AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Billy Lighter


Messages : 2202
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   Lun 11 Aoû - 14:24


-Fuck you, Cash !

C’est les mots qui sortirent de ma bouche alors que j’étais entrain de froisser la feuille de papier sur laquelle je griffonnais des paroles. Cash et son riff… Un riff qui me résiste. Impossible d’écrire dessus. Il est trop puissant. Cash est trop fort, moi, pas assez. Et je commençais à douter. Je commençais à me demander si je savais encore vraiment sortir quelque chose de bon. Vu la tonne de papier froissé qu’il y avait autour de moi, le doute était permis.

Et je blâmais mon guitariste. Mais au fond, c’était bien moi le coupable. C’est moi qui n’y arrive pas. Moi qui suis reclus dans ce studio depuis hier matin… Je m’étais barricadé ici et Lenny savait qu’il fallait me déranger un minimum. Alors personne n’entrait sauf pour venir m’apporter de la bouffe de temps à autre. Bouffe que je ne touchais pas… Je carburais à la clope et au coca. Et je continuerai cette réclusion jusqu’à ce que je réussisse à mettre des mots sur ce riff.

Les minutes passaient, les heures passaient et je n’avais toujours rien… Rien de bon… Et la mine de mon crayon se brisa alors que les larmes coulaient le long de mes joues. Je pleurais comme un gamin, je pleurais de rage. Et je finis par envoyé le crayon de l’autre côté de la pièce alors qu’un énorme mal de tête se fit sentir en moi. Je mis ma tête entre mes mains mais la douleur de disparut pas. Elle ne faisait que s’intensifier… Jusqu’au black-out.

« Ça va aller Bill ». C’était ma propre voix qui résonnait doucement contre les quatre murs de la petite pièce sous l’escalier dans le couloir de la maison familiale. Je me balançais d’avant en arrière cherchant l’endroit dans ma tête où je serais en sécurité. Oubliant les cris dehors. Et je me bouche les oreilles et je me mets à chanter des paroles d’une chanson inconnue d’une voix éraillée par le chagrin.

« No one’s gonna bother me anymore
No one’s gonna mess with my head no more
I can’t understand what all the fightin’s for
But it’s so nice here down off the shore
I wish you could see this caus’ these nothing to see
It’s peaceful here and it’s fine with me
Not like the world where I used to live
And I never really wanted to live »


Les paroles verbalisaient ma pensée alors que j’étais réfugié au fin fond de ma pensée. Tout est noir, la pièce a disparu. Est-ce ça être mort ? Est-ce le noir total et la tranquillité absolue ?

Et dans ce flux noir je vois The Lightening au loin. Ils font la fête et je les regarde. Comme si je n’avais jamais existé. Seul Cash se retourne, ses lèvres bouge, son regard se durcis. Les mots finissent par sortir de sa bouche :

« But who I am to tell you that I’ve seen any reason why you should stay. Maybe we’d better off without you anyway. You got a one way ticket on your last chance ride. Gotta one way ticket to your suicide. Gotta one way ticket and there’s no way out alive. »

Il se retourne et me laisse seul. Et je n’arrive pas à pleurer. Est-ce que The Lightening a encore besoin de moi ? Est-ce qu’il y a encore quelqu’un dans ce groupe qui croit en moi ? Ont-ils encore la patience de m’attendre ? Pourtant, tout ça n’est pas de ma faute ! Et je regarde Cash continuer à faire la fête, à ne prêter attention à rien. A boire, à rire. Et la petite voix dans ma tête ne cesse de me dire en boucle :

« It’s so easy to be social. It’s so easy to be cool. Yeah it’s easy to be hungry when you ain’t got shit to lose. »

Et je marche vers Cash et les autres. Mais plus j’avance plus ils reculent. Inatteignable. J’ai toujours une mesure de retard. Et la musique dans ma tête s’emballe. Et petit à petit, la lumière revient.


C’est en sursaut que je finis par me réveiller. Je respire bruyamment. Mon regarde survole la pièce toujours vide de présence. Et toutes les paroles sont là, dans ma tête. Les paroles à coller sur ce riff. J’ai battu Cash. J’ai réussi. Je prends une feuille, je les griffonne. Chaque lettre, chaque mot. Et alors que je notais la dernière phrase, la porte du studio s’ouvrit.

Lyrics from Coma, Guns N'Roses


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R


Dernière édition par Billy Lighter le Mar 21 Oct - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Cash Izbel


Messages : 646
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


MessageSujet: Re: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   Ven 15 Aoû - 11:45

Une fois que j'avais eu un peu repris mes esprits dans les bras d'Evelyn, la sœur de Billy, devant le centre commercial, nous avions décidé de nous rendre auprès de Billy. Restait à savoir où il était, Billy ! Parce que quand il ne voulait pas qu'on le trouve, en général, on ne le trouvait pas. Je ne l'avais pas vu depuis un moment, presque depuis notre superbe concert inédit. Je ne savais pas non plus où il habitait, avec Ruby, depuis qu'il avait mis le feu à son appartement. Je me demandais même si lui-même le savait.

J'avais pensé, à ce sujet, lui proposer plusieurs fois qu'on retourne chez ma mère, mais je n'avais pas eu l'occasion de le voir, pas même au studio d'enregistrement où tout le monde avait presque fini d'enregistrer ses lignes. Seules nous manquaient les parties vocales et quelques paroles pour certains riffs que les autres ou moi, on avait composés.

Alors, j'avais emmené Evelyn dans la première cabine téléphonique qu'on avait trouvée. Heureusement, dans une ville comme L.A., il y en avait plein et pas besoin de faire des kilomètres jusqu'à la prochaine. Celle où on se trouvait se situait juste en face du centre commercial. On s'enferma dedans et c'était tellement étroit pour deux personnes qu'on était serrés l'un contre l'autre. Et c'était loin de me déplaire. Elle avait une odeur qui m'était exotique : loin de la fumée de cigarette, de l'alcool, du vomi ou de la transpiration, odeurs auxquelles j'étais plus qu'habitué, elle avait une odeur fraîche et saine. Tellement saine que je ne pensais même pas à la toucher comme je l'aurais fait avec Gaïana... Parce qu'à force d'aller à droite et à gauche, à force aussi de prendre de l'héro, je devais couver pas mal de truc... Et, à la radio, ils commençaient d'ailleurs à parler de maladie assez flippantes encore pas vraiment connues. Mais sans que ça me réveille vraiment pour autant...

Bref, tout ça pour dire que je pris le combiné, enroulant mon autre bras autour des épaules de la jeune femme, pour appeler Lenny. Je lui demandai où se trouvais Billy. Et il refusa, dans un premier temps, de me le dire. Mais quand je lui dis que ce n'était pas grave, que j'allais aller voir à tous les endroits où il était susceptible de se planquer, il me dit en soupirant que c'était bon, que Billy était au studio. Mais en ajoutant que je ne devais pas le déranger.

J'avais promis à Lenny, raccroché le combiné, pris Evelyn par la main et partit récupérer mon Honda CRX dans le parking du centre commercial. Je démarrai et allai à toute allure déranger Billy.

Et je ne cacherai pas qu'en nous dirigeant vers le studio, j'étais tellement excité que je manquai de faire quelques accrochages, m'excusant auprès d'Evelyn à chaque fois et provoquant les foudres des autres conducteurs mais sans m'arrêter pour autant. J'étais excité à la fois parce que j'avais peur, très peur de la réaction de Billy. Déjà, on allait le déranger alors que Lenny nous avait formellement interdit de le faire. Et puis j'y allait pour lui dire quoi ? « Salut Billy ! Ta sœur me plait et je lui ai déjà rouler deux pelles. Comme elle a l'air d'aimer ça, je viens juste te dire que je compte bien continuer... » Ce qui équivalait à du suicide. Et pourtant, c'était bien ce que j'avais l'intention de faire. Mais je ferais probablement moins le malin une fois ma tronche face à celle de Billy. 

Et puis j'étais excité parce que si Billy était au studio, je savais que c'était pour y créer quelque chose. Et je regrettais tellement qu'on n'arrive plus à le faire comme avant, tous ensemble. Et pas chacun dans notre coin. Mais j'espérais bien qu'en me voyant débarquer, on pourrait peut-être échanger quelques idées, gratter quelques riffs et pouvoir entendre sa voix éraillée, débordante de sentiments qu'il ne pouvait pas contenir, s'élever. Je n'avais presque rien dit pendant le trajet à Evelyn. J'étais trop absorbé par mon propre stress pour ça. Et puis je n'étais pas le mec le plus causant du monde...

Mais en descendant de la voiture, je repris sa main, serrant peut-être un peu fort, sans m'en rendre compte. Ouais, Bily me fascinait, Billy me faisait peur. Je ne savais même pas dire ce qu'il était pour moi : un meilleur ami, un ami, le chanteur de notre groupe, un confident, quelque chose d'autre ?

Je saluai d'une façon assez raides les roadies qui se trouvaient à l'intérieur et qui m'indiquèrent la petite pièce insonorisée où se trouvait Billy. Plusieurs d'entre eux me rappelèrent qu'il était vraiment vraiment très interdit d'entrer là-dedans.

Mais je n'eus qu'une hésitation d'une seconde avant d'ouvrir la porte, tenant toujours Evy par la main.

Billy était là, à écrire ce qui semblait une très longue chanson qui me semblait avoir été écrite d'une traite vu les lettres extrêmement penchées. Et pourtant, l'accouchement avait été difficile étant donné le nombre de feuille chiffonnées qui jonchaient le sol. Le titre, en grandes lettre capitales, était très court. Et très fort.

Je restais bouche bée devant ce spectacle et j'avais presque oublié la raison première de ma venue ici. C'est la chaleur de la main d'Evy qui me ramena sur terre.

-Billy...

Nouvelle pause...

-Qu'est-ce que tu as fait ?

Le fantôme d'un sourire se dessinait sur mon visage, sans que j'ose l'affirmer totalement. Une nouvelle chanson de The Lightening venait de voir le jour. Et sans que je ne l'aie encore lu, je savais, au visage de Billy, qui semblait sortir d'une transe profonde, que celle-ci serait l'une de nos meilleure.

Je tirai doucement sur la main de la sœur au cheveux de feu de Billy pour l'amener plus en avant, qu'elle puisse voir de quoi son frère était capable.

-Une nouvelle chanson... On a une nouvelle chanson.


Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   Lun 18 Aoû - 1:27

Après notre petite rencontre et quelques approches affectueuses, nous avions décidé d'aller voir Billy. On ne savait pas vraiment où il était. J'avais demandé à Cash ne le sachant et il m'appris que lui non plus n'était pas au courant. C'est du Billy tout craché. L'ayant rencontré très récemment, je ne pouvais pas avoir connaissance de l'endroit où il pouvait être ou bien encore ceux qu'il fréquentait, hormis les studios et la maison de disque. Et du coup, quand on ne sait pas on demande.

