'inverse. Il aura fallu encore plusieurs jours pour qu'on me juge assez forte pour rentrer à la maison avec, bien entendu, les services d'une infirmière privée.

J'étais convaincue d'avance que je reprendrais des forces beaucoup plus rapidement si je pouvais être chez moi, dans ma maison, dans mon lit, mes draps. Dormir avec Jimmy une vraie nuit qui ne le contraindrait pas à s'allonger quasiment en équilibre sur le bord de ma couchette d'hôpital, faisant attention de ne pas s'empêtrer dans mes tuyaux ou a se lever pour laisser l'infirmière vérifier ma température ou mes dosages.

Ce n'est qu'une fois à la maison que je me sentis vraiment remise sur la bonne voie.  Ici, je me sentais plus en sécurité qu'à l'hôpital bien que ce soit ici que je me suis fait tirer dessus et qu'à l'hôpital, je disposais d'une aile entière et complètement sécurisée. C'est un sentiment difficilement explicable mais qui, je crois est quand même légitime.

je m'obstinais, après une première nuit ou je pu dormir d'un trait un huit heures réparateur, à me lever et faire quelques pas. Je voulais pouvoir reprendre lentement mais surement une vie normal en commençant par faire quelques pas dans notre chambre, puis sur le balcon attenant sur lequel je pouvais profiter des bienfaits du soleil pour me revitaliser.

Ce qui m'aide le plus, cependant, c'est la présence de Jimmy. Pouvoir passer tout ce temps avec lui est le meilleur remède auquel je puisse recourir pour me sentir mieux. Si je me réveil en pleine nuit,  il me suffit de glisser ma main dans la sienne pour me rendormir. Si je me sens faible, je peux m'appuyer sur lui pour me retenir et, si je me sens submergée par mes émotions encore fragiles et confuses, je n'ai besoin que de le regarder dans les yeux pour y trouver la force d'émerger.

Plus que jamais, je nous sais amoureux.

Plus que jamais, je nous sens fort.

Aujourd'hui, j'ai demandé à ce qu'on m'aide a m'installer près de la piscine. Il aura fallu que je me fasse tirer dessus pour que je puisse m'en remettre complètement aux employés de maison. J'en avais fait la remarque a Jimmy et ça m'avais bien fait rire. Oui, oui. J'ai rigolé de l'ironie de la situation parce qu'il vaut mieux en rire que d'en pleurer.

Néanmoins, il subsistait des questions en moi auxquelles j'espérais trouver des réponses. Il n'est pas question de curiosité perverse sur ce qui est arrivé mais de ce que j'aurais dû faire ou ne pas faire. Bien entendu,  de suivre cet homme vers sa voiture fut l'erreur qui mena à mon agression.

Allongée sur un transat au bord de la piscine, j'ai tourné la tête et regardais Jimmy, soudainement inquiète. Il a dit, à l'hôpital, qu'il avait fait savoir à ce James qu'il n'était pas en accord et que plus jamais on ne me ferait de mal.

-  Est-ce que tu es en danger, Jimmy ?

J'ai peur, et c'est peut-être irrationnel, mais j'ai quand même peur de n'avoir été qu'un point de départ et que le pire reste à venir. Plus personne ne me fera de mal, mais il faut également que personne ne s'avise de lui faire du mal.  J'ignore ce qu'il a pu dire ou faire pour s'assurer que je sois désormais hors d'atteinte mais je ne doute pas une seule seconde que je serais capable de bien pire si on devait me l'enlever.

- Je voudrais savoir ce qui s'est vraiment passé.


@ Billy Lighter


Spoiler:
 


She can take it back, she will take it back some day… ©️Pink Floyd


Dernière édition par Maritza Cortez le Lun 10 Juin - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 853
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé]   Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitimeLun 10 Juin - 18:05



Convalescence
ft. Maritza Cortez


Le retour à la villa Reed avait été une bénédiction tant pour Maritza que pour moi et ce pour plusieurs raisons.  Déjà, ma villa était bien plus belle qu’un hôpital. Ensuite, cela signifiait que Maritza était bel et bien hors de danger. Je n’en pouvais plus des plateaux repas de l’hôpital et était ravi de retrouver les talents de notre cuisinier. Et puis nous étions bien plus confortablement installés dans notre lit.

Je travaillais à mes affaires, concernant BSC, depuis le bureau de ma villa mais déléguais encore plus qu’avant à cette pauvre Frances qui était débordée. Cela n’allait pas l’aider à apprécier Maritza mais étant donné que c’était tout de même une entreprise vouée à l’échec d’avance, un peu plus ou un peu moins d’animosité de la part de ma secrétaire ne changerait pas grand-chose.

Je restais donc à la villa, le plus souvent aux côté de Maritza et m’arrangeait toujours pour, quand je ne pouvais pas être dans la même pièce, que John soit avec elle… Ou ma mère qui lui tenait également beaucoup compagnie.

Et au fil des jours, Maritza recommença à marcher, à tenir éveillée un peu plus tard le soir, à sourire puis rire… Même à faire de l’autodérision sur ce qui lui était arrivé. Et je l’admirais pour ça. Je ne l’aimais que plus de la voir s’accrocher et repousser les spectres de la peur, de la mort et le tout en leur bottant le cul en prime.

Il faisait beau et pas trop chaud aujourd’hui et Maritza avait souhaité s’installer au bord de la piscine. Une merveilleuse idée et j’avais pris place dans le transat à côté du sien, une petite table placée entre nous pour y déposer nos boissons et mon cendrier, sans pour autant que ladite table soit suffisamment encombrante que pour nous empêcher de nous tenir par la main ou de nous effleurer quand l’envie nous en prenait. Et John nous passait des disques depuis l’intérieur de la maison…

J’avais fermé les yeux, la peau plaquant de crème solaire que Maritza s’était amusée à étaler et ce malgré que je restais délibérément à l’abri du parasol. Être né blond à Los Angeles est une malédiction…

Nous ne disions rien, profitant du moment… tout du moins le pensais-je… Mais alors que mon esprit était relativement léger désormais, celui de Maritza, lui, était inquiet.

Et elle m’en fit part, me posant une question qui me fit ouvrir les yeux et rouler la tête sur le transat pour la regarder. Je tendis la main pour caresser sa joue. Je ne voulais pas qu’elle ait peur. Il n’y avait plus de raison d’avoir peur. Dans la conjoncture actuelle en tout cas.

-Non…

Je lui souris, déplaçant une mèche de ses cheveux de son visage.

-Et toi non plus. J’y veille. Et les menaces qui planaient sur nous ne sont plus.

On avait largement parlé, et on en parlait encore, du massacre des Conti dans leur villa de Beverly Hills et ce dans tous les médias. Je ne savais pas si Maritza avait fait le lien. Je ne savais pas comment elle imaginait les choses.

