AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Nintendo Switch OLED + Joy-Con à 319€ + ...
Voir le deal
319 €

Partagez
 

 And there, Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
River Moriarty
River Moriarty


Messages : 311
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 27
Localisation : Hollywood Mental Health Center

Who Am I?
Birth place: Troy (Michigan)
Je suis: dangereux mais amusant.
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] Empty
MessageSujet: And there, Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE]   And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] I_icon_minitimeDim 22 Aoû - 14:02



And There Was The Darkness
ft. Sloan Perry & Robin North


Le tournage de Keeping Our Lands battait son plein. Et aucun doute que ça allait avoir du succès car c’était du jamais vu ! Les producteurs n’avaient pas lésiné sur les fonds et le réalisateur savait exactement ce qu’il voulait. On avait jamais vu un tel déploiement de matériels, de chevaux, d’armes… Quant aux décors, aujourd’hui, nous tournions en extérieur, dans une vallée entre les montagnes…

J’étais dans une tente, dans le bas de la vallée… Y était installé là un énorme terrarium remplis de vipères. Bien sûr, les reptiles avaient été opérés pour ne plus être vénéneux… Et j’étais là avec leur propriétaire, totalement fasciné.

Et ma fascination plaisait à l’amoureux des serpents qui gardait un œil sur moi. Je lui posais plein de questions sur ses animaux… Il était en train de les nourrir en lâchant des souris vivantes dans le terrarium pour préserver l’esprit de prédateur de ces magnifiques bêtes couvertes d’écailles. Elles me faisaient penser à The Lightening et à Cash en particulier qui, paraissait-il, était un afficionado des serpents.

-Regarde, elle va l’avoir !

Et l’une des vipères attrapa une souris en fondant dessus. Elle n’avait plus de venin mais ses crocs et ses mâchoires puissantes suffirent à tuer le rongeur.

-Magnifique…

Je regardais ça avec mes grands yeux bleus… Et le « dresseurs » de serpent me passa la boîte pleine de souris.

-Tiens, tu peux les nourrir… Je crois que tu as compris le truc. Il suffit de lâcher une souris à la fois.

Je pris la boîte avec un grand sourire.

-Ouais… merci…

Il s’éclipsa me laissant seul avec les reptiles qui sifflaient dans le terrarium ouvert… Je lâchai une souris et regardai toujours avec autant de fascination l’une des vipères mordre à mort la souris.

-C’est bien… C’est très bien…

Puis j’entendis le bruit d’une cavalcade ! Des chevaux arrivaient… Normal, Sloan et Robin étaient en train de tourner la scène où ils se rendaient à cheval vers un champ de bataille pour regagner leurs terres.

Les serpents n’étaient pas venimeux.

Mais ça, les chevaux ne le savaient pas.

Je plongeai la main dans le terrarium et attrapai doucement une vipère par la tête, pour qu’elle ne puisse pas me mordre… Sa queue s’enroula autour de mon bras.

-Là… C’est bien… Doucement…

Je sortis de la tente et quand je vis les chevaux arriver, lâchai la vipère au sol où elle s’éloigna en serpentant…

Si mes calculs étaient justes, si la vipère filait tout droit, elle allait se retrouver juste devant les chevaux…

Et les chevaux détestent les serpents.  

@ Billy Lighter




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... ©️ Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
Sloan Perry
Sloan Perry


Messages : 103
Date d'inscription : 04/10/2019
Age du personnage : 24


And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: And there, Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE]   And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] I_icon_minitimeDim 22 Aoû - 18:27



And There Was Darkness
ft. Robin North & River Moriarty


De toute ma jeune carrière, prendre part à une production d’envergure tel que Keeping Our Lands était en quelque sorte la consécration. Depuis le jour où j’avais tourné une publicité pour McDonald’s, je rêvais de ce genre d’aventure. Les films c’était bien, même plus que bien mais une série comme celle pour laquelle j’avais obtenu un rôle c’était tellement mieux !

La liste des acteurs y participant était impressionnante, ce qui rendait l’aventure encore plus excitante, surtout quand j’avais appris que Robin North avait lui aussi eu un rôle. Robin et moi ça ne datait pas d’hier ! Nous étions tous les deux des enfants de la télé, ayant grandit sur un plateau de tournage. Nos parcours cinématographiques c’étaient entrecroisés à l’occasion et j’avais même eu pendant plusieurs années un faible pour lui mais jamais je n’avais osé me dévoiler soit parce qu’il avait une copine ou bien parce que je ne sentais pas que le timing s’y prêtait.

Ce faible n’avait pas perdu de sa vigueur avec les années, que du contraire. Je gardais secrètement espoir d’avoir le courage, à un moment ou un autre pendant l’aventure, de pouvoir lui avouer mes sentiments, quand que ce serait plus sage peut-être de ne pas s’engager dans une relation. Si nous devions rompre, peut-être que cela compromettrait les tournages, ce n’était pas impossible et beaucoup plus fréquent que l’on pouvait le croire. Ça arrivait très souvent que nous entendions parler de rupture fracassante qui passait près de faire couler un projet !

Je me projetais un petit peu trop loin et trop rapidement dans un futur hypothétique. Nous en étions encore en tout début de la saison un.  J’apprivoisais encore mon personnage et je tissais des liens avec tout le monde sur le plateau. Aujourd’hui, nous allions tourner une scène assez importante pendant laquelle, mon personnage ainsi que celui interprété par Robin, devaient regagner leurs terres en passant par un champ de bataille.

Nous recevions des conseils pour bien nous diriger avec nos chevaux, je sentais le miens assez nerveux et je l’avais répété plusieurs fois à son entraîneur qui lui, répliquait chaque fois que tout irait bien une fois que nous serions en action.

