AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 We Just Like To Hurt Each Other [PV Peyton][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


We Just Like To Hurt Each Other [PV Peyton][Terminé] Empty
MessageSujet: We Just Like To Hurt Each Other [PV Peyton][Terminé]   We Just Like To Hurt Each Other [PV Peyton][Terminé] I_icon_minitimeDim 3 Fév - 11:37



We Just Like To Hurt Each Other
ft. Peyton Davis


Après 4 jours passés dans un hôpital à l’autre bout du monde, j’avais enfin pu rentrer à L.A. Mais, comme à l’allé, le voyage avait été beaucoup trop long et le décalage horaire m’avait encore foutu en l’air. Surtout que le manque d’alcool et de cigarette devenait de plus en plus horrible à mesure que les jours avançaient…

C’était pas des soins… C’était de la torture…

Et la torture avait continué après… Parce qu’ils m’avaient pas ramené à L.A. pour que j’me la coule douce dans ma villa (ou à l’hôtel de Lola…). Nan… Ils m’avaient renvoyé au Good Samaritan pour encore quelques jours le temps que j’sois complètement remis.

Du coup, c’est là que j’étais… Avec toujours ces foutus tuyaux dans le nez. Le seul truc qui avait changé c’était que les médecins parlaient ma langue et me connaissaient plus que bien et que j’avais plus de baxter d’antibiotiques (j’les prenais en comprimé maintenant).

Et j’avais fait tout un tas de tests aussi… J’étais super crevé surtout après le topo du médecin après avoir obtenu les résultats. M’avait dit que mes poumons étaient fortement endommagés à cause de l’infection et du tabac… Du coup… Ben du coup, ça allait prendre beaucoup de temps avant que je retrouve mon souffle. Il savait que j’étais chanteur, le médecin ? Ouais, le savait mais il disait que c’était pas sa faute si j’fumais et que j’avais fait le con en n’allant pas me soigner à temps. L’était cash le médecin. D’ailleurs, il me conseillait de plus fumer et d’arrêter de boire autant si j’voulais que mes poumons se soignent. Et j’pouvais vivre aussi ? Bah, apparemment, non…

Du coup, j’étais super déprimé après ça… Surtout qu’il y avait personne qui venait me rendre visite parce que personne savait que j’étais rentré. Je m’ennuyais et mon regard se posa sur le téléphone que j’avais sur ma table de nuit. Rien qu’en le regardant, je pensais à Lola… Elle me manquait à mort. J’avais plus entendu sa voix depuis le jour où je m’étais crashé.

Fallait que je lui téléphone…

Alors, je décrochai le téléphone et composait le numéro de sa chambre d’hôtel. Ouais… J’le connaissais par cœur. J’savais pas si ça avait une quelconque signification mais j’le connaissais.

Ça sonna un peu avant que je n’entende la voix de Peyton à l’autre bout du fil. Je fermai les yeux tellement sa voix me faisait du bien après tout ça.

-Salut Peyton… C’est Howard.

Ma voix était toujours cassée par les événements des derniers jours mais ça allait déjà un p’tit peu mieux.

-J’suis revenu à L.A…. Tu m’as manqué, tu sais…

Les mots étaient sortis tout seul et venaient du cœur. La première chose que j’avais envie de faire, en sortant d’ici, c’était aller la voir à l’hôtel.

-Comment tu vas ?

J’savais que c’était pas encore top quand j’suis parti pour l’Asie. J’savais qu’elle avait encore mal de ce que j’lui avais fait.

@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Peyton Stone
Peyton Stone


Messages : 297
Date d'inscription : 20/08/2017
Age du personnage : 26
Localisation : Hollywood


We Just Like To Hurt Each Other [PV Peyton][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: We Just Like To Hurt Each Other [PV Peyton][Terminé]   We Just Like To Hurt Each Other [PV Peyton][Terminé] I_icon_minitimeDim 3 Fév - 21:02



We Just Like To Hurt Each Other
ft. Howard Stone





Pétrifiée.

C’est comment je suis depuis la visite de River.

Je n’ose plus bouger, je me cache dans ma chambre d’hôtel dans le noir complet et je n’ouvre la porte qu’après être bien certaine que c’est vraiment un employé de l’hôtel et qu’il est seul. Si je pouvais passer un miroir sous la porte pour vérifier, je le ferais.

J’ai entendu à la radio qu’Howard avait eu un accident de voiture. Il ne m’a pas fallu  plus d’explication pour savoir que ce n’était pas un accident et que le responsable était mon premier amant.  Avec ce qu’il m’a dit sur Howard qui n’irait jamais aussi loin, ça me semble plus qu’évident qu’il me confiait son crime.