Mais pour une fois, elle ne choisit pas la fuite par la négation.

Elle voulut savoir ce qui s’était vraiment passé. Alors je me redressai et m’assis de côté sur le transat pour lui faire face, les mains pendant entre mes genoux, mes avant-bras appuyés sur mes cuisses.

-Tu sais ce que je suis. Je ne te l’ai pas caché quand tu m’es revenue. Ce qui s’est passé est exactement le genre de chose pour laquelle je t’ai éloignée de moi en 65. Pour ne pas que cela arrive.

Je pris mon verre et bus une gorgée de mon cocktail avant de continuer en la regardant dans les yeux.

-Ce qui s’est passé, Ritza, c’est que tu as été prise pour cible par mes rivaux qui voulaient m’atteindre.

Je me penchai pour lui voler un baiser.

-Ils m’ont atteint. En plein cœur.

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Maritza Cortez
Maritza Cortez


Messages : 227
Date d'inscription : 05/08/2017
Age du personnage : 35
Localisation : Villa Reed


Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé]   Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitimeLun 10 Juin - 21:44



Convalescence
ft. Jimmy Reed






Je n’ai pas voulu vivre mon retour à la maison en m’imaginant encore en danger, j’en aurais perdu la raison.  Et puis je n’ai aucune raison de douter des paroles de Jimmy qui m’a dit à mon réveil que plus jamais personne ne me ferait de mal. Jimmy n’agit ni ne parle à la légère.  Je me sais donc en sécurité mais cette histoire, bien que je l’aie eu banalisée en parlant du personnel de main qui m’est maintenant indispensable, continue de tourner dans ma tête.

Si je ne suis plus en danger, est-ce que Jimmy l’est ?

Il tourna la tête pour me regarder, me souris puis, joua avec une mèche de mes cheveux avant de me répondre que non. Et ça me suffit. Je n’ai pas besoin qu’il m’explique pourquoi ni comment il peut en être certain, j’ai la réponse que je voulais entendre.

Et j’ai confiance en lui.

Maintenant que je suis soulagé de ce stress inutile, je voudrais quand même savoir pourquoi c’est arrivé. Il a eu beau me dire que je ce n’était pas de ma faute, je m’en veux quand même de ne pas avoir été plus prudente. Mon instinct me criait de ne pas m’approcher de cet homme et je ne l’ai pas écouté. Je suis la seule à blâmer.

Mais ma question n’est pas vraiment de savoir comment je me suis fait tirer dessus mais pourquoi.  Et c’est ce à quoi Jimmy me répond, calme et sans tourner autour du pot pour me mentir ou pour édulcorer la vérité.

Il s’est redressé en position assise sur le transat, il me regarde, nonchalamment penché vers l’avant et moi, toujours allongée sur mon transat, je l’écoute attentivement alors qu’il fait référence à 1965, plus précisément à la raison pour laquelle il m’a éloigné de lui. À l’époque, et avec le recul, je sais que je n’aurais peut-être pas eu le courage d’aujourd’hui et d’accepter qu’il puisse être à la tête d’un gang criminalisé.

Jimmy avance que j’ai été la cible de ses rivaux et, malheureusement, leur plan a fonctionné. J’ai failli mourir et, je n’ai pas peur d’affirmé que ce jour là, quelque chose chez Jimmy est mort aussi. Je le sens, ça émane de lui.

Cet évènement  l’a changé, tout comme il m’a changé et a probablement aussi changé Olivia, d’une tout autre façon mais tous avons et resterons marqués par ce jour fatidique.

Je prends appuis contre le transat pour m’aider à me redresser à mon tour  puis je le regarde, en allongeant les mains pour prendre les siennes et les caresser.

- Est-ce qu’il s’appelait James Conti ? Cette famille qu’ils prétendent relié à la mafia, à la télévision ?

À la télévision, au radio et même dans les journaux. C’est à croire que la vie de Los Angeles ne tourne plus qu’autour du drame de la famille Conti.  Je fais probablement fausse route, je l’espère quoi que quelque chose en moi me fait craindre que Jimmy n’est pas étranger au massacre de cette famille.  Il aura mandaté ses sbires et éradiqué toute menace à venir potentielle. Je force un peu sur ses mains pour prendre appuis et me lever puis je pivote de moitié pour m’assoir sur ses cuisses et l’embrasser.

Je suis prête à tout entendre, même si je sais que je risque de ne pas tout aimer.


@ Billy Lighter


She can take it back, she will take it back some day… ©️Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 853
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé]   Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitimeMer 12 Juin - 19:52



Convalescence
ft. Maritza Cortez


Maritza ne se mit pas à pleurer. Pas plus qu'un véritable flot de questions ne déferlaient de sa bouche comme elles avaient pu le faire de celle de Daniele lorsqu'il était venu me voir au Los Robles Hospital au lendemain du massacre des Conti.

Pour me remercier? Non. Pourquoi? De toute façon, c'était Ward qui avait fait ça. Non... Ce qui avait préoccupé mon meilleur ami alors, c'était la seule donnée que je n'avais pu réellement sauver. La seule qu'il valait mieux détourner pour le bien du plus grand nombre plutôt que de lui tendre la main pour la sortir de là.

La seule qui n’était pas dans l’équation depuis assez longtemps pour que j’en ai quelque chose à foutre. Il y avait encore deux ou trois mois de ça, Daniele était éperdument amoureux de Maria Watson… Dans deux ou trois mois, il en aimera une autre.

Je déglutis, essayant de garder mon esprit sur Maritza... Elle leur avait échappée, elle avait survécu à sa mort programmée par Angelo.

Mais les Conti avaient quand même réussi à me toucher en plein cœur.

Parce que dans les règlements de compte, il n'y a jamais de bonne option, de solution optimale.

J'avais réussi à ce qu'ils ne me prennent pas Maritza. Mais ils m'avaient pris mon meilleur ami et cela, je devais avouer que je ne m'y attendais pas.

Regrettais-je pour autant ce que j'avais fait? Non. Toujours pas. Pas une seconde. J'assumais les conséquences, par contre.

Parce que même moi, je sais qu'on ne peut pas tout avoir.

Maritza capta l'entièreté de mon attention, et mon regard caché derrière d'indispensables lunettes de soleil qui n’arrivaient cependant pas entièrement à cacher le reste d’hématome que m’avait laissé la colère de Daniele à hauteur de ma pommette, quand elle prit mes mains dans les siennes.

Je caressai la main de Ritza de mon pouce, tendrement, la regardant dans les yeux malgré mes verres fumés. Puis secouai doucement la tête.

-Non... Non, il n'y a pas de James Conti.