- D’accord, alors, je suis prête quand vous l’êtes !

À peine le signal avait été lancé que le cheval se cabra et tenta de me désarçonner en se ruant sur ses pattes arrière et je m’étais, par réflexe laissé aller vers l’avant pour me retenir contre le cheval mais le pire avait été empêché par le cavalier, propriétaire et dresseur du cheval qui avait encore une fois assuré que la bête allait se calmer quand nous serions en route, qu’il n’appréciait pas d’être entouré de tous ces gens qu’il ne connaissait pas.

J’avais cherché Robin du regard puis j’avais inspiré pour reprendre mon calme.

- Ok, je suis prête, nous pouvons recommencer.

Le tonnerre gronda, ce n’était pas un effet spécial, le ciel se couvrait vraiment, c’était un plus pour l’effet de la scène et surtout une raison pour ne pas tarder.

On nous aida à se replacer et à nouveau, le signal fut donné pour que Robin et moi partions au travers le champ en direction de nos terres. Le cheval s’était calmé, c’était une très bonne chose et nous galopions à bon rythme quand à nouveau, mon cheval se cabra mais cette fois, je n’eu pas le temps de me retenir à lui et le dresseur était beaucoup trop loin pour intervenir. Je fus projeté vers l’arrière et tombais en bas de ma monture, ma tête heurtant violement le sol.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Robin North
Robin North


Messages : 460
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 27
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: And there, Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE]   And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] I_icon_minitimeLun 23 Aoû - 10:25



AND THERE WAS DARKNESS
ft. River Moriarty & Sloan Perry


Je l’avais enfin, le rôle qu’il me fallait ! Celui qui allait faire en sorte qu’on me dissocie de mon image d’enfant acteur. C’était mon but depuis quelques temps mais je peinais, jusqu’ici, à trouver les bons rôles pour ça… Alors quand mon agent m’avait proposé de participer au casting de cette nouvelle série, je n’avais pas hésité !

Et j’avais réussi à obtenir l’un des rôles principaux, celui du Roi Tarlan. Et je devais avouer que le casting était un casting cinq étoiles composés d’un mélange d’acteurs confirmés et de nouvelles têtes prometteuses. Il y avait, notamment, Ian Hunter, la petite diva du cinéma, qui jouait un rôle important, lui aussi. Mais aussi, Sloan Perry, une actrice avec qui j’avais déjà partagé plusieurs films. Comme moi, elle est sur les plateaux depuis son enfance et c’est une très bonne amie et une actrice de talent. Parmi les nouvelles tête, on trouve River Moriarty, un acteur plus que prometteur ! Cette série n’est que son second projet mais pour l’avoir vu joué ces derniers jours, il maitrise parfaitement son rôle de l’infâme Kraken ! C’était à en donner froid dans le dos même si, en dehors de son rôle, River semble être un type réservé mais très gentil.

Et aujourd’hui, on avait quelques scènes d’action à tourner. Si certaines étaient faites par des cascadeurs, ce n’était pas le cas des scènes à cheval. On était encadré et on avait reçu quelques instructions pour savoir comment bien diriger nos chevaux. Ce n’était pas toujours évident parce que certains cheveux avaient un sacré caractère ! Ils s’entendaient, d’ailleurs, assez mal avec ce pauvre Ian Hunter qui, je le crois, en avait un peu peur même s’il ne voulait pas l’avouer.

Cette scène, je devais la faire avec Sloan. C’était toujours génial de tourner des scènes avec Sloan avec qui j’avais une belle complicité à l’écran et en dehors. Je crois, qu’ici, c’est la seule qui riait de mes blagues débiles ! Et ça, je peux vous dire que ça vaut de l’or !

On se préparait, donc, à s’élancer mais le cheval de Sloan était nerveux contrairement au mien qui était d’un calme olympien. Sloan était inquiète mais l’entraineur, lui, semblait confiant alors elle se dit prête à partir.

-Je suis prêt aussi !

Je dis ça en souriant mais une fois le signal lancé, le cheval de Sloan se cabra… Heureusement, Sloan avait de bons réflexes ce qui l’empêcha de tomber. Je me mordis la lèvre… Peut-être qu’il faudrait faire une pause et tenter de rassurer le cheval avant de partir… Mais l’entraineur du cheval se contenta de le rassurer et de nous rassurer nous en disant que, une fois en route, il allait se calmer.

J’espérais bien…

Sloan me regarda et je tentai, aussi, de la rassuré d’un regard et d’un sourire. Elle se dit, à nouveau, prête et, cette fois, c’était la bonne !

On s’élança sous le tonnerre… On était soumis aux aléas de la météo ce qui avait le don de, parfois, nous faire attendre longtemps entre deux scène ce qui faisait que, parfois, il ne fallait pas perdre de temps.

On galopa direction nos terres mais, soudain, le cheval de Sloan se cabra alors que le mien, lui, pris peur à son tour et se cabra aussi… Seulement, j’eus le même réflexe que Sloan tout à l’heure ce qui m’empêcha de tomber contrairement à elle qui chuta lourdement sous mon regard horrifié.

-Sloan !!

C’est ce que je dis avant de descendre de mon cheval remarquant, qu’à ce moment-là, un serpent filer. Mais je ne fis pas le lien entre ça et le mouvement du cheval. Tout ce qui comptait, là, c’était Sloan.

Je m’approchait d’elle. Elle était au sol et avait les yeux fermé. Je m’accroupi près d’elle passant ma main sur son front.

-Sloan, réveille-toi !