Cash a tout de suite pensé à Lenny leur manager et c'est une fois dans une cabine téléphonique située non loin du centre commercial qu'il put l'appeler. Ces cabines ne sont pas faites pour deux, ou alors pour ceux qui aiment être collés-serrés … Personnellement être collée à Cash, il y avait bien pire. Malgré cette très infime distance qui nous séparait, je le regardais en souriant amicalement. Il avait enfin pu avoir Lenny au téléphone et c'est après plusieurs tentatives que le manager ceda à-au guitariste et lui avoua ou mon cher demi-frère se trouvait. Il n'en a pas beaucoup dans le pantalon celui-là, si vous voyez ce que je veux dire ! Il avait d'ailleurs précisé de ne pas déranger Billy. Franchement, est-ce qu'on avait une tête à lui obéir ?

Ni une ni deux, Cash m'embarqua dans sa voiture après m'avoir conduite sur le parking où elle s'y trouvait. Franchement, le modèle collait très bien avec Cash. C'est tout à fait le genre de voiture dans lequel je m'attendais à le voir, une bonne petite Honda CRX. Et comme je m'y attendais aussi, il avait une conduite très sportive, mais écoutez, la vitesse j'adore ça ! Alors ce ne fut pas non plus désagréable et puis nous avions tous deux hâte de voir Billy, en espérant que ce soit réciproque ? Enfin bref, qui dit conduite sportive, dit petits accrochages et autres dérapages. Et même, que le guitariste s'excusa à chaque fois. J'avais beau lui dire que ce n'était pas grave il le refaisait encore et encore. C'était vraiment gentil. En fait, il est vraiment différent de ce que mes collègues peuvent dire sur lui. Comment voulez-vous que je crache sur les gens après ! Au fond de moi, je ne savais aps réellement pourquoi Cash avait soudainement décidé de voir Billy … Etait-ce à cause de ces deux bref baisers ou bien une folle envie de lui dire que sa sœur est géniale ? Quoi je peux bien me faire des fleurs de temps à autres. Soit, j'étais moi-même excitée à l'idée de lui dire que Cash est un gars fort sympathique et qu'on a sympathisé grâce aux serpents !  Peut-être que ça l'inspirera pour une éventuelle chanson, on ne sait jamais. Néanmoins, à cette excitation se mêlait un peu de stress … Billy c'est … Billy. Autant imprévisible que talentueux.

Nous étions enfin arrivés et nous dirigions vers le studio d'enregistrement. Je sentis la main du guitariste serrer la mienne. Je pouvais ressentir son stress et sa peur, mais je restais zen, du moins en apparence, et gardais le sourire. Peut-être que cela le rassurerait. Au passage, nous avions rencontré et salué quelques roadies et autres personnes qui bossaient là. Je gardais le sourire pour rester aimable, après tout, ils ne m'avaient rien fait ces gens là et nous n'étions loin d'être en droit de venir ici apparemment … Nous nous trouvions enfin devant la porte du studio, la même que j'avais ouverte la première fois que je l'ai vu et ce n'était pas si vieux dans le temps. Cash ouvrit rapidement la porte, toujours en me serrant la main.

Je pouvais alors voir mon frère avec tout un tas de boule de papier autour de lui et sur l'espèce de bureau ou table, je distinguais mal. En tous les cas, il y avait une feuille avec plein de phrases, de paroles et un titre court et accrocheur. Rien que le titre annonçait une chanson qui allait envoyer un max ! Ce que je ressentais sur le moment ? De la fierté ! Oui j'étais fière de lui, fière de ce qu'il venait d'accomplir. Je restée sans voix face à ça. Même si Cash était un peu plus bavard que moi pour le coup, il n'en resté pas moins bouche bée.

J'avais vu brièvement et d'assez loin ce qu'avait réalisé Billy. Surement que je me sentais un peu mieux en retrait … Mais bon, le guitariste décida de me mettre un peu plus en avant et je pus ainsi voir dans quel état était mon frère. Honnêtement, c'était effrayant ! Il était pâle et tremblait à moitié et pourtant tout allait bien en même temps. Je ne savais quoi dire jusqu'au moment ou Cash se remit à parler tout heureux, ce qui me rendit le sourire.

- Oui, c'est génial ! Une nouvelle chanson !!

J'entrais à présent moi aussi dans la même euphorie que Cash, toute excitée à l'idée d'entendre cette chanson, de voir sa progression. Je rompais le contact qui liait le meilleur ami de Billy avec moi, en voulant applaudir mon frère.

- Billy je suis fière de toi ! … De quoi elle parle ?


Je sautais presque de joie à l'heure qu'il était, mais je me repris. Je ne voulais que cette joie ne gêne l'un ou l'autre et puis si le sujet était grave, ce bonheur était loin d'être la bienvenue. Quoiqu'il en soit ma fierté était aussi réelle que cette chanson fraichement écrite.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2202
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   Mar 19 Aoû - 13:04

L’air de l’extérieur de la pièce s’y engouffra rafraichissant une atmosphère étouffante. C’est Cash qui apportait de l’air. Et cet air faisait du bien même si je sentais que mon espace personnel venait d’être violé par mon guitariste. Mais pas seulement, il y avait ma sœur aussi. Et je devais avouer que mon cerveau n’arrivait pas à comprendre pourquoi ces deux-là étaient ensemble. Ma vie était compartimentée. Ma sœur était ma famille et Cash mon ami. Amitié et famille étaient deux compartiments différents qui ne devaient pas se mélanger.

Cash était étonné par le spectacle qu’il y avait devant lui. Et moi je le regardais dans les yeux d’un regard fatigué mais satisfait. « J’ai vaincu ton riff, fucker ». C’est ce que je pensais en boucle alors qu’il me demandait ce que j’avais fait. Et son sourire… Comment l’interpréter ? Je ne savais jamais… Parce qu’avec Cash personne ne pouvait vraiment savoir…

-Je…

Le son sortait à peine de ma bouche et je préférais me taire pour le moment. De toute façon, il n’avait pas besoin que je lui dise pour comprendre qu’une nouvelle chanson était née. Ma sœur avança un peu plus et j’avais bien noté qu’elle tenait la main de Cash. Mon regard était furtivement descendu jusqu’à leurs mains liées. Que devais-je tiré comme conclusions ? Valait peut-être mieux pas que j’en tire tout de suite… Je remontais mon regard quand Cash jubila sur l’a fait qu’on avait une nouvelle chanson. « Ouais mec, on en a une ! La meilleure… ». J’avais encore pensé alors que la jubilation de Cash contamina ma jeune sœur. Leur euphorie me fit légèrement sourire ainsi que le fait que Evy lâche la main de Cash. Elle l’avait lâché pour me féliciter avant de me demander de quoi ça parle…

-Heu…

Evy se calma un peu alors que je baissais le regard… Je m’étais évanoui et j’avais écrit totalement au feeling. Je n’avais que le ressentis, que quelques sentiments mais de là à me rappeler la signification exacte… Je pris le papier où les lyrics étaient notés d’une main tremblante. Les tremblements venaient soit du fait que je n’avais pas mangé depuis un bon bout de temps, soit du manque de cigarette. Je relis rapidement les paroles me demandant si c’était réellement moi qui les avais écrit. Puis je regardais autant Evy que Cash.

-Ça parle d’un coma…

Ok, c’était le titre… Pour l’instant ça avait une certaine logique… Mais ça parlait d’une chose bien plus profonde que ça. Et je me mis à expliquer plus en détails d’une voix un peu plus claire.

-Ça parle de relations… Des gens qui sont autour de toi, qui te soutiennes alors que tu es dans le brouillard. Puis… Qui finisse par se lasser de t’attendre…

Ce n’était pas tout, la chanson était remplie de subtilités. Mais l’idée générale et principale était là. Enfin je crois… Et je ne préférais pas dire tout de suite à Evy que je m’étais évanoui pour l’écrire. Je préférais plutôt détourner la conversation de moi.

-Comment vous avez fait pour entrer? J’avais pourtant dit à Lenny qu’on ne me dérange pas…

Il y avait un léger reproche dans ma voix. Même si, pour une fois, j’étais content de voir des têtes familières.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Cash Izbel


Messages : 646
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


MessageSujet: Re: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   Jeu 21 Aoû - 13:02

J'étais tellement content que je n'avais même pas senti Evy lâcher ma main pour aller, elle aussi, féliciter son frère. Je ne pensais qu'à une chose : entendre Billy chanter les paroles qu'il venait de pondre. Mais je savais pourtant que ce n'était pas le moment. Il l'avait écrite, maintenant, il lui faudrait encore du temps pour régler les derniers détails et pour être psychologiquement prêt à la chanter. Et puis, je ne l'avais pas noté directement, mais Billy était vraiment pâle, comme après une bonne grosse cuite. Sauf que s'il avait bu, il y aurait des indices : bouteilles vides, odeur d'alcool...

Je laissais Billy expliquer de quoi parlait cette chanson. Mais il paraissait complètement à côté de ses pompes, comme s'il avait déjà oublié ce qu'il avait écrit. Mais sa deuxième tentative d'explication fut plus fructueuse, même si je ne compris pas tout. Je compris au moins plus ou moins le contexte... mais surtout, je vis de quoi il avait peur. Et je restai bouche bée.

Comment pouvait-il penser qu'on le lâcherait ? Dans ma tête, les choses étaient pourtant claires, c'était la musique de The Lightening que je voulais jouer, même si parfois, Billy voulait faire plus de ballades et moi, plus de Hard Rock. Mais il n'empêchait que pour moi comme pour les fans, le son de The Lightening était indissociable de sa voix et du son de ma guitare.

Et j'allais lui dire tout ça. Je m'étais d’ailleurs approché et accroupis près de sa chaise, me soutenant d'un bras sur sa cuisse. Et appuyant ma tête sur celle d'Evy qui était debout juste à côté de moi. Et de ma main libre, j'attrapai le texte de Billy, y faisant attention comme si c'était le Graal.

Mais avant que je n'ai pus dire quoi que ce soit ou lire une seule ligne, Billy s'inquiéta de savoir comment on était entrés.

-Par la porte.

Je le regardai et souris. Mais n'osai quand même pas pousser la blague trop loin. Pas dans l'état où il était.

-J'ai rencontré Evy à l'animalerie. Tu sais qu'elle aime les serpent ? Ah ouais, c'est ta sœur, je crois. Et puis on a sonné à Lenny. Il a dit qu'on pouvait pas venir. J'ai dit que je te trouverais quand même. Je t'ai trouvé, et comme j'ai accès ici aussi puisque je viens enregistrer ici aussi, ben les roadies, ils se sont pas poser trop de questions. Ils m'ont juste dit que c'était pas une bonne idée. 

Je marquai une pause avant d'ajouter en appuyant ma tête non plus sur la cuisse d'Evy, mais sur mon bras qui était sur celle de Billy.

-Mais je vois pas en quoi avoir la visite de ses potes et de sa famille est une mauvaise idée. Je te présente Evy qui est ta sœur.

Je m'étais redressé pour la lui présenter. Je ne savais plus si elle m'avait dit qu'elle était sa sœur, ni si elle m'avait dit que Billy était déjà au courant. Et de toute façon, l'entièreté de mon récit était complètement décousu.