Ward... C'est Ward qui a fait ça.

Je n'en avais aucune preuve. Je n'en avais pas besoin.

Et une étincelle de fierté n'était pas sans luire dans mes yeux alors que je la regardais. Tu fais des liens, Ritza...Tu fais des liens... Tu as vu des choses à la télévision et tu fais les liens.

Elle voulait savoir si c'était un Conti ou quelqu'un lié aux Conti qui avait fait ça.

-Mais... Oui... Celui qui t'as fait ça était lié aux Conti.

J'en parlais déjà au passé, mais je ne savais pas si c'était parce que je pensais que Ward était mort, parce que je savais que les Conti étaient morts. Ou les deux.

Je souris à Maritza.

-Que veux-tu savoir d'autre, Maritza?

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Maritza Cortez
Maritza Cortez


Messages : 227
Date d'inscription : 05/08/2017
Age du personnage : 35
Localisation : Villa Reed


Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé]   Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitimeJeu 13 Juin - 3:52



Convalescence
ft. Jimmy Reed






Je n’ai recommencé à vivre que dès l’instant où je suis rentrée à la maison. Ma convalescence sera longue, mon corps me fait comprendre que la plaie n’est pas qu’en plein centre de ma poitrine, mais dans ma tête aussi. Mon moral est bon, je ne pourrais être plus heureuse qu’en ce moment où Jimmy m’est complètement dévoué, profitant de la vie, minute par minute, puisque nous avons apprit dernièrement qu’elle ne tenait qu’à un fil.

Seulement,  certaines questions deviennent oppressantes. Je me devais d’attendre le bon moment, celui où je sentirais Jimmy prêt à me parler de certaines choses, mais aussi, celui où je serais prête à les entendre.

Ses confidences passées sur ses activités illicites, sa double vie et les raisons qui l’ont obligée à m’éloigner de lui en 1965 et l’homme qui m’a tiré dessus ne forment qu’un tout dans ma tête, ça ne peut être que relié.

Je n’en veux pas à Jimmy, j’avais pleinement conscience des risques en acceptant cette réalité, même si je crois qu’une partie de moi les réfutait. Je le voyais comme intouchable, comme nous croyons toujours que ça n’arrive qu’aux autres.

Je n’aurai plus cette innocence.

Mes questions ne sont pas nombreuses.

J’ai vu, lu et entendu, comme un peu tout le monde, les infos et j’ai fait des liens.  Le massacre Conti, comme on appel désormais ce triste évènement me semble lié à mon propre malheur. Un règlement de compte entre les Los Diablos et une famille de mafieux, une lutte pour le pouvoir absolu.  

Cet homme ne peut être qu’un Conti, c’est la déduction à laquelle j’en suis venue et qui me semble des plus plausible. C’est donc l’une des questions que j’adresse à Jimmy alors que je me suis lentement redressée pour regarder Jimmy en face et caresser ses mains des miennes.

Ça me ramène à ma première question, à savoir s’il est en danger et pour laquelle il m’a répondu  que non, que les menaces qui planaient sur nous n’étaient plus.  

Je suis parcouru d’un frisson, craignant un moment de savoir l’homme que j’aime impliquer dans cette tuerie. Bien sûr qu’il l’est puisqu’il vient de me dire que James était lié aux Conti et que cette menace a été vraisemblablement éradiquée.

Les liens sont tissés dans ma tête.

Maintenant sur les genoux de Jimmy,  je fais non de la tête avant de le regarder dans les yeux, enfin, dans les verres fumés et de passer délicatement le bout de mes doigts sur l’hématome qui n’est pas entièrement dissimulé  sous ses lunettes. Je sais maintenant tout ce que j’avais besoin de savoir et qui pourra m’être utile pour commencer à guérir mentalement.  Je ne désir pas savoir à quel point Jimmy est impliqué dans le massacre Conti. Ça lui appartient de me le dire s’il en juge la nécessité.

- Comment te sens-tu ?

C’est la seule et dernière question que j’ai encore. Il n’a été question que de moi, de mon état de santé, de mes besoins. Mais qu’en est-il de lui ?


@ Billy Lighter


She can take it back, she will take it back some day… ©️Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 853
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé]   Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitimeVen 14 Juin - 17:09



Convalescence
ft. Maritza Cortez


Maritza était intelligente, elle l'avait toujours été. Il avait juste fallu que je le lui rappelle lorsque notre relation avait recommencé. Que je lui rappelle ce que son ex-mari lui avait permis d'oublier en lui offrant une vie stable, heureuse... Presque odieusement normale. Une vie qui ne demandait pas à Maritza de réfléchir au-delà de l'éducation de ses enfants... C'était, tout du moins, ce que j'avais l'impression que cela avait été pour elle.

Le lui rappeler avait été difficile autant que douloureux pour elle. Mais désormais, nous étions plus que jamais sur la même longueur d'onde. Ward lui avait ouvert les yeux brutalement en lui tirant une balle en pleine poitrine.

Mais loin de la tuer, elle s'était relevée et maintenant, elle avait pleine conscience des choses et se remettait à réfléchir autrement que comme une mère de famille. Elle réfléchissait à nouveau comme la jeune fille de l'Eastside que j'avais rencontré et qui voulait affronter travail et études en même temps.

Maintenant, elle faisait les liens... Peut-être un jour réfléchira-t-elle comme une mère de famille... Et comme la femme d'un chef de gang. En véritable latina.

Elle posait des questions. Et j'y répondais. Et le mantra "Ne me pose pas de question et je ne te mentirai pas"? Il ne valait que pour ceux qui ne voulaient pas vraiment savoir. Comme Maritza avant de rencontrer Ward. Mais cela avait changé, désormais. Maritza voulait savoir.

Pas tout. Seulement ce pourquoi elle posait ses questions. Et je me cantonnais à y répondre. Si elle en avait d'autres, libre à elle, comme je le lui signalai. Mais elle hocha négativement la tête pour venir s'installer sur mes genoux. Et je la réceptionnai dans mes bras, posant mes lèvres sur son épaule avant de la regarder dans les yeux tandis qu'elle passait ses doigts sur ce qui me restait de l'hématome. Peut-être le dernier souvenir éphémère de mon meilleur ami.

Je lui avais dit que Daniele m'avait frappé à l'hôpital... C'était bien simple... Je n'avais rien quand j'avais quitté sa chambre pour que les infirmières changent son pansement et j'étais revenu avec la joue tuméfiée. Je n'avais pas pu aller bien loin sur ce court laps de temps. Je lui avais dit: "Il l'a fait pour me réveiller." Ce n'était pas un mensonge.

Et cela avait peut-être été efficace, mais pas pour me faire ouvrir les yeux sur ce que Daniele me reprochait... Non...