Elle était inconsciente et que je tardai pas à remarquer qu’elle saignait ! Je me tournai vers l’équipe autour de nous et criait.

-Il me faut de l’aide ! Un médecin ! Vite !

Et ce fut le branle pas de combat alors que l’équipe médicale du tournage s’avança vers nous. On me dit de reculer ce que je fis.

-Putain…


C’est ce que je soufflai encore choqué parce qu’il venait de se passer. Je cherchais, autour de moi, un soutien ou l’autre...

@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
River Moriarty
River Moriarty


Messages : 311
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 27
Localisation : Hollywood Mental Health Center

Who Am I?
Birth place: Troy (Michigan)
Je suis: dangereux mais amusant.
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: And there, Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE]   And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] I_icon_minitimeLun 23 Aoû - 11:47



And There Was The Darkness
ft. Sloan Perry & Robin North


De l’entrée de la tente, après avoir refermé le terrarium, je vis les chevaux de Sloan et Robin arriver en haut de la colline pour en descendre à toute vitesse. Puis je regardai le serpent. Mes calculs étaient justes, si la vipère ne s’arrêtait pas en chemin ou ne changeait pas de trajectoire.

Les chevaux avaient le souffle court, je pouvais l’entendre maintenant. Ils donnaient tout ce qu’ils avaient et la scène était belle !

Mais elle ne serait un chef d’œuvre que si mon plan marchait.

Et quand je vis les chevaux se cabrer, un grand sourire se peignit sur mes lèvres. Robin tint bon, ne tombant pas de son cheval… Mais par contre Sloan tomba en arrière la tête la première.

Je jubilais… j’en avais une érection tellement je jubilais… heureusement, sous tout mon attirail médiéval, ça ne se voyait pas.

Robin sauta de son cheval pour prendre Sloan dans ses bras… Mais moi aussi je voulais voir ! Moi aussi je voulais être au plus près de la scène qui se jouait… Une scène tragique. Sloan était-elle morte ?

-Robin ! Sloan !

Je courus vers les deux acteurs et tombai à genoux dans l’herbe et la boue alors que le tonnerre grondait une nouvelle fois. J’étais un acteur, un bon acteur, et je jouais parfaitement la surprise et l’effarement quand Robin retira sa main de derrière la tête de Sloan.

Une main en sang. Je dus me retenir pour ne pas passer ma langue sur mes lèvres.

-Sloan ! Sloan tu m’entends ?

Je lui tapai doucement sur la joue alors que Robin appelait l’équipe médicale du tournage.

-Tu crois que c’est grave ?

L’équipe médicale arriva et nous dis de reculer. Je pris Robin par l’épaule pour le tirer vers l’arrière avec moi, parce qu’il ne semblait pas vouloir se défaire de Sloan…

-Je suis sûr que ça ira avec quelques points de suture.

Robin était paniqué. Je pris son visage à deux mains.

-Hey… hey… Regarde-moi dans les yeux… Tout va bien se passer, d’accord ? Ce n’est qu’une mauvaise chute.

Je me tournai vers l’équipe médicale, tenant toujours le visage de Robin entre mes mains.

-Alors ? Qu’est-ce qu’elle a ? Elle est consciente ?


@ Billy Lighter




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... ©️ Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
Sloan Perry
Sloan Perry


Messages : 103
Date d'inscription : 04/10/2019
Age du personnage : 24


And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: And there, Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE]   And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] I_icon_minitimeVen 27 Aoû - 20:08



And There Was Darkness
ft. Robin North & River Moriarty


Je ne sentais pas la scène mais je n’avais pas osé le dire de peur de passer pour une incompétente dépourvue de confiance et de talent. Je ne cessais de me répéter ce que le dresseur de cheveux répétait lui-même. Quand nous serions en action, m on cheval allait retrouver son calme. Il avait dû être effrayé par le transport en remorque donc c’était à moi de le mettre en confiance et faire en sorte que la chimie entre l’étalon et moi passe bien.

Il passa près de m’éjecter une première fois mais, loin de montrer que je perdais de plus en plus confiance, je me laissais convaincre que cette fois, tout irait bien. Je lâchais donc prise, non pas sur le cheval mais sur cette situation dont je n’avais aucun contrôle et, après avoir croisé le regard de Robin, décidais que cette fois, tout irait bien.

Alors Robin et moi pûmes partir au galop et tout allait bien jusqu’à ce que, sans savoir pourquoi, mon cheval prit à nouveau peur, et se cabra en se relevant sur ses pattes arrière. Je n’avais pas que le temps de réagir que je fus éjectée de ma monture et que ma tête heurta le sol. J’ignore combien de temps je restais inconsciente mais j’entendais la vois de Robin, puis celle de River, les deux s’inquiétant pour moi puis tout fut à nouveau complètement flou et jamais je ne su ouvrir les yeux.

Plus jamais, en fait.

Les jours suivant mon accident, on me fit passer plusieurs examens, j’eu même une opération assez délicate. Le choc causé par la chute avait provoqué ma cécité. Je ne voyais plus rien, ni le visage de mes parents inquiets, à mon chevet, ni la lumière des néons et malheureusement non plus, les cartes de vœux me souhaitant un prompt rétablissement.

Les docteurs se contredisaient.

L’un disait que je pourrais éventuellement espérer retrouver une certaine vision, beaucoup moins périphérique et certainement que je serais aussi limitée dans mes déplacements, j’aurais besoin d’assistance, alors qu’un autre disait que ce serait un miracle si je retrouvais ne serait-ce qu’un petit pourcentage d’acuité visuelle.