Aurais-je pu le dénoncer ?

Non.

J’y ai pensé, j’ai retourné autant comme autant la demie confession dans ma tête mais, si le lien me semble plus qu’évident, je sais que ma version n’aurait été que très peu crédible puisque River m’a affirmer avoir passé beaucoup de temps sur la terrasse du café en face de l’hôtel. Tellement de gens l’auront vu installés là que l’acteur bénéficiera d’un alibi en béton. Les quelques minutes qu’il aura mit à trafiquer la voiture d’Howard ne pèseront pas lourd entre le moment où il a quitté la terrasse pour venir me rejoindre à ma chambre.

Et puis quel serait le lien entre les deux hommes justifiant une haine aussi puissante pour que l’un tente de mettre un terme à la vie de l’autre ? Ça serait que me donner trop d’importance aux yeux de tout le monde que de prétendre que j’étais la raison de tout cela, la nouvelle proximité entre le batteur et moi ayant poussé l’acteur à un instant de folie.

Je me sens coincé avec ce fardeau et de ne pas avoir de nouvelle d’Howard ajoute au stress et à la douleur que je  ressens.

Ça n’a pas été très tendre entre River et moi, ça a laissé des traces psychologiques profondes.

Le peut de gain que j’avais acquis avec le traitement spécial Stone c’est volatilisé en même temps que lui.

Plusieurs jours se sont écoulés sans que je n’ai de nouvelles ni de l’un, ni de l’autre.  De ne pas savoir, de craindre la menace, de rester sans comprendre, c’est un truc à me rendre complètement cinglée !

MTI, par l’entremise de Timmy Evans,  ça ne fait aucun doute, a délégué un roadie pour mes déplacements entre l’hôtel et le cabinet de mon médecin. J’ai un peu plus de facilité avec les bruits ambiants tant qu’ils ne sont pas plus forts que le son de ma voix, enfin, le ton d’une personne qui parle normalement. La lumière vive me cause toujours des migraines foudroyantes mais je n’ai plus autant de vertiges.  Par contre, depuis quelques temps, j’ai des nausées violentes qui me prennent à n’importe quel moment.

Quand le téléphone sonne, je me redresse molement du fauteuil sur lequel je me suis laissé tombée en revenant de mon dernier rendez-vous avec mon médecin et je cherche à tâton le cornet du téléphone jusqu’à le trouver et le porter à mon oreille en lâchant un ‘’ Ouais? !’’

Quand j’entends la voix d’Howard, je fige sur place sauf pour mon cœur qui se débat dans ma poitrine. Il y a un million de questions que je veux lui poser. Il y a des trillions de choses que je veux lui dire… j’ai besoin qu’il sache !

Mais au lieu de ça, tout reste prit en dedans de moi et je lui sers un :

- Qui ? Ah… ouais… toi !

Bêtement, je me dis que c’est la chose la plus logique que je puisse faire pour lui éviter un prochain accident qui lui sera fatal cette fois.

- Je vais bien. Et toi? J’ai vu que tu as stupidement crashé ta voiture ?

J’entortille nerveusement le fil du téléphone autour de mon doigt, j’ai la gorge sèche et le cœur sur le bord des lèvres.

- Encore une preuve de ton talent. Tu ne finiras jamais de m’épater !



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


We Just Like To Hurt Each Other [PV Peyton][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: We Just Like To Hurt Each Other [PV Peyton][Terminé]   We Just Like To Hurt Each Other [PV Peyton][Terminé] I_icon_minitimeMar 5 Fév - 11:14



We Just Like To Hurt Each Other
ft. Peyton Davis


Entendre la voix de Peyton m’avait fait du bien mais… Entendre le ton qu’elle employait me fit tiquer un p’tit peu. J’connaissais se ton et je l’avais plus entendu de la bouche de Peyton depuis le jour où j’lui avais mis mon poing en pleine figure.

Le jour où tout à changer pour elle… Et pour moi…

-Ouais… Moi…

C’était p’tètre qu’une impression… En tout cas, j’abandonnai pas en si bon chemin et j’lui indiquait que j’étais revenue à L.A.. J’savais pas trop ce qui était déjà paru dans la presse ou même si Peyton avait lu la presse vu qu’elle était souvent dans sa chambre d’hôtel à cause de ses migraines. Mais au cas où elle saurait ce qui m’est arrivé, j’voulais lui indiquer que j’étais bien revenu en ville.