Parce que quand Maritza me demanda comment je me sentais, je lui souris:

-Plus puissant que jamais. Et prêt à passer à autre chose. A un niveau supérieur.

Je relevai mes lunettes de soleil et plantai mon regard, sourcils froncés à cause du soleil, dans celui de Maritza.

-Je crois qu'il est temps de détrôner l'actuelle Madame Reed. Et je veux que ce soit toi.

Je passai une main dans les cheveux de Maritza pour les dégager de son visage, pour mieux la voir.

-Je veux que tu m'épouses, Maritza.

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Maritza Cortez
Maritza Cortez


Messages : 227
Date d'inscription : 05/08/2017
Age du personnage : 35
Localisation : Villa Reed


Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé]   Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitimeSam 15 Juin - 3:50



Convalescence
ft. Jimmy Reed





Toute cette histoire prend une telle ampleur que j’ai du mal à croire que j’ai pu être, involontairement, le point de départ. Loin de moi l’idée de vouloir attiré l’attention sur ma petite personne et me croire à ce point importante pour qu’on ait pu décidé de s’en prendre à moi personnellement, je sais bien que la cible était Jimmy et que, ne pas avoir été dans sa vie, cela aurait peut-être été Rachel ou  peut-être même Frances, qui sait, quelqu’un d’assez près de Jimmy pour l’ébranler suffisamment.

Et ce fut bien joué, puisque la riposte déclenché par l’homme que j’aime fut à la hauteur de sa colère.  La menace qui planait ne plane plus, ne réfléchit plus, ne vit plus. La menace à été réduite à néant, c’est ce que me répond Jimmy et l’homme qui m’a tiré dessus n’était pas un Conti. Il n’était qu’un pantin entre les mains d’une tête pensante. Je n’ai pas besoin qu’on me fasse une esquisse pour le comprendre.

J’ai eu les réponses aux questions que j’avais.  Je n’ai pas besoin d’investiguer un peu plus, de savoir exactement l’implication de Jimmy dans le massacre de la famille Conti. Je sais maintenant que tout ce qui est arrivé est relié, que mon ‘’accident’’ n’en était pas un et que la riposte de Jimmy fut suffisante pour nous permettre de vivre sans craindre que le pire reste à venir.  Pourquoi voudrais-je en savoir plus ?

Tout ce qui m’intéresse encore est de savoir comment lui il va.

Le coma est un état plus ou moins précis. Je ne saurais dire si la perception que j’en conserve vient de tout le temps où j’étais dans les vapes ou de petites brides par-ci par-là. Pourtant, j’en suis sortie avec la ferme certitude que Jimmy avait été tout près de moi, tout le temps que cela a pu durer. Que jamais il n’a lâché ma main.

Avant l’évènement,  il lui fallait beaucoup de bonnes dispositions pour me dire sans détour qu’il m’aimait, bien que je le sente de plus en plus au travers de simple geste au quotidien. Notre relation, après avoir connu quelques ratés, allait de mieux en mieux… il aura fallu que je me fasse tiré dessus pour que Jimmy m’inonde d’amour, un amour fort et sincère.

Un amour à toute épreuve, qui peut soulever des montagnes… et détruire des familles.

Assise sur ses genoux, je caresse son visage puis passe délicatement le bout de mes doigts sur l’hématome  encore visible sur sa joue.  Daniele avait voulu secouer son meilleur ami.  Toute cette histoire demeure obscure mais elle ne m’appartient pas. Je n’ai pas à m’immiscer entre les deux hommes qui, comme tous les hommes je crois, auront réglés leurs différents par une solide droite et passeront ensuite à autre chose.

Quand je lui demande comment il se sent, il releva ses lunettes de soleil pour me regarder, non sans légèrement froncer des sourcils par la force des rayons de soleil.  Je l’avoue ! Je ne m’attendais pas le moins du monde à ce qu’il me demande de l’épouser.

Bien évidement, un large sourire se trace sur mon visage, offrant déjà une esquisse de ma réponse, du moins, la direction qu’elle prendra. Jamais personne ne saurait vraiment déclasser Rachel Reed de son piédestal mais l’idée de me faire appeler Madame Reed me séduit au plus haut point, j’en rêvais déjà quand nous nous terrions dans le secret de mon petit appartement de l’Eastside. J’en ai pleuré des nuits entière, incapable d’en faire mon deuil alors que mon ventre grossissait à vu d’œil, seule, dans mon lit de jeune fille à Tijuana.

- Et je veux être ta femme, Jimmy !

Lentement, je me penche vers lui et l’embrasse amoureusement. Mon cœur, mit a rude épreuve dernièrement, et remis à neuf bat de bonheur.



@ Billy Lighter


She can take it back, she will take it back some day… ©️Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 853
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé]   Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitimeDim 16 Juin - 11:54



Convalescence
ft. Maritza Cortez


Ma demande n’en fut pas une. C’était un ordre. L’exposition de mon désir qui ne laissait que très peu de choix à Maritza. Parce que l’idée qu’elle puisse refuser m’était inconcevable. Cette éventualité n’existait même pas.  Jamais je n’avais ressenti l’envie de me marier avant aujourd’hui… C’était même plus une urgence qu’une véritable envie.

Ward m’avait rappelé que les gens autour de moi n’étaient pas immortels.

Et puis je voulais qu’on la voie marcher à mes côtés. Exposer le fait que malgré ce qui était arrivé (cela n’avait pas été ébruité, mais ceux à qui le message s’adresserait comprendraient), nous n’étions même pas ébranlés. Que du contraire, nous en étions ressortis plus forts. Je voulais qu’on la voie.

Rien ne servait plus de la cacher désormais. Mes ennemis, ce qu’il en restait, connaissaient son existence. Et il fallait que je change de stratégie : plutôt que de la cacher pour la protéger, j’allais la projeter en pleine lumière, la nimber d’une couche protectrice de célébrité.

Est-ce que Maritza était prête à cela ? Je ne me posais pas la question. Je ne lui posai pas la question. J’allais faire comme d’habitude, la jeter du haut de la falaise et attendre qu’elle déploie ses ailes.

Daniele m’avait trouvé dur quand j’avais parlé de Darwinisme au sujet de Samantha Mancini ? Croyait-il vraiment que Maritza était mieux lotie ?

Non… Parce que bien plus que l’amour, c’était l’intelligence que je mettais sur un piédestal. Et Maritza était intelligente. Elle m’avait montré et démontré qu’elle était capable d’apprendre. J’étais sûr qu’elle s’en sortirait très bien pour ce qui était de prendre le relais de ma mère et me représenter à des galas et autres conventions du genre… De même que sa classe et sa beauté naturelle ne ferait que rehausser ma présence en standing quand nous nous présenterons ensemble.