Une chose cependant était certaine, je venais de perdre mon rôle dans Keeping Our Lands, la production ne pouvait se permettre d’arrêter indéfiniment le tournage et donc, ils avaient utilisé les images de ma chute pour expliquer a mort de mon personnage.

- Je retravaillerai un jour ! Je reverrai, je le sens !

Je refusais de baisser les bras, il y avait certainement de l’espoir. Pour le moment, quelqu’un avait simplement fermé les lumières mais un jour, elles se rallumeraient d’elles-mêmes.  

- Est-ce que… Mes amis sont venus me voir ? Robin ? River ?

Leurs voix étaient demeurées gravé dans ma tête. River, surtout. Il avait répété mon nom… Et Robin aussi avait été là, je le savais. D’ailleurs, le regard que nous avions échangé était la dernière image franche que je conservais de cette journée.  J’avais vu qu’il s’inquiétait lui aussi de voir ce qui se passait.

Ma mère m’avait annoncé qu’effectivement, j’avais de la visite et qu’elle et mon père allaient aller prendre un café à la cafétéria de l’hôpital le temps que je profite de cette rencontre. Je les entendis insister que je devais me reposer et de ne pas rester trop longtemps auprès de moi. Je n’aimais pas qu’ils fassent cela En ce moment, tout ce don j’avais besoin était bien la présence des gens de mon entourage. Et puis je demeurais certaine que la stimulation aiderait peut-être à réactiver la fonction visuelle.

Qui sait ?


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Robin North
Robin North


Messages : 460
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 27
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: And there, Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE]   And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] I_icon_minitimeSam 28 Aoû - 10:31



AND THERE WAS DARKNESS
ft. River Moriarty & Sloan Perry


Je ne savais pas quoi faire ! J’étais choqué par ce qui venait de se passer et tout ce que j’avais trouvé à faire, c’était d’appeler Sloan pour tenter de la réveiller. J’étais tellement choqué que j’entendis à peine River nous appeler et s’approcher de nous alors que je constatai avec horreur que Sloan saigner de la tête.

River vint prendre place à mes côtés et appela Sloan lui aussi en tapant sur sa joue pendant que j’appelais l’équipe médical. Parce que, bordel, ils en prenaient du temps à réagir ! De là à commencer à m’énerver alors que la tension et la peur que je ressentais sur le moment ne faisait qu’augmenter la tension latente que j’avais en moi.

Mon cœur battait plus vite alors que River demanda si c’était grave…

-Je… Je n’en sais rien !

Une fois l’équipe médicale arrivée, j’eus du mal à m’écarter. C’est River qui me tira par l’épaule pour que je recule alors qu’ils se mirent à s’affairer autour de Sloan.

River disait qu’il était sûre que ça ira avec quelques points du sutures mais ça n’arrivait pas à me rassurer ! Il prit alors mon visage entre ses mains pour que je le regarde. Il pouvait voir, dans mon regard autant d’inquiétude que d’impuissance.

Il disait que ça allait bien se passer… J’hochai de la tête…

-Ok… Ok…

J’essayais de me raccrocher aux mots de River mais quand il questionna l’équipe médicale, l’un d’eux répondit :

-Il faut appeler l’ambulance. Il faut l’emmener aux urgence et vite !

C’est tout ce qu’on peut savoir alors que je fixai à nouveau River encore plus inquiet. On nous dit de nous écarter de rejoindre nos loges mais je voulais avoir des nouvelles et rester là jusqu’à-ce que Sloan soit transportée mais on me refusa ça. Je m’énervai mais finit par obtempéré après qu’un de l’équipe médicale, exaspéré, me dit de ne pas faire mon Hank North !

Je rejoignis alors ma loge remerciant River au passage pour son soutien…

Puis, ce fut l’attente… Des jours d’attente. Des jours à avoir des nouvelles au compte-goutte. Le tournage avait momentanément été arrêté mais quand on a appris que Sloan avait perdu la vue et ne sortira pas de l’hôpital avant un moment, les producteurs ont dû prendre la décision de tuer le personnage de Sloan… Je comprenais… Ils ne pouvaient pas attendre qu’elle reprenne le chemin des tournages si tant était qu’elle pourrait revenir… Mais ça me fit quand même très mal…

Je prenais des nouvelles de Sloan tout le temps et, finalement, on eut le droit d’aller lui rendre visite. J’avais pris River avec moi qui semblait, lui aussi, vouloir rendre visite. Je l’avais, donc, embarqué avec moi jusqu’à l’hôpital.

Là-bas, on nous avait indiqué la chambre de Sloan et, à l’intérieur, se trouvait ses parents que je saluai ce qui fit réagir Sloan qui avait reconnu nos voix. De quoi me faire sourire. Ça faisait vraiment du bien de l’entendre.

Mais c’est ses parents qui répondirent pour nous avant de nous dire de ne pas trop rester pour que Sloan puisse se reposer. Je leur avais dit qu’on ne resterais pas trop longtemps et ils nous laissèrent tous les trois seuls.  

Je vins alors, doucement m’asseoir au bord du lit de Sloan et poser, délicatement, ma main sur la sienne.

-Sloan… C’est Robin… Est-ce que ça va ?


Quelle question débile… Bien sûr qu’elle n’allait pas bien… Elle avait perdu la vue. Ça devait être une nouvelle extrêmement difficile à encaisser…

-Je suis désolé pour ce qu’il s’est passé…

Je n’y étais pour rien… Mais en voyant le cheval de Sloan aussi nerveux, j’aurais dû suggérer d’attendre un peu avant de tourner la scène.