Mais il ne fallait pas croire que j'étais à l'aise, même si je faisais tout pour en avoir l'air. Non... J'avais peur de Billy. Ou plutôt, de ses réactions. Et c'était ça, et non les effets secondaires de la drogue sur mon cerveau, qui faisait que ce que je racontais n'avait pas toujours l'air logique.


Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   Jeu 21 Aoû - 16:58

J'avais félicité mon frère sur cette nouvelle chanson, demandant plus en détails quel était le sujet. Coma c'est assez vague quoi. Il se mit à détailler un peu plus l'idée général de la chanson. "Ça parle de relations… Des gens qui sont autour de toi, qui te soutiennes alors que tu es dans le brouillard. Puis… Qui finisse par se lasser de t’attendre… " C'est assez dur en effet comme thème … Jamais je ne l'abandonnerai, je ne t'abandonnerai jamais Billy ! Tu es mon frère, ma seule famille … Je ne veux plus être seule … Tu pourras toujours compter sur moi. Si tu ne le sais pas encore, tu l'apprendras rapidement. Nous nous étions ensuite rapprochés, avec cash, de Billy. Il voulait lire le texte au complet. Quant à moi, je préférais avoir la surprise et voir la version finale avec l'instru.

Il nous demanda ensuite comment nous étions rentrés malgré l'interdiction de Lenny. Cash lui répondit aussitôt "Par la porte". C'est exactement ce que j'allais dire pour le coup. Si le moment le permettait je me serais mise à rire mais je me suis donc retenue. Surtout que Cash se mit à expliquer notre rencontre, enfin c'était un peu approximatif. Mais bon je n'allais rien ajouter puisque dans l'ensemble c'était plutôt ça. On détaillera plus tard. Ce que j'ai trouvé étrange c'est qu'il me présenta à Billy comme étant sa soeur. Mais Cash what the … Je t'ai dit qu'il était au courant. Je ne comprenais rien du tout et cela devait vraiment se voir. Enfin soit, c'est du Cash tout craché. Un peu sans queue ni tête quand il le veut.

- Ne t'en fais pas Cash il me connaît déjà. C'est même ici que l'on s'est rencontré pour la première fois avant de manger une pizza. Une délicieuse pizza Hawaï !

J'adressais un sourire aux deux amis. Tout allait bien se passer après tout. Enfin dans le monde d'Evelyn Fallen, cette réunion "familiale" ne peut pas être pire que les autres que j'ai vécu donc. Et puis, on a pas mal de points commun mon frère et moi, notamment sur le caractère bien que je ne sois pas aussi bipolaire que lui.

- Allez Billy fais-nous un petit sourire ! Ca va te faire du bien de nous voir après cet accouchement douloureux.

Je tentais une petite blague pour détendre l'atmosphère. Même s'il a esquissé un mince sourire, cela ne me suffisait pas, pas du tout ! Je me rapprochais de Billy et m'assit sur ses genoux. Oui je suis comme ça, Billy Lighter ? Pouah même pas peur ! … ou pas.

- Alors alors, tu racontes quoi depuis la dernière fois ?

Je tentais alors un petit câlin avec un grand sourire et un regard fort sympathique. Qui ne tente rien, n'a rien après tout … Soit il va péter un plomb, soit ça va le détendre. Je pense qu'il a besoin de réconfort après tout ce qu'il vient de lui arriver. Allez frérot, sois peace !



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2202
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   Ven 22 Aoû - 12:24

Je n’avais toujours pas bougé de ma chaise. Après tout il ne valait mieux pas… Je risquais de m’écrouler à terre si je le faisais. Alors, comme s’ils l’avaient deviné, autant Cash qu’Evy s’approchèrent de moi. Ma sœur resta debout alors que Cash s’accroupi devant moi posant son bras sur ma cuisse alors que sa tête se reposa légèrement sur celle d’Evy. Ils étaient si proche, pourtant, dans ma tête, ils étaient impossibles qu’ils se connaissent. Si proche l’un de l’autre, mais, à cet instant, physiquement très proche de moi. Mais je ne me sentais pas oppressé... Bizarrement.

Mais pour l’instant, je n’en étais pas encore là, et je les regardais l’un comme l’autre leur demandant comment ils étaient entré ici. La réponse de Cash, aussi réaliste qu’elle soit était très loin de me satisfaire et d’un seul regard je le lui fis bien remarquer. Ouais, Cash, par la porte ! Porte qui était fermée ! Et normalement tu dois savoir que Billy + porte fermée = leave me the fuck alone ! Mais toutes ces réflexions, je préférais les garder pour moi surtout que Cash s’empressa de me dire précisément comment il avait fait pour rentrer.

Mais Cash reste Cash et son récit était aussi décousu et probablement incompréhensible pour quelqu’un qui ne le connaitrait pas. Ca parlait de serpent, d’Evy qui est ma sœur (merci, Cash, je le savais), de Lenny (qui semble avoir vaguement tenté de faire son boulot), du roadies, de la bonne idée qu’il a eu de rentrer ici et d’Evy qui est ma sœur (again !).

-Tu serais entré une heure plus tôt je te jure que tu aurais fait la une de la rubrique nécrologique le lendemain, Izbel !

On peut dire qu’il a eu de la chance cette fois et il s’était levé pour me présenter ma sœur que je connaissais déjà (faut-il que je le rappelle encore et encore). D’ailleurs, elle le lui fit remarquer en faisant allusion à la pizza Hawaï qu’on avait mangé. Miam… L’idée même de la pizza Hawaï me rappela à quel point je mourrai de faim.

-Ouais, la pizza Hawaï! C’est bon les pizzas Hawaï ! Ouais, ouais, je sais que c’est ma sœur…

Je confirmai par là les dire d’Evy. C’est vrai que je ne l’avais jamais dit à Cash… En fait, ça faisait si longtemps que je n’avais pas vu Cash que j’aurais eu du mal de lui dire… Il était loin le temps où on passait nos soirées à créer et à discuter…

Ma sœur était pleine de vie. Je devais avoir l’air d’une épave à côté. Elle essaya d’adoucis l’atmosphère en essayant de me faire sourire. Je ne pouvais rien refuser à ma sœur et je souris ne montrant aucune de mes dents. Mon sourire habituel et probablement le plus sincère.

-Ouais, au fond vous avez bien fait de venir…

Ouais c’est con de dire ça après tant de reproche… Mais bon, c’était moi. Et ma sœur s’installa sur mes genoux. Elle n’avait pas peur, elle n’avait pas hésité. Et vous savez quoi ? C’était exactement ce qu’il fallait faire. J’en avais marre que tout le monde me prenne avec des pincettes de peur de se faire taper dessus (tout du moins, j’en avais marre à cet instant précis). Je la laissais me faire un câlin alors qu’elle attendait des nouvelles. Je mis mes bras autour de sa taille, comme si j’avais peur qu’elle ne tombe et regardais tantôt Cash, tantôt Evy.

-Ben… Je vais bientôt m’installer avec Ruby. On a trouvé une maison… Il était temps, je dois dire. Son appartement est bien, mais ce n’est pas chez moi. Ni chez nous. C’est chez elle. Ce n’est pas pareil. Là où on ira on sera au calme.

Je marquais une pause. Tant que j’en suis à dire les nouvelles autant continuer.

-L’album sortira bientôt… Il reste quelques lyrics à enregistrer et il pourra sortir.

Que voulait dire « bientôt » pour moi ? Bonne question. En fait, l’album pourrait bien sortir dans deux mois comme dans 1 an. Après tout pour moi ça ne faisait aucune différence.

J’appuyai ma tête fatiguée contre Evy et je regardais Cash droit dans les yeux.

-Alors l’animalerie… Les serpents… Je savais que vous alliez bien vous entendre. Mais je ne savais pas que vous alliez vous rencontrer par hasard. Mais je ne peux pas empêcher le hasard, hein ?! Soit, comment tu as su que c’était ma sœur ? Elle te l’a dit ? Quelqu’un d’autre te l’as dit ?

Si ça tombe, au fond, je lui avais peut-être dit… Ou Lenny… Ou Ruby… Lenny le savait ? Ouais, je crois…


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Cash Izbel


Messages : 646
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


MessageSujet: Re: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   Ven 29 Aoû - 13:22

Je souris et même rigolai un peu quand Billy me menaça avec sa rubrique nécrologique. Et ce, même si je savais pertinemment qu'il était bien capable de le faire. Heu, pas de me tuer, hein, mais de me faire passer un sale quart d'heure, ouais. Les cicatrices laissées par mes brûlures lors de son dernier pétage de plomb étaient là pour en témoignée, bien qu'invisibles sous mon pantalon de cuir. Je ne lui en avais jamais voulu pour ça, ni pour m'avoir foutu les jetons comme jamais avant dans ma vie. Parce que j'avais compris sa colère. Et parce que j'y étais aussi, en colère, à ce moment-là, même si chez moi, la colère se traduisait par des riffs de guitare jetés du haut d'une scène à qui voulait les entendre.

-Faut bien crever un jour... Mais je pense que je me ferai tuer par des autres trucs bien avant que toi tu te décides à le faire.

Entre les maladies vénériennes mineures que j'avais déjà chopées à l'occasion, le risque ponctuel d'overdose et les défis à la con lancés par les roadies ou d'autres rockstars qu'on croisait en route lors des tournées, j'avais l'embarras du choix.

Et comme pour détendre l'atmosphère, bien que Billy semblait relativement calme, ou plutôt épuisé, je m'étais redressé pour lui présenté sa propre sœur. Mais tout deux me rappelèrent qu'ils se connaissaient déjà. Ce qui me rappela aussi que Billy ne m'avait rien dit à propos de sa sœur et que j'avais du tomber sur elle par hasard pour la rencontrer.

-Ah... ouais... C'est vrai... La pizza Hawaii... Je me rappelle maintenant...

Alors je me accroupis à nouveau et repris ma place initiale, appuyé sur Billy et sur Evy qui était sur les genoux de son frère. C'était bizarre, mais ces temps-ci, j'étais fatigué en permanence et m'essoufflait vite... Rester simplement debout était une épreuve. Mais à contrario, si on me mettait sur une scène, je pouvait courir pendant les deux heures de concert... Mais je finissais dans un état lamentable.

Je sortis mon paquet de cigarette de ma poche et m'allumai une clope, me soutenant à Billy par le coude. Pendant ce temps-là, Evy demandait à Billy des nouvelles, et moi, j'en profitais pour préparer ma prochaine question. Mais ce que dit Billy attira mon attention et m'angoissa un peu. Je ne pris même pas le temps de cracher la fumée que j'avais dans les poumon et me mis à parler, la fumée ressortant d'elle même par ma bouche et mon nez. Et je dégageai les cheveux de mes yeux pour croiser le regard émeraude de Billy.

-Une maison où ?!

Pas trop loin de L.A., j'espérais. Parce que je connaissais Billy et il était capable d'aller chercher une baraque de l'autre côté du continent simplement parce que ça aurait été la seule maison des Etats-Unis à réunir toutes les conditions qu'il voulait.

Billy continua, disant que l'album sortirait bientôt certainement pour me rassurer et changer de conversation. Mais ça ne me suffisait pas. Et contrairement à ce à quoi j'avais l'air, je ne perdais pas si facilement le Nord.

-Cool !... Une maison où, Billy ?