Je souris quand Maritza accepta, les yeux brillants… Sans me rendre compte que malgré que ma raison tournait à plein régime, je me cachais à moi-même que j’étais aussi ému qu’elle. Pas que j’ai douté de sa réponse, comme je l’ai dit, un « non » n’était même pas, pour moi, dans les options envisageables. Mais mon cœur, lui, réagit quand même.

Elle se pencha vers moi et je fermai les yeux quand ses lèvres touchèrent doucement, sensuellement les miennes. Je répondis à son baiser avec toute la douceur du monde. Je caressai son dos, ses flancs… Puis mes mains remontèrent vers les boutons de son haut que je détachai lentement, un à a un, jusqu’à découvrir le pansement qu’elle portait encore.

Nous n’avions pas refait l’amour depuis son retour, Maritza était trop faible, trop fatiguée, son souffle trop court… Et ma dernière intention était bien de lui faire plus de mal que ce qu’on lui avait déjà fait.

Mes lèvres quittèrent les siennes et j’embrassai sa peau au bord du pansement, lui montrant que ce qu’elle avait subi était loin de me dégoûter ou de la rendre moins belle, moins attirante à mes yeux. J’ouvris un œil quand j’entendis John faire irruption sur la terrasse avec de nouvelles boissons et il comprit mon regard, se retirant en silence à l’intérieur… Probablement dans le but d’aller prévenir ma mère et le reste du personnel que la terrasse était désormais réservée à nous seuls jusqu’à nouvel ordre… Et ce après avoir augmenté le volume de la musique.

Je ne relevai la tête que pour murmurer tendrement à l’oreille de ma fiancée que je serais doux, que je ne lui ferais pas mal… Le tout en me débarrassant de mes lunettes de soleil, de ma propre chemise, entrecoupant notre déshabillage mutuel de baisers toujours aussi tendres… Jusqu’à ce que nous n’ayons plus sur nous que nos sous-vêtements… Alors que la soulevai, la portant dans mes bras, pour l’emmener vers la piscine, prenant l’escalier qui descendait dans l’eau, jusqu’à ce que le niveau nous monte jusqu’à la taille…

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Maritza Cortez
Maritza Cortez


Messages : 227
Date d'inscription : 05/08/2017
Age du personnage : 35
Localisation : Villa Reed


Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé]   Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitimeMer 19 Juin - 4:14



Convalescence
ft. Jimmy Reed






Assise sur les genoux de Jimmy, là où nul par ailleurs je ne me sens aussi bien, je le regarde tendrement, passant mes doigts sur le contour de son visage puis, sur ta pommette tuméfiée. Nous avons chacun nos marques qui nous ramènent d’une façon ou d’une autre à ce jour fatidique, ou tout a basculé.  C’est sur moi qu’on a tiré, pourtant, je sais que c’est moi qui aie le moins de séquelle.  
Jimmy a changé.

Sa façon d’agir, de se comporter avec moi, de me répondre.  Je sais qu’il a eu mal, qu’il est blessé et qu’il en portera longtemps les stigmates, tout comme j’arborerai une cicatrice en plein centre de ma poitrine.

À sa demande, qui, bien évidement me surprends autant qu’elle me comble de bonheur, je réponds oui.  Rien au monde ne me ferait plus plaisir que de devenir sa femme bien que je nous savais unis à la vie, à la mort sans cérémonie.

Je suis fébrile, excitée et émue.

Certes, je vis l’un des plus beaux moments de ma vie.

Nos lèvres se redécouvrent dans un baiser empreint de douceur, tout comme les caresses de Jimmy, dont les mains parcourent sensuellement mon dos, puis mes flancs, jusqu’à lentement, défaire un à un les boutons de mon haut de soie que je porte.  Il m’a vue nue, tant de fois, pourtant, je suis tout de même un peu nerveuse, le pansement que j’arbore gênant le naturel dont nous ferions preuve, normalement.

Du moins, il me gêne moi, puisque Jimmy me prouve par tant de délicatesse que ce n’est nullement un obstacle entre nous deux alors qu’il m’embrasse juste là, autour du pansement, avec toute la douceur du monde au bout de ses lèvres.

En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, nous nous retrouvons en sous vêtement, entrelacés, sur le transat, la musique un rien plus haut ou alors, est-ce que mon imagination. Quoi qu’il en soit, Jimmy me soulève et m’amène dans la piscine.

L’eau est bonne, chauffée naturellement par les chauds rayons du soleil.  Je ne frémis à peu près pas quand j’y entre, dans les bras de mon futur mari. Je rigole, mes lèvres contre les siennes, renouant avec les plaisirs simples de la vie.

Je m’accroche à lui, refusant de quitter son étreinte alors que nos baisers, graduellement, deviennent de plus en plus intenses.

- Je t’aime, Jimmy.

Oh oui, je l’aime, Au-delà même du sens du mot.

Il m’a dit qu’il serait doux, jamais il ne pourrait me faire de mal.

J’ai pleinement confiance en lui.

D’un regard complice, d’un sourire joueur, je lui donne mon accord pour m’amener là où lui seul sait le faire. En croisant un bras derrière mon dos, je défais l’attache de mon soutien-gorge, dont les bretelles maintenant lâches, glissent de mes épaules, mais le reste du tissu, demeure en place sur ma poitrine, ne dévoilant que l’arrondis de mes seins.


@ Billy Lighter


She can take it back, she will take it back some day… ©️Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 853
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé]   Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitimeMer 19 Juin - 21:35



Convalescence
ft. Maritza Cortez


Une fois débarrassés du plus gros de nos vêtements, avec une infinie douceur, je soulevai Maritza pour l’emmener jusqu’à la piscine dans laquelle je descendis lentement, dans les escaliers. Ma fiancée s’accrochait à moi, me forçant à y aller à l’aveuglette par moment en m’aveuglant d’un délicieux baiser. Je la gardai contre moi longtemps, même une fois dans l’eau qui m’arrivait un peu plus haut que la taille, mouillant mon boxer et moulant mon désir de plus en plus prononcé.

Je t’aime.

J’avais cru ne plus pouvoir l’entendre, la sentir, la voir… l’aimer.

Mais on ne me retirait pas comme ça, d’un claquement de doigt, ceux que j’aimais.

Je la laissai mettre à son tour pied à terre, ne l’invitant pas à aller plus loin pour ne pas mouiller son pansement. Puis je l’embrassai avec passion, la faisant doucement reculer vers le bord de la piscine. Jusqu’à ce que ses fesses touchent le mur…  

Je mordis ma lèvre en souriant (et en fronçant toujours les sourcils à cause du soleil) en la regardant défaire l’agrafe de son soutien-gorge d’une main… Puis je glissai mes deux mains tout le long de ses bras, lentement, en me collant tout contre elle, jusqu’à arriver à ses épaules… Pour redescendre en faisant glisser les bretelles, jusqu’à ce que  le vêtement flotte à la surface de l’eau et de mette à dériver en s’éloignant de nous.