@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
River Moriarty
River Moriarty


Messages : 311
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 27
Localisation : Hollywood Mental Health Center

Who Am I?
Birth place: Troy (Michigan)
Je suis: dangereux mais amusant.
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: And there, Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE]   And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] I_icon_minitimeSam 28 Aoû - 14:48



And There Was The Darkness
ft. Sloan Perry & Robin North


Ce que je vis dans le regard de Robin quand je le pris en face de moi pour que les soigneurs puissent s’occuper de Sloan était juste succulent. Il avait peur, se sentait impuissant et était totalement perdu. Tout ça grâce à un petit serpent.

Il ne savait pas si c’était grave et moi, en bon acteur que j’étais, je faisais exprès de prendre une mine confiante, mais pas jubilatoire pour autant. Je devais être confiant pour ne pas que Robin panique, ce qu’il était déjà presque en train de faire.

Je lui dis que ça allait bien se passer… Alors que l’équipe médicale derrière nous n’avait pas l’air aussi confiante. Mais Robin hocha la tête…

Sloan fut emmenée aux urgences, mais n’en sorti pas… au contraire, elle resta à l’hôpital suffisamment de jours pour que Robin et moi décidions d’aller lui rendre visite. J’avais eu quelques coups de fils avec Robin entretemps. Des coups de fils que j’avais moi-même passé juste pour entendre la voix encore paniquée de l’acteur qui avait peur pour son amie.

D’après ce qu’on savait, elle était devenue aveugle… Avec une chance très minime de retrouver un jour la vue.

Il fallait que je voie ça, sans mauvais jeu de mot !

On se rendit donc à l’hôpital à bord de la voiture de Robin. Il conduisait de manière un peu brusque et fumait cigarette sur cigarette… Je passai ma langue sur mes lèvres,  me délectant de l’effet domino qu’avait eu ma petite intervention.

Quand nous arrivâmes dans la chambre de Sloan, ses parents étaient là. Et je pus savourer la tristesse dans leurs yeux. Ils nous dirent de ne pas rester trop longtemps pour ne pas fatiguer leur fille.

Mais moi, je voulais voir !

Robin, solennellement, alla s’asseoir au chevet de Sloan pour lui prendre la main alors que je restais debout au pied du lit. Comme elle ne pouvait rien voir Robin s’annonça avant de lui prendre la main en lui demandant si ça allait.

Bien évidemment que ça n’allait pas ! Elle n’y voyait plus rien ! Et ce serait peut-être permanent ! C’était ça qui était fun.

Comme Robin ne me regardait pas, je me permis un petit sourire que j’effaçai presque aussitôt.

-Je suis là aussi, Sloan. C’est River.

Robin affirma qu’il était désolé de ce qu’il s’était passé.

-Le dresseur de chevaux a été renvoyé si ça peut te consoler, Sloan. Il devait savoir que son cheval n’était pas prêt à tourner. Qu’il était trop nerveux.

J’attrapai son pied par-dessus les couvertures et souris.

-Tu me sens ? Je suis juste là…

Et je lui avais donné un cadeau permanent. Je l’avais marquée à jamais.

Et j’étais fier.


@ Billy Lighter




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... ©️ Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
Sloan Perry
Sloan Perry


Messages : 103
Date d'inscription : 04/10/2019
Age du personnage : 24


And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: And there, Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE]   And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] I_icon_minitimeSam 28 Aoû - 15:22



And There Was Darkness
ft. Robin North & River Moriarty


Après ma chute, j’avais subi quelques interventions mais aucune n’avait suffi à me faire recouvrir la vue. Les médecins se montraient confiant pour au moins une chose, je ne perdrais pas plus que la vue. C’était déjà énorme mais j’aurais pu mourir du traumatisme crânien, je devais me raccrocher au fait que j’avais eu beaucoup de chance dans ma malchance.

Mes parents encaissaient moins bien que moi ce qui m’était arrivé. Je n’étais pas non plus très sereine, je ne voyais plus rien et n ne pouvait me dire si j’allais voir à nouveau un jour. Il y avait tellement de zones grises que je ne savais pas dire comment mes prochains jours allaient se diriger.  Je savais que je devais me reposer afin de mieux récupérer mais vous savez ce qui arrive lorsqu’on perd la vue ? Le cerveau se met à réfléchir et à tourner non-stop. Il doit fonctionner avec un sens en moins et, dans l’urgence, il force pour renforcir ceux qui restes.

Je m’épuisais rapidement, mes parents tous dévouaient qu’ils étaient, vidaient mes jauges d’énergie mais je n’arrivais pas à leur en vouloir. Je savais qu’ils s’en faisaient pour moi et qu’ils étaient dévastés. Je l’étais aussi mais je refusais de me laisser aller et m’apitoyer sur mon sort.

Je me répétais que Dieu envoyait ses plus grands défis à ses plus vaillant soldat et que je pouvais passer au travers cette épreuve et en tirer une leçon de vie. Peut-être allais-je mieux apprécier la vie et ses cadeaux ?

Quelques temps après mon hospitalisation, j’eu la visite de Robin et River. Je reconnu le parfum de Robin ! J’étais fière d’avoir reconnu son odeur mais tellement triste parce que je ne pouvais voir son magnifique visage. River me salua, il devait se tenir plus loin, c’était difficile à déterminer.

- Ça va…malgré tout. Les migraines des premiers jours s’estompent mais ça ne partira jamais vraiment, c’est ce que le médecin à dit.

River annonça que le dresseur avait perdu son emploi, au cas que cette nouvelle puisse me consoler mais je voyais mal comment je pouvais me réjouir du malheur d’une autre personne.