Mais Billy avait ses questions lui aussi... Et tout ça semblait être le début d'une joute où le gagnant serait celui qui en aurait posé le plus. Et ce, sans qu'avoir les réponses importe vraiment. Et alors qu'il me posait des questions à propos de notre rencontre, c'est bien Evy et non Billy que je regardais.

-Adriana... C'est Adriana qui me l'a dit.

Petite pause. Pour moi, ma réponse était tout à fait valable, vu que c'était vrai. Retour vers Billy.

-Pourquoi tu n'as pas dit que tu avais retrouvé ta sœur ?

Alors je me redressai, ma clope dans la bouche et regardai Billy qui avait posé sa tête contre sa sœur. Leur ressemblance était frappante, presque irréelle. Le Ying et le Yang version humaine. Deux êtres à la fois identiques et différents. C'était beau à voir. Si l'anglaise avait été là, elle aurait adoré les prendre en photo.

J'ouvris ma bouche pour lui dire qu'elle me plaisait. Mais la refermai aussitôt. Trop Tôt. Je choisirais mon moment, le bon moment, la bonne manière.


Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   Dim 31 Aoû - 20:16

C'est après avoir rappelé à Cash que Billy et moi, nous étions déjà rencontré et avions même dégusté une délicieuse pizza Hawaï, que je m'étais rapprochée de mon cher frère et me suis assise sur ses genoux sans aucune gêne. C'est un être humain comme nous tous après tout. Par la suite je lui avais même demandé quelques nouvelles, ce qu'il y avait de nouveau depuis la dernière fois que l'on s'est parlé. J'avais ensuite entamé un câlin, tout ce qu'il y a de plus familial, avec Billy qu'il me rendit. Vous voyez, ce n'est pas un tyran mon frère, c'est un amour de rockeur ! Je l'écoutais attentivement me raconter les dernières nouveautés de la vie du chanteur de The Lightening. Il parla d'emménager avec Ruby dans une maison et je trouvais que c'était une idée géniale ! Ils ont l'air d'être vraiment heureux ensemble en plus donc c'est encore mieux ! L'album allait "bientôt" sortir, difficile de prévoir une date donc. Je regardais alors mon frère, toujours avec mes bras autour de lui et en souriant.

- C'est une très bonne nouvelle ça ! Je suis content pour vous ! Il faudra nous inviter à la crémaillère !

Cash avait l'air d'être un peu plus effrayé que moi à ce propos et s'inquiétait de savoir où serait la future maison de Billy et Ruby. Personnellement, j'ai été si longtemps éloignée de lui que franchement, s'il est à une heure de route cela ne serait pas grave, je pourrai toujours le voir facilement. Avec son guitariste, c'est une autre relation, complètement différente, qu'ils entretiennent.

Je sentis ensuite mon frère poser sa tête sur la mienne. Je n'avais pas pu m'empêcher de sourire. Ca m'avait réellement manquer cette partie d'affection et de tendresse fraternelle. Depuis que j'ai retrouvé mon frère, Billy, je suis même heureuse et j'ai plus le sourire qu'auparavant. La vie est belle quoi ! La conversation partit ensuite sur notre rencontre toute récente avec Cash à l'animalerie du centre commercial. Mon frère demandant qui lui avait dit que j'étais sa soeur … Dire que c'était Adriana me fit sourire, ce petit serpent est très malin. Je ne voyais pas le tête de Billy mais elle devait être drôle, je suppose. Apprendre qu'un serpent a révélé tout ça, ça peut paraître un peu étrange … 

Cash demanda par la suite pourquoi Billy était resté silencieux à ce sujet … J'aimerais bien savoir aussi, mais je n'en rajoutais pas avec une question quasi identique à celle de son meilleur ami. Rien ne sert de se répéter, il a bien compris la question je pense. Nous attendions donc tous les deux la réponse de mon frère. Je vis aussi peu après Cash ouvrir la bouche et la refermer aussitôt. Je ne disais rien, Billy s'en chargerait surement et si ça a à voir avec ce qu'il s'est passé toute à l'heure je préfère les laisser en parler avant d'intervenir au bon moment. Je me contentais donc de rester collée à Billy avec ce large sourire collé sur mes petites lèvres. J'ai le droit d'être pleinement heureuse moi aussi … J'attendais que l'un deux brise ce silence qui devenait un peu pénible pour la pauvre petite jeune femme fragile que je suis, bon ok pas si fragile mais soit, parlez les gars quoi !



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2202
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   Lun 1 Sep - 15:25

Cash n’avait pas peur de la mort. Il n’avait pas peur de mourir d’overdose ni de ma main d’ailleurs. Et, même si je savais bien que j’étais incapable de tuer qui que ce soit (quoi que, en fait…), je savais que je pouvais faire mal. Car, au fond, tout le monde en était capable que ce soit verbalement ou physiquement. Il me lança le typique « faut bien crever un jour » avant de dire que bien d’autres choses le tuerais avant moi. Fort probable… Même sûrement vrai. Je suis tout le temps en retard après tout. Je n’envoyai à mon guitariste qu’un rictus qui voulait dire « rira bien qui rira le dernier » en guise de réponse.

Et après ça virent les présentations inutiles de Cash et les questions. Et j’avais décidé d’y répondre en essayant de dire tout, tout en ne disant rien. J’avais dit l’idée principale, c’est-à-dire mon installation avec Ruby et l’album. Car c’était à peu près à ça que se résumait ma vie pour l’instant. Tout en parlant je laissais ma sœur me câliner comme elle le voulait alors que mon guitariste avait repris sa place initiale son coude sur ma cuisse. La fumée de sa cigarette me donnait envie d’en fumer une, mais je n’osais pas bouger tellement j’étais bien mis. Tout au long de mon discours, j’avais délibérément ignoré les questions de Cash. Pourquoi voulait-il absolument savoir où j’allais habiter, hein ?! Ça ne le regardait pas ! Alors pour l’instant je me contentai de ne pas révéler l’adresse ! Je préférais largement entendre ma sœur me dire qu’elle était contente pour moi.

-Oui, je vous inviterais. On invitera mes amis et ceux de Ruby.

Je souriais toujours à toutes les phrases de ma sœur alors que j’avais encore réussi à dévier la conversation de ma petite personne. Je voulais savoir comment Cash avait découvert qu’Evy était ma sœur et la réponse me fit lever un sourcil alors que ma tête était toujours confortablement installée contre ma petite sœur. Non, mais il se foutait de moi le Cash ?

-Adriana ? Adriana le serpent de l’animalerie ?

Je connaissais Adriana. Cash m’en parlait souvent. Cash adorait parler de ses serpents. J’avais parfois même l’impression qu’il les préférait aux êtres humains.

-Cash… Faut vraiment que tu arrêtes la drogue… Ou alors que tu m’expliques tes pouvoirs de medium…

Il y avait sûrement une réponse plus logique mais je doutais vraiment que Cash sache ou veuille m’en faire part. Et puis de toute manière je n’eus pas le temps d’en demander plus que Cash me posa une autre question. Cette fois, il s’était relevé fumant toujours sa clope. Sa question… Je ne savais même pas si j’étais capable d’y répondre. Elle me rendait même nerveux si bien que je m’étais mis à jouer avec l’un de mes bagues mes deux bras entourant toujours ma sœur.

-Je… J’allais le faire…

Faux et ça se voyait que je mentais… Je n’y ai pas pensé une seule seconde à vrai dire parce que famille et groupe étaient deux mondes différents. A vrai dire, c’était même deux familles différentes. Et je ne savais pas encore vraiment comment gérer ça.

-Je n’en ai pas eu le temps. Je bossais sur l’album, je cherchais une baraque… Enfin maintenant tu le sais alors ça n’a plus vraiment d’importance…

Ma sœur était restée silencieuse et pourtant j’aurais voulu entendre sa voix alors que Cash nous regardais avec insistance derrière ses cheveux noirs.

-On va dire que ta question a autant d’importance que celle-ci : « Pourquoi vous vous teniez la main quand vous êtes entré ici ? »

Comme ça s’il ne voulait pas répondre il me laisserait tranquille sur ce qu’il venait de dire. Et je me sentais assez mal à l’aise de leur avoir poser pareille question… S’il y avait eu un magazine, je me serais caché derrière…


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Cash Izbel


Messages : 646
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


MessageSujet: Re: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   Dim 7 Sep - 0:06

La façon dont Evy se comportait avec Billy était, à mes yeux, surprenante. Parce que je n'avais pas du tout l'habitude de voir d'autres personnes que Ruby et moi faire ça. Ma foi, Ruby était sa petite amie... Et les petites amies, ça va, ça vient... Jusqu'ici, j'avais été la seule personne « permanente » dans la vie de Billy à avoir une relation aussi complice avec lui. Mais là, il s'agissait de sa sœur. Et on ne pouvait rien contre les liens du sang.

J'étais donc partagé entre une forme de... ouais, de jalousie... Et en même temps, ça me réjouissait pour Billy... Et pour moi. J'aimais bien Billy, j'aimais bien aussi Evy, même si ça ne faisait pas longtemps que je la connaissais, mais elle ressemblait à Billy, alors.

J'étais tellement pris dans mes réflexions que je haussai les épaules à mes propres pensées tout en fumant ma clope. Evy, elle, parla de crémaillère... Et qui disait fiesta disait bières, Jack Daniel's et autres dealers en tout genre qui allaient avoir vent de l'affaire... J'étais pas Sørensen, mais quand je voulais que quelque chose se sache, je savais le faire, sauf que personne ne savait jamais qui signait l'info.

Je regardai Billy et lui sourit. Lui, évidemment, me regardait de haut vu que j'étais appuyé sur lui. Mon regard, légèrement dans les vapes mais duquel émergeait une lueur acérée bien camouflée par mes boucles de cheveux.

-Super... Mais il me faudra l'adresse si je veux y aller...

Le tout dit d'une voix peu assurée, mais qui renvoyait toujours à la même question.

Mais mon regard se fit instantanément plus rêveur quand Billy me demanda si Adriana était bien le serpent de l'animalerie. La question était légitime vu que plein de filles nous tournaient tout le temps autour. Et la plupart dont je ne retenais ou ne connaissais pas le nom. Mais il ne me laissa pas le temps de répondre. Il savait. Il y avait beaucoup de questions, avec Billy, auxquelles je n'avais pas besoin de répondre.

Ma main, alors que je l'écoutais me demander si j'étais médium ou seulement un pauvre Junkie, alla se perdre sur la cuisse d'Evy. C'était ce genre de moment où je ne contrôlais plus vraiment les petits détails.

-Noon... Adriana savais... Adriana sait toujours...

Billy essaya vaguement de s'expliquer ensuite quant au fait qu'il ne m'avait pas parler d'Evy. Mais finalement, je conclus par un simple :

-C'est que ça devait se passer comme ça... Si tu me l'avais dit, Adriana n'aurait pas eu l'occasion de le dire.

Tout en jetant mon mégot de ma main libre avant de sortir, dans la prolongation du même geste, une autre cigarette que j'allumais sans protéger la flamme. Ma main était tellement bien sur la cuisse d'Evy que je n'avais aucune envie de la bouger de là. Et alors vint la question de Billy. Il considéra celle-ci comme ayant autant d'importance que celle que j'avais posée un peu plus tôt.