La regardant dans les yeux, je la caressais du bout des doigts, sur la courbe de son seins, jusqu’à son téton pointu. Puis je vins emprisonner à nouveau ses lèvres entre les miennes… Mes caresses descendirent dans son dos, jusqu’à ses fesses, faisant descendre son dernier vêtement plus bas sur ses cuisses.

Quand je ne l’embrassai pas, je posais ma joue contre la sienne et soufflait doucement alors que mon désir pressai, de plus en plus dur, contre elle.

-Ritza…

Je soupirais, murmurais, soufflais son prénom, son surnom, presque à chaque inspiration. Je me sentais de plus en plus à l’étroit et penchai ma tête pour embrasser sa poitrine douce… Puis ses lèvres, puis son cou.

Et avec douceur, comme promis, je fis passer ma main entre nous, la sentant plus glissante que l’eau elle-même quand je me mis à la caresser tendrement, en la regardant dans les yeux, le regard fiévreux d’envie.

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Maritza Cortez
Maritza Cortez


Messages : 227
Date d'inscription : 05/08/2017
Age du personnage : 35
Localisation : Villa Reed


Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé]   Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitimeJeu 20 Juin - 1:47



Convalescence
ft. Jimmy Reed






Une fois dans l'eau, je me sens presque comme dans un monde complètement à part. Comme si en nous y amenant, Jimmy était parvenu à créer une bulle autour de nous. Seule la musique un rien plus fort protège l’imperméabilité de notre univers. Et parce que dans cet univers, rien ne peux nous atteindre, je me sens confiante. Il n’est plus question de ma blessure encore recouverte d'un pansement disgracieux mais de moi en tant que femme et de mon amour pour l’homme que je vais épouser et qu'aucune balle ne saurait freiner. Mon corps, ma féminité et ma sexualité m'appartiennent, il n'en tient qu’à moi de les redécouvrir.

Avec une candeur assumée, je défais l'attache de mon soutien-gorge, laissant à Jimmy le loisir de m'en débarrasser complètement. Alors qu’il vogue plus loin, ma culotte, elle, reste collée à mi chemin sur mes cuisses, ce qui n’empêchent en rien la caresse sensuelle de Jimmy, la première depuis trop longtemps.

Maintenant que j’ai pieds, je peux bouger d'un pied à l'autre, suivant le mouvement de main de Jimmy, jusqu’à ce que ma culotte finisse par atteindre mes chevilles et que je puisse y passer mes pieds, l'un après l'autre.

Les lèvres de Jimmy, sur les miennes, sont chaudes et douces. Mais bientôt, elles ne suffisent plus à m’abreuver, j'en veux plus, tout comme mon sexe demande encore plus de ses caresses. Ma langue passe entre ses lèvres jusqu’à trouver la sienne et, je me risque à glisser une main entre nous deux pour le libérer lui aussi du dernier vêtement qui l'emprisonne encore.

- Je suis plus en vie que jamais.

Il faut avoir côtoyé  la mort pour ressentir encore mieux. Pour être en mesure d’apprécier la moindre sensation et la savourer pleinement. Le moindre soupire, le plus subtile effleurement, tous les gestes de Jimmy m'électrisent d'une énergie nouvelle, revigorent mes sens qui, encore quelques fois je l'admets, semblent être toujours un temps derrière, comme s'ils étaient toujours sous l'effet des anesthésiant. Je suis coincée entre le mur de la piscine et le corps irradiant de chaleur de Jimmy. Son sexe maintenant dénudé presse contre moi, réclamant son dû, à juste raison.

Ma main ne fait pas que descendre son boxer, elle redécouvre et je prend en main son membre fier, lui rendant avec autant de dévotion, les caresses intimes réclamées. Je fais preuve d'aucune retenue.

J'ai très envie de lui, autant que d'air pour respirer. Ma bouche tremble alors qu'elle glisse le long de son cou puis sur son épaule et sur son torse. Mes seins pointent, durcissent et leur peau délicate s'hérisse, tout comme le reste de mon corps d’ailleurs.

L’eau entre nous est secouée de remous, à force de nos caresses sous-marines qui n’ont plus rien de subtiles et innocentes. Ça m’a manqué de me sentir belle et désirée même si je sais très bien que jamais Jimmy n’a cessé de me trouver belle et de me désirer.  

Je me presse d’avantage à lui, si possible, forçant presque l’arrêt de nos bonnes œuvres, si ce n’est que pour en entreprendre une nouvelle, tout aussi bonne.  Je le guide à moi, chassant sa main, mais lui laisse le loisir de décider quand il voudra nous unir. Je ne fais que maintenir la tentation à son apogée en nous caressant l’un a à l’autre.


@ Billy Lighter


She can take it back, she will take it back some day… ©️Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 853
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé]   Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitimeVen 21 Juin - 20:54



Convalescence
ft. Maritza Cortez


Je souris contre ses lèvres en la sentant jouer de ses jambes pour faire glisser son dernier vêtement qui finit par remonter flotter à la surface lui aussi. Puis je soupirai et gémis quand sa langue vint doucement à la rencontre de la mienne pour un baiser plus fougueux. Je prolongeais rarement nos baisers, dans le souci de la laisser respirer… Le médecin avait dit que les efforts physiques n’étaient pas recommandés… J’avais envie de l’envoyer se faire enculer. Mais prudemment…

Parce que je ne souhaitais pas le moins du monde faire du mal à Maritza, parce que je lui avais dit que je serais doux et c’était une promesse que je voulais tenir… Cela n’en rendait pas mon désir pour elle moins grand… Que du contraire, je voulais prendre soin d’elle comme je l’avais fait ces derniers jours, mais d’une façon plus intime encore.

Mais quand je n’embrassais pas sa bouche, c’était sur ses joues que je laissais traîner mes lèvres, calmement, tendrement. Je sourirais, lui laissait goûter à mon contact…

Elle chuchota à mon oreille et je ne pus lui répondre que par un ronronnement satisfait autant qu’excité.

Et je fermai les yeux en prenant une grande inspiration quand elle passa sa main entre nous pour me libérer de mon boxer pour commencer à son tour à me caresser.

Entre ses cuisses, mes doigts glissaient aisément et ce n’était pas à cause de l’eau… Elle me caressa de plus en plus fort jusqu’à ce que mes soupires de plaisir deviennent de véritables gémissements qui invitaient mes hanches à suivre le mouvement.