- Ça ne me fais pas plaisir. Il a une famille à faire vivre…

Même si le dresseur aurait dû savoir que son cheval ne pouvait travailler ce jour là puisque trop nerveux. Il avait commis une faute mais peut-être état-il vraiment convaincue que son cheval irait mieux quand il galoperait ? Cela reste un animal, imprévisible jusqu’au bout de la crinière.

- Merci, Robin. J’ai su que les producteurs avaient décidé de tuer mon personnage… je les comprends. Je ne pourrai plus assumer mon rôle… je sens que je ne retravaillerai plus jamais non plus sur un plateau.

Comment ferais-je pour apprendre mes textes, pour trouver mes repères sur un plateau ? Personne ne placerait sa confiance aveugle en une… aveugle !

Mon dieu ! Mon premier jeu de mot sur ma condition !

Puis River plus loin, toucha mon pied au travers des couvertures et je fus traversé d’un étrange frisson. Désagréable et dérangeant, allez savoir pourquoi. Je ramenais un peu mes pieds sous les draps, vers moi.

- Oui, oui. Je t’ai senti. Pardon je ne suis pas habitué à me faire toucher sans voir de qui ça vient… Je…

Je soupirais, parce que tout cela devenait rapidement étourdissant et que je comprenais de plus en plus l’ampleur de ma nouvelle condition.

- Est-ce qu’ils savent ce qui est arrivé ? Pourquoi le cheval a réagi ainsi ?

@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Robin North
Robin North


Messages : 460
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 27
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: And there, Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE]   And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] I_icon_minitimeDim 29 Aoû - 13:42



AND THERE WAS DARKNESS
ft. River Moriarty & Sloan Perry


J’avais pris place, instinctivement, auprès de Sloan alors que River, lui, avait montré qu’il était là. J’avais demandé de ses nouvelles… Je savais que la question était stupide… Elle ne devait pas aller bien. Elle avait perdu la vue… Je n’ose même pas imaginé comment on doit se sentir dans ce genre de situation.

Mais elle disait que ça allait malgré tout. Je lui offris une mine triste lorsqu’elle parla de ses migraines qui ne partiraient jamais vraiment. C’était triste comme une vie pouvait basculer comme ça du jour au lendemain.

-Je suis désolé…

Je n’y étais pour rien. Mais j’étais désolé quand même. Désolé de la situation dans laquelle était Sloan. Elle ne méritait pas ça.

River intervint alors pour dire que le dresseur de chevaux avait été renvoyé… Je n’avais pas été d’accord avec ça mais la production avait dit qu’il fallait un coupable et, pour eux, ce qu’avait fait ce dresseur relevait de la faute professionnelle… Moi, je pensais surtout que ça ne serait pas arrivé, si la production n’avait pas mis la pression sur tout le monde pour que tout soit tourné dans les temps.

Sloan n’en était pas heureuse non plus. Je soupirai.

-Il était dévasté. Il s’en voulait.


Je parlais du dresseur, bien sûr.

-Ça ne serait pas arrivé si la production avait bien voulu que tout le monde prenne son temps…

Sloan avait appris qu’on avait tué son personnage… Elle comprenait la décision des producteurs mais ça me brisa la cœur quand elle déclara qu’elle ne retravaillera peut-être plus jamais.

-Je suis sûr que tu pourras retravailler… Il ne faut pas perdre espoir, Sloan…


Même s’il avait perdu la vue, ça ne voulait pas dire qu’elle ne pourrait plus jouer. Elle restait une actrice talentueuse et ça me ferait mal qu’elle baisse ainsi les bras.

-Il faut te laisser le temps de te reposer et de reprendre ta vie…


C’était la première chose à faire. Après, il sera encore temps de prendre une décision par rapport à sa carrière. Et j’étais là pour l’aider. Je serais toujours là pour l’aider.

River posa alors sa main sur le pied de Sloan ce qui la surprit… Elle retira d’un coup son pied. Je fixai River en levant un sourcil avant de regarder Sloan qui déclara l’avoir bien senti avant de dire qu’elle n’avait pas l’habitude de se faire toucher sans voir qui le faisait.

-Oui… Ça doit être perturbant…

Je ne savais pas quoi dire, ni quoi faire. J’avais peur de faire un faux pas, comme River venait de le faire.

Sloan avait des questions… Elle se demandait pourquoi le cheval avait réagi ainsi. J’étais triste de ne pas pouvoir lui donner de réponses exactes…

-Le dresseur ne sait pas… Il ne comprends pas pourquoi le cheval a réagi ainsi alors que, deux secondes avant, il galopait normalement. Mais quelque chose semble lui avoir fait peur mais impossible de savoir quoi… Je n’ai rien vu…

Je regardais devant moi et je n’avais pas vu ce qui avait pu effrayé le cheval…

-En tout cas, tu manques à tout le monde sur le plateau. Même Ian avait la mine grave, ces derniers jours. Il a demandé plusieurs fois de tes nouvelles.


Parce que, Ian était peut-être une diva mais il avait été touché par ce qu’il était arrivé à Sloan.


@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
River Moriarty
River Moriarty


Messages : 311
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 27
Localisation : Hollywood Mental Health Center

Who Am I?
Birth place: Troy (Michigan)
Je suis: dangereux mais amusant.
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: And there, Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE]   And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] I_icon_minitimeDim 29 Aoû - 14:05



And There Was The Darkness
ft. Sloan Perry & Robin North


Ce qu’avait Sloan était grave ! Je n’avais pas raté mon coup ! Elle avait une migraine qui ne partirait jamais vraiment… Et elle n’y voyait plus rien. Si ça, ce n’était pas un strike, je ne savais pas ce que c’était !