Je rigolai.

-Alors ta question n'a pas d'importance. « Ce qui doit arriver arrive » a été ma réponse à ma propre question. C'est aussi la réponse à la tienne.

Je disais tout... Sans rien dire... Mais Billy était fort pour lire entre les lignes. Je me redressai et embrassai Evy dans le cou, mais sans que ce soit vraiment sensuel... Disons que ça restait de l'ordre « plus ou moins amical et plus si affinité ». Puis, je posai mon cul sur la table où Billy avait accouché de « Coma » quelques minutes plus tôt. Et me mis à essayer de jongler avec des boulettes de papier, sans grand succès.

-Evy te ressemble beaucoup, tu sais ? Adriana dit que c'est un renard.

Ouais... Parce que pour moi, tout le monde avait un animal en lui. Je fis un clin d’œil à Evy puis pris une nouvelle bouffée de nicotine en regardant avec fascination le bout rougeoyant de ma clope.


Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   Dim 7 Sep - 19:37

J'avais demandé à Billy qu'il nous invite tous pour la crémaillère. Bien entendu, il répondit positivement à ma demande. Cash tenta de nouveau de savoir où mon frère habiterait mais je doute que celui-ci lui réponde. Billy ignorera la question faisant comme s'il ne l'avait pas entendu.

- Super ! J'ai hâte d'y être !

La conversation passa ensuite sur comment Cash a fait pour savoir que j'étais la demi-soeur de Billy. Il annonça que c'était grâce à Adriana. Mon cher frère voulant en être sûr demanda s'il était bien question du serpent de l'animalerie. Pendant qu'il avait posé cette question, j'avais senti la main de Cash sur ma cuisse. Il enchaîna en disant qu'Adrianna le savait. Je faisais comme si je n'avais pas remarqué qu'il avait mis sa main sur moi. En fait, j'aimais bien mais j'étais aussi gênée, c'est horrible comme ressentiment. Cash est super doux avec moi, ça, ça me change de mon quotidien à L.A. People ! Enfin soit …

Billy dit ensuite qu'il n'avait pas eu le temps d'en parler à Cash me concernant. Je veux bien croire qu'il eut été occupé avec cet album et la maison, mais bon … Il aurait pu en dire deux mots à son meilleur ami quand même. C'est juste que, au fond il n'avait pas très envie d'en parler, peut-être ne se sentait-il pas encore prêt … Cash avait l'air de bien le prendre. Mon stress et mon inquiétude commençait à descendre quand Billy demanda à Cash pourquoi nous nous tenions la main en arrivant … Le guitariste avait répondu d'une façon assez floue mais qui en disait long quand on lisait entre les lignes … Bordel je suis mal barrée … Ca ne voulait rien dire quoi … C'était juste comme ça, la preuve il est casé avec une autre dont j'ai oublié le nom malheureusement. Je me devais de prendre la parole.

- Ca ne veut rien dire Billy, c'était amical voyons. Tu sais bien que Cash est casée avec une autre ! N'est-ce pas Cash ?

Pendant que je parlais, j'avais senti Cash qui était venu m'embrasser dans le cou. Il joue vraiment avec le feu celui-là. je n'arrive pas très bien à saisir ce qu'il recherche en fait … Après ça il partit s'asseoir sur la table et je me sentis énormément soulagée, d'un seul coup, plus aucune pression !

Ce cher guitariste cita ensuite la comparaison d'Adriana sur l'animal que j'étais le renard. Disant que je lui ressemblais beaucoup, à mon frère. Il m'adressa un clin d'oeil et je lui répondis avec un beau sourire.

- Ca c'est notre côté roux !

J'avais ris brièvement. C'était un moyen pour moi d'évacuer un peu la pression accumulée précédemment et aussi de détendre mon frère qui semblait un peu inquiet par rapport à ma relation avec Cash, qui pour moi, est amicale. Pour le moment ça l'est oui.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2202
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   Mar 9 Sep - 15:14

L’idée d’une crémaillère prenait doucement forme dans mon esprit. Une petite fête à Malibu derrière les murs d’enceintes de ma villa pourrait être un super moment. Et ça réjouissant Evy et Cash même si ce dernier profita de l’occasion pour demander encore une fois où se trouvait ma nouvelle demeure. Tentative inutile vu que je niai encore la question. Le fait qu’il voulait vraiment le savoir et le fait que je garde ça pour moi me donnait une grande satisfaction. Comme si j’avais un certain pouvoir sur Cash en ne lui disant rien. De toute manière ce petit jeu prendra un jour fin soit parce que je finirais par me lasser et par lui dire, soit parce que les médias se feront un malin plaisir de divulguer l’adresse.

Mais le mystère restait Adriana. Adriana le serpent qui avait révélé à Cash l’identité de ma demi-sœur. Cette histoire sonnait comme un foutu récit fantastique et rien qui sortais de la bouche de Cash n’allait m’expliquer comment il avait réellement deviné qu’il s’agissait de ma sœur. Et je soupirai. « Adriana sait tout… ». La drogue sait beaucoup de chose aussi, Cash…

-Mais oui, Cash… Je te crois !

J’avais atténué l’ironie de cette phrase pour la faire passer pour une réelle approbation. Car au fond il n’y avait pas encore d’autre explication que celle-là… Et tant qu’il n’y en aurait pas, ben Adriana sera la chose la plus plausible pour le guitariste.

Et j’étais maintenant beaucoup moins sûr de moi quand il fallait expliquer à Cash pourquoi je ne lui avais pas parlé d’Evy. J’esquivais habillement la question en ne posant plus celle de pourquoi lui et Evy se tenait la main. La main de Cash accrochée à celle de ma sœur. Cette même main que je voyais maintenant se balader sur la cuisse d’Evy. Mais Cash ne put s’empêcher de répondre quand même aux deux questions. Celle qui m’était posé et celle que je lui avais posé. Si je lui avais dit : pas de trip avec Adriana. Vrai…

Mais ce n’était pas ça qui me choqua le plus. C’était que les deux questions, d’après Cash, entrainait une même réponse. « Ce qui doit arriver, arrive ». Cette phrase me fit frissonner car elle mettait en avant la fatalité de ce foutu monde. Ce qui doit arriver arrive, Billy et tu ne peux rien faire pour l’éviter. Quand Cash me parlais ainsi, de façon mystique et à la fois directe je ressentais de la peur et de la fascination à son égard… Cette même fascination qui m’avait fait l’apprécier et cette même peur qui me fait le détester. Mais aujourd’hui, il y avait une donnée en plus et c’était ma sœur. Sœur qui ne tarda pas à intervenir mettant les points sur les i sur sa relations avec Cash. Et je souris. Ma sœur n’allait peut-être pas se laisser charmer aussi facilement par mon guitariste en fin de compte.

-Oui, il est avec ma femme de ménage… Je crois qu’elle s’est cassée en U.R.S.S. ou quelque chose comme ça… Mais pour moi, Cash est casé avec elle.

En fait, je n’avais plus revu Gaïana depuis le mois qu’elle avait passé avec moi à récurer mon appartement. Mais bon, même si elle était à l’autre bout de la planète, dans mon petit cerveau, elle était toujours avec Cash… Même si concrètement personne n’appartient à Cash… Ah non, pardon, je m’exprime mal : Cash n’appartient à personne.

Mais bon les affirmations d’Evy n’empêchèrent pas mon guitariste de lui donner un baiser dans le cou avant de s’éloigner un peu et de me parler de ma ressemblance avec ma sœur. Logique vu que c’était ma sœur… Adriana nous avais tout deux associé au renard. Evy et son grand sourire affirma que c’était sûrement à cause de nos cheveux roux étant donné qu’on partage cette caractéristique avec le renard. Ouais pas faux… Mais bon ce qui était glauque dans l’histoire c’est que ce soit un serpent qui ait dit ça…

-Oui, Evy a raison. Elle, le renard et moi on est tous les trois roux… Adriana sait vraiment beaucoup de chose dis-moi… Etonnant qu’elle ne t’a pas dit où j’habitais…

Retour de flamme alors que je sentais Evy se détendre tout doucement. Cash l’avait un peu tendue, la pauvre. J’ébouriffais un peu ses cheveux en souriant pour la détendre entièrement. Un petit geste amical que j’aurais voulu faire étant enfant si j’avais pu avoir Evy à mes côtés à cette époque-là. J’aurais voulu envoyé d’autres remarques cinglantes à Cash mais je me retenais…

-Donc toi et Evy êtes amis, on va dire. Content que vous vous entendiez bien. S’il y a un jour une tournée ce sera plus pratique. N’est-ce pas Cash ? Je suis sûr que tu serais heureux de la voir en permanence avec nous.

Oui parce que je voulais qu’Evy m’accompagne en tournée.

-Enfin si tu veux bien Evy… Les tournées c’est long mais ça apprend à survivre. Et puis tu pourrais êtes l’intermédiaire entre le groupe et L.A.People… Lenny veut que je me réconcilie avec la presse… Je ne saurais pas le faire sans toi…

J’allais faire ce plaisir à Lenny uniquement parce que ça m’arrangeait de voir ma sœur plus souvent.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Cash Izbel


Messages : 646
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


MessageSujet: Re: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   Lun 15 Sep - 15:03

Il y aurait donc pendaison de crémaillère. Si Billy le disait, il tiendrait parole. Et ce serait quelque chose de parfait, de trop parfait, comme à son habitude. Et ce perfectionnisme, lorsqu'il s'agissait d'une fête, ou même d'un album, avait l'art, je trouvais, d'enlever le côté spontané et naturel des choses, les rendant presque artificielles... Du moins à première vue.

Je lui lâchai donc la grappe au sujet de sa future adresse étant donné que j'allais découvrir son antre lors de la pendaison de crémaillère annoncée. Restait encore, dans l'histoire, à prendre en compte le facteur temps. Fête il y aurait, mais demain ou dans 100 ans, ça, personne ne le saurait.

Mais je souriais quand même. Parce que l'idée de passer une soirée, voire une nuit, avec tous les membres de The Lightening et beaucoup d'autres personnes, rencontrées durant notre courte carrière et dont je ne me souviens même plus même les visages et encore moins les noms, et dont je ne me souviendrais pas plus le lendemain, me plaisait beaucoup. Parce que ce qui m'intéressait, ce n'était pas vraiment de parler avec les gens, mais d'écouter ce qu'auraient à offrir et à m'apprendre les musiciens qui seraient présents. Selon moi, tout était bon à prendre dans la vie, et ça comptait pour la musique aussi.

Et il en allait de même pour la cuisse d'Evy dont je sentais la chaleur sous ma main douce, mais un peu froide, de reptile dont des écailles couvraient le bout de mes doigts à force de gratter ma guitare. Je ne me posais même pas la question de savoir si cela la dérangeait ou pas. Nous étions amis, non ?