Je renversai ma tête légèrement en arrière, la laissant profiter de mon cou à coups de baisers qui me faisaient frissonner. Je la sentais trembler contre moi, sa poitrine contre mon torse… Je ris brièvement, un rire fiévreux d’envie et osai pousser plus loin l’exploration de son intimité tandis que sa main prenait la mesure de l’effet qu’elle me faisait. Mes doigts allaient et venaient plus doucement qu’elle ne s’occupait de moi. Je ne doutais pas qu’elle aurait voulu que je me lâche complètement, mais je gardais le contrôle de moi-même malgré tout.

Pour ne pas lui faire mal.

Elle se pressa contre moi et je redressai la tête, croisant son regard, rigolant quand elle chassa ma main pour demander une autre forme de caresse. Je la regardai comme ça quelques secondes, posant mes mains mouillées de chaque côté de son corps, sur le rebord de la piscine. Et je me pressai encore plus contre elle sans la quitter des yeux.

L’eau eu le temps de se calmer autour de nous alors que je la toisais jusqu’au plus profond de son âme… Puis d’un mouvement très doux, en me penchant finalement tout aussi lentement vers elle pour un nouveau baiser, sur ses lèvres cette fois, je nous unis…

Et de long et lents cercles commencèrent à se former à la surface de l’eau, au rythme de mes mouvements entrecoupés de soupires et de gémissements qui parfois se muaient en son prénom… Mes mains quittèrent le rebord de la piscine pour caresser ses hanches, ses fesses, son dos…

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Maritza Cortez
Maritza Cortez


Messages : 227
Date d'inscription : 05/08/2017
Age du personnage : 35
Localisation : Villa Reed


Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé]   Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitimeDim 23 Juin - 4:55



Convalescence
ft. Jimmy Reed






Je savais que je n’irais mieux que lorsque je rentrerais à la maison.  Ici, j’ai tout le loisir d’aller à mon rythme, de vivre, tout simplement, en me laissant bercer heure après heure par la vie qui me semble maintenant plus belle que jamais.  Transporté par Jimmy jusqu’à la piscine, nous renouons lentement mais sûrement avec l’intimité qui nous a cruellement fait défaut depuis mon accident, disons-le ainsi.

Je ne peux pas dire que je ne crains pas la douleur, que je ne redoute pas de devoir m’arrêter en si bon chemin parce que mon corps ne suivra pas le rythme, parce que j’aurai surestimé mes forces.  Ce matin, j’ai grimpé l’escalier pour remonter à notre chambre parce que j’y avais oublié mon livre et que je ne voulais déranger personne pour aller le prendre pour moi… j’ai été à bout de souffle pendant plus de vingt minutes.

Jimmy sait me rassurer, me mettre en confiance et me faire renouer avec celle que je fus, jadis, en couvrant mon corps de douce caresse. Chacun de ses gestes est empreint de douceur, il me fait même frissonner l’âme et déverse en moi un flot de sensation divinement enivrante.

Petit à petit, je me fais joueuse, lui offrant aussi sa part de plaisir, une main glissé entre nous pour le caresser.  Il pourra me murmurer encore et encore à quel point il sera doux, qu’il ne me fera jamais mal, son désir que je tiens entre mes doigts ne laisse aucun doute sur l’intensité de ses pulsions.

De ses mains placées de chaque côté de mon corps sur le rebord de la piscine, il me garde captive de lui, de son regard fiévreux dans lequel je plonge sans aucune hésitation. C’est dans ses yeux que j’ai toujours trouvé les réponses dont j’avais besoin.  Il peut porter n’importe quel masque, il n’arrivera jamais à me mentir en me regardant dans les yeux.

Avec mes hanches, poussant contre les siennes, je réclame, sans rien dire.  Il rigola et je souriais en lui caressant la nuque de ma main libre alors que sous l’eau, j’initiais  une toute autre approche, prête à m’offrir à lui. Yeux dans les yeux, c’est lui maintenant qui presse de ses hanches contre les miennes, jusqu’à nous unir.

La main avec laquelle je le caressais remonte lentement le long de son corps, jusqu’à rejoindre l’autre derrière sa nuque.  Je ne m’accroche pas vraiment à lui, je suis solide sur mes jambes et, de ses propres mains, il caresse mon dos, mes hanches puis mes fesses, me retenant à sa façon, tout contre lui.

Ses mouvements provoquent de frêles ondulations à la surface de l’eau.  Aux clapotis de nos corps dans l’eau, s’ajoute nos gémissements, presque des murmures de plaisir. Quand nos lèvres ne communient pas,  je souffle à son oreille. Je soupire et je ris, même.  Puis elles glissent dans son cou, sur son épaule et reviennent sur les siennes pour un nouveau baiser, puis encore un autre.

De petites ondulations, naissent de plus grands remous alors que le plaisir grimpe. Mes mains glissent sur les bras de Jimmy, serrant légèrement ses muscles quand, ne tenant plus, peut-être fragilisé par cette abstinence forcée, je me laisse aller, sans éclat mais sincèrement.  Je suis essoufflée sans avoir fait le moindre effort mais l’euphorie  qui parcourt mon corps en ce moment même me ragaillardit, me faisant presque oublier mon cœur qui bat immanquablement vraiment très fort.  C'est si bon de le sentir en vie !



@ Billy Lighter


She can take it back, she will take it back some day… ©️Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 853
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé]   Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitimeDim 23 Juin - 17:30



Convalescence
ft. Maritza Cortez


C’était très doux, très calme, même une fois en elle… Nos gémissements étaient plus des soupirs qu’autre chose et quand je grognais, c’était en étouffant mon plaisir au creux de son cou. C’était langoureux et les clapotis de l’eau en témoignaient, mais ce n’en était pas moins intense car, en moi, ce fut un véritable feu d’artifices qui se déclencha, me faisant fermer les yeux…

Les mains de Maritza se nouèrent dans ma nuque alors que je la soutenais moi-même au niveau des fesses, les caressant, les empoignant doucement quand un trop gros frisson d’extase me parcourait. Nous faisions l’amour à la fois intensément et en tout discrétion.