Je me retenais toujours de sourire, admirant le spectacle d’un Robin dévasté devant notre collègue et amie alitée qui regardait dans le vide.

J’annonçai que le dresseur de chevaux avait été renvoyé. Double strike ! D’autant que, bien loin de satisfaire Robin et Sloan, ils s’en voulaient un peu pour lui, clamant son innocence. Je passai ma langue sur mes lèvres.

-C’est vrai. Il n’y était pour rien.

C’était moi le responsable, moi et le serpent.

Et Robin d’ajouter que le dresseur était dévasté. Bien évidemment, puisqu’il n’y était pour rien. Et pourtant, il devait se sentir coupable.

Robin râlait que la production avait voulu que personne ne perde son temps… C’était vrai qu’il n’y avait pas beaucoup de temps morts et que tout le monde devait être sur le pied de guerre tout le temps, jour et nuit, vu qu’il y avait des tournages la nuit aussi.

Du coup, tout le monde était fatigué, même moi.

Et la fatigue conduit à des « accidents ».

Sloan pensait ne jamais pouvoir retravailler, mais Robin y alla d’une phrase pleine d’espoir.

-Ses rôles seront quand même limité… C’est rare, des personnages aveugles…

J’avais dit ça d’une voix neutre…

Robin, lui, disait en gros que le temps guérissait toutes les blessures. Et qu’elle devait se laisser le temps.

J’avais posé ma main sur le pied de Sloan, pour qu’elle sente ma présence. Mais peut-être sa cécité lui avait donné un sixième sens qui lui rendait mon contact insupportable. Elle avait en tout cas vivement retiré son pied, s’excusant ensuite en prétextant qu’elle n’avait pas l’habitude d’être touchée sans savoir d’où ça venait.

Là, je souris… Un sourire mauvais.

-Il va falloir apprendre.

Elle se demanda ensuite pourquoi son cheval avait si mal réagi.

-Quelque chose lui a clairement fait peur. Et ce sont des animaux de fuite. Ils peuvent charger au moindre coup de vent un peu bruyant… Ou au moindre truc rampant sur le sol comme des rats… ou des serpents.

Je haussai les épaules.

-Mais de là où j’étais, je n’ai rien vu.

Je hochai la tête quand Robin affirma qu’elle manquait à tout le monde sur le plateau, même à Ian…

-Il faudra que tu viennes nous visiter… à défaut de venir nous voir.

Puis, m’adressant à Robin.

-On devrait la laisser se reposer maintenant.


@ Billy Lighter




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... ©️ Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
Sloan Perry
Sloan Perry


Messages : 103
Date d'inscription : 04/10/2019
Age du personnage : 24


And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: And there, Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE]   And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] I_icon_minitimeMar 31 Aoû - 0:23



And There Was Darkness
ft. Robin North & River Moriarty


En ce moment, ce qu’il y avait de pire dans ma condition n’était pas le fait d’être aveugle en lui-même, mais les migraines qui ne faisaient qu’augmenter et diminuer mais sans jamais vraiment s’en aller. Elles me provoquaient des étourdissements et des nausées, puis je ne parle pas de la fatigue perpétuelle. Je dormais beaucoup et quand je me réveillais, je paniquais avant de me souvenir qu’il était maintenant normal que je ne voie rien.

Mes parents avaient décidé que nous allions retourner en Australie. Là-bas, il y avait d’excellents spécialistes pour ma condition. Je n’avais pas envie de m’obstiner avec eux, de toute manière, ma carrière ici était terminé. En fait, ma carrière où qu’elle soit était terminé, je devais me rendre à l’évidence.

Je voulais donc profiter e la présence de Robin et River, parce que je risquais de ne plus jamais des voir… les entendre.

Robin m’annonça que le dresseur avait perdu son emploi et je trouvais cela très triste. Même River disait que l’homme y était pour rien. Il ne pouvait tout de même pas contrôler les pulsions de son cheval à distance. Il devait avoir eu peur d’un coup de tonnerre que nous n’avions pas entendu, ou peut-être le sol avait-il tremblé ? Peu importe, le mal était fait.

- Le mal est fait maintenant. Ça ne donne rien de chercher des raisons ou pointer des coupables. Je ne recouvrirai pas la vue alors aussi bien aller de l’avant.

De toute façon, mon personnage serait déclaré mort dans le prochain épisode, cela voulait dire qu’ils avaient gardé ma chute dans l’enregistrement et qu’ils comptaient l’utiliser. Je ne savais pas si je trouvais que c’était une bonne idée ou bien une ignominie. Là encore, je n’avais pas envie d’argumenter. Je préférais laisser aller les choses et me concentrer sur apprendre à voir, sans voir. Je ne voulais pas être un poids pour ma famille tout le reste de ma vie, il me fallait acquérir le plus d’autonomie possible et mieux valait tôt que tard.

- River à Raison, il n’y a pas vraiment de place pour les personnes aveugles dans le show-business. Je trouverai bien ma place ailleurs.

J’avais un peu mal réagi ensuite quand River avait touché mon pied par-dessus les couvertures. Je ne l’avais pas anticipé et surtout, j’avais un peu oublié l’endroit dans la pièce où il se trouvait.  Robin avait dit que cela devait être perturbant avec que River suggérait que j’allait devoir apprendre.

- J’ai beaucoup à apprendre, effectivement.

Cela dit, je restais tout de même songeuse. Je sais, j’avais dit que rien ne servait de chercher à tout analyser, que je ne retrouverais pas miraculeusement la vue si nous pointions un coupable et que nous trouvions la cause réelle de ma chute mais je demandais out de même à haute voix ce qui avait bien pu effrayer à ce point ma monture.