De temps à autres, mon regard croisait celui, émeraude, de la jeune femme. Puis il allait sur Billy, si semblables... Est-ce qu'Evy était aussi complexe que son frère, devais-je agir avec elle comme j'agissais avec lui, en la laissant dans un flou continu afin de rester insondable et toujours aussi intéressant pour une intelligence, telle que celle de Billy, qui dépassait l'entendement ? Devais-je la perdre dans le labyrinthe infini que j'étais ?

Et alors que j'étais perdu dans mes pensées, assis désormais sur la table sans même me souvenir d'avoir fait le mouvement qui m'avait mené là, loin de la cuisse chaude de la journaliste, la conversation tourna sur moi entre les frère et sœur... Et j'eus l'impression de ne comprendre qu'à moitié de quoi il en retournait. Ce qui n'était pas impossible étant donné que j'avais perdu le fil, pendant un moment indéterminé.

Ce n'est que quand les yeux émeraudes d'Evy se braquèrent sur moi, ne me laissant pas indifférent, que je revins totalement parmi eux. Elle me demandait la confirmation de « si j'étais casé »... Je n'étais pas sûr de comprendre la signification de ce mot et il m'était encore moi applicable.

-Hein ?... Quoi ?... Qui ?... Avec qui, je veux dire ?...

Je dégageai les cheveux de mes yeux pour regarder Evy, mais le temps que je le fasse, c'est Billy qui attira mon attention. C'était donc de Gaïana qu'ils parlaient ! Ils me « casaient » avec elle...Et j'étais tellement perdu, tellement perturbé qu'ils puissent penser que j'appartenais à quelqu'un, me privant de ma propre liberté sans même mon accord, que je ne su pas quoi dire sur le coup.

Je cherchai un soutien de la part d'Evy que je ne trouvai pas. Je ne trouvais plus en elle que la peur... Cette peur que je voyais trop souvent parmi les gens de l'entourage de Billy Ligther. Cette peur que je ne ressentais pas. Du moins, pas de la même manière.

Pendant ce temps-là, Billy, lui, faisait ce qu'il faisait le mieux : parler, sortir théorie sur théorie, analysant le monde qui l'entourait et qui lui faisait si peur. Bref, j'étais entouré de peur, comme si j'étais debout au milieu d'un lac gelé. Mais je tenais une pierre énorme au dessus de ma tête. Et j'étais le seul être au monde assez fou pour le jeter sur cette glace.

Et c'est là que je le fis, répondant aux remarques des Lighters, à toutes celles qu'ils avaient faites, interrompant presque Billy qui invitait sa sœur à nous suivre en tournée. Ce qui, soit dit en passant, me semblait une excellente idée.

Je descendis de la table, m'avançai vers eux et posai mes deux mains sur les épaules d'Evy. Ce contact me permettait, non pas d'afficher à Billy qu'Evy m'appartenait autant qu'à lui, mais que je ne la laisserait pas elle, me supplanter, moi, dans la vie de Billy.

-Gaïana est mon amie, comme Evy l'est maintenant, je vois pas de différence entre les deux.

Ouais, parce que j'étais comme ça. Je ne voyais pas le différence entre l'amitié et... Et quoi d'ailleurs ?

Je massai un peu les épaules de la jeune femme.

-Viens en tournée avec nous, Evelyn...

Mais c'était Billy que je regardais.

-C'est la meilleure façon d'apprendre à connaître ton frère. Et The Lightening.


Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   Mer 17 Sep - 14:37

Cash m'avait laissé un bisous dans le cou et était parti s'asseoir sur la table près de nous. Mon frère avait aussi affirmé plus ou moins que Cash était bien casé avec une soviétique. Apparemment Cash était beaucoup moins sûr. Il préférait surement être un électron libre, ce que je comprends entièrement. Enfin je dis ça, jusqu'au jour où j'aurai trouvé l'Homme de ma vie avec un grand H. J'ai encore le temps malgré tout.

J'avais ensuite affirmé le fait que le renard, Billy et moi avions un point commun : la rousseur. Je ne savais plus réellement où me placer … J'avais l'impression que les deux amis se livraient une sorte de petit duel, c'était assez étrange … Je tentais pour le coup de me détendre de nouveau petit à petit. J'essayais d'oublier cette peur soudaine … Cette peur de décevoir mon frère surement. Après tout, je veux juste qu'il soit fier de moi et qu'il m'aime bien entendu mais ça c'est normal. Soit, mon cher frère me secoua les cheveux, cela me fit rire et me permit d'être complètement calme, de nouveau et aussi souriante par la même occasion.

Billy m'avait ensuite proposé de partir en tournée avec eux. C'était une idée géniale et j'affichais un large sourire ! J'étais tellement contente ! Je m'apprêtais à répondre mais je sentis les mains de Cash sur mes épaules. La surprise étant totale j'avais juste gardé ma bouche légèrement ouverte et de ce fait, le guitariste me devança en parlant en premier.

Cash nous parla brièvement de Gaïana, la femme soviétique donc avec qui il s'était passé quelque chose si mes souvenirs sont bons. Ils étaient à présent amis, comme il l'était avec moi … Et bien cash on a une sacré définition d'amitié … Tu peux le dire que c'est ta sex friend alors. Bref, je m'écarte un peu du sujet. Il se mit à me masser et franchement, c'était un excellent masseur ! En plus j'adore les massages ! Je devenais de plus en plus détendue. Bientôt j'allais pouvoir l'éviter tellement j'étais zen ! Cash semblait d'accord pour que je vienne en tournée avec eux. Super nouvelle ! Je pouvais à présent répondre aux deux rockeurs. Je regardais d'abord Billy, mon frère.

- Ne me parle pas de Lenny … Quel mou du genou ! Il ne m'a pas beaucoup aidé, c'est à cause de cette mollesse que j'ai dû avoir recours à cette histoire de lettres donc bon …

Je m'arrêtais là et reprit quasiment aussitôt.

- Ce serait une joie de venir avec vous en tournée les gars !

Je regardais à présent Cash en me tordant un peu le cou lorsque je baissais la tête en arrière.

- J'ai hâte d'y être ! C'est cool que tu acceptes que je vienne !

Je relevais la tête et affichais un large sourire. J'avais vraiment très envie d'y être déjà, visiter les Etats-Unis, voir plein de monde différents, voir des fans en délire, être avec le groupe et surement la copine de Billy que j'ai hâte de rencontrer pour de vrai.

- On y va quand du coup ?

Je devais vraiment ressembler à une gamine pour le coup. La petite fille trop pressée d'aller à Disneyland en Floride. C'était un peu la même chose pour moi à ce moment précis. Des étoiles dans les yeux, un grand sourire, un peu excitée, voilà … Evelyn Fallen qui redevient enfant.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2202
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   Jeu 18 Sep - 14:52

Parce que Billy Lighter l’avais dit, Gaïana était la petite amie de Cash. Point à la ligne. C’était comme ça et pas autrement. Et quand j’expliquais ça à ma petite sœur, Cash, lui, semblait ne pas savoir de quoi on parlait. Comme si il avait totalement perdu le fil de la conversation. Non en fait, pas comme si… Il ‘avait vraiment perdu le fil. Et je le laissais dans la mouise. Après tout, il s’en sortira bien tout seul.

Le sujet Gaïana clos (de mon point de vue bien entendu), j’enchainais sur quelque chose de plus intéressant pour la suite de notre vie à tous les trois. Une tournée, c’était ça le sujet que j’engageai. Une tournée où je voulais emmener ma petite sœur. Des milliers de fans se tueraient pour être dans cette pièce et m’entendre parler tournée. Même Lenny se tuerait. Mais seul Cash et Evy était témoin d’une telle conversation. Je regardais ma sœur priant intérieurement qu’elle accepte de nous accompagner la prochaine fois que The Lightening parcourait le monde. Et alors qu’elle s’apprêta à me répondre, ce cher Cash descendit de sa table pour s’approcher de nous et poser ses mains sur les épaules de ma sœur. Une geste qui devait sûrement avoir une signification bien précise pour le guitariste et qui en avait des milliers pour moi. Signe de domination sur ma sœur ? Mise en garde ? Geste amical ? Geste amoureux ? Ou alors simple hasard et je me faisais des films… Soit, il parla de Gaïana… Comme s’il venait de se réveillé et qu’il avait rebobiner la cassette jusqu’au moment où il avait décroché. Pour lui Gaïana était l’égale d’Evy et cela me fis lever un sourcil. Que devais-je tiré de cette conclusion ? Là encore il ne valait mieux rien que j’en tire…

Heureusement, avant que je ne lâche une remarque désagréable, Evy repris la conversation au bon endroit en critiquant notre manager. Elle avait raison !

-Ouais… Lenny n’est pas toujours performant…

C’était le moins que l’on puisse dire… Et pourtant MTI le considérait comme le meilleur. Fallait pas demander… Peut-être que j’aurais dû choisir BSC. Et ma sœur accepta ma proposition et je souris tout naturellement. Un sourire de joie et de soulagement. La tournée serait peut-être plus relax avec elle. Et Cash était d’accord, il en avait vraiment envie, il voulait absolument qu’elle vienne mettant en avant qu’elle me connaitrait mieux ainsi. Et tout le monde était satisfait ce qui me faisait le plus grand bien.

-Parfait !

Mais j’étais loin de me douter qu’Evy poserait une question de plus. Et c’est quand j’entendis le « quand » qu’un frisson parcourus l’entièreté de mon corps. Et c’est la surprise qui remplaça mon beau sourire.

-Heu…

Oui, « heu »… Le temps et Billy Lighter…

-Tu sais Evy…

Oui je mettais mes idées en places comblant les blancs par des phrases sans sens. Me demander quand on partait en tournée c’était comme me demander la date de ma mort… J’en savais rien… Je ne savais pas plus quand on allait sortir l’album que quand on allait s’en allé en tournée. Je savais que MTI désirais l’un ou l’autre et que tôt ou tard ils ne me laisseront plus le choix. Et en même temps, ne pas donner un date à ma sœur c’était comme lui privé de son cadeau de Noël. Et pourtant, des Noël on en avait à rattraper… Une tournée me semblait être un beau moyen de me faire pardonner pour tous les cadeaux que je n’ai pas pu lui offrir.

Je regardais Cash puis Evy, avant de me forcer à sourire.

-Je ne sais pas… Je ne veux pas te promettre des choses que je ne peux même pas me promettre à moi-même.

J’aurais pu lui dire « très bientôt », j’aurais pu lui dire « dans un mois », mais je ne voulais pas lui mentir. C’était impossible pour moi. Alors j’avais joué franc jeu.

-Mais cette tournée, tu l’auras et on passera par tous les plus beaux coins des Etats-Unis.

Je regardais Cash sans trop savoir pourquoi. Peut-être à la recherche d’un soutien quelconque.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Cash Izbel


Messages : 646
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


MessageSujet: Re: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   Dim 21 Sep - 12:02

Peu importait ce qu'ils pensaient tous les deux de Gaïana et moi. Peu importait aussi ce qu'en pensait la presse. Je faisais quand même ce que je voulais quand je voulais, sans trop me soucier de ce qu'en pensait les autres. Et comparer ma relation avec Gaïana avec celle que je me voyais avoir avec Evy embrouillait les choses tout en laissant planer le doute... Et pourtant, je ne mentais pas. Parce que je comptais bien apprendre à connaître la sœur de mon meilleur ami... Est-ce que ça devait forcément passer par le sexe ? Non, pas spécialement... Mais il y avait d'autres moyens, psychologiques, que je considérais comme similaires à un acte sexuel. Et parfois même, c'était plus intense.