J’souris quand elle déclara aller bien… Mais mon sourire disparu tout aussi vite quand elle parla du cash. « Stupidement »… « Encore une preuve de ton talent »… Mes lèvres se pincèrent et j’eus un p’tit pincement au cœur aux paroles de Peyton. Elle parlait comme elle me parlait avant… En soulignant à quel point j’étais un looser.

J’crois qu’il y eu un p’tit silence avant que j’réponde d’une voix rauque pour me défendre :

-C’est pas ma faute… Y’a quelqu’un qui a coupé mon câble de frein… T’façon, j’ai eu qu’un doigt cassé.


C’est ma Mustang qui avait pris… D’ailleurs, faudra que je vois si elle était vraiment déclassée ou pas. J’ai pas vraiment eu le temps de m’attarder là-dessus avant de partir en Asie. Sonny disait qu’elle était déclassée mais j’voulais pas le croire. Je m’étais attaché à cette caisse.

Mais je m’étais aussi attaché à Peyton… Et le ton et les paroles qu’elle m’avait servies en quelque secondes me faisaient plus mal que je l’aurais imaginé.

Pitié… Faut pas qu’elle soit redevenue comme avant, s’il vous plait… Ça serait horrible.

-C’est pas cool, Peyton… Si tu voulais blaguer, ben, c’est pas vraiment le moment. J’viens de passer des jours pénibles là entre Ben Masters et cette foutue pneumonie qui m’a envoyé à l’hosto…

Je m’arrêtai un p’tit peu de causer pour respirer. Fichu souffle de merde.

-J’te sonnais justement pour te dire que j’allais mieux et que j’sortirais bientôt… J’passerais dès que je sors…


Parce que j’en crevais d’envie…


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Peyton Stone
Peyton Stone


Messages : 297
Date d'inscription : 20/08/2017
Age du personnage : 26
Localisation : Hollywood


We Just Like To Hurt Each Other [PV Peyton][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: We Just Like To Hurt Each Other [PV Peyton][Terminé]   We Just Like To Hurt Each Other [PV Peyton][Terminé] I_icon_minitimeMar 5 Fév - 17:22



We Just Like To Hurt Each Other
ft. Howard Stone






Je me suis recroquevillée sur le fauteuil en amenant le téléphone et en tenant le cornet d’une main tremblante contre mon oreille. Je ne m’attendais pas à ce qu’Howard m’appel et je ne m’étais pas préparé à rompre avec lui.

Enfin, rompre est un bien grand mot puisque nous ne formons pas un couple. Disons, lui faire le coup de la douche froide.

Je crois pouvoir entendre son cœur s’étrangler quand je lui balance aussi sèchement que je le peux, que son accident de voiture était non seulement stupide mais qu’il avait encore fait une belle preuve de ses talents.

Entend t-il lui, mon propre cœur se briser quand il réplique que l’accident n’était pas sa faute, que quelqu’un a sectionner le câble de ses freins ?  Et j’ai envie de lui crier, de lui dire que je le sais.

‘’ Je sais ! Je sais ! C’était River, j’en suis certaine !’’, mais je préfère rire. Un rire froid et cynique.

- Comme si quelqu’un voulait vraiment ta mort, tu te crois vraiment important, à ce point ?

Mes yeux s’embrument et, quand je ferme mes paupières, une larme coule le long de ma joue et vient se perdre entre ma peau froide et le plastique du téléphone. Je ne comprends pas tout ce qu’il me dit, le rapport avec Ben Master, je sais trop bien qui il est, on a eu notre histoire à une époque.  Une dans le genre de ce que j’avais avec Howard avant… et que je risque  de retrouver là que je lui fais le grand numéro de la salope ressuscitée.

Puis quand il ajoute qu’il passerait bien me voir quand il sortira, la panique grimpe en moi rapidement, au point où je commence à trembler de la tête aux pieds et qu’un bourdonnement intense envahit ma tête comme une sirène d’alarme qui me prévient qu’un drame potentiel  menace.  

Il ne faut pas… il ne faut vraiment pas qu’Howard revienne ici !

Parce que je ne sais pas où est River et s’il surveille encore mon hôtel et que la prochaine fois, il s’assurera certainement que son plan n’a pas cafouillé.

- Ouais ben moi aussi j’ai mes malheurs et je t’emmerde pas avec ça !  je te signal que je t’ai même sauvé le cul en te couvrant mais si tu veux, rien m’empêche de te balancer !

Mon cœur n’est pas que brisé, il est réduit en miette, en poussière. J’ai  mal, d’un vrai chagrin d’amour que j’attise, pour notre propre bien. Avec tout ce que je lui ai balancé de venin, Howard me rayera définitivement de sa vie et plus jamais River ne cherchera à lui faire de mal.
Avant de raccroché le cornet, j’inspire profondément et ajoute :

- Je serai là, dans 10 ans !