Le dresseur n’avait rien vu, Robin non plus et comme le disait River, il pouvait ne s’agir que d’un banal coup de vent ou une bestiole rampante pour avoir fait peur à mon cheval. Je soupirais et me frottais les tempes. Ma migraine revenait en force, elle tambourinait dans ma tête.

Je tendis la main ensuite en espérant que Robin la prenne dans la sienne quand il ajouta que j’allais manquer à tout le monde sur le plateau. Puis je rigolais parce que River proposa que je vienne les visiter, à défaut de les voir.

- Heureusement que je peux encore entendre ! Mais cela dit, je ne sais pas si je saurai venir sur le plateau. Nous allons bientôt quitter pour l’Australie, le temps de ma convalescence et, honnêtement, n’ayant plus de travail ici et avec beaucoup d’autonomie en moins, je doute que je ne reviennes ici.

Je ne saurais jamais vivre seule, je ne pouvais qu’imaginer toutes les catastrophes au quotidien que je provoquerais ! Cette fois, je risquerait plus que de perdre un sens, c’est la vie que j’y laisserais si par exemple je ne fermais pas correctement le gaz de la cuisinière !

- Je crois que je vais dormir, en effet, River. J’ai mal à la tête et je ne voudrais pas m’endormir littéralement devant vous. Merci d’être venu, tous les deux ! Je l’apprécie vraiment et vous me manquerez, c’est certains !

Qui sait ? Peut-être qu’ils viendraient me voir, eux, en Australie !



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Robin North
Robin North


Messages : 460
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 27
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: And there, Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE]   And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] I_icon_minitimeMar 31 Aoû - 13:03



AND THERE WAS DARKNESS
ft. River Moriarty & Sloan Perry


On était tous d’accord pour se dire que le dresseur n’y était pour rien. L’erreur était humaine… Il avait réellement confiance en son cheval. Sans compter que ce genre d’animal pouvait, parfois, être imprévisible à l’instar des humains. De plus, Sloan ajouta que trouver le coupable ne lui ramènerait pas la vue. Je pris un air triste avant de soupirer.

-Oui… Hélas oui…

Elle voulait aller de l’avant. Ça ne faisait pas longtemps que Sloan avait perdu la vue mais elle avait cette force en elle qui la poussait à trouver aller vers l’avant et je l’admirais pour ça.

Même si elle était certaine qu’elle ne pourrait jamais reprendre le chemin des plateaux. Entendre ça me fit un pincement au cœur alors je lui dis qu’il y avait encore de l’espoir. Qu’il ne fallait jamais dire « jamais ». Mais River coupa court à mes élans d’espoirs pour dire qu’il y avait très peu de rôles d’aveugles. Je lui envoyai un regard de reproche mais Sloan, elle, ne lui en voulait pas. Elle le trouvait réaliste…

-Moi, je suis sûr qu’il y aura moyen de faire quelque chose dans le cinéma. Il ne faut pas perdre espoir.

Moi, j’avais de l’espoir et s’il fallait que j’en aie pour Sloan à la place de Sloan et bien, ainsi soit-il !

Après ça, Sloan avait été surprise par le geste de River. Elle n’avait pas encore l’habitude des contacts alors qu’elle ne voyait rien. Et River, toujours aussi pragmatique, disait qu’il allait falloir qu’elle apprenne. Je fis la moue.

-Pas besoin d’y aller si rudement…


Même s’il n’avait pas été nécessairement rude. Mais Sloan avoue que, oui, elle allait devoir apprendre certaine chose.

-Ça viendra. Il faut te laisser le temps.

Après ça, Sloan cherchait à savoir ce qui avait bien pu effrayé le cheval. Malheureusement, ni moi, ni River, ni personne n’avions de réponse à cette question. River expliqua qu’un rien pouvait effrayer un cheval… Il parla de rats et de serpents mais que de là où il était il n’avait rien vu. Je soupirai.

-J’étais tout près et je n’ai rien vu non plus… Je regardais droit devant… Je n’ai pas su voir s’il y avait quelque chose au sol…

Il y avait bien des serpents mais ils étaient supposés être en cage, non ? Quoi qu’il en soit, on ne pourrait, malheureusement, pas revenir en arrière.

Tout ce que je savais c’était que Sloan nous manquait à tous sur le plateau même à Ian. River y alla d’une touche d’humour qui me fit sourire et rire Sloan quand il dit qu’elle devrait venir nous visiter à défaut de venir nous voir. Mais mon sourire disparu quand Sloan déclara qu’elle ne saurait peut-être pas venir parce qu’elle allait s’envoler vers l’Australie. Elle disait qu’elle allait sans doute y rester ce qui m’attrista beaucoup…

-En Australie… C’est loin…


Mais c’était son choix et je devais le respecter. Après tout, sa famille venait de là-bas et j’imaginais qu’elle avait envie de s’éloigner un peu de tout ça pour rester auprès de sa famille.

-Mais je comprends… Tu vas me manquer…

River déclara alors qu’on devrait laisser Sloan se reposer. Elle confirma qu’elle allait pas tarder à s’endormir à cause de son mal de tête. C’est, donc, à contre cœur que je me levai.

-D’accord… On repassera un autre jour.

Je posai, une dernière fois, ma main sur celle de Sloan.

-Je suis de tout cœur avec toi. Et j’espère que tout ira bien pour toi.

Et j’espérais qu’elle puisse, un jour, faire à nouveau ce qu’elle aimait…


@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: And there, Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE]   And there,  Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

And there, Was Darkness (1982) [PV Robin & Sloan][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Flashbacks-