Si vous vous êtes déjà retrouvé avec quelqu'un du même sexe ou du sexe opposé, dans la même pièce, à écouter de la bonne musique dans une ambiance tamisée après avoir avalé quelques verres de vodka à discuter toute la nuit, à dévoiler des choses sur vous que vous n'avez que rarement dites avant, voire jamais, et à philosopher, vous savez de quoi je parle. Et ça, ça dépasse tout ce que le sexe peut offrir.

Une tournée était le meilleur endroit pour vivre ce genre d'expérience, à deux, à quatre, à dix... Et, contre toute attente, c'était Billy qui avait lancé cette conversation, augmentant le rythme de mon cœur un peu fou. Il n'y avait rien que j'aimais plus que la route, que de changer d'hôtel tous les jours, que de goûter aux plaisirs des 5 continents. Plaisirs de la chair et plaisirs de la table. Mais aussi, découvrir quels effets réservent la poussière d'étoile de l'autre côté de la Terre.

Je voulais partir, ça faisait des mois que je trépignais, que je tournais en rond... Et que je frôlais l'overdose afin de m'évader. Mais je ne pouvais pas partir... Je ne voulais pas partir sans Billy... Et pourtant, il ne le savait pas, mais j'aurais pu. J'aurais pu former un groupe, j'avais assez de riffs de guitares et de textes que j'avais écrits pour enregistrer un album en vitesse, histoire d'avoir un prétexte pour prendre la route. Mais je ne l'avais pas fait. J'attendais Billy. J'attendais qu'il soit prêt.

Mais pour combien de temps encore ?

Je n'avais cessé de masser les épaules d'Evy que je sentais se détendre de plus en plus. Le genre de massage qui aurait peut-être pu aller plus loin si nous avions été seuls.

C'est elle qui posa la question cruciale, me faisant presque sursauter. Prononcer le mot « quand ? » devant Billy Lighter n'avait jamais été une bonne idée. Soit il se mettait à déprimer, soit il flippait, soit il se mettait en colère... Tout ça à cause de cette pression qu'il ressentait alors plus que jamais. Billy détestait les échéances, ça le ralentissait... Alors que cette même pression me forçait à avancer au point d'en oublier, parfois, de me shooter jusqu'à en devenir temporairement clean.

Billy essaya alors de s'expliquer, cherchant mon regard pour y trouver du soutien... Mais, un peu malgré moi, je ne fis que sourire, un sourire qu'il connaissait un peu trop bien et qui signifiait « démerde-toi maintenant, Lighter... Pas ma faute si on est pas encore partis. ». Sourire que j'étais le seul à oser faire devant lui, bien en face.

Je le laissai essayer de se dépêtrer un moment avant de rattraper le coup... Ce qui faisait qu'il ne pourrait pas m'en vouloir d'avoir été un peu sadique. Je m'adressai à Evy, mettant ma tête au niveau de la sienne en l'appuyant sur son épaule.

-On peut pas te dire dans combien de jours, Evy. Mais l'album est presque fini. En réalité, on a plus qu'à enregistrer la chanson que Billy vient d'écrire.

C'était sans compter sur l'esprit ultra perfectionniste du chanteur de The Lightening. Mais je comptais bien accélérer les choses. Lui faire enregistrer cette chanson et puis l'empêcher de les réécouter une par une. Parce que je l'avais déjà fait. Et que l'album était très bien jusque là. Quant à la chanson que Billy venait d'écrire, elle serait l'apothéose de l'album.


Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   Mar 30 Sep - 18:39

On avait parlé donc de la relation, apparemment plus amicale que nous le pensions, qu'entretenait Cash avec la jeune soviétique … Enfin soit, on a eu vite fait le tour du sujet n'est-ce pas ? Non pas que cela me déplaise d'en apprendre plus sur eux, mais je n'avais pas forcément besoin de détails concernant cette relation, je n'en avais pas l'envie ni la curiosité non plus …

Du coup, Billy passa a un autre sujet, une éventuelle tournée ! Là c'était nettement plus intéressant ! Ce serait bénéfique pour nous tous, les tournées ça a un aspect mythique assez enivrant ! Je commençais à devenir toute excitée à l'idée de les retrouver, de voyager … Je voyais Billy qui me supplier limite du regard pour que j'accepte, mais franchement, il n'en avait pas besoin. Je ne sais pas si cela se voyait, peut-être pas tant que ça, ou alors Billy et sa quotidienne angoisse à propos de tout et de rien. Sérieusement, je ne pouvais pas le lui refuser. J'allais d'ailleurs le lui dire mais Cash m'avait coupé la parole en posant ses mains sur mes épaules, me massant au passage.

Il revint sur Gaïana … Je pensais ce sujet clos … J'appris qu'il semblerait qu'il est des relations plus ou moins identiques avec elle et moi … Oh God ! Une fois qu'il eut fini, je pus donc parler et m'adresser à mon frère. J'avais approuvé son idée, j'avais aussi un peu critiqué son manager que je trouvais trop mollasson … Cela avait l'air de lui faire plaisir que j'accepte, du coup cela me rendait heureuse à mon tour. Ensuite, toujours dans l'idée de la tournée, j'avais montré une grande excitation, peut-être un peu trop pour mon demi-frère ?

Cela devait être légèrement le cas puisque ce dernier échangea son sourire contre un visage surprit et se mit à chercher du regard Cash, surement y cherchait-il du soutien, entre deux hésitations. J'attendais clairement qu'il me dise le pourquoi du comment ! J'avais peur que d'un coup il se décide à changer d'avis, ou alors que ce soit un peu comme une sorte de farce illusoire ou un bizutage … Malgré ce mélange de peur et de déception avancée, je le regardais avec un petit air l'encourageant à aller plus loin dans sa lancée. Cash rompit alors le contact physique qu'il entretenait avec ce massage. Je n'ai plus du tout tendue et je ne faisais alors que regarder mon frère dans les yeux attendant le verdict. Il regarda Cash, puis moi et esquissa un sourire qui semblait vraiment forcé.

J'affichais une mine assez déçue au moment de sa première phrase. Un "Je ne sais pas" allié à "je ne veux pas te promettre des choses" et bien ça fait peur quoi. Je m'imaginais déjà la fin, une tournée ? Impossible voyons, pourquoi as-tu espéré y assister hein ? Et puis bon, il faut l'avouer que j'ai soufflé lorsqu'il m'annonça la suite ! Elle n'était pas annulée c'est juste que la date, il n'y en avait pas encore de prévu …

Je sentis alors la tête, enfin les cheveux dans un premier temps, de Cash se rapprocher. Sa tête une fois posée, il tenta de me rassurer, c'est comme ça que je l'ai pris quand à l'avenir de ce petit album et donc indirectement de la tournée. J'affichais de nouveau un sourire satisfait et heureux.

- Je suis désolée si tu as pu ressentir une quelconque pression Billy … C'était juste un moment d'excitation, je suis encore un peu gamine parfois … 

Je voulais un peu le rassurer quelque part. Je n'avais aucune envie qu'ils se dépêchent et bâclent tout juste pour moi, je m'en voudrai si le résultat était pourri … Et puis, Cash venait de me dire que c'était bientôt fini, allez, j'allais pouvoir encore attendre un peu.

- Ca viendra quand ça viendra, mais en tous les cas j'ai juste trop hâte d'y être quoi ! Ca va être top !

Je regardais les deux amis l'un après l'autre en affichant toujours un sourire joyeux.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2202
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   Mer 1 Oct - 14:51

Devais-je m’en vouloir d’avoir lancé cette histoire de tournée ? Oui, car j’étais le seul fautif. Cash n’aurait jamais lancé la conversation là-dessus de peur de détruire l’ambiance. Et moi, j’étais entré sur ce terrain-là, sachant très bien que j’étais le seul à ne pas savoir y jouer. Cash aimait les tournées, il ne vivait que pour ça, il n’y avait que moi qui avait un problème avec ça. Tout comme j’avais un problème quant à la sortie d’un album. Etrange pour quelqu’un dont c’est le métier. Et pourtant, j’aimais ce que je faisais. J’avais le privilège de pouvoir vivre de ce que je créais et vivre bien de surcroit.

Alors quel était mon problème avec les tournées ? Change de ville, ne pas avoir l’occasion de se poser, passer d’un aéroport à un autre, d’un hôtel à un autre. Tant d’endroit où chaque rockstar est à la merci des paparazzis et des journalistes. Ne jamais être tranquille…

Et puis il y avait les concerts et les fans. Je ferais tout pour qu’ils passent une très bonne soirée, je m’en voudrais si j’étais moyen à un de mes concerts… Mais certain son tellement ingrat que je ne peux m’empêcher de peter un câble. D’autres font tout pour que tout se passe mal… Tant de chose qui rende la pression des concerts encore plus grande sur mes petites épaules.

Alors le « quand ? » de ma sœur avait ravivé en moi toutes ses expériences négatives et me rappelait à quel point la prochaine tournée était proche. Et, par envie de ne pas la décevoir, j’étais resté un peu sans voix ne sachant comment me justifier. Et ce n’était pas Cash et son sourire qui m’aidait pour le coup.

Et la déception dans les yeux de ma sœur me brisa le cœur. Je me mordis la lèvre inférieure, elle voulait une tournée et je n’étais même pas capable de la lui offrir tout simplement parce que j’avais peur. Une peur dont j’avais honte maintenant que j’avais un rôle de grand frère à tenir. Et j’avais baissé la tête alors que Cash s’était approché de ma sœur pour lui dire que tout allait aller plus vite et qu’on partirait bientôt.

Je relevais la tête, prêt à dire qu’il fallait encore revoir chaque chanson. Mais le sourire revenu sur la figure de ma sœur après l’intervention de Cash, m’empêcha de dire quoi que ce soit. Et puis elle s’excusa disant qu’elle pourrait bien attendre. Je souris, sans forcer cette fois.

-Ne t’excuse pas… Puis MTI ne me laissera pas passé à côté de cette tournée.

Le sort en était jeté. L’album, la tournée, je ne pourrais les éviter alors autant rendre le supplice agréable en y emmenant quelqu’un en qui j’ai confiance. Une personne à qui je pourrais me confier en tant que frère.

-Le mieux ce serait que tu me notes les endroits que tu veux visiter. Toi aussi Cash… Comme ça je les transférerais à Lenny. Il fera passer la tournée par là.

Je ne pouvais pas vraiment le certifier qu’il le ferait mais, sur le coup, j’avais envie de faire plaisir. Je poussais doucement ma sœur pour pouvoir me relever afin de le sang circule à nouveau dans mes jambes.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Cash Izbel


Messages : 646
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


MessageSujet: Re: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   Dim 5 Oct - 18:34

Evy était excitée, Billy était mal à l'aise... et moi... moi, j'observais avec attention la situation, sans vraiment en avoir l'air. Merde. Tout ça me frustrait. Mollement, mais ça me frustrait quand même. Parce que si ça avait été moi qui avait parlé à Billy d'une tournée, d'une tournée que j'aurais voulu faire au plus vite, ce n'est pas avec un regard gêné que Billy aurait affronté la situation. J'aurais eu droit à toutes la To-Do List que le chanteur avait dans la tête.