En claquant le cornet contre le téléphone, je pense l’entendre craquer  et, dans un grand cri de douleur, je le balance au bout de mes bras, contre le mur. J’ai tellement mal, à mon cœur, à ma tête que je fini par m’écrouler sur le divan, puis sur le sol en pleurant et hurlant.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


We Just Like To Hurt Each Other [PV Peyton][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: We Just Like To Hurt Each Other [PV Peyton][Terminé]   We Just Like To Hurt Each Other [PV Peyton][Terminé] I_icon_minitimeJeu 7 Fév - 11:55



We Just Like To Hurt Each Other
ft. Peyton Davis


Le rire de Peyton me glaça le sang… Pourtant, c’était pas la première fois que je l’entendais rire de cette façon. J’crois qu’avant mon coup de poing c’était le seul rire que j’avais entendu de sa part.

Mais aujourd’hui, il faisait mal… Et le pire, c’est que j’savais pourquoi ça faisait si mal.

J’me défendis quand même croyant qu’elle blaguait. J’disais que c’était pas ma faute ce foutu accident mais que quelqu’un avait essayé de me tuer. Mais elle y croyait pas disant sur un ton cynique que j’me croyais vraiment trop important. Mon visage se figea d’incompréhension face à chaque mot que déblatérait Peyton.

-J’te dis que c’est vrai… J’invente rien…

Dans ma voix, y’avait de la tristesse, de l’incompréhension et tout un tas de truc dans le genre. J’comprenais pas ce qui arrivait et pourquoi Lola était comme ça. Au fond de moi, une p’tite voix me disait que c’était simplement parce qu’elle allait mieux et que, du coup, tout était redevenu comme avant. Mais j’voulais pas croire cette p’tite voix. Parce que depuis que j’suis tombé malade, y’avait qu’elle et le souvenir de nos soirées ensemble dans sa chambre d’hôtel qui m’aidait à tenir.

Mais là, tout s’écroulait… Même si j’attendais toujours qu’elle s’excuse en disant qu’elle blaguait. D’ailleurs, j’lui expliquais que c’était pas vraiment le moment pour ça en lui faisait une p’tite énumération de ce qui s’était passé ces derniers jours. Rien que de tout énumérer ça me filait mal au ventre. Et que, finalement, tout ce que j’avais envie, c’était de la retrouver…

Mais…

Mais Peyton répondit avec sa méchanceté qui la caractérisait autrefois qu’elle aussi avait ses problèmes mais qu’elle m’emmerdait pas avec. J’crois que j’sentis mon cœur se briser à ce moment-là. Un truc qui fait vraiment mal et que c’est pas juste dans la tête. Elle était revenue comme avant et me menaçait de me balancer pour ce que j’avais fait. J’étais bouche bée et anéanti.

-Quoi ? Mais… Peyton… Non…

Je cafouillai. J’savais pas quoi dire… J’avais envie de lui répliquer aussi méchamment qu’elle mais… J’y arrivais pas… Pourtant, avant, c’était si facile… Mais si tout semblait redevenu comme avant pour elle… Pour moi, tout avait changé. Et ce décalage faisait trop mal.

Elle déclara qu’elle sera là dans dix ans avant de me raccrocher au nez avant même que je puisse en placer une.

Elle sera toujours là dans dix ans…

Ça n’avait pas vraiment de sens. Pas après tout ce qu’elle venait de m’envoyer à la figure. Je regardai dans le vide, les lèvres tremblantes. J’comprenais pas… Ça pouvait pas arrivé comme ça, maintenant.

Je reposai doucement le cornet sur le téléphone, le regard toujours ailleurs. Je me mordis la lèvre pour essayer de contenir ce que j’ressentais.

Elle sera toujours là dans dix ans… Ouais, c’est ça…

Et je laissai échapper d’une voix marquée par les sanglots que j’essayais de contenir :

-Moi, j’y serais pas…

Pas après ça…



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




We Just Like To Hurt Each Other [PV Peyton][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: We Just Like To Hurt Each Other [PV Peyton][Terminé]   We Just Like To Hurt Each Other [PV Peyton][Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

We Just Like To Hurt Each Other [PV Peyton][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Holly Holliday ▬ « I won’t let you close enough to hurt me »
» you don't want to hurt me, but see how deep the bullet lies (joao)
» This summer's gonna hurt like a motherf****r
» The hurt locker ✖ Curtis.
» Ralentissement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Correspondance-