Tout du moins jusqu’à ce que l’appel de notre amour soit plus fort que le reste et ne force nos corps à se lâcher un peu dans une course à l’orgasme que nous voulions cependant toujours d’une douceur extrême… Le souffle de Maritza dans mon oreille devint inévitablement plus court, comme le mien… Je gémis en pinçant les lèvres, allant et venant en elle, avant de lui mordiller l’oreille. Je voulais l’embrasser mais ne voulais pas l’empêcher de respirer…

Ce que nous faisions était déjà plus que bon… Nous garderons pour plus tard des ébats plus soutenus, ce n’était pas la peine de ralentir la guérison de ma fiancée…

Notre orgasme fut discret, se fit en plusieurs souffles teintés de gémissements et de grognements alors que je venais en elle tout en cachant mon visage dans son cou, la serrant contre moi aussi fort qu’elle ne le faisait avec mes bras dont les muscles se contractaient et se décontractaient au rythme de mes derniers mouvements…

Alors je lui murmurai tout en lui embrassant la joue entre chaque mot…

-Respire, ma douce… Respire… C’était bon… C’était…

Je rouvris une ou deux secondes brusquement les yeux et mon cœur fit une embardée quand je me rappelai d’une chose… Un détail…

Maritza prenait un tas de médicaments aidant à calmer la douleur, à éviter les infections… Bref… un tas de médicaments incompatibles avec sa pilule contraceptive qu’elle devait donc stopper jusqu’à guérison complète ou tout du moins, jusqu’à ce qu’elle n’ait plus besoin de son traitement médicamenteux.

Mon cœur tint ce rythme emballé, et ce n’était pas à cause de l’orgasme, pendant quelques secondes. Puis je finis par sourire contre la peau fine de son cou, me calmer… et l’embrasser encore, mon cœur reprenant un rythme normal.

De toute façon, ne serons-nous pas bientôt mariés ?

Alors qu’importe si, au pire, nous prenions un peu d’avance sur l’étape suivante…

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Maritza Cortez
Maritza Cortez


Messages : 227
Date d'inscription : 05/08/2017
Age du personnage : 35
Localisation : Villa Reed


Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé]   Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitimeDim 23 Juin - 21:51



Convalescence
ft. Jimmy Reed





Mon corps est secoué agréablement de spasmes de plaisir, un contraste incomparable avec ceux contre lesquels mon corps a du lutter pour guérir, pour survivre. Cette fois, il s’agit d’une renaissance, d’une seconde chance et je compte bien en profiter à chaque seconde.

J’ai la tête qui tourne et mon cœur qui bat et balance entre la douleur et le plaisir. Si je n’ai qu’un seul regret, c’est que cela n’ait pas duré assez longtemps. Que cette première fois de ce second tour de vie soit à l’image de toutes les autres que nous vivrons. Si je devais rester avec cette espèce d’insuffisance au cœur ?

Oh, bien sûr, je sais que mon état dépend de beaucoup des comprimés que je dois avaler en quantité, au quotidien. Certains pour m’aider à dormir, d’autre pour stimuler mon cœur, il ne faut pas se surprendre que mon corps cherche son équilibre au travers tout ça et que, un jour à la fois, je reprendrai le dessus.

Ne suis-je pas déjà plus forte, maintenant capable de passer du bon temps sur la terrasse, dans la piscine, et même de faire l’amour avec l’homme de ma vie, celui que j’aime plus que tout et qui, en plus, vient de demander ma main.

Je cherche mon souffle, aidé par Jimmy qui, calmement, m’aide tout en m’embrassant sur la joue, comme pour marquer l’inspiration puis l’expiration.  Je le sentis soudainement se raidir, comme s’il venait à son tour de perdre le souffle, puis, se relaxer et m’embrasser au creux du cou en me serrant plus fort contre lui.

- Tout va bien, mon amour ?

J’en regarde tout autour de nous, comme si je m’attendais à voir John rentrer discrètement dans la maison ou un paparazzi juché à la cime d’un arbre de notre jardin mais, non. Nous sommes seuls dans cette petite bulle sécurisante et réconfortante qu’il a bâtit autour de nous.

Je n’ose pratiquement plus bouger, refusant de briser l’étreinte qui nous unis en dehors de l’eau, comme sous l’eau. Je risque quand même, d’une main, lui caresser la nuque, mouillant son dos au passage, laissant de fine gouttelettes glisser de mes doigts qui bougent à la naissance de ses cheveux.

Il est difficile de dire combien de temps nous sommes restés là, sans bouger, profitant du plaisir que d’être enlacer autant intimement.  L’eau petit à petit, refroidis ou est-ce mon corps qui n’en peu plus de tremper, quoi qu’il en soit, si je frissonne maintenant, ce n’est pas par plaisir. C’est un peu à contre cœur que je lui demande de me ramener à l’intérieur.

- J’aimerais aller dans notre lit, avec toi. Tu en as envie ?

Ce serait un comble de s’enrhumer par une si belle journée.  Après tout, j’ai un mariage à préparer. Il me faut récupérer au mieux et rapidement si je ne veux pas laisser toute l’organisation entre les mains de ma belle et chère belle mère.


@ Billy Lighter


She can take it back, she will take it back some day… ©️Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 853
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé]   Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitimeLun 24 Juin - 22:10



Convalescence
ft. Maritza Cortez


Je hochai la tête dans le creux du cou de Ritza et soupirai quand elle me demanda si tout allait bien. Puis, je redressai la tête pour la regarder… et surtout, qu’elle voit mon regard…

-Tout va bien…

J’avais eu peur, une brève prise de conscience… qui n’était finalement que ça. Ou bien plus encore… Parce que Ritza n’allait pas reprendre la pilule demain… Et moi, je n’allais pas attendre après-demain pour recommencer.

Je l’embrassai à nouveau, avant de l’enlacer, restant en elle, respirant de plus en plus calmement, jusqu’à atteindre un état que je n’avais plus atteint depuis bien longtemps… tellement longtemps que je ne m’en rappelais plus…

Un bien-être insouciant… Quelques secondes où je ne ressentis pas le besoin de regarder derrière moi pour vérifier si un danger ne me guettait pas. Je sentais la poitrine de Maritza contre mon torse, les gouttes d’eau qu’elle faisait couler dans mon dos en me caressant la nuque.

Jusqu’à ce que je me mette à somnoler, debout dans l’eau, ma fiancée dans mes bras. Dans cet état de vulnérabilité que je détestais tant… Mais que je vivais à l’instant T dans une totale acceptation.

Ce ne fut que lorsque Maritza se mit à frissonner contre moi que je rouvris doucement les yeux, me rendant compte que si elle avait froid, ce n’était pas mon cas. C’était même plutôt le contraire. Dans notre empressement de nous retrouver intimement, j’avais oublié que m’exposer au soleil sans protection était loin d’être une bonne idée.

Alors quand elle me proposa de rentrer, je ne me dis pas prier. Je l’embrassai en souriant contre ses lèvres et lui murmurai à mon tour.

-Allons-y… Avant que le soleil de L.A. n’ait raison de moi.

@ Billy Lighter




This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé]   Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Convalescence [HOT][ PV Jimmy Reed][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» (f) Crystal Reed ♥ You're my best friend
» La justice de Raphael [Terminé]
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» Le reflet du passé [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Malibu :: Villa Reed-