C'était pour ça que je n'étais pas vraiment venu tout de suite au secours de Billy. Parce qu'après tout, cette situation, cet état d'attente qu'il créait chez ses fans, ils l'avait maintenant en direct en la personne de sa propre sœur. Et j'espérais bien que ça allait un peu le secouer. Ou du moins, lui faire réduire considérablement sa liste de choses à faire et qu'on puisse partir.

Mais je ne pouvais pas vraiment en vouloir à Billy. Parce que pour lui, tout était parfait... Sauf ses propres parties. On ne pouvais pas dire qu'il critiquait ce que les autres ou moi, on faisait. En réalité, il trouvait que ce qu'il faisait n'arrivait pas au niveau de ce qu'on avait enregistré, que ça ne rendait pas honneur à notre travail. Alors qu'à notre écoute, on trouvait ça génial !

La jeune femme s'était rendue compte qu'elle était entrée sur un sujet un peu tabou. Mais c'était loin d'être sa faute vu que c'était Billy qui avait lancé le truc. Comme s'il était un peu masochiste. Ok... Il était clairement masochiste, et je le savais.

Tout le monde s'excusa et blablabla... C'était bien deux Lighter, ces deux-là. Je ne voyais pas pourquoi ils s'excusaient ni l'un ni l'autre, mais bon... Si ça leur faisait plaisir.

Billy me dit de faire une liste des endroit par où je voulais passer. Je souris en me grattant la tête.

-Ok, mais faut que je me rappelle le nom de toutes ces filles et puis des villes qui vont avec... Ca va pas être simple...

Et quelque part, j'avais peur d'en oublier l'une ou l'autre... Je tenais à pouvoir honorer toutes les filles sympas que j'avais rencontré en tournée...

C'est à ce moment-là qu'un roadie entra, non sans avoir frappé puis avoir clairement hésité à entrer. Mais ni Billy, ni moi n'avions répondu. Billy probablement parce qu'il n'avait pas envie de répondre, et moi, parce que je voulais voir le roadie avoir peur. Me demandez pas pourquoi. Y a des jours comme ça...

Et c'est non sans s'être excusé lui aussi qu'il m'annonça qu'il y avait ma maman au téléphone. Un grand sourire se dessina sur mes lèvres.

-J'arrive tout de suite !

Puis je portai mon attention sur Billy et Evy.

-Faut que j'y aille. Mais je reviens après pour tester la chanson, Billy.

Puis, je m'approchai d'Evy pour l'embrasser sur le front, puis sur la bouche, brièvement, avant de me tailler vite fait.

Spoiler:
 


Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   Lun 6 Oct - 18:06



Meeting ft. Billy Lighter & Cash Izbel

 

Après plusieurs sujets différents, Billy en avait lancé qui m'avait vraiment intéressée et rendu toute excitée comme une véritable gamine ! La future et possible Tournée !! Ce n'était pas du tout un sujet évident à vrai dire … Bien qu'il l'ait lancé j'ai eu un peu l'impression que cela l'avait effrayé et gêné. Ma réaction avait été un peu excessive je l'admet.

Il joua d'ailleurs pas mal avec mes émotions mon cher frère. "Je ne sais pas", "Je ne peux pas te promettre", franchement ça fait peur. J'ai eu l'impression de lui mettre une énorme pression alors que ce n'était pas mon but. Je préfère les boire les pressions, hm bref … 

Heureusement, Cash était là pour me détendre, ainsi que l'atmosphère. J'avais alors un grand sourire, cela allait avoir lieu mais il fallait être patiente. Du coup, c'est tout naturellement que je m'excusa auprès de mon frère. Je ne m'excuse pas auprès de tout le monde non plus, mais justement, ce n'est pas tout le monde, c'est ma famille. Il ne trouva cela pas nécessaire d'ailleurs mais ça avait été plus fort que moi pour le coup … Il nous proposa ensuite de noter les endroits que l'on aimerait visiter etc, c'est super gentil de sa part. Je me mettrait à y réfléchir dès que je serai chez moi !


- Ca marche je vais faire ça en rentrant toute à l'heure !

Cash avait bien entendu mis les lieux en relation avec ses conquêtes … Quel homme à femme celui-là … Si j'avais opté pour la même chose, cela serait vite fait, Indiana et Californie … Je me concentrerai plus sur les lieux que je veux vraiment visiter comme Las Vegas, Chicago, New York !

J'étais à présent debout, à me dégourdir un peu les jambes. Entre temps, un jeune roadie entra légèrement dans le studio, demandant Cash, sa mère était au téléphone … C'est avec un large sourire qu'il décida de partir pour parler à sa tendre mère, promettant de revenir plus tard pour tester la chanson. Je m'apprêtais à lui dire au revoir, c'est normal mais il m'embrassa sur le front et aussi sur la bouche. Cela avait était trop rapide pour que je puisse réagir. C'est une fois qu'il était hors de la pièce qu'un sentiment d'incompréhension apparut en moi. Décidément c'est un chaud lapin ce petit Cash Izbel … Je me mis à regarder en la direction de Billy essayant de trouver une réponse mais en vain.


- Je, euh, je n'ai pas bien compris ce qu'il vient de se passer. Juste pourquoi ?

Bien que c'était agréable, comme les deux précédents, qui étaient plus intenses, je ne comprenais pas vraiment où voulait en venir Cash. Pourquoi moi ? Il ne donne pas vraiment de raison à ce geste, simple attirance, manque ou alors coup de foudre, je ne sais pas du tout … Je suis dans le flou complet et ça m'énerve un peu … Espérons que Billy ne l'aura pas mal pris …





❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2202
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   Ven 10 Oct - 14:18

Je sentais la pression descendre dans la pièce. Cette fois, c’était bien grâce au guitariste que la pression était redevenue normale dans la pièce. Cette histoire de date de tournée aurait pu me laisser mal à l’aise et ce sentiment aurait pu contaminer ma sœur. Et pourtant, je n’aurais pas voulu ça.

Mais, en fin de compte, tout était rentré dans l’ordre. Ma sœur me promis d’être patiente et moi, je lui promettais à demi-mot d’accélérer un peu les choses. Et je prouvais toute ma bonne foi en leur laissant faire la liste des endroits où ils voulaient que la tournée passe. Cash était content même si il devra faire un gros travail de mémoire pour se remémorer où il a foutu toutes ses conquêtes emmagasinées lors de la précédente tournée. C’était du Cash tout craché ! Je le regardai d’un air un peu sceptique avant de soupirer un petit peu. On ne le changera plus de toute façon… Ma sœur, elle, me filera la liste dès qu’elle l’aura faite !

-Ok, prenez votre temps ! J’ai tout le temps moi…

Bah ouais… Je n’allais pas leur donner un ultimatum non plus, ça ne se faisait pas… Soit, on était maintenant tous debout et j’avais fait assez de promesses pour aujourd’hui. Je risquais de ne plus savoir les suivre…

C’est là que la porte s’ouvrit, laissant apparaitre la tête d’un roadie. Décidément, c’était journée porte ouverte, ou quoi ?! Malgré ses excuses, je lui envoyais quand même un regard noir. Ce roadie trouble-fête ne faisait que prévenir Cash que sa mère était au téléphone… Sa mère l’appelais souvent, très souvent, peut-être même trop souvent ! En tout cas, il n’en fallait pas plus pour motiver Cash. Il s’excusa avant de me dire qu’il reviendrait après pour tester la chanson… Pas sûr que je serais encore là… Enfin bon… Je lui fis un signe pour approuver et c’est là que ce foutu Cash embrassa ma sœur d’abord sur le front puis sur la bouche avant de se tailler comme un gros lâche qu’il était ! Enfoiré d’Izbel !

Je serrai les dents alors que ma sœur était totalement déstabilisée. Elle cherchait chez moi comme une réponse à ce qui venait de se passer. Elle finit par verbaliser sa totale incompréhension. Si seulement je pouvais lui dire… Mais je ne savais pas non plus à quel jeu jouait réellement Cash. Je finis par faire taire le silence.

-Je ne sais pas… Peut-être qu’il t’aime… Ou alors c’est sa façon de te prouver son amitié… Je me demande parfois si ce gars à des limites. Le laisse pas te déstabilisé en tout cas !

Je ne criais pas sur ma sœur. Elle n’en pouvait rien. Mais il fallait que j’enquête sur ce que Cash pensait d’elle. Car ça me torturait aussi de ne pas savoir les arrière-pensées du guitariste. Mais pour l’instant, je voulais qu’elle reste à l’aise et pour ça je lui souris.

-T’en fais pas… Je ne pense pas que Cash sache vraiment la signification de ce que c’est embrasser quelqu’un… Si tu vois ce que je veux dire… Ça fait longtemps qu’il a perdu de vue toutes ces notions-là…

Je ne savais pas si ma sœur allait comprendre ou si je l’embrouillais encore plus…

-Je t’offre un verre, si tu veux.

Il fallait que je sorte de cette pièce.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   Lun 20 Oct - 19:43



Meeting ft. Billy Lighter & Cash Izbel

 

Cash venait de partir pour récupérer le coup de fil de sa mère. Il m'avait embrassé et j'étais bouleversée … Je ne comprenais plus rien, si c'était amical notre relation, pourquoi m'embrasser … J'étais complètement perdue en fait … J'avais cherché chez mon frère une explication ou bien même une raison à ce geste. Il avait l'air autant dans le flou que moi … Il prit quand même la peine de me répondre et de confirmer par la parole l'état dans lequel il avait l'air d'être.

- C'est ce que je vois … Ne t'en fais pas je vais essayer de gérer ça …

Je ne savais pas si je pouvais réellement restée concentrée, éviter d'être déstabilisée face à ce genre de geste … Après tout Cash avait un côté mystérieux qui était très attirant mais je ne le connaissais que trop peu pour imaginer je ne sais quelle relation avec lui. Enfin, on gardait malgré tout le sourire et mon frère tenta de me rassurer sur le propos. J'acquiesçai d'un signe de tête mais je sentais bien qu'il ferait surement sa petite recherche de son côté.

Cash c'était Cash et puis c'est tout quoi … Trouver une raison à l'un de ses gestes c'est un peu comme chercher une aiguille dans une botte de foin, c'est presque impossible ! Pour oublier un peu ceci je pense, Billy me proposa d'aller boire un verre. Un autre moment privilégié avec mon frère ? C'est avec joie !


- Oh oui volontiers !

C'est après lui avoir sourit très largement, qu'il décida de sortir de la pièce. Je le suivais bien sûr, de très près. Nous sortions du studio de MTI. Changer d'air aller nous faire grand bien ! Une fois dehors, je suivais encore mon frère, j'étais à ses côtés et nous nous dirigions vers un petit bar de son choix, non loin du studio.





❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Meeting [PV Cash/Evy][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Hollywood :: Studios de MTI-